Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 8
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Regarde et médite Bismillah  (Lu 74961 fois)
0 Membres et 2 Invités sur ce fil de discussion.
DELIVRE
Invité
« Répondre #60 le: Juin 13, 2011, 23:43:09 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                                    bismillah



                                                                                        Salam Alaykoum


                 
                                                                                 بسم الله الرحمن الرحيم

                                                                                السلام عليكم و رحمة الله و بركاته


          On s'aime à tout va, pour x ou y raison. On croit pouvoir s'attacher à cet amour,

    y trouver un secours et un abri contre les tempêtes de ce bas monde...

    Mais qu'en est-il réellement?

    Ceux et celles qui se sont aimés car leur attraits physiques leur on plut se sont vites séparés.

    Ceux qui se sont appréciés car ils venaient de la même ville. du même coin au bled se sont vites disputés.

    Ceux qui se sont rapprochés pour une cause matérielle se sont vite écartés.

    Que reste-il alors comme amour? et cet amour-là est -il fiable?

    Regardons ensemble ce que dit le Noble  Prophète et Messager Muhammad  Salla-llah allahi wa salam sur ce sujet :

   Tout d'abord, il faut que tu saches, mon frère, ma soeur, que l'amour du musulman pour son frère en Allah

   est le fruit de la sincérité de la foi et de la haute moralité , c'est une barrière protectrice par laquelle Allah

   préserve le cœur du serviteur et maintient fermement la foi au fond de lui afin qu'il ne s'échappe pas et ne faiblit pas .

   Ainsi, le seul refuge dont notre coeur dispose est l'amour en sa cause...

    Le Noble Prophète et Messager Muhammad  Salla-llah allahi wa salam dit :

     
            "La plus solide des anses de la foi , c'est aimer en Allah et haïr en Allah ."

      (hadith rapporté par at tabarânî dans al mu 'jam al kabir et Ibn abî shayba dans al îmân ,

    le cheikh al albanî le qualifie d'authentique voir silsilatu ahâdîthi sahîha numero 1728 ).

    Tel est DIEU votre Seigneur ! Qu'y-a-t-il en dehors de la vérité ,sinon l'égarement !

    Sourate 10 -YUNUS - A 31/32


                                                                               Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #61 le: Juin 16, 2011, 09:44:52 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                          bismillah



                                                                            Salam Alaykoum



     bismillah  toujours dans le même thème ....... InchAllah


                                                                      بسم الله الرحمن الرحيم

                                                                      السلام عليكم و رحمة الله و بركاته


     
   Le monde extérieur influe énormément sur nous. Nous sommes à l'image de ce qui nous entoure.

  Ainsi celui qui s'entoure de gens pieux vivra dans une ambiance sereine et pieuse et aura plus de facilité à  vivre sa foi.

  Quant à celui qui vit parmi les pervers, sa vie sera une guerre sans répit, où son entourage représentera un ennemi supplémentaire.

  Umar b. Al Khattâb qu'Allah l'agrée disait :

  "Je te recommande de prendre pour amis des frères qui sont sincères , tu vivras en sécurité au milieu d'eux .

  Ils sont une parure dans l'aisance et un soutien dans l'adversité . Pense du bien de ton frère tant qu'il ne s'est pas produit

 de lui quelque chose que tu ne peux tolérer .

 Eloigne-toi de ton ennemi , mets-toi en garde contre ton compagnon , sauf s'il est digne de confiance ,

 et n'est digne de confiance que celui qui craint Allah ! Ne fréquente pas les gens pervers , car tu risque de les imiter dans leur perversité ,

 et ne leur dévoile pas tes secrets ! Consulte dans tes projets ceux qui craignent Allah ! "(sawatu s safwa)

 
  Selon Abou Moûsa Al-Ach'ari, qu'Allah soit satisfait de lui :Le Messager d'Allah  Salla-llah allahi wa salam a dit :

 "L'image de l'homme de bonne compagnie et de celle de l'homme de mauvaise compagnie

  est l'image du porteur de musc et celle du forgeron.

  Le porteur de musc, ou bien te donne un peu de son musc ou bien te le vends, ou bien tu jouis de sa bonne odeur.

  Tandis que le forgeron, ou bien il te brûle tes vêtements ou bien te nuit avec sa mauvaise odeur".

  (Rapporté par Al-Boukhâri, Mouslim)

   -Le Noble Prophète et Messager Muhammad  Salla-llah allahi wa salam encourage une telle amitié quand il dit :

  -Le croyant est affable et accessible .Fi à celui qui ne l'est pas !

  -Le Trône du Seigneur est entouré de tribune en lumière où s'assoient des gens vêtus de lumière ,

   leurs figures sont toutes lumière .Pourtant,ils ne sont ni des inspirés ni des martyrs.

   Ils sont même enviés par ces derniers .

   -Mais qui sont-ils ,Messager de DIEU ,lui demandèrent les compagnons Radhi Allah 'Anhoum ?

  -Ce sont ,dit le Prophète Muhammad  Salla-llah allahi wa salam,ceux qui s'aiment pour DIEU ,se réunissent et

   se rendent visite à cause de LUI .

   Rapporté par Nassa'i .

   ALLAH SAIT MIEUX


                                                                                   Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 

 
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #62 le: Juin 16, 2011, 15:12:02 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah
 Salam Alaykoum


 MachAllah  Baraka Allahou Fik pour le partage mon frère Delivré El Hamdoulilah


 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
¤ Um-Tessnime ¤
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 49
Localisation: 83
Messages: 5769


la hawla wa la qouwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #63 le: Juin 16, 2011, 17:01:47 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh  MachAllah  Soubhan' Allah quel plaisir de lire ses rappels  MachAllah  MachAllah  angel plein de sagesse  MachAllah  El Hamdoulilah qu'allah swt te bénisse mon frère délivré et bénisse le frère ou la soeur qui t'envoie ses partages  amine   Baraka Allahou Fik  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh 
Journalisée

DELIVRE
Invité
« Répondre #64 le: Juin 16, 2011, 17:09:36 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                        bismillah



                                                                             Salam Alaykoum



   Allahuma Amin

   Wa fikum Baaraka Allah mes chères  Sourire Mouslima  Wink Fathéma et Mouhtajiba  angel4  angel4

  Masha Allah la quwata illâ billâh

   InchAllah notre cher  Rire Mouslim et notre chère  Sourire Mouslima  Wink ont accès au lien et je ferai ,quand-même,  bismillah

   les remerciements ...... InchAllah

    El Hamdoulilah

    baraka2  Wink

    ALLAHOU AKBAR


                                                                                                  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #65 le: Juin 21, 2011, 22:09:03 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                         bismillah



                                                                                   Salam Alaykoum


     bismillah  on me fait Partager ,  El Hamdoulilah je Partage

                                  
                                                                    
                                                                                     بسم الله الرحمن الرحيم

                                                                                      السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

  
  Nous sommes tous amenés à oeuvrer dans notre vie, à y fournir des efforts, parfois non négligeables.

  Certains se lèvent tôt pour nourrir leur familles. Certaines ne dorment pas, trop soucieuses de leur enfants.

  Simplement, choisissons-nous la cause pour laquelle nous travaillons?

  Il y en a qui font,qui  oeuvrent pour la gloire, d'autres pour la fortune, la reconnaissance.

  Ceux la sont complètement égarés car l'intention de leurs actes ne vise que la satisfaction des créatures tout en délaissant leur Créateur.

   Il y en a d'autres aussi qui agissent pour des causes honorables, qui suent pour leur familles, qui endurent pour leur proches,

    qui étudient pour rendre fiers leurs parents...

  Ceux-là oeuvrent pour une cause certes noble, mais ils ne doivent pas oublier de mettre en priorité la Satisfaction d'ALLAH

 Que chacun d'entre nous choisisse intelligemment ce pour quoi il oeuvre, car nous serons questionnés un jour sur les intentions de nos actes.


        
      مَن كَانَ يُرِيدُ الْحَيَاةَ الدُّنْيَا وَزِينَتَهَا نُوَفِّ إِلَيْهِمْ أَعْمَالَهُمْ فِيهَا وَهُمْ فِيهَا لاَ يُبْخَسُونَ أُوْلَـئِكَ الَّذِينَ لَيْسَ لَهُمْ فِي الآخِرَةِ إِلاَّ النَّارُ وَحَبِطَ مَا صَنَعُواْ فِيهَا وَبَاطِلٌ مَّا كَانُواْ يَعْمَلُونَ
 

    Ceux dont l'ambition se limite aux plaisirs et au faste de ce monde, Nous rétribuerons leurs efforts dans ce monde même,

  sans leur faire subir la moindre injustice ,mais ceux-là n'auront dans la vie future que le Feu,

  car toutes leurs œuvres ici-bas seront vaines et tout ce qu'ils auront accompli sur Terre sera sans valeur

     Sourate Hud verset 15-16


     Hadith ~ Celui qui dissipe à un Musulman

  Selon Abou Hourayra (que Allah lui accorde Sa satisfaction), le Messager d'Allah  Salla-llah allahi wa salam a dit:

   "Celui qui dissipe à un Musulman l'une des situations affligeantes de ce bas-monde Allah lui en dissipe une de celles du Jour de la Résurrection.

   Celui qui met dans l'aisance quelqu'un dans la gêne, Allah le met dans l'aisance dans ce monde et dans l'autre.

  Celui qui couvre un Musulman, Allah le couvre dans ce monde et dans l'autre. Allah ne cesse d'être aux côtés de Son esclave

  tant que Son esclave est aux côtés de son frère.

   Celui qui parcourt un chemin à la recherche de quelque savoir, Allah lui facilite un chemin vers le Paradis.

  Toutes les fois que les gens se réunissent dans l'une des maisons d'Allah exalté pour réciter le Livre d'Allah (Le Coran) et pour l'étudier ensemble,

   la sérénité (divine) descend aussitôt sur eux, la miséricorde les voile, les Anges les couvrent de leurs ailes

   et Dieu les mentionne auprès de ceux qui sont près de Lui (les Anges, les Prophètes et les Saints).

   Celui qui ne s'élève pas par son propre labeur, ce ne sont pas ses origines qui vont l'élever". (Rapporté par Moslem)

   Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)

     de l'Imam Mohieddine Annawawi 631 - 676

   Al Aswad Ibn Yazid rapporte:

   "On demanda une fois à Aisha  Radhi Allah 'Anha  ce que faisait le Prophète  Salla-llah allahi wa salam  à la maison.

     Elle dit: "Il servait sa famille et, quand venait l'heure de la prière, il sortait à la mosquée". (Rapporté par Al Boukhari)
 

   ALLAH SAIT MIEUX

   Qu' allah AL-BARR nous Guide dans les oeuvres sincères en Son NOM  amine


                                                                           Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh    
 

  
« Dernière édition: Juin 23, 2011, 21:29:20 par mousliha » Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #66 le: Juin 22, 2011, 18:04:53 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                                       bismillah



                                                                                   Salam Alaykoum


    bismillah on me fait Partager,  El Hamdoulilah je Partage

                            Et ta promesse ?



                                                                         بسم الله الرحمن الرحيم

                                                                          السلام عليكم و رحمة الله و بركاته


             "Si j'ai mon bac, je promets de commencer la prière..."

      "Après mes exams, ou une fois que j'ai du travail,  je m'engage à t'épouser "

      "Si ALLAH me facilite dans cette épreuve, je jure de LUI en être reconnaissant"

     "Si ALLAH me donne en cette période de crise, je promets d'être généreux une fois que la vie redeviendra facile"

     "Ce Ramadan, promis j'arrête les bétises" ou "je commence à apprendre le Coran"

     Combien avons-nous entendu de gens émettre ce type de promesses? Et combien en avons-nous vus  en tenir?

      Sache que si ALLAH aime que tu te tournes à LUI lors de l'épreuve, IL déteste te voir LUI tourner le dos une fois qu'IL ta assisté.

      Combien de gens en contactent d'autres, s'il te plait, aide-moi, rien ne va plus en ce moment, puis une fois que la personne

   a retrouvé le sourire, elle fait volte-face et se comporte comme si elle n'avait jamais connu celui qui l'a soutenu.

    Comment vous sentiriez-vous si cela vous arrivait? Certes mal!

   Que dire de l'ingratitude des gens envers ALLAH, qui lorsqu'ils sont dans le besoin, lèvent les mains au ciel, pleurrent leurs nuit,

   puis lorsqu'IL les Assiste,  ne reconnaissent plus rien et s'addonnent à nouveau à leur perversion.

  
                    
وَالَّذِينَ يَصِلُونَ مَا أَمَرَ اللّهُ بِهِ أَن يُوصَلَ وَيَخْشَوْنَ رَبَّهُمْ وَيَخَافُونَ سُوءَ الحِسَابِ. وَالَّذِينَ صَبَرُواْ ابْتِغَاء وَجْهِ رَبِّهِمْ وَأَقَامُواْ الصَّلاَةَ وَأَنفَقُواْ مِمَّا رَزَقْنَاهُمْ سِرّاً وَعَلاَنِيَةً وَيَدْرَؤُونَ بِالْحَسَنَةِ السَّيِّئَةَ أُوْلَئِكَ لَهُمْ عُقْبَى الدَّارِ .جَنَّاتُ عَدْنٍ يَدْخُلُونَهَا وَمَنْ صَلَحَ مِنْ آبَائِهِمْ وَأَزْوَاجِهِمْ وَذُرِّيَّاتِهِمْ وَالمَلاَئِكَةُ يَدْخُلُونَ عَلَيْهِم مِّن كُلِّ بَابٍ.

   ceux qui respectent leur engagement envers Dieu et ne violent pas la foi jurée ,ceux qui maintiennent les liens

  que Dieu a ordonné de maintenir, qui craignent leur Seigneur et redoutent une mauvaise reddition de leur compte ,

  ceux qui se montrent patients pour être agréables à leur Seigneur, qui accomplissent la salât, qui font des prélèvements sur

  les biens que Nous leur avons donnés, pour faire des aumônes en secret et en public, et qui repoussent le mal par le bien.

   À tous ceux-là sont réservés, comme demeure finale, les jardins d'Éden où ils entreront avec tous ceux de leurs pères, de leurs conjoints

   et de leurs enfants qui auront accompli de bonnes œuvres. Et les anges accourront de tous côtés pour les recevoir.


   Sourate Ara'd - verset 21/23


   La promesse du Paradis

 
Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

  Selon Djâbir Ben ‘Abdallah (qu'Allah l'agrée), le jour de (l’expédition de) Ohod, un homme vint s’adresser au Prophète  Salla-llah allahi wa salam :

   « Si je suis tué où irais-je, lui dit-il. – Au Paradis, répondit le Prophète   Salla-llah allahi wa salam .

 L’homme jeta immédiatement quelques dattes qu’il avait dans la main et alla combattre jusqu’à ce qu’il fut tué. »

(Rapporté par Al-Boukhari).


                                                                                         Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 
« Dernière édition: Juin 23, 2011, 21:30:17 par mousliha » Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #67 le: Juin 23, 2011, 20:41:18 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                           bismillah




                                                                                       Salam Alaykoum




     bismillah on me fait Partager ,  El Hamdoulilah je Partage

    La Jumu'a,son début,sa fin

                                                                                  
                                                                                 بسم الله الرحمن الرحيم

                                                                           السلام عليكم و رحمة الله و بركاته


      
   Comme tout acte religieux en Islam, la prière du Vendredi suit un protocole et une démarche minutieuse.

  L'lslam étant une soumission à ALLAH du corps et de l'Intellect mais aussi une obéissance totale au prophète d'ALLAH ,

    Muhammad   Salla-llah allahi wa salam . Il est donc logique de suivre ces préceptes concernant nos adorations.


    
    selon Abû Burda Ibn Abû Mussa al-Acha‘ri (qdssl), on rapporte que ‘Abd Allâh Ibn ‘Umar (qdssl) lui demanda :

    « As-tu entendu ton père citer une parole du Prophète  Salla-llah allahi wa salam au sujet de la Prière du vendredi ? »

    Il répondit : « Effectivement, je l'ai entendu dire :

  « Le moment de la Prière du vendredi prend effet de l'instant où l'Imâm prend place (sur le minbar) jusqu'à la fin de la Prière. »

   Hadith Mawquf ( tradition de compagnon) par Muslim et Anawawi (n°1157)

   Jumu'a Mubarak à Tous  Incha Allah

  
* La règle est qu'il faut faire la prière du Vendredi dans la mesure du possible et qu'il ne faut pas essayer de se trouver

  des pretextes qui ne sont pas fondés: en effet, le Prophète  Salla-llah allahi wa salam nous dit:

  "Celui qui, par négligence (tahâwunan) renonce à trois prières du Vendredi, Dieu posera un sceau sur son coeur

  (Taba'a allahu 'alâ qalbihi)." Rapporté par At-tirmidhi, Ibn Mâja et Abou Dâwoud, qualifié de bon et authentique.

  عن أبي الجعد الضمري أن رسول الله صلى الله عليه وسلم قال: "من ترك ثلاث جمعٍ تهاوناً بها طبع الله على قلبه" رواه الترمذي وابن ماجه وأبو داود بإسناد حسن صحيح
 وعَنْ أَبي هُريرةَ
 وعَنِ ابنِ عُمَرَ رَضِيَ اللَّه عَنْهُمْ ، أَنَّهما سَمِعَا رسولَ اللَّه صَلّى اللهُ عَلَيْهِ وسَلَّم يقولُ عَلَى أَعْوَادِ مِنْبَرِهِ : « لَيَنْتَهِيَنَّ أَقْوَامٌ عَنْ وَدْعِهِمُ الجمُعَاتِ ، أَوْ لَيَخْتِمَنَّ اللَّه على قُلُوبِهمْ ، ثُمَّ ليَكُونُنَّ مِنَ الغَافِلينَ » رواه مسلم .  




                                                                           Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


      
                                              
« Dernière édition: Juin 23, 2011, 21:31:02 par mousliha » Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #68 le: Juin 26, 2011, 22:11:56 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                                bismillah




                                                                                          Salam Alaykoum



    bismillah  on me fait Partager ,   El Hamdoulilah  je Partage

    Si jamais j'arrive en retard ?


                                   
                                                    بسم الله الرحمن الرحيم

                                       السلام عليكم و رحمة الله و بركاته


         
    Boulot, école, famille... tant de choses à gérer dans cette société et qui font que l'on peut aisément

       arriver en retard pour la Prière du Vendredi. Qu'en est-il? ma Prière est-elle valable?

      La récompense de la Prière est ammoindrie selon la majorité des savants, quant à sa validité, elle l'est,

     l'avis est authentifié par le hadith suivant:

       d'après Abû Hurayra  Radhi Allah 'Anhou , le Prophète   Salla-llah allahi wa salam a dit :

    "« Celui qui rattrape une Unité de Prière ["Rak‘ât"] de la Prière a pu rattrapper toute la Prière [concernée]. »"

    Rapporté par Bukhârî [ n°580]


                                                                                 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #69 le: Juin 26, 2011, 22:30:40 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                          bismillah



                                                                                            Salam Alaykoum


                                                                         

                                                    بسم الله الرحمن الرحيم

                                              السلام عليكم و رحمة الله و بركاته


         
  Ils sont notre bijoux, la lumière de notre vie. Sacrifice après sacrifice, ils ont tout donné pour que l'on devienne ce que l'on est.

   Il ne peut y avoir de créature plus chère à nos yeux que nos parents, et l'Islam est venu l'authentifier.

   Si vos parents sont encore en vie, profitez-en, avant qu'il ne soit trop tard, excellez dans votre comportement à leur égard.

   Personne ne mérite mieux votre attention qu'eux.

   S'ils sont de l'autre monde, n'oubliez pas d'invoquer ALLAH pour eux, si vous le faites, on le fera pour vous après votre mort


وَوَصَّيْنَا الْإِنسَانَ بِوَالِدَيْهِ إِحْسَاناً حَمَلَتْهُ أُمُّهُ كُرْهاً وَوَضَعَتْهُ كُرْهاً وَحَمْلُهُ وَفِصَالُهُ ثَلَاثُونَ شَهْراً حَتَّى إِذَا بَلَغَ أَشُدَّهُ وَبَلَغَ أَرْبَعِينَ سَنَةً قَالَ رَبِّ أَوْزِعْنِي أَنْ أَشْكُرَ نِعْمَتَكَ الَّتِي أَنْعَمْتَ عَلَيَّ وَعَلَى وَالِدَيَّ وَأَنْ أَعْمَلَ صَالِحاً تَرْضَاهُ وَأَصْلِحْ لِي فِي

ذُرِّيَّتِي إِنِّي تُبْتُ إِلَيْكَ وَإِنِّي مِنَ الْمُسْلِمِينَ

    Nous avons recommandé à l'homme d'être bienveillant envers son père et sa mère.

   Sa mère le porte dans la douleur et le met au monde dans la douleur. Et pendant trente mois, elle endure les fatigues de sa gestation

  et de son allaitement. Quand il atteint sa maturité, à l'âge de quarante ans, il dira :

  «Seigneur, fais que je sois reconnaissant envers Toi pour les bienfaits dont Tu nous as comblés, moi et mes parents,

  et que j'accomplisse de bonnes œuvres que Tu agréeras ! Fais aussi que ma postérité soit d'une bonne moralité !

   Je reviens repentant vers Toi et me déclare du nombre des soumis.»

  Sourate Al-Ahqaf - verset 15

    Allâh Sobhana wa Ta'ala  a lié le Tawhid au bon comportement envers les parents :

« [...] et ton Seigneur a décrété : N'adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère :

   si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi; alors ne leur dis point : "Fi !" et ne les brusques pas,

  mais adresses-leur des paroles respectueuses.» [Sourate 7, verset 23] 

  Abdullâh ibnu Mas’ud rapporte qu’il vint voir le Prophète  Salla-llah allahi wa salam  et lui demanda :

  « Ô Prophète, quelles sont les meilleures œuvres au regard d’Allâh ? »

   Il   Salla-llah allahi wa salam lui répondit :

   « La prière accomplie à son heure, la bonté envers les parents, le jihad dans le sentier d’Allâh.» [Rapporté par Al-Bukhari]



                                                                                  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
 
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #70 le: Juillet 02, 2011, 05:51:34 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                                     bismillah



                                                                                            Salam Alaykoum



      Aux prisonniers de la fumée

 
]Ô Musulman(e), tombé(e) dans le piège du tabac Accepte ce poème qui est écrit pour toi !

 Ne pense pas que ces mots soient là pour te juger Ils sont tracés à l’encre de la fraternité !

 Que Dieu, le Très Doux, Fasse qu’IL te Donne le courage de laisser ce poison et de tourner la page !

 Les erreurs sont humaines, il faut les dépasser par l’effort continu d’une intense volonté !

 Ramadan est une aide pour cesser la journée Alors pourquoi la nuit ne pas persévérer ?

  La santé est un don que DIEU  t’a Accordé Et le devoir t’incombe de bien le préserver !

  Imagines que demain tu apprennes ton cancer Combien aimerais-tu revenir en arrière !

  Tu peux donc arrêter, il en est encore temps Avant de sombrer dans les regrets permanents !

  Tu lis que “fumer tue !” pourtant toi Musulman Tu sais que le suicide est un péché flagrant !

  Et puis, n’oublie jamais qu’au Jugement Dernier Tu seras, sur ton corps, vivement questionné !

  Ainsi que sur tes biens, ce que tu en as fait Alors ne les laisse pas s’envoler en fumée !

  Les êtres qui t’entourent respirent le poison que tu propages, toi-même, dans ta propre maison !

  Tu les aimes, comment peux-tu les intoxiquer ? De plus leur enseigner l’exemple à éviter ?

  Que Dieu, Le Très Haut, te Donne la force d’arrêter !

  Qu’IL te Libère de cette prison empoisonnée ! Les barreaux de fumée s’ouvriront par la clé qui est ta volonté, à toi de la forger !

  Tu pourras respirer le vent de liberté délivrant les captifs les mieux enchaînés !

   Louange à Dieu, Seigneur des mondes ..

  Chers frères, chères sœurs, si vous connaissez quelqu’un piégé par le tabac, imprimez-lui ce poème, peut-être que cela l’aidera, InchAllah


 Allahuma Amin

   Soubhan' Allah ce Poème / Doua n'est pas de moi mais je l'ai trouvé très juste,très altruiste  bismillah

 Jazaka Allahu khayran au cher  Rire Mouslim ou chère  Sourire Mouslima  Wink  qui l'a écrit   MachAllah

                                           ___________________________________________________________________________


   Il était l’un des Compagnons les plus aimés du Messager d’Allâh  Salla-llah allahi wa salam , et était considéré comme un membre

   à part entière de Sa famille .

   Un jour, en effet, alors que les Ansârs et les Muhâjirîn revendiquaient les un et les autres l’appartenance de Salmân à leur communauté,

   le Messager d’Allâh   Salla-llah allahi wa salam  s’adressa à eux en ces termes :

   Salmân fait partie de notre famille

   Salmân al-Fârisî   Radhi Allah 'Anhou , adorateur du feu dans son enfance, puis converti au christianisme, il sacrifia le peu qu’il possédait

  pour parcourir de longues distances à la recherche de La vérité.

  Sa quête se termina lorsqu’il arriva à Médine et fit la rencontre du Prophète  Salla-llah allahi wa salam

   Sa force et son intelligence étaient remarquables. Il fut celui qui donna l’idée de creuser des tranchées lors de la bataille des Coalisés.

   Qu’Allâh Sobhana wa Ta'ala  Agrée Salmân al-Fârisî   amine

   Cheikh Nabil al 'Awadi


                                                                                    Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #71 le: Juillet 02, 2011, 06:04:51 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                                  bismillah



                                                                              Salam Alaykoum


                                       Le lion, le serpent, les 2 rats et la ruche



           Dans mon rêve j'ai vu un lion qui me pourchassait. Il m'a couru après jusqu'à un arbre dans lequel j'ai pu grimper et ainsi lui échapper! Ensuite, je me suis assis sur une branche et en jetant un regard vers le sol j'ai aperçu le lion qui m'avait suivi et attendait calmement que je descende...

Soudain derrière moi, j'ai aperçu deux rats rongeant la racine de la branche sur laquelle j'étais assis. L'un des deux rats était noir, l'autre était blanc. La branche allait céder d'un moment à l'autre. Puis j'ai vu un énorme serpent noir s'installer juste en dessous de moi, et ouvrir grand sa bouche en attendant que je tombe dedans.

Je cherchais alors quelque chose sur quoi je pouvais m'accrocher pour échapper à mes prédateurs. C'est alors que j'ai aperçu, sur une branche au dessus de moi, une ruche dont les gouttes de miel tombaient les unes après les autres. J'ai attrapé une goutte qui m'a parût si délicieuse que j'en ai voulu une autre puis une autre. La seule chose qui m'inquiétait sur le moment c'était les abeilles, je me concentrais uniquement sur la ruche afin d'éviter les abeilles et ainsi récupérer le nectar. Je fini par me perdre dans la douceur du miel, oubliant les deux rats grignotant la branche, oubliant le lion couché sur le sol, et oubliant le serpent ouvrant sa bouche juste en dessous de moi. Puis je me suis réveillé! »



Le Cheikh lui dit :
« Le lion que tu as vu est ta mort. Elle te suivra où que tu ailles même si tu l'oubli. Le rat noir est la nuit, le blanc est le jour. Ils te tournent autour l'un après l'autre, et grignotent le temps qu'il te reste à vivre pour te rapprocher de la mort. L'énorme serpent noir est ta tombe. Elle est là, elle attend juste que tu tombes. La ruche est le monde, son miel est la luxure et les jouissances de ce monde. Nous cherchons à obtenir ces luxures, nous y goûtons , puis très vite nous y prenons goût. Jusqu'à ce que cette quête devienne une priorité...

Nous nous perdons alors dans ce monde, et nous oublions le temps... nous oublions la mort! »
 

  Hadiths Dieu le Très-Haut a dit :

  «Prends le droit chemin» «Ceux qui ont dit : «Notre Seigneur et Maître, est Dieu « Puis ont pris le chemin de la droiture,

   les Anges descendent vers eux par vagues successives (en leur disant) :

   «N’ayez crainte et ne vous attristez point ! Réjouissez-vous à l’avance du Paradis qui vous est promis.

  C’est nous vos protecteurs dans la vie ici-bas et dans la vie ultime. Vous y avez tout ce que désire votre âme

  et vous y avez tous les objets de votre prétention.

  C’est là une façon de recevoir Ses hôtes de la part d’un grand Absoluteur et d’un Miséricordieux infini».

  «Ceux qui ont dit : «Notre seigneur et Maître est Dieu» puis ont adopté la voie de la rectitude,

   aucune peur ne les accable et aucun chagrin ne les afflige.

   Ceux-là sont les gens du Paradis où ils seront pour l’éternité en récompense de ce qu’ils faisaient».

   Pour ce qui est des hadiths : Abou Amr ou, selon d’autres, Abou Amr Sufyân Ibn Abdallâh a dit:

  «J’ai dit : «O Messager de Dieu ! Dis mois sur l’Islam quelques paroles sur lesquelles je n’interrogerai personne d’autre que toi».

  Il dit : «Dis : «J’ai cru en Dieu» Puis suis le droit chemin». (Rapporté par Moslim)

   Abou Hourayra a dit : «Le Messager de Dieu a dit : «Rapprochez-vous de la perfection, rectifiez continuellement votre conduite

  et sachez que nul d’entre vous ne devra son salut à ses seules œuvres».

   On dit : «Pas même toi, ô Messager de Dieu ?» Il dit :

  «Pas même moi, à moins que Dieu ne me couvre du voile de Sa miséricorde et de Sa générosité».

   (Rapporté par Mouslim)

  Les savants disent que le vrai sens de la droiture est de s’astreindre continuellement à l’obéissance de Dieu le Très-Haut.

  ALLAH SAIT MIEUX


                                                                              Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #72 le: Juillet 02, 2011, 06:57:48 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                            bismillah



                                                                                 Salam Alaykoum


    Assalam Alaykum wa Rahmatoulah wa Baarakatouhu

le Pont de la Fraternite

Voici l'histoire de deux frères qui s'aimaient beaucoup et vivaient en parfaite harmonie dans leur ferme... jusqu'au jour où... un conflit éclata entre eux. Les deux frères vivaient du travail de leurs champs. Ils cultivaient ensemble et récoltaient ensemble. Ils avaient tout en commun.

Tout commença par un malheureux malentendu entre eux...

Mais peu à peu, le fossé se creusa jusqu'au jour où il y eut une vive discussion entre eux. Puis un silence douloureux qui dura plusieurs semaines.

Un jour, quelqu'un frappa à la porte du frère aîné. C'était un homme à tout faire qui cherchait du travail...

« Quelques réparations à faire...? »

« Oui, lui répondit-il, j'ai du travail pour toi. Tu vois, de l'autre côté du ruisseau vit mon jeune frère. Il y a quelques semaines, il m'a offensé gravement et nos rapports se sont brisés. Je vais lui montrer que je peux aussi me venger. Tu vois ces pierres à côté de ma maison ? Je voudrais que tu en construises un mur de deux mètres de haut, car je ne veux plus le voir. »

L'homme répondit : « je crois que je comprends la situation ! »

L'homme aida son visiteur à réunir tout le matériel de travail puis il partit en voyage le laissant seul pendant toute une semaine.

Quelques jours plus tard, lorsqu'il revint de la ville, l'homme à tout faire avait déjà terminé son travail. Mais quelle surprise! L'aîné fut totalement bouleversé.

Au lieu d'un mur de deux mètres de haut, il y avait plutôt un pont.

Précisément à ce moment, le jeune frère sortit de sa maison et courut vers lui en s'exclamant :

« Tu es vraiment formidable! Construire un pont après ce que je t'ai fait! Je suis fier de toi! »

Pendant que les deux frères fêtaient leur réconciliation, l'homme à tout faire ramassa ses outils pour partir.

« Non, attends! Lui dirent-ils. Il y a ici du travail pour toi ! »

Mais il répondit : « Je voudrais bien rester, mais j'ai encore d'autres ponts à construire ! »

    Le Prophète a plus de droit sur les croyants qu’ils n’en ont sur eux-mêmes; et ses épouses sont leurs mères.

   Les liens de consanguinité ont [dans les successions] la priorité [sur les liens] unissant les croyants [de Médine]

  et les émigrés [de la Mecque] selon le livre d’Allah, à moins que vous ne fassiez un testament convenable en faveur de vos frères en religion.

   Et cela est inscrit dans le Livre. (6)

  Sourate AL-AHZAB -33-


                                                                   Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #73 le: Juillet 06, 2011, 05:07:24 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                                       bismillah




                                                                                       Salam Alaykoum



     bismillah on me fait Partager,   El Hamdoulilah je Partage également

                                                                                                 Par pure négligence


                                                                                    بسم الله الرحمن الرحيم

                                                                                             السلام عليكم و رحمة الله و بركاته


              
    Revenons à notre précédente série. Tenir sa promesse est un devoir en islam, chacun de nous est responsable devant ALLAH

 et devant les hommes de chaque parole qu'il prononce.

     Aujourd'hui, on a tendance à négliger une parole donnée naturellement, sans scrupule, sans remord, comme si c'étais normal

 que je donne telle parole, ou que je m’engage à telle chose et que je ne la respecte pas, sans justification, souvent sans excuse

 et sans être désolé, par pure négligence.

     Voici comment Allah parle de l’engagement dans le Saint Coran :

   -  .وَلاَ تَقْرَبُواْ مَالَ الْيَتِيمِ إِلاَّ بِالَّتِي هِيَ أَحْسَنُ حَتَّى يَبْلُغَ أَشُدَّهُ وَأَوْفُواْ بِالْعَهْدِ إِنَّ الْعَهْدَ كَانَ مَسْؤُولاً


    -  Ne touchez aux biens de l'orphelin que de la manière la plus conforme à ses intérêts et ce, jusqu'à ce qu'il ait atteint sa majorité.

      Soyez fidèles à vos engagements, car vous aurez à en rendre compte.

    Sourate Al-isra - verset 34

    Le Noble Prophète et Messager Muhammad  Salla-llah allahi wa salam dit :

    -

  De la fidélité aux engagements et des promesses à tenir

      Respectez vos engagements
  car il vous en sera demandé compte. (Coran. 17/34)

      Soyez fidèles au pacte ('ahd) une fois celui-ci contracté avec Dieu. (Coran. 16/91)

      Croyants, respectez vos engagements ('aqd). (Coran. 5/1)

      O vous qui avez la foi, pourquoi ne mettez-vous pas en pratique ce que vous dites ? Dieu a (pour vous) un mépris total

   lorsque vous ne faites pas ce que vous dites. (Coran. 61/2/3)



    688- 'Abd Allâh b. 'Amr b. al-'As  Radhi Allah 'Anhou rapporte ces propos de l'Envoyé de Dieu  Salla-llah allahi wa salam :

     "Il y a quatre attitudes qui (prises ensembles) désignent le parfait hypocrite et qui, considérées

  séparément, indiquent chez celui qui en est affecté un penchant pour l'hypocrisie, jusqu'à ce qu'il s'en débarrasse.

  Si on lui fait  confiance, il trahit ; s'il fait un récit, il ment ; s'il passe un pacte,  il ne l'honore pas

   et s'il se dispute, il se met hors de lui."

    689- Jâbir  Radhi Allah 'Anhou rapporte ces paroles que lui adressa un jour leProphète Salla-llah allahi wa salam :

    "Si l'on avait apporté la zakât de  Bahrayn, je t'en aurais donné trois poignées."

  Or la zakât de Bahrayn ne fut pas apportée (à Médine) avant la mort du Prophète Salla-llah allahi wa salam.

   Dès qu'elle fut là, Abû Bakr  Radhi Allah 'Anhou  fit proclamer :

  "Que celui auquel le Prophète Salla-llah allahi wa salam a fait une promesse (de lui donner de l'argent) ou vis à vis duquel le Prophète Salla-llah allahi wa salam

  a contracté une dette vienne nous voir."

  J'allais donc le  trouver et lui rapportais ce que m'avait dit le Prophète Salla-llah allahi wa salam.

  Abû Bakr  Radhi Allah 'Anhou  me tendit alors une poignée que je comptais  aussitôt et dont le montant s'élevait à cinq cents dinars.

  Il m'enjoignit d'en prendre encore le double."



                                                                                  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
  

 
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #74 le: Juillet 06, 2011, 05:48:19 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                                 bismillah



                                                                                          Salam Alaykoum



                                                                           C'est fini ,je T'ai oublié ....


                                                                          
                                                                                     بسم الله الرحمن الرحيم

                                                                                السلام عليكم و رحمة الله و بركاته


            
             Comme on l'a dit, une fois le bac et les exams terminés, touts les objectifs se dégonflent.

       ...ça y est, on oublie tout. On redevient de nouveaux insouciants. Et pourquoi se soucier alors que la vie est belle?

       Reprenons notre routine d'antant...

           N'oublions pas que cette vie est faite d'épreuves tumultueuses. Si aujourd'hui ALLAH nous Aide et nous nous montrons ingrats,

       demain, de nouveau, nous serons reconfrontés à une épreuve et personne ne pourra nous seccourir!


    Accrochons nous à la corde divine tant qu'il est encore temps!

      Et n'oublions pas, nous sommes tous et toujours dans le besoin de l'aide d'ALLAH, sans LUI nous devenons rien.

                                                         Alors pourquoi S'en éloigner?

  
            
                                   وَإِذَا مَسَّ الإِنسَانَ الضُّرُّ دَعَانَا لِجَنبِهِ أَوْ قَاعِداً أَوْ قَآئِماً فَلَمَّا كَشَفْنَا عَنْهُ ضُرَّهُ مَرَّ كَأَن لَّمْ يَدْعُنَا إِلَى ضُرٍّ مَّسَّهُ كَذَلِكَ زُيِّنَ لِلْمُسْرِفِينَ مَا كَانُواْ يَعْمَلُونَ


      Quand un malheur atteint l'homme, il Nous appelle à son secours, qu'il soit couché sur le côté, debout ou assis.

      Mais aussitôt que Nous l'en délivrons, il reprend son train de vie, comme s'il n'avait jamais sollicité de Nous de le débarrasser

      de ce qui l'accablait. C'est ainsi que les plus mauvaises actions se trouvent embellies aux yeux de leurs auteurs.

       Sourate Yunus verset 12

       - C'est Lui qui envoie les vents comme annonce de Sa Miséricorde. Puis lorsqu'ils transportent une nuée lourde,

       Nous la dirigeons vers un pays mort [de sécheresse], puis Nous en faisons descendre l'eau, ensuite Nous en faisons sortir

      toutes espèces de fruits. Ainsi ferons-Nous sortir les morts. Peut-être vous rappellerez-vous.»

       Al-Araf : 57

     - Malheur aux fraudeurs qui, lorsqu'ils mesurent pour eux-mêmes exigent la pleine mesure, et qui lorsqu'ils mesurent ou pèsent pour les autres,

    [leur] causent perte. Ceux-là ne pensent-ils pas qu'ils seront ressuscités, en un jour terrible. »

      Les fraudeurs (Al-Mutaffifune)

    - le jour où les gens se tiendront debout devant le Seigneur de l’Univers? (6) Non...! Mais en vérité le livre des libertins sera dans le Sijjīn -

     (7) et qui te dira ce qu’est le Sijjīn? - (Cool Un livre déjà cacheté (achevé). (9) Malheur, ce jour-là, aux négateurs, (10)

     qui démentent le jour de la Rétribution. (11) Or, ne le dément que tout transgresseur, pécheur: (12)

    qui, lorsque Nos versets lui sont récités, dit: «[Ce sont] des contes d’anciens!» (13)

   Toujours S 83

    -C’est Lui qui, du ciel, a fait descendre de l’eau qui vous sert de boisson et grâce à laquelle poussent des plantes

    dont vous nourrissez vos troupeaux. (10) D’elle, Il fait pousser pour vous, les cultures, les oliviers, les palmiers, les vignes

  et aussi toutes sortes de fruits. Voilà bien là une preuve pour des gens qui réfléchissent. (11)

  Pour vous, Il a assujetti la nuit et le jour; le soleil et la lune. Et à Son ordre sont assujetties les étoiles.

  Voilà bien là des preuves pour des gens qui raisonnent. (12) Ce qu’Il a créé pour vous sur la terre a des couleurs diverses.

  Voilà bien là une preuve pour des gens qui se rappellent. (13) Et c’est Lui qui a assujetti la mer afin que vous en mangiez

  une chair fraîche, et que vous en retiriez des parures que vous portez. Et tu vois les bateaux fendre la mer avec bruit,

   pour que vous partiez en quête de Sa grâce et afin que vous soyez reconnaissants (14)

  Et Il a implanté des montagnes immobiles dans la terre afin qu’elle ne branle pas en vous emportant avec elle de même

  que des rivières et des sentiers, pour que vous vous guidiez, (15) ainsi que des points de repère.

   Et au moyen des étoiles [les gens] se guident(. (16) Celui qui crée est-il semblable à celui qui ne crée rien?

  Ne vous souvenez-vous pas? (17) Et si vous comptez les bienfaits d’Allah, vous ne saurez pas les dénombrer.

  Car Allah est Pardonneur, et Miséricordieux. (18) Et Allah sait ce que vous cachez et ce que vous divulguez. (19)

  Et ceux qu’ils invoquent en dehors d’Allah ne créent rien, et ils sont eux-mêmes créés. (20) Ils sont morts, et non pas vivants,

   et ils ne savent pas quand ils seront ressuscités. (21) Votre Dieu est un Dieu unique. Ceux qui ne croient pas en l’au-delà

   leurs cœurs nient (l’unicité d’Allah) et ils sont remplis d’orgueil. (22) Nul doute qu’Allah sait ce qu’ils cachent et ce qu’ils divulguent.

  Et assurément Il n’aime pas les orgueilleux. (23) Et lorsqu’on leur dit: «Qu’est-ce que votre Seigneur a fait descendre?»

   Ils disent: «Des légendes anciennes!» (24) Qu’ils portent donc, au Jour de la Résurrection, tous les fardeaux de leurs propres

    œuvres ainsi qu’une partie des fardeaux de ceux qu’ils égarent, sans le savoir; combien est mauvais [le fardeau] qu’ils portent! (25)

   Sourate AN-NAHL - 16

   Si Allah vous donne Son secours, nul ne peut vous vaincre.

   S’Il vous abandonne, qui donc après Lui vous donnera secours? C’est à Allah que les croyants doivent faire confiance.S3/V160

   El Hamdoulilah Qui nous Comble de Ses Bienfaits..que serions-nous sans LUI ?



                                                                               Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #75 le: Juillet 12, 2011, 22:08:12 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                                   bismillah



                                                                                          Salam Alaykoum



     bismillah on me fait Partager  ,   El Hamdoulilah je Partage


                                                                     بسم الله الرحمن الرحيم

                                                                     السلام عليكم و رحمة الله و بركاته



                                                                         Ta "Moitié "


      
 Aujourd'hui, traitons du cas 'jeunesse et promesse'

  Un autre cas de promesse non tenue est aussi fréquent: celui du mariage!

   Malheureusement, ô combien nos Soeurs sont dupes, ô combien elles sont naïves et ô combien elles croient facilement les loups qui les enchantent.

  "Tu es la femme de ma vie, promis, c'est toi et pas une autre" !

  De belles paroles mielleuses suivies d'un lâche abandon. L'histoire se répète malheureusement, le scénario est bien connu,

   et pourtant, il se réitère souvent.

  Si l'homme est un loup pour l'homme, il devient un carnassier redoutable et sanguinaire pour la femme.

  Notre seul conseil est d'avertir et d'aviser les Soeurs, et de prévenir les Frères. Qu'aucun ne se lance dans de futiles promesses,

  tant qu'il n'est pas encore capable d'assumer.

  Qu'aucune n'ouvre la porte à Satan, se laissant charmer par un étranger.

 Suivez la Sunna vous serez heureux, suivez vos passions et le malheur vous touchera.

  Cette règle est simple, pourtant, combien ne l'ont pas comprise?

  A force de jouer avec le feu, on finit toujours par se brûler!

  A méditer...

   Le Messager d’Allah    Salla-llah allahi wa salam a dit :

   « Garantissez-moi six choses de votre part et je vous garantis le Paradis :

  Soyez véridiques lorsque vous parlez, ne manquez pas à vos promesses lorsque vous promettez, rendez ce qui vous est confié ,

   préservez votre sexe de tout rapport interdit, baissez le regard et ne causez pas du tort aux gens.»

   Rapporté par Ahmad et considéré Hasan [bon] par Albâny.

   ALLAH AL-'ALÎM Dit :

    «  Et qui est plus égaré que celui qui suit sa passion sans une guidée d’Allah ? » (Coran : 28/50).

   - « Ô Dâwûd, Nous avons fait de toi un calife sur la terre. Juge donc en toute équité parmi les gens et ne suis pas ta passion,

     sinon elle t’égarera du sentier d’Allah. »  (Coran : 38/26).

   -« Et qui est plus égaré que celui qui suit sa passion sans une guidée d’Allah ? » (Coran : 28/50)

   - « Mais s’ils ne te répondent pas, sache alors que c’est seulement leur passion qu’ils suivent. Et qui est plus égaré que celui qui suit

       sa passion sans une guidée d’Allah ? » (Coran : 28/50).

    - « Ils ne suivent que la conjoncture et les passions de [leurs] âmes » (Coran : 53/23)

    - « Que ceux, donc, qui s’opposent à son commandement (  Salla-llah allahi wa salam )prennent garde qu’une épreuve ne les atteigne,

       ou que ne les atteigne un châtiment douloureux.» (Coran : 24/63).

      Ibn al-Qayyim, qu’Allah lui fasse miséricorde, quant à lui, affirme que si le serviteur suit sa passion,

   alors son jugement et sa clairvoyance s’en trouveront altérés, son âme lui fera voir le bon sous la forme du mauvais

  et le mauvais sous la forme du bon ; ce serviteur confondra alors le vrai du faux, dès lors, comment lui sera-t-il possible

   de tirer profit du rappel, de la méditation et de l’exhortation à faire le bien ?

   Ibn Taymiyya, qu’Allah lui fasse miséricorde, dit que l’homme a été créé inique et ignare, donc, sa nature profonde

   n’est pas portée sur la science, mais elle le pousse plutôt à commettre le mal.

   La poursuite de la passion est l’objet du blâme dans de nombreux versets du Noble et Saint Coran ; de surcroît,

   Allah use des pires qualificatifs pour décrire les gens qui possèdent cet attribut.

   Cheikh al- Islam Ibn Taymiyya, qu’Allah lui fasse miséricorde, a affirmé que la passion rend sourd et aveugle celui qui la suit,

    il en vient à oublier les ordres d’Allah et de Son Messager  Salla-llah allahi wa salam , d’ailleurs il ne cherche pas à les connaître ; en sus,

    il ne se suffit pas de la satisfaction d’Allah à son égard, et ne se met pas en colère là où Allah et Son Messager  Salla-llah allahi wa salam se mettent en colère,

   au contraire, sa satisfaction et sa colère lui sont dictées par sa passion.

   Ô serviteurs d’Allah, vous remédierez à la passion en vous livrant exclusivement à Allah, en Le craignant, Loué Soit-IL,

 ainsi qu’en protégeant votre cœur des plaisirs qui entrent en concurrence avec ce que le Seigneur souhaite pour lui et

   contre le risque de voir ce même cœur se tourner vers un autre qu’Allah, et donc de voir votre désir, votre amour, votre peur,

  votre espérance, votre repentir et votre confiance aller à un autre qu’Allah.

  Par conséquent, le croyant doit consacrer toutes ses actions à Allah Sobhana wa Ta'ala , et à personne d’autre :

  -son activité et son repos, qu’ils fussent secrets ou publics, doivent être pour Allah, Exalté Soit-IL ;

   il ne doit pas laisser son âme, la passion, la vie d’ici-bas, sa position sociale ou la pratique du pouvoir le dominer,

   sous peine de devenir comme celui qui a suivi sa passion, s’est perdu et égaré, puis s’est mué en un individu errant

    vivant sans règle ni frein. Allah, Exalté Soit-IL, a dit à Son Prophète (  Salla-llah allahi wa salam ):

   -N’obéis pas à celui dont Nous avons rendu le cœur inattentif à Notre Rappel, qui poursuit sa passion

    et dont le comportement est outrancier »

    Qu' allah AL-WAHHÂB nous Guide dans le bon comportement en Son NOM   amine


                                                                            Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 

Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #76 le: Juillet 12, 2011, 22:32:49 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                           bismillah



                                                                        Salam Alaykoum


                                                                       Tu L'aimes? Moi, Oui! euh... non! euh... enfin je sais plus...‏



                                                                    بسم الله الرحمن الرحيم

                                                                            السلام عليكم و رحمة الله و بركاته


          
    
  A force de mentir et ne pas tenir sa promesse. A force de pérserverer dedans alors qu'il nous est toujours possible d'en revenir,

  de la tenir, on finit par souiller notre coeur.

  Tant que l'être humain est encore en vie, il lui est toujours possible de tenir sa parole, et si Satan l'a fait faillir une première fois,

   qu'il se ressaisise avant qu'il ne soit trop tard, car chaque parole que l'Homme prononce est très lourde sur la balance,

   et sur chacune d'elle l'Homme sera questionné.

   De plus, en ne tenant pas notre parole, en ne faisant pas attention à notre langue, nous risquons de glisser vers l'hypocrisie.

    L'hypocrisie est cette chose abominable qui fait de vous un croyant sans pour autant croire, paradoxe de la foi,

    l'hypocrite est celui qui 'croit croire' mais ne croit pas. Il est celui qui prie, et jeûne sans pour autant trouver un plaisir dans ceci.

    Il est celui qui pense aimer ALLAH, mais ne L'aime pas sans pour autant savoir réellement ce qu'il en est.

     Les mails précédents étaient tous inspirées du hadith ci dessous (mariage, examen, engagement...) ,

      Que chacun d'entre nous le médite, et qu'il se positionne par rapport à celui-ci...

    
  Selon  'Abdullah ibn 'Amr,Le Prophète  Salla-llah allahi wa salam a dit :

   "Quiconque a les quatre caractéristiques suivantes sera un complet hypocrite et quiconque a l'une des quatre

     caractéristiques aura une caractéristique de l'hypocrisie au moins ,et ce,jusqu'à ce qu'il l'abandonne.

    1. Quand on lui fait confiance, il trahit.

    2. Chaque fois qu'il parle, il dit un mensonge.

    3. Chaque fois qu'il s'engage dans un accord, il se montre déloyal.

    4. Chaque fois qu'il se dispute, il se comporte de manière imprudente, mauvaise et insultante"

   ALLAH DHUL-JALÂLI wal- IKRÂM Dit :


   -                                                   Sourate 63 / AL-MUNAFIQOUN (LES HYPOCRITES ) 11versets


                -  Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.


1. Quand les hypocrites viennent à toi, ils disent : "Nous attestons que tu es certes le Messager d'Allah"; Allah sait que tu es

  vraiment Son messager; et Allah atteste que les hypocrites sont assurément des menteurs.

2. Ils prennent leurs serments pour bouclier et obstruent le chemin d'Allah. Quelles mauvaises choses que ce qu'ils faisaient!

3. C'est parce qu'en vérité ils ont cru, puis rejeté la foi. Leur coeurs donc, ont été scellés, de sorte qu'ils ne comprennent rien.

4. Et quand tu les vois, leurs corps t'émerveillent; et s'ils parlent, tu écoutes leur parole. ils sont comme des bûches appuyées

  (contre des murs) et ils pensent que chaque cri est dirigé contre eux. L'ennemi c'est eux. Prends y garde.

 Qu'Allah les extermine! Comme les voilà détournés (du droit chemin).

5. Et quand on leur dit : "Venez que le Messager d'Allah implore le pardon pour vous", ils détournent leurs têtes,

 et tu les vois se détourner tandis qu'ils s'enflent d'orgueil.

6. C'est égal, pour eux, que tu implores le pardon pour eux ou que tu ne le fasses pas : Allah ne leur pardonnera jamais,

  car Allah ne guide pas les gens pervers.

7. Ce sont eux qui disent : "Ne dépensez point pour ceux qui sont auprès du Messager d'Allah, afin qu'ils se dispersent".

 Et c'est à Allah qu'appartiennent les trésors des cieux et de la terre, mais les hypocrites ne comprennent pas.

8. Ils disent : "Si nous retournons à Médine, le plus puissant en fera assurément sortir le plus humble ".

  Or c'est à Allah qu'est la puissance ainsi qu'à Son messager et aux croyants. Mais les hypocrites ne le savent pas.

9. Ô vous qui avez cru! Que ni vos biens ni vos enfants ne vous distraient du rappel d'Allah. Et quiconque fait cela...

  alors ceux-là seront les perdants.

10. Et dépensez de ce que Nous vous avons octroyé avant que la mort ne vienne à l'un de vous et qu'il dise alors :

   "Seigneur! si seulement Tu m'accordais un court délai : je ferais l'aumône et serais parmi les gens de bien".

11. Allah cependant n'accorde jamais de délai à une âme dont le terme est arrivé. Et Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.

  

                Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Juillet 12, 2011, 22:36:07 par DELIVRE » Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #77 le: Juillet 23, 2011, 23:11:00 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                          bismillah



                                                                                         Salam Alaykoum



       bismillah on me fait Partager,   El Hamdoulilah je Partage


                                                                                 
                                                                        بسم الله الرحمن الرحيم

                                                                         السلام عليكم و رحمة الله و بركاته   


                                   
En ces temps de grande tentation, ou le bas monde se travestit et joue le jeu de la séduction, où il est terriblement difficile de garder le cap, voici six points pour rester fort dans sa foi, pour ne pas fléchir et pour se relever pour ceux qui seraient tombés dans les pièges de Satan...
La vie est courte, accrochez-vous à votre dine, courage!

   
Q : Je suis un jeune musulman pratiquant, mais ces derniers temps, j’ai remarqué que ma foi a baissé et pour preuve, je commets des péchés

  comme laisser passer ou retarder la prière et ainsi qu’écouter des propos futiles et me laisser aller dans les plaisirs.

  J’ai certes essayé de me préserver de cela, mais je n’y parviens pas. Pouvez-vous m’orienter, votre éminence,

  vers la voie droite qui me permettra de me préserver de mon âme qui m’incite au mal ?
 
  R : Nous demandons qu’Allah nous guide et vous guide. La voie qui mène vers cela est :

   Premièrement : fournir tous ses efforts pour la lecture du Coran et sa méditation car Allah dit dans le Coran :

 
« Ô gens, une exhortation vous est venue de votre Seigneur, une guérison de ce qui est dans les poitrines,

  un guide et une miséricorde pour les croyants. » [ 1 ]

  Deuxièmement : Revoir ce que l’on peut de la vie du Prophète,  Salla-llah allahi wa salam , et de sa Sunna,

    car elle est le phare qui nous guide sur la route vers Allah, gloire et pureté à Lui ;

  Troisièmement : fournir tous ses efforts pour fréquenter ceux qui ont la piété et la crainte d’Allah,

  parmi les savants qui éduquent les gens et les amis qui ont la crainte d’Allah ;

 
  Quatrièmement : s’éloigner le plus possible des mauvaises fréquentations, celles dont le Prophète,  Salla-llah allahi wa salam , a dit :

 
« La mauvaise compagnie est comme le forgeron, soit il te brûle, (et dans une version il brûle tes vêtements),

 soit tu lui trouves une odeur détestable.  [2]

 
  Cinquièmement : Rechercher au fond de toi-même la raison de ce changement afin que tu reviennes comme tu étais précédemment ;

 
   Sixièmement : Que ne t’atteigne pas l’admiration de tes propres bonnes œuvres, car l’admiration de soi-même peut annuler l’action comme Allah dit :

 
   « Ils te rappellent leur conversion à l’islam comme si c’était une faveur de leur part. » Dis : « Ne me rappelez pas votre conversion

   à l’islam comme une faveur. C’est au contraire une faveur dont Allah vous a comblés en vous dirigeant vers la foi,

    si toutefois vous êtes véridiques. » [3] 

  Mais regarde toujours tes bonnes actions comme si tu n’en faisais pas assez, de manière à recourir au repentir

   et à la demande du pardon à Allah, avec la bonne pensée envers Lui. Car si l’individu se laisse éblouir par ses actes,

    et pense qu’il possède un droit sur son Seigneur de par ses actes, cela devient une chose dangereuse et qui peut annuler ses actes.

   Nous demandons à Allah la grâce et le Salut. 

  Fatwa du cheikh Otheimine rahimaouLLAH

  Tome 2 page 964

      [1] Yûnus, v. 57.

     [2] Al-Bukhârî dans le chapitre des ventes (2101) et Muslim dans le chapitre du bon comportement (2628).

     [3] Les Appartements, v. 17.

    Qu' allah AR-RAHMÂN nous Pardonne nos péchés,passés,présents et futurs  amine


                                                                                Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
 


 

 
 
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #78 le: Juillet 24, 2011, 00:18:31 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                    bismillah



                                                                                Salam Alaykoum


   
L’imam Ibn Al-Qayyim RahîmouALLAH a dit :

 « Médite sur la sagesse d’Allah qui a établi les rois des serviteurs, leurs émirs et gouverneurs, en fonction de leurs œuvres.

 Plus encore, c’est comme si leurs œuvres apparaissaient sous la forme de leurs gouverneurs et rois.

  S’ils sont sur la voie droite, leurs rois le seront aussi ; s’ils sont équitables, ils seront justes envers eux ; s’ils sont injustes,

   leurs rois et gouverneurs seront injustes ; si la ruse et la traîtrise apparaissent chez eux, il en sera de même pour leurs gouverneurs ;

   s’ils leur refusent les droits d’Allah, leurs rois et gouverneurs leur refuseront leur droit ; s’ils prennent de celui qu’ils méprisent

   ce dont ils n’ont aucun droit dans leurs relations, leurs rois prendront d’eux ce dont ils n’ont aucun droit, leur imposeront des taxes et des charges,

    et à chaque fois qu’ils le prendront du faible, les rois le leur prendront par la force. Tout dépend donc de leurs actes, et la sagesse divine veut

   que gouverne les gens mauvais et pervers celui qui leur ressemble.

    Et puisque la première génération était la meilleure et la plus pieuse des générations, les gouverneurs furent de mêmes,

   et lorsqu’ils y ont mélangé [des actes mauvais] il en fut de même pour les gouverneurs.

   La sagesse d’Allah interdit que nous gouvernent à notre époque des hommes semblables à Mu’âwiyah et ‘Umar Ibn ‘Abd Al-‘Azîz,

  et plus encore Abû Bakr et ‘Umar. Mais nos gouverneurs sont à notre image, et les gouverneurs de ceux d’avant nous étaient à leur image,

   et chacun des deux cas est conforme à la sagesse. Et si l’homme perspicace parcourt par la pensée ce sujet,

  il verra la sagesse divine se manifester dans le décret et la prédestination, apparente et cachée, que ce soit dans la création ou le commandement.

  Prends donc garde que ta pensée corrompue ne t’amène à croire qu’une part de Son décret et Sa prédestination soit dénuée

   d’une profonde sagesse.

  Au contraire, l’ensemble de Ses décrets et prédestinations se réalise avec la sagesse et la justesse la plus parfaite.»

  [Miftâh Dâr As-Sa’âdah (1/253)]

  ALLAHOU AKBAR


                                                                                              Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #79 le: Juillet 24, 2011, 21:39:37 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                  bismillah



                                                                           Salam Alaykoum



                                                          "Chercherais-je un autre Seigneur qu'Allah?"


                                                                   Le chirk (association) et sa réfutation.






                              Par l'imam Fakhr al Din al-Razi(543-606H)

                              Dans son "Mafatīh Al-Ghayb/Al-TafsīrAl-Kabīr"


    قُلْ أَغَيْرَ ٱللَّهِ أَبْغِى رَبًّا وَهُوَ رَبُّ كُلِّ شَىْءٍ وَلَا تَكْسِبُ كُلُّ نَفْسٍ إِلَّا عَلَيْهَا وَلَا تَزِرُ وَازِرَةٌ وِزْرَ أُخْرَىٰ ثُمَّ إِلَىٰ رَبِّكُم مَّرْجِعُكُمْ فَيُنَبِّئُكُم بِمَا كُنتُمْ فِيهِ تَخْتَلِفُونَ
 

  Dis : "Chercherais-je un autre Seigneur que Dieu, alors qu'Il est le Seigneur de toute chose ?

  Chacun n'acquiert [le mal] qu'à son détriment : personne ne portera le fardeau (responsabilité) d'autrui.

   Puis vers votre Seigneur sera votre retour et Il vous informera de ce en quoi vous divergez. (Coran 6:164)


  Tu dois savoir que quand Allah, Exalté soit-il, a ordonné à Muhammad salallahu 'alaihi wa salam de proclamer

   la croyance pure de l'Unicité de Dieu, qui consiste à dire:

  . Dis : "En vérité, ma Salat, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Dieu, Seigneur de l'Univers." A Lui nul associé !"

  (6:162-163), Il lui a demandé de mentionner ce qui peut être une preuve de la validité de cette croyance.

    La base de cette parole est selon deux aspects: le premier est qu'il y a quatre types de gens qui associent des partenaires à Allah:

   les adorateurs d'idoles qui ont donné des associés à Allah, les adorateurs des astres qui ont donné des associés à Allah,

   et ceux qui croient en Yazdan et Ahriman à propos desquels Allah a dit:

  "et ils associèrent le Jinn avec Allah" (6:100), qui ont donné des associés à Allah,

  et ceux qui ont dit que le Messie est le fils d'Allah, et que les anges sont Ses filles, ont tous donné des associés à Allah.

   Il y a des groupes de gens qui donnent des associés à Allah mais qui admettent tous qu'Allah est leur Créateur à tous.

  La raison de cela est que l'adorateur des idoles admet qu'Allah, gloire à Lui, est le Créateur des Cieux et de la Terre et de tout ce qui existe,

   et qu'Il est le Créateur à la fois des images sculptées et des idoles.

  Quant aux adorateurs des planètes, ils ont aussi accepté que Dieu est le Créateur des planètes, et Celui qui les a amené à l'existence.

   Et ceux qui croient en Yazdan et Ahriman, ils sont également d'accord que les démons ont été créés par Lui (Allah) et qu'Il en est le Créateur.

  Et ceux qui croient en le Messie et dans les anges, ils croient tout de même qu'Allah en est le créateur.

  Ce que nous venons de mentionner prouve que les factions des peuples qui donnent des associés à Allah convergent

  et agréent qu'Allah est le Créateur de ces associés.

   Maintenant que tu sais cela, eh bien Allah, gloire à Lui, lui a dit:

  "O Muhammad! Dis: Quoi? Chercherais-je un autre Seigneur qu'Allah?"

  en dépit du fait que ceux qui ont pris comme leur seigneur d'autres qu'Allah ont accepté qu'Allah en est le créateur.

  Est-il logique de faire du serf un partenaire du Seigneur, du serviteur un partenaire de Dieu, du créé un partenaire du Créateur?

    Et comme ils l'ont pourtant fait, il a été prouvé par le biais de cette preuve que prendre un seigneur autre qu'Allah

   est une fausse affirmation et une croyance invalide.

   Le second aspect dans l'établissement de cette parole est le suivant: tout ce qui existe est soit "nécessaire dans son essence"

  soit "contingent dans son essence". Il a été prouvé qu'il ne peut y avoir qu'Un seul "nécessaire dans son essence" et que tout le reste

   est "contingent dans son essence". Et il a également été admis que ce qui est "contingent dans son essence" ne peut exister

   sans que le "nécessaire dans son essence" ne le fasse exister ; et s'il en est ainsi, il est par là même prouvé que Allah, Exalté soit-Il,

   est le Seigneur de toute chose.*

     Si cela est clair, alors nous disons que le raisonnement implacable atteste qu'il n'est pas permis de faire du serf un associé du Seigneur,

  et du créé un associé du Créateur. C'est ce qui est signifié dans Sa parole:

  "Dis: Quoi? Chercherais-je un autre Seigneur qu'Allah? Et Il est le Seigneur de toutes choses".

  Puis, après qu'Il, Exalté soit-Il, ai prouvé la foi en l'Unicité par le moyen de cet preuve incontestable et décisive,

    Il a mis en lumière qu'il n'y avait nul blâme ni châtiment que n'échoirait au Prophète salallahu 'alaihi wa salam ou à ses Compagnons

   à cause de l'idolâtrie et de la mécréance de ces factions. Il a dit:

  "Chacun n'acquiert [le mal] qu'à son propre détriment",

  ce qui signifie que l'affront du fautif n'appartient qu'à lui et non aux autres, "nul porteur de fardeau ne portera le fardeau d'autrui",

   ce qui signifie qu'aucune âme pécheresse ne sera blâmée pour le pêché d'une autre.

  Puis Il, Exalté soit Il, nous montre que le retour de ces idolâtres se fera en un lieu où il n'y aura de façon claire nul dirigeant ni nul commandant

   si ce n'est l'autorité d'Allah, Exalté soit-Il,

   "Puis vers votre Seigneur sera votre retour et Il vous informera de ce en quoi vous divergez."


                                                                                Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh   
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #80 le: Août 04, 2011, 18:42:31 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                               bismillah



                                                                      Salam Alaykoum




    bismillah  on me fait Partager , El Hamdoulilah je Partage

    LES BIENFAITS DU JEÛNE

✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿

(sheikh Abou `Abd El-Mou`iz Mohamed `Ali Ferkous (qu'Allah le préserve) )

Les bienfaits du jeûne ont un impact considérable sur la purification de l'âme, l'affinement des mœurs et la consolidation de la condition physique.

Le jeûne aide à parfaire ses facultés de patience, à augmenter ses capacités à résister aux accoutu mances de toute nature et à abandonner son attrait aux jouissances sous toutes leurs formes. Par son jeûne, le jeûneur réduit le champ d'action des méfaits de Satan. Aussi, il lui permet d'évoquer et de ressentir les conditions de vie habituelles des nécessiteux. Pour l'amour d'Allah , le jeûneur renonce volontairement à ses gourmandises, ce qui constitue en soi le secret entre le jeûneur et son Créateur, à savoir la vérité du jeûne et sa finalité.

Le jeûne adoucit le cœur et l'incite à évoquer Allah pour l’orienter vers le chemin de la piété et de la pure adoration.

Donc, le jeûne est l'une des raisons principales pour atteindre la piété et diminuer les attraits aux jouissances. Allah a dit :

﴿لَعَلَّكُمْ تَتَّقُونَ﴾ [البقرة:183]

Le sens du verset : Allah a dit « Ainsi atteindrez-vous la piété». [Sourate 2 : La Vache ; verset : 183]. Car le jeûne est à l’origine de la piété, pour restreindre les voies de la jouissance et les réduire à néant. Ainsi, chaque fois que la nourriture est réduite, les passions diminu ent, et chaque fois que celles-ci se réduisent, les interdits sont écartés.

Parmi ses bienfaits médicaux; la bonne santé corporelle, car le jeûne nous évite le mélange des nourritures susceptibles de causer des maladies. Ainsi, comme le confirment les médecins, il protège, par la Volonté d'Allah , les organes extérieurs et intérieurs du corps.

LES BIENSEANCES
DU JEÛNE

Le jeûne du mois de Ramadan a des bienséances à respecter pour qu'il soit conforme aux prescrip tions de la charia musulmane, afin de purifier l'âme et de l'affiner. Le jeûneur doit se soumettre à ces bonnes manières et faire en sorte de ne pas les négliger, car la perfection de son jeûne et sa joie en sont liées. Parmi ces bonnes manières, nous citerons ce qui suit :

Premièrement : accueillir le mois de Ramadan avec une grande joie et beaucoup d'émerveillement, car Allah dit :

﴿قُلْ بِفَضْلِ اللّهِ وَبِرَحْمَتِهِ فَبِذَلِكَ فَلْيَفْرَحُواْ هُوَ خَيْرٌ مِّمَّا يَجْمَعُونَ﴾ [يونس:58]

Le sens du verset : «Allah a dit : « [Ceci provient] de la grâce d’Allah et de Sa miséricorde; Voilà de quoi ils devraient se réjouir. C’est bien mieux que tout ce qu’ils amassent » [Sourate 10 : Yoûnous ; verset : 58].

Remercier Allah de lui avoir donné l'oppor tunité de l'accueillir et demander Son aide pour parfaire son jeûne et pratiquer les bonnes actions, précisément durant ce mois. Il est également recommandé, de faire l'invocation que faisait le Prophète lorsqu'il apercevait le croissant lunaire de chaque mois. Abdoullah Ibn Omar dit : Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) quand il observait le croissant lunaire disait : « Allah est Grand, ô Allah fait que ce croissant apparaisse au-dessus de nous avec de la foi et de la sécurité, et avec de la sérénité et l'Islam et un guide vers ce que Tu aimes et ce que Tu préfères, ô croissant, Allah est notre Seigneur, Il est le tien aussi »[18]. Aussi, il ne doit pas fixer le croissant lunaire durant l’invocation, ni diriger la tête vers lui, ni se figer devant. Plutôt, il doit se diriger vers la «Qibla»

Deuxièmement : ne pas entamer le jeûne avant d’avoir la certitude du début du mois de Ramadan, et ne pas continuer le jeûne après la fin du mois. Il est prescrit au jeûneur de l'entamer au moment déterminé par la charia, sans anticipation ni retard, selon le hadith : « Lorsque vous apercevez le croissant lunaire du mois de Ramadan jeûnez, et lorsque vous apercevez celui de Chawwâl rompez le jeûne»[19]. Et le hadith : « lorsque vous observerez le croissant lunaire de Ramadan, jeûnez, et si vous observez celui de Chawwâl rompez le jeûne »[20].

Troisièmement : Prendre le sahour(*) constam ment, vu la bénédiction qui lui est attribuée par Allah , et le retarder du mieux que l’on puisse, conformément au hadith : « Prenez le sahour (le repas); certes il contient de la bénédiction»[21]. Ses bienfaits et sa bénédiction ont été révélés par le hadith : « La bénédiction se trouve en trois choses; la communion, le Tharîd (pain mitonné) et le sahour »[22]. Dans l'autre hadith : « Allah et ses Anges prient sur ceux qui prennent le sahour »[23].

Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a qualifié le sohour(*) comme étant l’élément démarquant notre jeûne de celui des gens du livre. Il dit à ce sujet : « Ce qui démarque notre jeûne de celui des gens du livre est le sohour »[24]. Il est préférable que le sahour soit avec des dattes, conformément au hadith : «Le meilleur sahour du croyant sont les dattes »[25]. A défaut de dattes, le sohour sera accompli même avec une gorgée d'eau, selon le hadith suivant : « Prenez le sahour, ne serait ce qu'avec une gorgée d'eau »[26].

Le temps du sohour débute juste avant l'aube et finit à l’appel de la prière de l’aube, à la distinction entre le fil blanc et le fil noir de l’aube (il faut entendre par là l'apparition de la lueur de l'aube). Si le jeûneur entend l’adhân (l'appel à la prière) et son récipient à la main, entrain de manger ou de boire, qu'il assouvisse son envie du récipient. Il est indiqué dans le hadith du Prophète (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Si vous entendez l’adhân, le récipient entre vos mains, ne le posez pas avant d’avoir assouvi votre envie »[27]. La permission citée dans le hadith annule l'hérésie selon laquelle il faudrait commencer le jeûne de dix minutes à un quart d'heure avant l'aube. Ainsi, contraindre les gens à croire comme adoration le fait de suivre le calendrier dont les horaires précisent le commencement du jeûne, qui est établi de peur qu’on prenne le sahour au moment de l’adhân (l’appel à la prière) de l’aube, n’est basé sur aucune référence ni règle religieuses.

Il est aussi recommandé de retarder le sohour conformément au hadith suivant : « Il nous a été prescrit nous les Prophètes de se hâter à la rupture du jeûne et de retarder le sohour et de mettre nos mains droites sur nos mains gauches dans nos prières »[28]. Il était des habitudes du Prophète de retarder le sohour de façon à le prendre à un intervalle de temps estimé au temps de la lecture de cinquante versets moyens du Coran de l’adhân de l’aube. Anas rapporta de Zayd Ibn Thâbit ce qui suit : « Nous avons pris le sahour avec le Prophète , puis il a entrepris la prière. Je lui ai demandé : combien de temps s'est écoulé entre l’adhân et le sohour ? Il m'a répondu : le temps de lire cinquante versets »[29]. Ainsi agissaient les com pagnons du Prophète. `Amr Ibn Maymoûn Al Awdî rapporta : « Les compagnons du Prophète étaient les premiers à rompre le jeûne et les derniers à prendre le sahour »[30].

Quatrièmement : se hâter constamment à la rupture du jeûne, pour maintenir les gens sur la voie du bien. Le Prophète a dit : «Les gens seront bien tant qu’ils rompront très vite leur jeûne dès le coucher du soleil »[31].Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Ma communauté sera toujours sur les traces de ma sounna si la rupture de leur jeûne ne se fait pas sous un ciel étoilé »[32]. Le Prophète dit également : « L'Islam émergera toujours grâce à la hâte à la rupture du jeûne, du fait que les juifs et les chrétiens ne font que le retarder »[33]. Le Prophète a expliqué cela en disant : « Lorsque vous voyez la nuit tomber de cette direction (du côté de l'est) et le jour s'en aller de ce côté et le soleil se coucher, le jeûneur peut alors rompre son jeûne »[34].

Les bonnes manières
de rompre le jeûne

La rupture du jeûne est liée à une série de bienséances recommandées au jeûneur, de manière à suivre le Prophète . Ces recommandations sont :

1 - Rompre le jeûne avant la prière du Maghreb. Anas Ibn Mâlik dit : «Je n'ai jamais vu le Prophète prier le Maghreb avant de rompre son jeûne ne serait ce qu'avec une gorgée d'eau »[35].

2 - Rompre le jeûne avec des routabât (dattes fraîches), sinon avec des dattes ordinaires. A défaut de celles-ci et celles là, de l'eau suffit. Anas dit : « Le Prophète rompait son jeûne avec des Routabât (dattes fraîches) avant de prier, sinon avec des dattes ordinaires. A défaut, il buvait des gorgées d'eau»[36].

3 - Douaà (invoquer Allah ) au moment de rompre le jeûne. Le Prophète dit alors :

« La soif est étanchée, les vaisseaux irrigués et la récompense assurée si Allah le veut»[37].

Cinquièmement : il est recommandé d'utiliser le siwâk (bâtonnet cure-dent) dans tous les cas de figure; qu’il soit tendre ou sec, que la personne soit à jeun ou non, au début ou à la fin de la journée. Le Prophète l'a recommandé avant chaque prière et ablution en disant : « Si je ne voulais pas mettre ma communauté dans la gêne, je leur aurais prescrit le siwâk avant chaque prière »[38]. Dans une autre version, le Prophète a dit : « Avant chaque ablution »[39]. Dans cette version le jeûneur n'est pas seul concerné, Ibn Omar dit : «On utilise le siwâk au début et à la fin de la journée »[40]. Dans ce contexte, Ibn Taymia, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : «Le siwâk est unanimement licite, mais ils (les scolastiques) se sont divergés sur le fait qu'il est déconseillé l'après midi. Il y a deux versions connues, qui sont relatées par l'imam Ahmed. Mais il n'y a aucun argument valable pour particulariser les textes généraux rapportés au sujet du siwâk »[41].

Sixièmement : s’appliquer à accomplir les bonnes actions et multiplier les actes d'adoration, le Prophète se consacrait particulièrement à l'adoration durant le mois de Ramadan, aux bonnes actions et à tout type de dévouements et de bontés. Ibn `Abbas dit : « Le Prophète était le plus généreux des hommes et se montrait encore plus généreux pendant le mois de Ramadan au moment de la rencontre avec Djibril, qui venait lui réciter le Coran chaque nuit du mois de Ramadan. Le messager d'Allah était en ces moments-là plus généreux que le vent porteur de la pluie »[42]. Le Prophète redoublait la récitation du Coran. Il prolongeait ses prières nocturnes durant Ramadan plus qu’il ne le faisait hors du Ramadan, et devenait plus généreux que jamais, en multipliant les bonnes actions. Il s'activait dans les dix derniers jours de ce mois dans les prières, la récitation du Coran, la retraite pieuse I`tikâf et les évocations comme il ne le faisait en aucun autre temps. On lit dans le hadith : « Lorsque la dernière dizaine de Ramadan commençait, le Prophète  Salla-llah allahi wa salam s'activait dans l'adora tion. Il priait pendant ses nuits et réveillait sa famille »[43].


A suivre  InchAllah

                                                                     Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #81 le: Août 04, 2011, 18:45:12 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                        bismillah



                                                                           Salam Alaykoum



   Parmi les actes d’adoration que le Prophète incitait à faire, la omra pendant Ramadan. En effet, sa récompense équivaut à un hadj (pèlerinage). Il disait : « Une omra pendant Ramadan vaut un hadj (pèlerinage) »[44]. La prière dans les deux mosquées de la Mecque et de Médine multiplie la récompense, selon le hadith suivant : « Une prière dans ma mosquée équivaut à mille prières dans d'autres mosquées, sauf dans la mosquée de la Mecque»[45], en plus de l'expiation des péchés grâce aux omras répétées selon le hadith : « La succession de deux omras entraîne l’expiation des péchés commis entre les deux» [46].

Septièmement : éviter tout ce qui est non conforme à l'objectif du jeûne, en s'éloignant de tout ce qui est interdit par la charia, telles que les injures et les mauvaises actions, jugées illicites ou détestables en tout temps, notamment pendant le mois de Ramadan, car celles-ci impliquent une vilenie plus grande. Pour cela, le jeûneur doit retenir sa langue de ne pas proférer des mauvaises paroles, tels que le mensonge, la médisance, la calomnie, l'insulte et les disputes et ne pas perdre de temps à psalmodier des poèmes, raconter des contes et des blagues, ou faire des éloges ou des critiques à tort. Il doit empêcher son ouïe à les écouter ou à écouter toute autre méchanceté illicite. Il doit s'appliquer à éloigner son âme et son corps des passions et des interdits, tels que baisser le regard devant ce qu'Allah a interdit de voir, et préserver les autres parties du corps d'approcher les tentations. Il ne doit pas tendre sa main pour faire du mal et ne pas utiliser ses jambes pour marcher vers les lieux maléfiques. Il ne doit manger que de la nourriture licite sans excès ni abondance afin d'affiner son âme, la fortifier, et la préserver de Satan et ses adeptes.

En faisant cela, son cœur doit rester, après chaque rupture de jeûne ou chaque adoration, accroché au vœu de voir ses actions acceptées par Allah , pour être lui-même parmi les proches d’Allah avec la peur de les voir rejetées. Sur ce, plusieurs textes jurisprudentiels sont rapportés afin de mettre le jeûneur en garde quant aux vices de la langue et des autres membres. Parmi ces textes, le hadith suivant : « Celui (le jeûneur) qui n'abandonne pas le faux témoignage et son usage, Allah n'aura que faire de son abstention de manger et de boire »[47]. L’objectif du jeûne n’est pas dans la faim et la soif, mais dans ce qu'il entraîne comme abstention des jouissances et domptage du côté maléfique. Pour cela, le Prophète dit : « Nombreux sont ceux qui n'obtiendront de leur jeûne que la faim et nombreux sont ceux qui n’obtiendront de leurs prières nocturnes que les veillées vaines »[48].

Le véritable jeûneur est celui dont le ventre jeûne de toutes les nourritures, ses membres de tous les interdits, sa langue des injures et des mauvaises paroles, son ouïe des absurdités, son sexe des rapports avec sa femme et ses yeux du regard illicite. Qu'il parle décemment pour ne pas ébrécher son jeûne, qu'il fasse des actes qui ne fragilisent pas son jeûne au point de l'annuler, conformément au hadith du Prophète : « Allah le Très Haut dit : tout acte des fils d'Adam leur appartient, sauf le jeûne, il m'appartient, et j'en récompense celui qui l'observe. Le jeûne est un bouclier (contre l'enfer), alors tout jeûneur doit éviter les rapports sexuelles, les grossièretés, et si quelqu'un le combat ou l'insulte, qu'il lui dise : je suis à jeun »[49]. Dans un autre hadith marfou` (élevé) au Prophète : « Pas d'injures en étant à jeun, et si quelqu'un t'insulte, dis : "je suis à jeun” et assieds-toi si tu es debout»[50].

Ceci dit, le jeûneur pourrait ne pas atteindre la récompense réservée au jeûne, malgré son endu rance pour la soif et la faim, car il n'a pas accompli son jeûne tel qu'il a été prescrit, en commettant des interdits. Cette récompense se réduit par les péchés et n'est totalement rejetée qu’avec les actions annulatives. Dans les hadiths précédents, il y a exhortation du jeûneur à pardonner aux malfaiteurs et à éviter de répondre au mal par le mal.

Huitièmement : se préparer à recevoir des jeûneurs au moment de la rupture du jeûne pour bénéficier de la même valeur de récompense que la leur, en référence au hadith du Prophète qui dit : « Quiconque nourrit un jeûneur (au moment de la rupture du jeûne) aura sa récompense identique sans diminuer de sa récompense»[51].

Neuvièmement : ne pas négliger la prière nocturne du mois de Ramadan en commun, pour ne pas passer devant une énorme récompense. Le Prophète exhortait ses compagnons, sans obligation, à faire la prière nocturne. Il disait : «Celui qui pratique la prière nocturne du mois de Ramadan avec foi et n’attend que la récompense d’Allah, Allah lui pardonnera ses péchés antérieurs»[52]. Surtout que la dernière dizaine du mois de Ramadan renferme une nuit meilleure que mille mois. Allah réserve pour celui qui la veillera en évoquant le Tout Puissant et en l'invoquant une importante récompense et ses péchés antérieurs lui seront pardonnés. Le Prophète a dit : « Celui qui pratique la prière nocturne pendant Leilat El-Qadr (la nuit du destin) avec foi, et n’attend que la récompense d’Allah, ses péchés antérieurs seront pardonnés »[53]. De plus, il a été rapporté en ce qui concerne les vertus de la prière nocturne en commun que le Prophète dit : «Quiconque prie avec l'imam jusqu'à ce qu'il parte, une nuit entière de prière lui sera comptée »[54]. Pour cela, le jeûneur ne doit pas négliger la prière nocturne du mois de Ramadan en commun pour ne pas rater ce bienfait et la récompense divine qui en résulte.

Épilogue

Enfin, le musulman doit accorder de l’impor tance à sa religion, et ce qui peut la corriger des innovations de façon à récolter les bénéfices qui en découlent, notamment les piliers, tel que le jeûne du mois de Ramadan qui se répète tous les ans et à vie. Que le musulman, qu’Allah a guidé à jeûner le mois de Ramadan et prier ses nuits avec sincérité et conformément à la sounna du Prophète finisse ce mois en implorant le pardon d'Allah et se soumettre à Lui. L'implora tion du pardon est la clôture de toutes les actions d'adoration. Donc, le musulman ne doit pas se surestimer et ne doit pas être vaniteux, mais doit admettre plutôt ses négligences envers Allah , et que ses œuvres peuvent être acceptées ou rejetées. Pour cela, nos Salaf (Prédécesseurs) faisaient les actions avec perfection, puis ils se préoccupaient de leur acceptation, en craignant leur annulation. Allah les a qualifiés en disant :

﴿يُؤْتُونَ مَا آتَوا وَّقُلُوبُهُمْ وَجِلَةٌ﴾ [المؤمنون:60]

Traduction du sens : «Qui donnent ce qu’ils donnent, tandis que leurs cœurs sont pleins de crainte» [Sourate 23 : Les Croyants ; verset 60]. C'est-à-dire qu’ils craignaient tellement Allah , et qu'ils n'étaient pas à l'abri de son stratagème. Ils imploraient souvent le Seigneur pour leur pardonner, tout en craignant le refus de leurs actions et se repentaient avec l'espoir de les voir acceptées. L'exaucement des œuvres les soucie plus que les œuvres elles-mêmes, car l'acceptation des actions est un signe de piété. Allah dit :

﴿إِنَّمَا يَتَقَبَّلُ اللّهُ مِنَ الْمُتَّقِين﴾ [المائدة : 27]

Traduction du sens : « Allah n'accepte que de la part des pieux » [Sourate 5 : La Table Servie ; verset : 27].

Si l'hypocrite se réjouit de la fin du mois de Ramadan pour se dévouer à ses jouissances et aux interdits qui lui manquaient tout le long de ce mois, le croyant s'y réjouit après avoir accompli convenab lement les bonnes actions dans l'espoir d'obtenir les récompenses et les bienfaits du jeûne. Il joint au jeûne l'imploration du pardon du Seigneur, tout en Le glorifiant et L'adorant. En effet, Allah a prescrit l'imploration du pardon, qui est lié à Son unicité.

Le musulman a particulièrement besoin de l’invocation du pardon et l’unicité d’Allah car, par ces deux actes, il efface sa vanité, purifie ses actions et corrige ses négligences, ses défauts et ses erreurs.

Et dans le contexte de joindre l'unicité d’Allah à l'imploration de son pardon, Allah :

﴿فَاعْلَمْ أَنَّهُ لاَ إِلَهَ إِلاّ اللَّهُ وَاسْتَغْفِرْ لِذَنبِكَ وَلِلْمُؤْمِنِينَ وَالْمُؤْمِنَاتِ وَاللَّهُ يَعْلَمُ مُتَقَلَّبَكُمْ وَمَثْوَاكُمْ﴾[محمد:19]

Traduction du sens : « Sache donc qu’en vérité, il n’y a point de divinité à part Allah et implore le pardon pour ton péché, ainsi que pour les croyants et les croyantes. Allah connaît vos activités (sur terre) et votre lieu de repos (dans l’au-delà) » [Sourate 47 : Mohamed ; verset : 19].

Il dit aussi à propos de Younous :

﴿فَنَادَى فِي الظُّلُمَاتِ أَن لاّ إِلَهَ إِلاَّ أَنتَ سُبْحَانَكَ إِنِّي كُنتُ مِنَ الظَّالِمِينَ﴾ [الأنبياء:87]

Le sens du verset : «Puis il fit, dans les ténèbres, l’appel que voici : «Pas de divinité à part Toi ! Pureté à Toi ! J’ai été vraiment du nombre des injustes» [Sourate 21 : Les Prophètes ; 87].

Nous prions Allah pour qu'Il nous accorde des bontés de ce mois sacré et de ses bénédictions, qu'Il nous donne de ses vertus et les récompenses promises. Et qu'Il ne nous prive pas des bonnes actions pendant ce mois sacré et pendant les autres mois. Aussi, nous implorons le Tout Puissant de nous accorder la guidance et la pertinence, d'accepter nos actes, et de pardonner nos négligences.

Louange à Allah , Seigneur des Mondes et que la paix et le salut soient sur Mohamed , sur sa famille, ses compagnons et ses frères jusqu'au jour du jugement.


  Sources à suivre   InchAllah


                                                                                 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #82 le: Août 04, 2011, 18:49:15 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                        bismillah



                                                                                   Salam Alaykoum



    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°​°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°​°°°°

[18] Rapporté par Ettirmidhî (3447), Eddârimî (2/4), El-Baghawi dans «Charh Essounna» (1335) et Ibn Hibbâne l'a authentifié (2375). El-Albani a dit dans «Al Kalim Attayyib» (91) : «Authentique avec le soutien des autres versions».

[19] Déjà mentionné (page: 9).

[20] Rapporté par El-Boukhâri (1900) et Mouslim (1080), d'après Ibn Omar .

(*) Le repas que l'on prend avant l'aube en vue de jeûner.

[21] Rapporté par El-Boukhari (1923) et Mouslim (1095), d'après Anas Ibn Mâlik .

[22] Almoundhirî l'a attribué dans «Ettarghîb» (1546) à Attabarânî dans «El Kabîr». Abou Ettahir El-Anbârî l'a rapporté dans «El Machyakha» (156/1-20). Et El-Bayhaqî dans «Ech-chou`ab» (2/426/2) d'après Salmâne . El-Albani l'a jugé bon dans «Sahîh Ettarghîb» (1065) et dans «Essilsila Essahîha» (3/36) numéro : (1045).

[23] Rapporté par Ettabarânî dans «El Awsat» (6434) et Ibn Hibbâne (880), d'après Ibn Omar . El-Albani l'a jugé bon dans «Sahîh Mawârid Eddam'ân» (728) et dans «Sahîh Ettarghîb» (1066).

(*) L'action de prendre ce repas.

[24] Rapporté par Mouslim (1096), Ettirmidhî (708), Abou Dâwoûd (2343) et Ennassâ'î (4/146), d'après `Amr Ibn Al-`Âs .

[25] Rapporté par Abou Dâwoûd (2345) et Ibn Hibbâne (883), d'après Abou Hourayra . El-Albani l'a authentifié dans «Es-Silsila Essahîha» (562) et «Sahîh Mawârid Addam'ân» (731).

[26] Rapporté par Ibn Hibbâne (884), d'après Abdoullah Ibn `Amr .El-Albani l'a jugé : «bon authentique» dans «Sahîh Mawârid Addam'ân» (732). [Voir «Essilsila Edda`îfa» (1405) et «Sahîh Ettarghîb» (1071).

[27] Rapporté par Abou Dâwoûd (2350), El-Hâkim (1/426), El-Bayhaqi (4/218) et Ahmed (2/423, 510), d'après Abou Hourayra . El-Albani l'a considéré comme : «bon authentique». [Voir «Sahîh Sounane Abi Dâwoûd» (2/57) et «Essilsila Essahîha» (3/381)].

[28] Rapporté par Ibn Hibbâne (885), d'après Ibn `Abbâs. El-Albani l'a authentifié dans «Sahîh Mawârid Addam'ân» (733) et «Essilsila Essahîha» (4/376).

[29] Rapporté par El-Boukhari (1921) et Mouslim (1097), d'après Zayd Ibn Thâbit .

[30] Rapporté par `Abderrazzâq (7621) et El-Bayhaqi (4/238). Ibn Hadjar a authentifié sa chaîne de transmission dans «El Feth» (4/199).

[31] Rapporté par El-Boukhari (1957) et Mouslim (1098), d'après Sehl Ibn Sa`d .

[32] Rapporté par Ibn Khouzayma (3/275) et Ibn Hibbâne (891), d'après Sehl Ibn Sa`d . El-Albani l'a authentifié dans «Essilsila Essahîha» (2080) et «Sahih Mawârid Addam'ân» (738) et «Sahîh Ettarghîb» (1074).

[33] Rapporté par Abou Dâwoûd (2353), Ibn Mâdjah (1698), Ibn khouzayma (3/275) et Ibn Hibbâne (889), d'après Abou Hourayra . El-Albani l'a jugé bon dans «Sahîh Mawârid Addam'ân» (736) et «Sahîh Ettarghîb» (1075).

[34] Rapporté par El-Boukhari (1954) et Mouslim (1100), d'après Omar Ibn El-khattâb .

[35] Rapporté par Ibn Hibbâne (89), d'après Anas Ibn Mâlik . Il est authentifié par El-Albani dans «Essilsila Essahîha» (2110) et «Mawârid Addam'ân» (737).

[36] Rapporté par Abou Dâwoûd (2356) et Ettirmidhî (696). El-Albani l'a authentifié dans «Sahîh Ettarghîb» (1077).

[37] Rapporté par Abou Dâwoûd (2357) et El-Bayhaqi (4/239), d'après Ibn Omar . El-Albani l'a jugé bon dans «El Irwâ'» (920).

[38] Rapporté par El-Boukhari (887) et Mouslim (612), d'après Abou Hourayra . Il est aussi rapporté par Ahmed (4/116), Abou Dâoûd (47) et Ettirmidhî (23), d'après Zayd Ibn khâled El-Djouhanî .

[39] Rapporté par Ahmed (2/460, 517) et autres. El-Albani l'a jugé bon dans «El-Irwâ'» (1/110) numéro (70).

[40] Voir le «Résumé d'El Boukhari» d'El-Albani (451) numéro (366).

[41] «Madjmoû` El-Fatâwâ» d'Ibn Taymia (25/266). El-Hâfiz a dit dans le «Talkhis» (2/202), d'après `Abderrahmâne Ibn Ghanem qui dit : «J'ai demandé à Mou`âdh Ibn Djabel : puis-je utiliser le siwâk en plein jeûne ? Il répondit : oui. Alors je lui ai dis : à quel moment de la journée ? Il répondit : à n'importe quel moment, matin ou après-midi. Je lui ai dis : les gens disent qu'il est détestable l'après midi. Il dit : et pour quel raison ? Je répondis : ils disent que le Prophète a dit : «L'haleine du jeûneur est plus agréable, auprès d'Allah, que l'odeur du musc». Il dit alors : «Qu'Allah soit glorifié (Soubhâna Allah) le Prophète leur a prescrit le siwâk en sachant que la bouche du jeûneur émet certainement une haleine, même après son utilisation. Il ne leur aurait pas ordonné d’infecter délibérément leur haleine. Cela n'est bien en rien, par contre, il ne contient que du mal sauf pour celui qui en est affligé, en étant contraint ou forcé.

[42] Rapporté par El-Boukhari (3220) et Mouslim (2308), d'après Ibn `Abbâs .

[43] Rapporté par El-Boukhari (2024) et Mouslim (1174), d'après `Â'icha .

[44] Rapporté par Abou Dâwoûd (2/503) et authentifié par El-Albani dans «Sahîh Abi Dâwoûd» (1988) et Ettirmidhî d'une façon abrégée (3/276), et rapporté par Ibn Mâdjah (2/996), d'après Abou Ma`qil .

[45] Rapporté par El-Boukhari (1190) et Mouslim (1394), d'après Abou Hourayra .

[46] Rapporté par El-Boukhari (1773) et Mouslim (1349), d'après Abou Hourayra .

[47] Rapporté par El-Boukhari (1903), d'après Abou Hourayra .

[48]Rapporté par Ibn Mâdjah (1/539), d'après Abou Hourayra . Il est authentifié par El-Albani dans «Sahîh Ibn Mâdjah» (1380) et «Sahîh Ettarghîb» (1069).

[49] Rapporté par El-Boukhari (1904) et Mouslim (1151), d'après Abou Hourayra .

[50] Rapporté par Ibn Khouzayma dans son «Sahîh» (3/241). El-Albani a dit dans «Sahîh Mawârid Addam'ân» (1/383) : «Il est rapporté dans «Sahîh El-Boukhari» dans le même sens, sans la phrase suivante : « …et assieds-toi si tu es debout ». Le hadith est jugé bon».

[51] Rapporté par Ettirmidhî (3/171) et Ibn Mâdjah (1/555), d'après Zayd Ibn Khâled El-Djouhanî . El-Albani l'a authentifié dans «Sahîh Ettirmidhî» (807) et «Sahîh Ibn Mâdjah» (1746).

[52] Déjà mentionné,

[53] Déjà mentionné,
[54] Rapporté par Abou Dâwoûd, Ettirmidhî (3/169) et Ennassâ'î (3/202, 203), d'après Abou Dhar . El-Albani l'a authentifié dans «Sahîh Abou Dâwoûd» (1375) et dans «Sahîh Ettirmidhî» (806).

  SAHA FTOURKUM 

  Ici,c'est l'heure , Adhan ,  El Hamdoulilah


                                                                                        Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
mouhammed
Invité
« Répondre #83 le: Août 04, 2011, 19:18:52 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh  MachAllah  Baraka Allahou Fik wa saha ftourkom
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #84 le: Août 04, 2011, 19:25:34 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                              bismillah




                                                                      Salam Alaykoum


   Wa fika Baaraka Allah Akhi Wink Mouhammed

  Masha Allah la quwata illâ billâh

  Saha Ftourkum

  Salat al Tarawih maintenant  bismillah wa   InchAllah

 A plus tard  Wink  InchAllah


                                                                       Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Okthi Salma
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 35
Localisation: Marseille
Messages: 25



Voir le profil
« Répondre #85 le: Août 04, 2011, 22:27:16 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum et merci pour tous ces beau rappel
 Baraka Allahou Fik
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #86 le: Août 05, 2011, 02:29:39 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                  bismillah



                                                                         Salam Alaykoum



  Wa fiki Baaraka Allah Oukhty Wink Salma ,avec grand plaisir Fraternel   bismillah

  Alqamah Ibn Qays a rapporté :

  « J'ai dormi chez ‘Abdullah Ibn Mas'ûd (qu'Allah l’agrée) une nuit. Il s'est levé dans la première partie de la nuit et a commencé à prier.

  Il a récité d’une récitation semblable à celle de l'imam de son quartier à une allure régulière moyenne.

   Ceux autour de lui pouvaient l'entendre et il a continué à prier jusqu’à ce qu’il ne reste de la nuit qu’un temps égal à celui entre l'appel

   à la prière du Maghrib et la fin du temps de cette prière, c'est-à-dire un temps court avant l'aube. Il a alors prié le Witr.

 En outre, As-Sa'ib Ibn Zayd rapporte dans un hadith que celui qui récite lisait des sourates d’une centaine de versets,

  si bien que nous nous appuyions sur des bâtons en raison de la longueur de la prière et ils ne terminaient de prier qu’à l’heure du Fajr.

  Avertissement :

  Frère Musulman, tu dois terminer la prière de Tarâwîh avec l'imam pour être compté parmi ceux qui ont passé la nuit en prière.

  Le Prophète  Salla-llah allahi wa salam a dit :

  « Quiconque reste avec son imam jusqu’à ce qu'il termine la prière, aura la récompense de celui qui a veillé en prière,

   c'est-à-dire celui qui a veillé toute la nuit en prière. »

  [Rapporté par les compilateurs des Sunan].

  ALLAH SAIT MIEUX

     Réciter beaucoup le Coran

Le mois de Ramadan est le mois du Coran. Le Musulman doit donc réciter le Coran souvent pendant ce mois.

 Les Pieux Prédécesseurs Radhi Allah 'Anhoum accordaient une attention particulière au Livre d'Allah et l’ange Gabriel étudiait le Coran

  avec le Prophète  Salla-llah allahi wa salam pendant le Ramadan.

  ‘Uthmân Ibn 'Affân avait l'habitude d'achever la récitation du Coran chaque jour.

  Certains Pieux Prédécesseurs Radhi Allah 'Anhoum terminaient la récitation du Coran dans leur prière toutes les trois nuits.

   D'autres l'achevaient toutes les sept nuits, tandis que d’autres encore le terminaient toutes les dix nuits.

  Ils récitaient le Coran dans leurs prières et à d'autres moments. Pendant le mois de Ramadan, Ash-Shâfi'i s’efforçait d’achever

   la récitation du Coran soixante fois, en dehors des heures de prière. Al-Aswad avait l'habitude d'achever la récitation du Coran toutes les deux nuits.

  Qatâda achevait la lecture du Coran en sept nuits en temps normal, et pendant le Ramadan, toutes les trois nuits ;

  mais dans les dix derniers jours de Ramadan, il l'achevait chaque nuit.

  Quand venait le Ramadan, Az-Zuhri délaissait l'étude du Hadith et les cercles d'études avec les savants,

   et il se concentrait sur la lecture du Coran à partir du livre (c'est-à-dire, pas de mémoire).

   Aussi, quand venait le Ramadan, Sufyan Ath-Thawrî délaissait tous les actes d'adoration et ne se concentrait que sur la lecture du Coran.

Ibn Rajab dit qu'on rapporte que le Prophète  Salla-llah allahi wa salam a interdit de terminer la lecture du Coran en moins de trois jours

 pour ceux qui le récitent continuellement.

  Quant aux temps bénis comme le Ramadan, particulièrement pendant les nuits où l’on espère rencontrer la nuit d’Al-Qadr

   ou dans les lieux saints comme Makkah pour ceux qui n’y résident pas, il est recommandé de multiplier la récitation du Coran

   pour profiter des bénédictions du temps et du lieu.

   C'est l'avis d'Ahmad, Ishâq et d'autres parmi les nobles savants.

   Comme nous l’avons indiqué ci-dessus, les actions d'autres savants soutiennent aussi cet avis.

  ALLAH SAIT MIEUX

  Bon Jeûne  InchAllah


                                                                                     Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #87 le: Août 05, 2011, 18:20:20 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                    bismillah



                                                                                      Salam Alaykoum



         bismillah on me fait Partager ,    El Hamdoulilah je Partage

         
                                              بسم الله الرحمن الرحيم

                                              السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

     

     Quel plaisir! Et quel régal!

   Assis, seul ou en famille, les yeux fixés sur l'horloge, les oreilles attentifs à l'Adhan sur la radio. N'attendant que le top départ.

  Voir cette table garnie, ces plats minutieusement préparés, avec tant d'amour et de patience.

    Après l'effort le réconfort, jamais, jamais cette phrase n'a eu autant de sens qu'à ce moment propice.

   Nos yeux ont déjà entamé les plats, si la famille n'était pas de la partie, nous aurions mangé comme l'éclair, mais ils sont là,

   alors tenons nous à carreaux.

    Ne nous oubliez pas dans vos invocations avant de rompre votre jeune, qu'ALLAH nous réunisse dans ces plus beaux jardins,

       près de la compagnie des pieux et des sincères.

    N'oubliez pas ceux qui n'ont pas la chance de connaitre ces moments de joie, n'oublions pas les pauvres,

   n'oublions pas les personnes fraîchement converties, qui, souvent mangent seules.

   Ce mois est l'occasion de renouer les liens, n'hésitons pas à les inviter.

   Le Prophète  Salla-llah allahi wa salam a dit :

      "Celui qui jeûne connaît deux grands moments de joie, l’un quand il rompt le jeûne et l’autre lorsqu'il rencontre son Seigneur "

    [  Muslim, 2/807]

    Abū Hurairah  Radhi Allah 'Anhou raconte que le  Prophète Muhammad  :sawsa dit :

   « Certains sont ébouriffés, couverts de poussière, on leur claque la porte au nez avec mépris ; cependant ils jouissent

    d’un tel statut auprès d’Allah que lorsqu’ils jurent en Son nom, leurs paroles sont exaucées. »

    Muslim Kitāb-Ul-Jannah


  Abū Dardā'  Radhi Allah 'Anhou raconte qu’il entendit le  Prophète Muhammad  Salla-llah allahi wa salam dire :

  « Cherchez-moi parmi vos pauvres ; en vérité c’est leur travail qui pourvoit à vos besoins et vous soutient. »

  Tirmidhī Kitāb-Ul-Jihād

  SAHA FTOURKUM


                                                                        Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #88 le: Août 06, 2011, 01:11:15 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                              bismillah



                                                                  Salam Alaykoum



    i D’après Ibn Abbas (Qu'Allah soit satisfait de lui) Omar ibn al-Khattab (Qu'Allah soit satisfait de lui) était entré chez

   le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) et le trouvait assis sur une natte qui avait laissé des traces sur son noble flanc et lui avait dit :

  ô Prophète d’Allah, ne peux-tu pas te trouver une natte plus souple que ça ? »

  - « Qu’est ce que j’ai à faire de la vie d’ici-bas ? Par rapport à elle, je ne suis que comme une personne qui voyage

   à dos d’une monture au cours d’un jour d’été et qui se réfugie un moment sous l’ombre d’un arbre, s’y repose (brièvement) puis le quitte »

    (rapporté par Ahmad et al-Hakim, cité dans Sahih al-Djami, 5545).
__________________________​____
عن ابن عباس رضي الله عنهما أن عمر بن الخطاب دخل على رسول الله صلى الله عليه وسلم وهو على حصير قد أثر في جنبه الشريف فقال عمر : يا نبي الله لو اتخذت فراشاً أوْثر من هذا ؟ فقال صلى الله عليه وسلم : ما لي وللدنيا ، ما مثلي ومثل الدنيا إلا كراكب سار في يوم صائف ، فاستظل تحت شجرة ساعة من نهار ، ثم راح وتركها . رواه أحمد والحاكم ، صحيح الجامع 5545.

    Quand la peur te hante, que le chagrin t'assiège et que la désolation te prend à la gorge, lève-toi sur-le-champ et fais la prière,

    ton âme sera récompensée et ton esprit réconforté, car elle est capable, avec la permission d'Allah, d'envahir “les colonies”

    des soucis et de la tristesse et de pourchasser “les groupes” du chagrin.

  Dr- Aidh El-Qarni.

   Bon Souhour,bon Jeûne   InchAllah


                                                                                  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
¤ Um-Tessnime ¤
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 49
Localisation: 83
Messages: 5769


la hawla wa la qouwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #89 le: Août 06, 2011, 04:18:43 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh  MachAllah  MachAllah  El Hamdoulilah  :baraka3akhy pour ses partages  MachAllah qu'allah swt te bénisse bénisse ceux te font partager ainsi que toute l'oumma entière  amine  Baraka Allahou Fik et bon jeûne a tous  InchAllah  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

   

L'arabe pour les francophones - Niveaux 1+2
L'arabe pour les francophones - Niveaux 1+2

 Journalisée
Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 8
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, spécialisée dans le développement d'applications web et mobile, plateformes e-commerce et marketplace.