Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: [Le Prophète Issa] L'Histoire du Prophète Jésus  (Lu 12284 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
habiaw
Invité
« le: Mars 06, 2007, 12:56:27 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Ahlikoum wa rahma to Lah i té3éla wa barakatouhou


1/INTRODUCTION
L'Islam n'est pas une nouvelle religion, mais la confirmation de tous les messages de Dieu. Nous croyons en tous les prophètes et nous considèront 'Issa également comme un Prophète.

Le Coran, Sourât 3 verset 84
Dis : «Nous croyons en Dieu, à ce qu'on a fait descendre sur nous, à ce qu'on a fait descendre sur Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et les Tribus, et à ce qui a été apporté à Moïse, à Jésus et aux prophètes, de la part de leur Seigneur : nous ne faisons aucune différence entre eux; et c'est à Lui que nous sommes Soumis».


Toutefois, nous attestons qu'un dernier prophète est venu livrer le Dernier Testament, le Coran, à l'humanité. Ce dernier prophète est Muhammad (saws) .
Il est très important de mentionner qu'il ne faut pas faire de distinction entre les Prophètes. Tous ont apporté le message de Dieu, Abraham comme 'Issa, donc, aucun ne peut être déclaré supérieur comme nous le dit le Coran : nous ne faisons aucune différence entre eux.


2/L'IMMACULEE CONCEPTION
Nous croyons en la vierge Marie (Mariyam) et en l'immaculée conception. Voici quelques extraits du Coran à ce sujet :

Le Coran : Sourât 19 Versets 19->22
Il (Gabriel) dit : «Je suis en fait un Messager de ton Seigneur pour te faire don d'un fils pur».
Elle (Marie) dit : «Comment aurais-je un fils, quand aucun homme ne m'a touchée, et je ne suis pas prostituée ? »
Il dit : «Ainsi sera-t-il ! Cela M'est facile, a dit ton Seigneur ! Et Nous ferons de lui un signe pour les gens, et une miséricorde de Notre part. C'est une affaire déjà décidée».


Elle devient donc enceinte [de l'enfant], et elle se retira avec lui en un lieu éloigné.

Le Coran : Sourât 3 versets 47->49
Elle (Marie) dit : «Seigneur ! Comment aurais-je un enfant, alors qu'aucun homme ne m'a touchée ? » 
Allah (تعالى) dit : «C'est ainsi ! dit-Il. Dieu crée ce qu'Il veut. Quand Il décide d'une chose, Il lui dit seulement : «Sois»; et elle est aussitôt. «Et (Dieu) lui enseignera l'écriture, la sagesse , la Thora et l'Évangile, et Il sera le messager aux enfants d'Israël, [et leur dira]: «En vérité, je viens à vous avec un signe de la part de votre Seigneur. Pour vous, je forme de la glaise comme la figure d'un oiseau, puis je souffle dedans : et, par la permission de Dieu, cela devient un oiseau. Et je guéris l'aveugle-né et le lépreux, et je ressuscite les morts, par la permission de Dieu. Et je vous apprends ce que vous mangez et ce que vous amassez dans vos maisons. Voilà bien là un signe, pour vous,si vous êtes croyants !»


Comme vous pouvez le lire, la naissance de 'Issa ainsi que tous les autres miracles qu'il a accomplis étaient des signes pour l'humanité. Malgré cela, plusieurs ont refusé de le reconnaître comme messager d'Alla ta3éla.
Pourtant 'Issa est venu avec des preuves claires provenant du Seigneur.


3/ 'ISSA REVIENDRA-T-IL A LA FIN DES TEMPS ?
'Issa reviendra bel et bien à la fin des temps pour détruire Al Dajjal (l'antéchrist) -Les chrétiens le croient aussi- Le prophète Muhammad (saws) a longuement décrit aux premiers musulmans comment 'Issa rétablira la justice sur la terre à son retour Incha'Allah. 'Issa n'est pas mort. Allah l'a ramené vers Lui avant sa mort et il reviendra à la fin des temps pour accomplir la volonté de Dieu.

Le Coran : Sourât 3 verset 55
- (Rappelle-toi) quand Dieu dit :
 «Ô Jésus, certes, Je vais mettre fin à ta vie terrestre t'élever vers Moi, te débarrasser de ceux qui n'ont pas cru et mettre jusqu'au Jour de la Résurrection, ceux qui te suivent au-dessus de ceux qui ne croient pas.
Puis, c'est vers Moi que sera votre retour, et Je jugerai, entre vous, ce sur quoi vous vous opposiez.»



4/ LE ROLE DE 'ISSA
Le rôle de 'Issa fut bien noble. Il livra à l'humanité le message de Dieu. Une tâche ardue, mais il fut un homme pieux qui se soumettait à son Seigneur. Voici un verset du Coran à ce sujet :

Le Coran : Sourât 5 verset 46
- Et Nous avons envoyé après eux Jésus, fils de Marie, pour confirmer ce qu'il y avait dans la Thora avant lui. Et Nous lui avons donné l'Évangile, où il y a guide et lumière, pour confirmer ce qu'il y avait dans la Thora avant lui, et un guide et une exhortation pour les pieux.
 

Wa Allah oua 3alam
« Dernière édition: Septembre 27, 2008, 17:19:16 par LEtoileSourit » Journalisée
muslimclassic
Invité
« Répondre #1 le: Septembre 16, 2007, 11:40:00 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

Que représente ’Issa (Jésus), alayhi salat wa salam, pour nous ?

Beaucoup de nos frères et soeurs ont des fausses croyances au sujet de ’Issa (Jésus), ’alayhi salat wa salam, en raison de leur manque de science à ce sujet. Certains pensent qu’il était chrétien, d’autres qu’il a été tué et crucifié. Tout ceci est bien évidemment faux et est bien éclairé dans la réponse que Sheikh Al-Uthaymine donna au sujet de la croyance que nous devons avoir envers ce noble messager d’Allah, à savoir ’Issa (Jésus), ’alayhi salat wa salam, qui, comme tous les messagers et prophètes, était soumis à Allah (muslim) et a appelé à l’adoration d’Allah, Seul, sans rien ne lui associer.


--------------------------------------------------------------------------------

Son éminence fut questionnée : « Quelle doit être la croyance des musulmans (ceux qui se soumettent à Allah) au sujet de ’Issa fils de Mariam (Jésus fils de Marie), ’alayhi salat wa salam ? »

Réponse : Font partie de cette croyance que doivent avoir tous les musulmans l’ensemble des points suivants :


Qu’il est un des nobles messagers d’Allah, Exalté soit-Il.


Qu’il fait même partie des cinq plus importants messagers que sont, Mohammad, Salla-llah allahi wa salam, Ibrahim (Abraham), Nouh (Noé), Moussa (Moïse) et ’Issa (Jésus) ; qu’Allah a évoqués à deux endroits dans son livre (le Coran), dans la sourate Al-Ahzab : « Lorsque nous prîmes des prophètes leur engagement, de même que de toi, de Noé, d’Abraham, de Moïse et de Jésus fils de Marie, et Nous avons pris d’eux un engagement solennel » [1] et dans la sourate Ach-choura : « Il vous a légiféré en matière de religion, ce qu’Il avait enjoint à Noé, ce que Nous t’avons révélé, ainsi que ce que Nous avons enjoint à Abraham, à Moïse et à Jésus : « Etablissez la religion ; et n’en faîtes pas un sujet de divisons » ». [2]


Qu’il est un être humain parmi les fils d’Adam, enfanté d’une mère qui n’a jamais été approchée par un homme, un serviteur d’Allah et Son messager. De ce fait, il ne doit pas être adoré et il est véridique. Il, ’alayhi salat wa salam, ne possède en aucun cas des spécificités propres à Allah. Il est, au contraire, comme Allah dit : « Il (Jésus) n’était qu’un serviteur que Nous avions comblé de bienfaits et que Nous avons désigné en exemple aux enfants d’Israël » [3]. Il, ’alayhi salat wa salam, n’a pas ordonné son peuple de le considérer, ainsi que sa mère, comme une divinité en dehors d’Allah, au contraire, il dit à son peuple ce qu’Allah lui ordonna de dire : « Adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur » [4].


Qu’Allah, Exalté soit-il, l’a crée par Sa parole, comme le mentionne le verset : « Pour Allah, Jésus est comme Adam qu’Il créa de poussière, puis Il lui dit : "Sois" : et il fut. » [5]


Qu’il n’y aucun messager entre lui et Mohamad,  Salla-llah allahi wa salam, Allah dit à ce sujet : « Et quand Jésus fils de Marie dit :" Ô enfants d’Israël, je suis vraiment le messager d’Allah (envoyé) à vous, confirmateur de ce qui, dans la Thora, est antérieur à moi, et annonciateur d’un messager à venir après moi, dont le nom sera Ahmad. Puis quand celui-ci vint à eux avec des preuves évidentes, ils dirent, "C’est là une magie manifeste" ». [6]


Que la foi de l’un d’entre nous ne sera jamais complète [7] tant que nous ne croirons pas que ’Issa (Jésus) est un serviteur et un messager d’Allah, tant que nous ne l’innocenterons pas, ni ne l’élèverons pas au dessus de la description que les Juifs ont faite de lui en disant qu’il est le fils d’une prostituée et adultérin (fruit d’une relation d’adultère), qu’Allah nous en préserve, alors qu’Allah l’a innocenté de cela.

Les musulmans se désolidarisent également de la voie empruntée par les Chrétiens qui se sont égarés dans la compréhension de ce que devraient être vraiment ’Issa (Jésus) ainsi que sa mère (Marie) en les considérant comme des divinités en dehors d’Allah.
Certains d’entre eux disent qu’il est le fils d’Allah, d’autres, qu’il est un élément de la trinité.

Quant à ce qui a trait à son assassinat et sa crucifixion, Allah, Exalté soit-Il, a démenti le fait qu’il aurait pu être tué ou crucifié et ceci de façon claire et formelle lorsqu’Il, Exalté soit-il, dit : « et à cause de leur parole : "Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le messager d’Allah" .Or, ils ne l’ont, ni tué, ni crucifié, mais ce n’était qu’un faux semblant ! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l’incertitude : ils n’en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l’ont certainement pas tué, mais Allah l’a élevé vers Lui. Et Allah est Puissant et Sage. Il n’y aura personne, parmi les gens du Livre, qui n’aura pas foi en lui, avant sa mort. Et au Jour de la Résurrection, il sera témoin contre eux » [8].

Donc, celui qui croit sciemment que "Issa (Jésus), fils de Mariam (Marie)", ’alayhi salat wa salam, fut tué et crucifié, se met en contradiction avec le Coran et celui qui se met sciemment en contradiction avec le Coran devient mécréant. Nous croyons, donc, que ’Issa (Jésus), alayhi salat wa salam, ne fut, ni tué, ni crucifié.
Au contraire, nous disons : "les Juifs ont commis le péché de l’assassinat et de la crucifixion en ce sens qu’ils ont prétendu avoir tué le Christ, ’Issa (Jésus) fils de Mariam (Marie), le messager d’Allah alors qu’ils ne l’ont pas tué dans les faits. Ils tuèrent et crucifièrent, en fait, une personne d’entre eux (les Juifs) qui ressemblait à ’Issa (Jésus).
Personne qu’Allah avait déterminée au peuple juif de par sa forte ressemblance à ’Issa (Jésus) et ils dirent : "certes, nous avons tué le Christ, ’Issa (Jésus) fils de Mariam (Marie), le messager d’Allah. Les Juifs commirent , donc, le péché de l’assassinat et de la crucifixion en admettant eux-mêmes avoir fait cela. Allah a innocenté et préservé ’Issa (Jésus) de cela, l’a élevé, Exalté soit-Il, au ciel auprès de Lui, et il redescendra à la fin des temps sur terre en appliquant la loi d’Allah avec laquelle est venu le prophète Mohammad,  Salla-llah allahi wa salam, puis il mourra sur terre, y sera enterré puis sera ressuscité comme tous les descendants d’Adam comme il est mentionné dans la parole d’Allah : « C’est d’elle (la terre) que Nous vous avons crées, et en elle Nous vous retournerons, et d’elle, Nous vous ferons sortir une fois encore »« Là, dit Allah, vous vivez, là vous mourrez, et de là, on vous fera sortir
» [9].
 [10] et encore la parole d’Allah :

_________________
[1] Sourate 33, Verset 7.
[2] Sourate 42, Verset 13.
[3] Sourate 43, verset 59.
[4] Sourate 5, verset 117.
[5] Sourate 3, verset 59.
[6] Sourate 61, verset 6.
[7] correction du traducteur : valide
[8] Sourate 4, verset 157 à 159.
[9] Sourate 7,verset 25.
[10] Sourate 20, verset 55.


--------------------------------------------------------------------------------
Source :
 "Fatawa al ’aqîda, question 334, page 589"
Auteur : 
Sheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Uthaymine, rahimahou Allah
Traduction : 
Abou Abdillah




Journalisée
muslimclassic
Invité
« Répondre #2 le: Octobre 21, 2007, 20:09:04 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah


Sa mère est Maryam fille de 'Imrân
Allâh ( Razza wa jal) a dit  : {Car tu n'étais pas là lorsqu'ils jétaient leurs calames pour décider qui se chargerait de Marie ! Tu n'étais pas là non plus lorsqu'ils se disputaient.} (3/44)


Sa mère reçu la nouvelle de sa naissance de la part des anges
Allâh ( Razza wa jal) a dit  : {(Rappelle-toi,) quand les anges dirent : "Ô Marie, voilà qu'Allâh t'annonce une parole de Sa part : son nom sera "al-Masih" "'Isa", fils de Marie, illustre ici-bas comme dans l'au-delà, et l'un des rapprochés d'Allah". Il parlera aux gens, dans le berceau et en son âge mûr et il sera du nombre des gens de bien". - Elle dit : "Seigneur ! Comment aurais-je un enfant, alors qu'aucun homme ne m'a touchée ?" - "C'est ainsi !" dit-Il. Allâh crée ce qu'Il veut. Quand Il décide d'une chose, Il lui dit seulement : "Sois"; et elle est aussitôt. "Et (Allah) lui enseignera l'écriture, la sagesse, la Thora et l'évangile} (3/45-48)


Maryam fait parti des quatre femmes qui ont atteint la perfection
Allâh ( Razza wa jal) a dit  : {(Rappelle-toi) quand les anges dirent : "ô Marie, certes Allâh t'a élue au-dessus des femmes des mondes. ô Marie, obéis à Ton Seigneur, prosterne-toi, et incline-toi avec ceux qui s'inclinent".} (3/42-43)

Le Prophète ( Salla-llah allahi wa salam) a dit : "La meilleure des femmes est Maryam, la fille de 'Imran, ensuite Fatimah la fille de Mouhammad, ensuite Khadijah, la fille de Khouwaylid ensuite 'Assiyah la fille de Mouzahim". ('Abd Al-Barr)


Il est né miraculeusement sans père
Allâh (تعالى) a dit : {Pour Allah, Jésus est comme Adam qu'Il créa de poussière, puis Il lui dit "Sois" : et il fut.} (3/59)


La manière dont sa mère accoucha
Allâh ( Razza wa jal) a dit : {Mentionne, dans le Livre (le Coran), Marie, quand elle se retira de sa famille en un lieu vers l'Orient. Elle mit entre elle et eux un voile. Nous lui envoyâmes Notre Esprit (Gabriel), qui se présenta à elle sous la forme d'un homme parfait. Elle dit : "Je me réfugie contre toi auprès du Tout Miséricordieux. Si tu es pieux, [ne m'approche point]. Il dit : "Je suis en fait un Messager de ton Seigneur pour te faire don d'un fils pur". Elle dit : "Comment aurais-je un fils, quand aucun homme ne m'a touchée, et je ne suis pas prostituée ?"Il dit : "Ainsi sera-t-il ! Cela M'est facile, a dit ton Seigneur ! Et Nous ferons de lui un signe pour les gens, et une miséricorde de Notre part. C'est une affaire déjà décidée". Elle devient donc enceinte [de l'enfant], et elle se retira avec lui en un lieu éloigné. Puis les douleurs de l'enfantement l'amenèrent au tronc du palmier, et elle dit : "Malheur à moi ! Que je fusse morte avant cet instant ! Et que je fusse totalement oubliée !"Alors, il l'appela d'au-dessous d'elle, [lui disant : ] "Ne t'afflige pas. Ton Seigneur a placé à tes pieds une source. Secoue vers toi le tronc du palmier : il fera tomber sur toi des dattes fraîches et mûres. Mange donc et bois et que ton oeil se réjouisse ! Si tu vois quelqu'un d'entre les humains, dis [lui : ] "Assurément, j'ai voué un jeûne au Tout Miséricordieux : je ne parlerai donc aujourd'hui à aucun être humain".} (19/16-26)

La dame honorable Maryam (as) s'était éloignée des gens et s'était retrouvée seule loin de sa famille pour accomplir une nécessité. Elle était sortie en direction de l'est du mihrab honoré dans lequel elle adorait Allâh (t), jusqu'à parvenir à un endroit près du levant où le soleil qui se levait avait envoyé ses rayons d'or et l'avait recouverte, au point qu'aucune des créatures ne pouvait la voir. C'est alors que Allâh soubhanahou wa ta'ala a envoyé l'ange chargé de la révélation, Jibril (as) sous l'aspect d'un jeune homme, parfait, blanc de visage. Maryam (as) pensa qu'il s'agissait d'un homme. Elle eut peur qu'il lui porte un tort ou une nuisance. Elle lui dit alors : " Si tu es pieux, ne me fais pas de mal. " Alors Jibril la tranquillisa ; il lui apprit que Allâh ta'ala l'avait envoyé auprès d'elle pour lui accorder un enfant vertueux et pur. C'est alors que Maryam (as) a dit, par surprise et pour demander à être renseignée : " Comment aurai-je un enfant alors qu'aucun époux ne m'a approchée et que je ne suis pas de celles qui commettent les grands péchés et font la fornication ? ". L'ange de la révélation, Jibril (as) lui répondit : " C'est ainsi que ton Seigneur l'a prédestiné, certes la création d'un enfant sans père est chose facile, afin qu'il soit un signe pour les gens et une preuve de Sa toute-puissance soubhanahou wa ta'ala et pour en faire une miséricorde pour ceux qui le suivraient et croiraient en sa véracité et en lui. "

Lorsque vint le moment d'accoucher pour Maryam (as), elle eut des contractions, c'est-à-dire les douleurs que les femmes éprouvent lorsqu'elles sont prêtes d'accoucher et ces douleurs l'amenèrent jusqu'à un tronc de palmier. Sa tristesse et son chagrin étaient devenus intenses. Elle dit : "Puisse-je être morte avant ce jour et n'avoir rien été". C'est alors que la libération et la facilité vinrent après la difficulté. L'ange Jibril (as), l'ange chargé de la révélation vint à elle sur ordre d'Allâh ta'ala, il la tranquillisa et l'appela d'en bas, de l'endroit où elle se trouvait et lui dit (Alla tahzani) c'est-à-dire : de ne pas te chagriner. Car le chagrin avait pris Maryam (as) du fait qu'elle avait accouché sans avoir de mari et en raison de la rudesse de l'endroit où elle avait mis au monde son nouveau-né Jésus le Messie (as). Il n'y avait en effet ni nourriture, ni boisson ni aucune eau pour se laver. Jibril (as) la tranquilisa et lui annonça la bonne nouvelle que Allâh (t) avait fait couler en dessous d'elle une petite rivière d'eau douce, pour elle, et qu'Il lui avait demandé de secouer le tronc du palmier afin que les dates tombent sur elle, afin qu'elle mange et qu'elle boive de ce que Allâh (t) lui avait accordé comme subsistance, qu'elle se réjouisse et qu'elle soit heureuse de son beau nouveau-né Jésus (as) et qu'elle dise à quiconque l'interrogerait au sujet de son enfant qu'elle a fait un vœu envers le Très-Miséricordieux de ne parler à personne.



Malgré sa naissance miraculeuse, il n'a rien de la divinité
Allâh ( Razza wa jal) a dit : {Le Messie Jésus, fils de Marie, n'est qu'un Messager d'Allah, Sa parole qu'Il envoya à Marie, et un souffle (de vie) venant de Lui. Croyez donc en Allâh et en Ses révélations. Et ne dites pas "Trois". Cessez ! Ce sera meilleur pour vous. Allâh n'est qu'un Allâh unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant. Jamais le Messie ne trouve indigne d'être un serviteur d'Allah, ni les anges rapprochés [de Lui].} (4/171-172)

Allâh ( Razza wa jal) a dit : {Certes sont mécréants ceux qui disent : "Allah, c'est le Messie, fils de Marie !" - Dis : "Qui donc détient quelque chose d'Allâh (pour L'empêcher), s'Il voulait faire périr le Messie, fils de Marie, ainsi que sa mère et tous ceux qui sont sur la terre ?... A Allâh seul appartient la royauté des cieux et de la terre et de ce qui se trouve entre les deux". Il crée ce qu'Il veut. Et Allâh est Omnipotent.} (5/17)

Allâh ( Razza wa jal) a dit : {Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent : "En vérité, Allâh c'est le Messie, fils de Marie." Alors que le Messie a dit : "Ô enfants d'Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur". Quiconque associe à Allâh (d'autres divinités) Allâh lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs !} (5/72)

Allâh ( Razza wa jal) a dit : {Le Messie, fils de Marie, n'était qu'un Messager. Des messagers sont passés avant lui. Et sa mère était une véridique. Et tous deux consommaient de la nourriture. Vois comme Nous leur expliquons les preuves et puis vois comme ils se détournent.} (5/75)

Allâh ( Razza wa jal) a dit : {Tel est Issa (Jésus), fils de Marie : parole de vérité, dont ils doutent. Il ne convient pas à Allâh de S'attribuer un fils. Gloire et Pureté à Lui ! Quand Il décide d'une chose, Il dit seulement : "Soi !" et elle est. "Certes, Allâh est mon Seigneur tout comme votre Seigneur. Adorez-le donc. Voilà un droit chemin".} (19/34-36)

Allâh ( Razza wa jal) a dit : {Il (Jésus) n'était qu'un Serviteur que Nous avions comblé de bienfaits et que Nous avions désigné en exemples aux Enfants d'Israël.} (43/59)


Les fils d'Isrâil accusèrent sa mère d'avoir eu cet enfant par un adultère
Allâh ( Razza wa jal) a dit : {Et à cause de leur mécréance et de l'énorme calomnie qu'ils prononcent contre Marie.} (4/156)

Allâh ( Razza wa jal) a dit : {Puis elle vint auprès des siens en le portant [le bébé]. Ils dirent : "ô Marie, tu as fait une chose monstrueuse ! Sœur de Haroun, ton père n'était pas un homme de mal et ta mère n'était pas une prostituée".} (19/27-28)


Il parla à sa naissance
Allâh ( Razza wa jal) a dit : {Elle fit alors un signe vers lui [le bébé]. Ils dirent : "Comment parlerions-nous à un bébé au berceau ?" Mais [le bébé] dit : "Je suis vraiment le serviteur d'Allah. Il m'a donné le Livre et m'a désigné Prophète. Où que je sois, Il m'a rendu béni; et Il m'a recommandé, tant que je vivrai, la prière et la Zakat; et la bonté envers ma mère. Il ne m'a fait ni violent ni malheureux. Et que la paix soit sur moi le jour où je naquis, le jour où je mourrai, et le jour où je serai ressuscité vivant".} (19/29-33)


Il fut aidé par Gabriel (alayi wa salam)
Allâh ( Razza wa jal) a dit : {Et Nous avons donné des preuves à Jésus fils de Marie, et Nous l'avons renforcé du Saint-Esprit.} (2/87)

Allâh ( Razza wa jal) a dit : {A Jésus fils de Marie Nous avons apporté les preuves, et l'avons fortifié par le Saint-Esprit.} (2/253)


Il appelle les fils d'Isrâil à l'adoration d'Allâh sans associés
Allâh ( Razza wa jal) a dit : {et Il sera le messager aux enfants d'Israël, [et leur dira] : "En vérité, je viens à vous avec un signe de la part de votre Seigneur. Pour vous, je forme de la glaise comme la figure d'un oiseau, puis je souffle dedans : et, par la permission d'Allah, cela devient un oiseau. Et je guéris l'aveugle-né et le lépreux, et je ressuscite les morts, par la permission d'Allah. Et je vous apprends ce que vous mangez et ce que vous amassez dans vos maisons. Voilà bien là un signe, pour vous, si vous êtes croyants ! Et je confirme ce qu'il y a dans la Thora révélée avant moi, et je vous rends licite une partie de ce qui était interdit. Et j'ai certes apporté un signe de votre Seigneur. Craignez Allâh donc, et obéissez-moi. Allâh est mon Seigneur et votre Seigneur. Adorez-Le donc : voilà le chemin droit."} (3/49-51)

Allâh (تعالى) a dit : {Et quand Jésus apporta les preuves, il dit : "Je suis venu à vous avec la sagesse et pour vous expliquer certains de vos sujets de désaccord. Craignez Allâh donc et obéissez-moi. Allâh est en vérité mon Seigneur et votre Seigneur. Adorez-Le donc. Voilà un droit chemin.} (43/63-64)


Il confirma tout d'abord la Thora, puis il reçu l'Evangile
Allâh ( Razza wa jal) a dit : {Et Nous avons envoyé après eux Jésus, fils de Marie, pour confirmer ce qu'il y avait dans la Thora avant lui. Et Nous lui avons donné l'évangile, où il y a guide et lumière, pour confirmer ce qu'il y avait dans la Thora avant lui, et un guide et une exhortation pour les pieux.} (5/46)

(A SUIVRE....)
« Dernière édition: Septembre 27, 2008, 17:07:09 par LEtoileSourit » Journalisée
muslimclassic
Invité
« Répondre #3 le: Octobre 21, 2007, 20:10:55 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah


(SUITE...)


Il annonca aussi la venue proche de Mouhammad
Allâh ( Razza wa jal) a dit : {Et quand Jésus fils de Marie dit : "ô Enfants d'Israël, je suis vraiment le Messager d'Allâh [envoyé] à vous, confirmateur de ce qui, dans la Thora, est antérieur à moi, et annonciateur d'un Messager à venir après moi, dont le nom sera "Ahmad". Puis quand celui-ci vint à eux avec des preuves évidentes, ils dirent : "C'est là une magie manifeste".} (61/6)

Mais son peuple le maltraita
Ibn Mas'ud rapporte : "Il me semble encore voir le Messager d'Allâh agissant comme l'un des Prophètes (Jésus) qui fut frappé à sang par son peuple cependant qu'il ne cessait d'essuyer le sang de son visage en disant : "Seigneur Allâh! Absous mon peuple car il ne sait pas"". (ura)



