Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Le sacrifice d'Ali  (Lu 2835 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
la-musulmanne
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 24
Messages: 12



Voir le profil
« le: Décembre 29, 2010, 14:52:29 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
LE SACRIFICE D'ALI      
   

" Là! J'ai trouvé la lune " dit Ali, six ans, à son père.
" Où ? " demanda le grand frère d'Ali, Abdallah.
" Tu vois ce grand arbre? Elle est juste à côté " répondit Ali.
Les garçons essayaient d'apercevoir le croissant de la nouvelle lune marquant le début du mois islamique de Dhou l-hijja. La fête de l'Aïd aurait lieu dix jours après l'apparition de la nouvelle lune.
" Oh, je la vois maintenant ", dit Abdallah.
   

" Papa, on peut aller acheter un mouton demain ? " demanda Ali.
" Bien sûr, nous irons après la prière de Dhouhor ", répondit leur père.
Le lendemain, les enfants montèrent en voiture avec leur père. Ils allaient à la ferme acheter un mouton pour l'égorger le jour  de l'Aïd, en souvenir de ce qu'avait fait le Prophète Ibrahim (Abraham), la paix soit sur lui.
" Cette fois-ci, on va ramener le mouton à la maison ", dit leur père, " alors vous allez devoir vous en occuper et le nourrir. Vous pourrez aussi jouer avec lui. "

" Youpi ! " s'exclama Ali. " Je vais même lui apprendre des tours !   

Les garçons et leur père choisirent un mouton et le ramenèrent à la maison. Le lendemain, Ali se réveilla très tôt, bien avant l'heure où il se levait d'habitude. Il se lava et s'habilla, puis sortit pour jouer avec le mouton. Ses frères Othman et Abdallah étaient déjà dehors près du mouton.
" Assalamou alaykoum, " dirent-ils ensemble.
" Wa-alaykoum as-salam, " répondit Ali.
" Nous avons décidé de nourrir le mouton à tour de rôle. Chacun de nous s'occupera du mouton pendant une journée. Tu peux commencer si tu veux, " dit Abdallah.
" D'accord, " dit Ali. " Où est la nourriture ? "
" Là, " répondit Abdallah, montrant la botte de paille dans un coin.

Après la prière de l'Aïd, le jour de la fête du sacrifice, la famille rentra à la maison. Le moment était venu d'égorger le mouton.
" P-p-papa, p-p-pourquoi tu vas t-t-tuer le mouton ? " demanda Ali, au bord des larmes, tandis que son père aiguisait son couteau.
   

" Nous devons le tuer, parce que Dieu nous l'a ordonné ", répondit son père. " Chaque année, lors de Aïd al-adha, les musulmans dans le monde entier, s'ils en ont les moyens, égorgent un mouton, ou une chèvre, une vache ou un chameau. Voici pourquoi : Dieu avait ordonné au Prophète Ibrahim, la paix soit sur lui, d'égorger son fils, pour le mettre à l'épreuve. Il s'apprêtait à obéir parce que c'était un ordre de Dieu. Mais Dieu lui a donné à la place un bélier à égorger et Ibrahim, la paix soit sur lui, a égorgé le bélier. Pour commémorer cet immense sacrifice, il est demandé aux musulmans d'égorger un animal, puis de donner une partie de la viande. Vous aussi, vous devrez le faire quand vous serez grands. "
Ali ne répondit pas. Il regarda son père égorger le mouton. Puis il s'enfuit dans la maison parce qu'il ne pouvait pas supporter de regarder le mouton mourir.   


Abdallah vint le rejoindre et lui expliqua à nouveau ce que son père lui avait dit. Ali finit par comprendre, mais il avait encore l'air triste.

Ensuite, les garçons aidèrent leur père à faire le reste du travail. En réfléchissant à ce qui s'était passé, Ali comprit qu'il venait d'apprendre le sens du mot sacrifice : renoncer à quelque chose qu'on aime pour un but plus important. Il était heureux maintenant, parce qu'il savait qu'ils avaient tué le mouton pour obéir à l'ordre de Dieu. Il entra alors dans la maison pour aider sa maman à nettoyer la viande.



Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Mars 04, 2013, 08:20:12 par Um♥Rayhane » Journalisée

LA ILAHA ILALLAH !!!
Maria.A
Invité
« Répondre #1 le: Mars 04, 2013, 08:17:41 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum



Machallah barak'allah oufik ma soeur pour cette jolie histoire !!!


Salem Alaycoum !!
Journalisée
   

COffret integral Arabe
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle