Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Existe-t-il un hadîth ou un verset du Coran concernant l'accélération du pouls..  (Lu 11500 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
serviteur de la vérité
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 40
Localisation: derrière mon écran
Messages: 210



Voir le profil
« le: Août 14, 2010, 22:51:13 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Est ce qu'il existe un hadith du prophète Mohammed  Salla-llah allahi wa salam concernant l'accélération du pouls pendant la prière ou plus précisément pendant la récitation ou l'écoute de certains versets ?

Ou bien y a t il un verset du Coran qui fait référence à ce type de comportement ?

Le coeur bat vite comme s'il subissait quelque chose comme lorsque qu'on fait du sport ou que l'on craint quelque chose.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Août 14, 2010, 23:24:48 par Zahiya » Journalisée
Ayza91
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: 91 Essonne
Messages: 50



Voir le profil
« Répondre #1 le: Novembre 08, 2010, 20:57:36 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 Soubhan' Allah je ressent exactement la meme chose lorsque je fait la priere!  Soubhan' Allah je pensai pas que quelqu'un d'autre ressentirai la meme chose loool
apres je me suis dis c'est peu etre dû aux mouvements, prosternations et la recitation qui sont fait tous en meme temps qui fait cet effet mais j'suis pas sure.
j'aimerai aussi avoir une reponse a ce sujet concerné  Shocked
 Baraka Allahou Fik

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

Le Prophète (sur lui la paix) a dit : "Il n'a pas été constaté de meilleure chose que le mariage pour deux personnes qui s'aiment" (rapporté par Ibn Mâja, authentifié par al-Albânî). <3
**
Pour l’homme patient, le malheur aboutit vite à l’aisance ; pour le pécheur, l’aisance abouti vite au malheur
*
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #2 le: Novembre 08, 2010, 21:37:39 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum


Est-ce que cela ne vient que lors de la prière?.

A la lecture ou écoute du Coran ainsi que preche?

Sensation d'étouffement?
Journalisée
Ayza91
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: 91 Essonne
Messages: 50



Voir le profil
« Répondre #3 le: Novembre 08, 2010, 22:39:53 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum


Est-ce que cela ne vient que lors de la prière?.

A la lecture ou écoute du Coran ainsi que preche?

Sensation d'étouffement?

Personnellement c'est uniquement lors des prieres que je sent le coeur battre fort. autrement non mais je tien a precisé que parfois je l'ressent pas battre si fort car il semble apaisé . lol c'est etrange. je sais pas ce qu'en est du frere ayant posté ce message
Journalisée

Le Prophète (sur lui la paix) a dit : "Il n'a pas été constaté de meilleure chose que le mariage pour deux personnes qui s'aiment" (rapporté par Ibn Mâja, authentifié par al-Albânî). <3
**
Pour l’homme patient, le malheur aboutit vite à l’aisance ; pour le pécheur, l’aisance abouti vite au malheur
*
Musulmane2007
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: France
Messages: 34


Islam la voie de la paix intérieur


Voir le profil
« Répondre #4 le: Novembre 09, 2010, 08:03:45 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

je n'est aps trouvée de sources dans le Coran ni la Sunnah mais InchAllah dans ce texte il est expliqué que ce que tu ressens et normal angel


Bien-être physique et émotionnel

Les mouvements effectués lors des prières de Tarawih améliorent la condition physique, le bien-être émotionnel et augmentent la longévité du Namazi (la personne qui effectue la Salat ou Namaz). Lorsque qu’un effort est fourni, comme lorsque l’on effectue les prières de Tarawih, il s’opère une amélioration de l’endurance, de la résistance, de la flexibilité et de la force. On a constaté que les cinq prières quotidiennes (Salat) produisent les mêmes changements physiologiques que ceux produits par un jogging ou une marche à pied à une allure de 3 miles par heure, mais sans effet indésirable.

De récentes études appliquées à 17 000 étudiants d’Harvard qui ont intégré l’Université entre 1916 et 1950 ont prouvé que seuls des exercices modérés, équivalent à un footing quotidien d’environ 3 miles, garantissaient une bonne santé et pouvaient même ajouter quelques années de vie. Les hommes qui dépensaient environ 2000 calories, sur une base hebdomadaire (ce qui équivaut à une marche quotidienne, un footing, ou l’exercice du cyclisme ou de la natation pendant 30 minutes) avaient des taux de mortalité un quart ou un tiers inférieur à leurs camarades qui pratiquaient peu ou pas d’exercice. En plus de ceci, le prieur sera préparé à tout effort physique inattendu tel que la chute subite d’un enfant, d’un siège ou le simple fait de rattraper un transport en commun. Les plus âgés accompliront ces gestes avec sûreté et efficacité. Ainsi, c’est un avantage pour les plus âgés qui pourront maintenir leur condition physique sur une période plus longue. On a observé que ceux qui jeûnent et effectuent les prières de Tarawih se sentent plus convalescents et robustes.

Effets métaboliques



La Salat et les prières de Tarawih facilitent le contrôle du poids et permettent de dépenser des calories sans entraîner d’augmentation proportionnée de l’appétit. La combinaison de restrictions diététiques modérées, à la fois lors du Sahur et de l’Iftar, accompagnées par les prières de Tarawih devraient permettre une perte de poids. Ceci réduira également à la fois la graisse et le poids corporel mais le poids non-graisseux restera le même ou diminuera peut-être légèrement. Ainsi, pendant le jeûne du mois de Ramadan, il ne faut pas manger de façon exagérée lors du Sahur et de l’Iftar et continuer d’effectuer la salat et les prières de Tarawih afin de pouvoir perdre un excès de poids.

Il est connu que l’exercice protège contre les maladies cardiaques coronnariennes, l’augmentation des lipoprotéines à haute densité (bon cholestérol), augmente la consommation maximale d’oxygène, ralentit le cœur, abaisse légèrement la pression sanguine, abaisse l’activité ectopique ventriculaire, élargit la lumière des artères coronnaires et augmente le rythme cardiaque.

L‘exercice améliore également la tolérance aux hydrates de carbone, améliore et aide dans les cas de maladies respiratoires chroniques. Des changements bénéfiques ont été constatés au niveau du taux de lipides, de la pression sanguine, de la coagulation, ainsi que des réductions du poids et une sensibilité à l’insuline des muscles et autres tissus chez les personnes qui pratiquent de l’exercice.

La sécrétion d’hormones de croissance est accrue par les prières de Tarawih. Comme la sécrétion d’hormones est nécessaire pour la formation du collagène, ceci peut être un important facteur explicatif du fait que la peau des personnes qui jeûnent régulièrement durant le mois de Ramadan et effectuent les prières de Tarawih ne prenne pas de rides et que ces personnes paraissent même plus jeunes.

Texte écrit par le Dr Dr Ibrahim B. Syed, traduit par la sœur Inaya (qu’Allah la récompense)


Wa alaykoum salam
Journalisée
   

Apprenez la priere à vos enfants
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, spécialisée dans le développement d'applications web et mobile, plateformes e-commerce et marketplace.