Il avait douze fidèles apôtres dans sa mission de propager la religion
Allâh ( Razza wa jal) a dit : {Puis, quand Jésus ressentit de l'incrédulité de leur part, il dit : "Qui sont mes alliés dans la voie d'Allâh ?" Les apôtres dirent : "Nous sommes les alliés d'Allah. Nous croyons en Allah. Et sois témoin que nous Lui sommes soumis. Seigneur ! Nous avons cru à ce que Tu as fait descendre et suivi le Messager. Inscris-nous donc parmi ceux qui témoignent".} (3/52-53)

Allâh ( Razza wa jal) a dit : {ô vous qui avez cru ! Soyez les alliés d'Allah, à l'instar de ce que Jésus fils de Marie a dit aux apôtres : " Qui sont mes alliés (pour la cause) d'Allâh ? " - Les apôtres dirent : "Nous sommes les alliés d'Allah". Un groupe des Enfants d'Israël crut, tandis qu'un groupe nia. nous aidâmes donc ceux qui crurent contre leur ennemi, et ils triomphèrent.} (61/14)


Allâh lui annonce qu'il va être élevé vers Lui jusqu'à un certains temps
Allâh ( Razza wa jal) a dit : {(Rappelle-toi) quand Allâh ( Razza wa jal) dit : "Ô Jésus, certes, Je vais mettre fin à ta vie terrestre t'élever vers Moi, te débarrasser de ceux qui n'ont pas cru et mettre jusqu'au Jour de la Résurrection, ceux qui te suivent au-dessus de ceux qui ne croient pas. Puis, c'est vers Moi que sera votre retour, et Je jugerai, entre vous, ce sur quoi vous vous opposiez. Quant à ceux qui n'ont pas cru, Je les châtierai d'un dur châtiment, ici-bas tout comme dans l'au-delà; et pour eux pas de secoureurs.} (3/55-56)



Les gens complotèrent contre 'Isa pour le crucifier, mais Allâh le sauva comme Il lui promis
Allâh (تعالى) a dit : {Et ils [les autres] se mirent à comploter. Allâh a fait échouer leur complot. Et c'est Allâh qui sait le mieux leur machination !} (3/54)


Les fils d'Isrâil crurent vraiment qu'ils l'avaient crucifié, et ils s'en ventèrent même
Allâh ( Razza wa jal) a dit : {et à cause leur parole : "Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d'Allah"... Or, ils ne l'ont ni tué ni crucifié; mais ce n'était qu'un faux semblant ! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l'incertitude : ils n'en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l'ont certainement pas tué. Mais Allâh l'a élevé vers Lui. Et Allâh est Puissant et Sage.} (4/157-158)



Remarques sur la foi chrétienne au sujet de la crucifixion
1) Ceux qui relatent la crucifixion dans les Évangiles n'étaient pas présents à ce moment. Les disciples s'enfuirent tous lors de l'arrestation de Jésus : "Alors tous les disciples l'abandonnèrent et s'enfuirent." (Marc 14. 50)
C'est vrai qu'il y avait là de nombreuses femmes , mais elles "regardaient de loin" (Marc 15. 40)
Elles ne se seraient donc pas aperçues s'il s'agissait de quelqu'un d'autre que Jésus. Tout le récit de la crucifixion repose donc sur le témoignage des personnes présentes, qui étaient des ennemis de Jésus. Comment accepter leur témoignage en ce qui concerne Jésus? Même s'ils avaient eu des doutes à un certain moment qu'il ne s'agissait pas de Jésus, ils les auraient dissimulés.

2) Chez les romains, la pratique était que celui qui allait être crucifié devait porter lui même sa croix. Les Évangiles selon Marc, Luc et Matthieu mentionnent que la croix de Jésus fut portée par un certain Simon de Cyrène. Pourquoi donc?





Pour toutes ces déviations, les fils d'Israël ont été maudit
Allâh ( Razza wa jal) a dit : {Ceux des Enfants d'Israël qui n'avaient pas cru ont été maudits par la bouche de David et de Jésus fils de Marie, parce qu'ils désobéissaient et transgressaient.} (5/78)



Les générations suivants les apotres ont dévié après son élévation
Allâh ( Razza wa jal) a dit : {Ensuite, sur leurs traces, Nous avons fait suivre Nos [autres] rs, et Nous les avons fait suivre de Jésus fils de Marie et lui avons apporté l'évangile, et mis dans les cœurs de ceux qui le suivirent douceur et mansuétude. Le monachisme qu'ils inventèrent, Nous ne le leur avons nullement prescrit. [Ils devaient] seulement rechercher l'agrément d'Allah. Mais ils ne l'observèrent pas (ce monachisme) comme il se devait. Nous avons donné leur récompense à ceux d'entre eux qui crurent. Mais beaucoup d'entre eux furent des pervers.} (57/27)



Sa rencontre avec le Prophète (Salla-llah allahi wa salam) au second ciel lors de l'ascension
Selon Anas Ibn Mâlik ( Radhi Allah 'Anhou), le Prophète (paix et bénédiction d'Allâh soient sur lui) a dit dans le hadîth de l'ascension : "Puis, je fus porté au second ciel, Gabriel (que la paix soit sur lui) demanda qu'on nous ouvrît. - "Qui est-ce?", demanda-t-on. - "C'est Gabriel ", répondit-il. - "Et qui t'accompagne?". - "C'est Muhammad ". - "A-t-il donc reçu la Mission?". - "Oui". On nous ouvrit et je vis aussitôt les deux cousins maternels : Jésus ('Isa), le fils de Marie et Jean Baptiste, fils de Zacharie (qu'Allâh leur accorde Ses bénédictions) qui me souhaitèrent la bienvenue et le bien". (Mouslim n°234)



Il redescendra sur terre à la fin des temps
Le Jour de la résurection, il sera témoin contre ceux qui lui ont désobéi

Allâh ( Razza wa jal) a dit : {Il n'y aura personne, parmi les gens du Livre, qui n'aura pas foi en lui avant sa mort. Et au Jour de la Résurrection, il sera témoin contre eux.} (4/159)



Le jour du jugement, on lui demandera qu'il demande l'ouverture des portes du Paradis mais il refusera
Selon Houdhayfa et Abou Hourayra ( Radhi Allah 'Anhou), le Messager d'Allâh ( Salla-llah allahi wa salam) a dit : "Allâh, béni et exalté, ressemblera les gens. Les Croyants resteront debout jusqu'à ce qu'on fasse venir le Paradis tout près d'eux. Ils vont alors trouver Adam (alayi wa salam) et lui disent : "Ô notre père! Prie pour nous ton Seigneur pour qu'Il nous ouvre les portes du Paradis!"
Il leur répond : "Qu'est-ce donc qui vous a sortis du Paradis si ce n'est la faute de votre père? Non, ce n'est pas à moi que revient cet honneur. Allez plutôt à mon fils Abraham, l'ami d'Allâh".
Ils vont donc trouver Abraham qui leur dit : "Ce n'est pas à moi que revient cet honneur. Je n'ai été l'ami intime d'Allâh que de derrière un écran. Allez plutôt trouver Moïse à qui Allâh a adressé directement la parole".
Ils vont voir Moïse qui leur dit : "Ce n'est pas à moi que revient cet honneur. Allez plutôt trouver Jésus, le Verbe d'Allâh et Son Esprit".
Jésus leur dit : "Ce n'est pas à moi que revient cet honneur". (Mouslim)




Sa description physique
Le Prophète a dit de lui : "C'était un homme de taille moyenne, rougeaud tel l'homme qui vient de sortir du bain". (Mouslim)

D'après 'Abd-Allâh Ibn 'Umar ( Radhi Allah 'Anhou), l'Envoyé d'Allâh (paix et bénédiction d'Allâh soient sur lui) a dit :Une nuit, je me suis vu (en songe) auprès de la Ka'ba où j'ai vu un homme brun, le plus beau brun que vous puissiez voir; il avait les plus beaux cheveux descendant derrière ses oreilles; ils dégouttaient encore d'eau comme s'il venait de les peigner; il était appuyé sur deux hommes ou, -suivant une variante-, soulevé sur les épaules de deux hommes et faisait ainsi le Tawâf (les tournées rituelles autour de la Maison). Je demandai qui était-il, et on me répondit : "C'est le Messie, fils de Marie". (Mouslim n°246)

D'après Ibn 'Abbâs ( Radhi Allah 'Anhou) le Prophète (paix et bénédiction d'Allâh soient sur lui) évoquant son Voyage Nocturne, dit : "Quant à Jésus ('Isa), il était d'un corps charnu et de taille moyenne". (Mouslim n°239)

Selon Abou Hourayra ( Radhi Allah 'Anhou), l'Envoyé d'Allâh (paix et bénédiction d'Allâh soient sur lui) a dit: "Puis, j'aperçus un homme de haute stature, on en aurait dit de la tribu Chanû'a, c'était, en fait, Jésus le fils de Marie (que la paix soit sur lui), faisant la prière; de tous les hommes c'est 'Urwa Ibn Mas'ûd Ath-Thaqafî qui lui ressemble le plus". (Mouslim n°251)
« Dernière édition: Septembre 27, 2008, 17:17:46 par LEtoileSourit » Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #4 le: Août 01, 2012, 14:49:27 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 MachAllah El Hamdoulilah Allahou Akbar

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

Tapis + boussole
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle