Forum de la Grande Mosquee de Lyon

L'islam aujourd'hui => Les péchés des membres => Discussion démarrée; par: convertie38 le Novembre 08, 2009, 13:31:13



Titre: 9ème grand péché ~ Mentir au sujet d'Allah et de Son messager ~
Posté par: convertie38 le Novembre 08, 2009, 13:31:13
   :bismiallah

 :salam4

Neuvième grand péché

Mentir au sujet d'Allah et de Son messager

  Certains savants soutiennent que le fait
  de forger des mensonges sur l'Envoyé d'Allah :saws est un acte de mécréance qui exclut
  la personne de la religion. Sans aucun doute, le fait de forger des mensonges sur Allah et
  sur Son Envoyé :saws pour autoriser quelque chose d'illicite et pour interdire quelque
  chose de licite est une pure mécréance, mais on ne peut pas excommunier quelqu'un qui
  ne vas pas jusqu'à autoriser l'illicite et interdire le licite.
  Le Prophète :saws a dit :

  "Ne pensez pas que le fait de mentir à mon sujet est la même chsoe que le fait de mentir au
  sujet de quelqu'un d'autre. Celui qui ment intentionnellement à mon sujet, sa place est
  réservée en Enfer".

  [Hadîth rapporté par al-Bukhârî (n°1291) et Muslim (n°3)].
  Il :saws a dit :
"Le croyant
  peut posséder toute mauvaise qualité sauf la traîtrise et le mensonge".

  [Hadîth rapporté par l'imâm Ahmad (5/252) selon
  Abû Umâma. Le shaykh al-Albânî qualifie son autorité faible -da'îf- mais il dit que le contenu
  de ce hadîth a été dit par certains Compagnons -sahîh mawqûf- : voir "silsilatu-l-ahâdith
  ad-da'îfa"
(n°3215)].
  Il :saws a dit :
"Celui
  qui rapporte des propos qui me sont attribués en pensant qu'il s'agit d'un mensonge est l'un
  des menteurs".

  [Hadîth rapporté par Muslim (n°3) et at-Tirmidhî (n°2664)]. Cela implique qu'il n'est pas
  permis de rapporter des hadîths inventés de toutes pièces -mawdû'-.


  Le shaykh Al-'Uthaymîn a dit :

  Mentir au sujet d'Allah et Son Envoyé est le plus
  grave des mensonges. Allah :Razza wa jal: a dit :

  "Qui donc est plus injuste que celui qui forge des mensonges sur Allah pour égarer les gens sans
  le moindre savoir" -wa man azlamu min man iftarâ 'alâ Allâhi kadhiban li yudilla an-nâsa bi ghayri
  'ilm- ? En vérité Allah ne guide pas les gens injustes".

  [Coran, al-an'âm, 144]
  La particule "li (traduite par : pour)" dans la parole d'Allah :

  "pour égarer les gens sans le moindre savoir"
  -wa man azlamu min man iftarâ 'alâ Allâhi kadhiban li yudilla an-nâsa bi ghayri 'ilm- ?"

  est une particule qui marqué l'idée de conséquence
  -'âqiba- et non l'idée de motivation -'illa-. Elle est comme celle qui se trouvee dans
  ce verset qui parle de Mûsâ :rara :

  "Il (Mûsâ) fut recueilli par la famille de Pharaon pour (li) qu'il leur soit un ennemi et une source
  d'affliction".
[Coran,
  al-qasas, 8] Certes ils n'ont pas adopté Mûsâ pour qu'il leur soit un ennemi et une source
  de tristesse, mais Allah a fait de l'adoption de Mûsâ une cause de leur malheur. Il en va de
  même pour celui qui forge des mensonges sur le compte d'Allah, en agissant ainsi il égare les
  gens sans la moindre science.
  Ceux qui mentent au sujet d'Allah le font de deux manières : soit ils disent qu'Allah dit telle
  chose alors qu'Il ne l'a pas dite, soit ils donnent à la parole d'Allah une interprétation qui ne
  correspond pas à ce qu'Allah a voulu dire, car qu'est ce qui compte dans une parole si ce
  n'est son sens ? En prétendant qu'Allah entend par Sa parole ceci et cela alors que ce n'est
  pas vrai, on ment à Son sujet. A souligner cependant que lorsque l'homme de science fait
  un effort sincère de réflexion pour interpréter un verset du Coran et qu'il se trompe, il est
  pardonné car Allah a dit :

  "Allah ne vous impose aucune gêne dans votre religion".

  [Coran, al-hajj, 78] et Il a dit :
  "Allah n'impose à une âme que ce dont
  elle est capable".

  [Coran, al-baqara, 286] Quant à celui qui donne à la parole des interprétations qui
  n'ont rien à voir avec ce qu'Allah a voulu dire, il est considéré comme un menteur qui
  attribue des mensonges à Allah. Il en va de même pour celui qui impute des propos
  mensongers à l'Envoyé d'Allah :saws ou qui donne à un hadîth une interprétation
  différente de son vrai sens. Le Prophète :saws a en effet dit :

  "Quiconque rapporte des mensonges
  sur mon compte, sa place est réservée en Enfer".

 
  Extrait du livre "Commentaires sur les Grands Péchés" de l'Imâm
  Adh-Dhahabi
  Par son éminence le shaykh Al-'Uthaymîn (Hadîths vérifiés selon les jugements
  du shaykh Al-Albânî)

 :salam4