Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Hadîth du respect des droits sacrés des musulmans  (Lu 12482 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
convertie38
Invité
« le: Décembre 20, 2008, 17:41:11 »
Share   Modifier le messageModifier

  bismillah

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

                    Du respect des droits sacrés des musulmans

         CORAN


              Le respect de ce que Dieu a déclaré sacré (hurumât) est un bien pour chacun de vous. (Coran. 22/30)

                 Le respect que vous témoignez pour les prescriptions divines procède de la crainte des coeurs. (Coran. 22/32)

                 Sois compatissant envers les croyants. (Coran. 15/88)

                 Quiconque tue une personne qui n'a elle-même, ni tué, ni répandu la corruption sur terre, est considéré comme s'il avait tué l'humanité entière. Et celui qui préserve la vie d'un seul homme est considéré comme s'il avait vivifié l'humanité entière. (Coran. 5/32)



 220-[/b] Abû Mûsa rapporte ces propos de l'Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam : "Le croyant est à son frère ce que les pierres d'un édifice sont les unes pour les autres ; elles se maintiennent les unes par les autres." En disant cela le Prophète Salla-llah allahi wa salam se croisa les doigts. (Bukhârî/Muslim)

              221- Le même rapporte ces propos du Prophète Salla-llah allahi wa salam : "Que celui qui passe dans une de nos mosquées ou dans un de nos souks, portant avec lui une flèche, en saisisse la pointe dans sa main de peur de blesser un musulman." (Bukhârî/Muslim)

              222- Al-Nu'mân b. Bachîr rapporte ces paroles de l'Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam : "Les musulmans, dans l'amour, l'affection et la miséricorde qu'ils se portent, sont comparables à un seul corps. Lorsque un membre est affecté, c'est l'ensemble du corps qui ressent la douleur et s'enfièvre."
(Bukhârî/Muslim)

              223- Abû Hurayra rapporte : "Le Prophète Salla-llah allahi wa salam embrassa al-Hassan b. 'Alî au moment ou al-Aqra' b. Hâbis se trouvait chez lui. Ce dernier lança : "En ce qui me concerne j'ai dix enfants et je n'en ai jamais embrassé aucun." L'Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam le regarda et répliqua : "A celui qui ne se montre pas miséricordieux, il ne sera pas fait miséricorde." (Bukhârî/Muslim)

              224- 'A'isha rapporte qu'un groupe de bédouins se présenta chez le Prophète Salla-llah allahi wa salam et lui demanda : "Embrassez-vous vos enfants ?" Le Prophète Salla-llah allahi wa salam répondit : "Bien sûr". Ils reprirent : "Par Dieu, nous n'embrassons jamais les nôtres. Et que puis-je faire pour vous si Dieu a retiré de vos coeurs toute miséricorde ?" (Bukhârî/Muslim)

              225- Jarîr b. 'abd Allâh rapporte ces propos de l'Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam : "Dieu ne fera pas miséricorde à celui qui n'est pas miséricordieux envers les gens." (Bukhârî/Muslim)

              226- Abû Hurayra rapporte ces propos de l'Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam : "Quand l'un d'entre vous dirige la prière des fidèles, qu'il l'écourte car il y a parmi eux des gens faibles, des malades et des vieillards. Mais lorsque vous priez seuls, prolongez la prière autant que vous le désirez."
(Bukhârî/Muslim)

              227- 'A'isha rapporte que le Prophète Salla-llah allahi wa salam abandonnait délibérément certaines de ses dévotions favorites, de peur que les gens ne l'imitent et que ces pratiques ne finissent par leur être imposées. (Bukhârî/
Muslim)

              228- 'A'isha rapporte également que le Prophète Salla-llah allahi wa salam interdisait à ses Compagnons de pratiquer un jeûne continu. Ils lui demandèrent : "Toi, cependant tu le pratiques ? - Je ne suis pas comme l'un d'entre vous, répondit-il, c'est mon Seigneur qui me nourrit et qui m'abreuve." (Bukhârî/Muslim)

              229- Abû Qatâda al-Hârith b. Rib'î rapporte ces propos de l'Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam : "Parfois, je me prépare à la prière avec l'intention de la faire durer, mais lorsque (au cours de celle-ci), j'entends les pleurs d'un enfant, je l'écourte par crainte de causer du désagrément à sa mère." (Bukhârî)

              230- Jundab b. 'abd Allah rapporte ces propos de l'Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam : "Celui qui accomplit la prière du matin est sous la protection de Dieu. Faites en sorte que Dieu ne vous demande pas de comptes au sujet de ce pacte (Obligation faite aux musulmans d'accomplir régulièrement leurs prières), car s'Il le faisait, vous ne Lui échapperiez pas et vous seriez précipités tête première dans le feu infernal." (Muslim)

              231- Ibn 'Umar rapporte ces paroles de l'Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam : "Le musulman est le frère du musulman, il ne se montre pas injuste à son égard et il ne le livre pas (à ses ennemis). Dieu aidera celui qui vient en aide à ses frères et Il soulagera d'un des tourments du Jugement dernier celui qui soulage un musulman dans l'affiction. Quiconque cèle les défauts d'un musulman, Dieu cèlera les siens le jour de la Résurrection."
(Bukhârî/Muslim)

              232- Abû Hurayra rapporte ces propos de l'Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam : "Le musulman est le frère du musulman. Il ne le trahit pas, il ne lui ment pas et ne lui fait pas défaut. La personne du musulman est sacrée pour tout musulman. Son honneur est sacré, ses biens sont sacrés, sa vie est sacrée : c'est en cela que consiste la crainte pieuse. Rien n'est pire pour un homme que de mépriser le musulman, son frère." (al-Tirmidhî) (hasan)

