Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


  Voir les messages
Pages: [1]

1  L'islam aujourd'hui / Le Carrefour des Religions / Re : isabellazza:Péché et Infaillibilité des Prophètes. le: Septembre 22, 2009, 13:43:34
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


ceux qui ont renié les juif sa doi etre les juif et ceux qui l'ont suivi c'est sans doute les premier chrétien mais voilà j'ai pas de preuve à l'appui donc si quelqu'un en as  baraka2

2  L'islam aujourd'hui / Questions relatives au mariage / Re : Est il mieux de se marier par amour ou par raison ??? le: Septembre 21, 2009, 19:30:59
 Salam Alaykoum


Le mieux c'est de se marier pour Allah !

3  L'islam aujourd'hui / Le Carrefour des Religions / Qui a écrit les évangiles ? le: Septembre 20, 2009, 12:47:15
Qui a écrit les évangiles ?

 

Sache qu'un livre ne peut être considéré comme inspiré qu'autant qu'il est prouvé, par des témoignages authentiques et irrécusables, qu'il a été écrit par le prophète ou l'apôtre auquel il est attribué, et qu'il est arrivé jusqu'à nous sans aucune altération. Une simple supposition, une affirmation sans preuves ne suffisent pas à établir que tel livre appartient, en réalité, au prophète ou l'apôtre dont il porte le nom. Il ne suffit pas non plus qu'une tradition se trouve dans une ou plusieurs sectes pour être reçue comme authentique.

Dans les discussions avec nos amis chrétiens ,on nous répond que le manque de traditions authentiques vient des persécutions auxquelles, l'Eglise Chrétienne a été exposée pendant trois cent treize ans.

J'ai lu les livres ou les théologiens essaient de prouver l'origine de ces textes , notamment les évangiles , et je n'y ai rien trouvé que des hypothèses et des inductions. Mais les hypothèses ne sauraient tenir lieu de preuves. et il suffirait de leur opposer une simple dénégation, les preuves, c' est à eux a les fournir, et non pas à nous. Je veux bien, toutefois, discuter ce point, et je me bornerai, pour ne pas fatiguer le lecteur par des répétitions, à quelques parties du nouveau testament :
L'évangile de Mathieu :

l'Evangile de Matthieu était en hébreu, et ce texte, altéré par les différentes sectes chrétiennes, disparut à la fin, de sorte que celui que les Chrétiens possèdent maintenant sous ce nom n'est qu'une simple traduction, dont rien ne garantit l'authenticité, et dont on ne connaît même pas l'auteur, ainsi que l'avoue Jérôme, l'un des docteurs les plus renommés des premiers siècles.

les chrétiens disent : à la vérité, c' est peut-être un tel, ou tel autre ; mais ce ne sont là que des suppositions, qui n'ont aucune valeur dans une discussion sérieuse. Tout ce que l'église affirme aujourd'hui c'est : "que le plus probable était que cet évangile a été écrit en grec par Matthieu lui-même". Voilà ce que dit à ce propos, la "Penny Cyclopédia" : "L'Evangile selon Matthieu a été écrit l'an 41, en hébreu ou en syro-chaldéen ; il n'existe maintenant que la traduction grecque ; et le texte hébraïque existant n'est qu'une traduction de cette dernière".
L'évangile de Marc:

Thomas Ward a dit : "D'après Jérôme, quelques-uns des premiers docteurs avaient des doutes sur l'authenticité du dernier chapitre de Marc ; d'autres sur quelques versets du 22e chapitre de Luc, et d'autres enfin sur les deux premiers chapitres de cet Evangéliste qui ne se trouvent pas dans les textes de la secte Marcionite". Voilà ce qu'on lit dans Norton (p. 70, éd. de lS37, Boston) : "Il y a dans l'Evangile de Marc un passage qui demande à être vérifié ; ce passage commence au 9ème verset et va jusqu'à la fin du dernier chapitre. Il est étrange que Griesbach qui, dans son Commentaire, avait relevé cette interpolation, ne l'ait pas notée dans le texte". Après avoir développé les raisons qui lui ont fait croire à une interpolation il ajoute : "Il ressort de cela que ce long passage a été ajouté aux texte, ce qui est d'autant plus vraisemblable, que les copistes avaient l'habitude invétérée d'ajouter des mots aux texte plutôt que d'en omettre". Griesbach est un des savants les plus renommés de la secte protestante, et quoique Norton ne jouisse pas d'une grande considération auprès de cette secte (il est unitairien et conséquemment hétérodoxe) les paroles de Griesbach seul font autorité.
l'Evangile de Luc:

Pas la peine de trop en discuter , celui qui a écrit Luc n'a jamais vu Jésus , il n'a jamais écrit l'évangile par inspiration , car tout simplement il l'affirme lui même :
Luc 1

1.1 Plusieurs ayant entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous,

1.2 suivant ce que nous ont transmis ceux qui ont été des témoins oculaires dès le commencement et sont devenus des ministres de la parole,

1.3 il m'a aussi semblé bon, après avoir fait des recherches exactes sur toutes ces choses depuis leur origine, de te les exposer par écrit d'une manière suivie, excellent Théophile,

1.4 afin que tu reconnaisses la certitude des enseignements que tu as reçus.

 
l'Evangile de Jean

Il n'est pas prouvé. non plus que l'Evangile de Jean soit réellement de lui.

Il y a même plusieurs raisons qui tendraient à nous faire croire le contraire.

1) Dans les temps anciens, de même que de nos jours, un auteur parle toujours en son nom lorsqu'il décrit des événements qu'il a vus ; or, il ne parait pas, ici, que l'auteur ait vu lui-même ce dont il parle.

2) On lit au 21ème chapitre de cet Evangile (V. 24 ) . " C'est ce disciple qui rend témoignage de ces choses et qui les a écrites ; et nous savons que son témoignage est véritable ". Ici on se réfère à Jean a la troisième personne, après quoi l'écrivain parle en son nom . "Nous savons que", ce qui démontre que l'écrivain est autre que Jean lui-même. Il est probable que l'écrivain a trouvé des notes de Jean et qu'il les a suivies en composant son récit.

3) Au 2ème siècle, on a mis en doute que Jean fût réellement l'auteur du 4e Evangile ; lrénée était encore en vie à cette époque ; or lrénée était disciple de Polycarpe, qui lui-même avait été disciple de Jean. Et bien ! Irénée ne s'éleva jamais contre ces doutes ; il n'allégua jamais l'autorité de son maître Polycarpe pour détruire de pareille suppositions . Si cet Evangile était de Jean, Polycarpe l'aurait su et l'aurait dit à Irénée ; car il est extrêmement invraisemblable qu'lrénée, auquel Polycarpe donnait les détails les plus minutieux et qui mettait tout par écrit, n'eût jamais rien entendu au sujet d'un point aussi essentiel que celui de l'authenticité de l'Evangile de Jean. Eusèbe nous apprend avec quel soin lrénée conservait ses moindres souvenirs. Il nous rapporte ces mots de lui, dans l'Histoire Ecclésiastique (V. 20, p. 219, éd. de 1847 ) . "J'ai entendu ces paroles par la grâce de Dieu avec la plus grande attention, et je les ai écrites dans mon cœur et non sur mes tablettes, et ma constante habitude a été de la relire sans intermission".

Il est donc constant qu'au 2ème siècle, des doutes ont été avancés sur l'authenticité de l'Evangile de Jean et que l'Eglise orthodoxe n'a pas pu prouver le contraire. Celse, philosophe païen du 2ème siècle, affirmait que les Chrétiens avaient altéré leurs Evangiles trois ou quatre fois, et qu'au 4e siècle, Festus, l'un des champions les plus éminents du Manichéisme, répétait que le Nouveau Testament n'était ni de Jésus, ni des Apôtres, et qu'il avait été écrit par un inconnu, qui l'avait attribué aux Apôtres et à leurs disciples, afin de lui donner plus d'autorité ; il fit, ainsi, aux Chrétiens un tort immense par ses critiques.

4) On lit dans le Catholic Herald (vol. VIl. p. 205, ann. 1844) : "Selon Stahelin, l'Evangile de Jean a été écrit par l'un des disciples de l'Ecole d'Alexandrie". Remarquez avec quelle assurance Stahelin nie que cet Evangile soit de Jean, et affirme qu'il est l'œuvre d'un élève de l'école d'Alexandrie.

5) Bretschneider est également d'avis que l'Evangile et les Epîtres attribuées à Jean ne sont pas de cet Apôtre et qu'ils ont été composés au commencement du 2ème siècle.

6) L'illustre Grotius a dit qu'à l'origine l'Evangile de Jean n'avait que vingt chapitres. Après la mort de Jean, l'Eglise d'Ephèse y ajouta le 2le chap.

7) On sait que les Alogiens, secte chrétienne du 2ème siècle, niait l'authenticité de cet Evangile et de tous les autres écrits attribués à Jean.

Cool On verra dans la suite, que les savants rejettent les onze premiers versets du 8ème chap., qui d'ailleurs ne se trouvent pas dans la traduction syriaque. Il résulte de cela que tout est incertain dans ces premiers temps, et que l'opinion de Stahelin et de Bretschneider est après tout la plus vraisemblable.

9) Il y a sur l'époque de la rédaction des quatre Evangiles des récits de peu de valeur et dénués de toute autorité qui nous montrent combien peu authentiques sont les faits relatifs à ces Evangiles. Horne a dit ( part 11. sect.2ème, vol. 1V. p. 237, éd. 1839) : "Les données qui nous ont été transmises par les premiers historiens ecclésiastiques, relativement à l'époque de la rédaction des Evangiles, sont si vagues, si confuses, si discordantes, qu'elles ne nous mènent à aucune conclusion solide ou certaine : les plus anciens des premiers pères recueillirent les traditions de leurs temps, et les enregistrèrent comme des fais certains ; et ceux qui vinrent après adoptèrent ces premiers rapports avec une révérence implicite. C'est ainsi que des traditions, vraies ou fausses, passèrent d'un écrivain à un autre, sans contrôle, jusqu'à ce qu'il devint presque trop tard de les examiner avec un résultat quelconque".

Le même auteur donne plus loin les différentes opinions sur les époques de la rédaction des quatre Evangiles. Le premier aurait été écrit, d'après divers savants, dans les années 37, 38, 41, 43, 4S, 61, 62, 63, ou 64 de l ère chrétienne. Le second, entre les années 56 à 65, et, comme date plus probable, les années 60 à 63. Le troisième, dans les années 53, 63, ou 64 ; le quatrième, en 68, 69, 70, ou en 97 ou 98.

 
L'Epître aux Hébreux, la 2ème Epître de Pierre, la 2ème et la 3ème de Jean, l'Epître de Jacques, celle de Jude, l'Apocalypse de Jean, et quelques passages de la 1ère Epître de Jean:

L'Epître aux Hébreux, la 2ème Epître de Pierre, la 2ème et la 3ème de Jean, l'Epître de Jacques, celle de Jude, l'Apocalypse de Jean, et quelques passages de la 1ère Epître de Jean, ont été attribués, sans preuve, aux Apôtres et étaient considérés comme douteux jusqu'en 363. Les susdits passages de l'Epître de Jean sont encore tenus pour interpolés par les critiques les plus distingués de notre époque, comme nous le verrons plus loin ; et tous ces divers écrits ne se trouvent pas dans la traduction syriaque. Toutes les Eglises de l' Arabie ont rejeté la 2ème Epître de Jude, et l'Apocalypse ; l'Eglise Syriaque aussi a constamment refusé de les reconnaître, comme on le verra par ce qui suit. On lit dans Horne (vol. 11. p. 206, éd. de 1822) : "On ne trouve pas dans la traduction syriaque la 2ème Epître de Pierre, l'Epître de Jude, la 2ème et la 3e Epître de Jean, et l'Apocalypse de Jean. Il manque également dans cette traduction, les versets 2 à l l du 8e chap. de l'Evangile de Jean et le 7e verset du 5e chap. de la 1ère Epître de Jean".

Le traducteur syrien doit avoir omis tous ces livres parce qu'ils ne lui semblaient pas assez authentiques.

Ward dit (p. 37) : "Rogers, l'un des théologiens protestants les plus distingués, nous donne les noms de plusieurs savants de sa secte qui rejettent comme apocryphes les livres suivants : l'Epître aux Hébreux, l'Epître de Jacques, la 2ème et la 3e Epître de Jean, l'Epître de Jude, et l' Apocalypse de Jean. Le docteur Bliss dit également que jusqu'au temps d'Eusèbe les livres n'étaient pas tous considérés comme authentiques et soutient que l'Epître de Jacques, celle de Jude, la 2ème Epître de Pierre, la 2ème et la 3e de Jean, ne sont pas de ces Apôtres. L'Epître aux Hébreux resta longtemps douteuse. Les Eglises syriaques n'ont jamais voulu reconnaître ces livres, et les Eglises d'Arabie ont suivi leur exemple".

Lardner dit dans le 4ème volume de ses œuvres (p. 175- . "Cyrille et l'Eglise de Jérusalem de son temps ne reconnaissent pas l'Apocalypse de Jean et le nom de ce livre ne se trouve pas dans le catalogue des livres canoniques écrit par lui". Le même auteur dit (loc. cit. p. 323) : "L'Apocalypse de Jean ne se trouve pas dans l'ancienne version syriaque ; ni Bar-Hebraeus, ni Jacques d'Edesse, n'ont écrit de commentaire sur ce livre". Et Ebedjésu omit de son catalogue la 2ème Epître de Pierre, la 2ème et la 3e de Jean, l'Epître de Jude, et l' Apocalypse de Jean ; et c' est là aussi l'opinion des Syriens".

Le Catholic Herald (vol. VII. p. 206, ann. 1844) dit : "Rose dit (p. 161) que plusieurs théologiens protestants n'admettent pas l'authenticité de l'Apocalypse de Jean, et le Professeur Ewald a prouvé, d'une manière irréfutable, que l'Evangile de Jean, les Epîtres et l'Apocalypse, ne peuvent pas être du même auteur".

Eusèbe (Hist. VIl. 25) cite le passage suivant de Dionysius : "Quelques uns avant nous ont écarté et essayé de réfuter (1' Apocalypse), en critiquant chaque chapitre et déclarant le livre entier comme n'ayant ni sens ni raison. Ils disent qu'il a un faux titre et qu'il n'est pas de Jean. Ils vont même, jusqu'à affirmer qu'il n'est pas une révélation, attendu qu'il est couvert d'un voile si épais d'ignorance qu'aucun Apôtre, aucun des saints hommes, des hommes, de l'Eglise, ne saurait en être l'auteur ; mais que c'est Cérinthe, le fondateur de la secte des Cérinthiens, qui l'aurait composé et attribué à Jean ; car les Cérinthiens croient qu'il y aura un règne terrestre du Christ, ... quant à moi, je ne hasarderai pas de rejeter ce livre parce qu'il est très vénéré par un grand nombre de frères... Je ne nie pas que ce soit l'œuvre d'un homme appelé Jean, que c'était un saint homme et inspiré, mais je ne puis pas admettre facilement que ce soit l'Apôtre, le fils de Zébédée et frère de Jacques, et auteur de l'Evangile et de l'Epître qui porte son nom. Par la teneur générale des deux ouvrages, par leurs styles respectifs et le mode de leur composition, je conjecture que l'Apocalypse n'est pas l'œuvre de l'Apôtre, ... Que ce soit un Jean qui a écrit ces choses (1' Apocalypse) nous devons le croire, puisqu'il se nomme ; mais quel Jean c'est, est chose incertaine, car il n'a pas dit, - comme il (l'apôtre) le fait souvent dans l'Evangile, - qu'il était 'le disciple bien-aimé du Seigneur' , ou 'celui qui était couché sur son sein' , ou 'le frère de Jacques' ... Il y a un autre Jean, surnommé Marc, mentionné dans les Actes (XIII. 5), et que Paul et Barnabas prirent avec eux, ... mais si c'est lui qui a écrit l'Apocalypse, je ne saurais le dire, car il n'est pas écrit qu'il soit allé avec eux en Asie (Mineure). Il y est dit, au contraire (ibid. V. 13), que ce Jean, se séparant d'eux, est retourné à Jérusalem. Je pense, donc, que c'est un autre Jean d'Asie, car on dit qu'il y a à Ephèse deux tombeaux sur lesquels est écrit le nom de Jean. ... On voit par le style et le contenu de ce livre que Jean l'Evangéliste ne peut pas l'avoir écrit ; en effet, le style de l'Evangile et des Epîtres est classique et simple, tandis que l'Apocalypse diffère entièrement, par ses expressions hardies et les difficultés de son style, du langage usité par les Grecs. Dans l'Evangile et dans les Epîtres, Jean parle en son nom, ou à la troisième personne, et entre en matière sans préambule. L'auteur de l'Apocalypse, au contraire, commence ainsi . «  La Révélation de Jésus Christ. qu'il a reçue de Dieu pour faire connaître à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu'il a déclarées et envoyées par son ange à Jean son serviteur » ., et au 4e verset : «  Jean aux sept Eglises  » et ensuite : '9. Moi Jean, qui suis votre frère, et qui ai part avec vous à l'affliction et au règne et à la patience de Jésus-Christ' . On lit aussi au chap. xxii. 8 . 'C'est moi, Jean, qui ai vu et qui ai ouï'.

Ainsi, toutes les fois qu'il se nomme il le fait d'une manière contraire à celle de l'Apôtre, on ne peut pas dire que l'Apôtre ait dérogé à ses habitudes pour mieux se faire connaître, car si cela avait été son but, il aurait ajouté à son nom quelque désignation particulière, comme par exemple : Jean fils de Zébédée, frère de Jacques, ou . Jean le Disciple Bien-aimé. L'auteur de l'Apocalypse, au contraire, parle de lui-même dans les termes les plus généraux ; votre frère. celui qui a partagé avec vous. Je ne dis pas cela pour rabaisser l'auteur, mais pour faire ressortir la grande différence de style de ces deux écrits".

Eusèbe dit encore (Hist. 111. 3) : 'La première Epître de Pierre est authentique, mais la seconde n'était pas mise au nombre des écrits canoniques; elle était seulement lue. Les Epîtres de Paul sont quatorze en nombre, mais quelques-uns doutent de l'authenticité de l'Epître aux Hébreux".

Il ajoute au chap. XXIV. du même livre : « On doute si l'Epître de Jacques, celle de Jude, la seconde Epître de Pierre, la seconde et la troisième de Jean, appartiennent à ces Apôtres, ou sont l'œuvre d'autres personnes portant les mêmes noms, quant aux Actes de Paul ; au livre appelé Le Pastor, à la Révélation de Pierre, à l'Epître de Barnabas, et aux Institutions des Apôtres. On pense généralement que ce sont des ouvrages apocryphes ; si cela se confirmait il faudrait alors comprendre dans ce nombre, l'Apocalypse de Jean ».
l'Epître aux Hébreux

Plus loin (L.VI. C. 21) il cite ces paroles d'Origène au sujet de l'Epître aux Hébreux :"L'opinion, qui courait avant nous, est qu'elle a été écrite par Clément, évêque de Rome ; d'autres, qu'elle est l'œuvre de Luc, auteur de l'Evangile. L'authenticité de cette Epître a été niée aussi par Irénée, évêque de Lyon, qui vivait en 178 ; par Hippolitus qui vivait en 220 ; par Novatus, presbytère de Rome, qui vivait en 251. Tertullien, presbytère de Carthage en 200, attribue cette Epître à Barnabas. Caïus, presbytère de Rome, qui vivait en 212, compte treize Epîtres de Paul, mais il ne comprend pas dans ce nombre l'Epître aux Hébreux. Cyprien, évêque de Carthage en 248, ne fait pas mention de cette Epître. jusqu'à ce moment, l'Eglise Syriaque refuse de reconnaître la 2ème Epître de Pierre, la 2ème et la 3e de Jean. Scaliger a dit que celui qui a écrit la deuxième Epître de Pierre a perdu son temps.
l'Epître de Jacques

Eusèbe dit, à propos de l'Epître de Jacques (Hist. 11. 23 ) . "... Mais il faut remarquer qu'elle est considérée comme apocryphe ; et en effet peu d'écrivains anciens en font mention ; pas, même, celle qu'on appelle l'Epître de Jude, qui est une des sept Epîtres appelées catholiques. Néanmoins nous savons que ces Epîtres, avec les autres, sont lues publiquement dans plusieurs églises". Je lis dans l'Histoire de la Bible (Bible History), de 1850 . "Grotius a dit que cette Epître est de Jude, quinzième évêque de Jérusalem, sous le règne d'Adrien". Je trouve, aussi, dans Eusèbe (VI. 25) : "Origène a dit, dans le 5e livre de son commentaire sur l'Evangile de Jean, que Paul ... 'non seulement n'a pas écrit à toutes les Eglises auxquelles il a prêché, mais à celles, même, auxquelles il a écrit, il n'a envoyé que quelques lignes". Ainsi, d'après Origène, les Epîtres attribuées à Paul ne sont pas de lui, il n'y a, peut-être, que quelques lignes qui lui appartiennent. Nous voyons donc que ces paroles de Festus "Le Nouveau Testament n'a été écrit ni par Jésus, ni par les Apôtres, mais c' est l'œuvre d'un auteur inconnu qui l'a attribué aux Apôtres et à leur compagnons" sont l'expression d'une vérité incontestable.

Qui a écrit les évangiles , aimer-jesus.com

4  L'islam, ma religion / Questionnement sur des Hadiths / Re : pourquoi les hadyths sont importants ? le: Septembre 19, 2009, 17:34:09
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


les hadith sont rapporté de élève en savant en prenant soins de vérifier si là personne es digne de confiance son comportement etc.. les savant( d'avant parcourez parfois des mois pour vérifier un hadith ou pour en chercher auprès d'une personne et voilà c'est authentique il y a des règle dans l'acceptation d'un hadith ou pas et voilà il y a des savant spécialisé dui hadith tels que cheikh al albani de nos jours (rahimaoullah) ou chez les pieux prédécesseur tels que l'imam mouslim , l'imam boukhari , l'imam malik , l'imam ahmed , abou daoud thirmidi etc.. qu'Allah leur fasse à tous miséricorde donc voilà ont sais qui nous as rapporté les hadith.
                         Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh.

5  L'islam aujourd'hui / L'Islam dans la société / Re : Y a t-il un article dans la loi qui nous autorise à faire la prière au travail? le: Septembre 12, 2009, 10:54:32
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


la vérité tout peut existé& du moment que les musulmans se battent pour leur droit ! un exemple affreux certes mais c'est un exemple les jbeb avant ils avaient pas autant de droit ben maintenant ilms ont le droit de se marier et tout aoudou bilahi mais voilà ils se sont battu enfin ils sont préféré au musulman tte façon

6  L'islam aujourd'hui / L'Islam dans la société / Re : Y a t-il un article dans la loi qui nous autorise à faire la prière au travail? le: Septembre 11, 2009, 22:15:50
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


moi j'ai entendu mais je veux confirmation , et puis si certains patron refusent qu'ont fasse là salat c'est à cause de certains et certaines de nos frère et soeurs qui préfèrent obéir au patron qu'à Allah tandis que ci ont s'y mettez tous si ont disait plus souvent non touche pas mà religion sa se passerai pas comme sa !
 Allahou akbar!


Allah est le Seul patron !

7  L'islam aujourd'hui / L'Islam dans la société / Y a t-il un article dans la loi qui nous autorise à faire la prière au travail? le: Septembre 11, 2009, 17:27:26
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


j'ai entendui que dans là Loi française ya un article qui dit qu'ont peut tout à fait faire notr prière au travail , est-ce que quelqu'un en as un peu plus connaissance?

8  L'islam aujourd'hui / L'Islam dans la société / Re : Y'a-t-il des musulmans en Polynesie? le: Septembre 11, 2009, 17:24:54
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

prend des livres et autre doc avec toi c'est une bonne occasion d'appeler à l'islam  InchAllah !

9  L'islam, ma religion / Questions et éclaircissement sur les invocations / Re : Recherche des invocations sahih contre le mauvaise oeil et la jalousie le: Août 31, 2009, 09:54:10
Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


ok  baraka2

et avant que les 2 sourate salvatrice descende c'était quoi l'invocation que faisait le prophète  Salla-llah allahi wa salam pour se protéger du '3ayn ?


et Mou'awidhates c'est quoi ce sont les 2 dernière sourate du coran?

10  Les musulmans / Les Parents / Comment rendre sa mère fière de son enfant? le: Août 30, 2009, 13:35:29
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


j'aimerai savoir si quelqu'un à des "secret" à me divulguez pour que je rende mà mère super contente de moi et part ces actes avoir l'agrément d'Allah ? qu'est-ce que je peux faire ? ou dire ?

toutes les idée sont les bienvenue et si vous avez des hadith aussi sur le bon comportement envers sa mère  InchAllah je suis preneur

11  L'islam, ma religion / Questions et éclaircissement sur les invocations / Recherche des invocations sahih contre le mauvaise oeil et la jalousie le: Août 29, 2009, 15:48:06
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


est-ce que quelqu'un aurait des invocation sahih pour se protéger contre le mauvaise oeil et la jalousie etc...?

12  L'islam aujourd'hui / Le Carrefour des Religions / Re : L'histoire de paul , de sa bible , et de son message le: Août 27, 2009, 10:57:29
 Salam Alaykoum


 MachAllah excellente vidéo !

13  L'islam, ma religion / Allah (swt) / Re : Quel actes amène la malédiction d'Allah? le: Août 27, 2009, 10:41:48
Salam Alaykoum


ah ok  MachAllah  baraka2

ce serait possible d'en avoir d'avantage?


PS: c'est quoi " celui qui change les contours d’un terrain" Huh? et maudirent ces parent c'est dire du mal d'eux?

14  L'islam, ma religion / Allah (swt) / Quel actes amène la malédiction d'Allah? le: Août 26, 2009, 19:38:50
 Salam Alaykoum

Est-ce que quelqu'un peut me citer toutes les cause qui font encourir la malédiction d'Allah?

15  La pratique de l'islam / Questions sur le jeune : autre que le ramadan / éjaculation en état de jeune le: Août 05, 2009, 14:02:08
 Salam Alaykoum


est-ce que quand on à une éjaculation "sans rapport" annule le jeune?

par exemple je suis en ville et je suis en état de jeune et je vois une femme dénudé et sa me fais avoir une éjaculation est-ce que sa annule mon jeune?

16  Culture islamique / Les Prophètes / Re : de Noé à Abraham le: Août 05, 2009, 03:34:29
 Salam Alaykoum


 Soubhan' Allah voilà une raison de plus de connaitre la langue arabe au moins on peut appeler direct les gens de sciences !

17  L'islam, ma religion / Exégèse et explication des sourates / Re : au moment de la création d'Adam AS le: Août 01, 2009, 21:30:51
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

ben en faite dans le verset «Ô Adam, celui-là est vraiment un ennemi pour toi et ton épouse. Prenez garde qu’il vous fasse sortir du Paradis, car alors tu seras malheureux. Sourate 20 verset 117  c'était juste parce que c'était juste après là création d'Adam apparament :

Et quand Nous dîmes aux Anges: «Prosternez-vous devant Adam», ils se prosternèrent, excepté Iblis qui refusa.
Alors Nous dîmes: «Ô Adam, celui-là est vraiment un ennemi pour toi et ton épouse. Prenez garde qu’il vous fasse sortir du Paradis, car alors tu seras malheureux. S20V116&117  c'est pour sa je me demander si Allah parle a Adam AS de son épouse alors qu'il viens juste d'être créer ? c'était la que j'était un peu perdu en faite

18  L'islam, ma religion / Exégèse et explication des sourates / Re : au moment de la création d'Adam AS le: Août 01, 2009, 21:09:03
 Salam Alaykoum

je suis pas une soeurs mais quand est-ce que vous aller vous en rendre compte grrr lol

et sinon d'accord il y'a tout dans le coran mais le commun des croyant ne peut pas tout bien expliqué même il ne peut rien expliquer du tout car le coran c'est quand même Le Livre donc il y a des savant pour faire les récit mais justement j'était équivoque par rapport à ce verset mais j'ai eu là réponse dans le livre d'Ibn kathir c'est bien plus complexe qu'ont le croit donc voilà

hayakoum Allah

 Salam Alaykoum

19  L'islam, ma religion / Exégèse et explication des sourates / Re : au moment de la création d'Adam AS le: Août 01, 2009, 18:06:07
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


 Baraka Allahou Fik akhi pour cette réponse !

mais mà question n'était pas exactement sa , ma question c'était si au moment ou les anges se sont prosterné devant Adam as si Eve était déjà là par rapport à ce verset ou Allah  Razza wa jal dit Alors Nous dîmes: «Ô Adam, celui-là est vraiment un ennemi pour toi et ton épouse. Prenez garde qu’il vous fasse sortir du Paradis, car alors tu seras malheureux. Sourate 20 verset 117 j'en avais déduit que si Allah dit sa c'est que ou Eve était là ou Adam savait qu'il allaient avoir une femme ? c'est la que c'est un peu confu dans mon esprit et aussi dans le fait que Adam était pas directement avec Eve donc voilà j'ai besoin d'explications  InchAllah

20  L'islam, ma religion / Exégèse et explication des sourates / Comment Iblis savait qu'il y'aurait la résurrection le: Août 01, 2009, 17:32:06
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


Comment Iblis quand il a refuser de se prosterner devant Adam , comment il savait que les homme serait réssucité comme c'est dit dans le verset suivant : «Seigneur, dit [Iblîs], donne-moi donc un délai, jusqu’au jour où ils seront ressuscités». Sourate 38 Verset 79


21  L'islam, ma religion / Exégèse et explication des sourates / au moment de la création d'Adam AS le: Août 01, 2009, 17:26:07
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


j'aurais une question  InchAllah !

quand  allah  Razza wa jal dit à Adam dans le Coran : Alors Nous dîmes: «Ô Adam, celui-là est vraiment un ennemi pour toi et ton épouse. Prenez garde qu’il vous fasse sortir du Paradis, car alors tu seras malheureux. Sourate 20 verset 117

est-ce que Eve était déja la ? et est-ce que savaient qu'il aller avoir une épouse?  InchAllah si quelqu'un peut m'expliquer


 Salam Alaykoum

22  Culture islamique / L'Histoire de l'Islam / Re : LE PEUPLE DE LOTH ET LA CITE RENVERSÉE le: Juillet 23, 2009, 03:01:38
 Salam Alaykoum


 MachAllah excellent vraiment qu'Allah te récompense oukhti pour ce travail j'était à 1000 lieux de voir les chose comme sa  baraka

23  Les musulmans / Racontez nous votre reconversion / L’histoire du Dr. Miller le: Juillet 15, 2009, 15:45:07
L'histoire du Dr. Miller

Par Abou Nour Traduit par: Latifa Aky 

Il était membre actif parmi les prédicateurs chrétiens et dispose d'une vaste connaissance de
la Bible…Cet homme aime énormément les mathématiques… ainsi, il aime la logique ou la succession logique des faits. Un jour, il a décidé d'étudier le Coran afin d'y trouver des écarts qui renforceraient sa prédication aux musulmans pour se convertir au christianisme… 

Il s'attendait à trouver que le Coran est un livre archaïque rédigé il y a quatorze siècles et parlant du désert et de sujets de ce genre … Cependant, il a été surpris en découvrant son contenu … Il a même découvert que ce livre contient des faits qu'on ne trouve dans aucun autre livre … 

Il s'attendait à trouver le récit de quelques évènements critiques qu'a vécu le Prophète Mohammad, prière et salut de Allah sur lui, tels la mort de son épouse Khadija, Allah l'agrée, ou bien la mort de ses enfants … cependant, il n'a rien trouvé de ce genre… Il est même devenu perplexe en découvrant qu'une sourate entière du Coran, appelée Mariam (Marie), salut sur elle, parle d'elle avec glorification, alors que ni les livres chrétiens ni leurs bibles n'ont pu parler d'elle de la sorte!! 

Toutefois, il n'a trouvé aucune sourate au nom de Aïcha ou de Fatima, Allah les agrée … Il s'est aperçu que Issa (Jésus), salut sur lui, a été mentionné 25 fois dans le Coran alors que le Prophète Mohammad, prière et salut de Allah sur lui, n'a été mentionné que 5 fois. Ainsi la perplexité de l'homme s'intensifia…   

Il s'est mis à lire le Coran avec méditation espérant y trouver un quelconque défaut … Toutefois, il a été sidéré par un magnifique et extraordinaire verset, en l'occurrence le verset 82 de la sourate les Femmes (An-Nisaâ): “Ne méditent-ils donc pas sur le Coran? S'il provenait d'un autre qu'Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions!“. Au sujet de ce verset, Dr Miller affirme: “Parmi les principes scientifiques connus de nos jours, figure le principe de la recherche des fautes ou l'investigation des fautes jusqu'à preuve de leur exactitude, il s'agit du “Test de falsification” … le plus étrange est que le Coran invite les musulmans et les autres communautés à essayer d'y trouver des fautes et qu'ils n'ont trouverons jamais…“ 

Toujours à propos de ce verset, il dit: “aucun auteur au monde n'a le courage d'écrire un livre et d'affirmer qu'il ne contient aucune faute, en revanche le Coran vous assure qu'il n'y a pas de faute, il vous incite même à en chercher bien que personne n'en trouvera aucune.“ Parmi les versets qui ont également attiré l'attention du Dr Millier, le verset 30 de la sourate des Prophètes (Al Anbiya): “Ceux qui ont mécru, n'ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l'eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas?”. 

Il dit que ce verset est exactement l'objet de la recherche scientifique ayant reçu le prix Nobel en 1973, elle traitait de la théorie du Big Bang laquelle stipule que l'univers tel qu'il est aujourd'hui est la conséquence d'une énorme explosion qui était à l'origine de sa formation en cieux et planètes.” La masse compacte est un objet uni alors que la brisure est l'objet décomposé, gloire à Allah!   

Dr Miller déclare : ” Nous arrivons maintenant à la chose la plus formidable à propos de Mohammad, prière et salut de Allah sur lui, concernant la prétention que ce sont les démons qui l'assistent, alors que Allah tout puissant nous dit:“Et ce ne sont point les diables qui sont descendus avec ceci [210] cela ne leur convient pas; et ils n'auraient pu le faire [211] Car ils sont écartés de toute écoute [212] “, sourate les Poètes (Achoâra)”Lorsque tu lis le Coran, demande la protection d'Allah contre le Diable banni [98]”, sourate les Abeilles (Annahl). Voyez-vous cela ?? Est-ce la méthode du démon d'écrire un ouvrage?? Il rédige un livre et vous dit qu'avant de le lire vous devez chercher protection contre lui?? 

Ces versets font partie des aspects miraculeux de ce Livre! Ils contiennent une réponse logique à toute personne qui prétendrait le contraire.“ Parmi les histoires ayant surpris le Dr Miller et qu'il considère comme des miracles,
celle du Prophète Mohammad, prière et salut sur lui, avec Abou Lahab … 

“Abou Lahab était un homme qui détestait tellement l'islam qu'il suivait Mohammad, prière et salut de Allah sur lui, partout pour dénaturer ce qu'il disait. Quand il voyait le prophète, prière et salut de Allah sur lui, en train de parler avec des étrangers, il attendait jusqu'à ce qu'il finisse ses entretiens pour leur demander : “que vous a dit Mohammad? La vérité est tout à fait le contraire de ce qu'il vous raconte”. Il racontait l'opposé des propos du saint prophète afin de faire douter les gens de lui. En fait, Dix ans avant la mort d'Abou Lahab, un verset est révélé dans la sourate Al Massad (les fibres). Cette sourate affirme que Abou Lahab est destiné à l'enfer, autrement dit, il ne va pas se convertir à l'islam. 

Pendant dix ans, Abou Lahab avait la possibilité de s'adresser aux gens pour dire: “Mohammad dit que je ne vais jamais me convertir à l'islam et que je vais aller en enfer, alors que je vous déclare à présent que je me convertis et je deviens musulman!!.” “Voyez-vous maintenant, Mohammad est-il sincère ou non? La révélation qu'il reçoit est-elle vraiment divine?”. 

Cependant, Abou Lahab n'a rien fait de ce genre bien que son attitude était toujours de contredire Mohammad prière et salut de Allah sur lui, il n'a pas réussi à le contredire cette fois. Ainsi la logique de ce récit est que le prophète, prière et salut sur lui, s'adresse à Abou Lahab en disant “si tu me hais et que tu veux me vaincre, je te donne l'opportunité pour contredire mes propos!”. 

Or, il ne l'a pas fait pendant dix années !! Il ne s'est par converti à l'islam ni même a fait semblant !! Pendant dix années entières il avait la chance de détruire l'islam en un rien de temps ! Or, ceci n'est plus la parole de Mohammad, prière et salut de Allah sur lui, il est l'oeuvre de celui qui connaît l'inconnu, celui qui sait que Abou Lahab ne va pas se convertir à l'islam. 

Comment Mohammad, prière et salut sur lui, aurait-il su qu'Abou Lahab allait confirmer ce que dit le verset si ce n'était une révélation de Allah? Comment serait-il autant convaincu pendant dix ans qu'il s'agit de la vérité si ce n'était une révélation de Allah?? 

Pour lancer un si grand défi, on ne peut avoir pour appui que la révélation de Allah.“ Que périssent les deux mains d'Abou-Lahab et que lui-même périsse [1] Sa fortune ne lui sert à rien, ni ce qu'il a acquis [2] Il sera brûlé dans un Feu plein de flammes [3] de même sa femme, la porteuse de bois [4] à son cou, une corde de fibres. [5] 

Dr Miller parle d'un verset qui l'a éblouie par son miracle mystérieux:  “Parmi les miracles mystérieux du Coran qui lancent un défit pour l'avenir en relatant des faits que l'homme ne peut prévoir, lesquels sont régis par le même principe précédent, à savoir le test de falsification ou bien le principe de quête des fautes jusqu'à preuve de la sincérité de la chose que l'on veut tester, nous citons les paroles du Coran à propos des relations des musulmans avec les juifs et les chrétiens. Selon le Coran, les juifs sont les pires ennemis des musulmans et ceci est valable jusqu'à nos jours.” 

Dr Miller poursuit: “Il s'agit d'un grand défi, les juifs disposent d'une chance pour détruire l'islam en usant d'une solution très simple, ils n'ont qu'à commencer à bien traiter les musulmans pendant quelques années pour dire enfin: voilà que nous vous traitant convenablement alors que le Coran dit que nous sommes vos pires ennemis, le Coran a donc tord ! Mais cela ne s'est pas produit pendant 1400 ans !! Il ne surviendra jamais car ces propos proviennent de celui qui connaît  l'inconnu et non pas d'un humain !!“ 

Dr Miller poursuit encore: “Ne voyez-vous pas que le verset qui parle de l'hostilité des juifs envers les musulmans lance un défi aux esprits !!”   

“Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent: “Nous sommes chrétiens” C'est qu'il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu'ils ne s'enflent pas d'orgueil. [82] Et quand ils entendent ce qui a été descendu sur le Messager (Muhammad) tu vois leurs yeux déborder de larmes, parce qu'ils ont reconnu la vérité. Ils disent: “Ô notre Seigneur! Nous croyons: inscris-nous donc parmi ceux qui témoignent (de la véracité du Coran). [83] Pourquoi ne croirions-nous pas en Allah et à ce qui nous est parvenu de la vérité. Pourquoi ne convoitions-nous pas que notre Seigneur nous fasse entrer en la compagnie des gens vertueux? [84]” Al Maïda (la table) En fait, ce verset s'applique au Dr Miller car il était chrétien lorsqu'il a appris la vérité, ainsi il est devenu croyant et s'est converti à l'islam en devenant un de ses militants … que Dieu l'assiste. 

Dr Miller poursuit en parlant d'un style unique dans le Coran qui l'a éblouit grâce à son aspect miraculeux:  “Il existe dans le Coran, sans le moindre doute, une démarche unique et extraordinaire qu'on ne rencontre nulle part. En effet, le Coran vous donne certaines informations et vous dit: vous n'étiez pas au courant de cela auparavant !! Par exemple : 

- Sourate Al Imran – sourate 3 - verset 44: “Ce sont là des nouvelles de l'Inconnaissable que Nous te révélons. Car tu n'étais pas là lorsqu'ils jetaient leurs calames pour décider qui se chargerait de Marie! Tu n'étais pas là non plus lorsqu'ils se disputaient!” - Sourate Houd – sourate 11 – verset 49: “Voilà quelques nouvelles de l'Inconnaissable que Nous te révélons. Tu ne les savais pas, ni toi ni ton peuple, avant cela. Sois patient. La fin heureuse sera aux pieux.“   

- Sourate Youssouf – sourate 12 – verset 102: “Ce sont là des récits inconnus que Nous te révélons. Et tu n'étais pas auprès d'eux quand ils se mirent d'accord pour comploter“. Dr Miller continue: 

“Aucun livre de ceux qu'on considère comme livres saints religieux n'adopte un tel style. En effet, tous ces livres sont constitués sous forme d'un ensemble d'informations dont ils vous donnent la source. Par exemple, lorsque le livre saint (
la Bible falsifiée) parle des récits des anciens, il dit qu'un tel roi a vécu dans un tel endroit, ce chef est mort dans telle bataille, qu'une certaine personne a eu tel nombre d'enfants dont les noms sont …etc. Mais ce livre (
la Bible falsifiée) propose toujours, pour avoir de plus amples informations, de se référer à tel livre de tel auteur duquel proviennent ces mêmes informations.“ 

Dr Miller explique: “A l'inverse du Coran qui fournit au lecteur une information et lui dit qu'elle est nouvelle !! Il lui demande même de la vérifier en cas d'hésitation à propos de la véracité du Coran par un style qui ne peut provenir d'un humain !! 

Le plus étonnant est que les habitants de
la Mecque à cette époque, celle de la révélation des versets, à chaque fois qu'ils écoutaient ces versets ainsi que le défit que ces informations étaient méconnues de Mohammad, prière et salut sur lui, et de sa communauté ; malgré ceci, ils n'ont jamais dit: ceci n'est pas du nouveau, on le sait déjà. Ils n'ont également jamais dit: nous connaissons l'origine des informations déclarées par Mohammad. Au contraire, personne n'a pu le contredire car les informations étaient, en effet, entièrement nouvelles !!! Elles ne proviennent pas d'un esprit humain mais plutôt de Allah lequel sait l'inconnu dans le passé, le présent et le futur.“  Que Allah vous guide Dr Miller pour cette réflexion sur le Coran de Allah dans une époque où la réflexion se fait rare.

24  Culture islamique / Les Prophètes / Re : [Le Prophète Moussa] Moussa (Moïse) (3Alayhi Salam) le: Juillet 15, 2009, 15:37:24
 Salam Alaykoum

désolé j'y connais pas grand chose a ce sujet là sinon j'aurais tenter d'apporter mes connaissance... mais kheir  InchAllah

25  Culture islamique / Les Prophètes / Re : [Le Prophète Moussa] Moussa (Moïse) (3Alayhi Salam) le: Juillet 15, 2009, 12:48:30
 Salam Alaykoum

je suis d'accord avec toi oukhti salama !

mais je sais pas ce qui en es des autres frères...

26  Culture islamique / Les Prophètes / Re : [Le Prophète Moussa] Moussa (Moïse) (3Alayhi Salam) le: Juillet 15, 2009, 08:28:05
Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh, auriez vous connaissance d'autres textes parlant de l'histoire de Moussa (hormis le Coran) car de nombreux chercheurs disent qu'ils n'aurait pas existé (ce qui me semble improbable).
 Salam Alaykoum

 Salam Alaykoum

j'ai entendu là même mais bon c'est pas très fin... mais  InchAllah si quelqu'un peut répondre au frères avec des dalil sa enlevera des ambiguité comme ont dit  baraka2  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

27  L'islam aujourd'hui / Le Carrefour des Religions / Re : comment répondre aux athés ?? le: Juillet 14, 2009, 22:12:17
 Salam Alaykoum

c'était un roi de perse d'akkad?
Pages: [1]
 Développé par TOOLYNK, spécialisée dans le développement d'applications web et mobile, plateformes e-commerce et marketplace.