Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Qu'adviendra t-il des personnes n'ayant jamais entendu parler de l'islam?  (Lu 13342 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Lydia9
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 27
Localisation: Paris
Messages: 70



Voir le profil
« le: Février 26, 2009, 14:40:37 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

J'espère que vous vous portez bien mes frères et soeurs,
Voilà en faite j'ai une question,
Qu'arrivera t-il, le jour du jugement, pour les gens qui habitent en Afrique ou autre part et n'ont pas du tout de religion (peut être même qu'ils ne savent même pas ce qu'est la définition du mot " religion "), qui ne connaissent  pas la religion musulmane et vivent en tribus comme certains des pays d'Afrique ?

Voilà j'espère qu'une ou plusieurs réponses arriveront bientôt  InchAllah

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Février 26, 2009, 14:41:30 par muslima-de-coeur » Journalisée

Ni les Juifs, ni les Chrétiens ne seront jamais satisfaits de toi, jusqu'à ce que tu suives leur religion.

- Dis : "Certes, c'est la direction de Dieu qui est la vraie direction".

Mais si tu suis leurs passions après ce que tu as reçu de science, tu n'auras contre Dieu ni protection ni secoureur.
Chérinne
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: 69
Messages: 2272



Voir le profil
« Répondre #1 le: Février 26, 2009, 15:22:50 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

Ma Sœur, j'ai quand-même du mal à croire que des
personnes n'ont jamais entendus parler de la religion Musulmane
"l'Islam" !!!   Roll Eyes

Mais peut-être que tu dis vrai en ce qui concerne les petites tribus
dans les fin-fonds des forêts !  Smiley

Je ne sais pas, ALLAH OU AÄLEM !!!

 Salam Alaykoum
Journalisée

habibti
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: canada
Messages: 115



Voir le profil
« Répondre #2 le: Février 26, 2009, 16:16:21 »
Share   Modifier le messageModifier

mais ces tribus ont quand meme entendu parler du christianisme lol
Journalisée
said2009
Invité
« Répondre #3 le: Février 26, 2009, 16:23:40 »
Share   Modifier le messageModifier

Voilà en faite j'ai une question,
Qu'arrivera t-il, le jour du jugement, pour les gens qui habitent en Afrique ou autre part et n'ont pas du tout de religion (peut être même qu'ils ne savent même pas ce qu'est la définition du mot " religion "), qui ne connaissent  pas la religion musulmane et vivent en tribus comme certains des pays d'Afrique ?


 Salam Alaykoum



a mon avis la justice d'Allah  Razza wa jal est la justice idéale d’Allah  Razza wa jal . De par Sa miséricode, Il  Razza wa jal ne châtiera personne sans l’avoir averti et sans lui montrer le chemin droit :

Allah  Razza wa jal dit dans le Saint Coran: Nous n'avons jamais puni [un peuple] avant de [lui] avoir envoyé un Messager ( sourate17 : verset15).

 Les gens ne peuvent pas être punis pour un mal tant que l'avertissement nécessaire ne leur est pas parvenu par l'intermédiaire d'un vrai Messager.

En somme, les seules personnes qui iront en Enfer sont celles qui voient ou entendent parler du Prophète Mohammad et du Coran mais ne cherchent pas à en savoir davantage.

Par contre, il se peut que ceux qui restent involontairement dans l'obscurité ( au fin fond de la jungle, parce qu'ils n'ont eu aucun moyen d'entendre parler de ces choses-là, bénéficient de la Grâce Divine et ne soient pas blâmés et punis pour leurs mauvaises actions.


ce n'est que mon point de vue personelle.

Allah Alim


 Salam Alaykoum
Journalisée
AdelMuslim81
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 41
Localisation: Lyon
Messages: 430



Voir le profil
« Répondre #4 le: Février 26, 2009, 16:26:03 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

J'espère que vous vous portez bien mes frères et soeurs,
Voilà en faite j'ai une question,
Qu'arrivera t-il, le jour du jugement, pour les gens qui habitent en Afrique ou autre part et n'ont pas du tout de religion (peut être même qu'ils ne savent même pas ce qu'est la définition du mot " religion "), qui ne connaissent  pas la religion musulmane et vivent en tribus comme certains des pays d'Afrique ?

Voilà j'espère qu'une ou plusieurs réponses arriveront bientôt  InchAllah

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 Salam Alaykoum

Je crois que cette question a déjà été posée dans le forum et je me rappelle que j'avais répondu que je me souviens avoir vu une émission sur Al Jazeera dont l'invité était cheikh Youssef Qaradhawi. Quand on lui a posé cette question, il a répondu que le gens qui n'ont jamais connu l'islam seront jugés selon les valeurs de leur société car dans toute société il y a au moins une espèce de code moral et des valeurs. Personnellement je trouve que c'est très logique car les gens qui n'en ont jamais entendu parler ne peuvent pas le suivre et donc c'est pas forcément de leur faute et Allah seul connaît la vérité ma soeur.
Journalisée

<a href="http://www.islamweb.net/frh/Flash/OBanners117.swf" target="_blank">http://www.islamweb.net/frh/Flash/OBanners117.swf</a>
Lydia9
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 27
Localisation: Paris
Messages: 70



Voir le profil
« Répondre #5 le: Février 26, 2009, 17:03:03 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 baraka2 mes frères et soeurs de m'avoir répondu Smiley

Qu' allah nous guides tous dans le droit chemin.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

Ni les Juifs, ni les Chrétiens ne seront jamais satisfaits de toi, jusqu'à ce que tu suives leur religion.

- Dis : "Certes, c'est la direction de Dieu qui est la vraie direction".

Mais si tu suis leurs passions après ce que tu as reçu de science, tu n'auras contre Dieu ni protection ni secoureur.
azhar
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: nice
Messages: 229



Voir le profil
« Répondre #6 le: Février 26, 2009, 21:04:28 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
mes cher  Sourire Mouslima fi  allah Razza wa jal
voila ce que j'ai trouver pour vous faire une idée
     
 
 
 Les Nuba   
 
© Arthur Howes/Survival




Quel est leur vrai nom ?
Nuba est le nom donné par le gouvernement soudanais à une cinquantaine de groupes habitant les monts Nuba. Ils se nomment eux-mêmes "gens des collines" et pour se distinguer les uns des autres, se désignent par le nom de leur colline ou de leur village.




 Dans quels pays et dans quel milieu naturel vivent-ils ?
Les monts Nuba sont des massifs de granit de 400 à 1400 mètres d’altitude au-dessus de l’immense plaine de savanes du Kordofan, au centre du Soudan. Les Nuba s’y sont installés depuis plusieurs siècles et se sont retranchés dans ces montagnes reculées pour échapper aux razzias des tribus arabes qui capturaient les Africains noirs pour les vendre comme esclaves.

Les groupes sont restés isolés les uns des autres et du monde extérieur jusqu’aux années 1970. Agriculteurs, ils vivaient en paix avec les tribus arabes de pasteurs nomades, les Baggara, en cultivant les collines et les vallées couvertes de savane, de baobabs et d’arbres à gomme arabique. Leur vie est rythmée par la succession des saisons de pluie et de sécheresse, les travaux agricoles et les fêtes.









 Combien sont-ils ?
Ils étaient environ un million avant la guerre civile qui a ravagé le sud du Soudan et les monts Nuba de 1992 à 2002. Aujourd’hui ils sont environ 500 000 en pays nuba, un grand nombre ayant émigré en ville ou à l'étranger.




 Quelles langues parlent-ils ?
Les Nuba parlent plus de 50 langues distinctes non écrites, regroupées en deux grandes familles : nilo-saharienne et kordofanienne.



Comment s'habillent-ils ?
Aujourd’hui, les Nuba musulmans sont habillés de longues robes et de turbans blancs. Jusqu’aux lois soudanaises interdisant la nudité, les jeunes hommes vivaient complètement nus tant qu’ils étaient en âge de lutter, soit entre 20 et 30 ans. Ils se trouvaient beaux ainsi, fiers de leurs corps d’athlète. Cette nudité complète prenait fin chez les filles dès leur première grossesse.

Tous portaient une fine ceinture de perles, de coquillages et de cuir autour des hanches sans laquelle ils se sentaient vraiment nus. Les coiffures, parures et peintures corporelles différaient d’un groupe à l’autre. Les Nuba de Kau sont ceux qui ont été le plus photographiés par les voyageurs fascinés par leur beauté.

Les filles, dès l’âge de trois ans, s'enduisaient de la tête aux pieds d’une huile teintée de terre ocre, plus ou moins rouge selon leur clan. Elles portaient de nombreux colliers de perles, de racines, de graines, de fruits secs et de plumes, un anneau de métal dans une narine, un casque de tresses enduit de graisse et de terre, piqué de plumes d’autruche.

Elles avaient le corps et le visage couverts de scarifications: on utilisait une épine pour soulever la peau et une lame pour l’inciser. Puis on recouvrait toutes les incisions de farine de sorgho (une céréale) pour les sécher et donner une forme bien bombée aux cicatrices. Elles supportaient tout cela sans broncher.

Elles commençaient à l’âge de 10-11 ans par des motifs scarifiés sur le visage pour s'embellir, améliorer la vue et éloigner les maux de tête. Puis aux premières règles elles se scarifiaient des lignes verticales sur le ventre. Enfin, passés les trois ans de leur premier enfant, elles se se scarifiaient le dos, les fesses et les jambes pour redevenir séduisantes.




© Arthur Howes/Survival


Pendant la saison sèche, les hommes passaient également beaucoup de temps à se peindre sur le corps et le visage des motifs qu’ils réinventaient, jour après jour, pour se mettre en valeur.




 Comment sont leurs maisons ?
Les villages sont installés au sommet d'énormes rochers arrondis ou sur les pentes des collines pour favoriser l’écoulement des eaux pendant la saison des pluies. Une maison comprend plusieurs cases rondes en boue séchée coiffées d’un toit de chaume pointu. Elles sont disposées en cercle et reliées entre elles par un mur.

On pénètre dans les cases par une petite ouverture basse. Chaque case a une fonction précise: salle commune, chambre des adultes, lieu sacré pour les trophées, cuisine, chambre pour les enfants et grenier : son ouverture est étroite et en hauteur et seules les femmes peuvent s’y glisser en plongeant la tête la première.




 Que mangent-ils ?
Ils cultivent et mangent du maïs, des haricots, des melons, des concombres, du sésame, de l'arachide, du sorgho et du millet. Les femmes passent quotidiennement des heures à préparer la bouillie de millet. Il faut d'abord écraser entre deux pierres les grains pour les réduire en farine, préparer la bouillie et la cuire dans des plats en terre sur un feu de bois allumé devant la case-cuisine.

Chaque famille dispose aussi des œufs et du lait produits par ses bêtes. On consomme très rarement de la viande. Pour les fêtes, on fait fermenter de grandes quantités de sorgho pour faire du marissa, la bière locale.




 Quels animaux vivent autour d'eux ?
Les jeunes garçons sont chargés de l’élevage des chèvres, vaches et brebis sur les pâturages à proximité des villages, tandis que les femmes élèvent des cochons (sauf chez les musulmans) et de la volaille près des cases.

Dans la savane vivent antilopes, lièvres et coqs de Guinée. Autrefois les Nuba chassaient les antilopes, lions et léopards armés de lances et de boucliers, mais pas les éléphants. Un chasseur appelait à la chasse ses voisins et amis en soufflant dans une corne spéciale et ils partaient par petits groupes pour deux ou trois jours. Le gibier était partagé, la tête revenant au "maître de chasse" qui menait le groupe. On chassait l’antilope pour l'offrir en sacrifice. Aujourd’hui, ils chassent des coqs de Guinée, lièvres et rats à la lance ou au fusil.



Quels sont leurs croyances et leurs rites ?
Avant l’indépendance du Soudan en 1956, les Nuba étaient animistes. Depuis, ils ont été convertis à l’islam ou au christianisme, mais environ un quart d'entre eux sont restés animistes et croient en un dieu unique qui a créé l’univers et décide de l'avenir des hommes, qui ne punit pas le mal et ne récompense pas le bien.

Selon eux, il existe une vie après la mort : tous les êtres vivants, hommes et animaux, ont une "âme ombre" qui se sépare du corps à la mort pour aller vivre une autre vie.

Ils croient aussi aux pouvoirs surnaturels des ancêtres, des bons et mauvais esprits, ou encore des jeteurs de sort. Pour s’attirer leur protection, des rites accompagnent tous les moments importants de la vie privée comme la naissance, le mariage, la maladie ou la mort, et de la vie du groupe, comme la pluie ou la récolte. Ce sont les kujurs, hommes habités par les esprits, qui sont chargés de "faire la pluie", de célébrer les mariages, de guérir les malades, de protéger les combattants, de fixer le début des fêtes et des rites d’initiation.

Lors d’un rite lié aux cultures, on pose des épis sur un autel en pierre au-dessus duquel un animal a été sacrifié. Chaque participant tient sa lance ensanglantée par dessus l’animal sacrifié, puis le kujur s'adresse au dieu: "Donne-nous des céréales, de la bière et des enfants". Pour les récoltes, les rites sont accomplis dans la maison du kujur et accompagnés de quantité de bière, de chants et de danses.




 Quelles sont leurs fêtes?
Elles ont lieu à l’arrivée des pluies, de mai à juin, puis après les récoltes de septembre, à la saison sèche. Les principales fêtes, les sibir, sont celles du feu, des récoltes et de la chasse, avec des tournois de lutte et des danses. Pour la fête du feu, qui a lieu en novembre, le kujur allume un feu, puis les participants coupent de l’herbe verte, battent les personnes de leur choix avec cette herbe pour en éloigner les mauvais esprits et jettent les gerbes au feu. Un jeune homme peut également battre la jeune fille de son choix pour lui montrer qu’il souhaite l'épouser et mettre ainsi les chances de son côté.

C’est lors des fêtes des récoltes que commence la saison des tournois de lutte, pour remercier le dieu pour l’abondance des récoltes. Ces tournois confrontent les meilleurs lutteurs, les kaduntor. Les athlètes sélectionnés s’affrontent à main nue ou avec des bâtons. Les Nuba de Kau étaient renommés pour se battre avec de redoutables bracelets de cuivre à double lame tranchante.

Sur l’aire de combat où ils sont rassemblés nus et peints, armés de leurs lances, les kaduntor se battent deux à deux. Chacun des lutteurs est accompagné d’un arbitre de son village qui arrête le combat dès qu’il devient dangereux. Même dans les combats au bracelet tranchant, les blessures sont rarement mortelles et vite séchées en appliquant de la terre.

Lavés et parés à nouveau, les vainqueurs assistent, au coucher du soleil, à une danse frénétique donnée en leur honneur par les jeunes filles du village qui chantent les louanges des kaduntor et choisissent à tour de rôle leur favori.




 Quelles œuvres d'art produisent-ils?
La parure du corps représente le sommet de l’art nuba. Rien n’est plus beau qu’un corps d’athlète prêt pour le combat, couvert de cendre ou de rayures blanches, paré d'une coiffure ou d'une ceinture de plumes d’autruche.

Chez les Nuba de Kau, au cours de longues séances de peinture, le corps est d'abord rasé, puis enduit d’huile et de poudres colorées selon des motifs du choix de chacun. Le blanc vient de la poudre de coquillage ou de calcaire; l’ocre, le jaune et le rouge d'une pierre tendre creusée dans une grotte; le noir de la poussière de charbon et le bleu des marchands arabes. Seuls les meilleurs lutteurs ont le droit de se peindre tout le corps en noir.

Chacun invente son maquillage pour le mettre en valeur, faire peur ou faire rire. Depuis qu’ils ont de petits miroirs, ils se peignent eux-mêmes, mais avant ils se peignaient les uns les autres. Les combattants se reconnaissent à leurs pointes rasées des tempes vers la nuque, surmontées d’une sorte de casque en cire d’abeille soupoudré de couleurs et orné de plumes d’autruches.




 Quels sont leurs problèmes dans le monde actuel ?
Aujourd'hui les Nuba vivent pauvrement, que ce soit dans les villes où ils se sont réfugiés ou en pays nuba. Ils sont généralement traités comme des citoyens inférieurs et sont victimes de discrimination.

A partir des années 1960 leurs plaines ont été occupées par des hommes d'affaires de la capitale pour devenir d'énormes fermes mécanisées. Ceux qui refusaient d'abandonner leurs terres étaient malmenés, emprisonnés ou assassinés.

De 1992 à 2002, Les Nuba ont été entraînés dans une guerre civile entre le gouvernement islamiste de la capitale et le sud du pays. Les tribus arabes les combattaient sur leur territoire-même et de nombreux Nuba ont été massacrés ou se sont réfugiés dans les villes du nord. Certains ont été déportés et enfermés dans des camps dits "camps de la paix".

En 2005, après les affrontements, les Nuba de retour dans leurs villages n’ont pas retrouvé leurs terres agricoles. Ils croyaient les posséder collectivement selon la coutume, mais elles avaient été confisquées par le gouvernement et cédées à des populations arabes venues du nord du Kordofan ou à de riches marchands.

Depuis de nombreuses années, Survival se bat pour la reconnaissance des droits des Nuba et pour l'arrêt de la spoliation de leurs terres par les fermiers.



Les mots en gras sont expliqués dans le lexique


Dossier réalisé à partir de la page Nuba du site de Survival et de plusieurs livres en anglais :
Oswald Iten, Le Soudan, Zurich, Editions Silva, 1983
Eliane et Pierre Dubois, Soudan, pays des Nouba, Lausanne, Edita S.A. 1980
Leni Riefenstahl, Les Nouba de Kau, Paris, Chêne, 1976
Two Nuba Religions : An Essay in Comparison in Gods and Ritual, in "Readings in religious beliefs and practices", John Middleton, éd. New York, The Natural History Press, 1967
S.F. Nadel, The Nuba. An Anthropoligal Study of the Hill Tribes in Kordofan, Oxford University Press, 1947.
 
 
« Dernière édition: Février 26, 2009, 21:05:34 par meriem38 » Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #7 le: Mars 17, 2009, 09:39:04 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

J'espère que vous vous portez bien mes frères et soeurs,
Voilà en faite j'ai une question,
Qu'arrivera t-il, le jour du jugement, pour les gens qui habitent en Afrique ou autre part et n'ont pas du tout de religion (peut être même qu'ils ne savent même pas ce qu'est la définition du mot " religion "), qui ne connaissent  pas la religion musulmane et vivent en tribus comme certains des pays d'Afrique ?

Voilà j'espère qu'une ou plusieurs réponses arriveront bientôt  InchAllah

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

ASSALAM ALEYKOUM


Allah a dit:". Et Nous n'avons jamais puni [un peuple] avant de [lui] avoir envoyé un Messager".(17/15).Allah a dit:"Allah n'est point tel à égarer un peuple après qu'Il les a guidés, jusqu'à ce qu'Il leur ait montré clairement ce qu'ils doivent éviter. Certes, Allah est Omniscient".(9/115).Le prophète(psl) a dit:Par celui qui détient mon ame entre ses mains si une personne qui entend parler de moi qu'il soit juif ou chrétien et ne croit pas de ce que j'ai apporté il fera parti des gens de l'enfer".Ce qui fait que celui qui est ignorant en ne prendra pas en compte ce qu'il ignorait de la religion.Mais il faut savoir que certains ignorants sont tétus ,qu'ils ne cherchent pas la vérité,ni l'à suivre mais se contentera de suivre ce que suit son entourage.En fait celui-là n'est pas excusé parceque la preuve se trouve autour de lui en entendnt parler de l'Islam.Allah a dit:". Mais plutot ils dirent: ‹Nous avons trouvé nos ancêtres sur une religion, et nous nous guidons sur leurs traces›. Et c'est ainsi que Nous n'avons pas envoyé avant toi d'avertisseur en une cité sans que ses gens aisés n'aient dit: ‹Nous avons trouvé nos ancêtres sur une religion et nous suivons leurs traces›".(43/22).

La personne qui sera excusée est celui qui ne connait pas la vérité,ni on ne lui a fait parvenir.Puis s'il fait parti des musulmans prononce la Shahada entre dans ce groupe.S'il ne fait pas parti de l'Islam il fera parti de la religion où il se trouve et le jour dernier son cas relève des gens de la fitra.Il est dit qu'il subiront un test le jour dernier.Mais il faut savoir que actuellement l'Islam est parvenu dans presque sur tout la terre et la plupart refuse l'Islam non par ignorance mais par dénegation(I'nad).
C'est le cas aussi du Shirk et perversité,il y a excuse par ignorance comme il est dit dans le verset coranique:"Ton Seigneur ne fait pas périr des cités avant d'avoir envoyé dans leur métropole un Messager pour leur réciter Nos versets. Et Nous ne faisons périr les cités que lorsque leurs habitants sont injustes".(28/59).Cela concerne toute acte dont Allah réserve un chatiment.Mais si cette ignorant est une personne qui ne cherche pas la vérité,pour celui-là c'est autre chose.C'est l'ignorant qui ne connait pas la vérité ni on ne lui a pas montré de meme qu'ils ont fait leur possible pour la connaitre,ces personnes sont excusés, mais celui qui sait que cela est interdit,qu'elle conduit au Shirk mais ne donne pas d'importance celui-là n'est pas excusé.(Fatawi Al Akida.Ibn Outheimine).

Sheikh Abd Al Aziz Ibn AbdAllah Al Rajihi a écrit:Oudhr Bi Al Jahl a été étudié et montrer par des savants comme Imam Ibn Al Quaim dans le livre"Tarik Hijrataine"et "Kafia chafia".De meme que les savants de Nejd comme Sheikh Abd Allah Ababitine et d'autres.Et aussi dans"Charh Akida Tahawia".On peut en conclure que:L'ignorant qui peut parvenir à la science n'est pas excusé.Il doit apprendre et chercher.L'ignorant qui cherche la vérité n'est pas semblable à l'ignorant qui ne cherche pas la vérité.

L'ignorant qui ne cherche pas la vérité n'est pas excusé parcequ'il ne cherche pas la vérité.Par contre celui qui cherche la vérité et ne l'atteint pas est excusé.(Question,réponse sur la foi et la mécreance).
Imam Ibn Quoudama a écrit:La peine ne s'applique pas à celui qui ne sait pas l'interdiction de la fornication.Omar,Othmane et Ali ont dit:La peine ne s'applique qu'à celui qui l'a connait et c'est l'avis des gens de science.Si le fornicateur prétend ignorait l'interdiction et il se peut qu'il l'ignorait étant nouveau dans l'Islam,habitant la compagne ,il est accepté de lui ce qu'il dit parcequ'il se peut qu'il soit sincère.Mais s'il fait parti de ceux dont cela ne peut etre cacher comme le musulman qui vit parmi les musulmans et les gens de science,il n'est pas accepté ce qu'il dit parceque l'interdiction de la fornication ne peut lui etre cacher.Ce qui fait qu'il ment meme s'il prétend qu'il est un ignorant.(Moghni.10/156).

Allah a dit:"Et nous n'avons jamais puni(Un peuple) avant de(lui) avoir envoyé un messager".(17/15).
Allah a dit:"En tant que messagers, annonciateurs et avertisseurs, afin qu'après la venue des messagers il n'y eût pour les gens point d'argument devant Allah. Allah est Puissant et Sage".(4/165).
Allah a dit:"
Allah a dit:". Toutes les fois qu'un groupe y est jeté, ses gardiens leur demandent: ‹Quoi! ne vous est-il pas venu d'avertisseur?›
Ils dirent: ‹Mais si! un avertisseur nous était venu certes, mais nous avons crié au mensonge et avons dit: Allah n'a rien fait descendre, vous n'êtes que dans un grand égarement›
Et ils dirent: ‹Si nous avions écouté ou raisonné, nous ne serions pas parmi les gens de la Fournaise".(67/8).›.
Allah a dit:"
. Et ceux qui seront dans le Feu diront aux gardien de l'Enfer: ‹Priez votre Seigneur de nous alléger un jour de [notre] supplice›.
Ils diront: ‹vos Messagers, ne vous apportaient-ils pas les preuves évidentes›? Ils diront: ‹Si›! Ils [les gardiens] diront: ‹Eh bien, priez›! Et l'invocation des mécréants n'est pas qu'aberration". (40/49).
Allah a dit:"
O communauté des djinns et des humains, ne vous est-il pas venu des messagers, choisis parmi vous, qui vous ont raconté Mes signes et averti de la rencontre de ce jour? Ils diront: ‹Nous témoignons contre nous-mêmes.› La vie présente les a trompés; et ils ont témoigné contre eux-mêmes qu'en (vérité) ils étaient mécréants.
C'est que ton Seigneur n'anéantit point injustement des cités dont les gens ne sont pas encore avertis".(6/130).

Sheikh Al Outheimine(Je ne pense pas que vous faites parti des gens qui rejettent Sheikh Outheimine et d'autres savants pour des raisons...)écrit:
La divergence qui se fait en ce qui concerne l'excuse par ignorance comme d'autres cas de divergence dans le Fiqh.Il se peut que parfois la divergence n'est que littéraire pour prononcer une sentance sur une personne bien déterminée.Ce qui veut dire que les savants ont été d'accord à dire que la parole relève de la mécreance ou que l'acte aussi relève de la mécreance de meme que le rejet.Mais que dire de la personne qui a fait ce acte?.

1-Que la personne a une religion autre que l'islam ou n'a aucune religion.Cette personne vera la sentance s'appliquer à lui extérieurement(Dhahir) mais le jour de la résurrection son cas relève d'Allah et le hukm le plus proche de la vérité(Rajih)qu'Allah lui fera subir un test et il sait ce que cette personne aurait fait comme acte.Mais on sait qu'Allah ne fera pas entrer quelqu'un dans l'enfer qu'avec un péché :". Et ton Seigneur ne fait du tort à personne".(18/49).Mais dans cette vie pour nous il sera un mécreant dans cette vie parcequ'il n'est pas un musulman mais on a dit qu'il aura à subir un test le jour de la résurrection comme il a été rappelé par Imam Ibn Al Quaim dans le livre "Tarik Hijrataine" lorsqu'il parla du 8ème groupes en ce qui concerne les enfants des Mouchrikines.

2-Que la personne soit un musulman mais qu'il a vécu avec cet acte de mécreance mais il ne se douter nullement qu'il a fait un acte contraire à l'islam et que personne ne lui a fait un rappel.Celui-là verra aussi la sentance s'appliquer à lui extérieurement(Dhahir) mais le jour de la résurrection son cas relève d'Allahcomme il est rapporté par le Coran et la Sunna.:"Et Nous n'avons jamais puni [un peuple] avant de [lui] avoir envoyé un Messager".:". Ton Seigneur ne fait pas périr des cités avant d'avoir envoyé dans leur métropole un Messager pour leur réciter Nos versets. Et Nous ne faisons périr les cités que lorsque leurs habitants sont injustes".:". en tant que messagers, annonciateurs et avertisseurs, afin qu'après la venue des messagers il n'y eût pour les gens point d'argument devant Allah. Allah est Puissant et Sage".Et d'autres versets qui montrent que la preuve(Huja) ne se fait qu'avec science et clarté.En ce qui concerne la Sunna,Muslim rapporte d'après Abi Horeyra que le prophète(psl) a dit:Par celui qui détient mon ame entre ses mains,si une personne entend parler de moi parmi cette Oumma,Juif,chrétien puis il mourra sans avoir cru en moi et par lez message dont je suis porteur,il fera parti des gens de l'enfer".


Imam Ibn Quoudama écrit dans son livre "Moughni":Mais s'il est parmi ceux qui ne connaisent pas ce qui est obligatoire comme un nouveau en Islam,vécu loin de la communauté musulmane ou dans la compagne loin des villes les gens de science ne l'ont pas rendu mécreant".Ibn Taymiya écrit:Je disais toujours à celui qui se trouve avec moi de faire attention de faire entrer une personne dans la mécreance ,perversité ou péché que lorsqu'il est conscient que la preuve(Huja) lui est parvenu.Que lorsqu'il fait l'acte il devient mécreant,pervers ou pécheur.Et je le dis qu'Allah a pardonné à cette Oumma son erreur dans les cas relevant en paroles et en actes.Et nos Salafs continuaient a divergé dans beaucoup de ces cas et personne n'a dit à l'autre qu'il est mécreant,ni pervers ou pécheur.Puis Ibn Taymiya dit:Et je montrai souvent ce qui est rapporté par nos Salafs et savants par donner le mot mécreant à celui qui a dit telle ou telle parole ce qui est vrai mais il faut différencier entre ce qui est géneral et défini(Mou'ine).A la fin il conclu:Rendre mécreant est une mise en garde et s'il est un rejet de ce qui a été apporté par le prophète(psl) mais l'homme peut etre nouveau dans l'Islam vécu dans la compagne.

Le genre de ce personnage n'est rendu mécreant de ce qu'il rejette que lorsque la preuve(Huja) se fait sur son compte.Il se peut que la personne n'ait pas entendu les textes(Noussous),l'a entendu maisd elle est à l'état de doutes chez lui ou l'a compris faussement".
Sheikh Mohamed Abd Al Wahab dit aussi:"Pour ce qui est de la mécreance,je rend mécreant celui qui a connu la religion du prophète(psl).Après l'avoir connu il l'insulte et s'attaque à ceux qui l'a pratique c'est celui-là que je rend mécreant".:"Pour ce qui est du mensonge et de la calomnie ce qu'ils disent que je rend mécreant en géneral et rend obligatoire l'émigration vers nous pour celui qui peut montrer sa pratique religieuse.Tout cela c'est du mensonge et de la calomnie pour détourner les gens de la religion d'Allah et de son prophète(psl).Si on ne rend pas mécreant celui qui adore une idole comme celui de Abd Al Kader,celui de Ahmed Badaoui et d'autres à cause de leur ignorance et que personne ne leur a montré.Alors comment rendre mécreant celui qui n'est pas un Mouchrik s'il n'émigre pas vers nous,ni s'est rendu mécreant ni ne nous a combattu".(Fatawi Al Akida.Outheimine).

Pour ce qui est des paroles de Ibn Al Quaim
"il parlais des couches des gens .......................pas des personne qui sont mécréant a cause de leur ignorance". tariq lhijratayn page 411 a 41.
Seulement il fallait continuer à lire en bas de ce passage ou que peut-etre que dans le livre que vous avez ,l'auteur n'a pas apporté ce que dit Ibn Al Quaim en entier!.
Ibn Al Quaim écrit à la suite de ce que vous avez rapporté:
Oui il faut dans ce cas détailler pour dissiper les ambiguités entre le suiveur qui peut apprendre et trouver la vérité mais s'est détourné et un suiveur qui ne peut pas cela de toute façon.Celui qui peut et se détourne par négligence en laissant ce qui est obligatoire pour lui,pour celui-là il n y a pas d'excuse chez Allah pour lui.Et pour celui qui ne peut ni poser des questions ou avoir la science qui lui permet d'apprendre,il y a en cela deux cas:

-Celui qui cherche la vérité et l'aimant mais ne peut l'avoir ni l'apprendre ne trouvant pas celui qui lui montre.Celui-là fait parti des gens de la Fitra.
-Celui dont la Da'wa ne lui est pas parvenu mais ne l'a cherchant pas et se contentant de ce qu'il a(comme religion ou doctrine).Le premier dit O mon seigneur si je savais que tu as une autre religion mieux que de celle que j'ai,je l'a suivrai et laisserai celle que j'ai.Mais je ne connais que celle où je me trouve.Et c'est là toute ma force et la fin de mon savoir.Par contre le deuxième est content de ce qu'il a comme religion et aucun autre ne l'influence de meme qu'il ne cherche pas à savoir une autre.Il n y a pas de différence chez lui entre sa passivité et qu'il peut chercher.Ce deuxième n'est pas comme le premier du fait qu'il y a une différence entre eux.Le premier est comme celui qui cherche une religion pendant une période de fitra mais ne l'a trouve pas.

Donc il y a une différence entre l'incapacité de celui qui cherche et l'incapacité de celui qui ne cherche pas.Le deuxième est comme celui qui ne cherche pas et décedera Mouchrik. Donc il faut bien contempler cela.Qu'Allah le jour du jugement jugera entre ses serviteurs en toute éthiqueté et justice et ne chatiera que celui dont la preuve(Huja) est parvenu par l'envoi des prophètes.Mais voir si Zaid en personne ou Amrou lui est parvenu la preuve(Huja) ou non,cela on ne peut pas s'impliquer entre ce qui est entre Allah et ses serviteurs.Mais l'important est de savoir que celui qui a une religion autre que l'Islam est un mécreant et qu'Allah ne punira pas quelqu'un qu'après que la preuve lui soit parvenu par les prophètes et cela dans l'ensemble.Pour ce qui est de la personne(Mou'ine) cela relève de la science d'Allah et sa sagesse dans la récompense et le chatiment.Pour ce qui est dans la vie le jugement se fait selon l'Extérieurement ( Dhahir) de ce qu'on voit.Pour ce qui est des enfants des mécreants,leurs fous suivent leurs parents.On peut conclure que cela se base sur quatre fondements(Oussoul):


-Qu'Allah ne puni personne qu'après que la Huja lui soit parvenu comme il est dit :"Et Nous n'avons jamais puni [un peuple] avant de [lui] avoir envoyé un Messager",. en tant que messagers, annonciateurs et avertisseurs, afin qu'après la venue des messagers il n'y eût pour les gens point d'argument devant Allah. Allah est Puissant et Sage",:". Et ceux qui avaient mécru seront conduits par groupes à l'Enfer. Puis quand ils y parviendront, ses portes s'ouvriront et ses gardiens leur diront: ‹Des messagers [choisis] parmi vous ne vous sont-ils pas venus. vous récitant les versets de votre Seigneur et vous avertissant de la rencontre de votre jour que voici?› Ils diront: si, mais le décret du châtiment s'est avéré juste contre les mécréants",:"Et ils dirent: ‹Si nous avions écouté ou raisonné, nous ne serions pas parmi les gens de la Fournaise›. Ils ont reconnu leur péché. Que les gens de la Fournaise soient anéantis à jamais",:"O communauté des djinns et des humains, ne vous est-il pas venu des messagers, choisis parmi vous, qui vous ont raconté Mes signes et averti de la rencontre de ce jour? Ils diront: ‹Nous témoignons contre nous-mêmes.› La vie présente les a trompés; et ils ont témoigné contre eux-mêmes qu'en (vérité) ils étaient mécréants".Et beaucoup d'autres versets où Allah dit qu'il chatiera celui dont est venu un prophète(psl) et la preuve lui soit parvenu.C'est un pécheur qui avoue son péché.


Pour le deuxième cas le chatiment se fera à cause de deux choses,le refus de la Huja et ne pas l'accepter.De meme que l'a mettre en pratique.Il y a la mécreance de rejet et la mécreance d'entetement.Pour ce qui est de la mécreance de l'ignorance avec le fait que la Huja ne s'est pas fait,de meme qu'il ne peut pas l'obtenir.C'est pour ce genre qu'Allah a dégager le chatiment d'eux que lorsque la Huja des prophètes soient parvenus.Que la preuve change selon le temps et l'endroit.Il se peut que la huja se fait sur des mécreants dans un temps et pas dans un autre.Dans un endroit et pas dans une autre.Comme elle se fait pour une personne et pas pour une autre.Et cela à cause de son jeune age comme un garçon,le fou ou celui qui ne l'a comprend pas ou qu'il n y a pas un interprète qui lui traduit.Pour celui-là il est comme le sourd qui n'entend pas,ni ne comprend.Il fait parti des quatres groupes qui ont une huja le jour dernier comme il est rapporté dans le hadith par Asouad et Abi Horeyra et d'autres.Pour le quatrième et dernier est que les actes d'Allah fait parti de sa sagesse....".(Tarik Al Hijrataine).
Dans un hadith ,d'après Al Asouad ibn Sari' le prophète(psl) a dit:Quatre personnes auront à protester le jour de la résurrection(Yahtajouna):Un sourd,un sot,un vieux et celui qui est mort pendant la Fitra.Le sourd dira:Mon seignuer l'islam est venu mais je n'ai rien entendu.Le sot dira qu'il n'avais pas toutes ses capacités mentales.Le vieux dira que ses capacités mentales avaient beaucoup baissé.Pour celui de la Fitra il dira :Mon Seigneur aucun prophète ne m'est venu.Alors on leur dira :Entrez dans le feu.Celui qui entre elle deviendra pour lui une fraicheur salutaire.Pour celui qui refuse on le poussera dedans.(Ahmed,Ibn Habanne.Sahih Al Jami' Al Saghir).

Imam Ibn Al Quaim écrit:Ce qui est obligatoire pour le serviteur de le savoir que toute personne qui a une religion autre que l'Islam est un mécreant.Qu'Allah ne chatie quelqu'un qu'après que la preuve lui soit parvenu par un prophète.Ceci est dans l'ensemble.Définir la personne(Ta'ine) revient à la science d'Allah.Cela concerne la récompense et le chatiment.Par contre dans la vie de ce monde elle se fait par ce qui est extérieur de la personne(Dhahir):Les enfants des mécreants,les fous des mécreants prennent le jugement de leurs parents".(Tarik Al Hijrataine).

Imam Chaoukani dit à propos du verset Coranique:". Et Nous n'avons jamais puni [un peuple] avant de [lui] avoir envoyé un Messager".Et cela dans le livre "Fath Al Quadir":Allah rappelle qu'il ne puni ses serviteurs qu'après l'envoi des prophètes et la descente des livres.Il a montré qu'il(Allah) ne les a pas laissé à l'abandon.Et ne les blame pas avant que la preuve (Huja) ne soit montré.On peut comprendre(Dhahir) qu'il ne les puni ni dans le monde d'ici-bas ni le jour de la résurrection qu'après l'envoi des prophètes".

Journalisée
Venceslas
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 37
Localisation: Fra-Jpn
Messages: 19



Voir le profil
« Répondre #8 le: Septembre 30, 2012, 10:33:28 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh Au Japon j'ai rencontré des gens qui ne connaissaient pas l'Islam.. et j'ai eu très peur.. car si je commencais à leurs en parler je serai un peu comme un " dignitaire " une sorte d'ambassadeur.. donc une lourde responsabilité.
Ils seront jugés pour les actes qu'ils faisaient, bien pour le bien mal pour le mal, car ils ne savaient pas. C'est un peu comme dans les voyage de Dur-al-Qa'yan, quand il est allé dans une " contrée où le soleil se couchait dans une zone boueuse "...
La nature humaine appelle au Bien, donc naturellement tu fais le bien, après tu te dénatures. ça doit être ça pour les japonais, je n'ai pas connu un peuple plus gentil qu'eux de toute ma vie.. pour moi ils ont une vraie attitude sunna.. C'est pas comme chez nous ici, c'est ça qui me fait de la peine," vous êtes la meilleure communauté ".... soupir...

De toute manière la puissance de Dieu est illimité. J'ai connu un collègue franco-japonais qui s'était reconverti à l'islam par lui même, avait appris l'arabe, et qui par ses actions à rencontrer une japonais travaillant au moyen orient déjà musulmane et ils se sont mariés et ont eu un enfant mashallah ! Là c'est d'une puissance tellement magnifique..... c'est si beau !

Dans tous les cas Dieu sait mieux et au final " nefsi nefsi ".
« Dernière édition: Septembre 30, 2012, 10:35:55 par ¤ Um-Tessnime ¤ » Journalisée

Ma vie entière est basée sur le verset soixante de la sourate cinquante cinq :
 ・『Y a-t-il d'autre récompense pour le bien, que le bien?』・
Maria.A
Invité
« Répondre #9 le: Mars 17, 2013, 18:30:02 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum




 MachAllah MachAllah baraka2 !!


 Salam Alaykoum
Journalisée
Um~Tariq
Invité
« Répondre #10 le: Mars 17, 2013, 19:31:56 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah
Assalamou 'Alaykoum wa rahmatou Allah


Macha Allah wa Barak Allahou fikoum pour ce beau partage d'information
Importante wa Alhamdou Lillah
Puisse Allah vous rendre grâce et vous protège de tout mal
Puisse Allah éclairer toute personne égarer du droit chemin  MachAllah


Wa 'alaykoum salam
Journalisée
   

Arabe Pour francophones
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, spécialisée dans le développement d'applications web et mobile, plateformes e-commerce et marketplace.