              233- Le même rapporte ces propos de l'Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam : "Ne vous enviez pas, ne vous détestez pas, ne vous ignorez pas. Ne faites pas monter les enchères (au cours d'une vente) pour tromper un éventuel acheteur et n'allez pas vendre à quelqu'un une marchandise que vous avez déjà vendue à un autre. Soyez des frères en qualité de serviteurs de Dieu. Le musulman est le frère du musulman. Il ne se montre pas injuste à son égard, il ne lui fait pas défaut (en cas de difficultés) et il ne le méprise pas. C'est là que réside la crainte de Dieu (en disant cela il désigna sa poitrine). Rien n'est pire pour un homme que de mépriser son frère musulman. La personne du musulman est sacrée pour tout musulman ; son sang est sacré, ses biens sont sacrés et son honneur est sacré." (Muslim)

             234- Anas rapporte ces paroles du Prophète Salla-llah allahi wa salam : "Le croyant n'atteindra pas la plénitude de la foi tant qu'il n'aimera pas pour son frère ce qu'il aime pour lui-même." (Bukhârî/Muslim)

             235- Anas rapporte ces propos de l'Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam : "Il faut secourir ton frère, qu'il s'agisse d'un opprimé ou d'un tyran." Un compagnon demanda : "Envoyé de Dieu, j'apporterai volontiers mon aide à l'opprimé, mais dis-moi, comment pourrai-je soutenir le tyran ? - En l'empêchant d'exercer sa tyrannie" répondit le Prophète Salla-llah allahi wa salam. (Bukhârî)

             236- Abû Hurayra rapporte ces propos de l'Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam : "Les devoirs de tout musulman à l'égard de ses frères sont au nombre de cinq : il se doit de lui rendre le salut, de le visiter lorsqu'il est malade, de suivre son cortège funèbre, de se rendre à son invitation et de lui souhaiter que Dieu lui fasse miséricorde quand il éternue." (Bukhârî/Muslim)

                 Une version de Muslim comporte ce sixième précepte : "Et donne-lui un conseil s'il te le demande."

             237- Abû 'Umâra al-Barâ b. 'Azib rapporte : "L'Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam nous a ordonné d'observer les sept préceptes suivants : Il nous a ordonné de rendre visite aux malades, de suivre les cortèges funèbres, de souhaiter à celui qui éternue que Dieu lui fasse miséricorde, de respecter nos serments, de porter secours à l'opprimé, de se rendre aux invitations qui nous ont été adressées et de saluer (nos frères). Il nous a interdit également sept choses : de porter des bagues en or, de boire dans de la vaisselle en argent, de nous asseoir à cheval sur des coussins en soie rouge, de nous vêtir de qasî (mélange de coton et de soie), de soie, de velours et de satin."
(Bukhârî/Muslim)

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Juillet 14, 2009, 13:31:26 par Zahiya » Journalisée
habibti
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: canada
Messages: 115



Voir le profil
« Répondre #1 le: Janvier 29, 2009, 01:00:02 »
Share   Modifier le messageModifier

donc il est interdit aux femmes de porter des bagues en or%?
« Dernière édition: Février 19, 2009, 12:20:14 par Zahiya » Journalisée
fatimzahra
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 64
Localisation: LANNION
Messages: 366



Voir le profil
« Répondre #2 le: Janvier 29, 2009, 01:40:16 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh ma  Sourire Mouslima pepita

Voilà ma soeur une réponse comme quoi nous les femmes pouvons porter l'or et la soie.


At-Tirmidhî rapporte par une chaîne de narration authentique que le Prophète - paix et bénédictions sur lui - a dit : "Le port de l'or est interdit pour les hommes musulmans mais il est autorisé pour les femmes. »


Selon le hadîth rapporté par Muslim, le Prophète - paix et bénédictions sur lui - interdit aux hommes de porter des bagues en or. Il est également rapporté que lorsque le Prophète - paix et bénédictions sur lui - vit un homme portant une bague en or, il l'ôta immédiatement de sa main et la jeta puis il dit : « L'un d'entre vous prendrait-il une braise pour la porter dans sa main..." »

Le Prophète Mohammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) a dit en ce sens:
"L'or et la soie sont permis pour les femmes de ma communauté et interdits pour les hommes."

 Salam Alaykoum

« Dernière édition: Février 19, 2009, 12:20:47 par Zahiya » Journalisée

La patience est une force qu' Allah nous donne, à nous de la cultiver dans les épreuves de la vie
convertie38
Invité
« Répondre #3 le: Janvier 29, 2009, 09:45:33 »
Share   Modifier le messageModifier

                               Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 bismillah

                ma  Sourire Mouslima fatimzahra t'as très bien répondu  Kiss
            je vous aime mes  Sourire Mouslima fillah qu' allah vous protége  amine

                                 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Février 19, 2009, 12:21:13 par Zahiya » Journalisée
habibti
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: canada
Messages: 115



Voir le profil
« Répondre #4 le: Janvier 29, 2009, 11:46:06 »
Share   Modifier le messageModifier

merci fatima zahra pour ta reponse quAllah vous protege toutes
« Dernière édition: Février 19, 2009, 12:21:37 par Zahiya » Journalisée
Musc_88
Invité
« Répondre #5 le: Février 11, 2014, 12:28:33 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

 MachAllah MachAllah baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

L'arabe pour les francophones - Niveaux 1+2
L'arabe pour les francophones - Niveaux 1+2

 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, spécialisée dans le développement d'applications web et mobile, plateformes e-commerce et marketplace.