Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: L'épouse vertueuse  (Lu 4709 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Fatiima
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 37
Localisation: 78
Messages: 1303


Mon Voile, Mon Choix, Ma Liberté


Voir le profil
« le: Mai 02, 2008, 18:13:57 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah
 Salam Alaykoum mes  Rire Mouslim et  Sourire Mouslima


L’Epouse Vertueuse


« Les Musulmans et Musulmanes, croyants et croyantes,

Obéissants et obéissantes, loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignant et craignant, donneurs et donneuses d'aumônes,

Jeûneurs et jeûneuses, gardiens de leur chasteté et gardiennes,

Invocateurs souvent d'Allah et invocatrices :

Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense."

Les coalisés ». (Coran, 33:35)


Seigneur, donne-nous, en nos épouses et nos descendants, la joie des yeux, et fais de nous un guide pour les pieux "[ Sourate 25. Le discernement (Al Furqane) Verset 74 ]


Abû Hurayra a rapporté que le Messager de Dieu  Salla-llah allahi wa salam a dit: « On épouse la femme pour l'une des quatre qualités suivantes: sa richesse, sa noblesse, sa beauté ou sa piété; choisis donc celle qui est pieuse, périsse ta fortune si tu n'agis pas ainsi. » (Al-Bukhârî et Muslim).



Le but premier du mariage est de permettre la création de la famille modèle et partant la société modèle. Le mariage est une loi de la vie et l'un des signes de la toute Sagesse divine. Dieu dit:



« Parmi Ses signes, Il a créé pour vous, tirées de vous, des épouses afin que vous trouviez auprès d'elles le calme et le gîte. Entre elles et vous Il a suscité affection et bonté. En vérité, il y a en cela des signes certains pour des gens qui réfléchissent. » [ Sourate 30. Les romains (Ar-Rum). Verset 21 ]



Le calme et le gîte (Sakan) figurent ici la quiétude intérieure, celle du coeur, de l'âme (Rûh) et de l'esprit (Nafs); ainsi les époux retrouvent-ils, l'un auprès de l'autre, repos pour l'esprit et paix pour le coeur, sans compter la tendresse et la miséricorde. Le mariage n'est donc pas une transaction commerciale et un assouvissement d'un plaisir tout éphémère, mais bien un gîte, un amour et une bonté qui engendrent une progéniture pieuse.



Il convient de s'arrêter un instant sur l'expression coranique « Entre elles et vous II a suscité affection et bonté », laquelle souligne que les deux époux se doivent d'observer ces sens sublimes dans leur vie de couple et de faire de l'affection (Mawadda) et de la bonté (Rahma) deux piliers fondamentaux; ils s'assurent ainsi bonheur et félicité.



Les raisons du choix de l'épouse diffèrent, il est vrai, d'un homme à un autre; certains ne recherchent que la femme riche, d'autres la femme belle, d'autres encore la femme de lignée noble, mais le Messager de Dieu  Salla-llah allahi wa salam recommande à celui aspirant au mariage de prendre la femme pieuse; autrement dit la femme incarnant les bons caractères et les bonnes vertus. Cela implique pour celle-ci d'être au fait des droits de Son Seigneur, de son époux et de ses enfants.


Nous nous arrêterons maintenant, pour les analyser, sur les autres raisons qui déterminent le choix de l'épouse :


La richesse:


Aspirer à convoler avec une femme seulement parce qu'elle est riche et sans regard pour ses qualités morales procédant de la religion, c'est faire un mauvais choix. Les biens ne peuvent faire le bonheur de l'homme, surtout lorsque ceux-ci participent de la seule fortune de l'épouse. L'homme qui convoite les biens de sa femme s'épuise beaucoup; la quiétude psychologique lui fait défaut et cause aussi le malheur de sa femme ; c'est que la dignité de l'homme ne se réalise que s'il ressent que c'est lui qui assure les besoins et de sa femme et du foyer; de même la femme n'apprécie pas beaucoup que son mari compte et lorgne ses propres biens. Une telle conduite, venant du mari, crée souvent des différends qui aboutissent au divorce.



La beauté:


Ne choisir une épouse que parce qu'elle est belle, sans considération ni de sa religion ni de sa morale, est également une erreur, la beauté de la femme ne faisant pas nécessairement le bonheur de l'homme. Qui plus est, la beauté peut même être, parfois, source de malheur et d'affliction pour l'homme. Une beauté qui ne s'accompagne pas de religion pour la préserver, peut être pour le mari un fardeau plus qu'une source de jouissance; la beauté de la femme peut l'emplir d'orgueil, d'infatuation, de hauteur envers son mari ou l'exposer à beaucoup de causes de tentation (Fitna) qui minent le foyer ou encore la conduire à dissiper les biens dans l'acquisition de vêtements et de parures pour satisfaire l'illusion de sa beauté. Voilà pourquoi le Messager de Dieu  Salla-llah allahi wa salam dit :
« N''épousez pas les femmes pour leur seule beauté, car il se pourrait que la beauté les perde; n'épousez pas non plus les femmes seulement pour leur richesse, car il se pourrait que la richesse les rende injustes; épousez-les plutôt en misant sur la piété. Une esclave noire aux narines percées, mais pieuse, est bien meilleure. » (Ibn Mâja).


La pire erreur que puisse commettre un homme, c'est d'élire pour épouser une femme belle, mais issue d'une famille aux moeurs corrompues, méprisant religion et morale; cela représente une grave menace pour la vie conjugale ainsi que pour la réputation du mari, sa femme ressemblant par le caractère et les moeurs à sa famille. C'est pourquoi le Messager de Dieu « Gardez-vous de la belle apparence au fond mauvais; on demanda: « Qu'est-ce que la belle apparence au fond mauvais ? » Il dit: « C'est la femme belle aux origines mauvaises. » (Ad-Dâraqutnî et Ibn 'Adiyy).



La femme noble:


Epouser une femme pour ses nobles origines n'est pas une garantie pour l'homme du bonheur conjugal. Bien des femmes issues de grandes familles sont de caractère difficile; elles sont source de peine et de malheur du fait de leur hauteur, s'enorgueillissant de leur noblesse ou de leur origine sociale.

Cela les amène à rappeler souvent à leurs époux quelles ont fait montre de modestie en acceptant de les épouser et qu'elles auraient pu avoir de bien meilleurs époux. Un tel comportement porte atteinte à la dignité de l'époux, l'emplit de hônte et le couvre d'opprobre.


A ce sujet, Ma'qil Ibn Yasâr -- a rapporté qu'un homme vint trouver le Messager de Dieu  Salla-llah allahi wa salam « J'ai trouvé une femme aux origines nobles, cependant elle n'enfante pas, puis je t'épouser? » le Prophète de Dieu  Salla-llah allahi wa salam lui déconseilla. L'homme revint vers lui une deuxième et une troisième fois et réitéra la même demande et le Prophète  Salla-llah allahi wa salam l'en dissuada et finit par dire: « Epousez la femme aimante qui donne beaucoup d'enfants, car, le Jour de la Résurrection, je tirerai fierté de votre nombre. » (An-Nasâî).


La femme aimante (Wadûd) est celle dont l'amour procède d'un attachement spirituel plus que charnel à son époux ; les signes de cet amour sont l'humilité et le désir de se sacrifier pour son époux en toute douceur et affection.


La femme pieuse:

Choisir la femme parce qu'elle est pieuse constitue un élément fondamental du bonheur et de l'établissement d'une famille heureuse. Cela parce que la mère est une « école » qui exerce un impact important sur les enfants : sous l'aile protectrice de la mère, ceux-ci grandissent, d'elle ils tiennent leur instruction et ils s'imprègnent de son caractère. Lorsque la mère est bonne, intègre, sagace et organisée, les enfants grandissent en se conformant à ses nobles caractères ; ils feront le bonheur des parents et seront, plus tard, utiles à la nation qui est la leur.



Le poète Hâfiz Ibrâhîm a raison de dire:

La mère est école; lui prodiguer savoir et morale c'est préparer un peuple aux nobles origines.

Mais si la piété fait défaut à la femme, les enfants en pâtiront; ses orientations mauvaises seront pour eux source de perdition. Les enfants échoueront dans leur vie et deviendront pour les parents, du fait de leurs méfaits, cause de malheur.


De tout cela, il ressort que la femme pieuse est le meilleur don que puisse recevoir un homme. le Messager de Dieu Sallallahou 'Alayhi wa salam - que la Paix et le Salut soient sur lui - raison de dire:

« La vie â ici bas est une simple jouissance,

or la meilleure jouissance de la vie d'ici bas c'est la femme pieuse. » (Muslim).

Aussi l'homme se doit de rechercher en premier lieu l'épouse pieuse pour assurer le bonheur conjugale. Rien ne lui interdit après cela de viser les qualités qu'il aime voir chez son épouse: richesse, beauté et noblesse.



Qu' allah  Razza wa jal fasse de nous des femmes pieuses et vertueuses qui saurons rendre nos époux heureux.

Amîn



 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Décembre 07, 2012, 08:25:57 par Um♥Rayhane » Journalisée

fathéma
Invité
« Répondre #1 le: Décembre 07, 2012, 08:42:11 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 MachAllah baraka ma soeur pour le rappel  El Hamdoulilah Allahou Akbar

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle