Accueil  Généralités sur l'Islam » Recueil de Hadiths » 84 – La pudeur, son grand mérite et le devoir d’y exhorter les gens

84 – La pudeur, son grand mérite et le devoir d’y exhorter les gens

84 – La pudeur, son grand mérite et le devoir d’y exhorter les gens

681. Selon Ibn « Omar (das), le Messager de Dieu (bsdl) passa devant l’un des Ansàrites (les premiers habitants de Médine) qui donnait à son frère une leçon de pudeur. Le Messager de Dieu (bsdl) lui dit: «Laisse-le donc car la pudeur est un produit de la foi». (ura)

682. Selon ‘Imràn Ibn Housayn (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit: «La pudeur ne peut apporter que du bien». (ura) Dans une autre version de Moslem: «La pudeur est entièrement bonne».

683. Selon Abou Hourayra (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit: «La foi comporte un peu plus de soixante-dix (ou soixante) branches. La plus noble en est l’affirmation qu’il n’y a de dieu que Dieu et la plus infime est l’action de retirer de la route ce qui peut nuire aux passants. La pudeur est l’une des branches de la foi». (URA)

684. Selon Abou Sa’id Al Khoudri (das), le Messager de Dieu (bsdl) était plus pudique que la jeune fille vierge dans son gynécée (partie de la maison réservée aux femmes). Quand il voyait quelque chose qu’il n’aimait pas, on le lisait sur son visage». (ura)

Les savants ont dit: «La pudeur est par définition une qualité qui incite à fuir les choses vilaines et qui empêche de lésiner dans l’octroi de leur dû aux ayants droit. Selon Al Jouneyd, que Dieu lui donne Sa miséricorde, la pudeur est le fait de reconnaître les bienfaits des autres à son égard et l’insuffisance de sa propre reconnaissance pour eux. Entre ces deux états d’âme naît un troisième qui s’appelle «pudeur».

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top