Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Besoin de description de la prière pour les femmes selon la sunna..  (Lu 18021 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
2304
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 32
Localisation: petit-bourg
Messages: 1



Voir le profil
« le: Septembre 03, 2008, 16:26:05 »
Share   Modifier le messageModifier

SALAM ALAYKOUM a tous mes frères et soeurs j'aimerai avoir des informations basè dur des hadiths authentique au sujet de la prière pour les femmes,savoir de quel façon elle doivent prier et sa tenu pour que sa prière soit valide a la maison et a la mosquè.J'ai entendu que les femmes devait avoir les pied joint lors de la prière et je voudrai savoir si se que j'ai entendu est vrai ou faux avec preuves a la puis.
« Dernière édition: Mars 05, 2009, 11:04:44 par Fatiima » Journalisée
Yousra.Islam
Invité
« Répondre #1 le: Septembre 27, 2008, 20:13:09 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah Salam Alaykoum
Oui moi aussi j ai entendu la meme chose que toi c est a dire que les femmes doivent joindre les pieds pendant la prière et les hommes doivent les ecarter. La femme doit se vetir d une robe et de chaussettes pendant sa priere et evidemmen el doi porter un foulard!
Journalisée
yasmina069
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 29
Localisation: lyon
Messages: 5



Voir le profil
« Répondre #2 le: Janvier 24, 2009, 19:43:22 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum oui moi aussi je m'interoge sur le fait que la femme doit ou non joindre les pieds lors de la priére
Journalisée
tunisiana_bizerte57
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 36
Localisation: metz
Messages: 21



Voir le profil
« Répondre #3 le: Janvier 25, 2009, 07:00:38 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

sil vous plait aidez moi

je viens de lire des choses qui ne me plaise pas

quesque ca veux dire que si je me leve le matin et que je vois que jai la main avec du henné?

on ma dit que ct les anges? je sais pas si c'est vrai mais jai mal au coeur jai peur

merci  baraka2
Journalisée
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #4 le: Avril 21, 2009, 15:39:53 »
Share   Modifier le messageModifier



 Salam Alaykoum


Fatwas tirées  d'un livre en Arabe des Fatwas de différents Savants concernant les pratiques religieuses de la femme  musulmane.

 Question  posée à Sheikh Al Baz :

-Est-il permis à une femme d'appeler à la prière par le Adhan?

R:Il n'est pas permis à la femme d'appeler à la prière par le Adhan et c'est l'avis de nombreux savants,parce que cette pratique ne s'est pas faites à l'époque du prophète Salla-llah allahi wa salam ni pendant la période des califes bien guidés.

Question posée à la commission permanente de Fatwas :

-La femme avant de commencer la prière peut-elle dire la Iquama ou entrer directement dans la prière(L'appel à débuter la prière)?.

L'appel pour la prière et la Iquama ne se fait que par l'homme mais pas pour la femme.De ce fait la femme fait la prière sans Iquama.

Question posée à Ibn Al Baz :

-Est-il permis à une femme de présider la prière pour femmes seulement ?.


Oui il est permis pour la femme de présider la prière pour femmes seulement,elle se met au milieu d'eux et lira le Coran à haute voix dans les prières où le Coran se lit à haute voix.

Question posée à Sheikh Al Faouzane :

-Est-il permis pour la femme qui préside la prière pour femme de s'habiller d'un habit court qui peut montrer un peu ses jambes?.

La prière n'est acceptable qu'avec un habit qui couvre tout son corps,cette femme dont apparaît un peu de ses jambes sa prière n'est pas acceptable elle doit se couvrir et ne rien laisser apparaître de ses jambes

Est-il permis pour la femme de prier dans un pantalon Léger?.


L'habit serrer qui moule le corps de la femme n'est pas permis de faire avec la prière,parce que elle peut gêner d'autres femmes autour d'elle avec un tel habit qui paraîtra devant elles immoral. Elle doit être habiller d'un habit large qui ne montrera pas ses atours ni transparent de peur de montrer certaines parties de son corps.

Est-il permis à une femme lorsque elle sort de chez elle pour la prière ou toute affaire la concernant de mettre un peu de parfums?.


Il ne lui pas permis de mettre aucun parfums ni autre chose qui donnera une odeur autour d'elle et peut provoquer une fitna en incitant les hommes à la regarder mais par contre elle peut apporter avec elle à la mosquée de ces encens qui donnent une bonne odeur pour qu'ils donnent une odeur agréable dans la mosquée.

Question posée au Sheikh Al Outhaimine :

La prière pour la femme est mieux chez elle ou à la mosquée?.

La prière chez elle est mieux que dans la mosquée,il y a un hadith qui dit qu'il ne faut pas interdire la mosquée à la femme mais que la prière chez elle est mieux pour elle.

Question posée à Sheikh Al Albany :

La prière pour la femme est mieux chez elle ou à la mosquée?.

La prière chez elle est mieux que dans la mosquée, de même que pour l'homme les Nawafils chez lui est mieux qu'à la mosquée. Il y a un hadith d'après Oum Houmaid qui a dit au prophète  Salla-llah allahi wa salam :Je voudrais faire la prière avec toi dans la mosquée .Le prophète Salla-llah allahi wa salam lui répondit :Je sais que tu aimes faire la prière avec moi,mais la prière chez toi est mieux que de faire la prière avec nous dans la mosquée.(Ahmed).

On ne peut pas dire que la prière de la femme dans la mosquée est interdite mais c'est question de préférence.


Sheikh Al Albany :

-Est-il permis pour une femme enceinte qui a peur de faire une fausse en priant debout de faire la prière assis?.

Oui il est permis à cette femme de faire la prière assis,d'après un hadith chez Muslim qui rapporte qu'un jour le prophète  Salla-llah allahi wa salamétant malade il fit sa prière assis. Un autre hadith chez Bukhari d'après un de ses compagnons qui était malade il demanda au prophète :sawscomment faire la prière.Le prophète  :sawslui dit de la faire debout,s'il ne peut pas assis,s'il ne peut pas aallonger".

Sheikh Abdellah Ibn Humeid :

-Que dire de Certains gens qui ferment les yeux pendant la prière?.

Il est interdit de faire ce genre de geste, certains de nos savants disent que c'est un geste que les Juifs font pendant leurs prières. Mais ce geste il ne le fait que s'il se trouve près de lui quelque chose qui ne le laisse pas bien se concentrer dans sa prière.

Sheikh Ibn Outhaimine :

-Est-il permis pour une femme pendant les ablutions de passer l'eau sur son foulard et non sur ses cheveux?.
Il est rapporté d'après Imam Ahmed qu'elle passe ses mains sur son foulard,et ceci est rapporté par des femmes du compagnons du prophète Salla-llah allahi wa salam.

-Si une femme se met des crèmes ou des pommades sur les cheveux ou visage fait qu'elle doit refaire ses ablutions?.
Les crèmes ou tout autre pommade n'ont aucune relation avec les ablutions ni avec le jeun de ramadhan.



Sheikh Al Albany :

-Pendant la période des régles est-il permis pour une femme d'entrer dans la mosquée?.

Il n y a pas de hadith qui interdit à la femme pendant cette période de ne pas entrer dans la mosquée.Il y a un hadith rapporté par Bukhari qui dit :Une fois Aicha se trouvant en période de régle pendant le pélerinage des adieux.Lorsque le prophète Salla-llah allahi wa salam est entré chez elle il la trouva en pleurs.Il lui demanda la cause.Elle lui répondit qu'elle est en période de régle et de ce fait elle ne peut faire le pélerinage.Le prophète Salla-llah allahi wa salam lui dit :Fais comme font les pélerins mais seulement tu ne dois faire les circumbulations (tawaff) autour de la Kaaba de meme que tu ne dois pas faire la prière".


D'après ce hadith la femme peut entrer dans la mosquée,réciter le Coran sans toucher le livre(Mushaf),dire des invocations mais elle ne peut faire la prière.



Journalisée
Chérinne
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: 69
Messages: 2272



Voir le profil
« Répondre #5 le: Avril 21, 2009, 16:08:12 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum 

 Baraka Allahou Fik  mon Frère pour ces Rappels !  Smiley

Je voudrais quand-même juste savoir si on doit prendre
tous ces Rappels pour argent comptant ?

Tous est véridique Huh?

 Baraka Allahou Fik

 Salam Alaykoum
Journalisée

Musc_88
Invité
« Répondre #6 le: Janvier 10, 2014, 06:20:26 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah
 Salam Alaykoum


El Hamdoulilah El Hamdoulilah El Hamdoulilah baraka2


   La femme devra se couvrir tout le corps sauf le visage et les
   mains. Nous citons le hadîth suivant : "Dieu n'accepte la prière
   de la femme pubère que si elle est voilée
(khimâr)."
   [Tirmidhî (344), hadîth hasan, Abû Dâwûd (546),
   Ahmad (25028), Ibn Mâja (647)].


   Beaucoup de savants (notamment Ahmad Ibn Hanbal et toute
   son école, Mâlik) insistent sur le fait que la femme doit aussi
  couvrir le dessus de ses pieds lors de la prière, à partir
  d'un hadîth rapporté par Abû Dâwûd (545), mais dont l'
  authenticité n'est pas avérée. L'imam Mâlik (295) cite la
  même parole mais attribuée à Umm Salama, l'épouse du
  Prophète. Si elle accomplit la prière alors que le dessus
  de ses pieds est apparent ou une partie de ses cheveux
  ou de sa poitrine, l'imam Mâlik lui recommande (mustahabb)
  de refaire sa prière si le temps le permet encore, autrement
  la prière est valide.



  Par contre, l'imam Shâfi'î ne voit aucune réprobation
  ni aucun mal à ce que les pieds ne soient pas couverts durant
  la prière, comme le rapporte l'imam Tirmidhî dans le hadîth
  (344) cité.
Tel est aussi l'avis d'Ibn Taymiyya. Abû Hanîfa
  est du même avis en précisant que les pieds de la femme
  ne sont pas 'awra. Mes sources proviennent du Livre
  ("Les règles de la prière en Islam") basé sur les avis des
  plus grands savants de l'islam : les savants anciens reconnus
  pour leur autorité scientifique et morale (tels l'imam Mâlik,
  Abû Hanîfa, Ahmad, Nawawî et bien d'autres), sans omettre
  l'avis des savants contemporains, spécialistes du Hadîth
  et du fiqh (tels Albânî, 'Uthaymin, etc). En se basant
  uniquement sur les Sources authentiques et les avis éclairés
  (et toujours référencés) de nos savants.
  Mais en ce qui concerne pieds qui doit être joints pendant
  la prière, je n'ai rien trouvé à ce sujet  Huh?


 baraka2
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
soujoude
Invité
« Répondre #7 le: Janvier 10, 2014, 09:33:53 »
Share   Modifier le messageModifier

Asalamou alykoum mash allah akhy et toi aussiii ma chère musc pour la magnifique suite jai une questions est ce que la femme peut reciter le coran(la fatiha et le petite sourate) a voix haute dans la prière sans la présence d'homme  etranger bien sur baraka allahu fikoum wa asalamoiu alykoum !!
Journalisée
Musc_88
Invité
« Répondre #8 le: Janvier 10, 2014, 10:34:15 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Allahi barek fiki ma chère soeur azad  El Hamdoulilah Allahou Akbar

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Musc_88
Invité
« Répondre #9 le: Janvier 10, 2014, 10:36:56 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah
 Salam Alaykoum


Question :

La femme peut-elle prier à haute voix quand elle est seule et sûre que personne ne peut l'entendre ?

Réponse :

La voix de la femme peut être entendue d'un homme
(même si celui-ci n'est ni son mari ni un de ses proches parents),
à condition bien sûr de respecter un certain nombre de principes.


Cependant, le moment de la prière est particulier (comme expliqué dans cet article) :
la femme qui prie ne peut le faire à haute voix si un homme est présent qui n'est
ni son mari ni un de ses proches parents (mahram, avec qui elle ne peut jamais se marier).


Toutefois, la question se pose concernant le cas où la femme est seule,
ou il n'y a que des femmes présentes, ou il n'y a d'hommes présents que son mari ou ses fils.
Peut-elle, alors, faire la prière à voix haute ? Je n'ai trouvé à ce sujet que l'avis de l'école hanbalite, qui dit ceci :
"Cela ne relève pas de la sunna pour la femme que de réciter le Coran à haute voix pendant la prière
[quand elle fait cette prière seule]. Cependant, s'il n'y a aucun homme présent autre que son mari ou
un proche parent, il n'y a aucun mal non plus à ce qu'elle le fasse.
Si par contre un homme autre que ces proches est présent et l'entend,
alors elle ne doit pas réciter le Coran à haute voix"
(Fiqh ul-mar'ah al-muslimah, Ibrâhîm Muhammad al-Jamal, p. 105).

Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).

la maison d'Islam.

 baraka2
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Musc_88
Invité
« Répondre #10 le: Janvier 10, 2014, 10:49:57 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah
 Salam Alaykoum


La voix de la femme doit-elle être dissimulée des hommes ?

On entend parfois dire qu'en islam, la voix de la femme ne doit pas être entendue d'un homme
qui n'est ni son mari ni un proche parent (avec qui elle ne pourra jamais se marier),
car, par rapport à cet homme, sa voix est 'awra, c'est-à-dire quelque chose qu'il faut nécessairement cacher,
sauf cas de nécessité absolue (dharûra). Est-ce vrai ?

En fait non, la voix de la femme n'est pas en soi 'awra.

En effet, très nombreux sont les hadîths où l'on voit une musulmane poser directement une question
au Prophète et celui-ci lui donner la réponse. Nous nous contenterons de citer ici le célèbre récit
de la femme khath'amite venue, pendant le Pèlerinage d'Adieu du Prophète, lui poser à Minâ une question (fatwa)
à propos de son père, trop vieux pour accomplir le pèlerinage (rapporté par al-Bukhârî).
Très nombreux aussi dans nos sources sont les récits où l'on voit un Compagnon être questionné par une musulmane.

La voix de la musulmane n'est donc pas, en soi, 'awra par rapport à celui qui n'est ni son mari ni son proche parent.

Les choses ne s'arrêtent cependant pas là.En effet, il y a quand même un certain nombre de limites à respecter,
tant au niveau des hommes que des femmes :

1) Il ne s'agit pas de parler avec des personnes de l'autre sexe pour le plaisir de le faire,
alors qu'on n'a en réalité rien à dire ; il s'agit de parler dans les occasions où il y a le besoin (hâja) de le faire,
comme par exemple lorsque quelqu'un téléphone, ou lorsqu'une musulmane fait des achats et parle au vendeur à propos du prix, etc.
2) La conversation doit être alors, tant au niveau du contenu que de la façon de s'exprimer, empreinte de sérieux et de dignité.
3) La musulmane ne doit pas enjoliver (tazyîn) sa voix. De fait, écouter chanter une femme qui n'est ni
son épouse ni une proche parente est interdit.
4) Si, malgré le respect des deux règles ci-dessus, un homme ressent une attirance (shahwa) au son de la voix d'une femme particulière,
il doit ne pas écouter cette voix, conformément au hadîth du Prophète où celui-ci a dit : "(...)
et les oreilles, leur adultère est d'écouter (...)" (rapporté par Muslim).
L'adultère des oreilles est donc d'écouter une voix pour laquelle on ressent de l'attirance
(shahwa), ou bien d'écouter une voix enjolivée (muzayyan), ou bien d'écouter un propos ou d'avoir une conversation
dont le contenu ou la forme n'est pas "neutre".


Note :


Il y a un texte sur lequel certains ulémas se fondent pour dire que la voix de la femme est 'awra.
Il s'agit du hadîth du Prophète (sur lui la paix) où il a dit : "Frapper des mains n'est que pour les femmes" (rapporté par al-Bukhârî).
Ce hadîth concerne le cas où des musulmans accomplissant la prière (salât) en groupe (jamâ'a), le groupe (al-muqtadûn)
a besoin d'attirer l'attention de celui qui dirige la prière (imâm) sur un fait important (par exemple qu'il a fait une erreur, etc.).
Le Prophète a donc rappelé ici que les hommes doivent alors prononcer la formule du tasbîh, et
que les femmes doivent frapper leurs mains l'une sur l'autre. Se fondant sur ce texte,
certains ulémas raisonnent de la manière suivante : si la voix de la femme n'était pas 'awra, pourquoi le Prophète aurait-il institué,
pour les hommes, le fait d'interpeller le imâm par la voix, et, pour les femmes, le fait de l'interpeller en frappant des mains et non par la voix ?

Cette argumentation est certes respectable, mais nous ne la partageons pas car nous sommes
plutôt de l'avis d'autres ulémas, qui pensent que c'est là une mesure particulière à la prière (salât), aux actions
qui sont purement cultuelles. Et que pour les situations autres que celle de la prière, ce sont les autres références montrant
le Prophète laisser les musulmanes lui poser des questions (comme nous l'avons vu plus haut) qui sont applicables.
La preuve de cette différence est que si un musulman fait la prière en groupe avec son épouse,
celle-ci devra quand même frapper des mains si elle veut attirer l'attention de son mari qui est imâm.
Pourtant, nul 'âlim n'a dit que la voix de l'épouse était 'awra par rapport à son mari.


En fait il n'y a pas de raisonnement par analogie (qiyâs) entre une action purement cultuelle (al-ibâdât)
et une action qui relève, elle, du domaine de la vie quotienne (al-'âdât). La règle (hukm) ayant été énoncée
à propos de la voix de la femme pendant la prière n'est donc pas applicable à la voix de la femme dans les affaires quotidiennes.


Et s'il y a ainsi une différence entre la prière et les situations de la vie quotidienne, la raison en est
facilement compréhensible. Comme nous l'avons dit plus haut, si la voix de la femme en général n'est pas 'awra en soi,
l'homme doit faire en sorte de ne plus entendre la voix d'une femme donnée s'il s'aperçoit qu'il ressent une attirance (shahwa) pour elle.
Il y a donc quand même un risque qui existe et qui doit être pris en compte. Ce risque ne doit donc pas être encouru pendant la prière,
qui doit être le plus possible réservée à l'attention vers Dieu. C'est bien pourquoi, même au cas où le mari et sa femme
font la prière en groupe, l'épouse doit se contenter de frapper des mains en cas d'erreur de la part de son mari.
Cela ne veut pas dire que la voix de l'épouse serait 'awra par rapport à son mari, mais que la prière n'est pas le moment où
l'on peut se permettre de risquer d'éprouver de l'attirance (shahwa) pour une voix, cette attirance fût-elle légitime en dehors de la prière,
comme c'est le cas de l'attirance pour la voix de son épouse.

Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).


la maison d'Islam

baraka2
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
soujoude
Invité
« Répondre #11 le: Janvier 13, 2014, 22:20:34 »
Share   Modifier le messageModifier

Asalaoum alykoum ma soeur baraka allahu fiki de m avoir éclairé mash allah asalamou alykoum
Journalisée
Musc_88
Invité
« Répondre #12 le: Janvier 14, 2014, 09:19:21 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah
 Salam Alaykoum


 MachAllah El Hamdoulilah El Hamdoulilah Allahou Akbar

Allahi barek fiki oukhty fi-llah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Maria.A
Invité
« Répondre #13 le: Janvier 15, 2014, 09:35:59 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

 MachAllah baraka2

 Salam Alaykoum
Journalisée
Musc_88
Invité
« Répondre #14 le: Janvier 15, 2014, 09:36:52 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Allahi barek fiki ma chère soeur

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
soujoude
Invité
« Répondre #15 le: Janvier 27, 2014, 10:10:13 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

WA FIKI BARAKA ALLAH MARIA

 Salam Alaykoum
Journalisée
   

Arabe Pour francophones
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle