Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Comment peut-on aimer en Allah ?  (Lu 5412 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
anfel
Invité
« le: Octobre 29, 2008, 19:51:54 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Mes chers  Rire Mouslim et  Sourire Mouslima en Islam, j'aimerai vous solliciter sur un point de notre belle religion qui reste assez flou pour moi. Nous devons nous aimer et vouloir pour les autres ce que nous voudrions. Nous devons aimer en Allah  Razza wa jal  - aimer notre époux ou notre épouse en Allah  Razza wa jal ou encore aimer nos frères et soeurs en Allah  Razza wa jal .

Mes questions sont les suivantes : Que signifie aimer en Allah  Razza wa jal ? Qu'est-ce-qui fait la différence entre l'amour (classique) et l'amour en Allah  Razza wa jal ? Comment peut-on aimer en Allah  Razza wa jal ?

J'espère que certains d'entre vous pourront éclairer ma lanterne insha'Allah.

Qu'Allah nous donne la patience et la capacité de pardonner et qu'Il nous permette de nous aimer dans Sa grandeur. Qu'Il nous permette d'accroître notre connaissance et notre piété à travers Sa miséricorde et ce site insha'Allah.   amine

 baraka2 pour votre aide.

 Salam Alaykoum

« Dernière édition: Mars 24, 2010, 08:04:12 par Zahiya » Journalisée
Palestinienne
Palestine mon cœur saigne pour toi
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 36
Localisation: Région parisienne
Messages: 956

" La pudeur n'engendre que du bien "


Voir le profil WWW
« Répondre #1 le: Octobre 30, 2008, 20:25:58 »
Share   Modifier le messageModifier

                                         Salam Alaykoum


Bienvenue à toi ma soeur sur ce forum 

Alors pour ta question , voici inchAllah la réponse qui t'éclairera  InchAllah  Smiley


Développer l'amour pour Allah



. Les gens ont discuté de la mahabbah (l’amour envers Allah) ; ses causes et ce qu’elle rapporte, ses signes, ses fruits et ses règles. Les paroles les plus compréhensibles à ce sujet sont celles de Abû Bakr al-Kataanee (rahimahoullah) sur al-Junayd (d.279H).
Abu Bakr al-Kataanee (d.322H) a dit :
"Une discussion sur la Mahabbah a eu lieu à Mekkah pendant le mois du Pèlerinage. Les shouyoukh qui étaient présents parlèrent sur ce sujet et al-Junayd était le plus jeune d’entre eux. Ils lui dirent : « O ‘iraqee (l’iraquien), qu’as-tu à dire ? Alors il baissa la tête, et des larmes coulèrent de ses yeux puis il dit :

« Un servant doit surmonter son âme ;

Et être constant dans le rappel d’Allah ;

Etablissant les Droits de son Seigneur ;

En se concentrant sur Lui avec son cœur ;

La crainte faisant flamber son cœur ;
 
 

Tandis qu’il boit de son navire le vrai amour

Et que certaines réalités lui sont dévoilées ;

Donc, lorsqu’il parle c’est grâce à Allah ;

Quand il parle, cela vient d’Allah ;

Quand il bouge, c’est par le commandement d’Allah

Et quand il est serein, alors cela vient d’Allah ;

Il appartient à Allah, il est pour Allah, et il est avec Allah. »
 
Alors les shouyoukh se mirent à pleurer : « Comment peut-on faire plus que cela ? Qu’Allah te récompense en bien, O joyau des biens informés ! »
 
Madarijus Salikeen (3/9)





 

 

L’imam Ibnul-Qayyim (rahimahoullah) a dit plus loin :
« Les raisons qui amènent au développement de la Mahabbah (l’amour envers Allah) sont de dix :

Réciter le Qur’an, réfléchir sur ses paroles et comprendre leur sens.

Se rapprocher d’Allah par l’accomplissement d’actes surérogatoires après les actes obligatoires.

 
Etre constant dans le dhikr (rappel) d’Allah - en toutes circonstances - avec la parole, le cœur, et les membres. Plus le dhikr est constant, plus la Mahabbah est intensifiée.

Donner la priorité à ce qu’Allah aime - lorsque nos désirs prennent le dessus - au lieu de ce que l’on aime et désire personnellement.

Faire que le cœur contemple les Noms et Attributs d’Allah. Etre témoin de ce qu’ils impliquent et faire que le cœur soit éclairé dans le jardin de cette réalisation.

Reconnaître la miséricorde et les faveurs d’Allah ; qu’elles soient apparentes ou cachées.

Assujettir le cœur et être humble devant Allah, afin qu’il soit dans la crainte d’Allah.

S’isoler, au moment pendant lequel Allah descend au niveau le plus bas du ciel, réciter le Qur’an, et finir la récitation en recherchant le pardon d’Allah et se repentir sincèrement à Lui.

 
S’asseoir dans les assemblées de ceux qui aiment sincèrement et véritablement Allah, récolter les bénéfices de leurs enseignements, et ne parlez que si vous savez qu’il y a en cela un bénéfice et que de telles paroles vous élèveront vers le bien et que d’autres en bénéficieront en même temps.

Se tenir à l’écart de toutes les choses qui pourraient éloigner les cœurs d’Allah ‘Azza wa Jalla.

Donc voici 10 cas permettant au véritable croyant d’atteindre le vrai amour pour Allah, pour qu’il puisse atteindre Allah ‘Azza wa Jalla. »Madarijus Salikeen (3/17-18)
 
 
 

Ibnul Qayyim al-Jawziyyah - Traduction : Ummu Wassim, revu et corrigé par Umm’issa
Source : Sounna.com
 
 
 
 
 
 
 


 
Esperant t'avoir un peu répondu à ta question


                                           Salam Alaykoum
« Dernière édition: Mars 24, 2010, 08:04:24 par Zahiya » Journalisée


Sajida'Allâh
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 43
Localisation: Paris France
Messages: 1717


Allah me Suffit, Il est mon Meilleur Garant


Voir le profil
« Répondre #2 le: Octobre 30, 2008, 23:35:08 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah

 Salam Alaykoum

Je vais juste rajouter mon point de vu personnelle sur la différence entre l'Amour Classique et l'Amour en Allah,

Alors pour moi ma soeur l'Amour classique n'a aucune valeur car quand tu aimes une personne juste parce que tu l'apprécie ou tu l'aime tout simplement il t'arrive un tout petit truc et c'est fini terminer. car cet Amour peut ne pas être sincère.

Alors que l'Amour en Allah c'est plus Saint plus pur, Parfait et plus réconfortant  Soubhan' Allah El Hamdoulilah, Quand tu Aimes en Allah tu es Incapable de faire du tord à autrui car Allah l'Interdit, c'est à dire que tu évites de faire de la peine au gens, tu aimes sincèrement car tu sais qu'Allah est Omniscient et tu es vraiment sincère, tu te sens bien tout le temps car tu es rassurés,
Quand on aime pour Allah on est capable de surmonter toutes les épreuves que nous rencontrons, avec l'aide d'Allah  Soubhan' Allah, malgré ce qui nous arrive on se dit toujours, Ô Allah si je suis là encore à aimer telle ou telle personne c'et pour Toi et Uniquement pour toi, alors tu arrives à avaler ton Orgueil, car tu as toujours l'espoir qu'Allah te récompensera ici bas et surtout dans la vie Futur  Soubhan' Allah  angel. Wa Allahu A3alam.

Quand tu aimes ton frères ou ta soeur en Allah, tu ne peux que lui vouloir du bien, tu évites de lui faire du tord, tu fais tout ce qui est en ton pouvoir pour l'aider au moment ou il a besoin de toi par Amour pour Le Seul et Unique Allah, tu le protèges pour Allah, car Allah Subuhanahu Wata3ala nous dit :


« Les croyants ne sont que des frères. Établissez la concorde entre vos frères et craignez Dieu, afin que l’on vous fasse miséricorde »

Je te joins ce Rappel ma soeur et j'espère t'Avoir Aider Bi Idhnillah  Wink


Les croyants sont des frères

Au Nom de Dieu, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux

Louange à Dieu, Seigneur des Mondes, paix et salut sur notre Prophète Mouhammad.

Dieu Le Très Haut a établi la fraternité islamique en disant :


« Les croyants ne sont que des frères. Etablissez la concorde entre vos frères et craignez Dieu, afin que l’on vous fasse miséricorde » [Sourate 49, Al Hujurat (Les appartements), verset 10]

Dieu Le Très Haut a établi la fraternité islamique en disant :

« Les croyants ne sont que des frères. Etablissez la concorde entre vos frères et craignez Dieu, afin que l’on vous fasse miséricorde » [Sourate 49, Al Hujurat (Les appartements), verset 10]

Les croyants sont donc des frères dans la religion de l’islam.

Le lien de la fraternité est la foi qui unit les croyants. Il doit être protégé et l’on doit éviter à tout prix les actes qui pourraient rompre ce lien et tout faire également pour renforcer ce lien par le bon comportement entre nous et avec les autres. En effet bien se comporter augmente l’amour entre frères et sœurs ce qui, par la même, fait vivre et nourrit la fraternité. Le mauvais comportement lui engendre la haine qui tue cette fraternité.

Dieu et Son Prophète  Salla-llah allahi wa salam nous ont ordonné de nous aimer et nous ont indiqués les façons d’y parvenir. Par la présentation de trois hadiths suivis de leur commentaire, j’ai voulu mettre l’accent sur des actions à faire ou non, afin de renforcer la fraternité de l’islam. Tout d’abord voyons quels sont ces hadiths ainsi que leur explication.

A) Le Messager de Dieu  Salla-llah allahi wa salam a dit : « Le musulman est le frère du musulman, il ne l’opprime pas et ne le livre pas (à l’ennemi). Celui qui aide son frère, Dieu l’aide et celui qui délivre un musulman d’une gêne, Dieu le délivrera d’une des gênes du Jour du Jugement. Et celui qui cache les défauts d’un musulman, Dieu le mettra sous Son égide au Jour de la Résurrection » (Boukhari-Mouslim)

« Le musulman est le frère du musulman » : c’est-à-dire dans sa religion, de même que Dieu Le Très Haut dit :



« Puis par Son bienfait, vous êtes devenus frères... » [Sourate 3, Al ‘Imran (La famille d’Imran), verset 103]


« Mais si vous ne connaissez pas leurs pères, alors considérez-les comme vos frères en religion et vos alliés... »
[Sourate 33, Al Ahzab (Les coalisés), verset 5]

Cette fraternité est la plus solide des fraternités, plus solide que celle de la parenté car cette dernière peut ne pas répondre à ses exigences, ainsi ton frère de sang peut être ton ennemi et te détester, et cela dans la vie d’ici-bas et dans l’au-delà. Dieu Le Très Haut dit :


« Les amis, ce jour-là, seront ennemis les uns des autres ; excepté les pieux » [Sourate 43, Az-Zuhruf (L’ornement), verset 67]

Quant à la fraternité de la religion, elle est ferme et solide, dans la vie d’ici-bas et dans l’au-delà ; elle est utile à l’homme durant sa vie et après sa mort. Mais à cette fraternité, n’incombe pas ce qui incombe à la fraternité de la parenté comme succession, obligation de dépense, etc.

« il ne l’opprime pas » : il ne lui cause pas de tort, ni à ses biens, ni à son corps, ni à son honneur, ni à sa famille, c’est-à-dire qu’il ne l’opprime pas de quelque façon que ce soit.

« et ne le livre pas » : signifie il ne le livre pas à celui qui l’opprime, il le défend et le protège du mal (de l’injuste).

Les savants, que Dieu leur fasse miséricorde, ont dit que l’homme doit défendre son frère dans son honneur, son corps et ses biens. Dans son honneur : c’est-à-dire lorsqu’il entend quelqu’un l’insulter ou médire de son frère, il doit le défendre. Dans son corps : lorsque que quelqu’un veut agresser ton frère musulman, alors que tu es capable de le repousser, tu dois le défendre. Dans ses biens : lorsque quelqu’un veut prendre le bien de ton frère, tu dois le défendre.

« Celui qui aide son frère, Dieu l’aide » : c’est-à-dire que lorsque tu subviens à son besoin en l’aidant, Dieu alors subviendra au tien et t’aidera, ce sera une rémunération.

On comprend donc que lorsque l’homme opprime son frère, sa fraternité est imparfaite ; quand il le livre à celui qui est injuste envers lui, sa fraternité est défectueuse et lorsqu’il n’aide pas son frère, il perd un immense bienfait qui est l’aide de Dieu Le Très Haut.

« et celui qui délivre un musulman d’une gêne, Dieu le délivrera d’une des gênes du Jour du Jugement » : la gêne c’est ce qui oppresse la personne et lui est pénible. Il en ressent du souci et de la tristesse. Lorsque tu dissipes ce chagrin de ton frère, Dieu te délivrera d’un des chagrins du Jour du Jugement.

Le soulagement des peines se trouve dans différentes choses :

  si c’est une gêne financière, ce sera en lui donnant de l’argent qui dissipera ses soucis.
  si c’est une gêne morale, ce sera par le soin apporté à lui remonter le moral, à agir pour qu’il retrouve l’estime de lui-même jusqu’à ce que son chagrin se dissipe.
  si c’est une gêne due aux soucis et à la tristesse, ce sera en lui montrant d’autres horizons, en l’apaisant, en lui expliquant que les choses ne durent pas, que la permanence d’un état est impossible et en lui parlant de l’immense rétribution et récompense inhérentes (à son épreuve) afin de lui alléger sa tristesse.

« et celui qui cache les défauts d’un musulman, Dieu le mettra sous Son égide au Jour de la Résurrection » « celui qui cache » : c’est-à-dire qui couvre son défaut et ne le montre pas, Dieu le couvrira ici-bas et dans l’au-delà. Ceci n’est pas absolu, car il y a des textes qui l’indiquent. En effet, la dissimulation peut parfois être louable et parfois illicite. Ainsi, si nous voyons un individu qui est un homme méchant, plongé dans les péchés, la dissimulation ne le fera que croître en injustice, alors nous ne le dissimulons pas ; au contraire, nous le dénoncerons afin de l’empêcher , de façon à atteindre l’objectif voulu. Mais s’il n’est pas la cause d’un mal dangereux, mais seulement de fautes légères, alors il est préférable de dissimuler ses défauts et n’en parler à personne, ni aux responsables ou autres. Donc si tu couvres ses défauts, Dieu dissimulera les tiens ici-bas et dans l’au-delà.
De même, il faut cacher le défaut physique, s’il y en a un, comme des cicatrices, la lèpre, des taches sur la peau ou autre, et qu’il cache et n’aime pas que les gens voient, alors, tu dois le dissimuler et dans ce cas, Dieu cachera les tiens ici-bas et dans l’au-delà.
De même, lorsque ton frère a un mauvais caractère mais se présente aux gens comme en ayant un bon, comme étant patient, alors que tu sais qu’il est le contraire, dissimule ses défauts car celui qui cache les défauts d’un musulman, Dieu cachera les siens ici-bas et dans l’au-delà.

En ce qui concerne la dissimulation des mauvaises actions (comme nous l’avons déjà dit) nous trouvons les deux cas suivant :
1er cas : Les mauvais actes commis par un individu frivole plongé dans les péchés, celui-là, on ne dissimule pas ses fautes.
2ème cas : Quant à celui qui commet des fautes légères, on dissimule ses fautes.

B) Le Prophète  Salla-llah allahi wa salam a dit : « L’un de vous ne croit pas tant qu’il n’aime pas pour son frère ce qu’il aime pour lui-même. » (Boukhari-Mouslim)

« Ne croit pas » : c’est-à-dire il n’est pas un vrai croyant à la foi complète, sauf s’il remplit cette condition qui est d’aimer pour son frère ce qu’il aime pour lui-même comme bien et absence de mal. Cela signifie qu’il déteste pour son frère ce qu’il déteste pour lui, il sera alors un vrai croyant. Et lorsqu’une personne traite ses frères de cette façon, il n’est donc pas possible qu’il les dupe, les trahisse, leur mente ou les agresse comme il n’aime pas que l’on fasse cela avec lui.

Ce hadith prouve que celui qui déteste pour son frère ce qu’il aime pour lui-même ou alors qui aime pour son frère ce qu’il déteste pour lui-même, n’est pas un croyant, c’est-à-dire qu’il n’est pas un croyant à la foi complète. Ce hadith montre également que le fait d’aimer pour ton frère ce que tu aimes pour toi-même ou détester pour lui ce que tu aimes pour toi-même fait parti des grands péchés. Il faut donc éduquer ton âme à aimer pour tes frères ce que tu aimes pour toi-même afin de concrétiser la foi.

C) Le Messager de Dieu  Salla-llah allahi wa salam a dit : « Le musulman est le frère du musulman, il ne le trahit pas, il ne lui ment pas, il ne l’abandonne pas. Tout musulman est sacré pour un autre : son honneur, ses biens et son sang. La piété est ici (il indiqua sa poitrine) Il est suffisant comme mal pour un individu de mépriser son frère musulman. » (Atirmizi hadith hassan)

« Le musulman est le frère du musulman » : cette fraternité est celle de la foi, elle est un lien plus fort et plus solide que la fraternité familiale (voir l’explication du 1er hadith)

« il ne le trahit pas » : c’est-à-dire il n’agit pas par traîtrise à son égard alors que ce dernier lui fait confiance, que cela concerne des biens, un secret ou autre, il ne doit pas le trahir. La trahison c’est trahir la confiance de la personne. Il n’est pas permis à quiconque de trahir son frère musulman même si ce dernier l’a trahi en vertu de la parole du Prophète  Salla-llah allahi wa salam « Rend le dépôt à celui qui t’a fait confiance et ne trahit pas celui qui t’a trahi » (Abou Dawoud, Tirmizi). Supposons qu’une personne t’ait trahi dans ton bien, que tu lui aies prêté de l’argent et qu’ensuite, elle renie cela en disant « Tu ne m’as rien prêté. » Il ne t’est pas licite de le trahir en lui empruntant de l’argent pour, ensuite renier cela. Mais plutôt rend-lui son dépôt et demande à Dieu ton droit à cause de la parole du Prophète  Salla-llah allahi wa salam « ne trahit pas celui qui t’a trahi »

« il ne lui ment pas » : c’est-à-dire il ne lui dit pas de mensonges. Le mensonge est illicite et plus les conséquences du mensonge s’aggravent, plus le péché s’aggrave également. Il n’y a rien dans le mensonge qui soit licite. Quant à ce que prétendent certains gens du commun à savoir qu’il existe deux sortes de mensonges : le noir et le blanc,le noir étant illicite et le blanc licite, la réponse est que le mensonge est noir dans sa totalité, il n’y a rien de blanc mais le péché qui en découle est multiplié en fonction des conséquences qui en résultent. Ainsi, si le mensonge entraîne l’usurpation du bien du musulman, ou met un musulman en danger, le péché en est plus grave. Lorsque le mensonge n’entraîne pas de préjudice ; il est moins grave mais reste illicite. (NdT : Pour ce qui est de l’autorisation du mensonge dans certains cas, il est rapporté que le Prophète  Salla-llah allahi wa salam « a autorisé le mensonge pour réconcilier les gens ; pendant la guerre, dans les paroles échangées entre l’homme et sa femme » (Mouslim))

« Tout musulman est sacré pour un autre son honneur, ses biens et son sang »

« son honneur » : il ne faut pas porter atteinte à son honneur, ni parler sur lui, que ce qui est dit soit vrai ou faux car lorsque le Prophète  Salla-llah allahi wa salam fut interrogé sur la médisance, il répondit : « C’est dire de ton frère ce qu’il déteste » Ils demandèrent : « Ô Messager de Dieu, et si ce que je dis sur mon frère existe ? » Il dit alors : « S’il possède ce que tu dis, alors tu as médit de lui, et s’il n’y a pas en lui ce que tu dis, tu l’as alors calomnié. » (Mouslim)

« ses biens » : on ne doit pas prendre son bien par force, vol, trahison... de quelque façon que ce soit. On ne prend pas, sans droit, le bien de son frère, c’est illicite.

« son sang » : on n’agresse pas un musulman en le tuant ,le blessant ou autre (NdT : Mais pour ce qui est des peines légales, le Prophète  Salla-llah allahi wa salam a dit : « Il n’est permis de verser le sang d’un individu qui atteste qu’il n’y a de dieu que Dieu et que je suis Son Messager que s’il commet l’une des trois choses (suivantes) : un meurtre, forniquer tout en étant marié, et apostasier en délaissant la communauté. » (Boukhari))

« la piété est ici » : Il  Salla-llah allahi wa salam montra sa poitrine trois fois ; c’est-à-dire que la piété se trouve dans le cœur. Si le cœur craint, les membres craignent également, mais si le cœur ne craint pas, les membres non plus. Il en va de même de cette parole du Prophète  Salla-llah allahi wa salam : « N’y a t il pas dans le corps un morceau qui s’il est sain, tout le corps le sera aussi et s’il est corrompu le corps le sera également ? Ne s’agit-il pas du cœur ? » (Boukhari, Mouslim)

Si la piété envers Dieu qu’Il soit exalté, la crainte et la peur de Lui se trouvent dans le cœur de l’homme, ses œuvres apparentes seront justes car elles suivent le cœur. Il y a des gens qui argumentent faussement au moyen ce hadith, ainsi lorsque tu leur ordonnes le bien ou leur interdit un mal, ils te répondent que la piété est ici... S’il y avait de la piété dans leur cœur, ils craindraient Dieu, car lorsque le cœur craint, les membres aussi et lorsque le cœur est plongé dans la désobéissance à Dieu, les membres le sont également.

Dans sa parole « la piété est ici » et le signe qu’Il  Salla-llah allahi wa salam a fait en direction de sa poitrine, il y a une preuve que la raison se trouve dans le cœur qui est dans la poitrine. Cela correspond parfaitement au Coran où Le Très Haut dit :



« Que ne voyagent-ils pas sur la Terre afin d’avoir des cœurs pour comprendre (raisonner) et des oreilles pour entendre ? Car ce ne sont pas les yeux qui s’aveuglent, mais ce sont les cœurs dans les poitrines qui s’aveuglent »
[Sourate 22, Al Hajj (Le pèlerinage), verset 46] [1]

« Il est suffisant comme mal pour un individu de mépriser son frère musulman. »

Le mépris des gens provient de la fierté, que Dieu nous en préserve, le Prophète  Salla-llah allahi wa salam a dit : « L’orgueil c’est de ne pas reconnaître la vérité et le mépris des gens. » (Mouslim) La non reconnaissance de la vérité signifie son rejet et le mépris des gens veut dire les dédaigner et les mépriser. L’homme modeste, doux, simple est respecté de tous, personne ne le déteste et ne l’insulte. L’homme fier, orgueilleux et méprisant est détesté et blâmé des gens ; et si les gens n’avaient pas parfois besoin de lui, personne ne lui aurait parlé car ils le méprisent.

« Il est suffisant comme mal » : signifie que s’il n’y avait comme mal pour le musulman que le fait de mépriser, de sous-estimer son frère, ce serait suffisant comme péché, que Dieu nous en préserve. On doit, au contraire, respecter son frère et l’honorer en vertu de sa foi.

Il existe beaucoup d’autres hadiths sur ce sujet, cette présentation n’est pas exhaustive mais j’espère, si Dieu veut, qu’elle apportera un élément de réflexion. Pour ceux et celles qui voudraient approfondir le sujet, je les renvoie aux hadiths sur la fraternité islamique de même qu’aux deux très bonnes cassettes du frère Hassan Iquioussen qui sont « La fraternité en islam : fondements et bienfaits » et « Le bon comportement » (aux éditions Tawhid). La première aborde le problème du point de vue historique et met en parallèle la chute de l’Andalousie musulmane et le manque de fraternité et la deuxième cassette parle des conséquences du bon ou du mauvais comportement sur notre communauté.

Que Dieu fasse de nous des frères et des sœurs en Dieu, qui s’aiment, s’aident et se respectent mutuellement. Cela nous unira, nous rendra forts face aux défis innombrables que nous avons à relever.


Louange à Dieu Seigneur des mondes.


Références :

  « Explication des Jardins des vertueux de l’imam Nawawi » Mouhamad ibn Salih al Outhaimine (en arabe)
  « Le plus facile des tafsirs » Abou Bakr al Jazairi (en arabe)


 Salam Alaykoum

« Dernière édition: Mars 24, 2010, 08:04:40 par Zahiya » Journalisée
Abdoul Mouhaymine
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 28
Localisation: Marseille
Messages: 1314


Voir le profil
« Répondre #3 le: Octobre 31, 2008, 08:00:12 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

je t'invite à te rendre sur ce sujet  InchAllah http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php/topic,1894.40.html  Smiley

Qu'Allah nous pardonne et nous guide.   amine
« Dernière édition: Mars 24, 2010, 08:04:51 par Zahiya » Journalisée
anfel
Invité
« Répondre #4 le: Octobre 31, 2008, 20:09:48 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum mes frères,

MachAllah,  pour votre connaissance &  baraka2 pour vos réponses.
Je suis vraiment heureuse qu'avec l'aide de Dieu, vous ayez pu m'aider. Cela peut paraître stupide comme question mais j'avais vraiment besoin d'explications claires. C'est vrai que l'amour "classique" est faillible alors que l'amour pour Allah  Razza wa jal est infaillible (du moins, il doit l'être). L'amour pour Dieu  Razza wa jal est vraiment le seul à pouvoir nous donner la force de considérer n'importe quel(le) mulsulman(e) comme notre frère ou soeur et agir en conséquence.

Je peut donc affirmer, en toute sincérité, que JE VOUS AIME. Vous êtes mes frères en Islam et vous m'avez aidé à me rendre compte de l'importance que cela représente pour Dieu  Razza wa jal et pour moi. Allahi Jazikoum Khairan incha'Allah.

Que Dieu  Razza wa jal accroisse notre connaissance et notre piété. Qu'Il place de l'amour dans le coeur de tous nos frères et soeurs en Islam et qu'Il préserve notre fraternité. Amine

PS : Abdel Hamid, c'est après la lecture de ce fil de discussion que j'ai voulu éclaircir cette "notion" d'amour pour Allah  Razza wa jal. Et il est vrai que ce poste illustre parfaitement les réponses de Alger et de Sajidine.

Soubhana'Allah - Hamdoulilah - La ilaha ila Allah - Allahou Akbar.

 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Mars 24, 2010, 08:05:01 par Zahiya » Journalisée
anfel
Invité
« Répondre #5 le: Octobre 31, 2008, 20:19:24 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Alger et Sajidine, mille excuses  Embarrassed  Embarrassed  Embarrassed . Je suis vraiment désolée, j'ai mis "mes frères" au lieu de mes frères et soeurs. La faute à mon inattention. Sorry  Smiley.

 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Mars 24, 2010, 08:05:08 par Zahiya » Journalisée
Sajida'Allâh
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 43
Localisation: Paris France
Messages: 1717


Allah me Suffit, Il est mon Meilleur Garant


Voir le profil
« Répondre #6 le: Octobre 31, 2008, 20:29:57 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

Alger et Sajidine, mille excuses  Embarrassed  Embarrassed  Embarrassed . Je suis vraiment désolée, j'ai mis "mes frères" au lieu de mes frères et soeurs. La faute à mon inattention. Sorry  Smiley.

 Salam Alaykoum


bismillah

 Salam Alaykoum ma soeur,

Oh se n'est rien ma soeur, ne t'inquiète pas,  El Hamdoulilah  nous sommes sincèrement heureuses d'avoir pue t'apporter une réponse avec l'Aide d'Allah car Lui Seul nous Guide et Il est Le Seul Véridique  Wink
Qu'Allah te Récompense ma soeur et Accroît nos connaissances à tous  amine, Qu'Allah face de nous des être Pieux et Qu'Il nous face rentré dans Son Magnifique et Immense Paradis auprès de Notre cher et Bien Aimé Le Prophète Muhammad  Salla-llah allahi wa salam  aminebaraka Oukhty  angel


 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Mars 24, 2010, 08:05:17 par Zahiya » Journalisée
malikamuslima
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 31
Localisation: lyon
Messages: 152



Voir le profil
« Répondre #7 le: Octobre 31, 2008, 21:13:26 »
Share   Modifier le messageModifier

 
Salam Alaykoum mes frères et sœurs en Dieu swt,


Selon Al-Miqdad ibn Ma'adikarib le Messager d’Allah saws a dit : « Quand l’un de vous aime son frère qu’il le lui dise. »
 (at-Tirmidi.)

Touchée par vos réponses à sœur Anfel et touchée aussi par sa petite déclaration, j' en profite pour vous dire qu' au nom d' Allah azawajel je vous aime et souhaite pour vous le meilleur inchAllah.

Voila je tenais juste à vous le dire! Grin


 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Mars 24, 2010, 08:05:24 par Zahiya » Journalisée
rasoul-islam15
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 26
Localisation: rabat
Messages: 1



Voir le profil
« Répondre #8 le: Janvier 17, 2009, 12:25:21 »
Share   Modifier le messageModifier

Les bienfaits de l'amour en Allah ici bas



Première Porte vers la Foi

Selon Abou Houreyra le Prophète a dit :

" Par Celui qui tient mon âme dans Sa main, vous n'entrerez au Paradis que lorsque vous croirez, et vous ne croirez vraiment, que lorsque vous vous aimerez " [ Hadith rapporté par muslim ]



La douceur de la Foi

Selon Anas le Prophète a dit :

"Trois caractéristiques, celui qui les possède, découvre grâce a elle la douceur de la foi :
Qu'Allah et son messager lui soient plus chers que tout le reste
Quand il aime quelqu'un, il l'aime en Allah
Qu'il lui répugne de retourner à la mécréance, après qu'Allah l'en ait sauvé, comme il lui répugne de se voir jeté au feu
[ Hadith unanimement reconnue authentique ]



L'amour d'Allah

Selon Abou Houreyra Un homme alla rendre visite a un ami; Allah lui posta en chemin un ange qui lui dit :

"Où vas tu ?" - " je vais rendre visite à untel, mon frère" dit-il "Pour lui demander un service ?" - "non" répondit l'homme - "Est ce qu'un lien de parenté vous unis" - "non" - "Vas tu le voir pour un bienfait rendu ?" - "non" - "Pourquoi alors vas tu le voir ?" - "parce que je l'aime en Allah" dit-il - "Apprends alors" dit l'ange "qu'Allah m'a envoyé, pour te dire qu'Allah t'aime comme tu as aimé ton frère pour LUI".
[ Hadith rapporté par Muslim ]

C'est ainsi que le Prophète disait selon Abou Houreyra :

" Quand Allah Le Très Haut aime quelqu'un, l'Ange Gabriel (sur lui la paix) lance cet appel :
" Allah le Très Haut aime untel, aimez le donc ! "
Ainsi il devient aimé des habitants du ciel et on le rend sympathique aux habitants de la terre.
[ Hadith unanimement reconnu authentique ]



Les bienfaits de l'amour en Allah dans l'au-delà



Sous l'Ombre d'Allah

Selon Abou Houreyra le Prophète a dit :

" Allah le Très Haut dira au jour de la résurrection : " Où sont ceux qui se sont aimés en Mon Nom glorieux ? Aujourd'hui Je les ombrage de Mon Ombre le jour où il n'y a d'autre ombre que la Mienne" [Rapporté par Muslim ]



Des chaires de lumière

Mou'adh a dit :

"J'ai entendu le Messager d'Allah dire : " Allah honoré et Glorifié a dit " Ceux qui s'aiment en Mon Nom Glorieux auront des chaires de lumière que leur envieront les prophètes et les martyrs"
[ Rapporté par At-tirmidhi ]

Journalisée
meriem38
Invité
« Répondre #9 le: Janvier 17, 2009, 12:42:34 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
 MachAllah MachAllah MachAllah
 Baraka Allahou Fik POUR  CE RAPPEL MA SOEUR C'EST TOUT A NOTRE AVANTANGE DE S'AIMER LES UNS LES AUTRES ET DE SE SOUTENIR!!!!
 El Hamdoulilah Dieu a fait de nous des musulmans!!
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
convertie38
Invité
« Répondre #10 le: Janvier 17, 2009, 14:37:36 »
Share   Modifier le messageModifier

                              Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

   bismillah

    Baraka Allahou Fik  Baraka Allahou Fik ma  Sourire Mouslima et  MachAllah pour ce très beau rappel
               et oui aimons nous  Sourire Mouslima et   Rire Mouslim on n'en sera que plus aimé
           par  allah  amine

                             Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Yousra.Islam
Invité
« Répondre #11 le: Janvier 17, 2009, 16:05:03 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 MachAllah !! c'est trop beau !! rien d'autre à dire !! MachAllah !!!

 baraka oukhti pour ce rappel et qu' ALLAH  Razza wa jal vous aiment  !!! AMINE

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
mulima-de-coeur
Invité
« Répondre #12 le: Février 01, 2009, 21:25:20 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
 baraka ma soeur pour ce précieux rappel, appuyé par des hadiths

Louange à Allah  Razza wa jal qui nous a fait musulmans

Je vous aime en Allah  Razza wa jal mes frères et soeurs

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

COffret integral Arabe
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle