Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: L'éducation des enfants en Islam : Partie 1 et 2 : définition de l'éducation  (Lu 6797 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Fatiima
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 36
Localisation: 78
Messages: 1303


Mon Voile, Mon Choix, Ma Liberté


Voir le profil
« le: Décembre 12, 2008, 12:23:08 »
Share   Modifier le messageModifier

 
bismillah


 Salam Alaykoum mes  Rire Mouslim et  Sourire Mouslima


Voici un sujet qui j'espère pourra vous aider. Ca va être un peu long car il y a beaucoup d'articles  MachAllah  Smiley. Je le ferai étape par étape  InchAllah  Cheesy


    L'éducation est un aspect important dans notre religion, pour ne pas dire le plus important ; elle est le fondement, la base même sur laquelle notre communauté va se reposer pour se constituer et se reconstituer, par la transmission de nos valeurs et nos principes aux générations à venir.

       

Malheureusement, si nous observons autour de nous, nous remarquons qu'il existe des lacunes relationnelles chez bon nombre d'entre nous (le non-respect de l'enfant, la dissimulation des sentiments, le manque de communication, le non-respect à l'égard des parents et des éducateurs en général), faute à l'ignorance, sans doute. C'est pourquoi, en qualité de parents, de frères et de soeurs aînés mais aussi d'éducateurs, instruisons-nous, imprégnons-nous correctement de notre Din ( religion ) et transmettons notre savoir à nos enfants, nos petits frères et soeurs, nos élèves. Faisons en sorte qu'il y ait communication, respect, ouverture entre nous, qu'il y ait une vraie transmission des savoirs, et qu'il y ait aussi du respect, et de la gratitude envers nos aînés, qui sont nos parents, nos éducateurs, ce sera là un signe d'un établissement de bonnes relations éducationnelles dans notre Oumma.

 

 


Introduction


L'objectif de cette partie est de faire un balayage global sur les positions qu'adopte la pensée islamique par rapport à l'éducation de l'enfant, et ceci à la lumière des textes saints (le Coran et les récits prophétiques ou Hadiths.) Notre centre d'intérêt se situe donc dans l'examen des principes relationnels utilisés par le Prophète Mohamed  Salla-llah allahi wa salam pour éduquer sa communauté.

Cette analyse va nous permettre d'en extrapoler les fondements et les appliquer, dans la mesure du possible, à l'enfant. Mais avant cela, il serait intéressant de définir rapidement le terme d'éducation, vu par l'islam, ainsi que de souligner dans le Coran, les versets qui évoquent l'enfant et son éducation.

 

Définition de l'éducation vu par l'islam


 1) Définition de la tarbiya ou l'éducation

Louis Gardet définit l'éducation ainsi : « La « tarbiya », « l'éducation » évoque le sens général de « cultiver », « faire croître », si bien que ce terme appliqué au règne animal, signifie également « élevage » tarbiyat el hayawan. Quand il désigne l'éducation humaine, il a 2 synonymes approchés : Ta'adib, éduquer sans doute, mais en corrigeant, en disciplinant, et surtout tahdib, éduquer, former, avec une idée première d'émonder ou de polir »

Nous retrouvons une définition un peu plus précise et complémentaire à la première chez  Hassan Amdouni, impliquant au premier abord la notion de faire grandir en « alimentant l'enfant d'eau et de nourriture jusqu'à ce que son corps se soit développé », en second lieu, il élargit la définition avec l'expression "nourrit la raison, les sentiments de l'âme dans le but de parfaire et de perfectionner la personnalité." Et l'auteur de conclure que "l'islam prône une éducation homogène de toutes les entités de l'Homme : son corps, sa raison, son esprit, ses instincts et ses sentiments, en combinant harmonieusement les nécessités de la vie d'ici-bas avec les aspirations à la Vraie Vie de L'Au-delà"

En effet, ce qu'il ne faut pas perdre de vue, c'est l'inculcation de la notion de bien et de mal relative à la notion du jugement dernier. Très jeune, l'enfant comprend qu'il y aura la vie après la mort et qu'il y aura rétribution ou châtiments selon les actes commis dans la dunyia, la vie d'ici-bas. Une fois responsable, l'adolescent saura agir en connaissance de cause ; selon un hadith, « l'homme doit agir comme s'il allait vivre éternellement, mais aussi comme s'il allait mourir le lendemain. Son action la plus banale doit comporter cette association » [ cité par Ben Hadj Salah Rachid ]

 

2) L'importance d'une éducation religieuse dès le bas âge

De façon globale, dans la pensée islamique, l'éducation est fortement marquée par une empreinte religieuse. Cette éducation consiste essentiellement à transmettre à l'enfant, dès son plus jeune âge, deux valeurs fondamentales : la foi et la connaissance que comporte la révélation coranique. « La vérité religieuse et la vérité morale, sont indissociablement liées, et il ne serait y avoir d'éducation valable sans une formation de ce genre » [ cité par Dominique Sourdel ]

A la lecture de différents pédagogues arabo-musulmans, ce qui domine lorsqu'ils évoquent le thème de l'éducation, c'est l'idée de modelage de l'âme, qui doit être effectué dès la plus tendre enfance.

C'est ainsi que El Ghazali philosophe arabe du 12ème siècle, affirme que « l'enfant est un dépôt confié aux parents, son âme pure est une substance précieuse, innocente, dépouillée de toute inscription ou image. Elle reçoit tout ce qu'on y grave, elle s'incline là où on l'incline » [ cité par Gardet ]

Ibn Khaldun va dans le même sens en affirmant qu'apprendre pendant le jeune âge, c'est comme graver sur du marbre.  En effet, rien ne s'enracine plus fortement dans l'esprit que ce qu'on a appris dans son enfance : tout le reste se construira là-dessus.»

 Pour Iwan El Safa, l'inculcation des valeurs religieuses (impliquant les valeurs sociales et morales) dès la première enfance revient en quelque sorte à modeler l'âme, nafs, « en considérant que l'âme et ses facultés de pensées, afkar al nufus, avant que l'on y inculque une connaissance quelle qu'elle soit, est semblable à une page vierge. Si on y inscrit le vrai, el hak, l'âme en sera remplie, et il n'y aura plus de place pour le faux, el batl, qui sera rejeté systématiquement par elle. Ainsi, ce qui a été inculqué, refusera toute idée contraire » [ cité par Ben Hadj Salah Rachid ]



Sajidine.

  Salam Alaykoum


« Dernière édition: Janvier 30, 2014, 06:51:33 par Musc-●-☼ » Journalisée

Fatiima
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 36
Localisation: 78
Messages: 1303


Mon Voile, Mon Choix, Ma Liberté


Voir le profil
« Répondre #1 le: Décembre 12, 2008, 13:10:29 »
Share   Modifier le messageModifier

 
bismillah


 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


Voici la 2ème partie et suite de "L'Education des enfants"

Le Coran et l'Enfant



Puisque le Coran est un code autant religieux que juridique, moral que social, il va sans dire qu'il évoque directement le sujet qui nous intéresse, à savoir celui de l'enfant. Mais il ne s'agit pas d'y trouver avec précision toutes les dispositions qui régissent la condition de ce dernier, car, comme chacun sait, le Coran est un mélange d'exposés dogmatiques, de prescriptions culturelles et cultuelles, des récits des événements de la vie des prophètes, mais « pris globalement, il constitue un code général de l'éducation qui concerne aussi bien l'adulte que l'enfant même grand ; celui-là n'est pas nommément désigné » [ Cité par N. Zerdouni ]

Cependant, il est à noter que les recommandations et interdictions contenues dans le Coran ne sont pas destinées à l'enfant immature, mais à l'enfant devenu responsable ou à l'adulte responsable de lui « bien que la conduite des enfants soit réglementée jusque dans les moindres détails, ce n'est pas à eux que s'adresse la Loi. C'est aux parents, aux gouvernantes, aux maîtres, aux chefs ou à la communauté tout entière qu'incombe la tâche de leur éducation et de leur correction, pour obtenir d'eux un conformité à la règle » [ Cité par Draz ]. Mais cela ne signifie pas pour autant que leur responsabilité est entièrement dégagée.

       


1) Analyse globale

Voici quelques versets coraniques qui font directement allusion à l'enfant, ils sont classés en 3 catégories :

    * Il y a d'abord les versets qui énoncent les principes généraux de protection, d'assistance et de direction en vue d'assurer à l'être humain, un développement normal, la santé morale et physique, de pourvoir à ses besoins naturels, pendant son stade de faiblesse, d'incapacité de discernement.

 
{ Abraham dit : « Mon Seigneur ! Fais de cette cité un asile sûr. Préserve-nous, moi et mes enfants d'adorer les idoles} [ Sourate 14 - Verset 35 ]

 { Dis : Venez, et je dirai ce que votre Seigneur a interdit : Ne lui associez rien ; soyez bons envers vos parents ; ne tuez pas vos enfants par crainte de la pauvreté. Nous vous accorderons votre subsistance avec la leur : éloignez-vous des péchés abominables, apparents ou cachés ; ne tuez personne injustement ; Allah vous l'a interdit }
[ Sourate 6 - Verset 152 ]

{ Ne tuez point vos enfants par crainte de pauvreté ; Nous leur accorderons leur subsistance avec la vôtre.
Leur meurtre serait une énorme faute. }  [ Sourate 17 - Verset 31 ]

Nous constatons d'après ces quelques versets, qu'il y a une forte insistance à condamner l'infanticide et l'avortement, nous le reverrons plus tard.

    * Ensuite il y a les versets qui énoncent les devoirs des enfants envers leurs parents :


{ ... Vous devez user de bonté envers vos parents ... } [ Sourate 4 - Verset 36 ]

 { Ton Seigneur t'ordonne (.) la bienfaisance pour les auteurs de tes jours. Soit que l'un d'eux ait atteint la vieillesse ou qu'ils y soient parvenus tous les deux, garde-toi envers eux de tout signe d'irrévérence ou de répulsion. Ne leur tiens qu'un langage des plus respectueux. Incline-toi humblement par tendresse pour eux, et adresse au ciel cette prière : « Seigneur, fais éclater Ta Miséricorde pour ceux qui m'ont élevé pendant mon enfance } [ Sourate 17 - Versets 23-24 ]

 { Nous recommandons à l'homme ses père et mère. Sa mère le porte dans son sein en endurant peine sur peine, et il n'est sevré qu'au bout de deux ans. Sois reconnaissants envers Moi et envers tes parents et [sache que] c'est à Moi que tout retournera. Toutefois, s'ils t'importunent pour que tu m'associes quelque chose dont tu n'as pas une science certaine, ne leur obéis pas, mais comporte-toi envers eux, dans ce monde, en honnête compagnon. }
[ Sourate 31 - Versets 14-15 ]

 
    * Enfin, les versets qui fixent les devoirs et les droits du père et de la mère, les responsabilités du père vis à vis de l'épouse enceinte et de celle qui allaite.

{ Les mères qui veulent donner à leurs enfants un allaitement complet, les allaiteront deux années entières ). Le père doit assurer leur nourriture et leurs vêtements conformément à l'usage. Mais chacun n'est tenu à cela, que dans la mesure d ses moyens. La mère n'a pas à subir de dommage, à cause de son enfant, ni le père à cause de son enfant. Les mêmes obligations incombent à l'héritier. Si, d'un commun accord, les parents veulent sevrer leurs enfants, aucune faute ne leur sera reprochée. Si vous désirez mettre vos enfants en nourrice, aucune faute ne vous sera reprochées, à condition que vous acquittiez la rétribution convenue, conformément à l'usage. Craignez Allah ! Sachez qu'Allah voit parfaitement ce que vous faites }  [ Sourate 2 - Verset  233 ]

{ Si elles (les femmes répudiées) sont enceintes, pourvoyez à leurs besoins jusqu'au moment de leur accouchement. Si elles allaitent l'enfant né de vous, versez-leur une pension. Mettez-vous d'accord sur ce point d'une manière convenable ; mais si vous rencontrez des difficultés, prenez une nourrice pour l'enfant ... } [ Sourate 65 - Verset 6 ]

 

Parmi les versets qui vont suivre, certains traitent spécifiquement des enfants orphelins, définissant la relation à établir avec eux, quant à leur éducation, leur prise en charge, et gestion de leurs biens. Enfin, d'autres mettent en garde les parents contre la tentation et l'épreuve qui risquent de les détourner de leurs devoirs vis à vis d'Allah par la soumission aveugle à leurs enfants, et à l'attachement affectif exagéré qui pourrait en découler. En effet, les enfants étant considérés par l'islam comme des biens de ce monde, qui sont donnés, et qui peuvent être repris par Allah à tout moment. Trop s'attacher à eux  pourrait impliquer, par exemple, un reniement d'Allah lors de la séparation. Le Coran y fait donc référence en mettant en garde les parents.


{ Ne touchez point aux biens de l'orphelin, à moins que ce ne soit d'une manière louable pour les faire accroître, jusqu'à ce qu'il ait l'âge fixé. Remplissez vos engagements, car les engagements, on en demandera compte }
[ Sourate 17 - Verset 34 ]

 { Rendez leurs biens aux orphelins (devenus majeurs). Ne prenez pas l'illicite en échange du licite (en substituant ce que les orphelins possèdent de bon à ce que vous possédez de mauvais).Ne substituez as leurs biens en les confondant aux vôtres. C'est un crime énorme.Gardez-vous de les consumer par prodigalité ou en vous hâtant de les en priver avant qu'ils ne deviennent majeurs } [Sourate 4 - Versets 2 à 6 ]

 { Sachez que vos biens et vos enfants constituent pour vous une tentation,
mais qu'une récompense sans limites se trouve auprès d'Allah } [ Sourate 8 - Verset 28 ]

{ Les richesses et les enfants sont la parure de la vie de ce monde, mais les bonnes actions impérissables recevront une récompense meilleure auprès de ton Seigneur et elles suscitent un meilleur espoir }
[ Sourate 18 - Verset 4 ]

 

 
       
« Dernière édition: Décembre 12, 2008, 16:14:22 par Fatiima » Journalisée

Fatiima
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 36
Localisation: 78
Messages: 1303


Mon Voile, Mon Choix, Ma Liberté


Voir le profil
« Répondre #2 le: Décembre 12, 2008, 13:12:02 »
Share   Modifier le messageModifier

En définitive, la sourate qui concentre le plus de versets relatifs à l'éducation des enfants, est la sourate 31, intitulée sourate Loqman, d'après le nom d'un Sage de temps anciens, descendant d'Abraham , Cette sourate nous rapporte donc l'enseignement que Loqman dispensait à son fils.

Le premier enseignement qu'il lui donne est de rendre à Allah un culte pur, c'est à dire ne pas Lui attribuer d'autres associés [ Verset 13 ]. Ici, on peut lire le commentaire suivant émanant d'Allah et s'adressant à l'être humain :  { Sois reconnaissant envers Moi et ainsi qu'envers tes parents } [ Sourate 31 - Verset 14 ]

   Et lorsque Luqman dit à son fils tout en l'exhortant : { O mon fils, ne donne pas d'associé à Allah, car l'association à [Allah] est vraiment une injustice énorme } [ Sourate 31 - Verset 13 ]

 Ensuite, Loqman fait remarquer à son enfant qu'Allah est attentif et bien Informé de tout ce que nous faisons : L'enfant doit donc apprendre à bien se comporter, non pas de peur que ses parents ne le punissent, mais de peur qu'Allah « Qui voit tout », ne le punisse [ Verset 16 ]

{ Ô mon enfant, fût-ce le poids d'un grain de moutarde, au fond d'un rocher, ou dans les cieux ou dans la terre, Allah le fera venir. Allah est infiniment Doux et Parfaitement Connaisseur.} [ Sourate 31 - Verset 16 ]

 
Comme nous l'avons vu plus haut, cette première étape de l'éducation doit être implantée dans l'esprit de l'enfant le plus tôt possible, avant l'âge de raison, toutefois cette éducation sera renforcée lorsque l'enfant sera en mesure de comprendre distinctement les différents concepts théologiques, c'est à dire dès 7 ans.

Loqman poursuit ses recommandations, en disant à son enfant de faire la prière : et nous savons, à ce sujet, que Mohammed  Salla-llah allahi wa salam a enseigné aux parents musulmans de faire faire la prière à leurs enfants dès l'âge de 7 ans. A la même époque, Loqman recommande à son fils de bien se comporter tout en lui enseignant la modestie [ Versets 17 à 19 ]


{ Ô mon enfant, accomplis la Salat, commande le convenable, interdis le blâmable et endure ce qui t'arrive avec patience. Telle est la résolution à prendre dans toute entreprise. Et ne détourne pas ton visage des hommes, et ne foule pas la terre avec arrogance: car Allah n'aime pas le présomptueux plein de gloriole. Sois modeste dans ta démarche, et baisse ta voix, car la plus détestée des voix, c'est bien la voix des ânes.} [ Sourate 31 - Versets 17 à 19 ]

 Ces versets portent essentiellement sur le bon comportement en société :

« en effet, à 7 ans, commence véritablement la socialisation de l'enfant, qui découvre qu'il doit se plier aux règles de la vie en société  et respecter autrui » [ Cité par Amdouni ]

 Les versets qui suivent, incitent l'enfant à observer la nature autour de lui : « Ce sont autant de bienfaits de la part d'Allah ! » Et ils l'incitent aussi à avoir une attitude scientifique, c'est à dire à se fier à ses propres observations et à ne surtout pas écouter ceux qui donnent leur opinion sur un sujet qu'ils ne maîtrisent pas [ Versets 20-21 ]

{ Ne voyez-vous pas qu'Allah vous a assujetti ce qui est dans les cieux et sur la terre ? Et Il vous a comblés de Ses bienfaits apparents et cachés. Et parmi les gens, il y en a qui disputent à propos d'Allah, sans science, ni guidée, ni Livre éclairant.   Et quand on leur dit:, ils disent : Est-ce donc même si le Diable les appelait au châtiment de la fournaise !} [ Sourate 31 - Versets 20-21 ]

Une telle démarche, chez l'adolescent, ne peut que le mener vers un plus grand respect d'Allah « Créateur et Ordonnateur de l'univers ».



 Salam Alaykoum
 
Journalisée

Omm Anas
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: Clamart
Messages: 2



Voir le profil
« Répondre #3 le: Mars 17, 2011, 21:31:57 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
Je voulais vous faire part d'un site franco-arabe pour l'eveil religieux des tous petits
il contient aussi une rubrique "pour les parents" où le cheikh Mohamed Hussein Yaakoub donne des conférences passionnantes sur l'éducation des 2 à 4 ans !
www.musulmanspetitsetgrands.com
Journalisée
dabizaout
Invité
« Répondre #4 le: Mars 17, 2011, 22:42:01 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh chères sœurs merci pour ces informations  baraka2 Salam Alaykoum
Journalisée
myriam-meriem
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 27


pas de mp des frères svp


Voir le profil
« Répondre #5 le: Mars 18, 2011, 05:53:43 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah
 Salam Alaykoum
Merci pour ce partage ya okhti .
quel dommage que les conférences ne soient pas sous titré ......

 baraka
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
louslilata
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: martigues/marseille
Messages: 6



Voir le profil
« Répondre #6 le: Mai 20, 2012, 18:31:52 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 :baraka2c'est super interressant baraka2

 Salam Alaykoum
Journalisée
nafsou45
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 34
Localisation: orleans
Messages: 3



Voir le profil
« Répondre #7 le: Septembre 28, 2013, 08:45:13 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

j'ai une question et j'aimerai avoir des éclaircissement  InchAllah

qui doit s'occuper du bébé en islam ? la mère ou le père ? la mère peut elle reprocher au père de ne pas s'occuper assez du bébé ou pas ? est-ce que le père doit passer tout le temp libre qu'il à à s'occuper du bébé ou ce n'est pas une obligation ? je voudrais des éclaircissement incha'Allah de vécu et de religion  InchAllah  baraka2
Journalisée
DELIVRE
Invité
« Répondre #8 le: Septembre 28, 2013, 09:06:29 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                            bismillah



                                                                  Salam Alaykoum



   Soubhan' Allah déjà sois le Bienvenu parmi nous Akhi


  Wa fika Baaraka Allah Akhi et j'ai regroupé des Fils ici ,où tu peux déjà avoir une idée  InchAllah

  car il y a dans la section plusieurs "textes " sur ce sujet  ,  El Hamdoulilah

  Voici un lien qui explique assez bien la responsabilité des Parents  .........    InchAllah

    http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php?topic=11353.0;wap2

    Soubhan' Allah tu soulèves une réalité que j'entends souvent dans le privé ...... "le Papa s'occupe-t-il assez des enfants ? "

  et du premier bébé  angel mais souvent ,ce n'est qu'une question de tempérament personnel ....de ressenti encore

  personnel au sein du couple mais   El Hamdoulilah il y a la Sunna

 Courage Frère   InchAllah



                                                                  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh 
Journalisée
vodi
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: CAmeroun
Messages: 7



Voir le profil
« Répondre #9 le: Octobre 04, 2013, 04:09:03 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum baraka et merci beaucoup pour tes infos cher soeur Salam Alaykoum
Journalisée
   

Arabe pour francophones- Junior
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle