Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Sondage
Question: Seriez-vous pour l'emancipation des Banques Musulmanes respectant les principes Islamiques en France
Non, ce ne peut pas fonctionner
Non, je n'aurai pas confiance
Oui, evidemment!
Oui mais j'attenderai un peu avant d'ouvrir un compte

Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Les Actions en Bourse  (Lu 14256 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
habiaw
Invité
« le: Décembre 01, 2006, 21:14:56 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Ahlikoum wa rahma to Lah i té3éla i wa brakatouhou

Que dit la jurisprudence au sujet des actions boursières?
Est-ce licite ou est-ce que ca a le statut d'usure?
Journalisée
islamia
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 149



Voir le profil
« Répondre #1 le: Janvier 23, 2007, 18:05:46 »
Share   Modifier le messageModifier

Asalam walikoum

D'après le livre "le licite et l'illicite dans l'Islam" de Youssouf Qaradhawi
les action en bourse est permis en faite le courtage pour etre plus exacte est autorisé il est noté;
il n'est nullement blamable.C'est en effet une forme de renseignement et un role d'interm"diaire.
Journalisée

Qu'Allah guide tous ceux qui sont sur ce forum et toute la Oumma.
Amine
habiaw
Invité
« Répondre #2 le: Janvier 24, 2007, 10:58:59 »
Share   Modifier le messageModifier

Ahlikoum salem wa rahma to Lah i té3éla wa barakatouhou

BarakAllah ou fik Okhti pour cette réponse... Je vais courir me procurer ce livre !!  Grin Wink

SubhanAllah pas plus tard qu’hier, j’ai reçut un courrier du « Secours Islamique » qui appelait toute la Ouma à acquitter la Zaqat en l’occasion de Aschoura.

Dans ce courrier ils disent que pour etre redevable de la zaqat il faut avoir au moins 1200€ placés depuis au moins 1 ans et que pour calculer cette richesses les actions en bourses doivent etre prises en compte... Shocked


Definition de Zaqat: Le mot " Zakât ", souvent traduit en français par "aumône légale" ou bien "impôt social purificateur", signifie littéralement "purification", « épanouissement ». Il est également lié aux notions de bénédiction, croissance et développement.
Il désigne l'aumône obligatoire que chaque musulman verse en vertu des règles de solidarité au sein de la communauté musulmane.
Troisième pilier de l'Islam (après l'attestation de foi et la prière), la Zakât est en effet une obligation pour tout musulman possédant une richesse minimum (appelée Nisâb).


On tombera donc d'accord que le fait que la zaqat doit etre acquitée avec de l’argent Halal, j’en ais déduits que les actions en bourses étaient autorisées…

Mais je reste sceptique... Parce que ca reste de la speculation, "on specule sur l'argent"...

Wa Allah oua 3alam…
« Dernière édition: Janvier 28, 2007, 14:27:42 par habiaw » Journalisée
nabil_b
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 54


Voir le profil
« Répondre #3 le: Janvier 30, 2007, 10:00:46 »
Share   Modifier le messageModifier

Salem ahlikoume

Le sujet est très intéressant et il est primordial ds la vie d'un musulman, car il est lié a ses biens "maile", et les biens du musulman doivent être propre.

L'économie musulmane s'articule autour de deux principes fondamentaux : la recherche du gain et le devoir de justice.

Alors la question ne peut pas se limiter à : Les actions en boursière sont elles autorisés ou non dans l'islam.
Cette question reviendrait à dire : Un musulman a t-il le droit de se baigner ?
Clairement la réponse est oui, mais c'est la question qui n'est pas assez précise.
Je m'explique: On a le droit de se baigner, du fait qu'il n'y a aucun hadith qui ns l'interdit textuellement (El Hamdoulah d'ailleurs), mais il y d'autre domaine qui ns disent ds quelles condition on peu se baigner. Si c'est ds un lieu ou la nudité et affichée là, l'affirmation de la réponse est différente.

C'est juste une introduction pour sensibiliser les frères et les soeurs au fait de dire  « ceci est autorisé et cela ne l’a pas »  car il y a dans certains domaines, une obligation d'être précis dans ses affirmations, alors je réponds à la soeur Faiza:
Citation
D'après le livre "le licite et l'illicite dans l'Islam" de Youssouf Qaradhawi
les action en bourse est permis en faite le courtage pour etre plus exacte est autorisé il est noté;
il n'est nullement blamable. C'est en effet une forme de renseignement et un role d'intermédiaire
L'imam El Qardhawi dit vrai mais cela ne suffit pas a nous autoriser toutes transactions boursières OU "boursicotage", comme il ne nous est pas permis de nous baigner ds certaines conditions...

En référence à mon argumentation j'ai pris l'ouvrage de l'imam Karich, diplômé en sciences commerciales et financières. Livre "Finance et Islam"

Les actions:
Je ne vais pas expliquer ds les détails ce qu'est une action mais en gros, en achetant une action on devient propriétaire d'une partie de la société (à plus ou moins grde échelle).
Toutes les personnes qui sont intéressées par ce sujet doivent différencier les différents principes d'actions, et différents termes, comme dividende, les obligations et autres fonds de placements (SICAV) si chers a nos banquiers.
Je vais juste nommer les différentes actions et indiquer si elles sont autorisées ou non et ds quelles conditions :

Les Obligations:
L'investissement en obligation (ou ds tout titre basé sur le même principe) est interdit  car le revenu fixe et prédéterminé est assimilé à de l'intérêt. Ds cette interdiction il faut inclure les fond de placement en obligations ou mixte.

Les actions :
La loi islamique n'a aucune objection. Investir ds une action revient à investir dans une société ou dans un projet. Dans un seconds temps l'actions ne garantie pas de revenu fixe comme les obligations ce qui permet de dire que c'est autorisé cependant, il est accompagné de certainnes conditions que l'on va résumer.
Pour savoir si on peu acheter ou nous des actions d'une société il faut une méthode de filtrage sur les différents points suivant :

1) Activité de l'entreprise
2) Tenir compte des capitaux tenus par cette entreprise dans d'autres sociétés
Pour ces deux points le filtrage consistera à vérifier que l'activité de l'entreprise où les filiales de l'entreprise où les parts détenues par cette entreprise ne soient pas dans les domaines suivants :
       ° Les institutions financières basé sur les intérêts ( Ribat ) ceci inclus toute banque conventionnelles, les société de bourse,les sociétés de leasing, les compagnies d'assurance
       ° Les boissons alcoolisées (productions, emballages, transports, ventes)
       ° Les jeux de hasards
       ° Le porc (productions, emballage transport abattoir ventes)
       ° Les produits alimentaires illicites (production viande non Halal, porc, a base de produits illicites, et toutes les activités reliées, l'emballage, la vente et la distribution) 
       ° Les activités de divertissement ( activités liées à la pornographie, aux images obscènes, les industries cinématographiques de distribution de film et de music)
       ° L'armement et la défense y compris celles qui font la promotion de la guerre.
       ° Tabacs (productions, emballages, transports, ventes)

Ceci pour respecter les principes de l'Islam et notamment le verset 51 de la sourate "Les croyants"
"Oh messager ! Mangez de ce qui est permis et agréable et faites du bien. Car Je sais parfaitement ce que vous faites"

Le second niveau de Filtre
Pour les sociétés qui ont réussit à passer le premier test (Activité), ce filtre scrute les états comptables
Les Juristes Musulmans ont élaborés une série de "Ratios" afin de s'assurer que la société n'est pas impliquée dans des activités d'intérêts.
Là, il faut expliquer que quasiment toutes les sociétés présentes en Bourse sont endettées et paient de intérêt.

La question de l'investissement en bourse à fait l'objet de débats parmi les juristes contemporains.
Un premier groupe de savants exclut l'investissement ds des sociétés dont l'activité principale est licite, mais qui déposent leur surplus de liquidités (bénéfices) sur un compte en banque. Ceci  car chaque actionnaire est ds ce cas un Sharik, participant actif ds la gestion de la société, ainsi il a une part de responsabilité dans la gestion non "Halal" de l'argent.

Cependant une large majorité de savants (parmi eux Cheikh Taqi Usmani et le Cheikh Nizam Yacoubi) n'adhèrent pas à cet avis en se basent sur la différence entre une société anonyme et une société participative. En gros du fait qu'il y a un grs nb d'actionnaires il ne peut pas être tenu responsable de l'ensemble des investissements effectués par la société (En répétant que la dite entreprise est basé sur un domaine licite, mais qu'elle effectuerait des transactions bancaires ponctuellement non autorisées). Mais même ds ce cas il y a deux conditions. L'actionnaire doit clairement montrer son opposition par tout moyens possible. Deuxième condition, le revenu tiré de l'action sera purifié.
Là je vous avoue que le domaine de calcule qui concerne l'éligibilité d'une action "licite" et le taux de la purification de celle-ci ds le cas où elle participe de manière ponctuelle à des transaction bancaires non autorisées est un calcul difficile a résumer (je vous invite donc a lire les différents ouvrages sur ce thème comme "Finance et Islam" Imam Karich.

Synthèse:
Nous venons de passer en revue toute l'analyse et les avis pris par les différents groupes de savants contemporains sur la question de l'investissement en actions. Il s'agit par conséquent d'un travail acharné et minutieux qui dépasse souvent l'aptitude du petit investisseur. En effet la recherche et l'étude nécessaire requièrent un certain temps de travail et surtout de compétences.

Devant ces difficultés, plus d'un serait découragé. Cependant, afin de faciliter l'investissement en action pour l'investisseur Musulman, une série de produits ont été développés ds le monde de la finance Islamique.
Les indices boursiers Islamique
Les fonds de placement Islamique



Conclusion:
Comme pour la plupart des produits financiers Islamique, ces alternatives ne sont pas encore disponibles pour les musulmans d'Europe Continentale.
Mais il y a une forte demande de la part des Musulmans dans le monde.
L'offre ne sera présente que si une demande apparaît. Mais cela ne dépendra que de nous, c'est à nous de nous investir dans l'économie, pour créer nos principes, ceci ne passera que par une demande forte de notre part et par nos compétences...

Voila j'espère avoir fait un bon résumé, et éclairé un maximum les frères et soeurs.
« Dernière édition: Janvier 31, 2007, 13:43:47 par habiaw » Journalisée
habiaw
Invité
« Répondre #4 le: Janvier 31, 2007, 13:44:24 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Ahlikoum wa rahma to Lah i té3ala wa barakatouhou

Tout d’abord BarakaAllah ou fik mon frère pour avoir pris le temps de répondre à ma question et surtout pour avoir été aussi précis.
MachaAllah c’est très claire et ça à l’aire super complet.
C’est comme tu le dis très intéressant et ça génère pleins de questions… lol

Quant tu parles des activités de l’entreprise en soulignant qu’elle est susceptible de « manger de l’intérêt » via ses comptes bancaires ; de nos jours TOUTES les entreprises  ont un compte bancaire, tout les particuliers ont également un compte bancaire, on peut donc dire que TOUT le monde contribue à la pérennité de ce genre d’entreprises (les banques). Alors, n’est-ce pas une forme d’hypocrisie que d’accepter l’ouverture d’un compte mais de refuser d’investir dans une société qui a elle aussi un compte bancaire sur lequel elle fait travailler son argent (ce qui génère par conséquent des intérêts) ?
On est d’accord sur le fait qu’une action est une partie, aussi minime soit-elle, permettant de devenir investisseur et donc d’être rémunérer sur les bénéfices d’une entreprise, alors n’est-ce pas une façon détournée d’empêcher les musulmans à accéder à la propriété et à l’économie mondiale ?

Prenons l’exemple d’un salarié. Un salarié, de par sa main d’œuvre et son investissement HUMAIN, contribue à la pérennité de son entreprise et le salaire qui lui est attribué provient des bénéfices de cette même société. Cette collaboration ne peut-elle pas aussi être un investissement FINANCIER sous forme d’actions ? Puisque dans le fonds, une entreprise qui a certaines activités illicites (si je comprend bien, le simple fait qu’elle ait un compte épargne la rend illicite ??)  Devient illicites. Mais TOUTES LES ENTREPRISES ont ce genre de pratiques, à ce moment là ; on peut juste contribuer en étant exploité et à travailler pour des patrons sans jamais pourvoir nous aussi devenir « patrons »  (même si c’est au travers d’une ou deux actions à 3€ !!) à cause de leurs pratiques bancaires ?

Comprend mon frère que ce qui me tourmente c’est même pas le fait de concevoir que le d’être actionnaire puisse être Haram, comme nous l’a enseigné notre Prophète (saws)
 « Il ne nous appartient plus de penser avoir encor le choix lorsque Allah nous a autorisé ou interdit qqchose »
Ce qui me rend ding c’est de me sentir « exclu » de l’économie mondiale parce que JE suis MUSULMANE et que, pour faire bouger les choses, il faut d’abord et avant tout s’y introduire !! Comment, en tant que spectateur, on peut imaginer pouvoir y accéder ?

Une dernière chose, tous ces filtres qui permettent de juger une entreprise éligible, comment et où peut-on avoir toutes ces informations ?


Rmq : BarakaAllah ou fik pour la référence, je vais me procurer ce livre InchaAllah (décidemment… ma bibliothèque va vite s’agrandir !)
Journalisée
nabil_b
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 54


Voir le profil
« Répondre #5 le: Janvier 31, 2007, 14:45:48 »
Share   Modifier le messageModifier

Salem ahlikoume
Citation
de nos jours TOUTES les entreprises  ont un compte bancaire, tout les particuliers ont également un compte bancaire, on peut donc dire que TOUT le monde contribue à la pérennité de ce genre d’entreprises (les banques)

Ce n'est pas le faite d'avoir un compte banquaire qui est pas autorisé, j'ai fait un racourcit ds l'interpretation du Chire (car je voulais faire le plus court possible), pour etre plus precis c'est pas le faite de mettre de l'argent ds un compte en banque qui est blamable car de nos jour c'est une darora ( contrainte) on ne peu pas faire autremant ( moi le premier ) ce qui est blamable c'est d'investire cette argent ds des systemes banquaire qui generent des interêt.
Le musulman n'entre  pas ds une hypocrisie, son comportement doit etre exemplaire, ds la vie comme dans l'economie. Il y a plus d'un musulman qui ds le monde a un compte en banque, c'est une contrainte qui nous est imposé par notre position. Le faite d'avoir un compte courant est tout a fait licite....
En tant que client d'un banque on demande a une "entreprise" de nous garder notre argent, principe d'un compte courant, c'est pas comme si on s'adresse a une banque en lui demandant un compte qui rapporte type PEL ou autre, dans ce cas et ds ce cas seulement nous participons a une activité interdite 

SobhanaALLAH un homme plein de sagesse nous a enseigné il y a plus de 1428 ans d'avoir dans notre commerce une justice, une ethique, une morale, avec des regles, des principes, les hadith sont nombreux a ce sujet, il nous a mis en garde contre se qui arrive aujourd'hui, une économie qui ne respecte rien et qui ecrase tout qui a un seul objectif, le gain, qui na pas de regles et pire encore qui est a l'origine de guerre, pour moi tout est lié, le malaise du monde est en relation directe avec l'injuste de l'economie mise en place. Désolé si je fait un peu d'hors sujet mais en réealité c'est pour te repondre.Le musulman n'est encore une fois pas hypocrithe, si il doit investire il doit le faire avec des régles, c'est regles sont faite pour le bien du monde en réalité.

Je ne suis pas defaitiste au contraire, je pense que ds peux de temps les musulmans pourrons investire ds des société "Halale" et je pense que des nouveaux produits peuvent etre mise en place, on a des acteurs economique puissant ds le monde, je pense aux pays du golfe. Le musulman respecte ses principes et se doit de croire en un monde juste meme si tout pousse a pensé le contraire
En respectant nos principes notre economie poura rivalisé avec n'importe quel puissance car ALLAH sera notre allié...
Journalisée
habiaw
Invité
« Répondre #6 le: Février 01, 2007, 14:14:48 »
Share   Modifier le messageModifier

Salem ahlikoum wa rahma to lah i té3éla wa barakatouhou


Quand je parle d'hypocrisie je ne dis pas que LES MUSULMANS sont hypocrites, starflellah... ce que je dis c'est que d'une manière ou d'une autre on fait parti de ce système économique (rien qu’en achetant une canette de coca-cola on contribue à l’armement des Israélien et pourtant personne ne nous interdit d’en consommer ?!!!)
Je suis tout à fait d'accord avec toi quant au statut du compte bancaire du simple particulier, mais tu es d'accord avec moi si je te dis que le fait d'avoir un compte bancaire est une façon de contribuer à la pérennité de ce genre d'entreprises ? On "cautionne" indirectement leurs activités illicites basées majoritairement sur les gains (intérêts, crédit...)?
Alors pourquoi autoriser l'ouverture d'un compte (ce qui permet de faire tourner une banque) et nous interdire d'investir dans cette même boite (ce qui permet également de la faire tourner)? Je fais exprès d'en rajouter pour te faire comprendre ce que j'ai du mal à accepter... Parce que l'un dans l'autre, on contribue à ce système économique majoritairement basé que l’usure… !!! Undecided


Je ne suis pas défaitiste au contraire, je pense que ds peux de temps les musulmans pourrons investir ds des société "Halale" et je pense que des nouveaux produits peuvent être mise en place, on a des acteurs économique puissant ds le monde, je pense aux pays du golfe. Le musulman respecte ses principes et se doit de croire en un monde juste même si tout pousse a penser le contraire
En respectant nos principes notre économie pourra rivaliser avec n'importe quel puissance car ALLAH sera notre allié...

Incha'Allah mon frère et j'y crois également sincèrement !! Et pour aller plus loin saches que si je peux contribuer à cette évolution ne serait-ce qu'avec une parole je le ferai!!
D'ailleurs lis ça : http://www.mosquee-lyon.org/article.php3?id_article=60

Donc Hamdulilah, les choses évoluent... lentement mais elles évoluent mais pour le moment j'ai du mal à rester de glace devant tout ça et à regarder les choses se faire...
Journalisée
nabil_b
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 54


Voir le profil
« Répondre #7 le: Février 01, 2007, 23:55:04 »
Share   Modifier le messageModifier

Salem ahlikoume.

Citation
Je suis tout à fait d'accord avec toi quant au statut du compte bancaire du simple particulier, mais tu es d'accord avec moi si je te dis que le fait d'avoir un compte bancaire est une façon de contribuer à la pérennité de ce genre d'entreprises ? On "cautionne" indirectement leurs activités illicites basées majoritairement sur les gains (intérêts, crédit...)?
Oui tu as raison Habiwa de dir que l'on participe indirectement a la pérennité des entreprises qui favorisent l'interet banquaire, mais comme je te l'ai deja dit pour les musulmans d'europe c'est une contrainte "darora", sans compte courant pas de salaire possible sans salaire ....
Je connais d'ailleurs des musulmans qui retirent leur argent au complet chaque fois que le salaire tombe, mais la encore c'est tjs le systeme "D" (et ce system peu etre dangereux de nos jours ) il n'y a malheureusement pas de banque qui propose une gestion dans le respect de la loi Islamique, mais sobhanaALLAH l'article que tu as mis en reference donne de l'espoire.

Pour essayé de faire avancé les choses on pourai faire une enquete aupres des musulmans de France, et leur posé la question suivante.

Sorriez vous pour la création d'une banque qui respecte les lois islamique?

Citation
Toute l'économie mondiale, grosso modo, est basée sur l'intérêt.
Il serait inconcevable d'envisager un système économique sans "riba".
Non c'est faux Shayma, il existe deja des banque islamique et des fond de placement licite, et apparament cela commence a bouger du coté de l'angleterre.


Je suis sur que le potentiel serai tres important et pense que c'est l'avenir.

En attendant, soyons patient, et ne ns lançons pas dans des investissement qui au final ne seront pas gagnant....
 
InchaALLAH raire
Journalisée
admin
Administrateur
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 35
Localisation: Lyon
Messages: 2711



Voir le profil WWW
« Répondre #8 le: Février 02, 2007, 06:06:22 »
Share   Modifier le messageModifier

Salem alaykoum,
en effet ca commence a bouger en Angletterre, j'ai rajouté un article il n'y a pas longtemps qui parlait de ca:

Citation

LONDRES, 30 jan 2007 (AFP) - Le Royaume-Uni, premier en Europe à légiférer sur la finance islamique

Le gouvernement britannique va légiférer pour encourager le développement de la finance islamique au Royaume-Uni, une première en Europe, a annoncé mardi le secrétaire au Trésor, Ed Balls, lors d’une conférence organisée sur le secteur à Londres.

La finance islamique, conforme à la charia qui proscrit le principe de l’intérêt et interdit d’investir dans certains secteurs, est en plein développement depuis trois ans en Asie et au Proche-Orient, et pèse entre 300 et 500 milliards de dollars selon les estimations.

"Nous serons le premier pays d’Europe à disposer d’un cadre juridique pour la finance islamique", a déclaré à l’AFP un porte-parole du Trésor.

Le budget 2007/08, dévoilé en mars, comportera deux mesures autorisant l’émission et l’échange de "sukuks", ou obligations islamiques. Le land allemand de Saxe-Inhalt avait émis les premières "sukuks" en Europe en 2004.

Il comportera par ailleurs des recommandations sur deux autres produits, la Musharaka dégressive (l’équivalent islamique d’un remboursement échelonné de prêt) et le Takaful (une forme de police d’assurance).

Enfin, la finance islamique sera désignée comme la priorité d’un groupe de travail établi par le Trésor.

Il s’agit pour le Royaume-Uni de "s’assurer que le système fiscal et les régulations encourageront le développement des produits conformes à la charia", et de faire du Royaume-Uni "un centre mondial de la finance islamique", a expliqué M. Balls dans un discours à la conférence Euromoney Islamic Finance.

"C’est un exemple de collaboration des secteurs privé et public, afin de parvenir à concrétiser notre ambition partagée de faire de Londres le centre des marchés internationaux de la finance islamique", a-t-il ajouté.

La deuxième sourate du Coran proscrivant l’usure, le principe de la finance islamique est de rémunérer les investisseurs en contournant le paiement et la perception d’intérêts.

Dans le cadre d’un "sukuk" par exemple, le souscripteur de l’obligation perçoit un revenu tiré de l’actif dans lequel son argent a été investi (puits de pétrole, mines, loyers immobiliers, etc.).

La Grande-Bretagne est déjà une tête de pont de la finance islamique en Europe : elle a autorisé dès 2004 la première banque de détail du secteur, l’Islamic Bank of Britain. Mais la Malaisie et le Proche-Orient (Dubaï, Bahreïn) concentrent l’essentiel de l’activité, les produits financiers islamiques servant de débouchés à l’afflux de pétrodollars depuis trois ans.

Journalisée

habiaw
Invité
« Répondre #9 le: Février 02, 2007, 11:30:53 »
Share   Modifier le messageModifier

Salem Ahlikoum wa rahma to Lah i té3éla wa barakatouhou


Pour essayé de faire avancé les choses on pourai faire une enquete aupres des musulmans de France, et leur posé la question suivante.

Seriez-vous pour la création d'une banque qui respecte les lois islamique?


Chose dite, chose faite Nabil.... Wink

Journalisée
nabil_b
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 54


Voir le profil
« Répondre #10 le: Février 02, 2007, 23:00:43 »
Share   Modifier le messageModifier

Salem ahlikoume

BarakaALLAH ou fik Habiaw, je pense que c'est les petites rivieres qui font les grd fleuves.En tout cas si une banque islamique s'installe en France je serai le premier a signé et je pense que ds mon entourage proche il y aura aussi beaucoup de monde qui suivront, a bonne entendeur...

Alors en attendant que les fleuves se créent, je conseil aux freres et soeurs qui on l'intention d'acheter des actions d'y reflechire a deux fois, car meme si cela n'est pas interdit les conditions a remplire sont pratiquement introuvable.
Journalisée
habiaw
Invité
« Répondre #11 le: Février 03, 2007, 17:09:24 »
Share   Modifier le messageModifier

Salem Ahlikoum wa rahma to Lah i té3éla wa barakatouhou

Wa fika BarakaAllah Nabil, en tout cas merci pour tes precieux conseils...!

Tu as raison, mieux vaut s'éloigner des choses douteuses tant qu'on le peu et surtout: TANT QU'ON EST AU COURANT... Undecided

Maintenant on sait... On ne sait pas TOUT mais on en sait suffisement pour prendre les bonnes decisions..  Wink
Journalisée
   

Riba
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle