Accueil  Généralités sur l'Islam » Recueil de Hadiths » 78 – Le devoir des responsables est de traiter leurs administrés avec douceur

78 – Le devoir des responsables est de traiter leurs administrés avec douceur

78 – Le devoir des responsables est de traiter leurs administrés avec douceur

Dieu le Très-Haut a dit:

1. Chapitre 26 – verset 215: «Sois modeste et doux (m.à.m.: baisse ton aile) avec ceux des Croyants qui t’ont suivi».

2. Chapitre 16 – verset 90: «Dieu ordonne la justice, la bienfaisance et l’assistance aux proches. Il défend les actes immoraux, les actes réprouvés ainsi que de violer les droits des autres. Il vous sermonne, peut-être vous souviendrez-vous?»

653. ‘Ornar (das) rapporte: «J’ai entendu le Messager de Dieu (bsdl) dire: «Vous êtes tous des bergers et vous êtes responsables de l’objet de votre garde. Le chef de l’Etat est berger et responsable de ses administrés. L’homme est berger dans sa famille et responsable de l’objet de sa garde. La femme est bergère dans la maison de son mari et responsable de l’objet de sa garde. Le serviteur est berger dans les biens de son maître et responsable de l’objet de sa garde. Vous êtes tous bergers et vous êtes responsables de l’objet de votre garde». (ura)

654. Ma’al Ibn Yàsar (das) rapporte: «J’ai entendu dire le Messager de Dieu (bsdl): «Tout homme à qui Dieu a confié la gestion des intérêts d’un groupe, s’il meurt alors qu’il trompe ses administrés. Dieu lui interdit le Paradis». (ura)

Dans une autre version: «S’il ne les entoure pas de sa protection vigilante, il ne sentira jamais l’odeur du Paradis». (ura)

Dans une troisième version: «Chaque fois qu’un prince prend en charge les affaires des Musulmans puis ne se dépense pas à leur service et ne veille pas loyalement à leur sauvegarde, il n’entre pas avec eux au Paradis». (Rapporté par Moslem)

655. ‘ہisha (das) rapporte: «J’ai entendu chez moi le Messager de Dieu (bsdl) dire: «Seigneur Dieu! Jette dans la peine et la difficulté quiconque prend en charge une partie des intérêts de ma nation et la soumet à la peine et à la difficulté; sois doux avec quiconque prend en charge une partie des intérêts de ma nation et la traite avec douceur». (Rapporté par Moslem)

656. Selon Abou Hourayra (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit: «Les fils d’Israël étaient gouvernés par les prophètes. Chaque fois qu’il en mourrait un, un autre lui succédait. Or nul prophète après moi. Il y aura après moi mes successeurs et ils seront nombreux». Ils dirent: «O Messager de Dieu! Que nous ordonnes-tu de faire (avec eux)?» Il dit: «Soyez fidèles au premier d’entr’eux à qui vous aurez fait acte d’allégeance puis donnez-leur ce qui leur revient de droit et demandez à Dieu ce qui vous revient à vous-mêmes. Dieu leur demandera compte des intérêts de leurs sujets». (ura)

657. ‘Ya’dh Ibn ‘Amr (das) entra un jour chez ‘Oubeydullàh Ibn Zeyd et lui dit: «Mon petit! J’ai entendu le Messager de Dieu (bsdl) dire: «Le plus mauvais berger est celui qui brise les reins de ceux qui sont à sa garde». Aussi veille bien à ne pas être de ceux-là». (ura)

658. Abou Maryam Al Azdi (das) dit un jour à Mou’àwiya (das): «J’ai entendu le Messager de Dieu (bsdl) dire: «Quiconque reçoit de Dieu la charge de gérer une partie des intérêts des Musulmans puis se cache à eux pour ne pas s’occuper de leurs besoins, de leur indigence et de leur pauvreté. Dieu se cache à lui pour ne pas s’occuper le jour de la résurrection de ses besoins, de son indigence et de sa pauvreté». Depuis ce jour Mou’âwiya chargea quelqu’un de s’occuper des besoins des gens». (Rapporté par Abou Dawùd et Attirmidhi)

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top