Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: La veuve aujourd'hui, questions sur le bon comportement?  (Lu 12655 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Nanou69130
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 39
Localisation: Ecully
Messages: 55



Voir le profil
« le: Janvier 20, 2011, 14:49:58 »
Share   Modifier le messageModifier

As salam alaycoum wa rahmatoulahi wa barakatouhou mes frères et soeurs.

J'ai beau cherché je ne trouve que trop peu de réponses à mes questions.
Quant aux gens qui m'entourent, c'est mitigé dirons-nous.

La veuve d'aujourd'hui (avec enfants), comment vit-elle ?
La femme ne doit pas trop s'exposer, et rester le plus possible chez elle, mais quand il n'y a plus son mari comment faire ?
Sans parler du bricolage....

Certes Allah  Razza wa jal nous a créé par pair, et nous ne sommes pas fait pour rester seul ! Mais qu'en est-il dans l'au-delà ?
Mes recherches m'ont conduit à savoir qu'une femme qui survit à son mari, le retrouvera au paradis (s'ils y sont déstinés biensur !), à la condition qu'elle ne se remarie pas ! car selon un hadith authentique la femme sera l'épouse au paradis de son dernier mari !
Elle a perdu son époux et a épousé après lui un autre homme : "Elle appartiendra au dernier de ses époux, en raison de ce qu'a dit le Prophète (صلى الله عليه و سلم) :"La femme est jointe au dernier de ses époux" .

Hadith qualifié d'authentique par Al Albani

Voilà les gens autour de moi me disent que je ne pourrai supporté la vie seule longtemps et que je ne pourrai pas assumé mes enfants indéfiniement, tant nerveusement que financierement. Vu mon âge je ne dois pas rester seule !

D'un côté ils ont raison, mais de l'autre, un remariage signe un adieux définitif avec celui que j'ai aimé tellement ! Celui avec qui j'ai embrassé l'islam, celui qui a été un ami, un père, un mari, plus qu'une femme peut espérer !

Quand nous aurons trépassé, la dounya nous semblera avoir été comme un eclair qui fend le ciel ; alors ma question est : dois-je "sacrifier" mon mari, parceque le temps d'un éclair aura été dur à vivre seule, ou dois-je patienter ? (c'est ce que j'ai dans le coeur).

A côté de ça je ne veux pas aller contre les ordres d'Allah, qui ne nous a pas créé pour vivre seul.

Ma question porte uniquement sur les textes bien entendu, à savoir quel doit être le meilleur comportement pour une veuve ?

Barak Allah ou fikoum de prendre le temps de me lire et de me répondre

Salam alaycoum


Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #1 le: Janvier 20, 2011, 14:55:46 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

 MachAllah Soubhan' Allah LA ILLAHA ILLA ALLAH

ton récit et tes nobles paroles m'ont ému aux larmes ma soeur  Cry Cry  Soubhan' Allah
 
Allah SWT Fait ce qu'Il SWT Veut de nous Soubhan' Allah

Mais tu as poser une très bonne question  InchAllah que tu auras des réponses claire  InchAllah kheir

 baraka

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Sami
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: Lyon
Messages: 391



Voir le profil
« Répondre #2 le: Janvier 20, 2011, 17:11:25 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Je vais esseyer de repondre ce qui peut etre difficile. c'est flou pour toi par ce que tu garde toujours des souvenir pour ton defunt mari mais en meme temps tu sais que la vie doit continuer pour toi. pour chaque musulman, son premier souhait et de ganger le pardis et s'eloigner de l'enfer; pour cette raison le musulman doit travailler pour avoir le paradis par ce que rien n'est ganger juste par ce qu'on le veux. dans le paradis, le musulman ne sera en aucun cas en manque des choses materiel ou de l'afection de ceux qui aime, dieu fait en sort qu'il n'aura pas ce sentiment, le musulman sera satisfait, totalement satisfait de ce qu'il a, et son bonheur pour lui sera le top des top que personne l'a obtenu. donc on peut voir des choses peut etre differement demain. Pour repondre a ta question: l'objectif donc est avoir l'agrement de dieu et rentrer dans le paradis, donc si tu crois ma soeur qu'un mariage va te rapprocher a dieu davantage, veux meiu se marier mais si tu crois que ce mariage va t'eloigner de dieu, veux mieux ne pas se marier. dans le paradis, on sera dans tout les cas satisfait de ce qu'on a.
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
dabizaout
Invité
« Répondre #3 le: Janvier 20, 2011, 18:24:21 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum chère soeur Nanou69130 en lisant ton petit mot on ne peut pas rester insensible à ton histoire mais Dieu Soubhanou, l'a voulu ainsi mais je pense que malgré ton passé avec ton mari défunt et que Dieu ait son âme cela ne devrait pas t'empêcher si une opportunité s'offrait à toi de la saisir inchallah et je te le souhaite; et il ne faut surtout pas culpabiliser car c'est un droit voir un devoir en Islam .Dieu nous a créé en couple!! bonne chance à toi   Salam Alaykoum soeur Nanou
Journalisée
abd ar rahman
Invité
« Répondre #4 le: Janvier 20, 2011, 20:02:48 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Certes nous sommes à Allah 'azza wa djall , et c'est à Lui que nous retournerons ! Qu'ALLAH 'azza wa djall vous vienne en aide oukhy amiine..

Sachez que notre mère Oummou Salama  Radhi Allah 'Anha a eu la meme situation ! Mariée a Abou Salama  Radhi Allah 'Anhou , celui ci décéda suite a des blessures après la bataille d'uhud . Elle l'aimait beaucoup et pensait ne jamais retrouver un mari comme lui mais ALLAH 'azza wa djall par Sa sagesse et Sa misericorde  lui accorda Sa meilleure créature comme mari ! Le Messager d'Allah  Salla-llah allahi wa salam  Soubhan' Allah
Allah 'azza wa djall lui accorda comme compensation le meilleur mari qu'une femme puisse avoir ! et cela apres avoir dit la du'a : Certes nous sommes à Allah  Razza wa jal, et c'est à Lui que nous retournerons ! Seigneur ! Accorde-moi une rétribution dans mon malheur et remplace-moi (ce que j'ai perdu) par quelque chose de meilleur"

Méditez bien sur son histoire...


Voici un bout de sa biographie que j'ai pris sur le forum :


Après la bataille d' Ouhoud, Abou Salama (Allah soit satisfait de lui) sortit très grièvement blessé. Il sembla d'abord bien réagir au traitement, mais ses blessures ne guérirent jamais complètement et il resta cloué au lit. Une fois, tandis qu'Oum Salama (Allah soit satisfait d’elle) le soignait, il lui dit: "J'ai entendu les paroles du Messager de Dieu. Chaque fois qu'une calamité affligeait quelqu'un, il disait : "Certes c'est à Allah que nous appartenons et c'est vers Lui que nous retournerons." Et il priait : " Seigneur ! Accorde-moi une rétribution dans mon malheur, que seul Toi, loué et puissant, peut donner."

Abou Salama (Allah soit satisfait de lui) resta au lit, malade, pendant plusieurs jours. Un matin, le Prophète (P.S. soient sur lui) vint le voir. La visite fut plus longue que d'habitude. Tandis que le Prophète (P.S. soient sur lui) était toujours à son chevet, Abou Salama décéda. De ses mains bénites, le Prophète (P.S. soient sur lui) ferma les yeux de son compagnon mort. Il leva alors les mains au ciel et pria : "Seigneur, accorde le pardon à Abou Salama. Elève son rang parmi les biens guidés. Charge-toi de sa famille à tout moment. Pardonne-nous et pardonne-lui. Seigneur des Mondes, élargis-lui sa tombe et remplis-la de lumière."

Oum Salama (Allah soit satisfait d’elle) se rappela la prière que son mari avait rapporté du Prophète sur son lit de mort et commença à la répéter: "Certes, à Dieu nous appartenons et c'est à Lui que nous retournons." ... mais elle ne pouvait se résoudre à continuer " Seigneur ! Accorde-moi une rétribution dans mon malheur et remplace-moi (ce que j'ai perdu) par quelque chose de meilleur" parce qu'elle se demandait sans cesse "qui pourrait être meilleur qu'Abou Salama ? "... Mais elle continua malgré tout ses invocations. Les musulmans furent énormément attristés par la situation critique d'Oum Salama. Elle devint "Ayyim Al Arab", "la veuve arabe". Elle n'avait pas de proche à Madinah sauf ses jeunes enfants, complètement démunie... Et les Mouhâdjiroûn comme les Ansars estimèrent qu'ils avaient un devoir envers Oum Salama (Allah soit satisfait d’elle).

Son mariage avec le Prophète (P.S. soient sur lui)


Quand elle eut achevé son délai de viduité (de quatre mois et dix jours), Abou Bakr (Allah soit satisfait de lui) la demanda en mariage mais elle refusa. Puis 'Omar (Allah soit satisfait de lui) en fit de même, mais elle déclina également. Le Prophète (P.S. soient sur lui) lui présenta à son tour une proposition de mariage et elle répondit : "Messager de Dieu, j'ai trois défauts. Je suis une femme extrêmement jalouse et j'ai peur que tu voies en moi quelque chose qui t'irrite et qu'Allah me punisse pour cela. Je suis une femme d'un certain âge et j'ai de jeunes enfants." Le Prophète (P.S. soient sur lui) répondit : "En ce qui concerne la jalousie, je prie Allah le Tout Puissant de la chasser de toi. Pour ce qui est de la question d'âge, j'ai le même problème que toi. Et quant à la famille dont tu as la charge, ta famille est ma famille



Qu'Allah 'azza wa djall vous vienne en aide et change votre tristesse par de la joie amiine
Journalisée
radia1
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: LYON
Messages: 41



Voir le profil
« Répondre #5 le: Janvier 20, 2011, 20:15:50 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 Soubhan' Allah MA CHERE  Sourire Mouslima NANOU.EN TOUTE HONNETETE JE N AI PAS VRAIMENT DE CONSEILS A TE DONNER CAR JE NE SAURAI PAS QUOI FAIRE SI J AVAIS ETE A TA PLACE.
JE TENAIS MALGRE TOUT A T APPORTER UN MESSAGE DE SOUTIEN CAR J AI UN PEU SUIVI TON PARCOURS.ET OUI LE FORUM EST UNE BELLE ET GRANDE FAMILLE  MachAllah.
J AVAIS LU UN DE TES MASSAGES SUR LES MIRACLES D ALLAH ET CELUI OU TU DISAIS QUE TU ETAIS ALLEE AU BELLE COLOMBE AVEC TON DEFUNT MARI ALLAH I ARHMOU POUR TON ANNIVERSAIRE AU MOIS D AOUT... MachAllah.(J Y VAIS AUSSI C EST POUR CA QUE JE M EN SOUVIENS...)
JE NE PUIS AUJOURD HUI QUE FAIRE DES DOUAS POUR TOI AFIN DE DEMANDER A ALLAH SWT DE TE GUIDER MA CHERE  Sourire Mouslima .TU NE PEUX QUE T EN REMETTRE A LUI SWT  MA CHERE  Sourire Mouslima.LUI SWT SEUL SAIT.SI TU SENS QUE TU DOIS LE FAIRE IL SWT TE GUIDERA.MAIS PEUT ETRE EST CE TROP TOT POUR TOI...TU VERRAS  InchAllah.
JE FERAI AUSSI DES DOUA POUR TES PETITS AINSI QUE POUR TON MARI ALLAH I ARHMOU.JE PENSERAI A VOUS POUR LA PRIERE DU FAJR  InchAllah SI ALLAH SWT ME LE PERMETS.
JE TE SOUHAITE DE TROUVER LES REPONSES AUXQUELLES TU ASPIRES.ALLAH SWT EST GRAND MA  Sourire Mouslima NE L OUBLIE PAS ET IL SWT NE T OUBLIERA PAS  InchAllah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Nanou69130
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 39
Localisation: Ecully
Messages: 55



Voir le profil
« Répondre #6 le: Janvier 20, 2011, 21:27:39 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Barak Allah ou fiqoum pour tous vos messages, ça me fait chaud au coeur !!!
De toute façon, quoi que je pense ou veuille mon destin est scellé depuis longtemps et tout ce qui m'arrive vient de la volonté d'Allah Razza wa jal.
Si je dois restée veuve, je sais qu'Allah sera là pour surmonter les difficultés, et si je dois un jour me remarier c'est qu'il en etait ainsi !
Mais du coup cela me renvoie à cette question : j'ai une seconde chance, si j'ose dire, de me rapprocher d'Allah et essayer de gagner ma place au paradis, et mon mari ? Pour lui c'est fini, plus de chance, si ce n'est les douas, les aumones ou les jeunes qu'on puisse faire pour lui, et auxquels je m'attache particulierement.
Allah est le plus savant !

En tout cas une chose est sûr c'est qu'il est beaucoup mais alors beaucoup trop tot pour me projeter, et après ce que je viens de vivre, j'ai plus tellement envie de me projetter non plus !
Les gens autour de moi on abordé le sujet et voilà je m'interroge !

Pour ma soeur Fathema, ton emotion me touche particulierement, barak Allah oufik

Mon frère sami, ce n'est que trop vrai notre but premier est de gagner le paradis, maintenant atteindre cet objetif à 2, c'est encore plus fort ! Mais ma vie est entre les mains d'Allah et malgré mes doutes et mes peurs, Il ne pourra rien m'amener de mal ! barak Allah ou fiq d'avoir pris le temps de me répondre.

ma soeur dabizaout je sais bien tout ça, mais le fait d'imaginer d'être avec un autre, j'aurai l'impression qu'il vivrait dans l'ombre de mon mari, et j'aurai bien trop peur de transposer mon ancienne vie sur lui, et ça serait ni bon pour lui ni pour moi ! barak Allah ou fiq pour ton message oukhty

mon frère Abou Bassir, barak Allah ou fiq pour cette histoire, dans mes recherches je l'ai apprise, je pense que si le prophète  Salla-llah allahi wa salam me demandait en mariage, les choses serait bien différentes !  angel , bon blague à part cette histoire aura au moins eu le mérite de me dire, comme tant de fois dans ma vie, ne restons pas camper sur nos positions
Dans le coran Allah nous dit : « … Mais il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose qui constitue pourtant un bien pour vous ; et il se peut que vous chérissiez une autre, alors qu’elle constitue un mal pour vous. Dieu le sait mais vous ne le savez pas » (Coran verset 216 : sourate2).

Ma soeur radia1 : barak Alla ou fiq pour ton message, merci pour ton soutient, amine à tes douas et barak Allah ou fiq ma soeur, merci vraiment, et ça me touche que tu te souviennes de moi à) travers mes messages

Qu' allah Razza wa jal vous apporte la paix à tous, qu'Il élève notre belle communauté et nous aide à traverser nos epreuves quelles qu'elles soient ! Amine

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Janvier 21, 2011, 06:55:08 par DELIVRE » Journalisée
Sami
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: Lyon
Messages: 391



Voir le profil
« Répondre #7 le: Janvier 20, 2011, 21:52:38 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Ma soeur que dieu t'accrode le paradis et te rassemble avec ceux qui tu aimes. je veux jsute te rappeller ce que tu sais, nous seront inchalah totlement satisfait dans le paradis, le souci c'est comment avoir le paradis!

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Nanou69130
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 39
Localisation: Ecully
Messages: 55



Voir le profil
« Répondre #8 le: Janvier 21, 2011, 07:22:50 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Amine
mon frère Sami tu as raison, barak Allah oufiq, c'est sûr déjà aller au paradis sera le principal, et on ne pourra être que satisfait, ce que je me dis c'est qu'on sera laver de tout souci, inquiétude, tristesse, jalousie et j'en passe, c'est ce qui me rassure, mais bon en attendant on en n'est pas laver, le problème est là.

Quoi qu'il en soit je m'en remets à Dieu, mais je m'interroge sur le comportement que doit avoir une veuve devant Allah Azawajel ? C'est surtout ça que je me demande, car à part trouver la période de viduité de 4 mois et 10 jours, je ne trouve rien sur l'après si j'ose dire.

Voilà pourquoi je me suis tournée vers vous, espèrant que quelqu'un aurait pu m'éclairer un peu plus.

Qu'Allah t'accorde le firdaws, ainsi qu'à ceux que tu aimes mon frère, amine

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #9 le: Janvier 21, 2011, 08:29:59 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                        bismillah



                                                               Salam Alaykoum




    Sujet : Est-il permis à une femme de s’interdire de se marier après le décès de son premier époux ?



Question :
Si une femme a eu deux époux en ce monde, avec lequel sera-t-elle [au Paradis] ? Et pourquoi Allah a-t-Il parlé d’épouses pour les hommes et pas d’époux pour les femmes ?

Réponse :
Si une femme a eu deux époux en ce monde, elle choisira entre eux au Jour de la Résurrection pour le Paradis. Et si elle n’était pas mariée, Allah l’a mariera avec celui qui la réjouira au Paradis. Au Paradis, les délices ne sont pas réservés aux hommes, mais bien pour les hommes et les femmes, et parmi ces délices : le mariage.

Quant à ce qui est rappelé dans la question concernant le fait qu’Allah ait parlé de plusieurs houris pour les hommes, et qu’Il n’ait pas parlé de plusieurs époux pour les femmes. Nous disons : Allah a parlé de plusieurs épouses pour les hommes car ce sont eux qui demandent et désirent les femmes. Ainsi, Allah a parlé de plusieurs épouses pour les hommes au Paradis, mais pas de plusieurs époux pour les femmes. Mais cela ne veut pas dire qu’elles n’auront pas plusieurs époux, mais elles auront plusieurs époux parmi les fils d’Adam.



Source : Fatâwâ Al-Aqîdah, p.127-129.
Cheikh Al Outheymin RahimouAllah








Quel est l'epoux de la femme croyante au Paradis ?


La femme dans ce monde ne sort pas des situations suivantes


1) Elle mourra avant de se marier : Allah la mariera au Paradis avec un homme de ce monde. Le Prophète a en effet dit : "Il n'y a pas au Paradis de célibataire"
Rapporté par Mouslim et Ahmad

Le Shaykh Ibn al 'Uthaymin a dit : "Si elle ne s'est pas mariée dans ce monde, Allah la mariera avec l'homme qui lui plaira au Paradis. Le bonheur du Paradis n'est pas limité aux hommes, mais il concerne également les femmes, et le mariage est un aspects du bonheur."

2) Elle mourra après être répudiée et avant de pouvoir épouser un autre homme : Celle-ci, Allah la mariera avec un homme parmi ceux de ce monde.

3) Elle était mariée, mais son époux n'est pas entré au Paradis : Celle-ci sera mariée par Allah à un homme d'entre les gens de ce monde. D'ailleurs beaucoup de femmes qui seront au Paradis n'avaient pas d'époux dans ce monde.

4) Elle mourra après s'être mariée : Au Paradis, elle sera donnée à son époux qui l'a perdue.

5) Elle perdra son époux et elle vivra sans époux jusqu'à sa mort : Elle sera son épouse au Paradis.

Elle perdra son époux et elle épousera après lui un autre homme : Elle appartiendra au dernier de ses époux, en raison de ce qu'a dit le Prophète : "La femme est jointe au dernier de ses époux"
Hadith qualifié d'authentique par Al Albani


Shaykh Ibn al 'Uthaymin
أُم ساجد
 
                                                                Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #10 le: Janvier 21, 2011, 08:34:52 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

 MachAllah MachAllah  Baraka Allahou Fik mon frère pour ces fatwas  MachAllah

notre soeur à sa réponse maintenant  MachAllah  El Hamdoulilah El Hamdoulilah  Baraka Allahou Fik

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Janvier 21, 2011, 08:36:55 par ~F@théma~ » Journalisée
Nanou69130
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 39
Localisation: Ecully
Messages: 55



Voir le profil
« Répondre #11 le: Janvier 21, 2011, 08:54:12 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Barak Allah ou fiq mon frère pour ces fatwas, malheureusement encore 2 avis qui divergent : dans la première fatwa : la femme qui a eu 2 epoux, choisira au jour de la résurrection celui qui la contentera le plus.
et dans la deuxieme, elle apartiendra au dernier de ses epoux.

Dans mes recherches, j'ai trouvé que la première version est considérée comme peu fiable (voir ci-après). Voilà pourquoi je voulais avoir plus d'avis pour être un peu plus au clair ! barak Allah ou fiqoum

Allah ou aalam ! je ne suis pas savante, je fais pars de mes recherches et j'en appelle à votre science.
  -----------------

Le choix du mari au paradis
          Quand une femme décède à la suite de plusieurs mariages,lequel de ses anciens époux sera son conjoint au paradis?


Louange à Allah . 

          Les ulémas ont émis trois avis au sujet de cette question:

Le premier dit que la femme vivra au paradis avec l’ancien époux qui avait le meilleur caractère et qui lui réservait le meilleur traitement.Le deuxième dit qu’elle aura à choisir entre ses anciens époux.Le troisième dit qu’elle appartiendra au dernier conjoint.Ce dernier avis est le plus correct.Car il est soutenu par un hadith directement attribué au Prophète  (bénédiction et salut soient sur lui) : « Toute veuve qui se remarie appartiendra dans l’au-delà à son dernier mari. » ( vérifié par al-Albani - puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dans Sahih al-Djami et dans As-sisila as-Sahiha,1281).Voilà la question en substance.

          Quant aux arguments cités à l’appui de chaque avis,ils se présentent comme suit:

          A propos du premier avis,al-Qurtoubi dit: «  Abou Bakr ibn an-Nadjdjad a dit: « Djafar ibn Muhammad ibn Shakir nous a rapporté d’après Oubayd ibn Issehaq al-Attar d’après Sanan ibn Haroun d’après Houmayd qui le tenait d’Anas qu’Oum Habiba, épouse du Prophète  (bénédiction et salut soient sur lui) a dit: «  O messager d’Allah! Il arrive qu’une femme épouse deux hommes successivement, puis ils meurent , puis ils se réunissent au paradis: lequel d’entre eux sera son mari, le premier ou le dernier?- Il dit: il sera avec celui qui possédait le meilleur caractère pour elle, O Oum Habiba.La bonté du caractère représente le bien ici-bas et dans l’au-delà. » ( Voir at-Tadhkira fi ahwal al-mawta wa al-akhira,2/272).Ce hadith est très faible et souffre de deux lacunes incarnées par Oubayd ibn Issehaq al-Attar et Sanan ibn Haroun, le premier homme étant très faible et le second faible selon les déclarations suivantes:

- Yahya ibn Ma’ine dit: « Oubayd ibn Issehaq al-Attar  n’est rien. »

- Abou Hatim ar-Razi dit: «  nous n’avons vu que du bien! il n’est pas ferme; ses hadith comportaient des parties contestables. » (Voir al-djarh wa at-ta’dil,5/401)

- Ses hadith sont à rejeter. » ( Voir ad-dhuafa wa al-matroukine de Nassaï,p.72)

- Ad-Dhahabi dit: « Yahya le juge faible.Al-Boukhari dit: il rapporte des hadith contestables.Al-Azdi dit: ses hadith sont à rejeter.Ad-Daraqutni dit: il est faible.Mais Abou Hatim est satisfait de lui.Ibn Ady dit: la totalité de ses hadith sont contestables. » (Voir Mizane al-I’tidal,5/24).

- Ibn Ady dit : «  La plupart de ce qu’il rapporte est contestable , soit à cause de son contenu ou pour sa voie de transmission. »

          Quant à Sanan ibn Haroune, voici ce qui a été dit de lui:

- Ibn Hibban: « ses hadith sont très contestables; même s’il en rapporte d’après des gens célèbres. »

- Yahya ibn Ma’ine: «  Les hadith de Sanan ibn Haroune al-Bardjami ne valent rien . » (Al- madjrouhine,1/354).

- Al-Aquili l’a mentionné dans  Ad-dhuafa,2/171 et a cité son hadith sus- mentionné.Cela étant,ce hadith ne peut servir d’argument, car il est très faible.Ce qui discrédite cette opinion.

          Quant au deuxième avis , je ne lui ai trouvé aucun argument.Dans At-Tadhkira fi ahwal al-mawta wa al-akhira,2/278, la question a été abordée en ces termes: « On lui laissera le choix si elle s’était mariée. » Al-Adjlouni dit: « Elle appartiendra à celui qui possède le meilleur caractère. On dit aussi elle choisira.... » (Voir Kashf al- Khafa,2/392) .C’est ce que préfère Cheikh Ibn Outhaymine ( puisse Allah le préserver) dans ses Fatawa,2/53.

          Quant au troisième avis,il repose sur les arguments que voici:

a) Al-imam at-Tabarani dit: « Bakr nous a rapporté d’après  Muhammad ibn Abi Sura al-Asqualani qu’il a dit: Al-Walid ibn Mouslim nous a rapporté d’après Abou Bakr ibn Abdallah ibn Abi Maryam d’après Attiya ibn Quays al- Koulaï qui a dit: Mouawia ibn Abi Soufyan a demandé la main d’Oum Darda après la mort d’Abou Darda , et la veuve lui a dit: «  J’ai appris auprès d’ Abou Darda qu’il avait entendu le Messager d’Allah (bénédictin et salut soient sur lui) dire: « quand une veuve se remarie, elle appartiendra à son dernier époux dans l’au-delà » et moi je ne suis pas prête à te préférer à Abou Darda. » Ensuite Muawia lui a ecrit pour lui recommander le jeûne comme un moyen de neutraliser ses désirs sexuels. (Voir al-Madjmou’ al-Awsat,3/275).

          Ce hadith comporte deux lacunes: la faiblesse d’Abou Bakr ibn Abi Maryam et la non clarification du mode de transmission dans le reste de la chaîne.

Appréciations des ulémas sur Abou Bakr:

- Ibn Hibban: Abou bakr ibn Abi Maryam faisait partie des meilleurs habitants de Sham (Syrie,Liban..).Mais il possédait une mauvaise mémoire de sorte qu’il rapportait mal ce qu’il rapportait; pas assez mal pour mériter le rejet, mais suffisamment mal pour ne pas être intégré dans le groupe sûr.En somme, pour moi, on ne doit pas accepter ce qu’il est seul à rapporter. » (Voir al-Madjrouhine,3/146).

          Quant à la dissimulation d’al-Walid ibn Mouslim,elle est bien connue; il commettait une dissimulation d’équivalence qui consiste à omettre une personne faible située entre deux personnes sûres.C’est pourquoi les doctes critiques obligent les traditionnistes à expliciter le mode de transmission à tous les niveaux de la chîne de transmission utilisée par eux. (Voir at-Tabyine li asma’ al-madjrouhine de Sibt ibn al-Adjami , p.51)

b) Al-imam Abou Cheikh al-Asfahani: «  Ahmad ibn Issehaq al-Djawhiari nous a raconté  qu’Ismaïl  ibn Abi Zourara leur a raconté d’après Abou Malih ar-Riqqi d’après Maymoun ibn Mahran qui le tenait d’Oum Darda qu’Abou Dawoud a entendu le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui): «  la femme appartiendra à son dernier mari. »  (Voir Tabaquat al-Mouhaddithine bi Asfahan,4/36).

          Les rapporteurs de ce hadith sont sûrs et célèbres.Cependant je n’ai pas trouvé la biographie d’Ahmad ibn Issehaq al-Djawhari.Ce hadith est toutefois considéré par Abou Cheikh lui-même comme l’un de ses meilleurs hadith.S’il en est ainsi, cette chîne de rapporteurs constitue la plus propre voie jusqu’à ici citée.Allah le sait mieux.

c) Al-Khatib al- Baghdadi a dit: Samrata ibn Hadjar, Abou Hadjar al-Khourassani s’installa à Anbar et y rapporta ( des hadith) d’après Hamza ibn Abi Hamza an-Noussayri et Ammar ibn Ata al-Khourassani et Rabi ibn Badre.          Issehaq ibn Bahloul at-Tannoukhi dit qu’il leur a appris qu’Ali ibn Abi Ali leur avait rapporté d’après Abou Ghanim Muhammad ibn Youssouf al-Azraq qui lui a dit: mon père a rapporté de mon grand père d’après Samrata ibn Hadjar Abou Hadjar al-Khourassani qui le tenait de Hamza an-Noussaybi d’après Ibn Abi Malika d’après Aïcha que le Prophète ( bénédiction et salut soient sur lui) a dit: «  La femme appartiendra à son dernier mari. » (Voir Tarikhou Baghdad),9/228) . Ce hadith est très faible.Sa voie de transmission comporte Hamza an-Noussaybi qui est très faible.

Appréciations des ulémas sur Hamza:

- Al-imam an-Nassaï: «  Ses hadith sont à rejeter. » (Voir ad-dhouafa wal -matroukine,p.39)

- Ibn al-Djawzi : «  Le hadith de Hamza  est à rejeter. Yahya dit: il n’est rien; il ne vaut pas un fals (centime).Al-Boukhari et ar-Razi disent: ses hadith sont contestables.Nassaï et Daraqutni disent: ses hadith sont à rejeter.Ibn Ady dit: il invente des hadith.Ibn Hibban dit: il se singularise par l’attribution aux hommes sûrs de hadith inventés à la manière de celui qui agit délibérément.Il n’est pas permis de rapporter ses hadith.(Voir ad-dhouafa wa al-madjrouhine,1/237)/

d) Al-Bayhaqui a dit: Muhammad ibn Abdallah al-Hafiz nous a rapporté d’après Abou Abbas Muhammad ibn Ya’qoub d’après Yahya ibn Abi Talib d’après Issehaq ibn Abi Talib d’après Issehaq ibn Mansour d’après Issa ibn Abd ar-Rahmane as-Soulami d’après Issehaq d’après Sila qui le tenait de Hoydhayfa ( p.A.a) qu’il avait dit à son épouse : «  Si tu veux être mon épouse au paradis, ne te remarie pas apès ma mort.car , au paradis, la femme sera l’épouse de son dernier mari ici-bas.Voilà pourquoi Allah a interdit aux épouses du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) de se remarier,car elles seront ses épouses au paradis. » (Voir as-Sunan,7/69).

          Parmi les rapporteurs de ce hadith figure Abou Issehaq  as-Soubay’i , un dissimulateur confus. Ce qui rend le hadith faible.

Appréciation des ulémas sur Abou Issehaq:

          Se réfere à Man roumiya bi al-ikhtilat de Tarabloussi,p.64 et Tabaquat al-Moudallissine d’Ibn Hadjar,p.42. L’érudit Cheikh al-Albani ( puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) l’a jugé faible dans As-Silsila as-Sahiha,1281.

          Ibn Assakir a rapporté d’Ikrima qu’Asma bint Abi Bakr était l’épouse de Zoubayr ibn al-Awwam et son marie la traitait sévèrement et que quand elle allait se plaindre auprès de son père, celui-ci lui disait: « sois patiente.Quand un époux pieux décède et que sa femme ne se remarie pas, on les réunira au paradis. » ( 19/193/1).

          Cheikh al-Albani (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit: « Les rapporteurs de ce hadith sont sûrs.Mais la chîne comporte une rupture dans la mesure où Ikrima n’ a nas rencontré Abou Bakr.Mais il se peut qu’il l’ait recueilli auprès d’Asma bint Abou Bakr.Allah le sait mieux. » (Voir As-Silsila as-Sahiha,3/276).

          En résumé, aucun argument valable ne soutient l’avis selon lequel la femme vivra au paradis avec son ancien mari qui possédait le meilleur caractère.De même l’avis qu’il lui sera donné la liberté de choisir ne repose sur aucun fondement . Aussi l’avis selon lequel elle sera avec son dernier mari ici-bas est le plus proche de la vérité.Car il est probable que le hadith d’Oum Darda est attribuable au Prophète (bénédiction et salut soient sur lui).En plus, il est soutenu par les traditions attribuées à Houdhayfa et à Asma,traditions aptes à consolider l’attribuabilité au Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) du hadith d’Oum Darda et à montrer que l’idée est bien fondée.Ce hadith est vérifiée par l’érudit Cheikh al-Albani dans  As-Silsila  as-Sahiha  , 1281.

          En tous cas,nous le préférons à une simple opinion.Allah le sait mieux.Mon Seigneur, bénis et salue Muhammad, sa famille et ses compagnons.


Islam Q&A
Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #12 le: Janvier 21, 2011, 09:17:39 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                bismillah




                                                    Salam Alaykoum



 
   Wa fikum Baaraka Allahu mes chères  Sourire Mouslima  Wink 

   Masha Allah lâ quwatâ illâ billâh

  Effectivement ma chère  Sourire Mouslima  Wink Nanou ,il y a contradiction,je m'en suis aperçu aussi et je crois

  même que c'est du même Cheykh  Shocked que l'on trouve deux avis différents

 Mais il n'est pas permis de s'interdire de se marier pour la Femme veuve

 d'après le Cheykh 'Ibn Bâaz dans le Comité  Permanent

 Par contre sur le "sujet" des époux,il y a contradiction  Shocked

     Sujet : Est-il permis à une femme de s’interdire de se marier après le décès de son premier époux ?


Allâhua'lem le fait de s'interdire est une sorte d' engagement ,de serment que peut-être elle devra rompre face a une situation précaire ou l' envie/besoin de se remarier tout simplement.
Ne pas vouloir se remarier n'est pas un engagement ; cela reste tout au plus une volonté personnelle qui peut évoluer dans le temps.

concernant le fait d'être avec son dernier époux au paradis il semble effectivement que c'est la version la plus rependue et solide wa Allâhua'lem.

Citation:
La femme sera avec son mari au Paradis, elle y sera rejointe par sa progéniture des deux sexes pourvu qu'elle soit musulmane

Ceci est fondé sur les propos du Très Haut : {Ceux qui auront cru et que leurs descendants auront suivis dans la foi, Nous ferons que leurs descendants les rejoignent. Et Nous ne diminuerons en rien le mérite de leurs oeuvres, chacun étant tenu responsable de ce qu' il aura acquis} (52/21)

Elle sera l'épouse de son dernier conjoint

Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) : "Toute veuve qui se remarie appartiendra dans l'au-delà à son dernier mari". (vérifié par al-Albani dans Sahih al-Djami et dans As-sisila as-Sahiha,1281)

At-Tabarani dit : "Bakr nous a rapporté d'après Muhammad Ibn Abi Sura al-Asqualani qu'il a dit : Al-Walid Ibn Mouslim nous a rapporté d'après Abou Bakr Ibn Abdallah Ibn Abi Maryam d'après Attiya Ibn Quays al- Koulaï qui a dit : Mouawia Ibn Abi Soufyan a demandé la main d'Oum Darda après la mort d'Abou Darda, et la veuve lui a dit : "J'ai appris auprès d'Abou Darda qu'il avait entendu le Messager de Dieu (bénédiction et salut soient sur lui) dire : "Quand une veuve se remarie, elle appartiendra à son dernier époux dans l'au-delà" et moi je ne suis pas prête à te préférer à Abou Darda". Ensuite Muawia lui a ecrit pour lui recommander le jeûne comme un moyen de neutraliser ses désirs sexuels. (al-Madjmou' al-Awsat 3/275)

Abou Cheikh al-Asfahani a dit : "Ahmad Ibn Ishaq al-Djawhiari nous a raconté qu'Ismaïl Ibn Abi Zourara leur a raconté d'après Abou Malih ar-Riqqi d'après Maymoun Ibn Mahran qui le tenait d'Oum Darda qu'Abou Dawoud a entendu le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) dire : "la femme appartiendra à son dernier mari". (Tabaquat al-Mouhaddithin bi Asfahan 4/36)

Muhammad Ibn Abdallah al-Hafiz nous a rapporté d'après Abou Abbas Muhammad Ibn Ya'qoub d'après Yahya Ibn Abi Talib d'après Ishaq Ibn Abi Talib d'après Ishaq Ibn Mansour d'après Issa Ibn Abd ar-Rahman as-Soulami d'après Ishaq d'après Sila qui le tenait de Hodhayfa (que Dieu l'agrée) qu'il avait dit à son épouse : "Si tu veux être mon épouse au Paradis, ne te remarie pas après ma mort car, au Paradis, la femme sera l'épouse de son dernier mari ici-bas.Voilà pourquoi Dieu a interdit aux épouses du Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) de se remarier, car elles seront ses épouses au Paradis"". (Al-Bayhaqi dans as-Sunan 7/69)

Selon 'Ikrima, Asma bint Abi Bakr (qui était l'épouse de Zoubayr Ibn al-Awwam) raconte que son marie la traitait sévèrement et que quand elle allait se plaindre auprès de son père, celui-ci lui disait : "Sois patiente. Quand un époux pieux décède et que sa femme ne se remarie pas, on les réunira au Paradis". (Ibn Assakir 19/193/1. Al-Albani a dit : "Les rapporteurs de ce hadith sont sûrs. Mais la chaîne comporte une rupture dans la mesure où Ikrima n' a nas rencontré Abou Bakr. Mais il se peut qu'il l'ait recueilli auprès d'Asma bint Abou Bakr)

Deux autres avis faibles

1) Le premier dit que la femme vivra au Paradis avec l'ancien époux qui avait le meilleur caractère et qui lui réservait le meilleur traitement

al-Qurtoubi dit : "Abou Bakr Ibn an-Najjad a dit : "Djafar Ibn Muhammad Ibn Shakir nous a rapporté d'après Oubayd Ibn Ishaq al-Attar d'après Sanan Ibn Haroun d'après Houmayd qui le tenait d'Anas qu'Oum Habiba, épouse du Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Ô messager de Dieu! Il arrive qu'une femme épouse deux hommes successivement, puis ils meurent , puis ils se réunissent au Paradis : lequel d'entre eux sera son mari, le premier ou le dernier?
Il dit : il sera avec celui qui possédait le meilleur caractère pour elle, Ô Oum Habiba. La bonté du caractère représente le bien ici-bas et dans l'au-delà". (at-Tadhkira fi ahwal al-mawta wa al-akhira,2/272.Ce hadith est très faible)

2) Le deuxième dit qu'elle aura à choisir entre ses anciens époux

Dans At-Tadhkira fi ahwal al-mawta wa al-akhira, 2/278, la question a été abordée en ces termes : "On lui laissera le choix si elle s'était mariée". Al-Adjlouni dit : "Elle appartiendra à celui qui possède le meilleur caractère. On dit aussi elle choisira...." (Voir Kashf al-Khafa


ALLAH RESTE LE SEUL SAVANT
 


                                                     Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh 
Journalisée
Nanou69130
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 39
Localisation: Ecully
Messages: 55



Voir le profil
« Répondre #13 le: Janvier 21, 2011, 10:24:13 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum  Baraka Allahou Fik pour tes recherches.

Et les enfants, que se passe-t-il pour eux, si les 2 parents ne sont pas réunis (ah je sais je pousse un peu loin le bouchon Undecided )
Journalisée
   

 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, spécialisée dans le développement d'applications web et mobile, plateformes e-commerce et marketplace.