Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: se Repentir en Islam Tawbah!!!  (Lu 1554 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
soujoude
Invité
« le: Mai 29, 2013, 10:11:51 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh mes  Rire Mouslim et  Sourire Mouslima

 bismillah

La louange est à Dieu le Créateur du monde Celui Qui existe sans début, sans fin, sans endroit, sans comment et
ne dépend pas du temps, rien n’est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit, quoi que tu puisses imaginer Dieu en est différent,
 et que l’élévation en degré et la préservation de sa communauté de ce qu’il craint pour elle soient accordées à notre maître MouHammad Al-’Amîn,
l’Honnête, celui qui a appelé à la religion de vérité, l’Islam la religion de tous les Prophètes du premier ‘Adam au dernier MouHammad.

Le Prophète MouHammad Salla l-Lâhou ^alayhi wa sallam a dit :

« التائب من الذنب كمن لا ذنب له »
( At-tA’ibou mina dh-dhanbi kaman lA dhanba lah )

Ce qui signifie : « celui qui se repent d’un péché, c’est comme s’il ne l’avait pas commis ».

Il est un devoir de se repentir de ses péchés tout de suite pour toute personne responsable. Cela consiste à les regretter, à cesser de les faire et à prendre la résolution de ne plus y revenir.
Si le péché consistait en l’abandon d’un acte obligatoire, il faudra le rattraper ; si le péché consistait en une injustice envers un être humain,
il faudra lui rendre son droit ou bien lui demander son pardon.

Ce chapitre est consacré au repentir. La signification du repentir c’est le retour et l’abandon.
Il s’agit dans la majeure partie des cas suite à un péché préalable pour s’en décharger, afin de ne pas en rendre compte dans l’au-delà.
Il se peut également que le mot tawbah soit utilisé dans un autre contexte, comme dans le Hadîth rapporté par Al-Bayhaqiyy :

(( إنّي لأستَغفرُ الله وأتوب إليه في اليوم مِائةَ مرّة ))
(‘innI la‘astaghfirou l-LAha wa ‘atOUbou ‘ilayhi fi l-yawmi mi’ata marrah)

Al-Istighfâr a lieu en général suite au péché commis afin de se décharger d’avoir à en répondre dans l’au-delà. Il peut avoir lieu pour autre que cela également.
Il a été rapporté la mention de al-istighfâr dans le Qour’ân dans le sens de la demande de l’effacement des péchés par l’Islam.
C’est comme ce que Allâh ta^âlâ a mentionné dans le Qour’ân au sujet de NOUH :

{ فَقُلتُ اسْتَغْفِرُوا رَبَّكُمْ إِنَّهُ كانَ غَفَّارًا }
(faqoultou staghfirôu rabbakoum ‘innahou kAna ghaffârA)

[sôurat NOUH / 11] ce qui signifie : « Demandez à votre Seigneur de vous pardonner par l’entrée en Islam,
Il est certes Celui Qui pardonne ». Ainsi le peuple de NOUH à qui il a adressé sa parole :

{ اسْتَغْفِرُوا رَبَّكُمْ }
(‘istaghfirôu rabbakoum )

étant des associateurs, la signification de cette parole est donc : Demandez à votre Seigneur le pardon en délaissant la mécréance sur laquelle
vous êtes en croyant en Allâh Lui seul, que Lui seul mérite la divinité et en croyant en NOUH qu’il est le Prophète de Allâh et Son messager pour vous.

De plus le repentir est un devoir suite aux grands péchés, immédiatement. De même, le repentir des petits péchés est une obligation
d’ordre personnel immédiatement, tout comme c’est le jugement pour les grands péchés.

Ainsi, le repentir a des piliers. Le pilier qui est indispensable dans les deux cas, c’est-à-dire pour les péchés
ne se rattachant pas aux droits des fils de Adam ni au délaissement d’une obligation ainsi que le genre qui se rapporte aux droits de fils de Adam,
dans les deux cas, il s’agit du regret pour n’avoir pas respecté le droit de Allâh. Le regret motivé par les choses de ce bas-monde, comme d’avoir été dévoilé,
d’avoir perdu de l’argent ou d’avoir fatigué son corps , ce regret-là n’a pas de considération. Le regret est le plus grand pilier car il se rattache au cœur,
les autres organes suivant le cœur. Le Messager de Allâh, Salla l-Lâhou ^alayhi wa sallam a dit :

« الندم توبة »
ce qui signifie : « le regret est le pilier imminent dans le repentir » [rapporté par ‘Ibnou Hibbân et d’autres que lui].

Le deuxième pilier c’est d’abandonner ce péché immédiatement.

Le troisième pilier c’est d’avoir l’intention ferme de ne plus jamais le recommencer.

Ces trois piliers forment le repentir qui est suffisant.

Quant au repentir qui s’est produit en délaissant une obligation ou en manquant au droit d’autrui, il comporte en plus de cela le rattrapage de cette obligation.
Si ce qui a été délaissé est une prière ou ce qui est du même ordre, on le rattrape immédiatement. Si ce qui est délaissé est de l’ordre de la zakAt,
d’une expiation ou d’un vœu en étant capable de le faire, la validité de son repentir dépend donc du fait qu’il fasse parvenir leurs dus à ceux qui y ont droit,
c’est-à-dire qu’il fait sortir la zakAt ou l’expiation ou bien il accomplit son vœu. Si le péché concernait un droit à l’égard d’autrui,
il répare cette injustice et rend le bien même qui a été usurpé, s’il existe toujours. Sinon il rend son équivalent à son propriétaire ou
à celui qui le remplace ou aux héritiers après la mort du propriétaire.

Information utile : Mouslim a rapporté dans le SaHIh attribué au Prophète :

(( منْ كانَ لأخيه عندهُ مَظْلَمة في عرضٍ أو مالٍ فليَستَحلَّهُ اليوم قبل أن لا يكون دينار ولا درهم ))
(man kAna li ‘akhîhi ^indahou maDHlamatoun fI ^irDin ‘aw mAlin fal-yastaHil-lahou l-yawma qabla ‘an lA yakOUna dînâr wa lA dirham )

ce qui signifie : « Celui qui a commis à l’égard de son frère une injustice que ce soit dans son honneur ou dans son bien, qu’il se fasse pardonner
aujourd’hui avant qu’il n’y ait plus ni dînâr ni dirham ».

Ainsi, s’il avait des bonnes actions, il lui sera pris autant que l’injustice qu’il a commise ;
sinon il sera pris des mauvaises actions de celui qui a subi l’injustice et il en sera chargé.

Information utile : Ce n’est pas une condition de demander le pardon par la langue, c’est-à-dire de dire :
 ‘astaghfirou l-LAh, pour le repentir. La parole que certains ont dite, que cela est une condition, est une erreur,
qu’ils l’aient requis dans l’absolu ou qu’ils l’aient requis pour certains péchés seulement.

A chaque fois que la personne se repent avec les conditions cela efface les péchés même si cela est répété plusieurs fois du moment
que la personne au moment du repentir n’a pas eu l’intention de recommencer car parmi les conditions du repentir c’est d’avoir la ferme intention
de ne pas récidiver et si par la suite la personne retombe dans le péché elle doit refaire le repentir et cela lui efface ses péchés.

الحمد لله رب العالمين
La louange est à Allâh, le Créateur du monde.

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Mai 29, 2013, 10:16:45 par Um♥Tariq » Journalisée
Musc_88
Invité
« Répondre #1 le: Janvier 01, 2014, 15:39:27 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 MachAllah Amine baraka

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

 Vous aimez le forum et souhaitez le faire découvrir aux autres musulmans ? cliquez alors ici un fois par jour !
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle