Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Hadith sur notre Prophete 'Alayhi Salât wSalem.  (Lu 8552 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
muslimclassic
Invité
« le: Juin 21, 2007, 21:17:59 »
Share   Modifier le messageModifier

Un jour le prophète (alayhi salatou salam) a dit dans un hadith authentique rapporté par l'Imam Ahmad : "J'aurais aimé rencontré mes frères". Les compagnons lui dirent : "Ne sommes-nous pas tes frères ?" ll répondit : "Vous, vous êtes mes compagnons. Par contre, mes frères sont ceux qui ont cru en moi sans pour autant m'avoir vu"

On a demandé à 'Ali (qu'Allah l'agrée) : "Comment se caractérisait votre amour pour le prophète (alayhi salatou salam) ? Il répondit : "Je jure par Allah qu'il était plus aimé que l'eau fraîche en temps de soif"

Soubhan Allah, chers frères et soeurs fil lah, méditons sur cet amour et essayons de ressembler à nos pieux prédécesseurs dans l'amour qu'il portait envers Allah et son messager.
« Dernière édition: Mai 04, 2008, 10:10:35 par Soumiiyya » Journalisée
muslimclassic
Invité
« Répondre #1 le: Août 05, 2007, 21:09:10 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

"Il nous est rapporté que lorsqu'on lui annoncait une bonne nouvelle le concernant directement ou concernant autrui, le Prophete  Salla-llah allahi wa salam se prosternait afin de remercier et de dendre grace a Dieu, Beni et Exalté soit-Il "

                                                                                                       Rapporté par Ibn Mâjâ
Journalisée
Al_Hikmah
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Paris
Messages: 19


Faqira Lillah


Voir le profil WWW
« Répondre #2 le: Août 21, 2007, 10:02:05 »
Share   Modifier le messageModifier

Assalamou'Alaykoum

Abu Sufyân Ibn Harb (qu'Allah soit satisfait de lui) narre son histoire avec Héraclius. Ce dernier dit: « De quoi vous ordonne (le prophète Muhammad) ?" il, Abu Sufyân, lui répondit : " il nous ordonne d'adorer Allah Seul sans aucun associé, et il nous interdit d'adorer les idoles. Il nous ordonne d'accomplir la Salât et jouir de la véracité et la chasteté." Héraclius dit: " si ce que tu dis est véridique, il, Muhammad, possédera la place de mes pieds (son royaume) ».

(Al-Bukhari 6) (Muslim 1773)

La chasteté: l'abstention des choses prohibées, et de ce qui porte atteinte à la grandeur de l'âme.

Ce texte est une partie d'un long Hadith qui contient le plus important de ce à quoi Muhammad (pbAsl) appelle, c'est l'unicité d'Allah. Cela signifie l'adoration d'Allah Seul, l'interdiction d'adorer autre que Lui, l'accomplissement de la Salât et d'autres recommandations de l'Islam. Il contient également la vérité qu'a paru à Héraclius après les questions qu'il a posées à Abu Sufyân (qu'Allah soit satisfait de lui).

An-Nawawi dit (dans l'explication de Sahih Muslim 12/107) : les savants disent : « ce que Héraclius a dit est tiré des anciens livres, dans la Thora et dans d'autres livres où se trouvent les signes de la prophétie de Muhammad (pbAsl), et ils l'ont connu par ces signes.»

Allah -qu'Il soit glorifié- dit à propos des gens du Livre, pour montrer leur connaissance de Muhammad (pbAsl) et pour montrer qu'il est la personne désignée des qualifications trouvées dans leurs livres : « Ceux à qui Nous avons donné le Livre, le reconnaissent comme ils reconnaissent leurs enfants. Or une partie d'entre eux cache la vérité, alors qu'ils la savent! » (Al-Baqarah 146)
Journalisée

Soyez les gardiens de votre coeur et rendez-le propre et pur comme un lieu de priere!
maarif
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 37
Localisation: casablanca
Messages: 18


TOUS POUR UN - UN POUR TOUS c'es ainsi l'Islam


Voir le profil
« Répondre #3 le: Août 21, 2007, 12:03:19 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah
 Salam Alaykoum

BONNE NOUVELLE POUR NOUS LES MUSULMANS
[/color]

   J’annonce l’heureuse nouvelle à ceux qui aiment le Prophète que celui-ci  Salla-llah allahi wa salam aurait vivement souhaité nous rencontrer.

   Anas Ibn Mâlik  Radhi Allah 'Anhou rapporte que le prophète  Salla-llah allahi wa salam a dit : « j’aurais aimé rencontrer mes frères. » les compagnons lui dirent : «  Ne sommes-nous pas tes frères ? » Il répondit : « Vous, vous êtes mes compagnons.  Par contre,  mes frères sont ceux qui ont cru en moi sans pour autant m’avoir vu.»  Hadith authentique rapporté par Ahmed et authentifié par Albâny.

   Je  vous annonce encore une bonne nouvelle, ô vous qui aimez votre Prophète  Salla-llah allahi wa salam ! Anas Ibn Mâlik  Radhi Allah 'Anhou raconte : « Alors que j’étais en compagnie du Prophète, en sortant de la mosquéée, nous rencontrâmes un homme à sa porte. L’homme interrogea le prophète  Salla-llah allahi wa salam : « Quand l’Heure se manifestera –t-elle  (le jour dernier) ? Le prophète  Salla-llah allahi wa salam lui rétorqua : «  Qu’as-tu préparé pour son arrivée ? » l’homme, comme s’il avait honte, répondit : « je ne lui ai pas préparé d’abondantes prières, ni beaucoup de jeûnes ni d’importantes aumônes, mais j’aime Allah et Son envoyé. » le prophète  Salla-llah allahi wa salam lui dit : « Tu seras avec ceux que tu as aimés. » Anas dit : « nous n’avons pas été plus heureux, si ce n’est le jour de notre conversion à l’islam qu’au jour où le Prophète  Salla-llah allahi wa salam a dit : « tu seras avec ceux que tu as aimés. » .Moi j’aime Allah, Son Envoyé, Abou Bakr et Omar ; et j’espère être  parmi eux, même si je n’ai pas accompli ce qu’ils ont fait. » rapporté par Boukhary et Mouslim.

   Aicha (qu’Allah l’agrée) rapporte : « un homme vint voir le Prophète  Salla-llah allahi wa salam et lui dit : « Ô Messager d’Allah ! Je t’aime plus que ma propre personne et plus que mon enfant ; lorsque je suis chez moi et je me rappelle de toi, je ne peux résister à l’envie de te voir, et celle-ci ne  s’estompe que lorsque je me présente à toi pour te contempler. Néanmoins lorsque je me représente ma mort et la tienne. Je sais pertinement qu’en rentrant aux paradis, tu seras élevé avec les prophètes,  alors que moi, si je rentre au paradis, je crains de ne plus pouvoir te voir. » Le Prophète  Salla-llah allahi wa salam  ne lui répondit pas jusqu’à ce que l’ange Gabriel (Jibraïl) descendit avec ce verset « Quiconque obéit à Allah et au messager, ceux-là seront avec ceux qu’Allah a comblés de ses bienfaits : les prophètes, les véridiques, les martyrs et les vertueux… » Rapporté par Tabarâny par Albâny dans « fiqh As-sîra ».

Quelques exemples de l’amour qu’éprouvaient les compagnons pour le Prophète  Salla-llah allahi wa salam
[/color][/color]

   Citons quelques hadiths du prophète  Salla-llah allahi wa salam qui incitent les musulmans à l’aimer d’un amour sincère :
En effet, il est mentionné dans le hadith authentique d’après la parole d’Omar  Radhi Allah 'Anhou : « Ô Messager d’Allah ! Je jure que tu es la personne que j’aime plus de tout, à part ma propre personne. » Le Prophète  Salla-llah allahi wa salam rétorqua : «  Non Omar ! Je jure par celui qui détient mon âme dans sa main, il est indispensable que tu m’aimes plus que ta propre personne. » C’est alors qu’Omar répondit : «  Par Allah, tu es certes, ô Messager d’Allah, la personne que j’aime plus que ma propre personne. » Le Prophète  Salla-llah allahi wa salam dit alors : « Ô Omar ! Maintenant, oui. » Rapporté par Boukhâry.

   Le Prophète  Salla-llah allahi wa salam dit aussi : « nul d’entre vous n’aura la foi complète tant que je ne serais pour lui, plus aimé que ses enfants, ses parents et l’ensemble des gens. » rapporté par Boukhâry et Mouslim.

   Et il dit  Salla-llah allahi wa salam au sujet de la douceur de la foi : « Trois choses, celui qui les possède, goûtera à la douceur de la foi : Aimer Allah et son Messager plus que quiconque, n’aimer une personne que pour Allah et détester retourner à la mécréance comme on détesterait être jeté en enfer. » rapporté par Boukhâry.

   Ces paroles du prophète furent appliquées par les compagnons, avec perfection, car leur sincérité envers Allah était unique…

   On demanda à Ali  Radhi Allah 'Anhou  comment se caractérisait votre amour pour le prophète  Salla-llah allahi wa salam . Il répondit : « je jure par Allah, il était plus aimé que nos biens, nos enfants, nos pères et mères, et plus aimé encore que l’eau fraîche en temps de soif. » Charh Ac-Chifâ, 2/40.

   Ibn Ishâq raconte : « une femme médinoise avait subi l’épreuve de perdre son père, son frère et son mari le jour de la bataille d’Ouhoud en compagnie du Messager d’Allah  Salla-llah allahi wa salam . Elle demanda : «  Qu’en est-il du Messager d’Allah ? » on lui répondit : « Il va bien grâce à Allah, il est (en vie) comme tu le souhaites. » elle leur informa : « Montrer-le-moi, j’aimerais le voir. » lorsqu’elle le vit, elle s’exclama : « je te vois et tout malheur est dès lors insignifiant à mes veux ! » As-Sirâ d’Ibn Hicham, 3/43, reprise par Ibn Kathir dans Al-bidâya wa An-Nihâya, 4/280.

   Lorsque Zayd Ibn Ad-Dathinah   Radhi Allah 'Anhou fut emprisonné à la Mecque, Aboû Soufyân  Radhi Allah 'Anhou, qui n’avait pas encore embrassé l’Islam à cette époque, lui proposa avant de l’exécuter : « Zayd ! Dis-moi sincérement : Aimerais-tu rejoindre ta famille et mettre à ta place Muhammad pour qu’on lui tranche la tête. » Il répondit : « je jure par Allah, je n’aimerai pas qu’à cet instant précis, une épine pique muhammad à l’endroit où il se trouve alors que je suis parmi ma famille ! » Aboû Soufyân dit : « je n’ai point vu de personne autant révérée par des gens que la révérence accordée à Muhammad par ses compagnons. » Al-bidayâh wa An-Nihayâh d’Ibn Kathir.4/65.

   Juste avant sa mort, la femme de Bilâl disait : « Quel malheur ! », mais Bilal   Radhi Allah 'Anhou rétorqua : « plutôt, quel bonheur ! Demain je retrouverai ceux que j’aime, Muhammad et ses alliés. » Ce fut aussi, la paroled’Aboû Moussa Al-Ach’ary, lorsqu’il se dirigea vers médine. Authentifié par Albany dans As-sahîha.

   Âssim Ibn Muhammad Al—‘Amry rapporte d’après son père, qui raconte : « je n’ai point entendu Omar mentionner Muhammad sans pleurer. » ceci, s’explique par le grand amour qu’il éprouvait pour le Prophète  Salla-llah allahi wa salam.

   Chers frères et sœurs, méditez sur cet amour et si on ne peut atteindre leur  degré de foi, essayons tout de même de leur ressembler…
Journalisée

TOUS POUR UN-UN POUR TOUS; c'est ainsi l'ISLAM
youssefcad
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 35
Localisation: maroc
Messages: 5



Voir le profil
« Répondre #4 le: Octobre 24, 2007, 11:10:40 »
Share   Modifier le messageModifier

Selon 'Aïcha (رضي الله عنها), le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) disait quand le vent soufflait avec violence : "Seigneur Dieu! Je Te demande son bien et me mets sous Ta protection contre son mal, contre le mal qu'il contient et contre le mal pour lequel il a été déchaîné". (Mouslim).

'Aïcha, la femme du Prophète (رضي الله عنها) a dit : Lorsqu'il faisait du vent ou de la brume, on le reconnaissait à l'expression du visage (assombri) du Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) qui se mettait à aller et venir. Mais quand la pluie tombait, il s'apaisait et son inquiétude s'évanouissait. Comme je lui en demandai la raison, il me répondit : "Ô 'Aïcha, j'ai crains qu'il ne soit un châtiment infligé à ma Communauté". Et lorsqu'il voyait la pluie, il disait : "C'est une miséricorde". (Mouslim)
« Dernière édition: Décembre 10, 2011, 20:49:58 par mouhtajiba » Journalisée
youssefcad
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 35
Localisation: maroc
Messages: 5



Voir le profil
« Répondre #5 le: Octobre 24, 2007, 11:30:45 »
Share   Modifier le messageModifier

D'après Abdou ALLAH Ibn Massaoud (que Dieu l'agrée), l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Après moi, vous verrez du favoritisme et des choses que vous réprouverez". - "Ô Envoyé de Dieu, si nous serions alors présents, dirent les fidèles, que nous ordonnes-tu de faire?". - "Acquittez-vous de ce que vous devez et demandez à Dieu ce à quoi vous avez droit".(Mouslim)
D'après Abou Hourayra (que Dieu l'agrée), le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Les israélites étaient gouvernés par des Prophètes. Chaque fois qu'un Prophète mourait, un autre lui succédait. Mais après moi, il n'y aura plus de Prophète, il n'y aura que des califes et ils seront nombreux". -"Et alors, lui demanda-t-on, que nous ordonnes-tu de faire?". -"Chaque fois que vous devez choisir un calife, répondit-il, choisissez celui à qui le serment sera prêté le premier et soyez loyaux envers lui. Donnez à chacun des califes ce à quoi il a droit, car Dieu leur demandera compte de la garde qu'Il leur aura confiée". (Mouslim)

D'après Abou hourayra (que Dieu l'agrée), le  Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Le commandant (des musulmans) n'est qu'un véritable abri (pour eux). Ils combattent derrière lui et sont ainsi préservés (contre les tyrans et les agresseurs). S'il ordonne la crainte de Dieu, l'Exalté et se montre juste, il en recevra la récompense; mais, s'il ordonne autre chose (la désobéissance à Dieu), une part du péché lui incombera". (Mouslim)

D'après Ali  (que Dieu l'agrée) a dit : Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) envoya une expédition à la tête de laquelle il plaça un homme. Ce chef alluma un feu et dit à ses hommes : "Entrez, dans ce feu". Quelques-uns songèrent à lui obéir, alors que d'autres dirent : "Nous avons fui du feu". Quand on raconta le fait au prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui), il dit à ceux qui songèrent entrer dans le feu : "Si vous y étiez entrés, vous ne l'auriez pas quitté jusqu'au Jour de la Résurrection". Il loua l'attitude des autres (qui refusèrent d'obéir au chef) et ajoute : "L'obéissance n'est pas due si elle implique une désobéissance à Dieu, elle n'est due que lorsqu'elle est pour le bien". (Mouslim)
« Dernière édition: Octobre 24, 2007, 16:19:00 par muslimclassic » Journalisée
muslimclassic
Invité
« Répondre #6 le: Octobre 29, 2007, 18:04:34 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

D'après Al Housayn (radhi Allah 'anhou), le Prophète (SAWS) a dit:

L'avare, c'est celui qui ne prie pas sur moi quand mon nom est prononcé en sa présence


Ahmad, Attirmidhi, An Nasâ'i

Cette formule est un voeu et un témoignage de respect formulés par le musulman chaque fois que le nom du Prophète (SAWS) est mentionné et l 'important de dire "Pais et Benediction sur Lui" (SallaLah alayi wa salam)...et encore mieux de mulptiplié la priere sur le Prophete  InchAllah
Journalisée
dora_mouslima
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 30
Localisation: 57
Messages: 43



Voir le profil
« Répondre #7 le: Octobre 29, 2007, 19:26:29 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

JE complète nchallah le hadith qui nous est donné par muslimclassic

Car la prière sur notre prophète sws et très important, car les hadith que je vais citer soulignent bien cette importance
Juste avant je rappel c'est quoi la prière sur le prophète sws pour ceux qui savent pas :
c'est le faite de dire SALALLAHOU HALAYHI WA SALAM  a l'entente du nom du prophète sws, ou seulement dire ALLAHOUMA SALI HALA MOUHAMED sws

alor en effet cette parole est trè méritoire car celui qui prie sur notre prophète sws imite Allah swt, qui prie également sur le prophète sws, bien que les deux prière (ceux d'Allah swt et les notre )sont différentes car la prière venant d'Allah est remplie d'éloge et d'honneur, tandi que la notre est une invocation où on implore dieu ( de prier sur lui (sws) ). Ce qu'on peut savoir oci c'est que machallah les anges oci prient sur notre prophète sws bien aimé!

Bon point de vue des hadith autentique, on peut voir que :
Mouslim nous rapporte que le prophète a dit " Quiquonque prie sur moi une foi, Dieu prira sur lui 10 fois en retour" [/b)
MACHALLAH WA LHAMDOULILAH !
 

un troisième hadith oci que j'ai trouvé nous dit que Le prophète sws nous dit "quiquonque prie sur moi une fois, Dieu prira sur lui dix fois en retour, l'absoudira de dix pêchers et élèvera au rang de dix echelons" (hadith autentique)



voila, hamdoullah pour les mérites que le croyant a en disant simplement quelques paroles sur notre prophète sws
Ici encore on voi la miséricorde d'Allah sur nous masahllah.

donc n'oubliez pas ces petite parole, qui sont lègère sur la langue, mais lourde sur la balance ! Wink hamdoullah..

« Dernière édition: Décembre 10, 2011, 20:53:23 par mouhtajiba » Journalisée
   

 Vous aimez le forum et souhaitez le faire découvrir aux autres musulmans ? cliquez alors ici un fois par jour !
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle