Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: est- il interdit d'embrasser son épouse et l'enlacer en période de jeune?  (Lu 41139 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
adam
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 39


Voir le profil
« le: Mai 09, 2007, 10:22:38 »
Share   Modifier le messageModifier

salam halikoum est il autoriser de cajoler son épouse en période de jeune sans toute foi avoir des rapports sexuelle?
Journalisée
adam
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 39


Voir le profil
« Répondre #1 le: Mai 09, 2007, 10:33:51 »
Share   Modifier le messageModifier

salam halikoum a moins que l'époux sache controler ses pulsions,et arrete avant que les choses ne soit compliquer .
Journalisée
adam
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 39


Voir le profil
« Répondre #2 le: Mai 09, 2007, 10:49:45 »
Share   Modifier le messageModifier

salam halikoum cela est possible si votre époux et doter d'une crainte pieuse enver Son Créateur Allah swt
car Aicha ran raportre que le Prophete l'embrasser et l'enlacer et la cajoler  pendant les periodes de jeune et ce metriser pour ne pas enfraindre les ordres d'Allah.riyad al salahine.
Journalisée
houcine
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: alberville
Messages: 48



Voir le profil WWW
« Répondre #3 le: Août 17, 2007, 13:43:25 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum mon frère voila ce que j'ai put trouver en réponse az ta question

Il ne sera pas compté un péché pour le jeûneur qui embrasse sa femme qu'il soit jeune ou vieux.

 Selon Mouslim, 'Omar ibn Abi Salama a demandé précisément au Prophète -que les Prières et le Salut d’Allah soient sur lui- : "Est-ce que le jeûneur a le droit d'embrasser sa femme ? » « Demande à celle-ci » répondit-il (en faisant allusion à Oum Salama). Elle lui fit savoir que le Prophète -que les prières et le salut d’Allah soient sur lui- le faisait. Il reprit alors : « Cher Messager de Dieu ! Allah ne t'a-t-il pas été pardonné tes péchés présents et futurs ? » « Par Dieu ! » Rétorqua-t-il « Je suis le plus pieux d'entre vous, et celui qui Le craint le plus »
.

Fatwa du cheikh  Otheimine tirée de son recueil de fatwa

j'espére Inch'Allah avoir répondu a ta question
« Dernière édition: Septembre 27, 2007, 14:38:03 par muslimclassic » Journalisée

la vie d'ici - bas n'est que jeu et divertissement, alors que la véritable vie est celle de la vie future. mais les hommes le savent ils ?

dans quelle années; La décision finale , aussi bien avant qu'aprés , appartient à Dieu , et ce jour la les croyants se réjouiront.
wimy
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 33
Localisation: villeuranne
Messages: 4



Voir le profil
« Répondre #4 le: Septembre 17, 2007, 08:42:12 »
Share   Modifier le messageModifier

salem moi osi j aimerais savoir si pendant le mois de ramadan j'ai le droit de voir mon copain sans pour autant l embrasser mais juste etre ac lui?est ce qu'on a le droit de s enlacer?
Journalisée
AlexInès
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 38
Localisation: AIN
Messages: 54



Voir le profil
« Répondre #5 le: Juillet 24, 2009, 15:31:20 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

J'aimerai savoir si la nuit pendant Ramadan un couple marié a le droit d'avoir des rapports?  InchAllah
Faut il attendre le 10 emes jours de Ramadan?  InchAllah
Merci, je ne vais pas voir mon mari pendant 15 jours et il va rentré  InchAllah le 3 jours de Ramadan incha ALLAH.....
Vous avez compris mon soucis.... Merci InchAllah
 baraka2
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

Ne regarde pas ce qui ce passe chez les autres, mais regarde chez toi !
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #6 le: Juillet 24, 2009, 16:29:09 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum


M’est-il permis de dire à mon mari : « je t’aime » quand j’observe le jeûne ; mon Mari me demande de lui dire au moment où j’observe le jeûne et je lui ai dit que cela n’était pas permis, mais il affirme le contraire.


Louange à Allah

 Il n’y a aucun mal à ce que des échanges verbaux amoureux aient lieu entre des époux qui observent le jeûne, pourvu qu’ils soient à l’abri de l’éjaculation. En revanche, cela n’est pas permis aux époux qui ne se maîtrisent pas totalement.C’est le cas de celui  qui éprouve un plaisir débordant et craint que ses échanges avec sa femme ne conduisent à une éjaculation qui invalide son jeûne. Il n’est donc pas permis à une telle personne de s’adonner à ces échanges parce qu’il exposerait son jeûne à la nullité. Il en est de même pour celui qui craint de secréter du madhy » (Ach charh al-Mumti ’, 6/390).

Le baiser et les caresses effectués par une personne qui se sait à l’abri de l’éjaculation sont autorisés en vertu de ce qui a été rapporté par al-Boukhari (1927) et par Mouslim (1106) d’après Aïcha (P.A.A.) qui a dit : «  Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) (me) donnait le baiser et (me) caraissait tout en observant le jeûne, mais il restait celui qui se maîtrisait le mieux..

Il est rapporté dans le Sahih de Mouslim (1108) d’après Amr ibn Salamata qu’il avait interrogé le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) en ces termes :

– « Le jeûneur peut-il donner le baiser ? »

– « Intorroge celle-ci (Um Salamata). Dit le Messager (bénédiction et salut soient sur lui).

Cette dernière l’informa que le Messager d’Allah le faisait.

Cheikh ibn Outhaymine (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit : «  Des actes autres que le baiser, qui servent de préparatifs à l’accoupplement, comme le fait de serrer l’autre contre soi-même, sont assimilables au baiser parce que rien ne les différencie. »

Extrait du Charh al mumti, 6/434

Cela étant, le seul fait de votre part de dire à votre mari que vous l’aimez ne porte pas atteinte au jeûne... Allah le sait mieux.



Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid


Journalisée
espoir06
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 32
Localisation: sud
Messages: 66



Voir le profil
« Répondre #7 le: Septembre 02, 2009, 08:42:00 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

J'ai une petite question à poser je suis un epu confuse de la poser mais j'aimerais savoir si pendant le jeune on a le droit de recevoir ou de faire des calins avec son époux?

Si après le jeune quand on échange un baiser avec son mari on doit se purifier et laver notre corps entièrement? Avec les cheveux?

Je sais que quand on a un rapport avec notre époux il faut se laver entièrement y compris la tête et les cheveux? (corriger moi si je me trompe)

Donc j'aimerais savoir car je doute, je n'ai aucune source de ce que je rapporte car c'est une soeur qui m'a dit cela ce matin et je voulais avoir votre avis.

 Baraka Allahou Fik

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Mars 23, 2010, 10:15:33 par Islam_Magnifique_Soleil » Journalisée
espoir06
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 32
Localisation: sud
Messages: 66



Voir le profil
« Répondre #8 le: Septembre 03, 2009, 16:32:10 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Personne pour m'éclairer Huh?

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #9 le: Septembre 03, 2009, 21:02:10 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

Personne pour m'éclairer Huh?

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 Salam Alaykoum

Est-il permis de cohabiter avec son épouse pendant le mois de Ramadan ?



Louange à Allah

Il paraît que l’auteur de la question veut parler de l’acte sexuel… Cet acte se présente dans deux cas puisque, ou bien il a lieu le jour ou bien il est accompli la nuit. Dans ce dernier cas, l’acte est permis (du coucher du soleil à l’entrée de l’aube).

Au début de l’Islam, il existait une disposition légale en vertu de laquelle les rapports intimes étaient permis aux couples pendant la nuit avant qu’on se livre au sommeil. Dès qu’on s’était endormis, on ne pouvait plus avoir ces rapports, même quand on se réveillait avant le début de l’aube. Par la suite, Allah a assoupli ladite disposition et autorisé l’acte sexuel sans restriction pendant les nuits du Ramadan. C’est ce qui s’atteste dans la parole du Très Haut : « On vous a permis, la nuit d' as-Siyâm, d' avoir des rapports avec vos femmes; elles sont un vêtement pour vous et vous êtes un vêtement pour elles. Allah sait que vous aviez clandestinement des rapports avec vos femmes. Il vous a pardonné et vous a graciés. Cohabitez donc avec elles, maintenant, et cherchez ce qu' Allah a prescrit en votre faveur; mangez et buvez jusqu'à ce que se distingue, pour vous, le fil blanc de l'aube du fil noir de la nuit.» (Coran, 2 : 187).

As-Saadi (p. 87) a dit : « Dès la prescription du jeûne, il était interdit aux musulmans, qui s’endormaient au cours d’une nuit de Ramadan, de manger, de boire et d’avoir des rapports intimes. Ce qui créa des difficultés pour certains d’entre eux. Et puis Allah assouplit pour eux la disposition légale et leur autorisa à manger, à boire et à entretenir des rapports intimes tout au long de la nuit, que l’on se soit endormis ou pas. C’est parce que, auparavant, ils se leurraient en violant l’interdiction qui leur était faite. Allah leur pardonna en leur donnant une grande facilité sans laquelle, ils seraient restés dans le péché. Allah leur pardonna les actes passés.

« Maintenant » c’est-à-dire, après la dispense et la facilité accordées par Allah… « Ayez commerce charnel avec elles » c’est-à-dire par le coït, le baiser, la caresse etc. « Cherchez ce qu’Allah vous a prescrit » c’est-à-dire : en ayant des rapports intimes avec vos épouses, ayez l’intention de vous rapprocher à Allah le Très Haut par ce biais, l’objectif ultime du coït étant la procréation et la préservation de sa propre chasteté et de celle de sa partenaire, et la réalisation des autres buts du mariage ».

Dans Ahkam al-Qur’an, 1/265, Al-Djassass dit : « Il (Allah) a autorisé l’acte sexuel, le manger, le boire au cours des nuits de Ramadan, dès l’entrée de la nuit jusqu’à l’aube ».

Al-Boukhari (4508) a rapporté d’après al-Baraa (P.A.a) que quand le jeûne du Ramadan fut institué, les gens s’éloignaient des femmes tout au long du mois. Mais des hommes se leurraient eux-mêmes (en faisant le contraire). C’est pourquoi  Allah a révélé : «On vous a permis, la nuit d' as-Siyâm, d' avoir des rapports avec vos femmes; elles sont un vêtement pour vous et vous êtes un vêtement pour elles.».

Al-Hafiz a dit : « les propos : « quand le jeûne  » semblent signifier à la lumière du contexte que l’acte sexuel était interdit le jour comme la nuit, contrairement à l’absorption de nourriture qui, elle, était autorisée aussi longtemps que l’on ne s’était pas endormis. Mais les autres hadith abondant dans le même sens indiquent qu’il n’y a pas de différence (entre l’acte sexuel et la prise de nourriture). Aussi faut-il entendre que « s’éloigner des femmes » correspond à ce qui se passait dans la plupart des cas. Cette interprétation permet de concilier les informations (recueillies sur ce sujet).

L’expression : « vous vous leurriez vous-mêmes » signifie vous entreteniez des rapports sexuels, mangez et buvez au moment où cela vous était interdit ». C’est ce que At-Tabari dit. D’après Moudjahid : « vous vous leurriez vous-mêmes » signifie : vous vous infligiez une injustice ». Extrait d’Awn al-Maaboud.

S’agissant de l’acte sexuel commis par un fidèle tenu à observer le jeûne, les ulémas soutiennent unanimement qu’il est interdit et qu’il annule le jeûne.

L’auteur d’al-Moughni (4/372) dit :

« Nous ne sachions aucune divergence de vues au sein des ulémas à propos de la nullité du jeûne de celui qui a eu des rapports intimes (pendant son jeûne) suivis d’éjaculation ou sans éjaculation et celui qui a folâtré avec sa femme et éjaculé sans avoir eu avec elles des rapports intimes à proprement parler. Ils soutiennent tous, sur la base d’informations authentiques, que celui qui fait cela exprès perd son jeûne. Bien plus, le coït est le plus grand facteur d’invalidation du jeûne et il nécessite l’expiation.

D’après al-Boukhari (2600) et Mouslim (1111) Abou Hourayra (P.A.a) a dit : « Un homme s’adressa au Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) en ces termes :

«  - J’ai péri ! »

  - Que s’est-t-il passé ? »

  - J’ai couché avec ma femme en plein Ramadan »

  - Tu as un esclave à affranchir ? »

  - Non »

  - Tu peux jeûner deux mois successifs ? »

  - Non »

  - Tu peux nourrir 60 pauvres »

  - Non »

A cet instant, un homme issu des Ansar apporta un pot rempli de dattes. Et le Prophète (bénédiction et saut soient sur lui) dit :

-         « Prends-çà et fais-en une aumône »

-         « Personne n’en aurait besoin plus que moi, ô Messager d’Allah ! Au nom de Celui qui vous a envoyé porteur de la vérité, il n’y a pas dans les (grands) quartiers (de Médine) une famille plus pauvre que la mienne ».

-         «  Va l’offrir à ta famille ».


Islam Q&A




Journalisée
espoir06
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 32
Localisation: sud
Messages: 66



Voir le profil
« Répondre #10 le: Septembre 04, 2009, 08:24:06 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Donc si j'ai bien compris pendant le jeune moi et mon époux ne pouvons pas nous toucher?

Mais le soir si par exemple on fais des calins sans des rapports faut il se laver entièrement?

 Baraka Allahou Fik

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Wafiq
Invité
« Répondre #11 le: Septembre 04, 2009, 09:42:29 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum


Question n°12:

Quel est le jugement de celui qui se touche le corps (les parties intimes) ou qui frôle involontairement une femme avec sa main, cela a-t-il une influence sur son jeûne?


Réponse:

S'il touche le corps d'un homme ou que sa main effleure involontairement une femme il ne doit rien et ceci n'influence pas son jeûne. Ce genre d'incidents peuvent être fréquents, notamment pendant le petit pèlerinage, [’Omra], si cela arrive sans suspicions alors il ne doit rien, mais si c'est prémédité, alors il a commis un péché mais cet agissement ne rompt pas le jeûne pour autant.

Le jeûne: Question / Réponse

par : Cheikh Abû ’Umar, Sâlim Al ’Ajmî


ps : le soir c'est plus le jeune donc tu peux avoir des relations .

Journalisée
amina69
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: LYON
Messages: 5



Voir le profil
« Répondre #12 le: Septembre 06, 2009, 21:50:56 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
Je sais qu'on peut avoir des rapports avec son mari les nuits du ramadan mais je ne comprends pas vraiment le sens de la fin du verset 187 sourate 2: "n'ayez aucun rapport avec vos femmes, durant votre retraite spirituelle dans les mosquées. Telles sont les limites que Dieu vous impose, ne les transgressez pas." Qu'est ce que la retraite spirituelle, dans mon livre du Coran, c'est écrit que c'est la meilleure manière de passer les 10 derniers jours du Ramadan. Est-ce que cela veut dire qu'il est interdit d'avoir des rapports pendant les 10 derniers jours?
Eclairez moi svp
 Baraka Allahou Fik
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #13 le: Septembre 06, 2009, 22:18:03 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum
Je sais qu'on peut avoir des rapports avec son mari les nuits du ramadan mais je ne comprends pas vraiment le sens de la fin du verset 187 sourate 2: "n'ayez aucun rapport avec vos femmes, durant votre retraite spirituelle dans les mosquées. Telles sont les limites que Dieu vous impose, ne les transgressez pas." Qu'est ce que la retraite spirituelle, dans mon livre du Coran, c'est écrit que c'est la meilleure manière de passer les 10 derniers jours du Ramadan. Est-ce que cela veut dire qu'il est interdit d'avoir des rapports pendant les 10 derniers jours?
Eclairez moi svp
 Baraka Allahou Fik


 Salam Alaykoum

Revoir les sujets sur l'I'tikaf ou ce qu'on appelle retraite spirituel.

Et pour introduction:


La manière dont le Prophète Salla-llah allahi wa salam , effectuait l’I’tikaf  (retraite spirituelle dans la mosquée) est la plus parfaite et la plus aisée. Dans son désir d’aboutir à la nuit du Mérite, il, , s’est retiré dans un premier temps dans la mosquée pendant les dix premières nuits du mois de Ramadhan, puis dans un second temps il s’y est retiré pendant la deuxième décade. Lorsqu’Il a su que cette nuit bénie se trouve dans les dix dernières nuits, il n’a cessé de situer sa retraite dans cette période jusqu’à sa rencontre avec son Maître Puissant et Majestueux et c’est cette dernière phase qu’a retenue Aïcha, , lorsqu’elle a déclaré dans un hadith rapporté par Boukhari : « Le Prophète, , faisait la retraite pendant la dernière décade du mois de Ramadhan  jusqu'à sa mort. Après  sa mort ses femmes ont continué à la faire.

   
Une fois, Il n’a pas accompli la retraite au cours des dix dernières nuits et l’a rattrapée au cours des dix premières nuits de Chawal. (Rapporté par Boukhari et Muslim). Lors de l’année de sa mort, il effectua un I’tikaf de 20 jours. (Rapporté par Al-Boukhari).

Les Oulémas en guise d’explication de cette donnée (exceptionnelle) ont avancé les hypothèses suivantes :

Le Prophète  Salla-llah allahi wa salam savait que sa vie allait atteindre son terme et, pour cela, il a voulu multiplier les bonnes œuvres afin de montrer aux membres de sa communauté ce qu’il faut faire vers la fin de leur existence pour rencontrer Allah dans les meilleures conditions.

 Il a fait ceci parce que Djibril l’écoutait réciter le Coran une fois pendant chaque Ramadhan  et que lors de l’année de sa mort, Djibril lui a fait répéter la récitation deux fois. D’où lui serait venue l’idée de doubler la durée de sa retraite. 

Une autre explication plus cohérente est qu’il doubla la durée de sa retraite cette année là parce qu’il était en voyage l’année précédente. Ceci s’atteste dans un hadith rapporté par Nassaï (auteur de la présente version) et par Abou Dawoud et déclaré authentique par Ibn Hibban d’après Oubey Ibn Kaâb  qui a dit : « Le Prophète  Salla-llah allahi wa salam avait l’habitude d’effectuer une retraite spirituelle au cours des dix dernières nuits du Ramadhan … Une année, il a voyagé au cours du mois de Ramadhan et n’a pu observer la retraite comme d’habitude. Au cours de l’année suivante, il effectua une retraire de 20 nuits.» Extrait de Fath al-Bari.

Le Prophète  Salla-llah allahi wa salam se faisait installer une petite tente dans l’enceinte de la mosquée, il s’y isolait  s’orientait exclusivement vers son Maître Béni et Très Haut et restait ainsi jusqu’au terme de sa retraite.  Une fois, il effectua la retraite dans une tente turque (petite) et installa une natte à sa porte pour s’en servir de rideau ». (Rapporté par Muslim).

Ibn Al-Qayam a mentionné dans livre Zad al-Maâd (2/90): « Tout ceci vise à effectuer la retraite pleinement, à la différence des ignorants qui transforment leur lieu de retraite en une assemblée de visiteurs où l’on se dispute la parole. Ce qui n’a rien à voir avec la retraite pieuse telle que pratiquée par le Prophète ().

Le Prophète  Salla-llah allahi wa salam restait à la mosquée et ne la quittait que pour aller satisfaire ses besoins naturels. À ce propos Aïcha  Salla-llah allahi wa salam a dit : « Quand Il effectuait la retraite pieuse, il ne rentrait à la maison que pour satisfaire ses besoins naturels ». (Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim).

Le Prophète  Salla-llah allahi wa salam veillait à rester propre. C’est pourquoi il sortait sa tête vers la chambre d’Aïcha pour qu’elle la lave et peigne ses cheveux. Boukhari et Muslim ont rapporté d’après Aïcha : « Le Prophète  Salla-llah allahi wa salam tendait sa tête vers moi tout en étant retiré dans la mosquée. Et je lui peignais ses cheveux, bien qu’ayant mes règles ». Dans une autre version de ce hadith : « Je la lui lavais ».

L’expression « Tardjil ach-Chaâr » signifie peigner. Al-Hafedh a dit : « Le Hadith indique qu’il est permis de se nettoyer, de se parfumer, de se laver, de se raser et de s’entretenir le corps. La majeure partie des Oulémas pense que seuls les actes réprouvés dans une mosquée le restent pendant la retraite pieuse ».

Quand le Prophète  Salla-llah allahi wa salam pratiquait la retraite spirituelle, il ne se rendait plus au chevet des malades et n’assistait plus aux enterrements. C’était parce qu’il devait concentrer son attention sur ses invocations avec Allah le Très-Haut et veiller à la réalisation de l’objectif de la retraite qui est de s’isoler des gens pour s’orienter résolument vers Allah le Très-Haut. Aïcha a dit : « La Sunna veut que celui qui effectue la retraite spirituelle ne se rende pas au chevet d’un malade, ne participe pas à un enterrement, ne caresse pas une femme, ne couche pas avec elle et ne quitte sa place que pour une nécessité absolue. (Rapporté par Abou Dawoud et déclaré authentique par al-Albani dans Sahih Abou Dawoud).

Dans Nayl al-awtar, Chawkani dit : « L’expression ne caresse pas une femme  signifie: ne couche pas avec une elle ».

Certaines de ses épouses lui rendaient visite pendant sa retraite .Quand l’une d’elles le quittait, il la raccompagnait. Cela se passait dans la nuit. À ce propos, Safiya, l’une de ses épouses raconta qu’elle était allée lui rendre visite pendant la retraite pieuse qu’il effectuait dans la mosquée au cours des dix dernières nuits du Ramadhan. Et elle était restée avec lui pour un certain temps. Et quand elle voulait rentrer chez elle, le Prophète ( Salla-llah allahi wa salam la raccompagna » (rapporté par Al-Boukhari et par Muslim).

En somme, le Prophète  Salla-llah allahi wa salam pratiquait la retraite spirituelle avec facilité et en l’absence de tout excès de rigueur. Tout son temps était consacré au rappel d’Allah le Très Haut et à l’accomplissement des actes d’obéissance dans le cadre de la recherche de la nuit du Mérite.

Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #14 le: Septembre 06, 2009, 22:31:04 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum
Je sais qu'on peut avoir des rapports avec son mari les nuits du ramadan mais je ne comprends pas vraiment le sens de la fin du verset 187 sourate 2: "n'ayez aucun rapport avec vos femmes, durant votre retraite spirituelle dans les mosquées. Telles sont les limites que Dieu vous impose, ne les transgressez pas." Qu'est ce que la retraite spirituelle, dans mon livre du Coran, c'est écrit que c'est la meilleure manière de passer les 10 derniers jours du Ramadan. Est-ce que cela veut dire qu'il est interdit d'avoir des rapports pendant les 10 derniers jours?
Eclairez moi svp
 Baraka Allahou Fik

                                                                       bismillah
                       Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
                      BIENVENUE ma  Sourire Mouslima sur ce Forum,car  Soubhan' Allah,il me semble que c'est ton premier message
 non?
                        Soubhan' Allah quoi qu'il en soit et sauf erreur de ma part,ce sujet a été abordé,c'est certain,car je l'ai lu  El Hamdoulilah ,et Allah Sait Mieux que nous,dans les dernières 24 heures,et comme c'était très
 explicite,je t'invite à remonter le Fil:"Questions sur le Ramadan"qui t'est proposé à la fin de mon message  El Hamdoulilah,et je pense,sans affirmer que c'est dans ce Fil là que je l'ai lu.
                      Staghfirlah,Smehli si ce n'est pas le bon Fil,et un  Rire Mouslim ou une  Sourire Mouslima te feront un plaisir  InchAllah de t'orienter mieux que moi  amine
                      Soubhan' Allah,cela est personnel,mais remonter un Fil est super enrichissant  amine
                     

                                           Salam Alaykoum
« Dernière édition: Septembre 07, 2009, 03:17:45 par Zahiya » Journalisée
amina69
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: LYON
Messages: 5



Voir le profil
« Répondre #15 le: Septembre 07, 2009, 22:00:29 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
merci mon  Rire Mouslim
J'ai trouvé réponse à ma question...
En fait, je suis nouvelle mais ça fait très longtemps que je lis le forum...
On apprend beaucoup mais jusque la je ne me sentais pas d'aider des  Rire Mouslim et  Sourire Mouslima car je ne pense pas m'y connaitre assez meme si j'ai quand meme quelques bases...
j'ai parler de cette question avec mon mari qui n'a pas trop su me répondre alors je me suis dit que c'etait le moment de m'inscrire...
Comme je le disais, ce forum est très ouvert  El Hamdoulilah et meme pour des questions d'ordre personnel, on y trouve les réponses...
 Baraka Allahou Fik
Journalisée
radia87
Invité
« Répondre #16 le: Juillet 07, 2010, 09:22:11 »
Share   Modifier le messageModifier

                              Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


 bismillah

j'ai une petite question baraka2 est ce qu'une femme peut embrasser son mari pandant le ramadan?
je veux dire sur le front,la joue,les mains...
est ce permit ou pas? baraka2
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Juillet 07, 2010, 09:23:08 par Zahiya » Journalisée
soka
Invité
« Répondre #17 le: Juillet 07, 2010, 09:36:34 »
Share   Modifier le messageModifier

assalamu 3alaykum

bismiLahi

L’épouse du Prophète  ‘Aïcha   (Qu’Allah l’agrée) a dit : 

« Le Prophète embrassait et touchait ses femmes alors qu’il jeûnait et il était le plus à même de se retenir. » [Hadith Sahih rapporté par al Boukhari, Mouslim, abou Dawoud et Tirmidhi]

baraka lahu fikum

wa assalamu 3alaykum

Allahuma salli 3ala saiydina Muhammed wa 3ala alihi wa sahbihi wa sallam

Journalisée
safa-marwa
Invité
« Répondre #18 le: Juillet 07, 2010, 09:42:50 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

ce que j'ai mis en rouge répond à ta question. InchAllah


Les caresses qui rompent le jeûne et qui imposent les ablutions majeures

Question

C’était pendant Ramadân : mon épouse et moi nous sommes caressés et nous nous sommes touché nos sexes respectifs. Mais je ne savais pas que les caresses qui en arrivaient jusque-là imposaient de faire les ablutions majeures (ghusl). Néanmoins, ces caresses n’en ont pas été jusqu’à la pénétration. Quel est le verdict de l’Islam sur ce que nous avons fait ?

Réponse de Sheikh Yûsuf `Abd Allâh Al-Qaradâwî

Il n’y a pas de mal à ce qu’une personne qui jeûne embrasse son conjoint, du moment qu’elle ne craint pas que cela stimule son désir et qu’elle soit amenée à commette l’interdit : la relation sexuelle pendant le jeûne.

`Â’ishah, que Dieu l’agrée, rapporte : « Le Messager de Dieu, paix et bénédiction de Dieu sur lui, embrassait ses épouses et les caressait alors qu’il jeûnait, cependant qu’il était le plus apte parmi vous à contenir son désir sexuel. » [1]

A `Umar Ibn Abî Salamah, qui demanda au Messager de Dieu, paix et bénédiction de Dieu sur lui : "Le jeûneur peut-il embrasser ?", le Prophète répondit : "Pose la question à Umm Salamah." Cette dernière l’informa que le Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui, faisait cela. `Umar reprit : "Ô Messager de Dieu, Dieu t’a pardonné tes péchés, ce qui en fut et ce qui en sera. " Et Le Messager de Dieu, paix et bénédiction de Dieu sur lui, de répondre : "Je jure par Dieu que je suis, parmi vous, le plus pieux envers Dieu et celui qui Le craint le plus." [2]

`Umar Ibn Al-Khattâb, que Dieu l’agrée, raconte : "Un jour, alors que je jeûnais, je me suis laissé aller et j’ai embrassé mon épouse. Je suis donc allé trouver le Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui, lui disant : "J’ai commis aujourd’hui une grave erreur : j’ai embrassé ma femme alors que je jeûne". Le Messager de Dieu, paix et bénédiction de Dieu sur lui, me demanda : "Que penses-tu du fait de te rincer la bouche pendant que tu jeûnes ?" "Il n’y rien de grave à cela", acquiesçai-je. Il me répondit : "N’est-ce pas la même chose ?"" [3]

Parmi nos prédécesseurs, certains ont autorisé le baiser pour le vieillard mais pas pour le jeûne homme, comme cela est rapporté par Ibn Mâjah, selon Ibn `Abbâs : les caresses sont permises pour le vieillard qui jeûne, mais déconseillées pour le jeune homme. Il semblerait que cette parole remonte au Prophète.

Mâlik, Ash-Shâfi`î et Al-Bayhaqî ont également rapporté cet avis avec des narrations authentiques, d’après `Atâ’ Ibn Yasâr, selon qui Ibn `Abbâs fut questionné au sujet du baiser du jeûneur. Ce dernier l’autorisa alors pour le vieillard mais le désapprouva pour le jeune homme. C’est aussi ce que rapporte Abû Dâwûd d’après Ibn `Abbâs [4].

D’après Abû Hurayrah, un homme demanda au Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui, s’il pouvait caresser son épouse pendant qu’il jeûnait. Le Prophète le lui permit. Un autre homme vint le trouver pour la même question, et il le lui interdit. Celui à qui il avait donné la permission était un vieillard, et celui à qui il l’interdit était un jeune homme [5]. Ibn `Amr Ibn Al-`Âs rapporte : "Nous étions avec le Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui, lorsqu’arriva un jeune homme, demandant : "Ô Messager de Dieu, puis-je embrasser ma femme lorsque je jeûne ?", ce à quoi le Prophète répondit : "Non." Puis vint un homme âgé demandant : "Puis-je embrasser ma femme lorsque je jeûne ?", ce à quoi le Prophète répondit : "Oui."" [6]

Al-Aswad raconte : "Je demandai ; à `Â’ishah : "Le jeûneur peut-il se livrer à des caresses ?" Elle me répondit : "Non." Je poursuivis : "Mais le Messager de Dieu, paix et bénédiction de Dieu sur lui, ne caressait-il pas ses femmes ?" Elle répondit : "Il était plus apte que quiconque à maîtriser son désir."" [7]

Pour moi, c’est ici que se situe la condition à imposer aux caresses pour une personne qui jeûne : il faut qu’elle maîtrise son désir, et qu’elle puisse se contenir. Cela est également valable pour le jeune homme. Combien de vieillards en effet ne sont pas capables de se contenir ?

En ce qui concerne les caresses qui imposent les ablutions majeures, qui rompent le jeûne et qui imposent le rattrapage des jours manqués et une expiation, ce sont les caresses qui finissent par l’introduction de tout ou partie du gland du pénis dans le vagin de la femme. Le Sheikh Sayyid Sâbiq écrit à ce propos :

"La rencontre des organes sexuels : c’est lorsque le gland disparaît dans le vagin, et ce, même s’il n’y a pas eu éjaculation, en raison de la Parole de Dieu - Exalté soit-Il : "Et si vous êtes pollués (junub), alors purifiez-vous par un bain." Ash-Shafi`î dit : "Dans la langue arabe, la janâbah (pollution) désigne en réalité le rapport sexuel, même s’il ne conduit pas à l’orgasme." Il dit également : "Ainsi, lorsqu’on dit qu’untel ajnaba avec untelle, on entend par-là qu’il a eu des rapports sexuels avec elles, même s’il n’a pas éjaculé." Ash-Shâfi`î poursuit : "Par ailleurs, personne ne conteste ; que la fornication, punie par la flagellation, correspond à l’acte sexuel hors mariage, même s’il n’est pas accompagné d’éjaculation." D’après le hadith rapporté par Abû Hurayrah, que Dieu l’agrée, le Messager de Dieu, paix et bénédiction de Dieu sur lui, a dit : "Si un homme s’installe entre les quatre membres d’une femme, puis qu’il a un rapport sexuel avec elle, alors il doit faire ses ablutions majeures, qu’il ait éjaculé ou non." [8] Sa`îd Ibn Al-Musayyab rapporte par ailleurs : "Abû Mûsâ Al-Ash`arî, que Dieu l’agrée, dit un jour à `Â’ishah : "Je voudrais te poser une question mais j’ai honte." Elle lui dit : "Pose ta question et n’aie pas honte. Je suis ta Mère, tu sais.". Il la questionna alors au sujet de l’homme qui a un rapport sexuel mais qui n’éjacule pas. Elle lui répondit que, d’après le Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui : "Si les organes sexuels se rencontrent, alors les ablutions majeures deviennent nécessaires."" [9] La pénétration impose donc d’effectuer les ablutions majeures, tandis que de simples attouchements ne les imposent pas. Cela est valable aussi bien pour l’homme que pour la femme, et est consensuellement approuvé."

A l’unanimité des savants, seul l’acte sexuel rompt le jeûne et impose le rattrapage et l’expiation.

Al-Bukhârî et Muslim rapportent d’après Abû Hurayrah : "Un homme vint trouver le Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui, lui disant : "Je suis perdu, ô Messager de Dieu !" "Qu’est-ce qui t’as perdu ?", s’enquit le Prophète. "J’ai eu un rapport sexuel avec ma femme pendant le Ramadân", se plaignit-il. Le Prophète lui dit alors : "As-tu les moyens d’affranchir un esclave ?" "Non", répondit l’homme. Le Prophète reprit : "As-tu la capacité de jeûner deux mois consécutifs ?" "Non", répondit-il encore. Le Prophète poursuivit : "As-tu les moyens de nourrir soixante pauvres ?" "Non", dit-il une dernière fois avant de s’asseoir. Le Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui, apporta alors un panier de dattes et dit à l’homme : "Distribue ceci aux pauvres." L’homme dit : "A des plus pauvres que nous ? Il n’y a aucune famille dans cette ville qui a besoin de ce panier de dattes plus que nous !" Le Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui, rit alors jusqu’à ce que ses dents soient apparues, puis il dit : "Va, nourris-en ta famille." Dans la variante d’Al-Bukhârî, on trouve : "A des plus pauvres que moi ?"

Dans la variante de Abû Dâwûd : "Il apporta un panier de dattes, d’une quantité équivalente à quinze sâ`." Et à ce propos, le Prophète dit : "Mange-le avec ta famille, jeûne un jour et implore le pardon de Dieu." [10]
P.-S.
Traduit de l’arabe de la Banque de Fatâwâ du site Islamonline.net.
Notes

[1] Hadith consensuel.

[2] Hadith rapporté par Muslim ; `Umar Ibn Abî Salamah, dit Al-Himyarî, n’est pas le fils de Umm Salamah, qui est l’épouse du Prophète.

[3] Hadith rapporté par Abû Dâwûd.

[4] Récit cité par An-Nawawî dans Al-Majmû`, 6/354).

[5] Hadith rapporté par Abû Dâwûd, avec une narration fiable.

[6] Hadith rapporté par Ahmad Ibn Hambal, avec une narration faible, selon l’autorité d’Ibn Luhay`ah ; cité également par An-Nawawî dans Al-Majmû` ; le Sheikh Shâkir a authentifié ce hadith dans son Takhrîj Al-Musnad (Narrations du Musnad), où il estime qu’Ibn Luhay`ah ne peut être récusé.

[7] Récit rapporté par Al-Bayhaqî avec une narration authentique ; conférer Al-Majmû`, 6/355.

[8] Hadith rapporté par Ahmad et Muslim.

[9] Hadith rapporté par Ahmad ainsi que par Mâlik en d’autres termes.

[10] An-Nawawî dit : "La chaîne de narration de la variante de Abû Dâwûd est bonne. Mais cette chaîne comporte un narrateur dont il a considéré la narration comme faible. Néanmoins, Muslim a rapporté, dans son Sahîh, des hadiths d’après ce narrateur, hadiths que Abû Dâwûd n’a pas considérés comme faibles."


islamophile.com
Journalisée
convertie30
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 28
Messages: 346



Voir le profil
« Répondre #19 le: Juillet 30, 2010, 13:51:45 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


C'est mon premier mois de Ramadan etant mariée alors je me posais la question aussi.

Merci pour vos réponses.

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

fathéma
Invité
« Répondre #20 le: Février 06, 2013, 14:19:25 »
Share   Modifier le messageModifier



 MachAllah El Hamdoulilah Allahou Akbar  baraka2 pour vos réponses et vos partages  Allahou Akbar

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

Tapis + boussole
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle