Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: L’associationnisme (Shirk) est l’opposé de l’Unicité  (Lu 3963 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
habiaw
Invité
« le: Avril 27, 2007, 09:35:51 »
Share   Modifier le messageModifier

L’associationnisme (Shirk) est l’opposé de l’Unicité

Il y a trois types de Shirk : le plus grand Shirk, le moindre Shirk et le Shirk imperceptible.

Premièrement : le plus grand Chirk : Allah ne le pardonne pas et n’accepte aucune bonne action qui en contient.

Allah a dit :
  « Certes, Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne des associés. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Quiconque donne des associés à Allah s’égare, très loin dans l’égarement. »
Sourate An-Nissa ; verset 116.

Il a aussi dit :
« Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent : « ‹En vérité, Allah c’est le Messie, fils de Marie. » Alors que le Messie a dit : « Ô enfants d’Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur. » Quiconque associe à Allah (d’autres divinités) Allah lui interdit le Paradis ; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs ! »
Sourate Al-Maidah ; verset 72.

Et Il a dit :
« Nous avons considéré l’oeuvre qu’ils ont accomplie et Nous l’avons réduite en poussière éparpillée. »
Sourate Al-Furquane ; verset 23.

Il a dit :
« En effet, il t’a été révélé, ainsi qu’à ceux qui t’ont précédé : ‹Si tu donnes des associés à Allah, ton oeuvre sera certes vaine ; et tu seras très certainement du nombre des perdants. »
Sourate Az-Zumar ; verset 65

Et :
  « Mais s’ils avaient donné à Allah des associés, alors, tout ce qu’ils auraient fait eût certainement été vain. »
Sourate Al-An’am ; verset 88.

Et le plus grand Shirk lui-même est divisé en quatre catégories :

Le Shirk dans l’invocation

La preuve réside dans la parole d’Allah :
« Quand ils montent en bateau, ils invoquent Allah Lui vouant exclusivement leur culte. Une fois qu’Il les a sauvés [des dangers de la mer en les ramenant] sur la terre ferme, voilà qu’ils [Lui] donnent des associés. »
Sourate Al-‘Ankabut ; verset 65.

Le Shirk dans l’intention et la volonté
La preuve réside dans la parole d’Allah :
« Ceux qui veulent la vie présente avec sa parure, Nous les rétribuerons exactement selon leurs actions sur terre, sans que rien leur en soit diminué. Ceux-là qui n’ont rien, dans l’au-delà, que le Feu. Ceux qu’ils auront fait ici-bas sera un échec, et sera vain ce qu’ils auront oeuvré. »
Sourate Hud.

Le Shirk dans l’obéissance
La preuve réside dans la parole d’Allah :
« Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d’Allah, alors qu’on ne leur a commandé que d’adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui ! Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu’ils [Lui] associent. ».
Sourate At-Tawba ; verset 31.

Et l’explication claire de ce verset est l’obéissance aux savants et moines dans la désobéissance à Allah, non pas leur invocation, comme le Prophète (صلى الله عليه وسلم) l’a expliqué a ‘Adi Ibn Hatim lorsque ce dernier lui dit : nous ne les adorions pas et qu’il lui a répondu que leur adoration consistait à leur obéir dans la désobéissance d’Allah.


Le Shirk dans l’amour
La preuve réside dans la parole d’Allah :
« Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d’Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah. »
Sourate Al-Baqara ; verset 165.


Deuxièmement : le moindre Shirk

La preuve réside dans la parole d’Allah :
« Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu’il fasse de bonnes actions et qu’il n’associe dans son adoration aucun à son Seigneur. »
Sourate Al-Kahf ; verset 110.


Troisièmement : le Shirk imperceptible

La preuve réside dans la parole du Prophète (صلى الله عليه وسلم) : « Le Shirk dans cette communauté est encore plus imperceptible que les pas d’une fourmi noire sur une pierre noire dans une nuit sombre. »
Rapporté par Abu Ya’la et Al-Bazzar, authentifié par Al-Arna’ut

D’après le hadith d’Abu Bakr d’après le Prophète (صلى الله عليه وسلم) :  « Le Shirk est plus imperceptible que les pas d’une fourmi " Abu Bakr s’étonna : O Prophète d’Allah, le Chirk est-il autre chose que le fait d’adorer un autre qu’Allah ou d’invoquer un autre que lui ? Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) répondit : " Que ta mère te perde ! (formule de la langue arabe pour capter l’attention) Le Chirk parmi vous est encore plus imperceptible que les pas d’une fourmi….  »

Et l ‘effacement de ce Shirk réside dans le fait de dire : « O Allah ! Je me protège auprès de Toi contre le fait de t’associer quelque chose alors que je sais, et je te demande pardon pour ce que je ne sais pas. »
Hadith authentique.

Wa Allah oua 3alam

Extrait de l’ouvrage : "Al Wâdjibât Al Mutahattimât Al Ma’rifah ’alâ kulli muslimin wa muslimah" (Ce que tout musulman et musulmane se doit de connaître) De Cheikh Muhammad ibn AbdelWahhâb (qu’Allah lui fasse miséricorde)
Journalisée
muslimclassic
Invité
« Répondre #1 le: Novembre 14, 2007, 19:54:30 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah


                                     Les 2 Formes d' Association (shirk)

Journalisée
layli
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: 01
Messages: 1212



Voir le profil
« Répondre #2 le: Avril 30, 2008, 22:29:20 »
Share   Modifier le messageModifier

le ''chirk'' (l'association à Allah) ou la plus grande des injustices !


Qu’est ce que le shirk ?



Shaykh Muhammad ibn Salih Al-Uthaymin


Le shirk est de deux types, le shirk majeur qui sort la personne de l’islam et le shirk mineur.

Le premier type, le shirk majeur, est :

Tout type de shirk que le Législateur a décrit comme tel et qui exclut une personne de sa religion - comme vouer un type d'adoration réservé à Allah à quelqu'un d'autre qu'Allah, comme la prière, le jeûne ou l’immolation pour autre qu'Allah. C'est aussi une forme de shirk majeur que d’invoquer (du'a) autre qu'Allah, comme invoquer l'occupant d'une tombe ou celui qui est absent et lui demander quelque chose que seul Allah peut accorder.

Le deuxième type est le shirk mineur :

Ce qui signifie toute parole ou action que l’islam a décrit comme étant un shirk, mais il ne sort pas la personne de l'islam - comme le serment par quelque chose d'autre qu'Allah, parce que le prophète (salallahu 'alayhi wa sallam) a dit : « Quiconque jure par autre qu'Allah a commis un kufr ou un shirk. »

Celui qui juge par autre qu'Allah, mais ne croit pas que cette chose a la même grandeur qu'Allah, est un mushrik qui a commis un shirk mineur, même si celui par qui il a juré est vénéré par les gens ou non. Il n'est pas permis de jurer par le prophète (salallahu 'alayhi wa sallam), ou par le président, ou par la Ka'ba, ou par Jibril, parce que c'est un shirk, mais c'est shirk mineur qui ne sort pas la personne de l'islam.

Un autre type de shirk mineur est l’ostentation, ce qui signifie qu'une personne fait quelque chose pour que les gens la voient, pas pour Allah. L’ostentation peut annuler les actes d'adoration des manières suivantes :

Premièrement, lorsque cela s'applique à un acte d'adoration depuis le début, c'est-à-dire que la personne ne fait cette action que par ostentation. Dans ce cas, l'action est invalide et est rejetée, à cause du hadith d'Abû Hurayra qui a été attribué au prophète (salallahu 'alayhi wa sallam), qui dit qu'Allah a dit : « Je Me suffit à Moi-Même, si bien que Je n’ai besoin d’aucun associé. Ainsi, ce lui qui fait une action pour l'amour de quelqu'un d'autre que Moi, son action sera refusée par Moi et laissée à celui qu'il M’a associé. » [Muslim, Kitab Az-Zuhd, n°2985]

Deuxièmement, lorsque l’ostentation arrive plus tard pendant l'acte d'adoration, c'est-à-dire, l'action est à l'origine pour Allah, puis l’ostentation arrive. Cela peut être un de deux cas :

Le premier : la personne y résiste - cela ne lui nuit pas. Par exemple, un homme a prié une rak'a, puis des gens viennent pendant sa seconde rak'a et il fait alors un ruku' ou sujud plus long, ou se met à pleurer, et cetera. S'il y résiste, cela ne lui nuit pas, parce qu'il lutte contre cette idée. Mais s'il convient de cela, alors toute action qui vient de l’ostentation est invalide, comme s'il allonge son inclination ou sa prosternation, ou s’il se met à pleurer - toutes ces actions seront annulées. Mais cette invalidation s'étend-elle à l'acte d'adoration entier ou non ?

Nous disons que ceci doit s'appliquer :

Si la fin de son acte d'adoration est liée au commencement (sans pause); si la fin est invalide alors tout est invalide.

C'est le cas avec la prière - la dernière partie ne peut pas être annulée sans annuler aussi la première partie, donc la prière entière est invalide.

Et si le commencement de l'action est séparé de sa fin, la première partie est valable mais la dernière partie ne l'est pas. Tout ce qui est venu avant l’ostentation est valable et ce qui est venu après ne l'est pas.

Par exemple, un homme qui a cent riyals et en donne cinquante en aumône pour Allah avec une intention saine, puis il en donne cinquante par ostentation. Les cinquante premiers sont acceptés et la cinquante autres ne le sont pas, parce que les derniers sont séparés des premiers. »

Article tiré du site theclearpath.com

Source : Majmu’ Fatawa wa Rasa'il Ibn Uthaymin et Al-Qawl Al-Mufid Sharh Kitab Tawhid
« Dernière édition: Février 01, 2009, 20:25:16 par Nouriya » Journalisée
layli
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: 01
Messages: 1212



Voir le profil
« Répondre #3 le: Avril 30, 2008, 22:52:01 »
Share   Modifier le messageModifier

  Salam Alaykoum


bismillah


Comme le dit l'article ci dessus le chirk c'est a dire l'associationisme est le plus grand peché de l'islam cela est l'inverse de l'unicité de Dieu (tawahid ileh)

Car dire qu'il y a un seul Dieu unique sans associé si nous faison l'inverse et que nous associons quelque chose à Allah alors nous faisons le contraire de ce que l'on dit.

Malheuresement beaucoup de personne font de l'associationisme moi le premier cela m'arrive premierement par simple ignorance on ne sait meme pas que l'on fait de l'associassonisme et secondement par de mauvaise habitude que l'on a.

Il y a l'associationisme majeur comme par exemple dans les pays du magreb les petits villages le font c'est le faite de prier sur les tombes en croyant que les mort vont pouvoir exaucé leurs invocations beaucoup le font encore la ba par ignorance dans les petits villages ou meme n'importe ou.

L'association mineur beaucoup le fait qu'Allah nous en protege comme par exemple on voit les jeunes ou n'importe qui jure en disant: "sur la tete de ma mere" ou "la mecque c'est vrai" ou "sur le coran" etc etc j'en passe un paquet tous cela est de l'association car nous devons juré et témoigner que sur notre créateur Allah et sur rien d'autre.

Il y a aussi les subha (chapelet) que les personnes accrochent autour du rétroviseur de la voiture. A quoi cela sert-il??? va-t-il protéger ta voiture ?? t'éviter la mort Huh? t'éviter un accident??? il faut savoir que cela est du chirk aussi Qu'allah nous en protège.
On voit aussi le coran autour du retroviseur ou sur le tableau de bord. SI on le transporte pour le lire cela est bien mais si c'est pour qu'il protege notre voiture ou quoi que ce soit il ne sera d'aucune utilité.

Aussi les personnes qui porte ce qu'il appel la main de fatma.
Premierement cela est inexisistant dans l'islam cela n'est pas du tous religieux et cela est purement invention. De plus les personnes le portant pas touss mais beaucoup disent cela me protege du mauvaise oeil cela est encore du chirk car c'est Allah qui nous protege du mauvaise oeil et des dangers d'ici bas et non cette main.

Pendant le hadj ou la omra (pélerinage) des personnes font aussi du chirk.

Lorsqu'ils sont à Medine devant la tombe du prophete sws il dise : yaaa rasouloulah ( OOhh Prophete) et ensuite il font des invocations ce qui est interdit certe  InchAllah le prophete Salla-llah allahi wa salam intercedera en notre faveur le jour du jugement mais nous ne devons pas lui adresser directement des invocations. Qu'allah nous preserve de l'association.

Il y a aussi l'ostentation qui moi personnelement me remet beaucoup en question et fais peur car cette ostentation est dangereuse et nous pouvons facilement tomber dedans.

L'article ci dessus l'explique tres bien.


Mes frères et soeurs si je mets tous c'est exemple c'est parce que c'est cela que j'ai en tete qui me vienne tous de suite a l'esprit et je les évoque pour tenir insha'allah mes  Rire Mouslim et  Sourire Mouslima au courant si il ne le save pas et insha'allah que cela aussi permet à chacun de nous de nous corriger et nous faire pardonner si nous faisons certain de ces actes contraire à l'unicité de dieu la base de l'islam.
Le chirk est quelque chose ou l'on ne se sent pas concerné directement mais qui peut touss nous avoir facilement simplement par la manque de connaissance et le tres peu d'étude que nous avons sur l'islam et ces 5 piliers car le chirk rejoint le premier pilier qui est la chahada car l'inverse du temoignage c'est bien le chirk.

Allahou A3lem j'espere ne m'etre pas trompé sur mes propos n'hésitez pas à corriger quelque chose c'est bien pour cela que nous somme une communauté.

 baraka2

 Salam Alaykoum
Journalisée
   

Les plus beaux noms de Dieu
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle