Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Etre musulman - Sheikh Mohammad Saïd Ramadan Al Bouti  (Lu 3666 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Um_Nour
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Saint-Etienne
Messages: 7339


La hawla wala quwata illa bilah


Voir le profil
« le: Juin 21, 2014, 12:48:06 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum




Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux


Louange à Dieu, qui accorde le concours de Sa providence et guide les pas vers le chemin du salut.
Que la prière accompagne notre Maître Muhammad, ainsi que sa famille et ses compagnons.

Cet écrit propose une présentation brève et synthétique de ce qu'est l'islam. Je les ai écrites à l'attention des non-musulmans qui s'intéressent à cette religion et qui s'interrogent à son sujet.

Je demande à Dieu de faire que les gens concernés trouvent par l'intermédiaire de cet écrit ce qu'ils cherchent. Puisse-t-Il nous guider tous vers Sa vertueuse religion et Son droit chemin.




************************************************************************************************************************
************************************************************************************************************************






Qui est l'homme ?

Il est la plus noble des créatures, en vertu des prégoratives qui lui furent accordées. La plus insigne de ces prérogatives est d'être doté d'une raison et d'un entendement, puis d'avoir, au service de ses intérêts, l'ensemble des lois cosmiques gravitant autour de lui.



Qui l'a créé et lui a accordé un tel honneur ?

Dieu, Celui qui a créé l'ensemble de cet univers, ce Dieu, dont les oeuvres prodigieuses, en leur ordonnancement et leur finalité, sont autant de signes de Sa présence.


La science affirme que les créatures qui nous entourent, dans leur diversité, remplissent toutes une fonction particulière. L'être humain cette créature distinguée entre toutes, n'a-t-il pas , lui aussi, une fonction à assumer ?  

Assurément ! Il est chargé par le seigneur qu l'a crée et honoré, d'assumer une fonction sacrée e la plus haute importance.


Quelle est cette fonction ?

Il s'agit de deux fonctions en une : La première relève de la connaissance et de la croyance ; l'autre du comportement et de l'action.


En quoi consiste cette fonction relevant de la connaissance ?

Elle consiste à ce que l'homme parvienne, par sa méditation, aux vérités suivantes :

Premièrement : qu'il sache, concernant sa personne, qu'il est une créature de Dieu (Exalté soit-Il) et qu'il Lui appartient. Le mouvement lui est donné par la  divine puissance et la vie par la protection et la grâce que le Seigneur lui accorde. C'est ce qui signifie sa condition de "serviteur de Dieu".

Deuxièmement : qu'il sache que Dieu, son Créateur est unique et que nul ne Lui est associé dans Sa divinité et Sa souveraineté.

Troisièmement : qu'il sache que Dieu a, à son service des anges créés de lumière qui ne discutent en aucun cas Ses ordres et qui s'emploient à assumer fidèlement les fonctions qui leur sont assignées.

Quatrièmement : qu'il sache que Dieu a envoyé des messager aux peuples qui nous ont précédés ; et que le dernier des messagers est Muhammad (Salla Allahou alayhi wa salam), celui-ci ayant été envoyé pour toute l'humanité. Aussi, doit-on croire à l'ensemble des prophètes mentionnés dans le Coran.

Cinquièmement ; qu'il sache que Dieu - outre l'envoi de Ses prophètes - a adressé aux différents peuples des livres par le biais de l'ange Gabriel. Ces livres comportaient tous une exhortation à croire que Sa divinité s'étend sur tout l'univers (cette divinité signifiant que le Très-Haut possède et dispose de la création) ; ces livres enjoignaient également de croire que Dieu destine à la mort chaque être à une échéance fixée, puis qu'Il les ressuscitera et les récompensera pour leurs bonnes actions et les punira pour leurs mauvaises actions. L'homme doit aussi savoir que le paradis est un vaste monde où est préparé, pour les gens vertueux, une infinitude de bienfaits ; et qu'en revanche l'enfer est un monde fait de souffrance préparé pour les gens malfaisants.

La connaissance de ces cinq faits et la croyance en ceux-ci s'appelle la foi.
 


En quoi consiste la fonction de l'homme relevant de l'action ?

 Elle consiste à observer les devoirs suivants :

Premièrement : s'acquitter des cinq prières prescrites et réparties sur la journée et la nuit.

Deuxièmement : Jeûner le mois de Ramadan de la manière indiquée par le Coran et explicités par Muhammad (Salla Allahou alayhi wa salam)

Troisièmement : accomplir le pèlerinage à la  maison sacrée de Dieu (Kaaba) et observer les rites connus indiqués par le Coran et explicités par Muhammad (Salla Allahou alayhi wa salam), si toutefois on en a la possibilité physique et financière.

Quatrièmement : faire don d'une part déterminée de nos biens aux nécessiteux chaque année (zakat), si nos biens dépassent une certaine mesure.

Cinquièmement : professer de vive voix qu'il n'est de Dieu que Dieu et que Muhammad est Son envoyé. S'engager à observer l'ensemble des prescriptions sacrées et des lois imposées par le Coran et explicitées par l'envoyé de Dieu, dans la mesure de nos forces. Et il ne s'agit que de devoirs humains visant à promouvoir l'amour et la justice. Le fait d'assumer ces fonctions et d'accepter intellectuellement ce qu'elle sont, s'appelle l'islam.
 



à suivre...










« Dernière édition: Juin 22, 2014, 14:51:52 par Um_Nour » Journalisée

Rabbanâ âtinâ fi d-dunyâ hassanatan w-wa fî-l-âkhirati hasanatan w-waqinâ 'adhâba n-nâr
Um_Nour
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Saint-Etienne
Messages: 7339


La hawla wala quwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #1 le: Juin 21, 2014, 13:19:29 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum





Tous les prophètes ont-ils été envoyés avec ces mêmes prescriptions ?

Pour ce qui est des fonctions relevant de la connaissance adressée à la raison qu'on appelle croyances, je dirai que tous les prophètes, en commençant par le premier Adam, et en terminant par le derniern Muhammad (sur eux le salut et la paix), ont été chargé de transmettre une doctrine unique. Cette doctrine est celle que j'ai résumée dans les cinq réalités auxquelles il convient de prêter foi.

Quant aux prescriptions sacrées et aux lois relevant de l'action, elles variaient d'un prophète à l'autre. Parce qu'à travers les codes comportementaux (obligations, interdictions, permissions), le Législateur divin vise à garantir les intérêts des gens. Or les intérêts de ceux-ci varient d'une époque à l'autre et d'un lieu à l'autre.



Quelle est la différence entre les prescriptions sacrées qui nous ont été transmises par Muhammad (Salla Allahou alayhi wa salam) et celles transmises par les autres messagers ?


La différence est que la voie légale (shari'â) que Muhammad (Salla Allahou alayhi wa salam) nous a transmise est valable pour tous les hommes indistinctement et demeurera valable jusqu'au jour du jugement, parce que Muhammad est le sceau et le dernier des prophètes et parce que le message qu'il nous a transmis est universel.

Les envoyés qui l'ont précédés quant à eux disposaient d'un message destiné à leurs peuples respectifs et d'une voie légale à leur mesure et pour un temps déterminé.  



Mais nous voyons que la religion que nous a transmise Moïse, celle que nous a transmise Jésus et celle que nous a transmise Muhammad (Salla Allahou alayhi wa salam), varient également dans le contenu théorique que l'on appelle doctrine.


Les différences que l'on peut constater sont le fait de changements progressivement apportés par certains adeptes de religions concernées, mais elles ne sont pas le fait de la Thora révélée à Moïse (sur lui le salut et la paix). Et si nous excluions les changements apportés par un certain nombre de juifs et de chrétiens, et que nous revenions à l'essence de la révélation faite à Moïse et à Jésus, nous saurions que les cinq principes doctrinaux à travers lesquels j'ai résumé la fonction humaine relevant de la connaissance et de la croyance, consistaient en ce même message adressé par tous les envoyés à leur peuple, sans aucune différence.



Dieu, tel que nous le lisons dans les Evangiles d'aujourd'hui, se constituerait de trois hypostases, le père, le fils et le saint esprit. Or Dieu, tel que nous le lisons dans le Coran est unique et sans associé. Comment donc peut-on accorder ces ceux messages, alors que nous savons que tous les deux proviennent de Dieu ?

Je dirai que les principes doctrinaux du véritable Evangile "révélé" à Jésus ne divergent pas de ceux du Coran. Mais l' Evangile a été victime d'ajouts, de modifications et de transformations après la disparition de Jésus, en particulier par la main de l'apôtre Paul et lors des conciles successifs. Ce qui donne l'impression  qu'il y a, à la base des différences doctrinales entre l'Evangile et le Coran.


Si les principes doctrinaux révélés à Moïse, à Jésus et à Muhammad sont en réalité les mêmes à l'origine, pourquoi ces croyances semblables ont-elles engendré des religions multiples ?

Tous les prophètes sont venus aux hommes avec une seule et même religion qui consiste en les cinq croyances que j'ai indiqué en définition de la foi. Mais lorsque les modifications et les changements ont altéré la Thor et l'Evangile - dans des circonstances et pour des raisons qu'il srait bien trop long d'indiquer - la religion unique que Dieu avait prescrite aux hommes à travers les prophètes, s'est changée en des religions plurielles et antagoniques : puis des gens en héritèrent selon ces modalités.


Alors pourquoi les appele-t-on des religions "révélées" ?

Il s'agit là d'une appellation courante mais erronée. Car comment pourraient-elles être "révélées" par dieu et d'adresser aux gens, si elles étaient antagoniques !?... Comment Dieu pourrait-Il inspirer à Jésus qu'Il est un des éléments de la trinité (constitué d'un pèren d'un fils et d'un saint esprit), puis inspirer ensuite Muhammad, en réponse à cette affirmation, qu'Il est Un et sans associé !? ... Quel homme raisonnable pourrait penser que Dieu a adressé aux gens ces deux visions contradictiores par voie de révélation !?...




à suivre...  






 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh






« Dernière édition: Juin 21, 2014, 14:10:58 par Um_Nour » Journalisée

Rabbanâ âtinâ fi d-dunyâ hassanatan w-wa fî-l-âkhirati hasanatan w-waqinâ 'adhâba n-nâr
Um_Nour
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Saint-Etienne
Messages: 7339


La hawla wala quwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #2 le: Juin 21, 2014, 14:12:07 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum





Sur quelle source se fonde la voie légale islamque (shari'â), ou les préceptes relatifs aux comportements, selon votre expression ?

La source sur laquelle se fonde la voie légale islamique est d'abord le Coran lequel est la Parole de Dieu révélée, selon son sens et sa lettre à Son envoyé Muhammad ; puis les éclaircissements et les explications détaillées de Muhammad qu'on appelle la tradition prophétique (sunna). Ces enseignements du prophète, en revanche, sont exprimés selon sa formulation personnelle. Quant à leur contenu il procède d'une inspiration divine. C'est toute la différence entre le Coran et la sunna.


Est-il du devoir des hommes d'observer l'ensemble des prescriptions de la voie légale (shari'â) en toute circonstances ? Celles-ci sont-elles immuables ou modifiables et susceptibles d'évolution ?

Les préceptes de la voie légale ont été posés sur la base d'une parfaite équité, en considération de l'intérêt des hommes.
Parmi ces préceptes concourant à servir l'intérêt des hommes, certains sont définis par des textes explicites, non polysémiques et non sujets à interprétation. Ces préceptes sont ceux qui traitent d'intérêts humains invariables. L'homme n'a donc pas besoin de les transformer ou de les faire évoluer. De tels préceptes sont donc immuables et ne nécessitent aucun changement.

Certains autres préceptes se fondent sur des textes dont le sens fait l'objet de suppositions et demeurent sujets à interprétation. Il s'agit de ceux qui traitent d'intérêts changeant en fonction des situations et des conditions. De tels textes, sont soumis aux jugements de savants et ce qu'on en déduit est susceptible d'évolution selon l'intérêt des gens. Ce sont les savants versés dans en sciences juridiques islamiques qui sont chargés de rendre des jugements de cet ordre.



Le musulman perd-il son appartenance à l'islam s'il remet en question ou nie un des cinq points de la croyance ou une action prescrite par la voie légale, ou s'il refuse de se conformer aux prescriptions de la voie légale ?


Si l'individu nie ou remet en question un des points de croyance et de doctrine, il perd son appartenance à l'islam et s'assimile aux impies. S'il ne se conforme pas aux prescriptions de la voie légale parce qu'il nie leur bien-fondé, leur validité ou leur existence, cela lui fait perdre également son appartenance à l'islam et le relègue au rang d'impie.

S'il ne s'y conforme pas par faiblesse et par négligence, tout en croyant à leur bien-fondé et à leur validité, cela ne lui fait pas perdre son appartenance à l'islam. Un tel comportement est dans ce cas considéré comme une transgression. Dieu l'en punira ou le pardonnera.




Les musulmans sont-ils tous aux mêmes rang aux yeux de Dieu ?


Les rangs des musulmans aux yeux de Dieu sont à la mesure de leurs oeuvres vertueuses et utiles aux autres. C'est la seule distinction. En dehors des oeuvres, rien ne distingue l'homme, la femme ; l'arabe, le non-arabe, le riche, le pauvre ; le prince ou le servant.


Dites-moi maintenant ce qu'est la mort. Qu'est-ce qui attend l'être humain après ce terme ?

La mort consiste en la séparation du corps et de l'esprit. ce fait se produit à une échéance déterminée par Dieu, selon Sa volonté et Son décret. Il assigne à l'exécution de cette tâche un agne que le Coran désigne sous le nom "d'ange de la mort". L'esprit demeure et continue à éprouver des sensations et des sentiments jusq'uà ce jour décrété par Dieu, où les esprits regagneront les corps, ce jour que le Coran appelle "le jour de la résurrection"


Que ressent l'esprit durant ce temps, c'est-à-dire pendant qu'il est séparé du corps ?

Le Coran nous informe du fait que l'exprit après la mort connaît la plénitude ou le tourment. Si l'homme croyait en Dieu de son vivant et qu'il s'employait à accomplir de bonnes oeuvres dans la mesure du possible, Dieu gratifie son esprit de plénitude et lui montre le lieu de résidence paradisiaque auquel Il le destine après le jour du jugement.

S'il niait Dieu de son vivant et s'énorgueillissait, son esprit est confronté à un ensemble de tourments, et Dieu lui montre le lieu de résidence infernal qui lui est destiné. C'est ce que nous informe le Coran et l'envoyé de Dieu, Muhammad (Salla Allahou alayhi wa salam). 




à suivre...






 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh










« Dernière édition: Juin 21, 2014, 15:04:25 par Um_Nour » Journalisée

Rabbanâ âtinâ fi d-dunyâ hassanatan w-wa fî-l-âkhirati hasanatan w-waqinâ 'adhâba n-nâr
Um_Nour
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Saint-Etienne
Messages: 7339


La hawla wala quwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #3 le: Juin 21, 2014, 15:37:33 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum




Quels sont les évenements qui attendent l'homme au jour du jugement ?

Le Coran et les éclaircissements de Muhammad (Salla Allahou alayhi wa salam), l'envoyé de Dieu nous informe, des évenements suivants :

Premièrement ; les esprits regagneront leurs corps, lesquels seront créés de nouveau.

Deuxièmement : les générations successives d'êtres humains, depuis l'aube de leur existence, seront rassemblés en un même lieu dont Dieu seul connait l'étendue.

Troisièmement : la terre et les cieux seront changés en une autre terre et d'autres cieux soumis à un ordre nouveau.

Quatrièmement : Les hommes se présenteront devant Dieu pour être jugés. Les témoignages et les preuves seront exposés sous la forme de registre qui restituera l'image des jours de l'individu ainsi que de ses bonnes actions et de ses péchés ; les preuves seront également exposées par ses propres membres qui seront dotés de parole pour la circonstance : ses mains, ses pieds, ses yeux, ses oreilles, ses lèvres, etc... témoigneront en sa faveur ou sa défaveur. Puis une balance sera posée pour peser les oeuvres.

Cinquièmement : Tous les hommes passeront sur un pont dressé au dessus de l'enfer. Les bienheureux, dont les bonnes actions prévaudront sur les mauvaises, le franchiront et parviendront jusqu'aux jardins éternels ; les damnés, dont les mauvaises actions prévaudront sur les bonnes, passeront en vascillant et seront finalement précipités en enfer. ces faits sont mentionnés dans le Coran en des termes univoques et explicites et l'envoyé de Dieu les a expliqués et confirmés de surcroît, à travers des traditions qui nous sont parvenues selon des chaines de garants authentiques.



La source de ces informations est donc le Coran et les traditions du prophète muhammad, n'est-ce-pas ?


Oui, l'ensemble des informations relevant de l'invisible, qu'il s'agisse d'évennements situés dans un lointain passé ou un lointain avenir, ont pour source ces paroles véridiques. C'est ce que montre la science, que ces informations concernent la religion ou non. Car il est avéré et certain que le Coran est la Parole de Dieu et que Muhammad, auquel il a été révélé est l'envoyé de Dieu. Ainsi toutes les informations qui nous viennent du Coran ou de l'envoyé de Dieu à travers une filiation authentique, sont des vérités scientifiques.


Maintenant dites-moi ce que sont le décret divin et le destin.

Le décret divin correspond à la science que Dieu a de tous les événements qui auront lieu dans l'univers, qu'il s'agisse d'événements naturels ou d'actions commises par les hommes, et que ces actions soient commises par ceux-ci intentionnellement et volontairement, ou qu'elles soient involontaires et s'accomplissent contre son gré, comme la naissance, maladie ou la mort.


Le musulman doit-il croire au décret divin et au destin ?

Oui, le croyant doit entretenir la ferme conviction que tous les événements qui se produisent dans l'univers, ainsi que tout ce qu' accomplit l'homme comme actions volontaires ou subit comme faits involontaires, relève du décret divin et du destin.






« Dernière édition: Juin 21, 2014, 16:17:08 par Um_Nour » Journalisée

Rabbanâ âtinâ fi d-dunyâ hassanatan w-wa fî-l-âkhirati hasanatan w-waqinâ 'adhâba n-nâr
Amine23
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 42
Localisation: Ile de France
Messages: 375



Voir le profil
« Répondre #4 le: Juin 21, 2014, 17:10:34 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum,

Très bon travail et intéressant pour ceux qui se posent des questions...

 baraka

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

Le meilleur jihad est celui que l'on mène contre soi-meme.
*iman*
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: La Terre d'Allah
Messages: 47



Voir le profil
« Répondre #5 le: Juin 21, 2014, 20:19:03 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 Allahou Akbar  Soubhan' Allah  El Hamdoulilah  MachAllah

 Baraka Allahou Fik ma chère oukhty fi Allah, pour ce magnifique rappel.

Qu'Allah Azzawejel, t'en récompense.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Um_Nour
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Saint-Etienne
Messages: 7339


La hawla wala quwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #6 le: Juin 21, 2014, 20:55:07 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum



 Amine

La hawla wa la quwata illa bilah.

Wa fikoum baarak Allahou  Cheesy .

Je n'ai pas tout à fait fini...  InchAllah demain.



 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Journalisée

Rabbanâ âtinâ fi d-dunyâ hassanatan w-wa fî-l-âkhirati hasanatan w-waqinâ 'adhâba n-nâr
Um_Nour
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Saint-Etienne
Messages: 7339


La hawla wala quwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #7 le: Juin 22, 2014, 14:48:44 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum



Au jour du jugement, à quoi sont destinés les juifs qui  croient en la Thora et les chrétiens qui croient en l'Evangile, sans croire en la prophétie de Muhammad ?


Le juif qui ne croit pas en la prophétie de Muhammad (Salla Allahou alayhi wa salam), ne croit pas en la hora révélée par notre maître Moïse, parce que la véritable Thora comporte l'annonce de la venue du sceau des prophètes Muhammad  et une injonction à le reconnaître et à croire en lui. Le chrétien qui ne croit pas en la prophétie de Muhammad, ne croit pas en l'Evangile révélé à Jésus, parce que celui-ci évoque l'avènement du sceau des prophètes Muhammad et enjoint à croire en lui. Les personnes concernées sont donc des impies.


Au jour du jugement dernier, à quoi sont destinés les musulmans qui croient que le Coran est la Parole de Dieu, mais ne croient pas en Moïse et Jésus (que la paix les accompagne) ?

Le musulman qui ne croit pas en la prophétie de Moïse et en la Thora qui l uia été révélée, ni Jesus et l'Evangile qui lui a été révélé, n'est pas véritablement musulman, parce qu'il n'accrédite pas le Coran qui déclare en plus d'une occasion que ces deux personnages sont bien des prophètes et que la Thora et l'Evangile sont la Parole de Dieu qui leur a été révélée. La personne concernéé est donc impie et non croyante.


Qui est l'impie et à quoi est-il destiné ?


L'impie est un homme qui nie les cinq vérités, ou l'une des cinq vérités, que j'ai mentionnées. Le négateur de ces vérités est destiné à un tourment éternel au jour du jugement.


Qui est le négateur ?

Le négateur désigne l'individu qui est informé des vérités relatives à la foi et à l'islam, mais les nie par orgueil ou par entêtement et par fanatisme. Ainsi quiconque nie les vérités relatives à la foi et à l'islam par ignorance est pardonné. On ne peut donc l'appeller négateur ou umpie. Ces gens sont ceux que l'on appelle les gens des périodes intermédiaires (fatra). C'est-à-dire ceux qui ne purent bénéficier du message du prophète qui précéda leur époque ni du prophète qui succéda à leur époque, si bien qu'ils vécurent dans l'ignorance totale. Sont assimilés à ceux-la les gens dont les confitions ne permettent pas de connaitre l'islam et la vie des envoyés et des prophètes, comme de nombreuses personnes vivant dans les contrées perdues d'Afrique, et même d'Amérique ou d'Amérique latine, etc.


Pour finir, parlez-moi de la différence entre la vie du musulman et la vie du non-musulman, et de l'effet de l'islam sur la personne morale de l'être.

Pour ce qui est du musulman, il est d'ordinaire heureux de vivre et apaisé, quelles que soient les situations qu'il traverse. Parce qu'il est informé de sa condition de serviteur et de propriété de Dieu. Or Dieu se caractérise par Sa bienveillance et Sa miséricorde, et par la sagesse selon laquelle Il décrète les choses et traite Ses serviteur. Le musulman est également informé du fait que cette vie, avec tout ce qu'elle comporte de douceur ou d'âpreté, n'est qu'un lieu de transit dont la finalité est cette demeure éternelle qui lui sera assignée par Dieu au jour du jugement. Il entretient donc une relation permanente avec le Coran, qui est le verbe divin adressé aux hommes. Il y lit la parole du Seigneur qui lui permet le pardon pour ses fautes s'il le Lui demande et lui promet d'apaiser son coeur et de le préserver du malheur. Il le soulage en l'informant de la protection dont il bénéficie en vertu de la tutelle divine en lui affirmant que cette vie avec tout ce qu'elle comporte n'a aucune valeur comparée à l'ensemble des bienfaits éternels dont Il le gratifiera au jour du jugement, en son corps et son esprit.Il lit la parole de Dieu déclarant : "Allah est le défenseur de ceux qui ont la foi : Il les fait sortir des ténèbres à la lumière." Sourate 2 - verset 257. Ainsi que Sa parole : " Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne oeuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions." Sourate 16 - verset 97. Puis il lit cette parole de Lui réconfortante : "« Dis : « O Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les péchés." Sourate 39 - verset 53 .

Ainsi le musulman entretient-il un lien permanent avec Dieu, en toute circonstance. Il a confiance en Sa bienveillance, en Sa miséricorde et en Sa sagesse, relativement à tous les évènnements qu'Il lui destine. Or c'est cela un bonheur auquel l'homme ne saurait prétendre que dans le giron de l'islam.

Quant au non-musulman, il vit d'ordinaire une vie coupée de son identité profonde, ignorant le secret de son existence et ne se souciant pas de son devenir. Les évènnements de la vie terrestre le ballotent sans qu'il n'en connaisse ni la source ni le sens. Il se bat , en vue de jouir des plaisirs et de se préserver des maux que la vie dispense, comme un orphelin étranger sans maître ni ami. Puis alors qu'il s'est bien investi dans l'existence, et qu'il a épuisé la plus belle part de ses jours, il voit son heure venir et ressent une profonde mélancolie envahir son être, ainsi qu'une grande crainte relativement à son devenir. Il se peut même qu'il soit affecté de maladies psychiques ou soit gagné par une accablante déprime.

Aussi quiconque ne connaît pas son Maître, c'est-à-dire Dieu, doit-il fatalement ressentir une souffrance intérieure, même s'il jouit extérieurement de toutes les formes de bienfaits.

Mon Dieu accorde nous la joie de Te connaître et d'accéder à Ta proximité ; ne nous condamne pas à T'ignorer et à être éloignés de Toi.





**********************************
Sheikh Mohammad Saïd Ramadan Al Bouti







 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh :


« Dernière édition: Juin 22, 2014, 14:50:49 par Um_Nour » Journalisée

Rabbanâ âtinâ fi d-dunyâ hassanatan w-wa fî-l-âkhirati hasanatan w-waqinâ 'adhâba n-nâr
*iman*
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: La Terre d'Allah
Messages: 47



Voir le profil
« Répondre #8 le: Juin 22, 2014, 15:29:27 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 Allahou Akbar  Soubhan' Allah  El Hamdoulilah  MachAllah

 Baraka Allahou Fik ma chère oukhty pour la suite et fin de ton excellent rappel.  Wink Wink Wink

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Um_Nour
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Saint-Etienne
Messages: 7339


La hawla wala quwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #9 le: Juillet 18, 2014, 20:51:15 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum


La hawla wa la quwata illa bilah.

Wa fiki baarak Allahou ma chère soeur Imam wa  El Hamdoulilah


 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

Rabbanâ âtinâ fi d-dunyâ hassanatan w-wa fî-l-âkhirati hasanatan w-waqinâ 'adhâba n-nâr
   

L'arabe pour les francophones - Niveaux 1+2
L'arabe pour les francophones - Niveaux 1+2

 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, spécialisée dans le développement d'applications web et mobile, plateformes e-commerce et marketplace.