Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Ne te met pas en colère (explication de hadiths sur la colère)  (Lu 28902 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Oum Ibrahim (Imane)
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: Jordanie
Messages: 22



Voir le profil
« le: Octobre 02, 2008, 18:06:35 »
Share   Modifier le messageModifier

Bismillah, as salam alaikoum      

Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Misericordieux

Ne te mets pas en colère

 

Louange à Dieu, Seigneur des Cieux et de la Terre. Dieu Unique et Tout Puissant. Paix et salut de Dieu sur notre Prophète Mouhammad, sa famille, ses compagnons et tous ceux qui le suivront jusqu’au jour dernier.
Chères sœurs, chers frères, paix et salut de Dieu sur vous ainsi que Ses bénédictions. J’ai choisi de vous parler de la colère car c’est un état que l’on connait tous, mais qui peut être extrémement dangereux s’il n’est pas contrôlé. Mais tout d’abord, voyons les hadiths sur la colère suivis de leur explication.

 

Abou Houraïra, que Dieu soit satisfait de lui, a rapporté qu’un homme dit au Prophète saws : “Conseille moi.” Il répondit : “Ne te mets pas en colère.” Il répéta (la question) plusieurs fois, et le Prophète saws lui répondait “Ne te mets pas en colère” (Boukhari).
Tirmidhi mous présente une autre version, dans un hadith sahih, oú l’on trouve qu’“un homme vint au Prophète saws et dit : “Ô Messager de Dieu, enseigne-moi quelque chose, sans me surcharger, peut-être m’en rappelerai-je.” Il saws dit : “Ne te mets pas en colère.” L’homme répeta (sa question) plusieurs fois et à chaque fois le Prophète saws lui disait “Ne te met pas en colère.” Dans une autre version que celle de Timidhi, on trouve : “Je dis : “Ô Messager de Dieu, indique-moi une œuvre qui me fasse entrer au Paradis, et ne me surcharge pas.” Il dit : “Ne te mets pas en colère.”
Cet homme demanda donc au Prophète saws de lui donner un conseil bref, réunissant tout le bien afin de s’y conformer et craignant de ne pouvoir s’y soumettre au cas oú il saws le surchargeait. Le Prophète saws lui recommanda de ne pas se mettre en colère, ensuite il le lui répéta plusieurs fois. Cette répétition démontre que la colère va de pair avec le mal et que la méfiance à son égard va de pair avec le bien. Peut-être que celui qui questionna le Prophète saws est-il Abou-Darda’, que Dieu soit satisfait de lui, car on trouve dans un hadith rapporté par Al-Tabarani, que Abou Darda’ dit : “Je dis : Ô Messager de Dieu, indique-moi une action qui me fasse entrer au Paradis.” Il repondit : “Ne te mets pas en colère et tu auras le Paradis.”
(Dans un autre hadith on trouve que) un homme dit : “Ô Messager de Dieu, dis-moi une parole et sois bref avec moi, peut-être comprendrai-je (cette parole).” Il répondit : “Ne te mets pas en colère.” Il lui répéta (sa demande) plusieurs fois, et à chaque fois le Prophète saws lui disait : “Ne te mets pas en colère.” [Hadith sahih - Ahmad]

Un des compagnons du Prophète saws a dit : “Je dis : Ô Messager de Dieu, conseille-moi.” Il dit : “Ne te mets pas en colère.” Ce compagnon a dit : “J’ai réfléchi à ce que le Prophète saws avait dit et j’ai trouvé que la colère réunit à elle-seule, tout le mal.”

Abdoullah ibn ‘Amrou demanda au Prophète saws : “Qu’est-ce qui m’éloigne de la colère de Dieu, qu’Il soit exalté ?” Il répondit : “Ne te mets pas en colère.” [hadith sahih - Ahmad]

Ja’far ibn Mouhammad a dit : “La colère est la clef de tout mal.” On dit à ibn Moubarak : “Réunis, pour nous, le bon caractère dans une parole.” Il répondit “Laisser la colère...”.

La parole du Prophète saws “Ne te mets pas en colère” pour celui qu’il conseilla comporte deux choses :

La première Son intention est d’ordonner les causes qui rendent obligatoire les bons caractères comme la générosité, la libéralité, la patience, la pudeur, la modestie, l’endourance face au préjudice, la clémence, le pardon, réfréner la colère, la bonne humeur, la gaieté et tout ce qui fait partie des beaux caractères. Car lorsque l’âme adopte ces caractères et qu’ils deviennent une habitude pour elle, cela l’oblige à repousser la colère lorsque surviennent ses causes.

La deuxième Le but (est de dire) : “N’agis pas sous l’effet de la colère, au contraire, force-toi à ce qu’elle ne t’envahisse pas et laisse l’acte qu’elle t’ordonne de faire” car la colère, lorsqu’elle possède une petite partie de l’être humain, elle est (alors) son chef absolu. Et c’est dans ce sens que Dieu, qu’Il soit exalté, dit :

« Et quand la colère de Moïse se fut calmée [...] »
Sourate 7, Al ‘Araf, verset 154

Lorsque l’homme n’obéit pas à ce que sa colère lui ordonne, et lutte pour cela, le mal de la colère le fuit. Il se peut aussi que sa colère s’apaise et s’en aille rapidement comme s’il ne s’était pas mis dans cet état. Et c’est dans ce sens que l’on trouve dans le Saint Coran, ces paroles du Très Haut :

« [...] et qui lorsqu’ils sont en colère, ils pardonnent »
Sourate 42, Ach-Chura (La consultation), verset 37

ainsi que :

« [...] Qui dominent leur rage et pardonnent aux gens, et Dieu aime les bienfaisants »
Sourate 3, Al’ Imran, verset 134

Le Prophète saws ordonnait à celui qui était en colère de mettre en pratique les choses qui repoussent la colère et l’apaisent. Il saws faisait l’éloge de celui qui se contrôlait dans la colère. Dans les deux hadiths (Boukhari et Mouslim) on trouve que Soulayman ibn Surad a dit : “Nous étions assis chez le Prophète saws au moment oú deux hommes se mirent à s’insulter. L’un d’eux eut le visage tout rouge. Le Prophète saws dit alors “Je connais une formule, s’il la dit, il verra disparaître l’état qu’il éprouve. S’il dit : “Je cherche refuge auprès de Dieu contre le diable lapidé...” Les gens présents dirent à l’homme : “N’as tu pas entendu ce qu’a dit le Prophète saws ?” Il répondit “Je ne suis pas fou.” [1]

Le Prophète saws a dit : “Lorsque l’un de vous se met en colère et qu’il est debout, qu’il s’assoit ; si la colère ne le quitte pas, qu’il s’allonge alors.” [Abou Dawoud - Ahmad - isnad sahih]
On a dit que le sens en est que celui qui est debout est prêt pour la vengeance, celui qui est assis l’est moins et celui qui est allongé, encore moins...

Le Prophète saws a dit : “Lorsque l’un de vous se met en colère, qu’il se taise.” [Ahmad, isnad sahih] Il saws répéta cela trois fois.
Ceci est également un puissant remède contre la colère, car celui qui est en colère, profère des paroles qu’il regrette souvent, comme insultes ou autres choses dont le mal est terrible...

Un jour, Omar ibn Abdel ‘Aziz (le 5ème Califfe bien guidé) se mit en colère, son fils, Abdel Malik, que Dieu soit satisfait d’eux, lui dit alors : “Toi, ô Prince des croyants, avec ce que Dieu t’a donné et avec lequel Il t’a favorisé, tu te mets dans cette colère ?” Il lui répondit : “Et toi, ô Abdel Malik, tu ne te mets pas en colère ?” Il dit alors : “A quoi me sert la profondeur de mes entrailles, si je n’y renvoie pas la colère, afin qu’elle ne soit pas visible ?” Ceux-là étaient des gens qui se maitrisaient, lors de la colère. Que Dieu soit satisfait d’eux.

(JPEG)

Le Messager de Dieu saws a dit : “Certes la colère vient du diable, et le diable a été créé du feu, et le feu est éteint par l’eau ; donc lorsque l’un de vous se met en colère, qu’il fasse l’ablution.” [Ahmad-isnad sahih]

Dans les deux hadiths, on trouve que le Prophète saws a dit : “L’homme fort n’est pas celui qui triomphe de l’adversaire dans le combat, mais c’est celui qui se maîtrise lors de la colère.”

Le Prophète saws a dit : “Celui qui étouffe sa rage, alors qu’il peut la laisser éclater, Dieu l’appelera, au Jour du Jugement, devant toutes le créatures, afin de lui faire choisir les houris de son choix.” [Abou Dawoud, At-Tirmid. Sahih]

Le Messager saws a dit : “Un serviteur n’avale pas de gorgée, meilleure pou Dieu, que celle de la rage qu’il retient, recherchant le visage de Dieu.” [Ahmad, ibn Majah]

Omar ibn Abdel Aziz a dit : “Réussit celui qui est protégé de la passion, de la colère et de la convoitise.”

Al Hassan a dit : “Quatre choses, lorsqu’elles se trouvent dans une personne, Dieu la protège du diable et lui interdit l’enfer : la personne qui se maîtrise lors du désir, de la frayeur, de l’envie et de la colère.” Ces quatre choses qu’Al Hassan a mentionnées sont le principe du mal dans son entier.

a) Le désir de quelque chose : c’est le penchant de l’âme envers cette chose, à cause de la conviction de son utilité. Celui qui désire une chose, ce désir le pousse à la rechercher en utilisant tous les moyens qu’il pense possibles pour y parvenir. Il se peut que beaucoup de ces moyens (utilisés) soient interdits, et il se peut également que la chose désirée soit interdite.

b) La frayeur : c’est la peur. Lorsqu’une personne craint quelque chose, cela l’entraîne à repousser cette chose, par tous les moyens qu’elle pense lui être utiles, alors que beaucoup de ces moyens sont interdits.

c) L’envie : c’est le penchant de l’âme vers ce qui l’arrange et dans lequel elle trouve du plaisir. L’âme est souvent encline à ce qui est interdit comme l’adultère, le vol, boire de l’alcool et à la mécréance, la magie, l’hypocrisie et les innovations.

d) La colère : c’est le bouillonnement du sang du cœur, cherchant à repousser le mal de crainte qu’il n’arrive, ou bien cherchant à se venger de celui par lequel le mal est parvenu. De cela, naissent beaucoup d’actions interdites comme le meurtre, les coups, plusieurs sortes d’injustice et d’hostilité et beaucoup de paroles interdites comme l’accusation, l’injure, la grossièreté, et parfois cela arrive au niveau de la mécréance, de même que les serments que l’on a pas le droit légalement de tenir, ou encore du divorce de la femme, suivi du regret. Il faut donc que le croyant ait un désir qui soit limité à ce que Dieu lui a autorisé ; parfois le fait d’assouvir son désir, en ayant une bonne intention, est récompensé. Il faut aussi que sa colère serve à repousser le préjudice envers la religion et comme vengeance envers celui qui désobéit à Dieu et à son Messager saws. Le Très Haut dit :

« Combattez-les. Allah, par vos mains, les châtiera, les couvrira d’ignominie, vous donnera la victoire sur eux et guérira les poitrines d’un peuple croyant. Et Il fera partir la colère de leurs cœurs... »
Sourate 9, At-Tawba (Le Repentir), versets 14-15

Tel était le Prophète saws, il ne se vengeait par pour lui-même, mais lorsque les interdits de Dieu étaient transgressés, il combattait dans la voie de Dieu.
On interrogea ‘Aicha, que Dieu soit satisfait d’elle, sur le caractère du Messager de Dieu saws, elle répondit : “Son caractère, c’était le Coran” [Mouslim], c’est-à-dire qu’il suivait la morale du Coran et adoptait ses mœurs. Ce que le Coran louait, le Prophète saws en était satisfait et ce que le Coran blâmait, cela le mettait en colère.
A la suite d’un partage qu’il avait effectué, le Prophète saws apprit qu’on avait dit : “Ceci est un partage qui n’est pas fait en vue de Dieu.” Ce fut pénible pour lui, son visage changea, il fut en colère, mais il se limita à dire : “Certes, Moïse fut plus maltraité que cela et il patienta.” [Boukhari]
Lorsque le Messager de Dieu saws voyait ou entendait une chose qui est détestée de Dieu, il se mettait en colère à cause d’elle, il en parlait et ne se taisait pas.
Parmi les invocations du Prophète saws, il y avait : “Je Te demande la parole de vérité dans la colère et la satisfaction” [2]] car la plupart des gens, lorsqu’ils sont en colère ne se retiennent pas dans leurs paroles.

“On rapporte que le Prophète saws a parlé de deux hommes qui étaient avant nous, L’un des deux était un adorateur, et l’autre un pécheur. L’adorateur exhortait le pécheur mais ce dernier ne cessait pas. Un jour, l’adorateur vit l’autre commettre un péché qu’il trouva énorme ; il lui dit alors : “Par Dieu, Dieu ne te pardonnera pas !” Dieu pardonna alors le pécheur et annula l’œuvre de l’adorateur.
Abou Houraira, que Dieu soit satisfait de lui, dit : “Certes il a dit une parole qui a détruit sa vie d’ici-bas et celle de l’au-delà.” [3]] Abou Houraira mettait les gens en garde de dire une telle parole, en état de colère. Cet adorateur s’est mis en colère, pour Dieu, ensuite il parla de ce qui n’est pas permis, et imposa, ce dont il ignore, à Dieu. Dieu, donc, annula son œuvre. Que dire alors de celui qui parle, dans sa colère, qui n’est que pour lui-même, poursuivant sa passion, de ce qui n’est pas permis.

Jabir, que Dieu soit satisfait de lui, a dit : “Nous étions en route, avec le Messager de Dieu saws, au cours d’une expédition. Un homme des Ansars était sur sa monture, et celle-ci traînait, il lui dit alors : “Avance, que Dieu te maudisse !” Le Messager de Dieu saws dit : “Descends (de ta monture) ce qui est maudit ne nous accompagne pas ! N’invoquez pas contre vous-mêmes, contre vos enfants, contre vos biens. Il se peut que vous tombiez sur une heure dans laquelle Dieu exauce les demandes et alors Il répondrait à votre invocation.” [Mouslim]
Tout cela montre que l’invocation de celui qui est en colère est quelque fois exaucée lorsqu’elle coïncide avec une heure d’exaucement, de même qu’il est interdit d’invoquer contre soi-même, sa famille et ses biens lors de la colère.

[N.d.T. : En ce qui concerne le verset suivant :

« Et si Dieu hâtait le malheur des gens avec autant de hâte qu’ils cherchent le bonheur, le terme de leur vie aurait été décrété... »
Sourate 10, Younous (Jonas), verset 11

On trouve dans le tafsir d’Ibn Quayyoum al Jawziya [4] que les pieux ancêtres ont dit au sujet du commentaire de ce verset qu’il s’agit de l’homme qui invoque contre lui-même et sa famille, lorsqu’il est en colère, sans en avoir l’intention. Si Dieu exauçait son invocation, Il le ferait périr ainsi que celui contre lequel il a invoqué. Mais, pas Sa Miséricordie, Il n’exauce pas l’invocation de cet homme, car Il sait que c’est l’ivresse de la colère qui l’a poussé à celà. ]

Ce verset montre que celui qui est en colère n’est pas exaucé lorsqu’il invoque contre lui-même, sa famille et ses biens et le hadith (« N’invoquez pas contre vous-même » -voir plus haut) lui, montre que la personne est parfois exaucée lorsque l’invocation coïncide avec une heure d’exaucement.

Cher frères, chères sœurs, à la lumière de ces explications, nous voyons bien le danger qu’il y a à se laisser dominer par la colère et l’intérêt énorme qu’il y a à reprendre le contrôle de nous-même, lorsque nous sommes dans cet état. C’est un jihad très difficile mais qui porte des fruits inimaginables.

Que Dieu, le Tout Puissant nous aide à maîtriser notre colère. Amine.

Paix et salut de Dieu sur notre Prophète, sa famille, ses compagnons et tous ceux qui les suivront. Louange à Dieu, Seigneur des Mondes.

[1] Il pensait que seul celui qui est atteint de folie demande le refuge contre le diable, il ne savait pas que la colère fait parti du mal du diable.

[2] C’est une partie d’une invocation tirée d’un hadith sahih [Ahmad ibn Hanbal, a Nassai

[3] Isnad hassan [Abou Dawoud - Ahmad

[4] “Les merveilles du Tafsir” (Bada’I at tafsir), Ibn Quayyoum al Jawziya (en arabe)

 

Imane P.

« Dernière édition: Juin 07, 2012, 16:12:15 par ¤ Um-Tessnime ¤ » Journalisée
maryam68
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 35
Localisation: Mulhouse
Messages: 77



Voir le profil
« Répondre #1 le: Octobre 03, 2008, 13:10:29 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 baraka ma soeur, qu' allah Razza wa jal te récompense pour ce rappel si important (je suis quelqu'un de très colérique et cet article m'apporte beaucoup, que Dieu m'aide à me corriger,  amine)

Dans un des paragraphes se trouve le mot "houri", quelqu'un pourrait-il m'expliquer ce que c'est ? Merci d'avance !

 Salam Alaykoum
Journalisée
Oum Ibrahim (Imane)
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: Jordanie
Messages: 22



Voir le profil
« Répondre #2 le: Octobre 04, 2008, 12:47:25 »
Share   Modifier le messageModifier

Bismillah as salam alaikoum

Que Dieu te récompense pour tes encouragements

Les "houris" sont des femmes que Dieu a créées pour les croyants au Paradis; la musulmane qui entre au Paradis, est supérieure à la houri, cette dernière, en effet, n'a pas subi les épreuves de la vie-d'ici bas Pour plus de détails, consulter le livre "La vie future selon le Coran" de Soubhi Saleh au chapitre "Admission à la vie luxueuse du Paradis"

A l'occasion, j'aimerai ajouter, que parfois certaines musulmanes ont une réaction ''légèrement allergique" face aux houris, n'oublions les soeurs, que le problème n'est pas les houris, le problème qui nous intéresse c'est: "Vais-je réussir mon examen d'ici-bas et entrer au Paradis?" C'est cela l'important et comment faire pour y parvenir?

Etant donné qu'au Paradis, la jalousie n'existe pas, même si votre mari aura 50 000 houris, cela ne sera pas un problème pour vous!!!!

Et puis le mieux c'est qu'en même la vision du Très Haut!!!

As salam alaikoum

Wal hamdou lillah Rabbil 'alamine
Journalisée
arabelle360
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: bruxelles
Messages: 49



Voir le profil
« Répondre #3 le: Octobre 04, 2008, 21:08:17 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

oum ibrahim, voici une petite réflexion personnele sur les houris du paradis....

 Sourate "An Nisâ" (Les Femmes) et l'autre de la Sourate "An Nahl" (L'abeille) :
Et quiconque, homme ou femme, fait de bonnes œuvres, tout en étant croyant... les voilà ceux qui entreront au Paradis; et on ne leur fera aucune injustice, fût-ce d'un creux de noyau de datte. (Sourate 4 / Verset 124)
Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions. (Sourate 16/ Verset 97)

Qui nous dit pas que les houris sont des femmes du paradis pour servir hommes et femmes du paradis
puisque ALLAh nous dit dans le coran voir verset ci-dessus il n'y aura aucune injustice

vierge veut peut etre dire vierge de la vie terrestre....

En aucun je ne peux imaginer que les hommes pourront avoir une sexualiter d'un si grand nombre de houris mais je peux imaginer se faire servir par des houris vierge de pureter mais rien que les servirs, prendre soin d'eux commes les houris seront aussi pour les femmes de la meme maniere à les servir
Si ALLAH nous dit dans le coran aucune injustice homme femme alors ce sera aucune injustice....

LA OU ARLAM

salam


Journalisée
Oum Ibrahim (Imane)
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: Jordanie
Messages: 22



Voir le profil
« Répondre #4 le: Octobre 06, 2008, 06:30:23 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah 

 Salam Alaykoum

Merci d'avancer vos hypothèses sur les houris, mais les différents tafsirs des savants sur ce sujet, ne sont pas en accord avec ce que vous avancez; je vous renvoie donc à la lecture des commentaires du Coran et des hadiths sur ce sujet

 Salam Alaykoum

 El Hamdoulilah
Journalisée
arabelle360
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: bruxelles
Messages: 49



Voir le profil
« Répondre #5 le: Octobre 06, 2008, 09:02:39 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

oum ibrahim... ALLAH nous a demander de reflechir et méditer sur les sens du verset du coran

une méditation sur sur une verset du coran= 1000 raquarats

EL hamdouli ALLAH jesssaye de comprendre par moi meme et tout ce qui est du domaine du GAYB MAIS seul ALLALH est savant

les savants humains, j'y prete attention sur des ordre sociales, actes religieux mais le gayb= l'inconnu aucun savant n'aura la réponse

et pour moi le paradis nul humain ne peut imaginer meme pas un savant

mais une chose est clair quand ALLAH nous dit dans le coran nul injustice c'est nul injustice surtout qu'aLLAH est le plus juste d'un iota par rapport à n'importe qui sur terrre

les savants humains, j'y prete attention sur des ordre sociales, actes religieux mais le gayb= l'inconnu aucun savant n'aura la réponse


SALAM
Journalisée
maryam68
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 35
Localisation: Mulhouse
Messages: 77



Voir le profil
« Répondre #6 le: Octobre 07, 2008, 11:45:55 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 baraka Oum Ibrahim pour ton explication, me voilà informée ! ( Désolée d'avoir mis du temps à répondre, j'ai du malheureusement reprendre le travail après mon congé maternité  Cry et je n'ai plus eu le temps depuis...)

 Salam Alaykoum
Journalisée
Um~Tariq
Invité
« Répondre #7 le: Avril 03, 2013, 13:35:02 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

 MachAllah baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

 Vous aimez le forum et souhaitez le faire découvrir aux autres musulmans ? cliquez alors ici un fois par jour !
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle