Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Ablutions pour Fajr  (Lu 6936 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
mavertie
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: paris
Messages: 83



Voir le profil
« le: Mars 29, 2014, 11:01:28 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum,

J'espère que vous n'allez pas vous moquer, ma question est très sérieuse.
Voilà, lorsque je me lève le matin pour faire Fajr, je fais mes ablutions évidemment.
Cependant, il y a une chose pour laquelle je doute.
Si je me suis couchée la veille avec mes ablutions, je sais qu'il faut les refaire le matin car on ne sait jamais (emission de gaz la nuit).
Ma question est: faut-il se nettoyer les parties intimes et changer de sous vêtement aussi car est-il possible que la nuit s'écoule un peu d'urine sans qu'on s'en aperçoive?

 baraka
Journalisée
mavertie
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: paris
Messages: 83



Voir le profil
« Répondre #1 le: Mars 30, 2014, 11:25:04 »
Share   Modifier le messageModifier

Personne pour me répondre? Sad
Journalisée
Abdel-Azîz 05
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: La Terre
Messages: 66



Voir le profil
« Répondre #2 le: Mars 30, 2014, 15:42:22 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                                bismillah



                                                     Salam Alaykoum



    Soubhan' Allah c'est parfois difficile de trouver un Dalil précis mais il y a le bin sens en fait

     El Hamdoulilah

  Refaire ses ablutions au réveil est une obligation (1)

 Les sous-vêtements,tu précises bien Oukhty Wink

 N'est-il pas tout simplement souhaitable ,logique,puisqu'on dort ,de se changer les sous-vêtements ?

 Puisqu'on ignre en dormant ce qu'on a tout simplement pu faire ...

  « O croyants, quand vous vous préparez à la prière, lavez vos visages et vos mains

  jusqu'aux coudes, essuyez vos têtes et lavez vos pieds jusqu'aux chevilles »

  (sourate 5 al-mâ’ida ; verset 6).

  Abu Hurayra  Radhi Allah 'Anhou a rapporté que le Prophète  Salla-llah allahi wa salam a dit :

 
 " Allah n'accepte la prière de l'un d'entre vous en état d'impureté,

  que lorsqu'il accompli ses ablutions. "

  [Ce hadith est rapporté par (Bukhary et Muslim), Abu Dawud et Tirmidhy.]

 Concernant le (1) 

  Le sommeil invalide les ablutions, s'il est profond, causant la perte des sens,

   d'après la narration du noble compagnon, Sawfan Ibn 'Asal Al-Muradi (qu'Allah l'agrée) qui a dit :

   « Le Messager d'Allah (salla Allahou 'alayhi wa sallam) nous a ordonné de ne pas retiré nos

  chaussettes de cuir pendant trois jours et trois nuits quand nous étions en voyage, à moins que

   nous ne soyons en état d'impureté majeure (Al-Janabah), pour cause de défécation ou d'urine

  (nous n'en n'avions pas besoin) » (rapporté par At-Tirmidhi et An-Nassa'i).

   Et d'après la narration de Mu'awiyah (qu'Allah l'agrée) qui a rapporté que le Prophète

   (salla Allahou 'alayhi wa sallam) a dit :

  « L'oeil est le cordon de l'anus, alors si les deux yeux dorment, le cordon est ouvert »


   (rapporté par Ahmad, Abou Daoud et Ibn Majah).


Ainsi, il est clair que celui qui dort, que ce soit un homme ou une femme, dans la Mosquée Sacrée

 ou dans toute autre mosquée, son état de pureté est annulé et il doit renouveler ses ablutions.

   S'il prie sans ablution, sa prière n'est pas correcte. Les ablutions légales consistent à laver le visage,

  se rincer la bouche et inhaler de l'eau, laver les mains jusqu'aux coudes, essuyer la tête et les oreilles

   et laver les pieds jusqu'aux chevilles. Et il n'est pas besoin de pratiquer Al-Istinja à cause du sommeil,

  ou à cause des flatulences, ou après avoir touché ses parties intimes, ou mangé de la viande de chameau*.

   Al-Istinja et Al-Istijmar ne sont requis qu'après avoir fait ses besoins (petits et grands) -

   et ce qui se rattache à eux - avant de faire les ablutions.

Quand à la somnolence, elle n'annule pas les ablutions, car elle n'entraîne pas la perte des sens,

  et sur cela les hadiths de ce chapitre s'accordent.


Avis juridique de 'Abdel'Aziz Ibn Baz (qu'Allah lui accorde Sa miséricorde)

Extrait du magazine Ad-Da'wah n° 938 du 15/07/1404 h. correspondant au 17 avril 1984.


  L'accomplissement de la prière est soumis à certaines conditions préalables sans lesquelles

   elle n'est pas valide. Par contre, lorsque ces conditions sont remplies, le croyant peut se tenir devant

  son Seigneur pour accomplir la prière. Ces conditions sont les suivantes :

l. La pureté rituelle : Cela concerne aussi bien la propreté du corps que celle des vêtements et du lieu

  où la prière est accomplie.

2. Le port de vêtements couvrant les parties intimes du corps : Bien que cette expression désigne

  à strictement parler les parties honteuses, les parties intimes ont été définies pour l'homme comme

   la zone comprise entre le nombril et les genoux et c'est donc cette zone qu'il est préférable de couvrir;

  en ce qui concerne la femme, il s'agit de tout le corps à l'exception du visage et des mains.

3. L'arrivée de l'heure de la prière : Il n'est en effet pas permis d'accomplir une prière avant l'heure fixée.

4. L'orientation vers la qibla : Il s'agit de prier tourné en direction de la Maison Sacrée de Dieu à la Mecque.


  Le Prophète Salla-llah allahi wa salam  a dit :

  " La propreté est la moitié de la foi "

   [ Rapporté par Mouslim ]

   Il  Salla-llah allahi wa salam a dit également :

   " La clé de la prière est la pureté ; on se sacralise pour l'accomplir en prononçant le takbîr et

   on se désacralise en prononçant la salutation finale "

  [ Rapporté par Abou Daoud ]

  Un Imam nous rappelait que cette eau que l'on utilise pour les ablutions est de la Lumière

   Soubhan' Allah

 Dans le doute ,on doit faire le mieux  bismillah

 ALLAH EST SEUL SAVANT



                                                Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

53. Je ne m'innocente cependant pas, car l'âme est très incitatrice au mal, à moins que mon Seigneur, par miséricorde, [ne la préserve du péché]. Mon Seigneur est certes Pardonneur et très Miséricordieux"./ S 12
mavertie
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: paris
Messages: 83



Voir le profil
« Répondre #3 le: Mars 30, 2014, 18:33:16 »
Share   Modifier le messageModifier

 Baraka Allahou Fik mon frêre pour ta réponse,

En fait je change de sous vêtements avant de dormir c'est pour çà que je me demandais s'il fallait également les changer au réveil.
Je sais que ma question est plutot une question de bon sens que de prescription religieuse. C'est aussi pour ça que je demandais si de l'urine pouvait s'écouler lors du sommeil par exemple.
Je m'excuse pour ma question mais je n'ose la poser à personne de mon entourage.
Je fais bien mes ablutions mais je voulais savoir s'il fallait nettoyer les partie intimes et changer les sous vetements aussi après avoir dormi.
Journalisée
Abdel-Azîz 05
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: La Terre
Messages: 66



Voir le profil
« Répondre #4 le: Mars 31, 2014, 05:15:10 »
Share   Modifier le messageModifier

Baraka Allahou Fik mon frêre pour ta réponse,

En fait je change de sous vêtements avant de dormir c'est pour çà que je me demandais s'il fallait également les changer au réveil.
Je sais que ma question est plutot une question de bon sens que de prescription religieuse. C'est aussi pour ça que je demandais si de l'urine pouvait s'écouler lors du sommeil par exemple.
Je m'excuse pour ma question mais je n'ose la poser à personne de mon entourage.
Je fais bien mes ablutions mais je voulais savoir s'il fallait nettoyer les partie intimes et changer les sous vetements aussi après avoir dormi.

bismillah


                                                            Salam Alaykoum



   Wa fiki Baarka Allah Oukhty wa  El Hamdoulilah

  Tout peut arriver pendant le sommeil et voivi une Fatwa qui peut t'éclaircir

   InchAllah

  Perso je me change pour le soir et la matin je change encore de sous-vêtements

 
  Ghusl

Quand le Ghusl (grande ablution) devient obligatoire et quand il est recommandé
La façon la plus parfaite de faire Ghusl
Les obligations et les sunna du Ghusl
Remarques importantes


Quand le Ghusl (grande ablution) devient obligatoire et quand il est recommandé

Laver le corps tout entier est nécessaire(obligatoire) dans les cas suivants : écoulement séminal(que cela soit en éveil(à cause du plaisir normal) ou en sommeil(pollution nocturne) et non à cause d'une maladie ou du froid ou de l'effet de l'immersion dans de l'eau chaude...), relations sexuelles, cessation des règles, cessation des lochies après une naissance.
L'émission du sperme à cause d'une maladie ou du froid ou de l'effet de l'immersion dans de l'eau chaude invalidera seulement la petite ablution.

Quelques situations où il est recommandé de faire ghusl : pour la prière du vendredi(juste avant d’aller à la mosquée), pour la prière de l'Aïd (les deux fêtes),quand une personne se convertit à l'Islam (l’avis le plus connu dans l’école malikite est que ce Ghusl est obligatoire dans ce cas :voir Mawâhib al-jalîl tome I page 45) ...


Si ghusl est nécessaire, vous devez le faire avant la prochaine prière obligatoire. Si c'est impossible, alors purifiez-vous avec Tayammum pour la prière jusqu'à ce que vous puissiez faire ghusl.

Quand faut-il refaire ses petites ou grandes ablutions ? (Ibn abî Zayd Al-qirâwânî)

L’ablution (la petite) est obligatoire à la suite de la sortie, par l’une des deux issues, d’urine, de féces (Ghâit) ou de vent (rîh’’), ou de la sortie par la verge, de liquide prostatique (madhy) ou de liquide post-urinaire (wady).
Le madhy est un liquide blanc et subtil émis lors de la jouissance avec érection pendant les caresses amoureuses ou au souvenir de ces caresses(il faudra procéder au lavage complet de la verge du madhy). Quant au wady, c’est un liquide blanc et épais émis immédiatement après la miction. Son émission entraîne la même obligation que l’urine.
Quand au maniyy (sperme), c’est le liquide jaillissant qui sort au moment de la jouissance majeure dans le coït. Son odeur rappelle celle du pollen du palmier mâle. Le liquide (sexuel) émis par la femme est un liquide subtil et jaune dont l’émission nécessite la purification de tout le corps par lavage, comme à la suite des menstrues (hayd). Quand au sang menstruiforme (Istihâda), il entraîne seulement l’obligation de l’ablution. Pour la femme atteinte de pertes de ce genre et pour l’homme atteint d’incontinence d’urine, l’ablution est recommandée avant chaque prière.
L’ablution(la petite) est encore obligatoire à la suite d’obnubilation de la raison par un sommeil profond, à la suite d’un évanouissement ou de l’ivresse ou d’un excès de démence. Elle est encore rendue obligatoire par l’attouchement ou le contact corporel ou le baiser si ces gestes sont faits en vue de la jouissance (ou dans l’intention du désir), ou pour l’homme quand il s’est touché la verge. Si la femme touche ses propres parties sexuelles, il y a divergence sur le point de savoir si cela entraîne l’obligation de l’ablution (l’opinion prévalente est que cela n’entraîne pas l’obligation de l’ablution pour elle).

La purification par lavage (ghusl ou la grande ablution) est obligatoire, comme nous l’avons dit, à la suite de l’émission de sperme avec jouissance et ce pendant le sommeil ou à l’état de veille, tant par l’homme que par la femme. Elle est encore obligatoire lors de la cessation de l’écoulement du sang des menstrues ou des lochies (nifâs) ou par suite de l’intromission (de la totalité) du gland dans les parties sexuelles ou érotogènes même sans éjaculation.


La façon la plus parfaite de faire Ghusl

La façon la plus parfaite de faire Ghusl :

Se mettre dans un endroit propre (ceci est mandûb).Laver les deux mains et enlever les souillures.
Emettre l'intention[1] (de se débarasser de la grande impureté ou pour pouvoir accomplir les actes cultuels(empéchés par la grande impureté) ou d'accomplir l’obligation du lavage rituel), puis dire : « bismillah » et laver les parties intimes (laver ainsi le sexe en premier pour ne plus le toucher après (ou pendant) les petites ablutions). Puis faire les petites ablutions normalement (on peut retarder le lavage des pieds jusqu’à la fin du Ghusl). Ensuite laver la tête trois fois, faire bien attention aussi pour que l'eau pénètre bien à la racine des cheveux(en frottant) puis laver les oreilles puis la barbe en faisant bien pénétrer l’eau à son intérieure (à la racine et la peau en frottant), puis laver le cou, les épaules puis les aisselles puis le nombril (en utilisant son doigt pour atteindre son creux) puis le dos... Ensuite laver le côté droit du corps puis le côté gauche, puis la jambe droite et la jambe gauche...(Commencer de préférence donc par les parties supérieures droites du corps.)
Chaque partie du corps doit être frictionnée avec de l'eau(y compris les parties cachées comme l'aisselle, le nombril, sous les deux genoux, l’entrejambe…) en y passant bien la main (les mains) ou un instrument (corde ou serviette ou autre semblable).

Notez que la femme n'est pas obligée de défaire ses cheveux (s'ils sont tressés ) en faisant le ghusl, en raison du hadith d'Umm Salama (radyallahu 'anha) rapporté dans le Sahîh Muslim dans lequel elle avait demandé au Prophète : « ô messager d'Allah, je suis une femme avec beaucoup de tresses. Dois-je les défaire en faisant le ghusl, en raison de l'impureté sexuelle (Janaba) et des menstrues ?» Il (sallallahu 'alayhi wa sallam) a répondu : « non. Il t'est suffisant de verser trois poignées d'eau sur ta tête
  • [et frictionner]… » Ceci dans le cas où les tresses n’empêchent pas l’eau de pénétrer à l’intérieur (à la peau), sinon(dans le cas contraire) il faudra les défaire…[**]

On verra plus loin la distinction entre les obligations et les sunnas du Ghusl.

  • Extrait du Hadîth rapporté par Muslim (1/259) kitâb al-hayd : bâb hukm dafâir al-mughtasila: Hadîth:58/330.
[**]Hâshiyat At-tâlib Belhaj 'alâ Mayyâra tome I page:124. Et voir aussi Al-Fiqh 'alâ al-madhâhib al-arba'a d'Al-Jazîrî tome I page 104.


Notes:
[1]L’intention (an-niyya) est un acte du cœur qui différencie et distingue l’habitude ou l’acte de la vie courante (‘âda), du culte (‘ibâda). L'intention accompagne le début du Ghusl.


Les obligations et les sunna du Ghusl

Ibn ’âshir dit à propos du Ghusl:

78 Les wâjibs (obligations) du ghusl sont : (1) l’intention (au début), | (2) exécuter les diverses parties du bain rituel (ghusl) sans discontinuité (avec enchaînement: (al-fawru)), (3) passer (sa main ou un instrument) sur toute la surface du corps, et (4) frotter entre les poils (et cheveux) (pour que l'eau ateigne la peau).

79 Les parties cachées (du corps) comme (sous les) deux genoux, | l'aisselle, l’entrejambe,le nombril... : doivent être aussi lavées en y passant la main ou un instrument (corde ou serviette ou autre semblable).

80 Atteins ce qui est difficile en employant une serviette | ou quelque chose de semblable, comme une corde – ou demande à quelqu'un -(parmi ceux pour qui il est licite de voir (et toucher) les endroits concernés(entre le nombril et le genoux s'il s'agit de ses membres) : comme ton épouse…) -(de te frotter). Sinon si les endroits concernés ne sont pas entre le nombril et le genoux et que cette nudité est couverte, il pourra demander à quiconque de frotter avec l'instrument (comme son frère)...

Sunnah (choses recommandées ou traditions prophètiques) du Bain de Purification (ou du bain rituel ou de la grande ablution (ghusl))


81 Ses sunnahs sont (1) rincer la bouche, (2) laver les deux mains | au début, (3) inhaler l'eau dans le nez puis l’expulser en expirant, et (4) mouiller (légèrement) [le mash] les trous (l’intérieur) des deux oreilles ; quant aux parties extérieures (apparentes) des oreilles : elles doivent être obligatoirement lavées sur leurs deux faces en tant qu’obligation.

82 Ses mandûbs (les choses préférables) sont (1) débuter par laver les impuretés, | (2) (commencer par dire) Bismillah, (3) laver la tête trois fois, de même

83 (4) laver les membres de l'ablution d’abord, (5) utiliser un minimum d’eau,| et (6) commencer par les parties supérieures droites du corps –

84 Commencer par laver les parties intimes (sexe), puis s’abstenir | de toucher le sexe avec l'intérieur ou le côté des paumes –

85 ou des doigts. Si on le touche, | refaire l'ablution (petite ablution) qui a été effectuée.

(Actes qui rendent nécessaire le Bain de Purification)

86 Les actes qui l'obligent sont (1) la menstruation, (2) le saignement postnatal, (3) l'éjaculation avec jouissance, | et (4) la disparition de la tête du pénis dans un trou corporel inférieur (relation sexuelle).

87 Les deux premiers actes rendent les rapports vaginaux illicites jusqu'au | bain et les deux derniers empêchent (de réciter) le Coran en arabe.

88 Tous (les quatre) empêchent de rester dans la mosquée. Les dispositions en cas d’oubli dans le Ghusl sont semblables à celles de l’oubli dans la petite ablution sauf une : si la personne oublie de laver une partie de son corps et qu’il s’en rappelle tout de suite après : il lavera seulement cette partie sans (re)faire la suite (ni refaire le Ghusl).[2]
Il en est de même si on se rappelle de l’oubli après un long moment.
Mais s’il ne s’en rappelle qu’après sa prière, il lave la partie oubliée et refait cette prière.



Note:

[2]Ibn Masoud rapporte qu’un homme est venu intérroger le Prophète (paix et salut sur lui) sur celui qui fait le bain rituel en oubliant une partie (par erreur) ce qu’il doit faire ? Le prophète répondit alors : « il lave cet endroit (oublié) puis fais sa prière » (Majma’ az-zawâid d’al-Haythamî (1/278) et il a dit que les transmetteurs de ce hadîth sont dignes de confiance).

Remarques importantes

Remarques importantes :

On ne peut pas toucher le Livre du Coran(en arabe) ni le lire si on est en état d’impureté majeure (Junub)
  • sauf pour la femme qui a ses règles ou celle qui a les lochies : elle peut lire le Coran mais elle ne doit pas le toucher: sauf pour la science (l’enseignement) ou l’appentissage comme celle qui apprend aux enfants :celle ci peut toucher le Livre du Coran (en arabe) en plus de sa lecture.
On ne peut pas rester à la mosquée si on est en état d’impureté majeure, de menstrues ou de lochies, jusqu’à ce qu’on fasse le bain rituel (Ghusl).

  • Sauf s'il s'agit de lire un verset pour se protéger ou pour l'argumentation d'un statut légal.

Notez également que la femme n'est pas obligée de défaire ses cheveux (s'ils sont tressés ) en faisant le ghusl, en raison du hadith d'Umm Salama (radyallahu 'anha) rapporté dans le Sahîh Muslim dans lequel elle avait demandé au Prophète : « ô messager d'Allah, je suis une femme avec beaucoup de tresses. Dois-je les défaire en faisant le ghusl, en raison de l'impureté sexuelle (Janaba) et des menstrues ?» Il (sallallahu 'alayhi wa sallam) a répondu : « non. Il t'est suffisant de verser trois poignées d'eau sur ta tête[**] [et frictionner]… » Ceci dans le cas où les tresses n’empêchent pas l’eau de pénétrer à l’intérieur (à la peau), sinon(dans le cas contraire) il faudra les défaire…[***]

[**]Extrait du Hadîth rapporté par Muslim (1/259) kitâb al-hayd : bâb hukm dafâir al-mughtasila: Hadîth:58/330.
[***]Hâshiyat At-tâlib Belhaj 'alâ Mayyâra tome I page:124. Et voir aussi Al-Fiqh 'alâ al-madhâhib al-arba'a d'Al-Jazîrî tome I page 104.


 Qu' allah AN-NOUr nous Guide



                                            Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
 
Journalisée

53. Je ne m'innocente cependant pas, car l'âme est très incitatrice au mal, à moins que mon Seigneur, par miséricorde, [ne la préserve du péché]. Mon Seigneur est certes Pardonneur et très Miséricordieux"./ S 12
mavertie
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: paris
Messages: 83



Voir le profil
« Répondre #5 le: Mars 31, 2014, 09:52:29 »
Share   Modifier le messageModifier

 Baraka Allahou Fik mon frêre,

C'est plus que clair!
Journalisée
Maria.A
Invité
« Répondre #6 le: Mars 31, 2014, 11:21:46 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

Barak'Allah Oufiki Oukhty pour cette question loin d'être marrante au contraire !  Wink

 Baraka Allahou Fik Akhy pour ces réponses !

 Salam Alaykoum
Journalisée
Abdel-Azîz 05
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: La Terre
Messages: 66



Voir le profil
« Répondre #7 le: Août 07, 2014, 08:10:48 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                              bismillah


                                                       Salam Alaykoum



 Wa fikum Baaraka Allah mes chères Soeurs wa  El Hamdoulilah

 Smahili un an après  Cheesy



                                                             
Journalisée

53. Je ne m'innocente cependant pas, car l'âme est très incitatrice au mal, à moins que mon Seigneur, par miséricorde, [ne la préserve du péché]. Mon Seigneur est certes Pardonneur et très Miséricordieux"./ S 12
   

La prière- as Salate
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle