Accueil  Généralités sur l'Islam » Recueil de Hadiths » 69- Le devoir de préférer la solitude lorsque les gens et les temps se corrompent

69- Le devoir de préférer la solitude lorsque les gens et les temps se corrompent

69- Le devoir de préférer la solitude lorsque les gens et les temps se corrompent

Dieu le Très-Haut a dit:
1. Chapitre 51 – verset 50: «Fuyez donc vers Dieu! Je suis pour vous de Sa part un avertisseur évident».
Pour ce qui est des Hadiths:
597. Sa’d Ibn Abi Waqqâs (das) rapporte: «J’ai entendu le Messager de Dieu (bsdl) dire: «Dieu aime l’homme pieux et riche (de cœur)».

598. Abou Sa^d Al Khoudri (das) rapporte: «Un homme demanda une fois: «Quel est l’homme le plus méritant? O Messager de Dieu!» Il dit: «Un Croyant combattant au service de Dieu avec sa vie et ses biens». Il ajouta ensuite: «Puis vient quelqu’un qui s’est retiré dans une vallée de montagne pour se consacrera l’adoration de son Seigneur».
Dans une autre version: «… qui craint Dieu et épargne aux autres son propre mal». (ura)

599. Toujours selon lui, le Messager de Dieu (bsdl) a dit: «Nous ne sommes plus loin du temps où la meilleure richesse du Musulman sera un troupeau de bêtes avec lequel il parcourt les cimes des montagnes et les points de chute de la pluie, fuyant ainsi avec sa religion les tentations néfastes». (Rapporté par Al Boukhàri)

600. Selon Abou Hourayra (das), le Prophète (bsdl) a dit: «Dieu n’a pas envoyé un seul prophète qui n’ait gardé des troupeaux». Ses Compagnons lui dirent: «Et toi aussi?» Il dit: «Oui, je gardais les troupeaux des Mecquois pour quelques pièces d’argent».

601. Selon lui encore, le Messager de Dieu (bsdl) a dit: «Aucune lutte pour la vie n’est meilleure que celle d’un homme tenant les rênes de son cheval au service de Dieu. Dès qu’il entend un appel à la guerre, il vole sur son cheval désirant tuer ou mourir là où s’en trouvent les occasions. Ou celle d’un homme menant son petit troupeau sur l’une des cimes de ces montagnes, ou au fond de l’une de ces vallées. Il observe scrupuleusement le rite de la prière, donne l’aumône légale et adore son Seigneur jusqu’à la mort qui vient lever le voile de l’inconnu. Il vit ainsi à l’abri du mal des autres et ne reçoit d’eux que du bien»

Commentaire
Quand le mourant va rendre l’âme, il voit alors les Anges de la mort et sa destinée dans l’au-delà. Il croit ainsi désormais aux choses de l’inconnu dont il se moquait durant sa vie. Mais cette conversion n’a aucune valeur car Dieu n’agrée pas le repentir d’un mourant.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top