Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Conseil pour le tuteur à bien choisir le futur prétendant pour la fille  (Lu 1645 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« le: Novembre 01, 2009, 18:00:25 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum



En fait ce conseil on le donne pour tout tuteur qui est responsable d'une fille afin qu'elle trouve le futur époux qu'il faut.A ce propos Sheikh Cheikh Mohammad Ibn Jamil Zinou. écritque le prophète  Salla-llah allahi wa salam a dit:

S'il se présente à vous celui qui vous a plu par sa moralité et sa vertu, mariez le. Si vous ne le faites pas il y aura du trouble sur la terre et un horrible ravage» [assez bon, At Tirmidhi et autres].

Par conséquent,Le tuteur matrimonial doit craindre Allah dans le choix du futur mari. Il doit donner plus d'importance à ses vertus, et ne pas le marier à quelqu'un d'indécent ou dont la foi est basse. Un des pieux prédécesseurs a dit : Celui qui marie sa fille à un libertin a certainement rompu son lien de parenté avec elle.

Un homme a dit a Al Hassan "Beaucoup d'hommes ont demandé la main de ma fille, a qui dois je la marier?".
Il répondit «à celui qui craint Allah. S'il l'aime, il sera généreux à son égard. S'il lui arrive de la détester, il ne la laissera pas».

Le Cheikh de l'Islam Ibn Taymiyya  a dit: «Si elle accepte de se marier avec un homme qui est légalement convenable, il devient obligatoire à son tuteur matrimonial de la marier (dans l’ordre: son père, son frère, puis son oncle). S'il élève des difficultés contre son mariage ou la refuse catégoriquement, il incombe au tuteur qui vient juste après de la marier. Si ce n'est pas possible, le juge peut la marier sans le consentement des tuteurs selon la thèse de la majorité des savants.

Il lui est interdit de l'obliger à se marier avec quelqu'un qu'elle n'a pas accepté ou d'élever des difficultés à son mariage avec quelqu'un qui lui est légalement convenable, et ceci conformément à l'avis de la majorité des savants. En vérité, élever des difficultés à son mariage est l'attitude des païens de la période antéislamique et des injustes qui désirent marier leurs filles à des gens de leurs choix pour leur propre intérêt et contre celui de la fille.

Ils vont jusqu'à la contraindre à le faire ou profitent de sa timidité jusqu'à ce qu'elle le fasse. Ils la dissuadent de se marier avec quelqu'un qui lui est légalement convenable, à cause d'une inimitié à son encontre ou dans un but quelconque. Allah et son envoyé ont interdit ce genre d'attitude, et tout les savants sont d'accord à propos de son interdiction.

Allah a recommandé au tuteur de voir ce qui est dans l'intérêt de la fille à marier et de ne pas suivre ses passions, car c'est un dépôt confié par Allah qui a dit :

{Certes, Allah vous commande de rendre les dépôts à leurs ayants-droits, et quand vous jugez entre des gens, de jugez avec équité} [4:58]» [voir majmo' al fatawa 32/39 52].

D'autre part,Il est permis à l'homme de proposer la main de sa fille ou de sa soeur à quelqu'un s'il voit en lui de bonnes qualités. 'Omar Ibn Al Khattab a proposé la main de Hafsa à Othman puis à Abou Bakr. Ceux-ci refusèrent car c’est le prophète  qui demanda sa main. Et ‘Omar la lui accorda. (Qu’Allah les agrée tous).

Journalisée
   

 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, spécialisée dans le développement d'applications web et mobile, plateformes e-commerce et marketplace.