Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Le dégat des mots en Islam A méditer  (Lu 34862 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
fatimzahra
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 62
Localisation: LANNION
Messages: 366



Voir le profil
« le: Février 05, 2009, 23:35:42 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh mes Sourire Mouslima et  Rire Mouslim,

Je lance le débat sur l' importance du dégât des mots
Qui de nous peut dire qu'il n'a jamais commis ce péché pourtant si grave surtout nous mesdames qui souvent avons la langue trop aiguisée. Alors attention au mal que nous pouvons répandre par de mauvaises paroles


Le vocable "Lisan" en arabe désigne l'organe de la parole qui est la langue comme en français mais aussi le langage, la parole, le discours et le propos en général.

Par ailleurs le verbe Lasana d'où dérive le substantif Lisan signifie à la fois le fait d'insulter, d'injurier, de médire de quelqu'un, le fait de l'emporter sur quelqu'un dans une controverse, le faite d'être plus éloquent qu'autrui, le fait d'aiguiser et de tailler un objet pour le rendre pointu et même le fait d'être piqué ou mordu par quelque chose.

Ces diverses considérations d'ordre sémantique ont amené les arabes à être attentifs à tout ce qui se rapporte au Lisan, notamment à ses effets dans l'économie du discours humain. D'où la floraison des proverbes et des sagesses arabes sur le Lisan et son rôle dans la culture en général.

Mais ces simples adages sur le Lisan vont acquérir dans la culture arabo-musulmane une dimension normative qui donne à la langue considérée comme organe de la parole et de l'expression, un statut éthique qui n'a pas son équivalent dans la culture anté islamique des arabes. C'est dire toute l'importance du rôle du Lisan pour la civilisation musulmane.

En effet l'islam insiste beaucoup sur tout ce qui touche au Lisan comme organe régulateur des rapports humains. En ce sens, le Lisan en tant qu'organe de la parole est soumis à un certain nombre de normes et de règles d'ordre éthique qui ressortent du domaine du taklif ( Obligations et charges religieuses à accomplir par le fidèle ) en général.

Si le fidèle musulman est tenu sur le plan des obligations d'ordre rituel de satisfaire à un certain nombre de prescriptions comme l'observance de la prière, du jeûne, de l'aumône légale etc. il doit également sur le plan moral respecter un certain nombre de principes normatifs comme le fait de dire la vérité, d'être sincère, d'avoir une bonne intention, de ne pas mentir, de ne pas calomnier, de ne pas faire de faux sermons etc. Comme ces principes normatifs touchent de près ou de loin tout ce qui se rapporte au Lisan et comme la fonction majeure de celui-ci est d'être l'interprète des autres organes, notamment du coeur qui est le pivot central qui structure la personnalité du fidèle musulman.

 

L'islam accorde une importance particulière à tout ce qui émane du Lisan. De nombreux versets coraniques et de hadiths Prophétiques mettent l'accent sur la nécessité d'éviter les innombrables maux de la langue.  

Ils invitent les fidèles, pour remédier aux dégâts des mots, à se consacrer au dhikr - mention et remémoration d'Allah  et de Son Serviteur et  Prophète - à la lecture du Coran et toute forme d'adoration d'Allah  en général.

 

Sache que les dégâts causés par la langue (les mots, la parole) sont énormes, et rien ne peut être plus salutaire que sa retenue. Ainsi la loi religieuse (Coran et hadiths) vante le mutisme et insiste sur l'importance du silence.

On rapporte d'après la tradition que : « Le silence est une sagesse mais rares sont ceux qui le pratiquent».

 

Le Prophète a dit :

« La foi d'un serviteur n'acquière la droiture que si son coeur est droit et le coeur ne peut acquérir la droiture que si la langue est droite... » [ Rapporté par Ibn abi ad-Dunia dans son livre - assamte (Le silence) - ainsi que al Kharaiti dans son livre « Makarimu al Akhlak » avec une chaîne faible.]

 

Mouadh Ibn Jabal demanda au Prophète :

« Ô Envoyé de Dieu serons-nous jugés pour nos paroles ? Et le Prophète  lui répondit : « ô ibn Jabal ! C'est la moisson de la langue qui le plus souvent jette les gens dans l'Enfer » [ Rapporté par Tirmidhi dans le livre de La Foi et il est rapporté également par Ibn Majja.]

 

Et d'après Sahl Ibn Saadine As-Saaidi  le Prophète a dit :

« Celui qui me garantit ce qu'il a entre ses mâchoires et ce qu'il a entre ses jambes je lui garantis le paradis» Ce qui peut être interpréter de cette façons : « Celui gui me garantit (le bon usage) de ce qu'il a entre ses mâchoires (la langue) et de ce qu'il a entre ses jambes (le sexe), je lui garantis le paradis»

 

Et d'après Abu Horayra  le Prophète   a dit :  « Celui qui croit en Dieu et au jour du jugement, qu'il dise du bien ou qu'il garde le silence » [ Partie d'un long hadith rapporté par Bukhari et Muslim.]

 

On a dit à 'Issa (Jésus)  : « montre-nous une oeuvre qui nous fait entrer au paradis ?» Il leur répondit : « ne parlez jamais », on lui a dit : « On ne peut pas se retenir de parler ». II leur a dit : « alors, ne parlez que pour dire du Bien ».

Soulayman (Salomon) fils de Daoud (David) a dit : « Si la parole est en Argent le silence est en Or ».

 

Et dans les traditions des compagnons du Prophète  , on rapporte qu'Abu Bakr mettait une petite pierre dans sa bouche, pour s'empêcher de parler, et il disait en faisant allusion à sa langue  :

« C'est elle qui me fait engager dans les sentiers dangereux ».

 

Abdallah Ibn Massoud a dit : « Par Dieu, qui, il n'y a d'autre divinité que Lui, nul organe n'a besoin d'être emprisonné plus que la langue qui est déjà enfermée derrière deux obstacles ; les lèvres et les dents ! ».

Taouss a dit : « Ma langue est un lion, si je le libère, il me dévorera».

 

Si tu te poses la question sur l'origine des grandes vertus du silence (mutisme), sache alors que ces vertus ne sont autres que l'absence des pêchés causés par la langue comme le mensonge, la médisance, la calomnie, l'ostentation, l'hypocrisie, la perversion, la vilenie, la vanterie, les vaines discussions, les disputes..

Les dégâts des mots de Abu Hamid Al-Ghazali - Editions IQRA

 Salam Alaykoum

 

« Dernière édition: Décembre 15, 2012, 16:19:23 par Um♥Rayhane » Journalisée

La patience est une force qu' Allah nous donne, à nous de la cultiver dans les épreuves de la vie
convertie38
Invité
« Répondre #1 le: Février 06, 2009, 09:21:26 »
Share   Modifier le messageModifier

                                       Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 bismillah

 baraka baraka baraka ma chère  Sourire Mouslima fatimzahra pour ce merveilleux
  débat qui est si vrai, qu' allah nous pardonne tous les actes commis
  par la langues, qu'Il nous pardonne nos mauvaises paroles, les disputes
  etc ...  amine amine amine amine
 Qu' allah te rétribue de ses bienfaits ma  Sourire Mouslima Kiss  amine

                                       Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
_Hayat_
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 30
Localisation: Depart France => Arrivé ALGERIE
Messages: 101


Palestine tu VAINCRA !


Voir le profil
« Répondre #2 le: Février 06, 2009, 11:26:35 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

Trés beau rappel
  MachAllah
Qu'Allah soit satisfait de Toi, pour cela orthy.

C'est bien vrai que malheuresement ,
c'est les femmes les plus grande Bavardeuse!
C'est pour ca qu'elles sont les plus nombreuses en Enfer.

Parfois en oublie que les mots blessent plus que les actes
  Undecided

 Baraka Allahou Fik  Baraka Allahou Fik  Baraka Allahou Fik

 Salam Alaykoum
Journalisée

A notre epoque etre musulman est tres difficile
Alors soyons solidaires entre nous !
oumhoussem
Invité
« Répondre #3 le: Juin 07, 2010, 10:05:24 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                     bismillah
                                                                                           Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Ne médisez pas les uns des autres. L’un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort ? [Assurément non], vous en auriez horreur. Et craignez Allah... »Chapitre Les Appartement :Verset 12

Ô vous qui êtes soumis à Allah ! La médisance est assurément quelque chose d’extrêmement grave et dangereux. Si on mélangeait la parole que l’un de vous prononçait pour mettre en évidence les défauts de son frère à l’eau de la mer, elle en changerait le goût. Craignez donc Allah, chèrs frères ; un hadith rapporte en effet que le Prophète صلى الله عليه وسلم « ...passa devant des gens qui avaient des ongles en cuivre avec lesquels ils s’écorchaient le visage et la poitrine. Il dit alors : « Ô Jibril ! Qui sont ces gens ? » Et celui-ci de répondre : « Ce sont ceux qui mangeaient la chair des hommes et s’attaquaient à leur honneur. » »
     Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh



(Rapporté par Abû Dâoud)

 
« Dernière édition: Décembre 15, 2012, 16:20:09 par Um♥Rayhane » Journalisée
salama93
Invité
« Répondre #4 le: Juin 20, 2010, 15:21:48 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

l'exposé
[/b][/color]
Les dégâts causés par la langue (les mots, la parole) sont énormes, et rien ne peut être plus salutaire que sa retenue .

Ainsi la loi religieuse (coran et Hadiths) vante le mutisme et insiste sur l'importance du silence.

Le prophète-- sur lui la grâce et la paix-- a dit :
« La foi d'un serviteur n'acquière la droiture que si son cœur est droit et le cœur ne peut acquérir la droiture que si la langue est droite ... »

Moadh Ibn Jabal demanda au prophète -sur lui la Grâce et la Paix--( :

« O Envoyé de Dieu serons nous jugés pour nos paroles ? Et le prophète - sur lui la Grâce et la paix-lui répondit :

«  O Ibn Jabal ! C'est la moisson de la langue qui le plus souvent jette les gens dans l'Enfer «

Voyons les différentes formes de maux que nous pouvons causé avec nos mots et notre « lisan » terme arabe signifiant parole.

                                                              
1)   Parler de ce qui ne nous regarde pas
[/b][/color]

Le capital du croyant est sont temps, les instants de sa vie sont précieux et passent sans retour.

Le prophète - sur lui la grâce et la paix a dit :
 Une des signes de perfection de la foi (islam) chez l'individu c'est l'abandon de la foi de ce qui ne le regarde pas »


Parler de ce qui ne nous regarde pas c'est:
-          dire ce qui peut être délaissé

-          perdre son temps

-          faire perdre son temps à son

-          poser des questions du genre : « est-ce que vous jeûnez ? » S'il vous répond par « Oui » Son jeûne perd de sa vertu qui est d'être observé en secret, car l'adoration en secret est plus élevée, s'il répond par non ! Alors il aurait menti ; s'il ne répond pas, il aurait méprisé son  interlocuteur, et s'il ruse pour détourner la question, il gaspillera son énergie etc. ....

Jamais une parole ne doit être dite qui ne nous regarde pas.

2)   Le surplus dans la parole
[/b][/color]



Définit comme excès de parole dans un intérêt quelconque. Si on a besoin de 2 mots pour exprimer quelque chose d'utile alors le troisième mot est en plus.

Elle n'est pas interdite mais déconseillé.

Le coran nous indique ce qui est important et bon à investir par la parole :

« Il n'y a rien dans la plus grande partie de leurs conversations secrètes, sauf si l'un deux ordonne une charité, une bonne action, ou une grande conciliation, entre les gens. Et quiconque le fait, cherchant l'agrément  d'Allah à celui là, nous donnerons bientôt une récompense » (Coran 4/114)
 hadith« Heureux celui qui retient le surplus de sa langue et dépense le surplus de son argent »

3)   Parler vainement
[/b][/color]

Il est parfois dans les habitudes des gens de parler dans leurs assemblés des femmes, des histoires des gens de mauvaise vie et de leurs mauvaises habitudes.

Cela est illicite !!!

Dieu dit dans le Coran : « Lorsque vous entendez qu'on renie les signes de Dieu et qu'on s'en rit, ne vous asseyez point avec ceux là jusqu'à ce qu'ils entreprennent une autre conversation. Sinon vous serez comme eux » (coran 4/140)
 (Parole du prophète)"Un homme profère un mot pour faire rire les gens de l'assemblée et par ce mot il chute dans l'enfer plus loin qu'une étoile »

4)   Sournoiserie (moraa't et polémique)

Moraat :  C'est celui qui contredit les autres en faisant apparaître dans leurs discours des failles, dans ses idées, dans  ses prononciations,  dans son éloquence, ou dans l'intention de l'orateur et cela , si il a tord ou raison.

Moujadala :C'est vouloir mettre  un interlocuteur dans l'embarras, le tourner en ridicule, montrer l'incapacité de répondre, mettre en évidence son ignorance.

« N'agace pas ton frère «(...) « le serviteur de Dieu ne peut acquérir la vérité de la foi que lorsqu'il abandonne la polémique et la papelardise même s'il a raison." (Parole du prophète)
La foi oblige le croyant à se tenir à l'écart de toute polémique  et de prendre part aux discussions savantes dans le dessein d'apprendre et comprendre, sans aucune volonté à chercher à nuire à son interlocuteur et à le pousser à se défendre

suite à venir  InchAllah  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Source:

Les Dégâts des mots par Abu Hamid AlGhazali, édition Iqra
La médisance par cheikh Muhammad Ibn Sâlih Al'Uthaymeen,

« Dernière édition: Juin 20, 2010, 15:32:47 par salama93 » Journalisée
salama93
Invité
« Répondre #5 le: Juin 20, 2010, 15:41:02 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

5)   Les disputes

La dispute va au delà de la polémique.

La polémique c'est ridiculiser l'adversaire, mais la dispute cherche à aboutir à un objectif déterminé comme la reprise d'un droit ou la restitution d'un bien.

Sachant que la dispute ne fait qu'enraciner la colère et la haine, il vaut mieux l'éviter.

6)   L'âpreté dans la parole

Une parole est destinée à transmettre des informations. Si l'effort dans les mots ou dans la forme dépasse l'objectivité, et l'intention, c'est blâmable

Exemple :

-          la recherche de l'éloquence

-          de la composition (rimes, propos élevés)

-          User d'artifices dans la parole

Par contre l'embellissement des paroles dans le but d'influencer l'auditoire pour son intérêt, émouvoir les gens pour la religion est très louable, mais ne doit pas se faire dans l'intérêt de la personne.

7)   Le libertinage (al fohche), l'insulte et la vulgarité



C'est unterme relatif à la pudeur.

Ibn Abbas a dit : « Dieu est pudique, généreux, il pardonne et Il fait allusion à l'acte sexuel par le mot contact (Al llams) »
Si les termes pour définir la sexualité sont trop expressifs, ils sont considérés comme « Fohche »
« Evitez d'être grossier, dans votre langue, car Dieu exalté soit il, n'aime pas le fohche, (la grossièreté, l'obscénité, ni le fait d'être grossier) »(Parole du prophète)
Cela concerne aussi les gros mots. C'est fortement déconseillé en Islam. Toute chose qui éprouve la pudeur ne doit pas être citée expressément.

Les cause des ce langage sont souvent :

-          la mauvaise fréquentation (hadith sur le vendeur de musc)

-          ou la volonté de nuire

Cool   Le fait de maudire

Les gens ont l'habitude de maudire des objets, des animaux, des hommes et c'est très blâmable en Islam.

« Le croyant n'est pas un maudisseur » (Parole du prophète)
Maudire quelqu'un revient à lui souhaiter du mal ou demander à Dieu de lui faire du mal.
Certains savant ne déconseillent pas de maudire ceux que Dieu a maudit dans le coran, par exemple sur les injustes, mais d'autres pensent que seul Dieu juge.

9)   La poésie et les chansons licencieuses

C'est un sujet où beaucoup d'encre à coulé. La poésie et la chanson sont des supports d'expression qui peuvent véhiculer des bonnes choses comme des mauvaises paroles avec des bonnes ou mauvaises intentions.

Ce qui est licite, de ces paroles et intention est licite pour nous, et  ce qu'il ne l'est pas est illicite pour nous.

« Ils y a dans certains poésie de la sagesse » (Parole du prophète)
Mais il est blâmable de trop s'y attacher.
Nous pouvons écouter ce qui nous est licite avec une juste mesure sans exagération

Quand à l'illicite :

-          il faut refuser catégoriquement de l'écouter.

-          Si tel parole de telle chanson est dans une langue que nous ne maîtrisons pas, il faut se renseigner et chercher la traduction de la chanson pour savoir si nous sommes autorisés à l'écouter.

-          il ne faut pas que la consonance et le rythme n'incite à la débauche

-           et séduisent les gens  au point qu'ils négligerons leur obligations religieuses et sombreront dans l'immoralité.

10)                     La plaisanterie
L'excès de plaisanterie est une chose blâmable, car avec le temps, il nous fait avoir :

-          une attitude bête et

-          un esprit léger et

-          fait disparaître dans certains cas, le respect entre les croyants.

 

Mais ce n'est pas pour autant interdit Le prophète (saws) lui même plaisantait:

« Je plaisante mais je ne dis que la vérité »

 Règles de la plaisanterie :

-          dire la vérité

-          ne pas offenser les cœurs des interlocuteurs

-          pas d'excès

-          ne pas le faire tout le temps, juste mesure

Il y a en effet des petites péchés qui deviennent des péchés majeurs à force de les répéter et de s'y adonner fréquemment.

Suite à venir  InchAllah

Source les même que le message précédent

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
salama93
Invité
« Répondre #6 le: Juin 20, 2010, 16:11:24 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

11)                  La moquerie


Le fait de se moquer les uns des autres est illicites

« O Vous les croyant ! Qu'un groupe ne se raille ( se moque) pas d'un autre groupe : ceux ci sont peut être meilleurs qu'eux et que les femmes ne se raillent pas d'autres femmes : celles ci sont peut être meilleurs qu'elles. Ne vous dénigrez pas et ne vous lancez pas mutuellement de sobriquets( injures)  (...) »Coran 40.11

Se moquer de quelqu'un c'est :
-          Le mépriser

-         Le dénigrer

-          Le diminuer

-          Citer ses défauts pour rire de lui

-          Le mimer ou le singer important

 Il y a des amis proches qui ne se sentent pas offensés de se moquer les une des autres, cela n'est pas interdit mais ils prennent tout de même le risque un jour de vexer l'autre.

12)                     La divulgation du secret



« Quand un homme parlent à un autre de quelque chose, une fois prononcés sa parole devient un dépôt (^pour celui qui l'a entendue) » (parole du prophète, paix soit sur lui)

Divulguer un secret devient de la trahison d'un dépôt qu'on vous aurait confié. C'est illicite si elle engendre des dégâts, sinon c'est de la vilenie (acte détestable)

13)                     La Promesse mensongère



La langue a tendance à promettre très facilement, et parfois être fidèle à ses promesse est impossible.

-          Si on a fait l'effort de tenir sa promesse mais sans succès, cela n'est pas grave si ce n'est pas fréquent.

-          Si l'on savait ne pas vouloir tenir la promesse au moment où on l'a donnait, cela reste de l'hypocrisie.

« O vous qui croyez ! Soyez fidèle à vos engagements » coran

14) Le mensonge dans la parole et le serment :


Ce genre de mensonge est un péché grave. C'est attesté dans plusieurs hadiths

« Prenez garde au mensonge ! Il est associé à l'impudence et toux deux conduisent en enfer »(parole du prophète, paix soit sur lui)

15)La calomnie



Dieu a dit : « N'obéit pas au jureur, au détracteur, qui  se meurt de calomnie. »

 An « namima » la calomnie c'est :

-          révéler ce que l'autre n'aimerait pas que l'on divulgue,

-          c'est la divulgation d'un secret et la violation de l'intimité que l'autre n'aimerait pas qu'il soit révélé et connu.

Nous devons garder le silence à propos de tous ce que nous pouvons remarquer chez les gens sauf si son évocation peut apporter du profit au musulman. Si quelqu'un voit qu'une personne prend l'argent d'autrui par exemple. Dans ce cas il doit en témoigner.

 Pourquoi on calomnie ? :

-          le désir de faire mal à celui qui est la cible

-          répondre à des propos calomnieux

-          le désir de parler vainement.

 Notre réaction face à la calomnie, doit être juste : Nous ne devons pas considéré l'information comme véridique

« o vous qui croyez , si un pervers vient à vous avec une nouvelle, voyez bien clair, de crainte de porter atteinte, par inadvertance a des gens et de vous trouver à vous repentir de ce que vous aurez fait » (coran 49.6)
(importance bonne fréquentation)
Nous devons arrêter le calomniateur, et le conseiller sans croire du mal de l'absent calomnié et chercher à se renseigner à son sujet.

16) Le double langage

Celui qui tient un double langage c'est :

-          celui qui va et vient entre deux individus en animosité/.,

-           Il tiens a chacun d'eux des propos qui leur plaisent

-          en ce sens q'ils confirment chacun d'eux dans leur hostilité et

-          qui leur apporte la promesse de les soutenir réciproquement. Ceci est de l'hypocrisie.

 On peut fréquenter deux personnes en animosité mais il faut rester sincère et véridique dans ses propos. Nous pouvons être l'ami de deux personnes en animosité. Mais s'il transmet les propos de chacun d'eux à l'autre, c'est un double langage, et c'est pire qu'être calomniateur.

17)  les compliments



Complimenter et louer une personne  est déconseillé dans certains cas et expose à 6 fléaux :

-          risque d'exagérer dans ses compliments et tomber dans le mensonge

-          risque d'être hypocrite,

-          risque de dire des choses qu'il ne peux pas connaître ou vérifier

-          risque de contenter celui qu'il loue alors que c'est une personne injuste

 Pour celui qui est loué :

-          risque de se relâcher et de devenir content de lui même ( cela diminue l'intensité dans les exercices spirituels. Mais cela dépend aussi de l'intention, si elle est bonne, pour Dieu alors elle devient recommandé.

-          Celui qui est loué doit faire attention à ne pas devenir orgueilleux  et ne pas se relâcher et de rappeler qu'il connaît de lui même ce que l'autre ne connaît pas et que tous ses secrets s'ils étaient révélés, feraient que l'autre cesserait de lui faire des louanges et de le complimenter.

Le louangeur ne doit pas être affirmatif : « je suis sur que tu es ... »

Suite à venir  InchAllah

  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
salama93
Invité
« Répondre #7 le: Juin 20, 2010, 16:27:05 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

18) Les fautes dans les expressions précises

 

Faire attention dans la formulation des expression notamment quand cela se rapporte à Dieu

« Que  l'un de vous en dise pas, ce que Dieu veut et ce que je veux mais  qu'il dise plutôt : Ce que Dieu veut puis ce que je veux. »(parole du prophète, paix soit sur lui)

Celui qui parle doit être vigilant pour être préservé de ce danger.

19)La question à propos des choses mystérieuses


La curiosité est agréable aux cœur.  Ainsi l'homme aime verser dans la science, car Satan lui fait imaginer qu'il fait parti des gens du savoir et du mérite.

Celui donc, qui interroge sur une savoir mystérieux sans que sa faculté de compréhension n'atteigne un niveau requis pour cela encourt le reproche, .

Le questionnement des gens du commun sur des choses mystérieuses de la foi dépassant leur entendement, relève des pires fléaux et il convient de les empêcher de le faire.

20)  La Médisance


Dieu a comparé le médisant à celui qui dévore une charogne

La médisance touche surtout l'honneur de la personne et vu ses effets,  le prophète l'a associé aux biens et au sang (la vie)

« Ne soyez pas jaloux les uns des autres, ne vous haïssez pas, ne vous accusez pas de débauche, ne tournez pas le dos les uns des autres, ne médisez pas les uns des autres, et soyez des serviteurs de Dieu , frères entre vous »La médisance c'est parler de son frère dans des terme qui lui, auraient déplus s'il l'aurait su.Voyons les formes de médisances :


A.     Les formes de médisances :

a)      Médire le corps



Evoquer le défaut relatif à son corps, s'il louche, s'il est gros, chauve, en sa présence ou en sa non présence. Médire le physique revient à médire Dieu. Car celui qui médit la créature, médit le créateur.



b)      Médire de l'origine

 l'origine pauvre, fils de pauvre, de libertin, qualification déplaisant



c)       Médire du caractère

 Dire de quelqu'un qui a mauvais caractère, avare ,orgueilleux coléreux ,incapable etc. ..



d)       Médire de ses actes de foi

 

C'est dire de quelqu'un qu'il vole, ment, boit, qu'il trahit, ou qu'il ne fait pas bien son soujoud, sa prière, qu'il n'est pas obéissant envers ses parents, qu'il ne fait pas sa zakat etc...



e)        Médire de ses actes de vie :

 

Il mange beaucoup, dort beaucoup etc....


d)    Médire d'une personne pour ses vêtements

 
C'est dire, que ses vêtement sont sales, son habits pas jolie ou trop longs.. etc....

 

e)      Médisance non verbale

 

- Gestes, actes, écriture exprimant et désignant une personne  de manière déplaisante est illicite

- Imiter, marcher comme celui qui boite, singer


f)        utiliser le nom de Dieu pour se faire remarquer

 

Critiquer une personne et dire Subhan Allah pour s'assurer de l'attention de l'auditoire ou de son interlocuteur.

g)      Pratiquer la médisance en exprimant son surpris et son étonnement.

h)      La médisance par la penser



La suspicion est interdire autant que la médisance. Il n'est pas permis de penser du mal d'elle en toi même, ni de soupçonner ni de se méfier de la personne.

Les pensées qui traversent l'esprits sont pardonnés et même le doute est pardonné mais le « dhan » le soupçon est déconseillé. On ne peux croire que ce que l'on a su ou vu



i)       Le fait de participer à la médisance avec le médisant                                                        

Suite à venir  InchAllah

  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
salama93
Invité
« Répondre #8 le: Juin 20, 2010, 16:42:45 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

B.  Les causes de la médisance :



a)      la vengeance

b)      La complaisance

Désirer prendre part à une plaisanterie car l'on craint que de les désapprouver dans leur plaisanterie, nous ferais perdre leur amitié, ou notre popularité. Alors qu'ils ne sont point une bonne fréquentation, il sera plus sain de ne pas avoir ce genre de personnes dans nos fréquentations.

c)      Pour invalider un témoignage

 Quand on sens que quelqu'un va témoigner contre nous, on va apporter un faux témoignage,,auprès d'un de ses proche pour le discréditer.

d)     Pour prouver son l'innocence

Quand une personnes est accusé d'un acte quelconque pour prouver son innocence ,va révéler celui qui a fait l'acte alors qu'il pouvait clamer son innocence sans obligatoirement désigner le véritable auteur de l'acte

C. Les excuses autorisant les médisance :


L'autorisation d'invoquer les défauts d'autrui ne peut être que dans un but fondé selon la loi religieuse (charia) et auquel on ne peut accéder que par cette mention  des défauts. Cette médisance n'est donc pas un péché.

Il y a 6 cas :

a) Pour démasquer l'injustice

Devant juge, si nous sommes victimes

b)  Pour chercher à remédier à un mal et remettre un pécheur sur la bonne voie

c) la demande de Fatwa


Devant un jurisconsulte, témoigner par exemple : « Mon père a été injuste avec moi, ou mon mari ... que dois-je faire ? »

Mais il serait plus saint de nuancer en disant : « que diriez vous d'une homme victime d'injustice de la part de son père ou frère ? ou ... »

La désignation est autorisé dans ces limites

d) pour mettre en garde un musulman contre un mal

si l'on voit q'un musulmans a des mauvaise fréquentation ... ou en cas de futur mariage si l'on sait que le futur prétendant a tel défaut important, dans le sens du conseil et non pour dénigrer la personne.

c) Un surnom bien accepté

Quand une personne est désigné par un surnom qu'il accepte ( le boiteux) c'est à éviter tout de même.

d) L'étalage et le libertinage

Quand quelqu'un fait étalage de son libertinage comme celui qui se féminise, qui boit, qui confisque les biens des gens qui s'exhibe et qu'il n'en est pas gêné.

« Celui qui ôte le voile de la pudeur de son visage, alors ce n'est pas une médisance que de parler de lui » (parole du prophète, paix soit sur lui)

Mais dans l'intention de protéger les musulmans de cette personne , pour Allah et le bien de la communauté, mai pas pour le dénigrer.

D. L'expiation de la médisance



C'est une obligation pour le médisant

-          de regretter

-          et de se repentir,

-           d'avoir des remords, c'est ainsi qu'il s'acquittera du droit de Dieu.

Il doit demander pardon aussi à la personne qui a été calomnier excepté si cela apportera un conflit entre le médisant et la victime. Le médisant doit être triste,  pleins de remords et de regret.

Mujahid a dit que » l'expiation de celui qui a mangé la chair de son frère mort est de louer ce dernier et d'implorer Dieu pour lui. »

Il est nécessaire de se racheter de sa faute si l'on en a la possibilité, par les compliments répétés, le témoignage d'affection pour la victime. Ce sont de bonnes actions pour faire contre poids aux mauvaises actions générées par la médisance même si l'on ne parvient pas à obtenir le pardon de la victime.

 
E.  La victime

L'atteinte à l'honneur et à la réputation est sanctionnée par une peine légale, c'est légitime pour la victime de demander le dédommagement

Pardonner à quelqu'un qui veux se racheter et demande le pardon est une faveur et la faveur est une vertu très recommandée et non une obligation.


F.       Les remèdes contre la médisance

 

Nous avons vu  les causes de la médisance voyons  le remède qui retiendra notre langue de médire et de faire ne général du dégât avec nos lisan (en arabe signifit, "parole") , et  nos mots :

 

a)       Prendre conscience de notre faiblesse, reconnaître nos tords

b)       La dignité : être digne de résister à la tentation, , c'est le djihad intérieur, la lutte pour éradiquer notre mal intérieur

c)       Comprendre pourquoi nous aimons médire ou calomnier (psychologie)

d)       Demander le soutien de Dieu , son aide et sa guidée, à travers la prière et l'invocation fréquente

e)       Avoir une foi solide, cela amène la langue a se retenir de toute volonté de médire

f)        Craindre Dieu :
Savoir qu'on s'expose à la colère de Dieu en agissant ainsi, Savoir que ces actes anéantissent nos bonnes actions (hasanats) de jour de la résurrection et que ces bonnes actions seront donnés à celui de qui on a médit en compensation de l'atteinte de son honneur.

g)       Craindre l'enfer : Savoir que le serviteur rentre en enfer si ses mauvaises actions pèsent plus lourdement que les bonne le jour du dernier jugement (la peur de l'enfer), une seul action de médisance peut faire entrer le serviteur en enfer

h)       Se mettre à la place de l'autre, réaliser la douleur de l'autre lorsque nous le médisons, réaliser que la douleur qu'éprouve la personne est pareille à celle qu'il éprouve lui même lorsqu'on médit de lui, s'il n'admet pas qu'on médise de lui alors qu'il n'admette pas pour autrui ce qu'il n'admet pas pour lui même

i)        Ne pas chercher à s'excuser : S'interdire d'apaiser sa colère par une désobéissance à Dieu. Il faut donc maîtriser sa colère

« celui qui maîtrise sa colère alors qu'il peut l'exprimer, Dieu l'appel le jour de jugement devant toutes les créatures et le laisse choisir la houris qu'il désire »(parole du prophète, paix soit sur lui)

j)        Souffrance intérieur et pourrissement de l'âme : Si Tu médit par jalousie savoir que cela n'amene que de la souffrance intérieur dans ton corps et dans ton cœur -- Comprendre que la médisance est une nuisance pour nous même

k)      Honte : Savoir que se moquer de l'autre ne fera que nous couvrir de honte devant Dieu le jour de dernier jugement

Conclusion

Nous qui sommes soumis à Allah ! Notre Seigneur nous a proscrit la médisance.
Craignons donc ce péché ! Craignons donc ce péché !

« Certes, Allah ordonne l'équité, la bienfaisance et l'assistance aux proches, et Il interdit la turpitude, le blâmable et la rébellion. Il vous exhorte afin que vous vous souveniez. (...) Allah sait ce que vous faites. »
Sourate Les Abeilles ;
verset 90-91.
Ô Allah ! Guide-nous et facilite les bonnes relations avec nos proches,  nos parents , nos frères et sœurs ainsi qu'avec l'ensemble des gens qui nous entourent , afin d'être toujours en bons termes avec chacun d'entre eux et avancer dans le juste chemin que Tu nous recommandes.
Garde notre langue et nos gestes des mauvaises attitudes, et renforce notre volonté.Amine


Source:

Les Dégâts des mots par Abu Hamid AlGhazali, édition Iqra
La médisance par cheikh Muhammad Ibn Sâlih Al'Uthaymeen

  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
salama93
Invité
« Répondre #9 le: Juin 20, 2010, 17:46:56 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

La médisance est un fléau largement répandu chez les gens d’aujourd’hui.
 Ainsi entreprend-t-on de parler de son frère et d’évoquer quelque aspect de sa moralité, de son caractère, de ses actes ou de son comportement qu’il répugnerait voir mis à jour.
Et vous pourrez constater que le plus grand souci de ce genre d’individus est de discuter et d’exposer les défauts d’autrui dans les assemblées auxquelles ils participent. Comme s’ils avaient été mandatés afin de les diffuser et de traquer les imperfections des musulmans !!
 Que ces malheureux sachent donc que celui qui se comporte de la sorte vis-à-vis de son frère verra Allah agir ainsi envers lui, auquel cas Il le démasquera fut-ce au sein de sa propre demeure.
Qu’ils sachent également que celui qui s’obsède à adopter une telle atttude vis-à-vis d’autrui verra Allah lui assigner une personne qui répandra ses défauts et traquera ses imperfections.

Or, s’ils s’attachaient à examiner soigneusement leurs propres personnes, ils s’apercevraient que d’entre tous, ils sont les pires en termes de défauts, de moralité et de confiance. Et quand bien même leur seule obsession consistait à employer leur langue à l’encontre des serviteurs d’Allah, cela serait suffisant.
 De tels individus sont assurément une source de malheur, que ce soit pour eux ou pour leurs compagnons.
Pour eux, car ils conduisent leur âme au mal et à l’injustice. Pour leurs compagnons, car lorsque ceux-ci ne leur déconseillent pas cette attitude, ils deviennent leurs associés dans le péché.
Ô vous qui êtes soumis à Allah ! Votre Seigneur vous a proscrit la médisance.
Craignez donc ce péché ! Craignez donc ce péché !
Craignez donc la médisance car elle équivaut à manger la chair des gens. Allah en a en effet donné l’image la plus laide qui soit en la comparant au fait de manger la chair de son frère mort.

 
Connaissez-vous chose plus affreuse et plus abominable que l’attitude d’une personne qui s’asseirait à côté de son frère, mort, et découperait sa dépouille morceau par morceau pour ensuite le manger ?
Connaissez-vous ne serait-ce qu’une personne qui soit capable de supporter cela ? [Certes non], si ce n’est celle qui médit sur autrui et à propos de qui Allah dit :
« Ne médisez pas les uns des autres.
L’un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort ? [Assurément non], vous en auriez horreur. Et craignez Allah... "
Sourate Les Appartements ; verset 12
 
(...) Sachant que la plupart des gens aujourd’hui parlent de leur frère au sujet de choses dont ils n’ont même pas connaissance.
Au point que si on leur demandait d’attester de la véracité de leur propos, ils refuseraient de le faire.
 

Or, nous savons qu’ils auront à répondre de cela le jour de la résurrection.
 
Ne craindront-ils donc point Allah ? Ne savent-ils donc pas que chacun de leur propos est scrupuleusement consigné par un observateur toujours prêt à l’inscrire et qu’on leur demandera d’en rendre compte ?
Je leur poserai simplement la question suivante. Apprécieraient-ils de voir les gens s’en prendre à leur honneur et médire à leur sujet ? Non, répondront-ils assurément !
Pourquoi dès lors agissent-ils ainsi à leur égard ? Ne craignent-ils pas qu’Allah les humilient ici-bas avant de les humilier dans l’au-delà ?
 « Certes, Allah ordonne l’équité, la bienfaisance et l’assistance aux proches, et Il interdit la turpitude, le blâmable et la rébellion. Il vous exhorte afin que vous vous souveniez.
Tenez vos engagements pris au nom d’Allah, et ne vous déliez pas de vos serments une fois que vous les avez prononcés de façon formelle et alors que vous avez pris Allah comme garant de votre bonne foi. Allah sait ce que vous faites. »
Sourate Les Abeilles ; verset 90-91.
Le prophète  (psl) a dit:
"Le vrai musulman est celui dont les gens sont à l'abri des méfaits de sa langue et de la main."
« Ô Envoyé de Dieu serons-nous jugés pour nos paroles ? Et le Prophète lui répondit :
« ô ibn Jabal ! C'est la moisson de la langue qui le plus souvent jette les gens dans l'Enfer »
[ Rapporté par Tirmidhi dans le livre de La Foi et il est rapporté également par Ibn Majja.]


Le Prophète sws a dit :
« Celui qui croit en Dieu et au jour du jugement, qu'il dise du bien ou qu'il garde le silence »
[ Partie d'un long hadith rapporté par Bukhari et Muslim.]
On a dit à 'Issa (Jésus)(paix soit sur lui) : « montre-nous une oeuvre qui nous fait entrer au paradis ?» Il leur répondit : « ne parlez jamais », on lui a

dit : « On ne peut pas se retenir de parler ». II leur a dit : « alors, ne parlez que pour dire du Bien ».
Soulayman (Salomon) fils de Daoud (David) (paix soit sur lui) a dit :
« Si la parole est en Argent le silence est en Or »
 Ô Allah ! Guide-nous et facilite les bonnes relations avec nos proches,  nos parents ainsi qu'avec l'ensemble des gens qui nous entourent , afin d’être toujours en bons termes avec chacun d'entre eux et avancer dans le juste chemin que Dieu nous recommande.
Garde notre langue et nos gestes des mauvaises attitudes, et renforce notre volonté.
  Amine

Source: extrait de:  La médisance par cheikh Muhammad Ibn Sâlih Al’Uthaymeen,

  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Janvier 31, 2012, 11:50:54 par Um-Rayhane » Journalisée
Dinement-votre
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Quelque part
Messages: 67



Voir le profil
« Répondre #10 le: Juin 23, 2010, 20:47:37 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam wa3leikoum,

Mais comment faire pour ne pas se "mefier" de quelqu'un quand cette personne semble être hypocrite envers nous, ou nous fait du mal?
 je ne savais pas que se méfier de quelqu'un était un péché, mais cela voudrais dire faire confiance à tout le monde??
Journalisée

La hawla wa laQwata illah Billah.
Tantine
Invité
« Répondre #11 le: Novembre 10, 2010, 08:53:53 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 baraka2

Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #12 le: Janvier 31, 2012, 11:47:25 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

LA HAWLA WALA QOUATA ILLA BILLAH

puisse Allah swt nous guider dans le droit chemin et nous éloigné de toute médisance Amine Amine

 baraka2


Wa 'alaykoum salam
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #13 le: Décembre 15, 2012, 16:21:47 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

La Hawla wala qouata Illa Billah

Très beaux rappel  MachAllah Barak Allahou fikoum meschères soeurs  Allahou Akbar

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Journalisée
Maria.A
Invité
« Répondre #14 le: Février 20, 2013, 16:41:26 »
Share   Modifier le messageModifier

Salem Alaycoum !!
Machallah Barak'allah oufikom pour ces précieux partage un grand rappel El Hamdoulilah !!

Barak'allah oufikom.


Salem Alaycoum !!
Journalisée
Oum~Leïla
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 27
Localisation: metz
Messages: 939


Ô Allah préserve-nous de la honte en ce bas monde!


Voir le profil
« Répondre #15 le: Février 20, 2013, 19:30:10 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum  MachAllah  baraka2 pour ces rapels trés importants !!!
qu'Allah nous en garde de la mauvaise langue!!!!
Allahouma amine pour toutes vos douas!!
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée





Ô Dieu pardonne-moi, fais-moi miséricorde, guide-moi, accorde-moi la bonne santé ainsi qu'à la Oumma mouslimine.
soujoude
Invité
« Répondre #16 le: Mai 17, 2013, 08:09:24 »
Share   Modifier le messageModifier

  baraka Sourire Mouslima
Journalisée
Musc_88
Invité
« Répondre #17 le: Novembre 28, 2013, 10:40:45 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Allahou Akbar Allahou Akbar El Hamdoulilah  baraka2 mes chères soeurs pour vos partages et rappels
qu'Allah vous en rende grâce et vous récompense pleinement

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Musc_88
Invité
« Répondre #18 le: Janvier 08, 2014, 20:56:30 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah
 Salam Alaykoum


extraits issu du livre "degâts des mots"

Sache que les dégâts causés par la langue (les mots, la parole) sont énormes,
et rien ne peut être plus salutaire que sa retenue. Ainsi la loi religieuse
vante le mutisme et insiste sur l'importance du silence.
Le Prophète ( Salla-llah allahi wa salam) a dit : "Celui qui garantit ce qu'il y a entre ses mâchoires et
ce qu'il a entre ses jambes, je lui garantis le paradis". Dans un long hadith compilé par Al Bokhari ( Radhi Allah 'Anhou),
le Prophète ( Salla-llah allahi wa salam) dit également "Celui qui croit en Dieu et au jour dernier,
qu'il dise du bien ou qu'il se taise"


Dans les traditions des Compagnons, il est bon de rapporter également leurs agissements.
Entres autre Abou Bakr As Siddiq (raa) qui mettait une petite pierre dans sa bouche
pour s'empêcher de parler et il disait en faisant allusion à sa langue
"C'est elle qui me fait engager dans les sentiers dangereux". Abdallah Ibn Massoûd ( Radhi Allah 'Anhou) a dit :
"Par Dieu, qui, il n'y a pas d'autre divinité que Lui, nul organe n'a besoin d'être emprisonné plus
que la langue qui est déjà enfermée derrière deux obstacles, les lèvres et les dents".

L'usage incontrôlé de la parole est la première cause de perdition chez l'Homme.

Le Prophète ( Salla-llah allahi wa salam) a dit "N'usez pas trop de paroles qui ne renferment pas le mention d'Allah
car le recours à trop de paroles qui ne renferment pas la mention d'Allah endurcit le coeur,
or l'Homme le plus éloigné d'Allah est celui qui a le coeur endurci".

Le prophète ( Salla-llah allahi wa salam) a également dit :"Ce qui précipite les gens en enfer tête première est
ce autre choses que leur langue ont moissonnées ?". Par le terme moissonné,
on comprend que l'Homme ici-bas sème les bonnes et mauvaises actions par la parole et
les actes puis il moissonne au jour de la résurrection ce qu'il a semé."


Al Hassan Al Basri a dit: "Ne connaît pas sa foi celui qui ne tient pas sa langue".
dans différents exemples, il traite l'Homme qui utilise sa langue pour n'apporter aucune idée positive ou
qui sont trop plaisanteurs. Alors, dites moi qu'en est-il de ceux qui mentent, qui médisent, qui injurient...
Ce sont les mauvais maniements de la parole qui entache le coeur et le rende malade.


Pour conclure cette brève introduction sur les ravages de la parole et ses conséquences,
pensez aux recommandations coraniques prononcées par l'Imam lors des sermons du vendredi ou
lors de "conférences", ce verset explicite dans lequel Dieu dit :
"Ô vous qui croyez ! Craignez Allah et parlez avec droiture, afin qu'Il améliore vos actions et
vous pardonne vos péchés. Quiconque obéit à Allah et à Son Messager obtient certes
une grande réussite
--> Ce verset est mentionné chaque vendredi avant le darse comme un rappel a tous...

{Et le jour où les ennemis d'Allah seront rassemblés en masse vers le Feu...
puis on les poussera (dans sa direction). Alors, quand ils y seront, leur ouie,
leur yeux et leurs peaux témoigneront contre eux de ce qu'ils oeuvrent.
Ils diront à leurs peaux:"Pourquoi avez-vous témoigné contre nous?" Elles diront:
"C'est Allah qui nous a fait parler, Lui qui fait parler toutes chose.
C'est Lui qui vous a créés une premières fois et c'est vers Lui que vous serez retournés".
Vous ne pouviez vous cacher au point que ni votre ouie, ni vos yeux et ni vos peaux
ne puissent témoigner contre vous. Mais vous pensiez qu'Allah ne savait pas beaucoup
de ce que vous faisiez. Et c'est cette pensée que vous avez eue de votre Seigneur,
qui vous a ruinés, de sorte que vous êtes devenus du nombres des perdants. }
[Sourate: les versets détaillés, Versets:19-23]




 baraka2
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Journalisée
soujoude
Invité
« Répondre #19 le: Janvier 09, 2014, 08:25:36 »
Share   Modifier le messageModifier

Asalamou alykoum mash allah mash allah baraka allahu fikoum et mash allah okhty musc pour la magnifique suite jazzakoum allahu o kheiran asalamou alykoum !
Journalisée
Musc_88
Invité
« Répondre #20 le: Janvier 09, 2014, 10:54:44 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

  MachAllah El Hamdoulilah.


 baraka Kiss Kiss Kiss


 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

COffret integral Arabe
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle