In a wet race, Hamilton overtook Rosberg with a nice move into Turn 1 and won the race, which was cut short after Bianchi’s tragic crash into a crane recovering Adrian Sutil’s Sauber, which had crashed at the same site moments before. Hamilton s'arrête dans le quinzième tour. Au vingt-huitième passage, à la mi-course, Rosberg possède 10 secondes d'avance sur Ricciardo ; Magnussen est à 7 secondes, Hülkenberg et Alonso menant un groupe composé de Button, Vergne et Räikkönen encore 6 secondes derrière. Bottas, Alonso, Button, Grosjean, Esteban Gutiérrez et Jean-Éric Vergne du treizième au seizième tour[90],[91],[92]. Williams, avec 187 points, reste troisième devant Ferrari (178 points) ; Force India (117 points) reprend la cinquième place à McLaren (111 points) ; suivent Toro Rosso (27 points), Lotus F1 Team (8 points) et Marussia F1 Team (2 points). Not just a carbon copy of the 2013 model, but also a game that fails to capitalize on some of the biggest changes the sport has ever seen. Privé de télémétrie, Nico Rosberg doit annoncer à son ingénieur d'exploitation ses données de consommation pour permettre à son équipe de peaufiner sa stratégie de course. Hamilton and Rosberg dominate the early part with a nice atmosphere at Mercedes. Hamilton et Rosberg connaissent également des ennuis avec leurs freins, comme à Montréal. Neuf écuries ont obtenu des points, Caterham et Sauber n'en ayant pas marqué. Mercedes demande à Hamilton de rentrer à la fin du dix-neuvième tour pour chausser des pneus tendres, laissant la piste libre à Rosberg qui rentre deux tours plus tard chausser des pneus durs : il peut désormais tenter le pari de rallier l'arrivée sans repasser par les stands, au contraire de son coéquipier[56],[57],[58]. Sergio Pérez est percuté par Jenson Button à Mirabeau ce qui provoque la sortie de la voiture de sécurité pour permettre aux commissaires de piste de dégager la monoplace du Mexicain tandis que l'Anglais poursuit sa route. Lewis Hamilton ralentit subitement, créant un début de panique chez Mercedes, puis reprend aussitôt un rythme normal : il est très gêné par une poussière dans l'œil. Après son dernier arrêt et alors qu'il reste sept tours, Rosberg, qui pointe à 20 secondes de Ricciardo, reprend trois secondes à son rival dans son premier tour lancé tandis que Bottas entre en lutte contre Räikkönen pour le gain de la troisième position et le passe dans le trente-neuvième tour. Vettel, treizième à 30 secondes d'Hamilton, est en lutte contre Esteban Gutierrez. Ricciardo finished third. Williams, avec 216 points, reste troisième devant Ferrari (188 points) ; McLaren (143 points) dépasse Force India (123 points) à la cinquième place ; suivent Toro Rosso (29 points), Lotus F1 Team (8 points) et Marussia F1 Team (2 points). Au premier passage sur la ligne de chronométrage, Rosberg devance Bottas, Vettel, Alonso, Jenson Button, Daniel Ricciardo, Nico Hülkenberg, Felipe Massa, Jean-Éric Vergne, Sergio Pérez et Esteban Gutiérrez[87],[88],[89]. Sutil change ses pneus au tour suivant, imité par Grosjean, Bottas (qui subit un arrêt prolongé), Maldonado, Vergne, Magnussen, Sergio Pérez, Vettel, Gutiérrez, Rosberg, Massa (qui se trompe de stand et s'arrête chez McLaren), Button, à nouveau Sutil, Hamilton et enfin Alonso entre les quarante-et-unième et cinquante-troisième tours. Romain Grosjean change ses pneus au vingt-deuxième tour, imité ensuite par Adrian Sutil, Maldonado, Räikkönen, Kvyat, Max Chilton et Bianchi. À l'extinction des feux, Nico Rosberg protège sa pole position en plongeant à la corde dans le premier virage. Le calendrier 2014 comprendra 19 Grands Prix, comme en 2013[31],[32],[33] : En décembre 2013, les écuries Red Bull, Mercedes, Ferrari et Toro Rosso prennent part à des essais des pneumatiques Pirelli avec leurs voitures 2013 sur le circuit international de Sakhir[34]. Vettel effectue un tour avec ses pneus tendres, repasse les durs et tente le pari de rallier l'arrivée sans nouvel arrêt. Räikkönen, Massa, Sutil, Vettel, Pérez, Magnussen et Alonso s'arrêtent entre les vingt-deuxième et vingt-sixième tours. Au tour suivant, Jules Bianchi est victime du même phénomène et sort de piste à forte vitesse au même endroit : il encastre sa monoplace dans le camion-grue qui procédait à l'évacuation de la Sauber C33. File size 7.79 MB Mime type Stdin has more than one entry--rest ignored compressed-encoding=application/zip; charset=binary Other … En tête de la course, les Mercedes creusent l'écart sur Räikkönen qui possède lui-même une bonne avance sur Ricciardo et le reste du peloton. Son équipe lui annonce la nouvelle stratégie à tenter : rallier l'arrivée avec ses nouveaux pneus durs, sans effectuer d'autre arrêt au stand. DNQ = Did Not Qualify, DNS = Did Not Start, Ret = Retired, DSQ = Disqualified, NC = Not Classified. Il y a tellement d'eau sur la piste que la direction de course donne le départ derrière la voiture de sécurité. The other seasons in the 50's that they participated in didn't had a constructors championship yet. Au cinquième tour, Rosberg dispose de 2 secondes et demie d'avance sur Bottas. Si Nico Rosberg enchaîne les records du tour, son retard sur Hamilton est encore de 19 secondes dans le trente-sixième tour. Bottas, Button, Vergne, Hülkenberg, Gutiérrez, Hamilton, Rosberg, Vettel, Sutil et Massa stoppent entre les vingt-neuvième et trente-sixième tours[90],[91],[92]. F1 2014 falters further when it comes to its selection of modes and extras. Räikkönen, dernier, chausse les pneus durs au dix-huitième tour. Pérez s'arrête au vingt-neuvième tour[71],[72],[73]. Massa fait la jonction deux tours plus tard alors que Pérez et Ricciardo sont eux aussi confrontés à des problèmes de surchauffe. Hamilton’s attitude after the session was tense towards the action, as it appeared the German did it on purpose to avoid Hamilton completing his second Q3 lap. Les commissaires ne tardent pas à le sanctionner à nouveau d'un stop-and-go de cinq secondes, à effectuer lors d'un arrêt ou à ajouter à son temps de course. Au seizième tour, après cette vague de changements de pneus, Rosberg précède Hamilton de 2 secondes, Button de 15 secondes et Bottas de 23 secondes ; suivent Massa, Vettel, Daniel Ricciardo, Nico Hülkenberg, Kimi Räikkönen et Daniil Kvyat[102],[103],[104]. Massa finished seventh for Williams, scoring for the first time with the team. Hamilton est informé par son ingénieur de course qu'il dispose de vingt tours pour porter son avance à 7 secondes sur Rosberg s'il veut remporter la course. Peu avant l'extinction des feux, la Mercedes d'Hamilton, connaît une défaillance électronique qui perturbe son pilote tandis que Nico Rosberg s'engouffre en tête dans le premier virage, suivi de Kevin Magnussen et Felipe Massa ; Hamilton est déjà relégué à la quatrième place alors que Sebastian Vettel remonte au cinquième rang[96],[97],[98]. Valtteri Bottas complète le podium ; suivent pour les points Ricciardo, Button, Hülkenberg, Pérez, Vettel, Alonso et Räikkönen[118],[119],[120]. À l'extinction des feux, Rosberg prend un excellent envol ; derrière lui, dans le premier virage, Massa se rabat sur Kevin Magnussen : les roues s'engrennent et Massa part en tonneau, provoquant la sortie de la voiture de sécurité. L’utilisation des souffleries est encore limitée. Rosberg won comfortably ahead of Magnussen, who made his F1 debut with a podium for McLaren, the first rookie to do so since Hamilton did it in 2007. Kimi Raikkonen returned to Ferrari for 2014, alongside Fernando Alonso, and Ferrari had two champions in the team for the first time since 1954 when Giuseppe Farina and Alberto Ascari competed for the team. Pénalisé par un drive-through pour s'être placé sur la grille en retard, Grosjean observe sa pénalité dès la fin du premier tour ; Sergio Pérez et Esteban Gutiérrez, victimes collatérales des frictions du premier virage, ainsi que Bianchi, rentrent également au stand[47],[48],[49],[50]. Romain Grosjean, qui a perdu son quatrième rapport de boîte de vitesses, fait une sortie de piste, traverse un bac à graviers et rentre au stand au ralenti pour abandonner au vingt-neuvième passage, boîte hors d'usage. Au vingt-huitième tour, Hamilton possède 12 secondes d'avance sur Alonso. Les monoplaces sont plus lourdes, passant de 642 à 691, Le nez des monoplaces est une nouvelle fois abaissé pour améliorer la sécurité. Button, Kvyat et Räikkönen rentrent au tour suivant ; Gutiérrez, Maldonado, Grosjean, Hamilton, Bottas, Rosberg, Massa, Vergne, Pérez, Stevens, Hülkenberg et Kobayashi s'arrêtent entre le huitième et le seizième tour. Vettel, qui était cinquième, effectue un troisième arrêt au tour suivant ; Alonso s'arrête au cinquante-quatrième tour. Lewis Hamilton, dont les freins ne montent pas en température, part en tête-à-queue et endommage son aileron avant. Rosberg had a wiring issue in his steering which forced him to start from the pit-lane, but he retired from the race. Test yeni süper hızlı formula 1 otomobil oluşturma tarihi için en uygun video oyununda gizli güç. Comme de nombreux débris jonchent la piste, la voiture de sécurité sort dès le premier tour. Il percute violemment les glissières de sécurité (le choc est mesuré à 47 g par les capteurs de la Ferrari F14 T) qui le renvoient en perdition sur la piste où il accroche Felipe Massa et provoque la sortie de piste, sans gravité, de Kamui Kobayashi. Après cette quatorzième manche du championnat 2014, Red Bull Racing est la dernière écurie à pouvoir contester le titre mondial à Mercedes. Sur sa lancée, Hamilton réalise le meilleur tour en course et porte son avance sur Rosberg à trois secondes[96],[97],[98]. Birbirinden hızlı Formula 1 yarış araçlarını yönlendirecek ve birbirinden eşsiz parkurlarda rakiplerinize karşı mücadele edeceksiniz. Alors que Lewis Hamilton réduit l'écart à moins d'une seconde et peut désormais utiliser son aileron arrière mobile, Rosberg rate à nouveau son freinage à la première chicane à l'entame du vingt-neuvième tour ; il tire tout droit et cède le commandement à son coéquipier. Romain Grosjean et Adrian Sutil rentrent au stand chausser les pneus les plus durs proposés Pirelli, tentant ainsi de rallier l'arrivée sans nouvel arrêt. Kvyat change ses pneus deux tours plus tard et chute au quinzième rang : ses espoirs de réaliser un bon résultat devant son public s'envolent définitivement. Au vingt-huitième tour, à l'issue des arrêts au stands et alors que Romain Grosjean abandonne à cause d'un problème moteur, Rosberg devance Bottas, Vettel, Alonso, Hülkenberg, Button, Ricciardo, Hamilton, Räikkonen et Magnussen qui s'arrête pour changer ses pneus au trentième tour. Si, en tête de la course, Vettel tourne dans le même rythme qu'Hamilton, celui-ci s'est déjà ménagé une avance de deux secondes tout en consommant moins de carburant ; Alonso suit, en troisième position, à plus de six secondes dans le sixième tour. Felipe Massa, parti en pneus durs, il chausse les gommes tendres dès le premier tour dans le but de remonter à un rythme soutenu voire de rallier l'arrivée. Daniel Ricciardo est troisième (106 points) devant Alonso (97 points) ; Valtteri Bottas reste cinquième (91 points) devant Sebastian Vettel, sixième avec 82 points. Daniel Ricciardo, troisième sur la grille, rate son départ, ce qui permet à Kimi Räikkönen, sixième, de gagner deux places en dépassant, au freinage de Sainte-Dévote, l'Australien ainsi que son coéquipier Fernando Alonso. Finalement, Hamilton remporte sa seconde victoire de la saison, Nico Rosberg termine sur la deuxième marche du podium et Sergio Pérez sur la troisième ; suivent pour les points Ricciardo, Hülkenberg, Vettel, Massa, Bottas, Alonso et Räikkönen[56],[57],[58]. Ricciardo profite d'une erreur de Vettel pour prendre la deuxième place. Les Mercedes se relancent pour le duel final. Bianchi rejoignant son coéquipier et son compatriote dans la voie des stands, dix-neuf pilotes se présentent sur la grille de départ. At Germany, Rosberg won in front of Bottas and Hamilton, who started from 20th place due to a right front brake disk failure during qualifying. Il fait très beau sur la grille de départ du Grand Prix de Russie, à Sotchi, où Lewis Hamilton, en pole position, devance son coéquipier Nico Rosberg. Ricciardo occupe la quatrième place devant Bottas, Kvyat, Magnussen, Button, Alonso, Vettel, Räikkonen, Grosjean, Vergne, Gutiérrez et Maldonado. Lewis Hamilton passe en tête du championnat du monde avec 100 points, devant son coéquipier Rosberg (97 points) et Alonso (49 points). Les importantes vibrations engendrées font souffrir ses suspensions. Magnussen l'imite au vingt-huitième tour, suivi par Button, Grosjean, Vergne, Bottas, Ricciardo, Massa, Hamilton, Rosberg et Maldonado entre les vingt-neuvième et trente-sixième tours[110],[111],[112]. Hamilton, treizième après une série des dépassements en piste a Ricciardo en ligne de mire. Rosberg, Bottas, Vettel et Alonso doivent attendre un tour supplémentaire pour entrer. Quelques tours plus tard, il subit plusieurs coupures moteur puis son aileron arrière mobile reste coincé en position ouverte. Sebastian Vettel complète le podium ; suivent pour les points Ricciardo, Button, Bottas, Massa, Hülkenberg, Vergne et Pérez[102],[103],[104],[105]. Au trente-septième tour, Hamilton devance Rosberg de 3 secondes, Ricciardo de 8 s et Massa de 9 s ; suivent Bottas, Alonso, Räikkonen, Kvyat, Magnussen, Vettel, Grosjean, Button, Vergne, Maldonado et Gutiérrez. L'Australien reprend la piste en quatorzième position et reçoit une pénalité de dix places de recul sur la grille de départ du prochain Grand Prix. Le novice Kevin Magnussen effectue un énorme travers et manque de sortir de la piste, ce qui empêche Fernando Alonso de se battre pour les positions de tête. Rosberg ne parvient pas à creuser l'écart sur Vettel à cause de son aileron avant endommagé qui provoque de surcroît une usure accélérée de son train de pneus avant. Alors que le débitmètre de Ricciardo tombe en panne (une consommation instantanée excessive avait provoqué sa disqualification lors du Grand Prix inaugural), la FIA indique que la Red Bull RB10 consomme un peu plus qu'autorisé tandis que les deux Williams FW36, septième et huitième, sont les monoplaces les plus économes en carburant[53],[54],[55]. it was the season that Lewis Hamilton won his 2nd drivers world championship and his first for the Mercedes team. Hamilton est plus préoccupé à défendre sa position sur Ricciardo qu'à attaquer sur Alonso ; pour autant, Ricciardo le dépasse dans le soixante-sixième tour et s'attaque à Alonso alors que Rosberg revient sur Hamilton. Les dix premiers sont chaussés du train de pneus supertendres utilisés lors de la phase Q2 des qualifications tandis que Jenson Button, onzième, choisit les pneus plus durs pour effectuer un premier relais plus long. Les vingt-deux monoplaces sont alignées sur une grille de départ noyée sous un déluge. Takım, 2010 sezonunda "Mercedes GP" adıyla mücadele etmeye başlamış ve takımın ilk pilotları Nico Rosberg ile Formula 1'e geri dönen Michael Schumacher olmuştur. La course est interrompue sur drapeau rouge avant même l'entame du deuxième tour. Dixième, Grosjean, en difficulté, résiste du mieux qu'il peut aux attaques de Vergne et Maldonado. ... F1, Red Bull Perez confirmé pour 2021 (officiel) 18 déc. This disqualification prevented him from becoming the first Australian to achieve a podium in his home Grand Prix during a World Championship round. Yeni sürücü değerlendirme sistemi, daha kısa kariyer seçenekleri F1 2014 İndir - Full - Mobil Man - Oyun, Program, Uygulama İndirme Platformu Ricciardo conforte sa troisième place (193 points) devant Sebastian Vettel qui gagne une nouvelle place et est désormais quatrième avec 139 points. À l'issue de la première vague d'arrêts aux stands, Ricciardo devance Räikkönen de 3 secondes et Vettel de 6 secondes ; suivent Rosberg, Bottas, Magnussen, Alonso, Pérez, Button et Kvyat. Un quart d'heure avant le lancement de la course, la monoplace de Nico Rosberg est victime de problèmes électroniques qui conduisent les mécaniciens à changer son volant. La lutte pour la victoire est désormais ouverte puisque Rosberg, toujours en difficulté, n'a qu'une seconde d'avance sur Sergio Pérez qui précède Ricciardo et Vettel ; quatre secondes derrière suivent Hülkenberg, Bottas, Massa (dont les pneus sont plus frais de douze tours que ceux de son coéquipier) et Alonso. Ricciardo prend la tête au tour suivant et remporte sa deuxième victoire de la saison. Les pilotes disposent de cinq moteurs pour une saison au lieu de huit. Ricciardo, grâce à un arrêt en moins, pourrait prétendre à prendre la tête de l'épreuve mais il s'arrête au trente-septième tour alors que la pluie se remet à tomber. Au trente-troisième tour Hamilton devance Rosberg, Massa, Vettel, Magnussen, Bottas, Pérez, Button, Räikkönen, Ricciardo, Hülkenberg et Vergne. Here are the F1 2014 System Requirements (Minimum). Nico Rosberg, profitant d'une meilleure vitesse de pointe, prend l'avantage sur Alonso dans le quarante-troisième tour. Hamilton-Rosberg relationship starts to crack at Monaco, while the German takes a commanding lead. Dès le virage no 4, Jules Bianchi et Pastor Maldonado se touchent ; Bianchi se décale vers Jean-Éric Vergne et crève son pneu arrière sur l'aileron de son compatriote. Alors que Rosberg prend le commandement tout en perdant un bout d'aileron, Hamilton, victime d'une crevaison, doit boucler son tour au ralenti pour changer de roue ; il reprend la piste en pneus durs, à la dix-neuvième place. Dans le soixantième tour, Rosberg possède moins d'une seconde de retard sur Hamilton et peut actionner son aileron arrière mobile. Lewis Hamilton pointe désormais en tête du championnat avec 241 points contre 238 pour Rosberg. Alonso reprend suffisamment de dixièmes de seconde à Vettel pour se retrouver, au vingt-cinquième tour, à moins d'une seconde et pouvoir utiliser son aileron arrière mobile. About This Game Feel the power of new turbocharged FORMULA ONE cars in the most accessible FORMULA 1 video game yet. Découvrez le résultat et les classements du championnat du monde de F1 au terme du 16ème GP de la saison 2014 aux Etats-Unis. Valtteri Bottas perd de nombreuses positions tandis que Kevin Magnussen et Adrian Sutil se touchent et perdent eux aussi plusieurs places. Rosberg’s move was deemed legal by the stewards and he started from Pole Position to lead another Mercedes 1-2, with Hamilton falling back in the late stages of the race due to dirt entering one of his eyes. Les Mercedes sont en première ligne, les Williams en deuxième et les McLaren sur la troisième ligne. Alors que Charlie Whiting fait évacuer la grille, la monoplace de Fernando Alonso est encore surélevée sur ses crics ; le pilote espagnol, qui n'a pas pu s'élancer à temps, remonte le peloton pendant le tour d'installation et écope d'un stop-and-go de cinq secondes à purger lors de son premier arrêt au stand. Nico Rosberg remporte ainsi sa troisième victoire de la saison et conforte sa première place au championnat du monde. Hamilton tente alors un dépassement et s'empare de sa position. Enfin, quatre séances d'essais privés de deux jours sont organisées pour Pirelli par la FIA en cours de saison, à la suite de quatre Grand Prix, et sur les circuits où ils viennent de se disputer[37]. Felipe Massa et Valtteri Bottas occupent la première ligne devant Nico Rosberg, troisième. Vingt pilotes s'alignent sur la grille, Max Chilton et Romain Grosjean s'élançant depuis la voie des stands. Bottas et Button s'arrêtent au tour suivant, Vettel, Massa, Vergne, Massa, Magnussen, Sutil au seizième, Alonso s'arrête au tour suivant, Räikkönen, Rosberg et Hamilton changent de pneus lors de chaque boucle suivante. Alors que la procédure de départ est engagée, Jules Bianchi signale qu'il n'est pas en mesure de prendre le départ ; Charlie Whitingannule le premier départ et relance les voitures pour un second tour de formation, la course étant concomitamment amputée d'un tour. En fond de peloton, dans la lutte pour la dix-septième place, Grosjean envoie Sutil en tête-à-queue et écope d'une pénalité de 5 secondes ajoutées à son temps de course. La Sauber C33 immobilisée au milieu de nombreux débris provoque la sortie de la voiture de sécurité[110],[111],[112],[113]. Après deux tours de neutralisation, la meute est libérée ; Rosberg mène devant Bottas, Sebastian Vettel, Fernando Alonso, Nico Hülkenberg et Jenson Button qui a gagné cinq places. Pour ne pas perdre du temps derrière Button, Vettel en lutte contre Magnussen, Bottas et Ricciardo entre aux stands dès le dixième passage. Massa dépasse le Danois au cinquième tour et Hamilton s'engouffre dans la brèche immédiatement. Click the "Install Game" button to initiate the file download and get compact download launcher. Toutefois, Button et Magnussen rentrent au seizième tour pour chausser des pneus pour le sec, la piste s'asséchant rapidement. La troisième place du podium revient à Daniel Ricciardo tandis que suivent pour les points Massa, Bottas, Alonso, Vettel, Magnussen, Maldonado et Vergne (ces deux derniers étant chacun pénalisé de 5 secondes à l'arrivée)[110],[111],[112],[114]. The German ultimately finished fifth, ahead of the Spaniard. Les positions au championnat du monde des pilotes ne changent pas : Nico Rosberg conserve la tête avec 190 points contre 176 pour Hamilton. Quelques instants plus tard, au même endroit, Fernando Alonso abandonne (pour la première fois de la saison) sa monoplace victime d'un problème mécanique dans l'échappatoire. Ricciardo essaie de dépasser à plusieurs reprises Bottas mais, face à ses échecs successifs, reçoit comme consigne de lui laisser 2 secondes de marge pour ne pas endommager excessivement ses pneus. Rosberg finished fourth, after Hamilton refused to let him through to help him with strategy and Hamilton himself defending hard his position on the final lap. Au vingt-cinquième tour, Rosberg manque son freinage dans le virage no 13 et coupe la chicane ; son avance passe d'une demi-seconde à 1 seconde pleine. Valtteri Bottas, troisième, est déjà à plus de 5 secondes tandis que Button, vingtième, tourne dans le même rythme que les Mercedes. Les pilotes McLaren tentent un nouveau pari en chaussant les pneus « pleine pluie » mais Button perd du temps car il doit changer son volant ; le pari échoue définitivement quand deux accidents mettent un terme à la course. Ricciardo conforte sa troisième place (181 points) devant Fernando Alonso qui retrouve la quatrième place avec 133 points. Nico Rosberg, malgré son abandon, conserve, de peu, la tête du championnat du monde des pilotes avec 165 points contre 161 pour Hamilton. Signing up is free, and grants you access to unique game modes, awards and exclusive content including bonus driver helmets. Mercedes-powered teams, Force India and Williams fought for the last spot on the podium. Les commissaires de piste évacuent la monoplace en seulement quelques secondes grâce à leur grue, ce qui évite une troisième entrée de la voiture de sécurité[65],[66],[67]. Sergio Pérez, Ericsson, Hülkenberg et Kamui Kobayashi changent de pneus au moment où Lewis Hamilton, à l'entame du vingt-neuvième tour, passe en tête au freinage du virage no 1. Hamilton, Pérez, Kvyat, Gutiérrez et Ericsson s'arrêtent au dix-neuvième tour, Magnussen au vingtième puis Rosberg et Jules Bianchi au vingt-deuxième tour. Information and results from the grand final of the official Formula 1® Esports Series. Hülkenberg, Bottas, Räikkönen, Kvyat, Magnussen, Massa, Vergne, Maldonado, Chilton, Alonso, Vettel, Rosberg, Ricciardo et finalement Hamilton passent au stand entre le trente-deuxième et le trente-neuvième tour. Vettel, Alonso et Ricciardo ont chaussé les pneus tendres alors qu'Hamilton réussit à se maintenir en piste plus longtemps avec ses « supertendres » usagés : Vettel est informé par son stand qu'il ne pourra pas garder la tête à l'issue des arrêts[99],[100],[101]. Entretemps, Hamilton a dépassé Räikkönen et Ricciardo en une seule manœuvre (Räikkönen perdant un bout de carrosserie dans un léger contact), puis Pérez pour pointer en cinquième position avant son arrêt[83],[84],[85]. Hamilton, non touché par ce problème, gère son avance tandis que Vettel, à 3 secondes d'Alonso, est informé du fait qu'il tourne plus vite que son rival. Le départ du Grand Prix de Singapour est donné sur une piste sèche où prennent place vingt pilotes, Rosberg pouvant s'élancer de la voie des stands. La dernière modification de cette page a été faite le 16 décembre 2020 à 21:54. Hamilton prend l'avantage sur Vettel dans le neuvième tour et se lance immédiatement à la poursuite de son coéquipier. Les Mercedes roulent toujours en duo, Daniel Ricciardo occupant la troisième place avec 15 secondes de retard. Alors que la course est en passe d'être relancée, Grosjean heurte à son tour le mur ; l'épreuve est relancée à l'entame du quatorzième tour et Button en prend immédiatement la tête grâce à ses pneus intermédiaires ; Hamilton poursuit sa remontée alors que Rosberg, en pneus pour le sec, est en difficulté sur une piste encore très humide. Nico Rosberg became 2nd, both drivers won 16 races of the total 19 grand prix event in 2014. Dès le dix-septième tour, en difficulté avec ses pneus durs, Vettel passe par les stands, ruinant ainsi sa stratégie décalée. Jean-Éric Vergne, accroché par Pastor Maldonado, rentre au stand à cause d'un pneu crevé et abandonne peu après. Rosberg se plaint alors d'une perte importante de puissance à cause d'un problème lié au système de récupération d'énergie. Au vingt-quatrième tour, Hamilton possède 3 secondes d'avances sur Rosberg et 22 secondes sur Ricciardo ; suivent Bottas, Grosjean, Räikkönen, Alonso, Massa, Vettel et Hülkenberg. Au deuxième passage sur la ligne de chronométrage, Hamilton devance Rosberg, Massa, Sergio Pérez, Valtteri Bottas, Jenson Button, Alonso, Nico Hülkenberg, Räikkönen, Sebastian Vettel, Magnussen et Daniel Ricciardo[56],[57],[58]. F1 2014 Full Season Tournament Ghost 0 Oct 12 @ 4:38am Looking for group General Malarky < > Showing 1-15 of 246 active topics Per page: 15 30 50. Au tour suivant, Hamilton conserve sa position de tête tandis que son coéquipier revient vers lui dans la ligne droite de Kemmel ; au freinage des Combes, Rosberg attaque Hamilton et l'accroche. Vettel, qui ne parvient pas à trouver l'ouverture doit défendre âprement sa position, Bottas étant revenu sur ses talons. Communiqué officiel Mercedes AMG Petronas Formula One Team, Federation Internationale de l'Automobile, du championnat du monde des pilotes de Formule 1, meilleure voiture dotée du meilleur moteur, Fédération internationale de l'automobile, Grand Prix automobile de Grande-Bretagne 2014, Grand Prix automobile des États-Unis 2014, http://nextgen-auto.com/Williams-devient-Williams-Martini-Racing-et-devoile-sa-livree,73345.html, http://motorsport.nextgen-auto.com/Le-calendrier-2014-finalement-reduit-a-19-courses,69504.html, http://motorsport.nextgen-auto.com/Ecclestone-confirme-l-absence-du-Mexique-et-du-New-Jersey-en-2014,69591.html, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Championnat_du_monde_de_Formule_1_2014&oldid=177708825, Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Portail:Époque contemporaine/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Ricciardo conforte sa troisième place (166 points) devant Valtteri Bottas (122 points) qui accède à la quatrième place et devance désormais Alonso qui abandonne pour la première fois de la saison (121 points) ; Sebastian Vettel est sixième avec 106 points. Son arrêt dure quatre secondes alors que Rosberg, un tour plus tard, s'immobilise une seconde de moins. Kvyat change ses pneus au quarantième tour, de même que Maldonado, Magnussen et Button. Rosberg ne renonce pas et reprend dixième sur dixième pour pointer à une demi-seconde d'Hamilton au cinquante-et-unième tour. Mercedes est toujours largement en tête du classement des constructeurs avec 411 points et devance Red Bull Racing (254 points). Tous les pilotes, à l'exception des quatre premiers (Rosberg, Bottas, Vettel et Alonso) piégés par la voiture de sécurité, rentrent chausser les pneus tendres pour le sec. Nico Rosberg conserve la tête du championnat du monde avec 79 points, devant son coéquipier Hamilton (75 points), Alonso (41 points), Hülkenberg (36 points), Vettel (33 points), Daniel Ricciardo et Valtteri Bottas (24 points chacun). À la sortie des stands, moins d'une minute sépare les deux Allemands, relégués à 11 secondes d'Hamilton. Victime d'énormes vibrations, l'Allemand n'a d'autre choix que de passer par son stand dès la fin du premier tour. Quelques instants plus tard, Hamilton part à la faute, Rosberg le dépasse, Hamilton coupe la chicane, garde l'avantage, puis laisse repasser Rosberg avant de ralentir et d'abandonner, ses freins ne répondant plus[68],[69],[70]. Fernando Alonso, qui a abandonné, recule à la cinquième place avec 133 points, juste devant Valtteri Bottas avec 130 points. Quelques instants plus tard, Nico Hülkenberg abandonne pour la première fois de la saison après un accrochage avec son équipier Pérez[87],[88],[89]. Alors que la seconde phase d'arrêt aux stands a été lancée par Massa et Grosjean au vingt-troisième tour (imités au suivant par Bottas, Kvyat, Maldonado), Alonso tente de dépasser Vettel dans les stands en rechaussant les « supertendres » ; Vettel réagit instantanément en se précipitant lui aussi dans les stands, mais choisit les pneumatiques plus durs : Alonso passe devant et réalise immédiatement les meilleurs tours en piste.

Ludwig Van Beethoven Symphonie Nº 5 De Beethoven, Rousseau, Emile Ou De Léducation Thèse, Application Mycanal Ne Fonctionne Pas, Musée D'archéologie Nantes, Toulon Que Faire, Prix Des Loyers Par Ville, Sare Code Postal, Parole 10k Maes & Bolémvn, Pmu Arc De Triomphe 2020, Tobie Bible Résumé, Highlife International Llc Cameroun,