Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Recherche Hadith condition du divorce pour une femme  (Lu 18766 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
nejma123
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 33
Localisation: toulouse
Messages: 101



Voir le profil
« le: Octobre 31, 2008, 09:54:03 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Avec grand regret je recherche hadith concernant les conditions les raison et le déroulement du divorce lorsque une femme le demande

merci
note : condition exigé lors de fiançailles et non respecté à l'arrivé


 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Novembre 15, 2008, 13:21:22 par Fatiima » Journalisée
oum abderrahman (zohra_marocaine)
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 27
Localisation: agadir maroc
Messages: 1608


la vie d'ici bas n'est que passagére


Voir le profil
« Répondre #1 le: Novembre 15, 2008, 07:21:52 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
ma chère soeur "nejma123", j'ai pris du temps à chercher un hadith qui parle du droit de la femme à demander le divorce, j'ai donc trouvé cette fatwa:

condition de divorce en islam

Question : Une femme peut-elle demander le divorce ?

Réponse: Si une femme ressent de l'aversion pour son mari (pour une raison en rapport avec l'apparence de celui-ci (sa laideur par exemple), ou pour une raison religieuse (il ne pratique pas correctement l'Islam), ou à cause de son mauvais caractère et de son mauvais comportement, ou en raison de conflits incessants entre eux) et qu'elle craint, si elle reste mariée avec lui, de manquer à ses devoirs d'épouse et aux prescriptions divines envers son mari, elle a le droit de demander le divorce à celui-ci en échange d'une compensation financière (qui doit normalement être d'un montant équivalent ou inférieur à ce qu'elle avait reçu comme dot). Cette procédure est désignée dans le vocabulaire islamique sous l'appellation de "Khoul'" et sa permission est établie aussi bien par le Qour'aane que les Hadiths rapportés du Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam).

Allah (azza wa djalla) dit:

"Le divorce (est permis pour seulement) deux fois. Alors, c'est soit la reprise conformément à la bienséance, ou la libération avec gentillesse. Et il ne vous est pas permis de reprendre quoi que ce soit de ce que vous leur aviez donné, - à moins que tous deux ne craignent de ne point pouvoir se conformer aux ordres imposés par Allah. Si donc vous craignez que tous deux ne puissent se conformer aux ordres d'Allah, alors ils ne commettent aucun péché si la femme se rachète avec quelque bien. Voilà les ordres d'Allah. Ne les transgressez donc pas. Et ceux qui transgressent les ordres d'Allah ceux-là sont les injustes."

(Sourate 2 - Verset 229)

Le passage souligné fait justement allusion au "Khoul'". Pour ce qui est de la Tradition, il y a un Hadith du Sahîh Boukhâri rapporté par Ibnou Abbas (radhia Allâhou anhou) qui est très explicite à ce sujet et qui relate justement la demande de divorce que l'épouse (radhia Allâhou anha) de Thâbit Ibnou Qays (radhia Allâhou anhou) avait faite et la façon dont cela s'est déroulée.

Cependant, s'il n'y a aucune raison pour divorcer et que la vie commune entre les époux est tout à fait possible, la femme qui demande le "Khoul'" commet un péché important, comme cela ressort d'un Hadith qui dit en ce sens:

"Toute femme qui demande le divorce sans raison, le parfum du paradis lui est interdit."

(Tirmidhi, Abou Dâoûd, Ibnou Mâdjah...)

Il est à noter enfin que le "Khoul'" ne nécessite pas la présence d'un juge musulman; il peut être conclu directement entre les époux. Ainsi, si le mari l'accepte, le "Nikâh" (lien du mariage) sera rompu immédiatement et il n'aura plus la possibilité de reprendre son épouse qu'à la suite d'un nouveau mariage.

(Réf: "Al Moufassal" et "Al Fiqh oul Islâmiy")


Wa Allâhou A'lam !

Et Dieu est Plus Savant !


 baraka2
« Dernière édition: Juin 04, 2012, 06:28:47 par ¤ Um-Tessnime ¤ » Journalisée
yacizaynab
Invité
« Répondre #2 le: Novembre 15, 2008, 11:45:51 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum ma Smiley)c une t bonne condition !je voudrais également savoir,si,kant on divorce une fois, qu'elle est le délais d'attente pour la reprise la seconde fois ,et quand on prononce le divorce 3fois pour une femme enceinte est-ce que celui-ci ,n'est valide qu'une fois? baraka2
Journalisée
oum abderrahman (zohra_marocaine)
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 27
Localisation: agadir maroc
Messages: 1608


la vie d'ici bas n'est que passagére


Voir le profil
« Répondre #3 le: Novembre 15, 2008, 18:51:44 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
ma soeur, "yacizaynab", je pourais te répondre sur ta prémiére question qui est de délai d'attente pour une femme divorcée
voilà un hadith qui concerne ce sujet:

 Ibn `Umar (qu'Allah soit satisfait de lui) rapporte
avoir répudié sa femme pendant qu'elle était indisposée, du temps de l'Envoyé d' allah  Salla-llah allahi wa salam. Son père, `Umar ibn Al-Khattâb, ayant questionné le Prophète  Salla-llah allahi wa salam à ce sujet, le Prophète  Salla-llah allahi wa salam répondit: "Ordonne-lui de révoquer ce divorce et de la garder jusqu'à ce qu'elle termine ses menstrues, puis qu'elle les ait de nouveau, puis qu’elle les termine encore une fois. Et alors, qu’il la garde s'il le veut, ou qu’il la répudie s'il le veut, mais que ce soit avant de la toucher. Tel est le délai de viduité qu’  allah, l’Exalté, a imposé pour que le mari puisse répudier sa femme".
Rapporté par Muslim dans son Sahih n°2675


sinon pour ta 2éme question:
...et quand on prononce le divorce 3fois pour une femme enceinte est-ce que celui-ci ,n'est valide qu'une fois?
je n'ai pas bien compris cette question!!!
Journalisée
yacizaynab
Invité
« Répondre #4 le: Novembre 15, 2008, 23:06:37 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum baraka
ma deuxieme question était est c kun homme ki me divorce alors ke je suis enceinte ET CE,3fois,mais l'un apres ,l'autre,c à d ,une fois au tel,puis une deuxieme fois un autre jour puis une 3ème fois devant le tuteur!
j'étais enceinte et on m'a dis que en étant enceinte le divorce ne comptait qu'une fois....
ayant fais des recherches j'ai trouvé que pour une femme ayant ses menstrues cela ne comptait pas ,mais pour une femme enceinte c le divorce ki compte le plus le plus traditionnel (contrairement à ce que l'on pourrait croire...)merci de m'éclairer et merci d'avoir lancer le sujet car c une sujet de divergences entre moi et mon snd mari,on savait pas si on était encore marié ou divorcé....AYANT DIVERGENCES D'OPINIONS d'après certains sheikh. bismillah Salam Alaykoum
Journalisée
Muslim4Life
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: 69
Messages: 13



Voir le profil
« Répondre #5 le: Novembre 19, 2008, 13:54:38 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

il me semble qu'un mari ne peut pas divorcer si sa femme est enceinte mais je cherche un texte assez précis. Car il me semble qu"on attend la fin des menstrues pour etre sure de ne pas etre enceinte

Allah dit "Et si elles sont enceintes, pourvoyez a leurs besoins jusqu'à ce qu'elles aient accouché " At-Talaq [6].

Si j'en trouve plus, je reviens vers vous  InchAllah



Journalisée
   

 Vous aimez le forum et souhaitez le faire découvrir aux autres musulmans ? cliquez alors ici un fois par jour !
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1 RC3 | SMF © 2001-2006, Lewis Media

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide ! Dilber MC Theme by HarzeM