Accueil  Généralités sur l'Islam » Recueil de Hadiths » 79 – Le gouverneur équitable

79 – Le gouverneur équitable

79 – Le gouverneur équitable

Dieu le Très-Haut a dit:

1. Chapitre 16 – verset 90: «Dieu ordonne la justice et la bienfaisance».

2. Chapitre 49 – verset 9: «Soyez équitables car Dieu aime les gens équitables».

Quant aux Hadiths:

659. Selon Abou Hourayra (das), le Prophète (bsdl) a dit: «Sept personnes seront ombragées par Dieu dans Son ombre le jour où il n’y aura d’ombre que la Sienne:

1) Un chef équitable.

2) Un jeune homme qui a grandi dans l’adoration de Dieu.

3) Un homme au cœur accroché aux lieux de prière.

4) Deux hommes qui se sont aimés en Dieu. Ils se sont rencontrés à cause de Lui et se sont séparés à cause de Lui.

5) Un homme qu’une femme de haute position sociale et belle a appelé à elle et qui lui dit: «Je crains Dieu».

6) Un homme qui donna une aumône si descrètement que sa main gauche ne sut pas ce qu’a donné sa main droite.

7) Un homme seul dont les yeux débordèrent de larmes à l’évocation de Dieu». (ura)

660. Selon ‘Abdullàh Ibn « Amr Ibn Al ‘As (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit: «Les gens équitables seront auprès de Dieu sur des chaires de lumière: ce sont ceux qui se montrent justes dans leur jugement, justes avec les leurs et justes avec leurs administrés».

661. ‘Awf Ibn Màlek (das) rapporte: «J’ai entendu le Messager de Dieu (bsdl) dire: «Vos meilleurs guides (gouverneurs) sont ceux que vous aimez et qui vous aiment, ceux que vous bénissez et qui vous bénissent. Vos plus mauvais guides sont, ceux que vous détestez et qui vous détestent, ceux que vous maudissez et qui vous maudissent». ‘Awf dit: «Nous dîmes: «O Messager de Dieu! Devons-nous nous rebeller contre eux?» Il dit: «Non, tant qu’ils assurent parmi vous l’office de la prière. Non, tant qu’ils assurent parmi vous l’office de la prière». (Rapporté par Moslem)

Commentaire

L’islam veille jalousement à l’unité de la nation islamique et combat toute discorde et toute rébellion. Aussi, quand les responsables sont iniques et de conduite reprochable, on doit les supporter avec patience tant qu’ils assurent l’accomplissement correct de la prière. Nous savons en effet que la prière est la limite entre la foi et la mécréance et c’est sur ce critère de base qu’on définit les limites de la tolérance de la nation vis-à-vis de ses chefs.

662. ‘Yàd Ibn Himàr (das) rapporte: «J’ai entendu le Messager de Dieu (bsdl) dire: «Les gens du Paradis sont trois:

1. Un détenteur d’autorité juste et que Dieu a mis sur la bonne voie.

2. Un homme clément et au cœur sensible vis-à-vis de tout proche et de tout Musulman.

3. Un homme chaste et scrupuleux, redoublant de chasteté et de scrupule et ayant une famille à sa charge». (Rapporté par Moslem)

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top