Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: La Prière Durant Le Voyage  (Lu 26146 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
convertie38
Invité
« le: Mai 20, 2009, 06:08:01 »
Share   Modifier le messageModifier

                                              Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 bismillah

                  J'espère que vous allez tous et toutes très bien 
                  InchAllah Smiley
                  Je poste ce topic suite à une  Sourire Mouslima qui avait besoin de
                  renseignements
                  suite à un voyage, et c'est grâce à son post, qu'elle m'a donné
                  l'idée de posté ce topic, car je pense que cela pourra aidés bon
                  nombre d'entre nous qui seront amenés peut être tôt ou tard
                  à effectuer un voyage et ce posent souvent la question
                  concernant l'accomplissement ou autre durant le voyage.
                  J'espère que ce topic aidera tous nos Sourire Mouslima ou  Rire Mouslim
                  qui en auront besoin  InchAllah Wink


LA PRIERE DURANT LE VOYAGE

  INTRODUCTION

  Dieu dit dans le Coran :
  "Lorsque vous êtes en déplacement, il ne vous sera fait aucun
  grief à ce que vous écourtiez la prière, si vous craignez d'être
  inquiétés par les infidèles." (Coran. "Les Femmes" 4/101)

  Ce verset a été révélé pour octroyer la permission d'écourter
  les prières en présence de guerre contre les infidèles. Mais son
  application est bien plus large. En effet, un Compagnon (Ya'lâ
  Ibn Umayya) vint à 'Umar Radhi Allah 'Anhou, et lui dit, à propos de ce
  verset : "Que penses-tu du fait que les gens écourtent la prière
  [aujourd'hui] alors qu'il n'y a plus aucune peur des infidèles, alors
  que Dieu a dit : "Si vous craignez d'être inquiétés par les infidèles",
  et qu'il n'y a plus d'inquiétude ?" 'Umar Radhi Allah 'Anhou lui répondit : "Je me
  suis étonné de ce qui t'étonne aujourd'hui, et j'en ai fait part à
  l'Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam. Et il me dit : "C'est une aumône (au sens
  de faveur) que Dieu vous a faite, alors acceptez Son aumône."
  [Muslim (1108), Tirmidhî (2960), Ahmad (169) et d'autres]

  Cette faveur divine est donc offerte à tous les croyants en voyage.
  C'est bien ce qui a été compris par tous les Compagnons. ('Asqalânî,
  Fath, commentaire du hadîth (1021) de Bukhârî. Cet avis résume
  l'avis de tous les grands savants, pour ne pas les citer tous).


    - Il peut écourter (qasr) les prières de quatres cycles (raka'ât) :
  celles du zuhr, 'asr et 'ishâ', en n'en effectuant que deux par prière
  au lieu des quatre.


    - Il peut regrouper (jam') les deux prières zuhr et 'asr en les
  accomplissant ensemble à tout moment compris entre le début du temps
  d'accomplissement du zuhr jusqu'à la fin de celui du 'asr (un
  peu avant le coucher du soleil), et de même en regroupant celles du
  maghrib et du 'ishâ' de la même façon entre le début du
  temps d'accomplissement du maghrib (coucher du soleil) jusqu'à
  la fin de celui du 'ishâ'.

  Si le raccourcissement n'est valable que durant le voyage, les cas de
  regroupement sont bien plus nombreux. C'est ce que nous traiterons
  dans les parties qui suivent en détaillant d'abord le raccourcissement
  des prières, puis le regroupement.


  Sources extraites du livre ("Les règles de la prière en Islam"), basé
  sur les avis des plus grands savants de l'islam : les savants anciens
  reconnus pour leur autorité scientifique et morale (tels l'imam Mâlik,
  Abû Hanîfa, Ahmad, Nawawî et bien d'autres), sans omettre l'avis
  des savants contemporains, spécialistes du Hadîth et du fiqh.
  En se basant uniquement sur les Sources authentiques et les avis
  éclairés (et toujours référencés) de nos savants.

  La suite très bientôt... InchAllah Smiley Wink

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Mai 20, 2009, 06:11:34 par Zahiya » Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #1 le: Mai 23, 2009, 07:53:24 »
Share   Modifier le messageModifier

                                          Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 bismillah

1. LE RACCOURCISSEMENT DES PRIERES (qasr)

  1.1. Le raccourcissement : obligation ou
recommandation ?


Ibn al-Qayyim relève que le
Prophète Salla-llah allahi wa salam, dès qu'il sortait en déplacement de Médine, écourtait
ses prières de quatre cycles (raka'ât) et les accomplissait en deux
cycles (raka'ât) jusqu'à ce qu'il retourne à Médine.

En effet, il est rapporté que : "Le Prophète Salla-llah allahi wa salam accomplissait les
prières (en tan qu'imam) par deux cycles à Minâ, sans aucune peur ou
inquiétude." [Bukhârî (1021), Muslim (1122) et d'autres]

Ibn 'Abbâs Radhi Allah 'Anhou rapporte que : "Le Prophète Salla-llah allahi wa salam était sorti de Médine se
dirigeant vers La Mecque, ne craignant que Dieu, le Maître des mondes,
et il accomplissait les prières en deux cycles." [Muslim (1118) en partie,
Tirmidhî (502 et 503) hadîth hasan sahîh]

Ibn 'Umar, dans un hadîth qui va suivre plus bas et dont nous tirons une
partie, nous informe que le raccourcissement, lors du voyage, était la
pratique prophétique constante ainsi que celle des califes bien-guidés
après lui. Il dit en effet : "O mon neveu, j'ai été Compagnon du Prophète
durant ses voyages, il n'a jamais ajouté plus que deux cycles jusqu'à sa
mort. J'ai été compagnon d'Abû Bakr Radhi Allah 'Anhou, il n'a jamais ajouté plus que
deux cycles jusqu'à sa mort. J'ai été compagnon de 'Umar Radhi Allah 'Anhou, il n'a
jamais ajouté plus que deux cycles jusqu'à sa mort. Puis j'ai été
compagnon de 'Uthmân Radhi Allah 'Anhou, il n'a jamais ajouté plus que deux cycles
jusqu'à sa mort. Et Dieu dit : "Vous avez en l'Envoyé de Dieu le modèle
parfait à suivre." [Muslim (1112), Abû Dâwûd (1034), Ibn Mâja (1061)]

Il n'a jamais été rapporté, de manière authentifiée, qu'il ait accompli
la prière de quatre cycles complètement durant ses voyages. Pour
Ibn al-Qayyim, il y a unanimité des imams sur cette question. Leur
seule divergence porte sur le fait de considérer le raccourcissement
des prières comme l'obligation (wâjib) ou comme recommandation
plus ou moins forte (sunna mu'akkada).

Les imams Mâlik et Shâfi'î considèrent le raccourcissement des prières
de quatre cycles comme recommandation, le verset coranique
cité plus haut disant : "Il ne vous sera fait aucun grief". De même, il
est rapporté que le calife 'Uthmân Radhi Allah 'Anhou, notre mère 'Aïsha Radhi Allah 'Anha ainsi
qu'Abdallâh Ibn Mas'ûd Radhi Allah 'Anhou, les trois ont complété leurs prières à
Minâ vers la fin de leur vie, bien après la mort du Prophète Salla-llah allahi wa salam.
Selon ces deux imams, le voyageur pourra toutefois compléter ses
prières s'il le désire, mais il lui est plutôt préférable de les raccourcir.

L'imam Ahmad la considère comme une permission prophétique
et liberté est laissé au croyant de raccourcir ses prières (de quatre
cycles) ou non, avec une préférence portée sur le raccourcissement.

Abû Hanîfa la considère comme obligation (wâjib) au vu de la
constance de la pratique prophétique. Une telle assiduité, pour l'imam,
ne peut relever que de l'obligation (wâjib, non de l'obligation
fard).


  1.2. Eléments déterminant le raccourcissement

 1.2.1. La longueur du trajet

Une certaine diversité des opinions
est remarquée sur les avis des savants concernant la longueur du trajet
déterminant le raccourcissement. Cette diversité résulte de la diversité
des Compagnons quant à leur interprétation du verset et de la pratique
prophétique.

Pour certains, tout voyage, quelle que soit sa longueur, même de quelques
kilomètres, peut induire ainsi cette permission, se fondant sur le fait que le
Prophète Salla-llah allahi wa salam a écourté ses prières à Minâ (qui se trouve à quelques
kilomètres de La Mecque) lors de son pèlerinage. [Bukhârî (1021), Mâlik
(306) et d'autres]

D'autres, considérant que ce raccourcissement est spécifique au rite
du pèlerinage à Minâ, imposent une longueur de trajet pour le voyage
pour bénéficier de ces permissions.

L'opinion la plus couramment admise dans le cas du voyage est que
la longueur doit excéder quatre vingt kilomètres environ. Tel
est l'avis des trois écoles juridiques, à l'exception de l'école hanafite
qui quantifie la longueur plutôt en jours (équivalent de trois jours
pour eux).

Il est à noter que le moyen de voyage importe peu, à pied, voiture,
train, avion, bateau. Par ailleurs, celui dont le travail consiste à se
déplacer toujours ou très souvent, les deux permissions lui sont
accordées autant que dure son voyage.


 1.2.2. Le lieu déterminant la double permission

Le raccourcissement des prières
commence dès le début du voyage, c'est à dire, dès que
la personne quitte les habitations du lieu où il vit. Le voyage
ne s'arrêtera que lorsqu'il reviendra en ces mêmes lieux.

L'imam Mâlik dit : "Celui qui commence un voyage ne commence à
raccourcir ses prières qu'une fois dépassées les maisons de sa
résidence, et il n'arrête de raccourcir ses prières qu'une fois arrivé
à hauteur des maisons de sa résidence." [Mâlik (311 en fin)]

Le Compagnon Anas Radhi Allah 'Anhou rapporte : "L'Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam
a dirigé notre prière du zuhr dans sa mosquée en quatre
cycles (raka'ât) puis a dirigé notre prière du 'asr à
Dhul Hulayfa [appelé aussi Abyâr 'Alî (les puits de 'Alî), qui
se situe à environ onze kilomètres au sud de Médine en se
dirigeant ves La Mecque. C'est le point de sacralisation de tous
les pèlerins qui passent (ou proviennent de) par Médine] en
deux cycles, [alors que nous étions] en sécurité, lors de son
pèlerinage d'Adieu." [Ahmad (13001), Bukhârî (2732), Muslim
(1115) et beaucoup d'autres]

Ibn al-Qayyim dit ainsi que lorsque le Prophète Salla-llah allahi wa salam débutait
son voyage avant midi (zawâl), il retardait la prière du
zuhr pour l'accomplir avec celle du 'asr. Mais lorsqu'
il voulait entreprendre son voyage après midi, il accomplissait
sa prière du zuhr, puis prenait la route, puis s'arrêtait pour
accomplir la prière du 'asr. Lorsque le voyage était long ou
éprouvant, et qu'il voulait arriver au but, il retardait aussi la prière
du maghrib pour l'accomplir avec celle du 'ishâ'.


 1.2.3. Pendant combien de temps écourter


Le voyageur écourte et
regroupe ses prières tant que dure son voyage. S'il lui
arrive de s'arrêter quelques jours dans une ville ou village,
devra-t-il compléter ses prières ou les écourter encore ? La
réponse à cette question dépend de la durée de sa pause dans
cette ville. Cette question a longtemps divisé les savants. Mais
un avis majoritaire s'est dégagé. Nous donnons quelques-uns de
ces avis dans ce qui suit.


Durée de quatre jours maximum :

L'avis majoritaire jusqu'à
aujourd'hui est une durée de quatre jours. Cet avis
se base sur le fait que le Prophète, lors de son pèlerinage
d'Adieu, en arrivant à La Mecque (le 4 du mois de Dhul-
hijja)
; il y resta un peu moins de quatre jours. [Bukhârî
(1019), Abû Dâwûd (1044), le nombre de jours est calculé
par les savants dont 'Asqalânî]

Cet avis (quatre jours) est majoritairement admis selon
Tirmidhî ; c'est celui des imams Mâlik, Shâfi'î et Ahmad
notamment (vingt prières pour Mâlik et Shâfi'î, et vingt
et une pour Ahmad), qui n'ont pas voulu laisser les choses
sans contrôle.

Si le voyageur penser rester moins de quatre jours
(ou équivalent de vingt prières), il écourtera alors ses prières
et les regroupera durant tout son séjour. S'il pense rester
plus de quatre jours, alors il complètera ses prières et
les accomplira normalement.


Quinze ou dix-neuf jours :

Abû Hanîfa parle de
quinze jours, en se basant sur le hadîth authentique rapporté
par Ibn 'Abbâs Radhi Allah 'Anhou, dans lequel il déclare que le Prophète Salla-llah allahi wa salam
avait écourté ses prières pendant dix-neuf jours lorsqu'il était entré
à La Mecque victorieux. [Bukhârî (1018 et 1019), Tirmidhî (504),
Ahmad (19019) et d'autres]

En fait, les hadîths authentiques qui parlent de cet évènement citent
plusieurs nombres : douze jours, dix-huit nuits (ce qui n'est pas en
contradiction avec dix-neuf jours), dix-sept jours (sans compter le
jour de l'entrée de la sortie de La Mecque). Celui, citant quinze jours,
comporte des problèmes quant à son authenticité.

Pour Shafi'î, l'explication est que le voyage du Prophète Salla-llah allahi wa salam à
La Mecque était indéterminé quant à sa durée, ce qui explique qu'il
raccourcissait ses prières.


Nombre indéterminé de jours :

Pour certains enfin (Ibn
'Uthaymîn notamment), les textes présents ne signifient
nullement des limites. Le Coran et la Sunna parlent de voyage
(safar). Tout déplacement qui s'apparenterait au voyage
en prendrait les règles : quoiqu'il dure, quelque longueur qu'il
prendrait, quelque moyen qu'utiliserait le voyageur. Le voyage
dépendrait donc de l'intention profonde de l'individu, que cela
prenne une journée avec de très longues distances, ou qu'il
prenne plusieurs jours avec de faibles distances de chez lui.

De même, il ne serait pas en voyage s'il n'avait pas pris cette
intention, dût-il faire de longues distances et/ou des journées
entières. Cette vision permettrait d'expliquer beaucoup de
choses, notamment les différences de durée rapportées par les
hadîths, le fait aussi que notre mère 'Aïsha Radhi Allah 'Anha ainsi que
'Uthmân Radhi Allah 'Anhou aient complété leurs prières dans les dernières
années de leurs vies.


Voyage indeterminé :

Si le voyageur ne sait
s'il va rester, dans une ville ou village de passage, une heure,
un jour ou plus, il est dans l'indétermination la plus totale, il
peut alors écourter ses prières et les regrouper comme s'il
était en voyage. Cet arrêt rejoint la règle du voyage. Cet
état peut durer des mois, voire des années. Cet avis fait l'
objet d'un consensus très large parmi les savants.


Sources extraites du livre ("Les règles de la prière en Islam"),
basé sur les avis des plus grands savants de l'islam : les
savants anciens reconnus pour leur autorité scientifique et
morale (tels l'imam Mâlik, Abû Hanîfa, Ahmad, Nawawî et bien
d'autres), sans omettre l'avis des savants contemporains,
spécialistes du Hadîth et du fiqh. En se basant sur les
Sources authentiques et les avis éclairés (et toujours
référencés) par nos savants.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


« Dernière édition: Mai 23, 2009, 07:56:47 par Zahiya » Journalisée
soeur fiALLAH
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 29
Localisation: Saint etienne
Messages: 147



Voir le profil WWW
« Répondre #2 le: Mai 23, 2009, 08:17:37 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh ma soeur zahiya barakALLAH ou fik pour ces informations qui je pense  seront très utiles car c'est bientot les départ en vacance!!!! encore une fois barakALLAH ou fik ma soeur qu'ALLAH te récompense pour ce rappel.amine
 Salam Alaykoum
Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #3 le: Mai 24, 2009, 13:30:16 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 bismillah

               wa fik baraka allahoû ma chère  Sourire Mouslima je t'en prie  Wink
               Et si cela peut aidé nos  Sourire Mouslima et  Rire Mouslim qui comptent
               partirent en vacances, je serais plus que contente
               que ce fils leurs soient utile  Smiley Wink
                baraka pour ta dou'a ma oukhty  Cheesy qu' allah
                te récompense également de ses bienfaits  amine

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Oum Souleymane
Invité
« Répondre #4 le: Décembre 17, 2009, 11:37:03 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

  Baraka Allahou Fik oukhty !!!

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
clerms
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: Tassin
Messages: 3



Voir le profil
« Répondre #5 le: Mai 31, 2010, 17:02:10 »
Share   Modifier le messageModifier


 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Pouvez vous m'éclairer sur quelque points ?

J'ai bien compris le fait d'écourter et de regrouper les prières.

  "écourter (qasr)  les prières de quatres cycles (raka'ât) :
  celles du zuhr, 'asr et 'ishâ', en n'en effectuant que deux par prière
  au lieu des quatre."


ma question est la suivante:  lors des voyages, le Maghreb se prie-t-il en deux cycles aussi ou trois cycles de prières comme d'habitude ?

    " Il peut regrouper (jam') les deux prières zuhr et 'asr en les
  accomplissant ensemble à tout moment compris entre le début du temps
  d'accomplissement du zuhr jusqu'à la fin de celui du 'asr (un
  peu avant le coucher du soleil), et de même en regroupant celles du
  maghrib et du 'ishâ' de la même façon entre le début du
  temps d'accomplissement du maghrib (coucher du soleil) jusqu'à
  la fin de celui du 'ishâ'."


Comment doit-on faire ?
En rassemblant zuhr et 'asr par exemple, on effectue ( 2 cycles + un tachahoud complet ) X 2 ...donc 2 cycles séparés ou (2 cycle + 2 cycle + un tachahoud complet)  à la fin ?

 baraka2 pour réponses

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Coralie01
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: 01
Messages: 15



Voir le profil
« Répondre #6 le: Octobre 25, 2011, 20:52:32 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Merci à tous pour votre aide dans tous ces post, j'ai une petite question tout de même.
J’espère que vous pourrez m’éclairer insha Allah

Quand je pars en avion, par exemple mon avion est à 17h30, je pourrais prier Dohr chez moi insha Allah mais pas Asr, je serais certainement arrivée à destination à l'heure de Maghreb. Comment faire donc, puis-je regrouper Dohr et Asr chez moi sachant que je pars? ou dois-je rattraper ma priere de Asr à l'arrivée?

 baraka2
Qu'Allah vous bénisse amine
 Salam Alaykoum
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #7 le: Octobre 25, 2011, 21:19:51 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                       bismillah



                                                                    Salam Alaykoum


   Allahuma Amin

   Wa fiki Baaraka Allah et oui ma chère  Sourire Mouslima  Wink Coralie,tu peux le faire  bismillah  ..regrouper Dohr et Asr

   Le regroupement des prières en cas de besoin

Question

Il m’arrive d’être retenu pour une période dépassant le temps imparti pour la prière sans pouvoir me libérer, comme lors d’un cours à la fac ou lorsque je suis dans les transports. Est-ce que le regroupement des prières est autorisé dans ces circonstances ?

Réponse de Sheikh Al-Qaradâwî

Les juristes hambalites sont d’avis qu’il est permis au musulman et à la musulmane de regrouper occasionnellement les prières du dhohr et du `asr, et celles de maghrib et de `ishâ’ respectivement, en cas de besoin, ce qui apporte une très grande aisance. « On rapporte, en effet, qu’il arrivait parfois que le Prophète — paix et bénédictions sur lui — regroupe les prières sans être en voyage ni par temps de pluie. On interrogea Ibn `Abbâs à ce sujet lui disant : “Quel était son dessein en faisant cela ?” Il répondit : “Il a voulu affranchir sa communauté de toute gêne.” » Ce hadîth figure dans le Sahîh de Muslim.

Par conséquent, si jamais il y a un empêchement rendant impossible l’accomplissement de chaque prière en son temps, il est permis de regrouper les prières, à condition de ne pas en faire une habitude, tous les deux ou trois jours, ou chaque fois que l’on a envie de participer à des sorties qui se répètent fréquemment. Cette dérogation n’est valable que de manière exceptionnelle, pour lever les difficultés auxquelles on peut parfois être confronté.

Par exemple, cela s’applique à l’agent de circulation dont le service commence au coucher du soleil et dure jusqu’après la prière de `ishâ’. Il lui est permis de regrouper la prière de maghrib avec celle de `ishâ’ par anticipation ou par report, selon ses disponibilités. De même, un chirurgien ne peut abandonner son patient pendant une intervention chirurgicale. Il peut donc regrouper les prières par anticipation ou par report. L’islam a prévu ces dérogations pour faciliter la vie de ses adeptes et ne pas leur causer de gêne.

Quant au fait de se rendre à une fête, je ne vois là aucune nécessité ni excuse valable, dès lors que l’individu peut s’arranger pour prier sur place. Il ne doit pas éprouver de gêne à accomplir la prière à temps, fût-il un homme ou une femme, car ce sentiment de gêne est non avenu s’agissant de l’accomplissement de la prière où que l’on se trouve. Au contraire, l’individu devrait donner le bon exemple aux autres car la prière fait partie des choses que l’on devrait divulguer, elle fait partie des cultes qui doivent apparaître, et que les musulmans doivent proclamer et exalter : « Voilà (ce qui est prescrit). Et quiconque exalte les injonctions sacrées d’Allâh, cela procède en effet de la piété des cœurs. » [1]

Parmi les choses que l’on déplore dans nombre de cérémonies officielles organisées dans de nombreux pays musulmans, il y a le fait qu’elles se déroulent à cheval sur les heures de prières, notamment la prière de maghrib, sans aucun égard pour les droits de Dieu — Exalté soit-Il —, ni pour le sentiment des croyants attachés à l’accomplissement des prières à temps. Si les gens attachés à l’accomplissement des prières se levaient comme un seul homme pour accomplir la prière à l’heure, les organisateurs de telles cérémonies en tiendraient compte davantage.

Quoiqu’il en soit, tout individu éprouvant des difficultés à accomplir chaque prière en son temps peut regrouper les prières comme nous l’avons dit précédemment.
Et Dieu est le Garant de tout succès.


 Voici également un lien Oukhty Wink qui t'éclairera  InchAllah

  Le regroupement des prières[/u]

           Il est permis au croyant de regrouper la prière du zuhr avec
           celle du 'asr, et celle du maghrib avec celle du 'ishâ'.
           Le regroupement se fait de la manière suivante :

           - Accomplir les deux prières zuhr et 'asr l'une à
           la suite de l'autre : valable du début du temps du zuhr
           à la fin du 'asr, soit avant le temps de la prière du 'asr,
           façon appelée (taqdîm), soit après ce temps, façon
           appelée alors (ta'khîr).

           - Accomplir les deux prières maghrib et 'ishâ' l'une
           de l'autre : valable du début du temps du maghrib à la
           fin du 'ishâ', de même en avançant (taqdîm) ou en
           retardant (ta'khîr) le temps d'accomplissement.

           Il est permis aux croyants en voyage de regrouper leurs
           prières, comme défini plus haut, durant leurs voyages, aussi
           bien à l'aller qu'au retour.

           Telle est la pratique prophétique comme le décrit le Compagnon
            Mu'âdh Ibn Jabal : "Durant la marche vers Tabûk, l'Envoyé de
            Dieu Salla-llah allahi wa salam regroupait les prières du zuhr et 'asr
            lorsque le soleil dépassait le zénith avant qu'il ne prenne le
            départ. Lorsqu'il prenait le départ avant que le soleil ne
            dépasse le zénith, il les regroupait après le temps de la
            prière du 'asr. De même, lorsqu'il prenait le départ
            juste après le coucher du soleil, il regroupait les prières
            du maghrib et du 'ishâ'. Et lorsqu'il prenait le
            départ avant le coucher du soleil, il les regroupait bien
            après le temps de la prière du 'ishâ'." [Abû Dâwûd,
            (1022), Tirmidhî (508) hadîth hasan gharîb]
  
            De nombreux hadîths attestent cela. Le Successeur
            (tâbi'î) Nâfi rapporte que 'Abdallâh Ibn 'Umar, lors
            de ses voyages, regroupait les prières du maghrib
            et du 'ishâ' après la disparition des dernières lueurs
            rouges du ciel et disait : "Lorsque le Prophète Salla-llah allahi wa salam
            voyageait, il regroupait les prières du maghrib et
            du 'ishâ'. [Muslim (1140), Ahmad (5574), Nasâ'î
            (596)].

            Il les regroupait aussi après le temps de la prière du
            'ishâ'. [Muslim (1142)].[/b]


            Sources extraites du livre ("Les règles de la prière en
             Islam"), basé sur les avis des plus grands savants
             de l'islam : les savants anciens reconnus pour leur
             autorité scientifique et morale (tels l'imam Mâlik, Abû
             Hanîfa, Ahmad, Nawawî et bien d'autres), sans omettre
             l'avis des savants contemporains, spécialistes du
             Hadîth et du fiqh. En se basant uniquement sur les
             Sources authentiques et les avis éclairés (et toujours
             référencés) de nos savants.

    ALLAH EST SEUL SAVANT

    Qu' allah  AN-NÂFI'O te Facilite   amine


                                                                                    Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 
Journalisée
Coralie01
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: 01
Messages: 15



Voir le profil
« Répondre #8 le: Octobre 26, 2011, 15:44:40 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
 Baraka Allahou Fik ma soeur tu m'as été d'un grand reconfort masha Allah
Je prie pour qu'Allah te bénisse et te comble de Ses bienfaits ici bas et dans l'Au délà pour te recompenser  amine
Que Dieu te protège  amine
Merci encore pour ces explications
 Salam Alaykoum
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #9 le: Octobre 26, 2011, 19:08:05 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                      bismillah


                                                                   Salam Alaykoum



    Allahuma Amin

   Wa fiki Baaraka Allah Oukhty Wink

     El Hamdoulilah

  Qu' allah ACH-CHAKOÛR t'en Accorde davantage  amine


                                                                        Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Rita
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 35
Localisation: LYON
Messages: 101



Voir le profil
« Répondre #10 le: Décembre 26, 2011, 19:34:46 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
 baraka pour ce rappel merci pour ton travail qu' allah  Razza wa jal te récompense en retour
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #11 le: Janvier 01, 2012, 11:12:53 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum
 baraka pour ce rappel merci pour ton travail qu' allah  Razza wa jal te récompense en retour
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

   bismillah

  Wa `Alaykùm Salâm Wa Rahmatullâhi Wa Barakâtùh

  Wa fiki baraka lahû oukhty et Amîn à ta du'a Smiley
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #12 le: Janvier 01, 2012, 15:16:28 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

9a fait plaisir de te lire ma soeur zahiya

 InchAllah que tu te porte bien  Amine

 baraka pour ce beau partage  MachAllah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Rita
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 35
Localisation: LYON
Messages: 101



Voir le profil
« Répondre #13 le: Janvier 05, 2012, 06:44:48 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
 baraka2 pour vos eclaircissements qu' allah vous en récompense
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
 Allahou Akbar
Journalisée
Musc_88
Invité
« Répondre #14 le: Décembre 05, 2013, 14:39:23 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 MachAllah MachAllah Allahou Akbar baraka ma chère soeur pour tes partages et rappel
 Allahou Akbar Allahou Akbar Allahou Akbar

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

COffret integral Arabe
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, spécialisée dans le développement d'applications web et mobile, plateformes e-commerce et marketplace.