Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: ¨decouvrir les pieds pour une musulmane voilée  (Lu 3960 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
muslimaafef
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 28
Localisation: beaucaire
Messages: 22



Voir le profil
« le: Octobre 13, 2008, 20:02:38 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
je voulais savoir si la femme voilée doit obligatoirement mettre des chaussettes pour cacher ses pied...est ce qu'elle a le droit de découvrir ses pied?? baraka2
« Dernière édition: Octobre 21, 2008, 22:21:37 par Fatiima » Journalisée
muslimaafef
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 28
Localisation: beaucaire
Messages: 22



Voir le profil
« Répondre #1 le: Octobre 14, 2008, 10:07:31 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
j'ai toujours pas de reponse Cry
 baraka2 repondez-moi
Journalisée
djohra
Invité
« Répondre #2 le: Octobre 14, 2008, 10:57:02 »
Share   Modifier le messageModifier

salam waleykoum, j'espère que ceci va t'aider, Allahou aalam pour le reste c'est tellement aléatoire... bonne lecture


 L'islam a-t-il rendu obligatoire pour la musulmane de se couvrir les pieds ?


La question de savoir si la femme musulmane doit se couvrir les pieds fait l'objet d'opinions divergentes parmi les savants musulmans :

A) Pour Ash-Shâfi'î, Ahmad (d'après un des avis qui sont rapportés de lui), et d'autres savants, les pieds de la femme font partie de ce qu'elle doit recouvrir lorsqu'elle fait la prière (salât) – même s'il n'y a alors personne –, ainsi que lorsqu'elle se trouve en présence d'hommes autres que son mari et ses proches parents (mahârim).

B) Pour Abû Hanîfa, Ath-Thawrî, Al-Muzanî, les pieds ne font pas partie de ce que la femme est tenue de recouvrir, ni lorsqu'elle fait la prière, ni lorsqu'elle se trouve en présence d'hommes autres que son mari et ses proches parents.

C) Pour Ibn Taymiyya, la femme peut laisser ses pieds découverts lorsqu'elle fait la prière. En revanche, elle doit recouvrir ses pieds (tout comme son visage et ses mains) lorsqu'elle se trouve en présence d'hommes autres que son mari et ses proches parents.

En fait, cette question de savoir si la femme musulmane doit se couvrir les pieds repose sur la question de savoir si, dans le verset coranique "Qu'elles ne montrent de leurs parures que ce qui en paraît" (24/31), les termes "ce qui en paraît" incluent les pieds en plus du visage et des mains, ou pas. Or, il y a certes le Hadîth rapporté par Abû Dâoûd, où le Prophète a dit à Asmâ' bint Abî Bakr qu'une femme pubère ne devait [devant des hommes qui ne sont ni son mari ni ses proches parents] ne laisser apparaître que son visage et ses mains. Cependant, la chaîne de transmission en est faible (mursal).

Ceci fait que les savants ont développé des argumentations différentes à ce sujet :

A) Ash-Shafi'î et Ahmad se sont basés sur les avis des Compagnons qui ont commenté le verset coranique "Qu'elles ne montrent de leurs parures que ce qui en paraît" (24/31) en disant que l'exception concerne le visage et les mains. De plus, il y a un Hadîth où le Prophète, ayant interdit de laisser traîner ses vêtements sur le sol, Umm Salama lui demande comment les femmes devront faire, et il lui répond : "Elles laisseront leur vêtement être un empan [plus long que celui des hommes]. – Mais leurs pieds seront alors découverts ! dit Umm Salama. – Elles laisseront leur vêtement être une coudée [plus long], pas plus" répond le Prophète (rapporté par at-Tirmidhî, n° 1415). Tout ceci, affirment-ils, corroborent le Hadîth rapporté par Abû Dâoûd à propos de Asmâ', même si celui-ci possède une chaîne de transmission faible (mursal).

B) Abû Hanîfa, Ath-Thawrî, Al-Muzanî se sont pour leur part basés sur le propos de Aïcha disant que l'exception présente dans le verset 24/30 concernait aussi bien le visage et les mains que les pieds (propos cité dans Majmû'u fatâwâ Ibn Taymiyya, tome 22 pp. 114-115).
Quant au dialogue de Umm Salama avec le Prophète, voici comment l'explique Abû Chuqqa, qui partage ici l'avis de Abû Hanîfa : si, en apparence, il est dans ce dialogue question du fait que la femme doit couvrir ses pieds, il y est, à bien regarder, question du fait qu'elle doit veiller à ce que le bas de ses mollets ne se découvre pas. En effet, les femmes, à l'époque, marchaient parfois pieds-nus ou chaussées de sandales portées sans chaussettes. Et elles s'habillaient de longs vêtements (izâr). Or, il ne fallait pas que, au moment de la marche ou d'une autre activité, ce long vêtement couvre leurs pieds, sinon elles s'y prendraient les pieds et tomberaient. Elles avaient donc recours à une sorte de ceinture (nitâq) pour rehausser légèrement ce vêtement. Cependant, il fallait bien que, au moment où elles étaient immobiles et debout, ce vêtement recouvre leurs pieds. Au cas contraire, si quand elles étaient immobiles ce vêtement laissait apparaître leurs pieds, il laisserait apparaître le bas de leurs mollets quand elles marcheraient (puisqu'elles devaient le rehausser pour marcher). En effet, comme nous l'avons vu, toutes les femmes ne portaient pas de chaussettes. C'est pourquoi Umm Salama a dit qu'elles devaient se couvrir les pieds.
Abû Chuqqa rappelle également qu'un dialogue voisin de celui de Umm Salama est rapporté, où quand le Prophète dit : "Les femmes laisseront leur vêtement être un empan [plus long que celui des hommes]", Aïcha lui fait ceci comme remarque : "Mais leurs mollets seront alors découverts !". Et il répond : "Eh bien, une coudée [plus long]" (rapporté par Ibn Mâja, n° 2884). Il est ici question des mollets et non des pieds.
Ash-Shawkânî et Abû Hayyân al-andalûsî, qui sont du même avis, en expliquent la justesse au niveau rationnel par le fait que l'exception présente dans le verset 24/31 concerne ce que la femme est amenée à laisser découvert à l'extérieur de chez elle : son visage parce qu'elle peut être amenée à témoigner... ses mains parce qu'elle a besoin de prendre des choses… enfin ses pieds parce qu'elle est amenée à marcher et que ses pieds demeurent alors découverts.

C) Quant à Ibn Taymiyya, il est d'avis que c'est l'opinion de Abû Hanîfa qui est la plus valable au niveau des arguments ("huwa-l-aqwâ")… mais que cette opinion ne sera appliquée qu'en ce qui concerne l'accomplissement de la prière (salât), la femme n'ayant alors pas l'obligation de se couvrir le visage, les mains et les pieds. Par contre, pour le moment où elle se trouve en présence d'hommes qui ne sont ni son mari ni ses proches parents (mahârim), Ibn Taymiyya est d'avis qu'elle doit alors se couvrir visage, mains et pieds.
En fait, ce savant pense qu'il y a, en ce qui concerne la femme, deux "'awra" : une "'awra" pour la prière, une autre lors de la présence d'hommes.
Cependant, cet avis faisant apparaître deux "'awra" n'est pas celui d'autres savants tels que As-Sarakhsî, Al-Marghînânî, Al-Jassâs, At-Tabarî, Al-Baghawî, Al-qâdhî Ibn al-'Arabî, Ibn Rushd… Tous ces savants disent que ce que la femme doit revêtir ("'awra") pendant l'accomplissement de la prière (salât) – même s'il n'y a alors personne – est la même chose que ce qu'elle doit revêtir lorsqu'elle se trouve en présence d'hommes qui ne sont ni son mari ni ses proches parents (mahârim) (cf. Tahrîr ul-mar'a, tome 4).

Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).
Journalisée
muslimaafef
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 28
Localisation: beaucaire
Messages: 22



Voir le profil
« Répondre #3 le: Octobre 14, 2008, 13:46:29 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah Salam Alaykoum
je te remerci grandement ma soeur
k' allah  Razza wa jal te comble de sa miséricorde  InchAllah
 baraka
Journalisée
fleurdenuit
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 58
Localisation: maroc
Messages: 608



Voir le profil
« Répondre #4 le: Septembre 05, 2009, 22:42:28 »
Share   Modifier le messageModifier

salamoaalaikom
j'ai trouvé le sujet interessant mais il y a autre chose -à mon avis -qu'il faudrait discuter c'est le port des talents car avec tout le respect que je porte pour nos soeurs(et je vous avouerais que moi aussi j'en suis victime parfois de porter ce genre de chaussure-surtout quand il fait froid et que je ne trouve pas de chaussure qui me réchauffent les pieds que des bottes à talents bruyants vu que je ne peux pas porter des chaussures tout à fait plates...)alors que j'avais lu un hadith qui interdisait aux femmes de(taper des pieds)-je pense que celà voudrait dire que nos pas devraient être les plus discrets possible-afin de ne pas montrer leur beauté-c-a-d ne pas attirer l'attention! avec toute la logique que celà entame je demande à Allah de nous pardonner Ameen!
Journalisée
oum abderrahman (zohra_marocaine)
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 32
Localisation: agadir maroc
Messages: 1608


la vie d'ici bas n'est que passagére


Voir le profil
« Répondre #5 le: Septembre 05, 2009, 22:50:01 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

tu as raison ma chère soeur fleurdenuit, il es vrai que des fois on se laisse aller on se disant maalich c'est pas grave si on met le talent cette fois, car méme si notre intention est bonne on sais pas les hommes devant qui on passe si ils ont la méme bonne intention!!! y'a des esprits faibles qu'ALLAH les guide et puis y'a le chaytane aussi qui nous inflige les mauvaises intentions
alors le mieux c'est d'éviter les chaussures avec le talon, ou méme si y'a un petit talon essayon de trouver des talons qui ne font pas de bruit ça existe elhamdoLLAH
encore une fois qu'ALLAH nous pardonne notre ignorance, nos péchers et nous guide tous amine

 baraka2
« Dernière édition: Septembre 05, 2009, 22:51:42 par zohra_marocaine » Journalisée
kinz_el_islam
Invité
« Répondre #6 le: Septembre 05, 2009, 23:02:22 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
salamoaalaikom
j'ai trouvé le sujet interessant mais il y a autre chose -à mon avis -qu'il faudrait discuter c'est le port des talents car avec tout le respect que je porte pour nos soeurs(et je vous avouerais que moi aussi j'en suis victime parfois de porter ce genre de chaussure-surtout quand il fait froid et que je ne trouve pas de chaussure qui me réchauffent les pieds que des bottes à talents bruyants vu que je ne peux pas porter des chaussures tout à fait plates...)alors que j'avais lu un hadith qui interdisait aux femmes de(taper des pieds)-je pense que celà voudrait dire que nos pas devraient être les plus discrets possible-afin de ne pas montrer leur beauté-c-a-d ne pas attirer l'attention! avec toute la logique que celà entame je demande à Allah de nous pardonner Ameen!

 amine
Un petit rappel pour nous toutes  SmileyInchAllah

Ne marche pas sur terre plein de suffisance. Tu ne perceras jamais le sol (avec tes talons) et tu n'atteindras jamais la hauteur des montagnes.   Sourate 17, Verset 37


Ma soeur Fleurdenuit, il existe des bottes avec des semelles compensés qui ne font aucun bruit et elles remontent les talons des pieds, vu que tu ne peux pas porter des chaussures plates Wink, voilà en espérant t'avoir aider Smiley InchAllah
 Salam Alaykoum


Journalisée
fleurdenuit
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 58
Localisation: maroc
Messages: 608



Voir le profil
« Répondre #7 le: Octobre 13, 2009, 22:21:51 »
Share   Modifier le messageModifier

salamo aalaikom
je remercie mes soeurs pour l'intérêt qu'elles ont porté à ma proposition et oui vous avez raison qu'Allah nous facilite Ameen!
cependant puisque le sujet est entamé il n'y a pas que les talents qui attirent l'attention- et pas seulement celle des hommes mais celles des femmes également- je voudrais attirer l'attention de mes soeurs sur le port de bijoux qui émettent également des sons(les bracelets et gourmettes) ou autres ornements vestimentaires (car une femme pourrait être jalouse ou malheureuse en se voyant dans l'impossibilité d'en acquérir les mêmes) et celà est indésirable dans notre société car cela attire la haine et le décloisonnement de notre communauté musulmane qui doit être continuellement regroupée et soutenue...
que Allah nous guide vers le droit chemin Ameen!
« Dernière édition: Octobre 13, 2009, 22:23:38 par Zahiya » Journalisée
   

 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle