Accueil  Actualité de la Mosquée de Lyon » Communiqué Grande Mosquée de Lyon – Norme experimentale AFNOR

Communiqué Grande Mosquée de Lyon – Norme experimentale AFNOR


Communique_afnor_Hallal

20/09/2017

C’est avec un étonnement réel, que La Grande Mosquée de Lyon a appris qu’elle était associée à une norme à laquelle elle n’a jamais contribué, ni matériellement, ni intellectuellement.

De ce fait elle dément toute participation à l’élaboration de la norme expérimentale publiée par l’AFNOR le 15 Septembre 2017.

Si en 2010 la Grande Mosquée de Lyon et son organisme de certification halal ARGML, avaient pris part à l’étude de faisabilité, puis à la commission de travail mirroir « V06A – denrées alimentaires halal », créée par l’AFNOR dans le cadre des travaux lancés par le Comité Européen de la Normalisation au travers du comité CEN/TC-425, elle a  finalement décidé de suspendre sa participation avec d’autres acteurs du halal, jugeant que :

 

  • l’orientation donnée à la norme n’apportait pas toutes les garanties nécessaires à l’élaboration d’une norme qui repose sur la base du corpus religieux islamique relatif au rituel halal,
  • que les garanties à l’encadrement exclusif de la norme par les autorités religieuses n’étaient pas prises en compte,

 

La Grande Mosquée de Lyon à donc décidé au travers d’un communiqué publié en Avril 2015, signé conjointement avec d’autres participants acteurs du halal en France, de se retirer de cette commission.

 

Fin 2015, le Comité Européen de Normalisation, jugeant alors l’impossibilité d’inclure un contenu religieux en tant que texte normatif dans le cadre d’une norme à vocation technique, à finalement abandonné dans son intégralité le projet de « norme halal ».
A ce jour,  la Grande Mosquée de Lyon n’a jamais pris part aux nouvelles discussions lancées par l’AFNOR,

            A ce jour, la Grande Mosquée de Lyon n’a validé aucun document de travail.  

C’est pourquoi, elle réfute les arguments avancés par l’AFNOR qui déclare à qui veut l’entendre, que la Grande Mosquée de Lyon, conjointement avec d’autres institutions religieuses, aurait pris part aux concertations dans le cadre de l’élaboration de cette norme technique.

 

La Grande Mosquée de Lyon rappelle, dans la mesure où il s’agit de produits qui répondent à un impératif religieux que l’encadrement,  et l’exercice de la certification halal des produits (reposant sur la notion de « chahada », témoignage en Islam), ne peuvent être réalisés que par des autorités religieuses compétentes, ce que l’AFNOR ne peut être.

Les commentaires sont fermés.

Scroll To Top