Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Les trois dimensions de l'apprentissage sous forme rationnelle  (Lu 983 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Um_Nour
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Saint-Etienne
Messages: 7339


La hawla wala quwata illa bilah


Voir le profil
« le: Septembre 13, 2014, 19:02:18 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum



L’apprentissage évoqué est à concevoir sous forme relationnelle avec trois dimensions. La première est relative à Dieu ; elle est adoration ou amour inconditionnel et discipline intériorisée dont l’effet s’appelle tout simplement dépassement. La seconde concerne l’environnement : elle est co-création, exploration, développement et protection. La troisième est intersubjectivité humaine : elle est bienveillance favorable à une complémentarité fécondante et à une solidarité réconfortante.

Garder à l’esprit ce ternaire à peine effleuré, c’est rendre grâce au Créateur qui nous a octroyé gracieusement la capacité de connaître le Vrai, de faire le Bien et d’aimer le Beau. Ces trois facultés sont identifiables à une énergie, et celle-ci ne cherche qu’à être manifestée, mais il est important de dire aussi que l’actualisation de cette potentialité demeure tributaire de deux facteurs, environnemental et psychologique. Quelle bonne aubaine d’avoir vu le jour sous un ciel pourvoyeur de sens, dans une ambiance aimant à faire rimer la croyance avec la pratique, la décision avec l’exécution et les préceptes de la foi avec les étapes de la voie !

Quelle bonne aubaine d’avoir été initié à voir la poutre dans son propre œil pour ne pas voir la paille dans l’œil de son voisin ! Quelle bonne aubaine d’avoir grandi dans un milieu qui éprouvait de la répugnance pour toutes les dissonances, que ce soit dans le tableau du « moi vertical » ou dans celui de son écran horizontal. Là, l’accomplissement des œuvres cultuelles étaient à la fois expression d’amour, reconnaissance envers le Bienfaiteur et assistance psychosociale à nos semblables. C’est cette main tendue qui permet de maîtriser l’ego, d’exprimer sainement les émotions et d’orienter heureusement nos pas sur la voie ascendante de la fraternité en Dieu, laquelle prime les liens de parenté ! Quelle bonne aubaine d’avoir appris le Coran par cœur ! Le plus beau fleuron de la couronne d’un enfant ne consiste-t-il pas à être porteur de la Parole divine ? Parallèlement aux séances coraniques, la fréquentation de l’école française m’a incité à entendre plus d’un son de cloche. Quelle bonne aubaine d’avoir été formé et guidé par un Maître versé dans les disciplines de la culture arabo-islamique, et qui était théophanie d’une présence forte, aimante, doué d’un pouvoir fantastique d’éducation et d’orientation ! Quelle bonne aubaine d’avoir parcouru les premières étapes du Chemin de la vie en compagnie de quelques frères faisant ensemble l’expérience d’être responsable de soi-même et du groupe. Après avoir entamé des études de littérature comparée en Algérie, je me suis retrouvé à Paris, subjugué par les grâces de la Ville lumière. La Sorbonne (Paris III, I et V) n’a pas tardé à mobiliser toutes mes énergies pour la linguistique, l’histoire, la philosophie et la sociologie. Cependant, dès mon premier jour parisien, j’ai décidé de relier le quartier latin à celui de Belleville, et ceci pour initier mes frères à la connaissance de la langue du Coran et à la culture islamique. Cette insertion en milieu ouvrier, avec des hommes aux poches vides mais aux cœurs pleins d’une sagesse pénétrante et d’un amour qui exclut tout pragmatisme et tout calcul, m’a permis d’inscrire ma culture dans la réalité sociale. Ne s’agit-il pas là de remercier Dieu pour ses bienfaits et de partager avec ses frères la joie de cultiver la vertu de la gratitude ?
Le noyau fondateur d’une salle de prières

Larbi Kechat




 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

Rabbanâ âtinâ fi d-dunyâ hassanatan w-wa fî-l-âkhirati hasanatan w-waqinâ 'adhâba n-nâr
   

Apprenez la priere à vos enfants
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle