Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Ar-Rokya:Les erreurs des soignants à notre époque!  (Lu 3374 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
zeynep
Invité
« le: Janvier 15, 2009, 16:19:24 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh



        Certains soignants commettent des erreurs et s’éloignent de ce fait peu à peu de la voie de la vérité quant à la façon dont il faut traiter cette maladie. Nous pouvons citer les erreurs suivantes :

 

a. Exagération des coups au point de fracturer les membres du malade

Si l’administration de coups est parfois nécessaire, il faut prendre certaines précautions :

• s’assurer de la présence effective du djinn dans le corps

• frapper préférentiellement la plante des pieds et surtout éviter les zones sensibles telles que le visage, le thorax…

• vérifier que le malade ne présente aucune blessure sur le corps ou n’a pas subi une opération chirurgicale (fragilité de la zone suturée) 

• s’il s’agit d’une femme, assurez-vous qu’elle n’est pas enceinte

•  rappeler vous fréquemment la parole du Prophète  : « Celui qui soigne alors qu’il n’a aucune connaissance de la médecine est garant (des conséquences) » (rapporté par Abu Daoud et Ibn Maja)

Par ailleurs, l’expérience nous montre que les coups peuvent parfois être remplacés par de légères pressions répétées et non permanentes sur certains points sensibles du corps du malade. Ces pressions ajoutées à la lecture accentuent la souffrance du djinn.

Voici les differents points :

 les sourcils
le milieu de la tête
les tempes
point situé entre les sourcils et le nez
derrière les oreilles
les articulations du genou, de la cheville
point entre le pouce et l’index
l’aine gauche et droite
le bas de la cage thoracique
Rappelons tout de même que si le malade est une femme, alors ces pressions doivent être effectuées par son mahram normalement présent avec le soignant.

 

b. Certains soignants utilisent les chocs électriques (110/220 V) et se mettent alors à brûler le malade en pensant qu’ainsi le djinn sortira du corps du souffrant. Cette pratique est nulle et interdite selon la parole du Prophète  : « Il n’appartient qu’au Maître du feu de tourmenter par le feu » (rapporté par Abu Daoud)

Il est bien évident qu’une telle pratique est nuisible pour le soignant et le malade puisque leurs coeurs peuvent s’y accrocher et leur certitude de l’effet bénéfique des versets du Coran risque de s’évaporer. Cette pratique n’a aucun fondement dans la sunna et est à rejetée du fait des risques qu’elle comporte.

 

c.La compression des artères et l’étranglement.

Les carotides interne et externe conduisent le sang du coeur à la tête. La veine jugulaire est une grosse veine du cou. Certains soignants, pensant ainsi causer du tort au djinn, compressent fortement les artères et la veine jugulaire au point de bloquer le passage du sang au cerveau. Le cerveau n’étant plus irrigué, la mort du malade devient alors inévitable.   D’autres étranglent le malade et bloquent alors sa respiration, on devine alors les conséquences de telles pratiques.

 

d. Prétention sans fondement selon laquelle à chaque maladie correspond un verset du Coran qui lui convient.

 

e. L’utilisation des plantes sans connaissance des effets de ces plantes sur le malade. Cela s’appelle une médication sans science et implique une réparation  si elle a causé la mort du patient. En effet, le Prophète  a dit : «  Celui qui soigne alors qu’il n’a aucune connaissance de la médecine est garant (des conséquences) ». (rapporté par Abu Daoud, Ibn Maja et Nassa’i)

 

f. Le fait que le soignant prétende connaître l’invisible en disant au malade : « tu es touché par telle ou telle chose » alors qu’il n’en a aucune connaissance.

 

g. Le fait de demander au malade de lire une trop grande quantité de Coran dans la journée au point où passés quelques jours, il ne lit plus rien du fait de la perte de motivation et de l’épuisement.

 

h. Innovations blâmables consistant en des pratiques non rapportées du Prophète  telle que le fait de demander au malade de lire 70 fois le verset du Trône sous le clair de lune. C’est ce que l’on appelle communément la « roqia bid’iya ». Ceci est interdit car le Prophète  a dit : « Tout acte non conforme à nos enseignements est à rejeter » (rapporté par Muslim)

 

i. La fausse croyance que certains encens à brûler sont réprouvés par les djinns et les font fuir tel que le safran ou encore que d’autres encens doivent être utilisés lorsque l’on a quitté la maison durant un long laps de temps ou bien encore que d’autres encens annulent la sorcellerie et le mauvais œil. Au contraire, ceci est plutôt une pratique des devins et des sorciers.

 

j.  Certains soignants lisent des versets du Coran sur une quantité de sel qu’il demande de disperser dans la maison en prétendant que cela chasse les djinns.

 

k. Le fait de pratiquer la roqia à une femme sans la présence d’un mahram.  (personne avec qui elle ne peut se marier : père, frère, oncle ...)
[/b]

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 

 
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #1 le: Mars 17, 2009, 14:16:16 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum


On sait bien qu'il ne faut rien s'attendre de bien venant de la part d'un sorcier qui a vendu son âme à Iblis .Mais certains pourraient se demander mais qu'en est-il de celui qui se fait appeler raqui,qui fait la prière,connaît un peu du Coran,fait le jeun du ramadan et pourrait meme avoir fait le fait le haj alors que son comportement n'est pas loin de certains pratiques de sorciers,comme escroquer les gens ou profiter de la naïveté de femmes et pouvant aller jusqu'à la fornication!.Effectivement que ce sont des questions qui demandent des réponses!.

En fait à une époque pas très lointaine il n y avait pas ce réveil de l'Islam qui est actuellement mais c'était plutôt l'ignorance qui faisait des ravages dans la Oumma Islamique. Que le remède ses maladies se faisait à l'aide d'amulettes et de talismans .Que pour éviter le mauvais oeil on accrocher des talismans sous formes de cinq doigts qu'on appelait "Khamsa".

Que pour faire partir le djinn du possédé on égorgeait un poulet ou une chevre pour le djinn et ainsi le djinn se contentera de cette offrande et laissera la personne tranquille. On sait bien que tous les pratiques qui se faisaient relèvent du Shirk et il est vrai que la Oumma baignait dans le Shirk ce qui fait qu'un sorcier ou devin pouvait facilement etre pris pour un saint sous l'appellation d'un Fquih ou Taleb.

Qu'à cette époque il suffisait de mettre une gandoura et connaître certaines formules qui font entrer en contact avec les djinns pour avoir de l'importance au yeux de la masse des gens ignorants malgré l'apparition de quelques réformateurs ici et là.

Après le réveil des gens,l'apparition de la science religieuse et les gens qui commençaient à se documenter .Le charlatanisme de ces sorciers et voyants fut découvert et qu'ils pratiquaient leur métier sous le couvert de l'ignorance et du soufisme dont ses adeptes se faisaient passer pour des ascètes .Avec l'apparition de livres en religion et certains touchant aussi ce domaine,celui des maladies occultes,il y a eu l'apparition d'un nouveau mot pour les gens au début qui est "La Roquia",c'est-à-dire le remède qui relèvent du Coran et de la Sunna .

Au début certains ont commencé cette pratique et vu le succès qu'elle a eu au début du fait que cette fois ci les djinns et autres maladies occultes ont eu devant eux un redoutable adversaire qui ne sort pas du cadre du coran et de la sunna. Seulement certains musulmans qui ont bagage très faible en science religieuse ou ce qu'ont appelle des profiteurs ont saisi l'occasion pour devenir des soit disants raquis et ainsi profiter de la naïveté des gens et le recours à la roquia.

Effectivement on pourrait s'étonner qu'on peu de temps ce nombre grandissant de raquis comme dans un marchée où on pourra trouver de touts les qualités d'une marchande allant de la bonne jusqu'à la plus mauvaise .Il y a eu des dépassements et meme des pratiques qui relèvent du Shirk.

Effectivement en prenant des échantillons et en faisant des analyses on remarquera des points communs entre la plupart d'entre eux une grande insuffisance dans tous les domaine qui leur permet de pratiquer la roquia.
Pour ce qui est du niveau religion chez beucoup d'entre eux la science de la Aquida fait défaut,que certains ne savent même pas différencier entre ce qui est une Sunna et une innovation.

Et ce qui est étonnant chez eux c'est la grande facilité à jongler avec les textes juridiques et l'avis des savants à travers les siècles sans oublier que parfois ils se basent sur des hadiths faibles ou forgés.
Pour ce qui est des autres sciences comme les maladies psychiques c'est le flou complet.

Et ce qui montre leur ignorance et incompétence dans ce domaine,c'est le mensonge au malade devant un cas qui les dépasse et ils diront :C'est un sortilège très ancien,c'est un sortilège qui est caché dans une tombe garder par des djinns,c'est un djinn volant qui entre et sort du corps du malade et qu'il est très difficile de le maîtriser,c'est un sortilège sur qui la personne a marché,qu'il y a des centaines de djinns dans le corps et que cela demande beaucoup d temps et ainsi d'autres histoires relevant de l'imagination.

En fait il touche un domaine qui relève de l'inconnu"Ghayb".On a vu certains dirent que le djinn male habite le bras droit tandis que la femelle habite le bras gauche et d'autres fabulations.

Certains vont se demander mais comment se fait-il que la prière ainsi que la lecture du Coran chez ces gens ne soit pas efficace pour leur montrer les erreurs qu'ils font!.

Cela revient à une mauvaise éducation qu'ils ont eu ou tout simplement ils n'ont reçu aucune éducation au niveau de l'Islam .Que la personne a commencé à faire la prière ainsi que les préceptes de l'Islam mais sans auparavant avoir reçu une bonne éducation que ce soit au niveau de la morale ou tout simplement dans la crainte d'Allah. Ce qui fait qu'il n'est pas étonnant de voir comme il est rapporté que certains insultent les djinns et disent même des mots grossiers qui n’honorent nullement celui qui prétend être un musulman.

Un autre point sur qui insister que les prêches qui se font ici et là des savants et Imams n'ont aucun effet sur ces gens. Certains vont se dire qu'il y a de bons raquis sincères, cela est vrai mais comparer à ces charlatans ils sont noyés et sont peu visibles parmi la grande masse de charlatans .Que dire d'une classe d'écoles dont les 3/4 sont de mauvais élèves!.

Une fois un Sheikh dit qu'un jeune est venu le voir et lui a dit qu'il veut apprendre la roquia.Le Sheikh lui demande s'il fait la prière à la mosquée?.La réponse fut:Très peu.

Pour certains il suffit de lire quelques livres en roquia pour devenir un grand Sheikh dans ce domaine,alors qu'en fait au mieux de commencer par la lecture des livres en roquia,il faut commencer par les livres parlant des pièges que pourrait tendre Iblis à une personne comme par exemple "Talbis Iblis" de Imam Ibn Al Jaouzi.

D'un autre coté ce qui a aidé beaucoup ces gens à suivre ce chemin déviant,la grande ignorance chez les malades ainsi que leur famille .Effectivement que d'un coté ce domaine est encore inconnu chez la plupart des gens et parfois le raqui est vu comme une personne qui maîtrise très bien ce domaine et qui ne pourrait se tromper que ce soit dans le diagnostic ou dans le traitement à suivre .Sinon que dire de la femme sous l'affolement de son état va voir n'importe quel raqui sans avoir demander conseil et en plus toute seule .

Elle pourra se voir abuser sexuellement par ce charlatan dépenser de l'argent dans le vent. Certains natifs sont aussi responsables de la grande publicité qu'ils font à ces charlatans sans vraiment connaître la personne. On peut prendre un exemple au hasard le cas de Benhalima .Son livre montre que c'est une personne qui a un niveau très bas en Aquida .Que son livre est truffé d'innovations et même d'actes qui approchent du Shirk.

Que ces erreurs lui ont été rapportés et malgré cela il continu dans sa pratique déviante. D'un autre coté on voit des gens venir et dire "Depuis que je suis allé chez lui mon état s'est amélioré".Mais si on questionne la personne on verra qu'elle a eu affaire à une personne qui est complètement ignorant de ce domaine et certains malades oublient que les démons laissent la personne se sentir mieux pour faire tomber le plus de personnes dans le Shirk et l'innovation .C'est ce qu'on appelle "Istidraj" de la part des démons.

Ce qui fait qu'il y a aussi un autre point qui a favorisait cette augmentation du charlatanisme chez ces raquis le silence de beaucoup de malades qui ont eu à subir les méfaits de ces gens là que ce soit au niveau argent ou attouchement sexuel. Il est vrai qu'on ne va pas voir venir une femme qui va dire que tel raqui a eu des rapports sexuels avec elle. On préfère garder silence que dévoiler ce qui s'est passé avec ce charlatan et cela a aidé ces gens dans leur pratiques malsaines sans etre inquiéter le moindre du monde.

De même il ne suffit pas de voir le nombre de malades qui visitent ces charlatans sinon il y a des sorciers dont le carnet de rendez-vous est complet pendant tout le mois. Que le grand nombre n'est pas une mesure de fiabilité d'une personne mais sa pratique selon le Coran et la Sunna ainsi que sa crainte d'Allah d'être honnête avec soi même ainsi qu'avec les malades.

On a vu certains d'entres eux en peu de temps montrer une fortune qui est assez visible sans nullement avoir honte .En plus certains d'entre eux se sont donnés en plus du mot raqui"Spécialiste en maladie occulte, possession, sortilège et mauvais oeil","Spécialiste en roquia stérilité,célibat et malchance",Guérisseur ayant un pouvoir d'arrêter les effets de tous les maladies occultes",etc..De peu on aurait vu l'un d'eux dire :"Commande aux djinns comme le prophète Sulaymane".De même avec l'ouverture des médias cela leur a facilité les moyens de publicité pour se faire connaître comme les sites ainsi que les panneaux publicitaires et cartes de visites.


Que tout a était mis en oeuvre pour gagner le plus d'argent à commencer par louer un local et pourquoi pas d'autres locaux avec des vendeurs où on trouvera les bouteilles d'eau avec des prix différents ainsi que miel, huile et autres ingrédients sur qui selon eux le coran a été récité, sans oublier l'envoi d'eau ou huile par colis postale. Parfois certains trouveront une excuse qu'il ne peut gagner sa vie qu'à travers la pratique de la roquia.En fait c'est l'un des pièges d'Iblis pour faire tomber la personne dans l'escroquerie.

Naturellement Iblis leur soufflera que tel compagnon du prophète(Salla Allah Alayhi oua Sallam ) a pris quelque mouton après avoir fait une roquia à un chef de tribu mais il oublie que les savants ont donné leur avis sur ce point,que cela s'appelle "Jou'l" et c'est tout une autre affaire.

Sinon en revenant à nos pieux Salafs Salih parmi les compagnons du prophète (Salla Allah Alayhi oua Sallam ), savants tabi'ines et ceux venus après eux qu'ils avaitn ouvert un commerce de roquia .Mais en fait lorsque l'occasion se présentait pour aider une personne soufflante il se déplaçait pour le faire ayant en tête le hadith où le prophète( Salla Allah Alayhi oua Sallam) disait que celui qui peut aider son frère qu'il le fait.

Que la pratique de la roquia chez eux entrait dans ce qu'on appelle "recommander le convenable et interdire le blâmable et comme le disait Sheikh Al Islam Ibn Taymiya que cette noble pratique était celle des prophètes ainsi que notre prophète ( Salla Allah Alayhi oua Sallam) et les savants pieux qui repoussaient l'agression de ces créatures maléfiques des gens.


En conclusion,il y aura bien certains dont Allah verra chez eux un peu de bien et qui se repentiront avant de mourir,que d'autres verront la mort les prendre sans se repentir et cela va finir par ce qu'on appelle une mauvaise fin et l'histoire d'un jeune qu'on connaît assez bien dont les rappels lui ont été fait à plusieurs fois mais il passait outre et maintenant il se trouve paralyser et dont les médecins n'ont rien compris à son cas.

Que certains pensent que le fait de ne pas tomber dans le Shirk,tout leur sera pardonner parce que au fond leur intention était bonne .Et c'est là l'un des pièges qui leur est tendu par Iblis.
Journalisée
   

Graine de Nigelle
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle