Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: 1 [2]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Doit-on réciter les mêmes sourates dans chaques unités de prières?  (Lu 44199 fois)
0 Membres et 2 Invités sur ce fil de discussion.
sabahdah
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 38
Localisation: SAINT ETIENNE
Messages: 120



Voir le profil
« Répondre #30 le: Avril 26, 2009, 17:57:31 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum mes  Sourire MouslimaRire Mouslim


 baraka2 de me renseigner avec des sources sur l'ordre de récitation des sourates pendant la prière ?
Une personne m'a dit que pendant les deux rakats l'ordre de la sourate récitée avait une importance, selon l'ordre du Quran.
Par exemple le faite de réciter la sourate Fatiha avec la sourate Iklas à la première rakat et ensuite la sourate Fatiha avec la sourate An-Nâs à la deuxieme rakat.

Qu'en est-il ? J'ai eu une confirmation que l'ordre croissant ou décroissant était autorisé par contre c'est la récitation de verset d'une grande sourate pas ordonné qui n'est pas aurorisé mais je n'ai pas de sources !

Quelqu'un a-t-il des sources sur ce point ?

 baraka2 wa  Salam Alaykoum
Journalisée
khalid-yasin
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: France
Messages: 2890



Voir le profil
« Répondre #31 le: Avril 26, 2009, 18:24:11 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                           bismillah.

          Salam Alaykoum Ma  Sourire Mouslima je ne pense pas qu'il y est un ordre de récitation que se soit des Sourates, ou
           des versés.
           En tout cas, sait bien la première fois que j'en entend parlé.

           Je regarde de mon coté, et InchAllah  je posterais.


                                                                        Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh.
Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #32 le: Avril 26, 2009, 19:15:18 »
Share   Modifier le messageModifier

                                              Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 bismillah

              Ma  Sourire Mouslima sabahdah voici ce que je viens de trouver
              qui répondra  InchAllah à ta question :


              Lire des passages coraniques
              après la Fâtiha

              Il est recommandé au croyant accomplissant la prière de lire
              des chapitres du Coran ou du moins quelques versets après
              avoir fini la récitation de la Fâtiha, et ceci durant les deux
              premiers cycles de prière (raka'ât) de toutes les
              prières obligatoires ou surérogatoires (nâfila).

              Il est en effet rapporté que : "Le Prophète Salla-llah allahi wa salam récitait
              dans les deux premiers cycles de la prière du zuhr la
              Fâtiha et deux autres chapitres, et dans les deux
              derniers cycles la Fâtiha uniquement. Parfois, il nous
              faisait entendre ce qu'il récitait. Le premier cycle était
              généralement plus long que le second. Il faisait de même
              pour les prières du 'asr et du 'subh."
              [Bukhârî (734), Muslim (685) et d'autres].

              Il s'agit de lire ce que l'on veut et peut du Coran,
              les long chapitres ou les plus courts, quelques versets de
              chapitre en son début, son milieu ou sa fin.

              La pratique prophétique est diverse même si, pour
              certaines prières et cycles de prière, il avait des
              préférences que nous noterons plus loin (les prières du
              vendredi, de l'aïd, certaines prières surérogatoires).

              Le Prophète Salla-llah allahi wa salam recommandait aussi de lire le Coran
              avec attention et de sa plus belle voix. [Abû Dâwûd
              (1006), Nasâ'î (1005) et d'autres]

              La recommandation prophétique est de lire à voix
              entendue ces chapitres ou versets coraniques lors
              des prières faites à voix haute (prières du subh, du
              vendredi, les deux premiers cycles du maghrib et
              du 'ishâ') et à voix basse dans les autres.
              De même, la pratique prophétique, donc recommandée
              (mustahabba), est que la lecture coranique durant
              le premier cycle de prière (rak'a) soit plus longue
              que durant la seconde. [Bukhârî (717), Nasâ'î (968),
              Tirmidhî (282) hadîth hasan sahîh, et d'autres]

              De même, sa lecture coranique de la prière de l'aube
              était plus longue que celle de toutes les autres,
              sûrement en réponse au verset coranique qui précise
              que les anges assistent à la lecture (récitation) du
              Coran à ce moment précis et en particulier :

              "Car la lecture du Coran à l'aube a des témoins."
              (Coran. Sourate "Le Voyage Nocturne 17/78)



              La pratique prophétique dans la lecture
              du Coran après la Fâtiha


              La pratique prophétique dans la lecture coranique dans
              les prières était très diverses, avec, cependant, certaines
              constantes. Nous relevons ainsi ce qu'il lisait le plus
              souvent. (Ibn al-Qayyim, Zâd, p.209, et suivantes).

              Subh : souvent le Prophète Salla-llah allahi wa salam lisait entre soixante
              et cent versets durant cette prière de l'aube. Il avait lu
              notamment avec le chapitre Qâf (Coran. 50), le
              chapitre Ar-rûm (Les Byzantins, Coran. 30), avec
              At-takwîr (L'Extinction, Coran. 81), parfois même
              avec Az-zilzâl (Le Séisme, Coran. 99) dans les
              deux cycles de prière. En voyage, il avait aussi lu les
              deux derniers chapitres Al-mu'awwidhatayn
              (Coran. 113 et 114), parmi les plus courts du Coran.

              Zuhr : s'il allongeait souvent la récitation lors de
              cette prière du milieu de la journée, comme A.L.M.
              Tanzîl
(La Prosternation, Coran. 32), il avait aussi
              lu Sabbih isma rabbik (Le Très-Haut, Coran. 87),
              Al-burûj (Les Constellations, Coran. 85), At-
              târiq
(L'Astre nocturne, Coran. 86).

              'Asr : la lecture était plus courte que celle de la
              prière zuhr.

              Maghrib :
dans cette prière du soir, le Prophète Salla-llah allahi wa salam
              lisait parfois les longs chapitres coraniques comme
              Al-a'râf (Les Murailles, Coran. 7), parfois moyens
              comme Tûr (Le Mont Sinaï, Coran. 52), parfois les
              courts comme Sabbih isma rabbika (Le Très-Haut,
              Coran. 87), ou encore plus courts comme Wa-tîn
              (Le Figuier, Coran. 95), ou encore Al-mu'awwidhatayn
              (Coran 113 et 114).

              'Ishâ' : il lisait les chapitres courts le plus souvent
              comme Wa-tîn (Le Figuier, Coran. 95), ou Wa-
              shams
(La Clarté du matin, Coran. 93), ou Sabbih
              isma rabbika
(Le Très-Haut, Coran. 87), ou Wa-
              layl
(La Nuit, Coran. 92).

              Prière du Vendredi : il lisait le plus souvent les
              chapitres entiers suivants : Al-jumu'a (Le Vendredi,
              Coran. 62), Al-munâfiqûn (Les Hypocrites, Coran.
              63), Sabbih isma rabbika (Le Très-Haut, Coran. 87),
              Al-ghâshiya (L'Epreuve universelle, Coran. 88).

              Prières de l'aïd : il lisait parfois Qâf (Coran. 50)
              en entier ainsi que Al-qamar (La Lune, Coran. 54),
              parfois comme le vendredi Sabbih isma rabbika (Le
              Très-Haut, Coran. 87), et Al-ghâshiya (L'Epreuve
              universelle, Coran. 88).

              Autres recommandations concernant la lecture du Coran

              Nous relevons certaines règles concernant la lecture du
              Coran durant la prière :

              Durant les prières surérogatoires, et principalement
              celles de la nuit : au passage des versets annonciateurs
              de bonnes nouvelles ou du Paradis et de ses délices, ou
              de la miséricorde divine, le priant peut demander à Dieu
              de l'en faire bénéficier, comme lors du passage de versets
              annonciateurs de supplices ici-bas ou dans l'au-delà de
              demander à Dieu de l'en préserver. Cette pratique
              prophétique est rapportée par plusieurs traditionnistes.
              [Muslim (1291), Tirmidhî (243), hadith hasan sahîh]

              Mais cela n'est pas valable pour les prières obligatoires,
              [Sindî, Sharh sunan Nasâ'î, commentaire du hadîth
              998. de Nasâ'î. De même, Albânî, Tamâm, p.185.
              De même, Mubârakfûrî, Tuhfat, commentaire du
              hadîth (243) de Tirmidhî] elle ne l'est que pour les prières
              surérogatoires.

              Il est recommandé de répondre à certaines
              interrogations coraniques durant la prière, lorsqu'on
              lit les passages relatifs, comme l'a conseillé le
              Prophète Salla-llah allahi wa salam : "Celui d'entre vous qui lit :
              wat-Tîn (Le Figuier, Coran. 95), et arrive à
              la fin alaysa Allâhu bi-ahkami l-hâkimîn.
              (Dieu n'est-Il pas le plus équitable des juges ?),
              qu'il dise : balâ wa anâ 'alâ dhalika mina sh-
              shâhidîn,
(Certes, et de cela je suis témoin) !"

              Et celui qui lit lâ uqsimu bi-yawmi l-qiyâma
              (La Résurrection, Coran. 75) et arrive à alaysa
              dhâlika bi-qâdirin 'alâ an yuhyiya l-mawtâ

              (Alors, Dieu ne serait-Il pas capable de resusciter
              les morts ?), qu'il dise : balâ (Certes !).

              Et celui qui lit wal mursalât (Les Envoyés,
              Coran. 77), et arrive à fa bi-ayyi hadîthin ba'
              dahu yu'min'un.
(Al quel autre discours, autre
              que celui-ci, croiront-ils enfin ?), qu'il dise :
              âmannâ bi-Llâh, (En Dieu nous croyons)."
              [Abû Dâwûd (753), Tirmidhî (3270) en partie,
              Ahmad (7086)].


              Sources extraites du livre ("Les Règles de la
              prière en Islam"), basé sur les avis des plus
              grands savants de l'islam : les savants
              anciens reconnus pour leur autorité scientifique
              et morale (tels l'imam Mâlik, Abû Hanîfa, Ahmad,
              Nawawî et bien d'autres), sans omettre l'avis
              des savants contemporains, spécialistes du
              Hadîth et du fiqh. En se basant uniquement
              sur les Sources authentiques et les avis
              éclairés (et toujours référencés) de nos savants.

              J'espère que tout ceci aura répondu à ta
              question  InchAllah ma  Sourire Mouslima  Smiley
              Comme c'est cité au début
Citation
Il s'agit de lire ce
              que l'on veut et peut du Coran,
              les long chapitres ou les plus courts, quelques versets de
              chapitre en son début, son milieu ou sa fin.
              Il n'y a pas vraiment d'ordre, on peut lire ce que l'on veut
              et peut du Coran, et suivre la pratique prophétique.
              qu' allah te protége et te préserve  amine

                                  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Avril 26, 2009, 19:21:55 par Zahiya » Journalisée
Yousra.Islam
Invité
« Répondre #33 le: Avril 26, 2009, 19:38:22 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

On m'a dit moi qu'il fallait avoir un ordre précis c'est à dire comme à Taraweeh on descend dans la lecture du Coran El karim
Parce que dans ce que tu nous as donné oukht zahiya il y a rien qui précise l'ordre des sourates dans les récitations de sourate du Prophète Muhammad  Salla-llah allahi wa salam 

wa ALLAH OU ARLEM
 Baraka Allahou Fik

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #34 le: Avril 26, 2009, 19:49:48 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

On m'a dit moi qu'il fallait avoir un ordre précis c'est à dire comme à Taraweeh on descend dans la lecture du Coran El karim
Parce que dans ce que tu nous as donné oukht zahiya il y a rien qui précise l'ordre des sourates dans les récitations de sourate du Prophète Muhammad  Salla-llah allahi wa salam 

wa ALLAH OU ARLEM
 Baraka Allahou Fik

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh



                      bismillah

 Salam Alaykoum 

          Ma  Sourire Mouslima Yousra.Islam  Smiley comme c'est cité au début
          de ce que j'ai posté :

         
Citation
Il s'agit de lire ce que l'on veut et peut du Coran,
              les long chapitres ou les plus courts, quelques versets de
              chapitre en son début, son milieu ou sa fin.

           De plus, je l'ai bien reprécisé en bas de mon message  Smiley
           donc oui effectivement pas d'ordre précis,on lit ce que
           l'on veut et peut du Coran, et d'ailleurs
           je ne l'ai jamais entendu dire non plus Shocked, si quelqu'un pourrait
          affirmé cela  Smiley
           D'ailleurs, si l'ordre des sourates ne sont pas précisées
           dans les récitations du Prophète Muhammad Salla-llah allahi wa salam c'est que pour
           certaines prières et cycles il avait des préférences, qui était mentionné
           également dans mon message que voici :
Citation
La pratique prophétique
           est diverse même si, pour
              certaines prières et cycles de prière, il avait des
              préférences que nous noterons plus loin (les prières du
              vendredi, de l'aïd, certaines prières surérogatoires).
              Après pour ce qui ai d'un ordre précis, comme je l'ait dit, je
                ne l'ait jamais lu ou entendu dire, Allah wa'lem.
               Qu' allah nous préserve et nous protége  amine

                                 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Avril 26, 2009, 19:51:59 par Zahiya » Journalisée
Yousra.Islam
Invité
« Répondre #35 le: Avril 27, 2009, 10:29:21 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 Baraka Allahou Fik oukhti zahiya  Kiss

Allah i Hafdek

WAlakin j'ai pas compris Akhi Ibn Al Quaim, les fuquahas  c'est qui ??

 Baraka Allahou Fik

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

                         
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #36 le: Avril 27, 2009, 13:14:19 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum


Ne pas respecter l’ordre des sourates et des versets dans la récitation
Ma question concerne l’ordre dans lequel on doit lire les sourates du Coran dans la prière récitée à haute voix et dans celle secrète. Le prieur doit-il réciter les sourates et les versets selon l’ordre de leur succession dans le Coran. C’est-à-dire réciter la sourate« al-Kawthar » dans la première rak’a puis la sourate « Nasr » dans la deuxième rak’a. Est-il permis par exemple de réciter du verset 50 au verset 60 de la sourate de la vache dans la première rak’a puis de réciter ensuite les versets 10 - à 20 dans la deuxième rak’a ? J’espère recevoir un éclaircissement de cette affaire assortie d’une explication de la cause.


Louange à Allah

La lecture de ce qui suivit (normalement) avant ce qui précède (normalement) du Coran est appelée « tankis » (inversion). Elle comporte plusieurs aspects : l’inversion des lettres, l’inversion des mots, l’inversion des versets et l’inversion des sourates.

Quant à l’inversion des lettres, elle consiste à alterner l’ordre des lettres d’un mot de façon à mettre la dernière avant la première. Pour le mot « rabb » par exemple on dirait « barr ». Ceci est indiscutablement interdit et il entraîne la nullité de la prière car il revient à changer l’ordre dans lequel Allah a établi le Coran. En outre, il aboutit le plus souvent à une considérable modification du sens. » Voir ash-Sharh al-moumti’ d’Ibn Outhaymine, 3/110.

Quant à l’inversion des mots, elle consiste à changer l’ordre de succession des mots en plaçant un mot avant un autre qui doit le précéder, en disant par exemple : « l’Unique Allah Il dis «  au lieu de « Dis Il est Allah l’Unique ». Cette pratique est aussi indiscutablement interdite parce qu’elle aboutit au changement de l’ordre dans lequel Allah a établi Ses propos. Voir ash-Sharh al-moumti, 3/110.

Quant à l’inversion des versets, elle consiste à lire un verset avant celui qui le précède. C’est-à-dire par exemple : réciter le verset n° 3 après avoir récité le verset n° 4 de la sourate 114. A ce propos al-Qadi Iyad (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit : «  Il n’ y a aucune divergence sur le fait que l’agencement des versets a été fixé tel qu’il est actuellement dans le Coran par Allah le Très Haut. C’est aussi dans cet état que la Umma l’a reçu de son prophète (bénédiction et salut soient sur lui). Extrait du commentaire d’An-nawawi, 6/62). C’est aussi ce que dit Ibn al-Arabi selon al-Fateh, 2/257.

Cheikh Ibn Outhaymine dit : « l’inversion des versets est aussi interdite selon l’avis le plus plausible, car l’agencement fait l’objet d’un arrêt définitif. Ce qui signifie que cela traduit l’ordre du Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui). Voir ash-Sharh al-Moumti; 3/110.

Quant à l’inversion des sourates qui consiste à lire une sourate avant celle qui la précède par exemple la sourate 3 avant la sourate 2, son statut a fait l’objet des avis que voici :

- les ulémas qui soutiennent que l’agencement des sourates n’a pas fait l’objet d’un arrêt définitif n’y trouvent aucun inconvénient ;

- ceux qui pensent que ledit agencement a été définitivement arrêté et que le consensus des Compagnons est une référence en la matière, ne l’autorisent pas.

L’avis juste est que l’agencement des sourates n’a pas été l’objet d’un arrêté définitif car il ne repose que sur l’opinion de certains Compagnons et qu’il n’y a pas eu de consensus au sein des Compagnons sur la question puisque le Coran d’Abd Allah Ibn Massoud comportait un agencement différent (de celui que nous connaissons).

La Sunna  comporte des éléments qui corroborent la permission (de changer l’ordre de succession des sourates) :

A. D’après Houdhayfa, il a dit : « J’ai prié au cours d’une nuit avec le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) et il commença la sourate de la vache et je me suis dit : il s’arrêterait au 100e verset, mais il le dépassa et je me suis dit encore : peut-être il va réciter toute la sourate au cours d’une rak’a.

Mais il poursuivit sa lecture et commença la sourate des femmes et la récita puis récita celle d’Al-Imrane. »  (rapporté par Mouslim, 772). Il s’agit de retenir que le hadith indique qu’il a récité la sourate 4 avant la sourate 3. A ce propos an-Nawawi dit : Selon al-Qadi Iyadh : « le hadith fournit un argument à celui qui soutient que l’ordre de succession des sourates repose sur un simple avis des musulmans qui ont rassemblé le Coran et qu’aucun classement n’avait été établi par le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui). Bien au contraire, il en laissa le soin à la Umma. » Il poursuit : «C’est l’opinion de Malick et la majorité des ulémas. C’est aussi le choix de Qadi Abou Bakr al-Baqilani. Ibn al-Baqilani dit : c’est l’avis le plus juste de deux avis tous plausibles. » Il poursuit encore : «  Nous disons que le classement des sourates -tel qu’il figure actuellement- n’est pas obligatoire ni dans l’écriture ni dans la prière ni dans l’enseignement, ni dans l’initiation et l’apprentissage et qu’il n’est l’objet d’aucun texte ni arrêté interdisant son non respect. C’est pourquoi le classement adopté dans les exemplaires du Coran antérieurs à celui d’Outhmane est différente. » Il poursuit encore : «  Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) et les membres de la Umma venus à travers les siècles se sont permis de ne pas respecter l’ordre de succession des sourates dans la prière, l’enseignement et l’initiation. » Il dit encore : « quant aux ulémas qui soutiennent que le classement a fait l’objet d’un arrêté du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) qui l’a fixé selon la disposition de l’exemplaire d’Outhmane et que les différences constatées à cet égard avaient eu lieu avant que les gens n’aient appris la décision portant sur la disposition définitive, ceux-là interprètent la récitation par le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) de la sourate 4 avant la sourate 3 en disant que cela s’était passé avant l’établissement du classement définitif des sourates, quand les deux sourates se présentaient dans l’ordre suivi par le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) selon l’exemplaire d’Oubay. Il dit encore : «  Il n’y a aucune divergence sur le fait qu’il est permis au prieur de réciter dans la deuxième rak’a une sourate qui précède celle lue dans la première rak’a. Mais cette pratique reste réprouvée dans la même rak’a et pour celui qui récite en dehors de la prière. Cependant d’autres l’autorisent ». Dit-il. « L’interdiction de l’inversion du Coran émise par les anciens est interprétée en disant qu’elle s’applique à la pratique qui consiste à réciter une sourate en allant de la fin au début. » Il dit ensuite : «  Il n’y a aucune divergence sur le fait l’ordre de succession des versets de chaque sourate a été arrêté par Allah le Très Haut dans son état actuel qui figure dans le Coran et tel que rapporté par la Umma de son Prophète (bénédiction et salut soient sur lui). C’est ici que se terminent les propos de Qadi Iyadh. Allah le sait mieux. Sharh- Mouslim, 6/61-62

As-Sindi dit : « Ses propos : « puis il commença Al-Imran » implique le non respect du classement des sourates dans la récitation. Sharh an-Nassaï, 3/226.

B. D’après Anas Ibn Malick (P.A.a), un homme des Ansar lui servait d’imam à la mosquée de Quba. L’homme avait l’habitude dans ses prières de les commencer d’abord par la récitation de : « Dis il est Allah l’Unique » avant de réciter une autre sourate ; il se comportait ainsi dans chaque rak’a. Et puis ses Compagnons lui dirent : tu commences toujours par cette sourate (112) mais tu ne t’en contentes pas puisque tu ajoutes une autre. Eh bien, ou bien tu t’en contentes ou bien tu choisis une autre à sa place. "... Il leur dit : « Je ne l’abandonnerai pas ; si vous aimez que je continue de vous diriger la prière comme je le fais, je continue. Si vous réprouvez ma manière de diriger la prière, je vous laisse. Ils pensaient qu’il était parmi les meilleurs d’entre eux et n’aimaient pas qu’un autre leur servît d’imam. Quand le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) vint chez eux, ils l’informèrent de l’affaire. Il dit : « ô Un tel ! Qu’est ce qui te pousse à maintenir cette sourate dans chaque rak’a ? »

- Il dit : « C’est parce que je l’aime » - « Ton amour pour elle te fera accéder au paradis » dit le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui). (rapporté par Boukhari, 2901).

Il s’agit de retenir de ce hadith que l’homme en question persistait à réciter la sourate -112) avant celle qui la précèdent et que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) l’a approuvé. »

C. La pratique d’Omar (P.A.a)

L’imam al-Boukhari a dit : « Al-Ahwaf a récité  al-Kahf (18e sourate) dans la première rak’a et Youssouf (12e sourate) et Younous (10e sourate) dans la seconde et a mentionné qu’Omar (P.A.a) s’était comporté de la même façon au cours d’une prière du matin qu’ils ont effectuée ensemble.

Chapitre sur « la réunion de deux sourates dans une rak’a extrait du livre sur l’appel à la prière. »

5/ S’agissant de la dernière partie de la question, nous disons qu’il est permis de réciter les versets (50 à 60) de la sourate 2 dans la première rak’a puis de réciter les versets (1 à 20) de la même sourate dans la deuxième rak’a, puisque le sens du texte se dégage entièrement. Mais les versets (10 à 20) comporte une rupture dans leur sens. C’est pourquoi il est préférable de les abandonner. Peut être avez-vous mentionné les numéros à titre d’exemple et ne visez pas ces versets précisément. Allah le sait mieux.



Islam Q&A
Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid

Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #37 le: Avril 27, 2009, 13:52:38 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 Baraka Allahou Fik oukhti zahiya  Kiss

Allah i Hafdek

WAlakin j'ai pas compris Akhi Ibn Al Quaim, les fuquahas  c'est qui ??

 Baraka Allahou Fik

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


                           bismillah

 Salam Alaykoum wa fik baraka Allahoû ma  Sourire Mouslima  Kiss
 qu' allah nous fasse miséricorde  amine

                            Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
sabahdah
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 38
Localisation: SAINT ETIENNE
Messages: 120



Voir le profil
« Répondre #38 le: Avril 28, 2009, 19:06:42 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum mes  Sourire MouslimaRire Mouslim


 baraka2 à vous tous pour toutes vos réponses.

 El Hamdoulilah c'est la réponse que je supposais mais j'avais du mal à trouver des sources sûrs.


 baraka2 wa  Salam Alaykoum
Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #39 le: Avril 28, 2009, 19:09:01 »
Share   Modifier le messageModifier

                                           Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 bismillah

              wa fik baraka Allahoû ma  Sourire Mouslima sabahdah  Smiley
              ravie si nos réponses ont pu t'aidé  Smiley Wink
              qu' allah vous protége et vous préserve  amine

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
♥ Moujahida ♥
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 36
Localisation: lyon
Messages: 292



Voir le profil
« Répondre #40 le: Septembre 18, 2009, 09:14:00 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Après la Fatiha nous devons réciter des sourates, mais vu que mes connaissances à ce sujet sont limitées, j'aimerais savoir s'il est autorisé de lire, en prenant le coran dans ses mains, les sourates que l'on souhaite, ensuite continuer sa prière? C'est vrai que si on décide de prendre le coran entre nos mains il faudra se baisser pour le prendre et ça m'a l'air peu recommandé....

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
OUM NEILA
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 28
Localisation: lyon
Messages: 28



Voir le profil
« Répondre #41 le: Janvier 26, 2010, 14:56:42 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh mes  Sourire Mouslima et  Rire Mouslim,

J'aimerais savoir si c'est vrai que pour accomplir une prière de 4 rakats, la 1 première unité se fait avec la fatiha et avec une sourate et la 2 ème unité se fait juste avec la fatiha, se sont des personnes de mon entourage qui m'ont dit sa moi mes deux unité je fais fatiha et sourate voila merci de me repondre

 baraka2 pour vos futurs réponses

Qu'Allah prenne soin de vous et de vos familles.  amine

 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Janvier 26, 2010, 15:50:58 par Zahiya » Journalisée
-Zaid-
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 34
Localisation: Lyon
Messages: 66



Voir le profil
« Répondre #42 le: Janvier 26, 2010, 15:40:27 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh ma  Sourire Mouslima

Pour répondre rapidement a ta question pour les deux première rakaat de chaque prière tu dois faire la fatiha et une autre sourate. Tu trouvera de nombreux fils de discusions sur ce forum traitant le sujet inch'Allah.

Qu'Allah  Razza wa jal te facilite dans l'apprentissage de la prière El Hamdoulilah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Janvier 26, 2010, 15:51:06 par Zahiya » Journalisée
titemuslimadu69
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 712



Voir le profil
« Répondre #43 le: Janvier 26, 2010, 15:40:27 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh  Rire Mouslim et  Sourire Mouslima

Oukhty soussous305, je ne comprend pas quant tu dis la 1ère unitéHuh? Tu veux dire les 2 premières rakkats?
Si c'est ça, oui, il faut lire fatiha+autre sourate aux 2 premières et fatiha toute seule dans les deux dernières.
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Janvier 26, 2010, 15:51:14 par Zahiya » Journalisée
affia
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 1335



Voir le profil
« Répondre #44 le: Janvier 26, 2010, 15:47:53 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

Une unité de prière ( raakat ) se compose de la récitation d' El Fatiha et d'une autre sourate  ( Fatiha + Sourate ) sans oublier ( l'inclinaison + 2 prosternations )

Dans les prières de 3 ou 4 rakaat  la 3ème et la 4ème rakaat se font  toujours à voix basse
et se composent uniquement de la sourate el Fatiha

Tous les Tashahoud se font à basse voix.  baraka2
http://www.sajidine.com/les-piliers-de-lislam/salat/salat-description.htm
« Dernière édition: Janvier 26, 2010, 15:51:20 par Zahiya » Journalisée
coco
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 22



Voir le profil
« Répondre #45 le: Mars 29, 2010, 18:00:43 »
Share   Modifier le messageModifier

salem alaikoum  Smiley
inchaallah que vous allez tous bien

voila j'ai entendu dire que quand on prit il faut lire les sourates dans l'ordre decroissant
exemple pour la première rak3at on lit fathia et sourate 90
         et pour la deuxième raK3at on lit fathia et 91 ou 92 ou 93 ......

dans mon exemple sa veut dire qu'il ne faut pas lire une sourate au dela de 90.

Voila je voudrais savoir si c'est vrai!!!!!!!!!!
barakallah ou fikoum inchaallah que vous m'avez comprise!!!!
« Dernière édition: Mars 29, 2010, 18:04:07 par Zahiya » Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #46 le: Mars 29, 2010, 18:08:52 »
Share   Modifier le messageModifier

  bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

   Oukhty angel4 ce fil est assez long, mais il mérite d'être lu,
   il est très intéressant Smiley
   En espérant que ça t'aidera InchAllah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Janvier 21, 2012, 12:53:31 par Um-Nour » Journalisée
d.
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: 28
Messages: 178



Voir le profil
« Répondre #47 le: Août 12, 2010, 22:01:33 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

J'ai une petite question. Pendant les deux premières raka d'une prière on récite Al Fatiha + une autre sourate. Faut-il se limiter à une seule sourate ou peut-on en réciter plusieurs ?

 baraka2
« Dernière édition: Août 12, 2010, 22:04:26 par DELIVRE » Journalisée
serviteur de la vérité
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 38
Localisation: derrière mon écran
Messages: 210



Voir le profil
« Répondre #48 le: Août 12, 2010, 22:24:58 »
Share   Modifier le messageModifier

Alikoum salam,

El fatiha + une sourate à chaque unité principale puis El fatiha uniquement pour l'unité secondaire.

Je sais qu'il y existe des cas particuliers ou l'on récite plusieurs mais je n'ai pas la science pour te la partager.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
d.
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: 28
Messages: 178



Voir le profil
« Répondre #49 le: Août 13, 2010, 13:11:19 »
Share   Modifier le messageModifier

 baraka

Je connaissais déjà cela "El fatiha + une sourate à chaque unité principale puis El fatiha uniquement pour l'unité secondaire", j'aurai aimé savoir si quelqu'un a la réponse pour savoir si on peut réciter plusieurs

sourates dans les unités principales ou faut-il mieux s'abstenir et faite ue récitation après la prière ?
Journalisée
Khalid_Ibn_Al_Walid
Invité
« Répondre #50 le: Novembre 04, 2011, 17:12:31 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

est-ce que ont peut réciter la même sourate 2 fois dans une prière (ex dans le maghreb etc)?
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #51 le: Novembre 04, 2011, 20:56:00 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

pour moi c'est logique mon frère car si on a apprit qu'une seule sourate par coeur on peut pas faire autrement

mais Allah est plus Savant baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Khalid_Ibn_Al_Walid
Invité
« Répondre #52 le: Novembre 05, 2011, 15:32:17 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

pour moi c'est logique mon frère car si on a apprit qu'une seule sourate par coeur on peut pas faire autrement

mais Allah est plus Savant baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


oui mais quand on en connais plusieurs ?
Journalisée
Musc_88
Invité
« Répondre #53 le: Janvier 16, 2014, 21:37:37 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

El Hamdoulilah Allahou Akbar baraka2 pour vos réponses
apporté pour ce fil très important  baraka2


 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

Tapis + boussole
 Journalisée
Pages: 1 [2]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle