Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Hadith sur LA MORT  (Lu 20750 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
kinz_el_islam
Invité
« le: Juillet 19, 2008, 21:08:34 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

                                                                 bismillah


Selon Abou Hourayra (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit: «Parmi les chapitres du Coran il en est un de trente versets qui intercéda en faveur d'un homme qu'il sortit ainsi de tous ses péchés. C'est le chapitre 67, «Le royaume». (Rapporté par Abou Dawùd et Attirmdidhi)


Hadith rapportés par Al Barâ Ibn Âzîb (radhia Allâhou anhou), qui raconte :

Nous sommes sortis vers Baqi' (le cimetière de Médine), (un jour) à l'occasion d'un enterrement, en compagnie du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam). Lorsque nous arrivâmes, la tombe n'était pas encore creusée; le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) s'assit et nous nous assîmes autour de lui, (nous étions tellement silencieux et tranquilles que c'était) comme s'il y avait des oiseaux sur nos têtes.Il (sallallâhou alayhi wa sallam) avait un bâton dans sa main qu'il utilisait pour gratter la terre. Il leva alors la tête et dit, en deux ou trois fois: "Demandez la protection d'Allah contre le châtiment de la tombe."

Puis il dit: Le serviteur croyant, lorsqu'il est sur le point de quitter ce monde et de passer dans l'Autre (Al Âkhirah), des anges au visage resplendissant descendent du ciel –c'est comme si leur visage était un véritable soleil-, emportant avec eux un linceul et du parfum provenant du Paradis. Ils s'asseyent avec lui (et ils sont tellement nombreux qu'ils arrivent) jusqu'où porte le regard. Puis, vient l'ange de la mort (malak oul mawt) qui s'assoit auprès de sa tête et dit: "Ô âme pure ! Sors (et viens rejoindre) un pardon et un agrément venant d'Allah."

Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) ajouta: Elle (l'âme) s'écoule et sort alors (aisément) comme la goutte coule de l'outre. (L'ange de la mort) la saisit; (mais) dès qu'il l'a prise, (les autres anges présents) ne la laisse pas entre ses mains un instant; ils la portent à leur tour et la posent dans le linceul et la parfument. Emane alors d'elle (un parfum comparable) à la meilleure flagrance de musc qui puisse être trouvée sur terre. Il (sallallâhou alayhi wa sallam) continua: Ils (les anges concernés) montent alors en l'emportant. Ils ne passent en sa compagnie auprès d'aucun groupe d'anges sans que ceux-ci ne s'enquièrent: "Quelle est donc cette âme pure ?"

Ils répondent alors: "(C'est celle de) Un tel, fils d'untel", et ils la nomment en citant les plus beaux prénoms par lesquels on le désignait dans ce monde, jusqu'à ce qu'ils arrivent avec elle au ciel le plus proche. Ils demandent la permission d'entrer et celle-ci leur est accordée. L'accueillent alors ceux qui vont la conduire au ciel suivant, jusqu'à ce qu'elle parvienne au septième ciel. Allah -l'honoré et l'exalté- dit: "Consignez le Livre de mon serviteur dans le 'illiyîn (au sujet duquel le Qour'aane dit qu'il s'agit d'" un livre cacheté ! Les rapprochés (d'Allah : les Anges) en témoignent", c'est à dire le Livre des bons serviteurs…) et retournez le vers la terre, parce que c'est d'elle que je les ai créé, c'est vers elle que je les retourne, et c'est d'elle que je les retirerai une nouvelle fois" Il (sallallâhou alayhi wa sallam) continua: Son âme est donc ramené à son corps. Deux anges viennent alors, le font s'asseoir et lui demandent: "Qui est ton seigneur ?" Il répond: "Mon Seigneur est Allah." Il lui demandent ensuite: "Quelle est ta religion ?" Il réplique: "Mon dîn est l'Islam". Il le questionnent encore: "Qui est cet homme qui a été envoyé vers vous ?" Il dit: "Il est le Messager d'Allah." Il lui demandent enfin: "Et (d'où tiens-tu) ta connaissance (au sujet de ce que tu affirmes) ?" Il réplique: "J'ai lu le Livre d'Allah, j'ai apporté foi en lui et j'ai attesté de sa véracité." Un appel est alors lancé du ciel: "Mon Serviteur a dit la vérité. Tapissez donc le Paradis pour lui, habillez-le de vêtements du Paradis et ouvrez lui une porte celle-ci."

Il (sallallâhou alayhi wa sallam) dit: Lui parviennent alors sa brise et son parfum; sa tombe est élargie jusqu’où porte le regard. Il (sallallâhou alayhi wa sallam) ajouta: Et un homme au beau visage, bien habillé et parfumé vient auprès de lui et lui dit: "Accepte la bonne nouvelle qui va te réjouir: Voici le jour qui t’avait été promis." Il (le défunt) lui dit alors : "Qui es-tu ? Ton visage est celui (de la personne) qui apporte le bien." Il répondra : "Je suis (la matérialisation de) tes bonnes œuvres." Il (le défunt) demandera alors: "Ô mon Seigneur ! Fais survenir l’Heure (dernière), afin que je puisse retourner auprès de ma famille et de mes biens."

Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit (ensuite): Et le serviteur kâfir, lorsqu’il est sur le point de quitter ce monde et de passer dans l'Autre, des anges au visage noirci descendent du ciel vers lui avec de la bure. Ils s'asseyent avec lui (et ils sont tellement nombreux qu'ils arrivent) jusqu'où porte le regard. Puis, vient l'ange de la mort (malak oul mawt) qui s'assoit auprès de sa tête et dit: "Ô âme répugnante ! Sors vers la colère et le mécontentement d’Allah."

 Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit: L’âme se répand alors partout dans son corps et il l’arrache comme on arrache une broche de la laine trempée. Il la saisit; (mais) dès qu'il l'a prise, (les autres anges présents) ne la laisse pas entre ses mains un instant; ils la portent à leur tour et la posent dans cette bure. Emane alors d'elle (une puanteur comparable) à la pire pestilence d'un cadavre qui puisse être trouvée sur terre. Ils (les anges concernés) montent alors en l'emportant.

Ils ne passent en sa compagnie auprès d'aucun groupe d'anges sans que ceux-ci ne s'enquièrent: "Quelle est donc cette âme répugnante ?" Ils répondent alors: "(C'est celle de) Un tel, fils d'untel", et ils la nomment en citant les pires prénoms par lesquels on le désignait dans ce monde, jusqu'à ce qu'ils arrivent avec elle au ciel le plus proche. Ils demandent la permission d'entrer et celle-ci leur est refusée. Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) récita alors (le passage du Qour'aane faisant allusion à cela): "(…) les portes du ciel ne leur seront pas ouvertes, et ils n'entreront au Paradis que quand le chameau pénètre dans le chas de l'aiguille." (Sourate 7 / Verset 40)

Allah -l'honoré et l'exalté- dit: "Consignez Son Livre dans le sidjîn (au sujet duquel le Qour'aane dit qu'il s'agit d' "un livre déjà cacheté (achevé)", le Livre des libertins…) dans la terre inférieure (ou profonde)." Son âme est alors jetée – puis le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) récita (un autre passage coranique): "(…) car quiconque associe à Allah, c'est comme s'il tombait du haut du ciel et que les oiseaux le happaient, ou que le vent le précipitait dans un abîme très profond." (Sourate 22 / Verset 31)
Son âme est donc ramenée à son corps et deux anges viennent alors, le font s'asseoir et lui demandent: "Qui est ton seigneur ?" Il répond: "Ah ! Ah ! Je ne sais pas…" Il lui demandent ensuite: "Quelle est ta religion ?" Il réplique: "Ah ! Ah ! Je ne sais pas…". Il le questionnent encore: "Qui est cet homme qui a été envoyé vers vous ?" Il dit: "Ah ! Ah ! Je ne sais pas..." Un appel est alors lancé du ciel: "Il a menti. Tapissez donc l'Enfer pour lui et ouvrez lui une porte vers le Feu." Lui parviennent alors (les effets de) sa chaleur et son vent brûlant; sa tombe se rétrécit sur lui au point où ses côtes se retrouvent emboîtés (les uns dans les autres). Un homme au visage laid, mal vêtu et puant vient auprès de lui et lui dit: "Accepte la nouvelle qui va te déplaire: Voici le jour qui t’avait été promis."

Il (le défunt) lui dira alors : "Qui es-tu ? Ton visage est celui (de la personne) qui apporte le mal." Il répondra : "Je suis (la matérialisation de) tes œuvres malsaines." Il (le défunt) demandera alors: "Ô mon Seigneur ! Ne fais pas survenir l’Heure (dernière, et ce, apparemment, afin qu'il ne soit pas jugé définitivement et qu'il n'ait pas à supporter des tourments encore plus terribles.)"



N'oublions pas mes frères et soeurs, la mort ne nous préviendra pas, suivons la voie de l'ISLAM la voie d' allah Razza wa jal pour avoir la chance d'aller au Paradis

 Salam Alaykoum
Journalisée
oum-talha
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: paris
Messages: 205



Voir le profil
« Répondre #1 le: Juillet 24, 2008, 11:14:43 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum bismillah Salam Alaykoum

je cherche le hadith du prophete sas ou il a vu l enfer et les differents chatiments
quelqu un peut il me le trouver en francais ou bien la source en arabe
 baraka2 Salam Alaykoum
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #2 le: Février 07, 2013, 08:31:45 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah
 Salam Alaykoum


MachAllah baraka2

Le Croyant et le mécréant face à la mort
D'après Aicha (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit:
« Celui qui aime la rencontre d'Allah, Allah aime sa rencontre et celui qui déteste la rencontre d'Allah,
Allah déteste sa rencontre »
J'ai dit: Ô Messager d'Allah! S'agit-il du fait de détester la mort? Car chacun de nous déteste la mort.
Le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit:
« Ce n'est pas cela. C'est plutôt lorsqu'on annonce au croyant la bonne nouvelle de la miséricorde d'Allah,
de sa satisfaction et de son paradis alors il aime la rencontre d'Allah et Allah aime sa rencontre.
Et certes le mécréant lorsqu'un lui annonce la nouvelle du châtiment d'Allah et
de sa colère alors il déteste la rencontre d'Allah et Allah déteste sa rencontre »

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°6507 et Mouslim dans son Sahih n°2684)

Le sommeil est le frère de la mort
D'après Jabir (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit:
«Le sommeil est le frère de la mort et les gens du paradis ne dorment pas».

(Rapporté par Abou Nouaym et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1087)

Celui qui dit ces paroles lors de sa mort ...
D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit:
« Si le serviteur dit -La ilaha illa Allah wa Allahou akbar-, Allah dit: mon serviteur a dit vrai, il n'y a pas d'autre divinité que moi et je suis le plus grand.
Quand le serviteur dit -La ilaha illa Allah wahdah-, Allah dit: mon serviteur a dit vrai il n'y pas d'autre divinité que moi seul.

Lorsque le serviteur dit -La ilaha illa Allah la charika lah-, Allah dit: mon serviteur a dit vrai il n'y a pas d'autre divinité que moi et
je n'ai pas d'associé. Lorsque le serviteur dit -La ilaha illa Allah lahoul moulk wa lahoul hamd-, Allah dit:
mon serviteur a dit vrai il n'y a pas d'autres divinités que moi et à moi la royauté et la louange.
Lorsque le serviteur dit -La ilaha illa Allah wa la hawla wa la qouwata illa billah-, Allah dit:
mon serviteur a dit vrai il n'y a pas d'autre divinité que moi et il n'y a pas de force ni de puissance si ce n'est par moi.
Celui qui dit ces paroles lors de sa mort ne sera pas touché par le feu.
(Rapporté par Tirmidhi et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°713)

baraka2
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Oum~Leïla
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 27
Localisation: metz
Messages: 939


Ô Allah préserve-nous de la honte en ce bas monde!


Voir le profil
« Répondre #3 le: Février 07, 2013, 14:15:02 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum  baraka2 pour ces hadiths!!  MachAllah MachAllah MachAllah  Soubhan' Allah Soubhan' Allah Soubhan' Allah
  Allahou Akbar Allahou Akbar Allahou Akbar
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée





Ô Dieu pardonne-moi, fais-moi miséricorde, guide-moi, accorde-moi la bonne santé ainsi qu'à la Oumma mouslimine.
fathéma
Invité
« Répondre #4 le: Février 25, 2013, 19:38:31 »
Share   Modifier le messageModifier


Allahi barek fiki oukhty

 Allahou Akbar

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

Riadh salihin
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle