Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: hadith des 73 sectes et du Groupe sauvé  (Lu 18835 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Dounia amel
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 24
Localisation: LYON
Messages: 6



Voir le profil
« le: Mai 20, 2010, 17:27:15 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Le Messager de Dieu  a dit : « les Gens du Livre (les Chrétiens et les Juifs) se sont divisés en soixante-douze groupes, et ma communauté se divisera en 73 groupes, tous sont au Feu, sauf une, qui est la Jamâ'ah (Le Groupe) »

 Rapporté par Ahmed (4/102) et Abu Dawûd (n°4597)  source: le sunnisme authentique

 Salam Alaykoum
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #1 le: Mai 20, 2010, 18:22:25 »
Share   Modifier le messageModifier




 Salam Alaykoum

Question

Le Prophète, Mohamed Salla Allahou Alaïhi wa Sallam, a dit que le musulmans vont se diviser en 73 groupes et qu'un seul groupe ira au Paradis. Lequel ? Tous les groupes disent que ce sont eux qui iront au Paradis !

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère,

 

Il a été confirmé que le Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam a dit: " Les Juifs se sont séparés en 71 troupes. Les Chrétiens se sont séparés en 72 troupes. Cette nation se divisera en 73 troupes, toutes entreront l'Enfer sauf une. " Les Compagnons ont dit : " Qui est-ce? Ô ! Messager d’Allah! " Il a dit: " Ceux qui suivront la même voie que la Mienne et celle de mes Compagnons ". Dans un autre hadith: " C'est la Djamâa " (Abou Dawoud, Tirmidhi, Ibn Maja et El Hakem). L'imam Ibn Taymiya a dit que c'est un hadith juste et très célèbre.


En méditant sur le fond des propos des Oulémas et des examinateurs qui ont discuté sur ce hadith, on parvient à cette conclusion:

La "Djamaa" (communauté) concernée par le hadith est la Djamaa de la foi et de la méthode. C'est-à-dire que le musulman doit s'engager à suivre le Prophète, Salla Allahou Alaïhi wa Sallam, et à suivre ses Compagnons dans les questions concernant la foi et les principes de la religion. C'est cela le fondement et la base.


Ce hadith est un signe de la prophétie du Messager d’Allah, Salla Allahou Alaïhi wa Sallam, car le Prophète, Salla Allahou Alaïhi wa Sallam, a informé d'une question concernant l'avenir invisible de la nation.

La nation s'est en effet divisée en plusieurs troupes après la mort du Prophète, Salla Allahou Alaïhi wa Sallam.

Or il faut mettre une norme pour distinguer ces différentes troupes les unes des autres. Surtout qu'il faut déterminer les positions des opposants à chaque époque. Tout conflit entre les différents groupes musulmans - comme c'est le cas de nos jours - ne veut pas dire qu'ils sont tous des troupes blâmables. Il se peut qu'il y ait des divergences entre les musulmans sur des sujets qui ne sont pas primordiaux par exemple: les moyens de la Daâwa ou la manière de l'obtention de la science légale ou la connaissance de la réalité vécue. Mais tout cela ne concerne pas notre thème qui est de déterminer les troupes sus-mentionnées dans le hadith.


Cheikh Al Moubarakfouri a cité dans son livre où il interprète "Sounane At-Tirmidhi" la norme qui indique ceux qui sont inclus dans ces troupes et ceux qui ne sont pas compris.

Il a dit: " L'imam Abou Mansour At-Tamimi a écrit un livre pour interpréter ce hadith. Il a dit: Les écrivains savent que le Prophète, Salla Allahou Alaïhi wa Sallam n'a pas signifié comme troupes blâmables, les groupes qui ont des divergences dans les annexes du Fikh par exemple les chapitres du licite et de l'illicite (Al Halal wal Haram). Mais il a en fait blâmé ceux qui contredisent le groupe juste dans les principes de la foi, dans l'appréciation du bien et du mal, dans la connaissance des conditions nécessaires à la Prophétie et dont l'allégeance se manifeste envers tous les Compagnons du Prophète, Salla Allahou Alaïhi wa Sallam... etc (tous les sujets semblables à ceux là).

Car les opposants - dans ces sujets sus-mentionnés - se sont accusés mutuellement d'impiété. Ce qui est grave!

Par contre les premiers opposants se sont contredits sans s'accuser d'impiété. Donc l'interprétation du hadith concerne ceux qui s'opposent dans les convictions… " Fin de citation.

Et Allah sait mieux.Islamweb
Journalisée
abou_houdayfa_2retour
Invité
« Répondre #2 le: Mai 20, 2010, 18:41:21 »
Share   Modifier le messageModifier

L’explication des 73 sectes - Ainsi que les caractéristiques du « Groupe Victorieux »

SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-’Uthaymîn (rahimahullâh)


« Les Juifs se sont divisés en soixante-et-onze fractions et les Chrétiens se sont divisés en soixante-douze fractions. Et ma communauté se divisera en soixante-treize fractions, toutes iront en Enfer à l’exception d’une seule. » Ils dirent [les compagnons] : « Qui sont-ils O Messager d’Allâh ? » Il dit : « Ce sur quoi nous sommes mes compagnons et moi-même aujourd’hui ». Et dans une autre version : « Ils sont la Djamâ’ah [Communauté]. »



Question :

Qu’en est-il de la division de la Communauté de Muhammad (sallallahu ’alayhi wa sallam) après sa mort ?

Réponse :

Le prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) nous a informé, dans ce qui a été authentifié de lui, que les juifs se diviseront en soixante et onze fractions, les chrétiens en soixante douze fractions, et cette Communauté se divisera en soixante treize fractions. Toutes [ces fractions] iront en Enfer excepté une seule, et c’est celle qui est ce sur quoi était le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) et ses compagnons. Et cette fraction est la fraction victorieuse qui sera sauvée dans ce bas-monde des innovations et sera sauvée dans l’au-delà du feu. Voilà le groupe sauvé jusqu’à l’heure dernière, qui se tiendra clairement [sur la vérité] jusqu’à ce que vienne l’ordre d’Allâh - ’Azza Wa Djal.

Et de ces soixante treize fractions, une seule est sur la vérité et le reste sur le mensonge. Certes, certaines personnes ont essayé de les dénombrer. Et ils ont divisé les gens de l’innovation en cinq branches, et ils ont établit à partir de chaque branche des sous-branches qui ont abouti au nombre indiqué par le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) ; Et le point de vue de certains est qu’il est mieux de cesser de compter ces sectes, parce que celles-ci ne sont pas les seules à être égarées, bien au contraire, les gens se sont égarés d’un égarement plus important que ce sur quoi ces sectes étaient auparavant. Et elles sont arrivées [elles ont eu lieu] après que ces sectes aient été dénombrées au nombre de soixante-douze sectes. Ces gens disent que leur nombre ne cessera d’augmenter, et il n’est pas possible d’en connaître sa fin, si ce n’est à la fin des temps quand l’heure dernière se lèvera.

Et nous devons rassembler [ces sectes] comme le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) les a rassemblées. Nous disons que cette Communauté se divisera en soixante treize fractions - toutes [ces fractions] iront en Enfer excepté une seule. Et nous disons notamment que toutes personnes qui divergent de ce sur quoi étaient le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) et ses compagnons entre parmi ces sectes. Et le Messager (sallallahu ’alayhi wa sallam) a indiqué les fondements [des principales sectes], sur lesquels nous n’avons pas de connaissance aujourd’hui, excepté dix parmi elles. Et [le Prophète] nous a indiqué des fondements qui impliquent des branches/sections, comme l’ont cru certaines personnes - Et la connaissance [al-’Ilm] appartient à Allâh - ’Azza Wa Djal. [1]

Question :

Quelles sont les caractéristiques du « Groupe Victorieux ? » Et est-ce que l’absence d’une de ces caractéristiques sur une personne l’exclut du « Groupe Victorieux » ?

Réponse :

Les caractéristiques du « Groupe Victorieux » sont le suivi strict de ce sur quoi était le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam), dans sa croyance, dans ses actes d’adoration, dans sa morale et dans ses faits et gestes quant aux affaires sociales. Voilà les quatre domaines dans lesquels le « Groupe Sauvé » agit avec excellence.

- Dans le domaine de la croyance, ils se conforment strictement aux enseignements du Livre et de la Sounnah du Messager d’Allâh (sallallahu ’alayhi wa sallam) quant à l’Unicité d’Allâh dans Sa Divinité [al-Ulûhiyyah], dans Sa Souveraineté et dans Ses noms et attributs.

- Dans les actes d’adoration, ce groupe se conforme aux modalités et caractéristiques tel qu’était le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) sur le sujet, dans leurs temps, leurs lieux et à leurs causes. C’est pourquoi ils n’inventent rien dans la religion d’Allâh. Bien au contraire, ils observent les bonnes règles de conduite avec Allâh et Son Messager. Ils ne les devancent pas en prenant l’initiative d’introduire dans les pratiques cultuelles quelque chose sans la permission d’Allâh.

- Dans les bonnes mœurs, le groupe excelle par l’amour pour les Musulmans, par son ouverture aux autres, par son amabilité, par sa sage manière de parler, par sa générosité, par son courage et pour d’autres raisons que celles-là dans une excellente moralité.

- Dans les affaires sociales, ils tiennent un langage avec les gens de vérité et traitent avec eux dans leurs affaires tel que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) l’a dit : « Les parties impliquées dans une opération de vente ont le droit d’y renoncer tant qu’elles ne se seront pas séparées. Si elles n’expriment pas la vérité clairement, leur opération sera dépourvue de bénédiction ».

L’absence sur une personne de ses caractéristiques ne l’exclut pas du « Groupe Victorieux ». Mais chacun y atteint le degré en conséquence de ses actions. Cependant, si le manque se trouve au niveau de l’Unicité d’Allâh, il se peut que cela le fasse sortir du « Groupe Sauvé » comme par exemple le manque de sincérité. La prolongation des innovations peut aussi faire sortir une personne du « Groupe Victorieux ».

Quant aux manquements qui relèvent de la moralité et des affaires sociales, ils n’entraînent pas l’exclusion du « Groupe » mais régressent leurs auteurs. Il faut néanmoins être plus clair sur la question des mœurs. L’un de ces plus importants aspects réside dans l’unité du mot et l’attachement unanime à la Vérité tel qu’Allâh le recommande en ces termes :

« Il vous a légiféré en matière de religion, ce qu’Il avait enjoint à Noé, ce que Nous t’avons révélé, ainsi que ce que Nous avons enjoint à Abraham, à Moïse et à Jésus : Etablissez la religion ; et n’en faites pas un sujet de divisions. »

 [2].

Allâh nous a informé que Muhammad (sallallahu ’alayhi wa sallam) désavoue totalement ceux qui divisent leur religion et forment des groupes partisans. En effet, Allâh -’Azza Wa Djal- a dit :

« Ceux qui émiettent leur religion et se divisent en sectes, de ceux-là tu n’es responsable en rien : leur sort ne dépend que d’Allah. Puis Il les informera de ce qu’ils faisaient. »

 [3]

L’unanimité dans la parole et la cohérence des cœurs font partie des principales caractéristiques du « Groupe Victorieux » - Les gens de la Sounnah et de la Commuanuté.

Quand une divergence les oppose dans un domaine où cela nécessite un effort d’interprétation personnel, leur débat n’est touché ni de jalousie ni d’animosité, ni de haine, car convaincus que malgré la divergence ils restent des frères [en religion]. Bien plus, l’un d’eux peut même prier derrière un « imâm » tout en pensant que celui-ci n’a pas procédé correctement aux ablutions alors que l’imâm est convaincu de l’avoir bien fait. C’est l’exemple d’une personne qui prie derrière un imâm qui vient de manger de la viande de chameau en pensant que cela n’entraîne point la rupture de ses ablutions. Celui qui a prié derrière lui, peut être de ceux qui pensent le contraire, mais cela n’empêche pas de juger la prière ainsi accomplie authentique. Pourtant il continue à penser que si lui-même avait consommé de la viande de chameau juste avant de prier, sa prière serait invalide parce que ses ablutions auraient été annulées à cause de la consommation de cette viande [de chameau]. Ceci est possible parce que les membres du « Groupe » pensent que la divergence qui relève d’un domaine dans lequel il est permis de développer des points de vue divergents, n’est pas une vraie divergence. En effet, chacune des personnes concernées ne fait que son devoir s’il se limite à se référer à un argument qu’il juge incontestable. Et chacun d’entre eux pense que si un de leurs frères divergent sur la base d’un argument valable, il reste en principe en accord avec eux. Car ils prêchent eux-mêmes la recherche des preuves où qu’ils puissent se trouver.

Si on les contredit afin de se conformer à une preuve, on est en réalité en accord avec eux parce qu’on ne fait que répondre à leur appel qui est de juger selon le Livre d’Allâh et la Sounnah du Messager d’Allâh (sallallahu ’alayhi wa sallam). Il n’y a pas de crainte de pour de nombreux gens de science qui savent que des différends de cette nature opposèrent les Compagnons du vivant même du Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) et celui-ci ne fit violence à aucun [dû à cela]. Quand le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) rentra après l’expédition menée contre les coalisés, Djibrîl lui fit signe de se diriger vers le campement des Banî Quraydha qui venaient de rompre le pacte conclu avec les Musulmans. Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) mobilisa ses compagnons et leur dit : « Que personne n’accomplisse la prière de ’Asr qu’une fois arrivé au campement des Banî Quraydha ». Ils quittèrent Médine pour se rendre auprès des Banî Quraydha, mais le temps de la prière de ’Asr entra. Certains reportèrent cette prière et arrivèrent à destination au-delà du temps de cette prière sur la base de leur interprétation des propos du Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam). D’autres accomplirent la prière à son heure et se dirent que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) ne s’exprima comme il le fit que pour nous inciter à nous dépêcher, mais ne voulut pas que nous reportions la prière. Ce dernier groupe eut raison. Toujours est-il que le prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) ne fit violence à aucun des deux groupes. La différence d’interprétation provoquée par les propos du Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) ne poussa aucun des groupes à nourrir de la haine ou de l’animosité à l’égard de l’autre.

Ainsi de cela, je vois qu’il est obligatoire que les musulmans qui se réclament de la Sounnah devraient être une seule et même communauté unie et éviter [la création] de partis qui fassent qu’untel soit identifié à un parti, untel à un deuxième parti et untel à un troisième parti et ainsi de suite. Et ils se plongent les uns les autres dans des débats et agressivités basées sur une divergence [al-Khilâf] où il est bien permis de développer des points de vue divergents. Je ne sens pas le besoin de citer nommément un groupe donné. Mais celui qui est doué de raison comprendra [discernera] la chose clairement.

Je vois qu’il est certes obligatoire pour les gens de la Sounnah et du groupe de s’unir malgré leurs divergences dûes à des interprétations différentes [et approuvables] des textes. En effet, cette affaire est ample - Wa LLiLLehi Hamd - et l’essentiel c’est l’unité des cœurs et de la parole. Car, il n’y a aucun doute que les ennemis des musulmans souhaitent leur division, qu’ils s’agissent d’ennemis déclarés ou d’ennemis qui se présentent comme des amis des musulmans ou de l’Islâm, alors qu’ils ne le sont pas. Il est donc obligatoire de préserver le privilège du « Groupe Victorieux » qui consiste en l’unanimité de la parole. [4]
Notes

[1] Madjmu’ Fatâwa de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, 1/37-38

[2] Coran, 42/13

[3] Coran, 6/159

[4] Madjmu’ Fatâwa de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, 1/38-41


Petite parenthèse le site islamweb ont ne sais rien de ces personne ont ne sait pas qui écris les fatwa qui dirige le site rien...tout ce qui est dit ces que ce sont des étudiant en théologie mais étudiant auprès de qui ? mystères donc voilà faut faire attention à pas postez n'importe quoi de n'importe , et je dis sa pour offenser personne mais à titre de prévention
Journalisée
issa67
Invité
« Répondre #3 le: Avril 06, 2012, 17:02:27 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

 Salam Alaykoum mes  Rire Mouslim et  Sourire Mouslima

J'aimerais bien connaitres tous ces sectes ,qui risque de nous faire tomber dans la mécrance .
Quelqu'un les connait il  ces 72 sectes ?

Fi Aman Allah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Frere_Abou_Foulan
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: fil ard
Messages: 184



Voir le profil
« Répondre #4 le: Avril 06, 2012, 21:18:46 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

j'avais les meme idée que le frère abou houdeyfa auparavant mais je m'en suis repenti je vais y revenir  InchAllah en espérant que sa puisse etre utiles à des frères et soeurs
Journalisée

(Pas de MP de soeurs svp )


Faites dou'a pour moi pour qu'Allah me fasse miséricorde et me guide svp
Musc_88
Invité
« Répondre #5 le: Décembre 14, 2013, 08:30:01 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah
 Salam Alaykoum
Ce que les Savants ont dit à propos du hadith des 73 sectes et de la Jamâ’ah

Le Messager de Dieu Salla-llah allahi wa salam a dit :
« les Gens du Livre (les Chrétiens et les Juifs) se sont divisés en soixante-douze groupes,
et ma communauté se divisera en 73 groupes, tous sont au Feu, sauf une,
qui est la Jamâ'ah (Le Groupe) »


Le "hadith des 73 sectes", est fréquemment utilisé par les groupes et mouvements en marge
des quatre écoles pour faire peur aux musulmans en brandissant la menace de l'enfer à quiconque
ne les suivrait pas! Pour répondre à ces gens et avoir une compréhension saine nous allons voir
ce que les plus grands Savants musulmans Sunnites ont dit de ce hadith et la définition qu'ils donnent
de ce qu'est la Jamâ'ah (Le Groupe sauvé).

Imam Abu Dawud Rahimahou Allah,
concernant le hadith de la division de la Ummah musulmane en soixante-treize groupes a dit :
Abu Amir al- Hawdhani à dit, "Mu'awiyah ibn Abi Sufyan était parmi nous et dit :
"Attention! L'apôtre d'Allah était parmi nous et a dit :
« Attention! Les gens du Livre,
avant (vous) se sont divisés en 72 groupes, et cette communauté se divisera en 73,
soixante-douze d'entre eux iront en enfer et l'une d'entre elles ira au paradis,
et c’est le groupe majoritaire (Jamâ'ah) ». [1]

Hafiz Ismaïl Ibn Kathir Rahimahou Allah(701/774 H) :
Awf ibn Malik Radhi Allah 'Anhou a indiqué que le Prophète  Salla-llah allahi wa salam a dit,
« Les Juifs se sont divisés en 71 groupes : un de ces groupes entrera au Paradis et
70 entreront en Enfer. Les Chrétiens se sont divisés en 72 groupes : 71 entreront enfer et un entrera au Paradis.
Par Celui qui détient mon âme en Sa Main, ma Oummah se divisera en 73 groupes : l'une entrera au Paradis et
72 entreront en Enfer. "Quelqu'un a demandé : " Ô Messager d'Allah , qui seront-ils? " Il a répondu :
« Le corps principal des musulmans (Al-Jamaah) ». [2]


Awf ibn Malik est le seul qui a rapporté ce hadith, et son isnad est acceptable.
Et dans une autre version de ce Hadith, le Prophète a dit que le groupe sauvé

« , ... sont ceux qui suivent ma voie et celle de mes compagnons. » [3]

Ibn Taymiyya rahimahou Allah décrit ceux qui sont les véritables sunnites :
Leur credo, c'est la religion de l'islam qui a été envoyé au monde par Allah par l'intermédiaire du Prophète Salla-llah allahi wa salam .
Mais le Prophète Salla-llah allahi wa salam a dit, « Ma Ummah se divisera en 73 groupes et tous iront en enfer sauf un et
il s’agit de la Jamâ'at. » [4]
Il dit également  :
" Toutes les troupes égarées se rejoignent en un point ; c'est celui de postuler que la majorité
des musulmans sont dans l'égarement et qu'ils sont eux le groupe sauvé, sachant pertinemment
qu'ils ne représentent qu'une infime minorité de la Ummah (Communauté musulmane). " [5] 


Sheikh Al-Murjânî rahimahou Allah explique ceci :
« En l’absence de preuves tangibles, il est préférable, pour ceux qui considèrent ce hadith comme authentique,
de ne pas porter de jugement sur ce qu’entendait le Messager de Dieu .
Il convient plutôt de dire que ceux qui seront sauvés sont ceux qui suivent les Compagnons - que Dieu les agrée -
et la majorité de la Communauté, en s’attachant tout particulièrement à ce qui est nécessairement connu de la religion.
Les autres sont, quant à eux, dans l’égarement. Les ramifications des sectes ne s’arrêteront
en effet que lorsque s’arrêtera l’Histoire de l’humanité. Il n’est donc pas possible de faire rentrer,
dans le nombre évoqué par le hadith, telle secte, plutôt que telle autre, ou telle époque plutôt que telle autre.
Car le renouvellement des passions et la régénération de nouvelles opinions sont des phénomènes
récurrents qui persisteront aussi longtemps que la vie humaine se poursuivra dans ce monde.
Le discours sur les sectes sans prise en compte d’un nombre précis évitera ainsi d’avoir à arbitrer entre elles,
et échappera à la risée des moqueurs, parmi ceux qui ne sont pas de cette religion. » [6]

Sheikh Muhammad Al-Ghazâlî rahimahou Allah dit à propos du groupe sauvé (le 73ème) :
C’est celui qui s’en tient à la Sunnah du Messager et de ses Compagnons; c’est,
d’après une variante de ce hadith, la Communauté (Jamâ’ah) […]. Ainsi,
toute personne abandonnant son être à Dieu, emplissant son cœur du monothéisme et
soumettant ses sentiments à l’Ordre de Dieu, est musulmane.
Tant qu’elle atteste de la véracité du Coran et qu’elle y puise ce dont elle a besoin,
tant qu’elle croit en Muhammad et qu’elle suit sa Tradition, elle est excusée pour tout effort de compréhension
de la religion qui se solde par un échec. La sincérité de l’intention nous porte à ne rien dire de plus
de notre contradicteur sinon que son opinion est erronée ; nous ne devons pas nous permettre de
le qualifier de pervers ni de rebelle […]. La secte (groupe) sauvée compte dans ses rangs les chercheurs de vérité,
d’où qu’ils viennent et même s’ils se trompent de chemin, du moment que leur intention demeure sincère,
que leur souci premier est la sauvegarde de la Communauté des Musulmans et qu’ils s’acquittent
des devoirs religieux qui leur incombent, en termes de prière, de lutte dans le Sentier de Dieu,
d’injonction au bien, de réprobation du mal et autres préceptes prônés par l’Islam […]. [7]

Sheikh al-islam Ibn Hajar al-Haytami rahimahou Allah (m. 974/1567)
définit les musulmans sunnites comme suit :

"Un Mubtadi (innovateur) est une personne qui n'a pas la croyance (‘Aqeedah) exprimée à l'unanimité
par les gens de Sunnah (Ahl as-Sunnah). Cette unanimité a été transmise par les deux
grands Imam Abu'l Hasan al-Ashari (d.324/936) et Abu Mansur al-Maturidi (d.333/944) et
les savants qui ont suivi leur chemin. [8]

Hafiz Ibn Hajar al-Haytami à également dit :
" homme de bid'ah (innovateur), c’est celui dont la croyance diffère de la Foi des Ahl as-Sunna.
La Foi des Ahl as-Sunna, est la Foi de Abu'l Hasan al-Ashari, Abu Mansur al-Maturidi et ceux qui les ont suivis.
Celui qui introduit quelque chose qui n'est pas approuvé par l'islam devient un homme de bid'ah. " [9]

 Imam An-Nawawi rahimahou Allah (m. 631/676 AH) a dit :

Le groupe de personnes (mentionnées dans le hadith) est composé des érudits, des juristes, des savants du Hadith,
ceux qui enjoignent le Bien (Marouf) et interdisent le Mal (Munkar) et toutes les personnes qui font de bonnes œuvres.
Ces personnes vertueuses se trouvent réparties dans le monde entier. " [10]

Qadi al-Baydawi rahimahou Allah, et Al-Saharanfuri disent :
" Quand nous utilisons le  terme "ahl al-Sunna wal-Jama’âh" cela sous entend les Ashari et les Maturidis ".

Sheikh Muhammad al-Saffarini al-Hanbali al-Athari rahimahou Allah (m. 1188) a déclaré :
" Les Ahl al-Sunna se composent de trois groupes : les textualistes (al-Athariyya), dont l'Imam est Ahmad ibn Hanbal ;
les Ash`arites, dont l'imam est Abu al-Hasan al-Ash'ari ; et les Maturidites, dont l'Imam est
Abu Mansur al-Maturidi …. et ils sont tous un seul et même groupe, le groupe sauvé,
et ils sont les Ahl al-Hadith (les gens du hadith) ".

Il s'est également rendu à mentionner que les quatre Imams [11],
les compilateurs des six livres [12] et d'autres sont tous sur la ‘aqidah Athari des Salafs. [13]

Abu Mansur 'Abd al-Qahir al-Baghdadi rahimahou Allah (m. 429) définit ainsi Ahl al-Sunna :
" Ceux qui ont complètement maîtrisé et codifié les principes de la croyance [= les Ash`arites et les Maturidites],
les Savants Mujtahids des quatre écoles de la Loi [11] et leurs disciples,
les Savants du hadith qui se sont tenus à l'écart de la déviation, les Savants de la grammaire arabe
qui se sont tenus à l'écart de la déviation, les Savants du tafsir qui se sont tenus à l'écart de la déviation,
les Soufis, les gens qui font le jihad, et les masses du commun des musulmans. " [14]

Sheikh Al-Iji Rahimaou Allah(m. 756) dit :
" Le groupe sauvé qui est spécifié dans le hadith du Prophète " tous sont dans le feu excepté un :
ceux qui adhèrent à ce que moi et mes compagnons suivons " - ceux-là sont les Ash'arites,
les Salaf des savants du hadith, et [d'une manière générale] Ahl al-Sunna wal-Jama`âh. " [15]

Imam al-Bayhaqi rahimahou Allah (m. 458/1066) a déclaré :
Dieu Très-Haut a dit : « Attachez-vous tous fermement au pacte de Dieu,
et ne vous divisez pas » [Coran 3:103].
  L’imam Muslim rapporte sous l'autorité d'Abou Hurayra
(qu'Allah soit satisfait de lui) que le Prophète a dit : " Celui qui est désobéissant, et s'écarte de la majorité,
et puis meurt, est décédé dans un état de Jahiliyya ". [La Jahiliyya correspond à la période
qui a précédé l’avènement de l’islam.] [16]

Imam Ahmad Shihab ad-Din al Qalyubi rahimahou Allah(m.1069/1659) a dit :
"Celui qui s'écarte de ce que Abu'l Hasan al-Ashari et Abu Mansur al-Maturidi - la miséricorde d'Allah soit sur eux -
ont rapportés n'est pas un sunnite. Ces deux imams suivent les traces de Rasulullâh  Salla-llah allahi wa salam
et ses Sahabas - qu'Allah soit satisfait d’eux tous -. " [17]

- Imam Abdullah ibn al-‘Alawi al-Haddad rahimahou Allah (m. 1132 AH) a indiqué :
"Vous devez corriger et protéger vos croyances et vous conformer au modèle du groupe du Salut,
qui sont ceux qui sont connus parmi les autres factions islamiques comme le « peuple de la Sunna et
de la Jamaah » (Ahl as-Sunna wa'l Jama'ah). Ils sont ceux qui adhèrent fermement à la voie du Messager d'Allah Salla-llah allahi wa salam ,
et de ses compagnons (qu'Allâh soit satisfait d’eux tous).

Si vous regardez avec une bonne compréhension ces passages concernant les sciences de la foi
dans le Livre (Coran), la Sunna, et la parole des pieux prédécesseurs, qu'ils soient compagnons ou disciples,
vous serez convaincus que la vérité est avec le groupe appelé Ashari [NB -
Les Maturidis sont également sur la vérité], nommé d'après le Sheikh Abu'l Hassan al-Ashari […]" [18]


Sayyid Ahmad Allamah at-Tahtawi rahimahou Allah (m. 1231/1816)
un grand savant Egyptien du fiqh Hanafi, a écrit :

Allâh a déclaré à la 153ème ayat de la Sourate Al-An'am : « Telle est Ma Voie dans toute sa rectitude.
Suivez-la ! Ne suivez pas les pistes tortueuses qui ne feront que vous éloigner de la Voie du Seigneur ! »

(Ce sont, les Juifs, les Chrétiens, et autres hérétiques ayant quitté le droit chemin, ne vous divisez pas comme eux!).

Il a également dit : « As-Sawad al-Azam (la masse), c’est à dire la majorité des musulmans,
sont sur la voie des fuqahas. Ceux qui s'écartent de leur chemin brûleront dans le feu de l'Enfer.
O croyants! Suivez l'unique groupe qui est protégé contre l’enfer! Et ce groupe est celui que l'on appelle
« Ahl as-Sunna Wa'l Jamaah ». En effet, l'aide, la protection et l'orientation d'Allâh, sont pour
les adeptes de ce groupe, et Son courroux et Son châtiment sont pour ceux qui se séparent de ce groupe.
Aujourd'hui, ce groupe de Salut se réunit dans les quatre écoles (Madhhabs),
à savoir Hanafite, Malékite, Shafi'i, et Hanbali. » [19]

Notes :
[1] Abu Dawud dans ses "Sunnans" (3/4580, éd. anglaise)
[2] Hafiz Ismaïl Ibn Kathir dans les signes "Les signes du jour dernier" (p. 14 ed. anglaise)
[3] At-Tirmidhi, vol. 2, page 89.
[4] Ibn Taymiyya, dans son "Aqeedat-il-Wasitiyyah" (p. 154)
[5] Ibn Taymiyya dans "Majmu' Ul-Fatawâh" - Tome 3
[6] Sheikh Al-Murjânî dans son commentaire d’ "al-‘Adudiyyah"
[7] Sheikh Muhammad Al-Ghazâlî dans son ouvrage "Difâ` ‘an Al-‘Aqîdah Wash-Sharî`ah didd Matâ`in Al-Mustashriqîn"
[8] Sheikh al-islam Ibn Hajar al-Haytami dans son livre "Fath al-Jawad"
[9] Hafiz Ibn Hajar al-Haytami dans son livre "Al-Fatawa al-Hadithiyya" (p. 205)
[10] Imam An-Nawawi dans son "Sharh Muslim"
[11] C'est-à-dire les imams Abû Hanifa, Mâlik Ibn Anas, Ach-Châfi`î, Ahmad Ibn Hanbal
[12] C'est-à-dire les six livres de hadiths les plus classiques "Kutûb as-sittah".
Leurs compilateurs mentionnés dans le texte sont : Al-Boukhârî, Muslim, Abu Dawud, At-Tirmidhî, An-Nisaï et Ibn Mâjah.
[13] Sheikh Muhammad al-Saffarini al-Hanbali al-Athari dans "Lawami al-Anwar"p.73 + 22
[14] Abu Mansur 'Abd al-Qahir al-Baghdadi dans son "Farq bayn al-Firaq" (la différence entre les sectes).
Ce livre entier est en fait une élucidation du hadith du Prophète dont la partie centrale dit : « …
et ma Communauté se divisera en 73 groupes… »
[15] Sheikh Al-Iji dans les "Mawaqif"
[16] Imam al-Bayhaqi dans ses "Soixante-dix-sept branches de la foi" (p. 42-3), dans le cadre de la cinquantième branche de la foi (50 -
Tenir fermement à la position de la majorité)
[17] Imam Ahmad Shihab ad-Din al Qalyubi dans le note en marge du quatrième volume de l'ouvrage Kanz ar-Raghibin
[18] Imam Abdullah ibn al-‘Alawi Haddad dans "Le Livre de l’aide" (p. 40)
[19] Sayyid Ahmad Allamah at-Tahtawi dans son "Hashiya al-Durr al-Mukhtar"


Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

Arabe Pour francophones
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, spécialisée dans le développement d'applications web et mobile, plateformes e-commerce et marketplace.