Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Se rappeler Dieu en toute circonstance  (Lu 4341 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
leïla
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 138



Voir le profil
« le: Février 27, 2007, 11:09:54 »
Share   Modifier le messageModifier

Assalèm Allikum wa rahmèt Allah wa barakètuh

"L’INVOCATION EST L’ADORATION

Écrit par le savant Djamel Zinou
-qu'Allah lui fasse miséricorde-

Le hadith (parole du prophète) authentique rapporté par El-Tirmidhi prouve que l’in vocation est un des genres des plus importants de l’adoration. Et comme il est interdit que la prière soit destinée à un messager ou un saint, il en est de même pour l’invocation : il est interdit d’invoquer un messager ou un saint en dehors d’Allah.

1. En effet le musulman qui dit : « Ô ! Messager d’Allah, Ô ! hommes de l’invisible aidez-moi, secourez-moi » a fait une invocation et une adoration pour autre qu’Allah, même si dans son intention c’est Allah l’Assistant. Son exemple est comme l’exemple de l’homme qui associe à Allah (qu’Il soit exalté) et qui dit : « Dans mon intention il n’y a qu’un seul Dieu ». On n’acceptera pas sa parole car elle prouve le contraire de son intention. Il est nécessaire d’avoir une concordance de la parole dans l’intention et la croyance. Sinon, c’est soit une association ou une mécréance qu’Allah ne pardonne qu’avec un repentir.

2. Et si ce musulman dit : « Mon intention était de les prendre comme intermédiaires auprès d’Allah comme le gouverneur chez lequel je ne pourrai me présenter qu’avec un intermédiaire »

Je dis (cheikh Zinou) : ceci est faire ressembler le Créateur à la créature injuste chez laquelle personne ne peut se présenter qu’avec un intermédiaire. Et cette ressemblance fait partie de la mécréance.

Allah (qu’il soit exalté) a dit en montrant la perfection de son Entité, ses Attributs et ses Actions :

« …Il n’y a rien qui Lui ressemble et c’est Lui l’Audiant, le Clairvoyant. » Sourate ‘As-Shura’ verset 11

Par ailleurs faire ressembler Allah à une créature juste est une mécréance et une association, alors qu’en est-il si cette créature est une personne injuste ( ?) ; Allah est plus Haut et infiniment au-dessus de ce qu’ils disent !

3. Les polythéistes à l’époque du Messager d’Allah r savaient qu’Allah était le Créateur et le Pourvoyeur, mais ils invoquaient des saints représentés en statue, et les prenaient comme intermédiaire pour les rapprocher d’Allah. Cependant Allah a non seulement pas accepté ces intermédiaires, mais les a aussi rendus mécréants et leur a dit :

« …Tandis que ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui (disent) : " Nous ne les adorons que pour qu’ils nous rapprochent d’avantage d’Allah ". En vérité, Allah jugera parmi eux sur ce quoi ils divergeaient. Allah ne guide pas celui qui est menteur et grand mécréant » Sourate ‘Az-Zumar’ verset 3

Et Allah (qu’Il soit exalté) est proche et Audiant, il n’est donc pas nécessaire de prendre d’intermédiaire.

Allah qu’il soit exalté dit :

« Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi…Alors Je suis tout proche… » Sourate ‘El-Baquarah’ verset 186.

4. Ces polythéistes invoquaient Allah seul pendant les malheurs et les calamités.

Allah qu’Il soit exalté a dit :

« C’est lui qui vous fait aller sur terre et sur mer, quand vous êtes en bateau. [Ces bateaux] les emportèrent, grâce à un bon vent. Il s’en réjouirent jusqu’au moment où, assaillis par un vent impétueux, assaillis de tous côtés par les vagues, se jugeant enveloppés [par la mort], ils prièrent Allah, Lui vouant sincèrement le culte [et disant] : « Certes, si Tu nous sauves de ceci, nous serons parmi les reconnaissants ! » Sourate ‘Younes’ verset 22

Mais les polythéistes invoquaient leurs saints représentés en statue en période d’aisance, c’est pour cela que le Coran les a rendus mécréants et qu’Allah n’a pas accepté leurs invocations lorsqu’ils l’invoquaient seul en période de malheurs.

Mais qu’ont-ils certains musulmans qui invoquent en dehors d’Allah des messagers et des vertueux, et les appellent au secours et leur demandent aide, tant en période de malheurs et d’épreuves qu’en période d’aisance.

Ne lisent t’ils pas la parole d’Allah qu’Il soit exalté ?

« Et qui est plus égaré que celui qui invoque en dehors d’Allah, celui qui ne saura lui répondre jusqu’au jour de la résurrection ? Et elles [leurs divinités] sont indifférentes à leur invocation. Et quand les gens seront rassemblés [pour le Jugement] elles seront leurs ennemies et nieront leur adoration [pour elles]. » Sourate ‘Al-Ahqaf’ verset 5 et 6

5. Beaucoup de gens pensent que les polythéistes évoqués dans le Coran invoquaient de simples statues en pierre et ceci est une erreur.

Parce que les statues évoquées dans le Coran étaient à l’origine des hommes vertueux.

Bukhary à mentionné d’après Ibn Abbas (Qu’Allah soit satisfait d’eux) dans la parole d’Allah (qu’il soit exalté) dans la sourate de Noé :

« Et ils ont dit " N’abandonnez jamais vos divinités et n’abandonnez jamais Wadd, Suwa, Yagut, Yauq et Nasr " ». Sourate Noé verset 23

Il a dit : « ces noms appartiennent à des hommes vertueux du peuple de Noé (paix sur lui), quand ils moururent, Satan inspira à leur peuple de mettre là où ils s’asseyaient dans leurs assemblées, des idoles en leur donnant leurs noms. Le peuple de cette époque s’exécutèrent sans pour autant les adorées. Cependant après la disparition de cette génération et l’expansion de l’ignorance elles furent, à leur tour, adorées.

6. Allah (qu’il soit exalté) dit en désapprouvant ceux qui invoquent les prophètes, les saints et les Djinns:

« Dis : invoquez ceux que vous prétendez, (être des divinités) en dehors de Lui. Ils ne possèdent ni le moyen de dissiper votre malheur ni de le détourner. Ceux qu’ils invoquent, cherchent [eux-mêmes], à qui mieux, le moyen de se rapprocher le plus de leur Seigneur. Ils espèrent Sa miséricorde et craignent Son châtiment. Le châtiment de ton Seigneur est vraiment redouté. » Sourate ‘Al-Isra’ verset 56 et 57

D’après Ibn Masaoud (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit :

Il y avait un groupe d’humain qui adorait un groupe de djinn, alors que celui-ci (les djinns) s’était converti. Mais le groupe d’humain, persista dans leur adoration. Il a alors été révélé :

« Ceux qu’ils invoquent, cherchent [eux-mêmes], à qui mieux, le moyen de se rapprocher le plus de leur Seigneur. » [mentionné par Ibn-Kathir et l’original du hadith se trouve dans El-Bukhari]

El-Hafidh a dit : Les humains qui adoraient le groupe de djinns continuèrent à les adorer. Mais les djinns ne l’acceptèrent pas parce qu’ils s’étaient convertis. Et ce sont eux désormais, qui veulent se rapprocher de leur Seigneur.

Al-Tabari a rapporté dans une autre version d’après Ibn Masaoud qui a rajouté à cela : Les hommes qui adoraient les djinns ne se rendirent pas compte de leur conversion, et c’est cela qui serait le plus accrédité pour l’interprétation de ce verset. (se référer à Fath-El-Bâry volume 8 page 397)

Le « moyen » (el-wassilah) : c’est le moyen de se rapprocher d’Allah comme a dit Qatada. C’est pour cela qu’Allah a dit «à qui mieux » (se référer à Ibn-Kathir volume 3 page 47)

Je dis (cheikh Zinou) : Dans ce verset il y’a une réfutation contre ceux qui invoquent en dehors de leur Seigneur des prophètes et des saints pour se rapprocher d’Allah.

Ibn Kathir dit en conclusion de l’interprétation de ce verset :

« Ce verset a été révélé au sujet d’un groupe d’humains qui adoraient les djinns et les invoquaient en dehors d’Allah. Puis les djinns se convertirent mais le groupe d’humain persista dans sa religion.

Et il est aussi dit que ce verset a été révélé pour certains humains qui invoquaient le Messie et des anges.

Ce verset désapprouve ceux qui invoquent d’autres qu’Allah même si ce sont des prophètes envoyés ou des saints rapprochés.



7. Certains prétendent que demander l’aide à un autre qu’Allah est permis, en disant : « Le vrai Assistant est Allah, alors que demander l’aide aux prophètes et aux saints n’est qu’une forme imagée comme si tu disais : « le médicament et le médecin m’ont guéris ». Mais ceci est réfuté dans la parole d’Abraham (paix sur lui) :

« Et quand je suis malade, c’est Lui qui me guérit » Sourate ‘Ach-chouara’ : verset 80

Il a insisté sur le pronom « lui » dans chaque verset pour montrer que le Guide, le Pourvoyeur, et le Guérisseur est Allah seul et personne d’autre. Ainsi le médicament est une cause de la guérison et non la guérison.


8. Beaucoup de gens ne font pas la différence entre demander l’aide d’un vivant et la demander d’un mort.

Pourtant Allah dit :

« De même ne sont pas semblables les vivants et les morts… » Sourate Fâtir verset 22

Par contre la parole d’Allah qui dit :

« …L’homme de son parti l’appela (Moïse) au secours contre son ennemie… » Sourate Al-Qasas verset 15.

Et l’histoire de l’homme qui demanda l’aide à Moïse, que la paix soit sur lui, alors qu’il était vivant et capable de l’entraider. Et c’est bien ce qu’il fît :

« …Moïse lui donna un coup de point qui l’acheva… » Sourate ‘Al-Qasas’ verset 15.

Alors que le mort ne peut pas répondre car il n’en a pas la capacité.

Allah qu’Il soit exalté a dit :

« Si vous les invoquez, ils n’entendent pas votre invocation, et même s’ils entendaient, ils ne sauraient vous répondre. Et le jour du Jugement ils vont nier votre association. Nul ne peut te donner des nouvelles comme Celui qui est parfaitement informé. » Sourate ‘Fâtir’ verset 14

(Et ceci est une preuve claire que l’invocation des morts est une association)

Allah qu’Il soit exalté a dit :

« Et ceux qu’ils invoquent en dehors d’Allah ne créent rien, et ils sont eux-mêmes créés. Ils sont morts, et non pas vivants, et ils ne savent pas quand ils seront ressuscités. » Sourate ‘An-Nahl’ verset 20 et 21


9. Il a été confirmé dans les hadiths authentiques que les gens le jour du Jugement iront voir les prophètes et ils leur demanderont qu’ils intercèdent en leur faveur, jusqu'à ce qu’ils aillent voir Mohamed (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) à qui ils demanderont qu’il intercède en leur faveur pour qu’Allah les soulage. Il (le prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) ) dira : « Je mon occupe » puis il se prosternera en dessous de trône et demandera à Allah le soulagement et d’hâter les comptes. Et cette intercession est une demande au Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) alors qu’il est vivant et sachant que les gens lui parlent et lui leur parle. Ils lui demanderont d’intercèder pour eux auprès d’Allah et qu’il invoque pour eux le soulagement et c’est ce qu’il fera sans aucun doute.

10. La plus grande preuve qu’il y’a une différence entre demander d’un vivant et demander d’un mort, est ce qu’a fait Omar Ibn El-Khatâb (que Dieu soit satisfait de lui) lorsque la sécheresse les toucha. Il demanda, alors à Al-Abbas l’oncle du Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) qu’il invoque pour eux, alors qu’il ne l’a pas demandé au Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) après son Départ auprès de son Compagnon le Très-Haut ( C.A.D qu’il était mort).

11. Certains savants pensent que l’intercession est comme implorer le secours alors que la différence entre les deux est grande.

L’intercession est la demande à Allah avec un moyen intermédiaire . Par exemple on peut dire :

« Ô ! Mon Seigneur par notre amour envers Toi et notre amour envers Ton prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) et notre amour envers les saints soulage-nous ! »

Cette invocation est permise.

Mais l’imploration innovée est de demander à autre qu’Allah comme le fait de dire : « Ô ! Prophète d’Allah soulage-nous »

Et ceci est interdit et c’est de la grande association.

D’après la parole d’Allah :

« Et n’invoque pas, en dehors d’Allah, ce qui peut te profiter ni te nuire. Et si tu le fais, tu seras alors du nombre des injustes ». Sourate ‘Younus’ verset 106

Et Allah qu’Il soit exalté dit en ordonnant à son Prophète de dire au gens :

« Dis "Je n’invoque que mon Seigneur et ne Lui associe personne ". Dis "Je ne possède aucun moyen pour vous faire du mal, ni pour vous mettre sur le chemin droit" ». Sourate ‘Al-Jinn’ verset 20 et 21

Et le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) a dit : « Si tu demandes, demande alors à Allah. Et si tu sollicites une aide sollicite-là d’Allah »

Et je demande à Allah qu’Il soulage nos angoisses car les angoisses ne sont enlevées que par Allah. "

Ecrit par Mohamed Bni Jamel Zinou

Traduit par l’association Aux Sources De l’Islam


« Dernière édition: Novembre 12, 2012, 07:32:59 par Um♥Rayhane » Journalisée
habiaw
Invité
« Répondre #1 le: Février 28, 2007, 13:17:11 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Ahlikoum wa rahma to Lah i té3éla wa barakatouhou

En effet, bcp se croient à l'abri du polythéisme car ils ne se l'imagine que sous forme de "statues"
Et pourtant.....!


Beaucoup de gens pensent que les polythéistes évoqués dans le Coran invoquaient de simples statues en pierre et ceci est une erreur.

Parce que les statues évoquées dans le Coran étaient à l’origine des hommes vertueux.

Bukhary à mentionné d’après Ibn Abbas (Qu’Allah soit satisfait d’eux) dans la parole d’Allah (qu’il soit exalté) dans la sourate de Noé :

« Et ils ont dit " N’abandonnez jamais vos divinités et n’abandonnez jamais Wadd, Suwa, Yagut, Yauq et Nasr " ». Sourate Noé verset 23

Il a dit :
 "Ces noms appartiennent à des hommes vertueux du peuple de Noé (paix sur lui) quand ils moururent, Satan inspira à leur peuple de mettre là où ils s’asseyaient dans leurs assemblées, des idoles en leur donnant leurs noms. Le peuple de cette époque s’exécutèrent sans pour autant les adorées. Cependant après la disparition de cette génération et l’expansion de l’ignorance elles furent, à leur tour, adorées."


Le simple fait de vouloir plaire a qq1 plus qu'à Allah est du Schirk. En effet "le paraître" devient plus important que l"être" et ce matérialisme ambiant découle du polythéisme!

Pourquoi les Douhas les plus prestigieuses sont celles faites en secret?
Pourquoi les actes surérogatoires fait en secret sont plus méritoires?
Pourquoi est-il conseiller de faire Nos Salates Nafila chez soi plutôt qu'au Djamer?
Pourquoi les dons "anonymes" sont plus méritoires?

Le fait de lire tout ces magazine people, ces séries télévisées et vouloir ressembler à tel ou tel acteur/actrice, de coller des posters sur nos murs... Sont des actions qui mènent également au Polythéisme voir au Schirk...
Lorsqu'on en vient à chanter des chanson qu'on a apprise par coeur, à connaître dans les moindres détails la vie de tel ou tel star, il faut commencer à se poser des questions...!

Je pense qu'il faut toujours se remettre en question et ne jamais se croire à l'abri de tel ou tel pêchés...
N'oublions pas que le devoir premier du Musulman est de s'instruire, nous auront tous a rendre des comptes vis à vis de nos connaissances... autant vous dire qu'il est impensable de s'imaginer justifier nos pêchés par "je ne savais pas..."


Journalisée
Abdellah
l'age n'est pas un signe de vieillesse il est signe de sagesse et la sagesse est un cadeau plein de jeunesse
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 52
Localisation: france
Messages: 1189


marié et trois magnifiques enfants


Voir le profil
« Répondre #2 le: Mai 29, 2010, 08:08:29 »
Share   Modifier le messageModifier

 
Salam Alaykoum

Mes chers frères et soeurs que Dieu vous bénisse

J'aimerais vous faire partager une lecture d'un texte de l'imam Hassan Al Banna lorsqu'il s'adressait aux membres de son association en leur rappelant l'essentiel de leur existence

Se rappeler Dieu en toute circonstance

Mon frère ,sache (puisse Dieu m'accorder ainsi quà toi une conduite exemplaire) que tout être a dans la vie un but principal qui constitue l'axe de ses pensées,ce pour quoi il agit et le coeur de ses espérances .C'est ce qu'on appelle un idéal.

Lorsque cet objectif est noble et élevé,il en découle des actes grands et nobles.L'âme de l'homme s'imprègne alors d'une forme de beauté spirituelle et inscrit constamment l'individu dans le sens de la perfection ,jusqu'a ce qu'il en retire quelque chose à la mesure de ses capacités .

L'islam,qui est là pour corriger l'âme humaine ,la purifier et l'élever à ce que l'on peut envisager de meilleur,montre à l'enssemble de l'humanité le but absolu ,l'aboutissement idéal qui est le sien ,à savoir la (conscience de la ) sainte présence de Dieu

Le noble verset mentionne "Fuyez donc vers Dieu! Je suis pour vous ,de sa part,un avertissement explicite "(51.50)

Sachant cela ,cher frère,tu ne trouveras rien d'extraordinaire à ce qu'il faille au musulman se rappeler Dieu en toutes circonstances et suivre l'exemple du prophète  Salla-llah allahi wa salam -qui connaissait le seigneur mieux que personne-concernant ces importantes et éloquentes formules de dhikr ,de prières,d'expréssion de gratitude ,de glorification,de louange,afin de les réciter en toutes circonstances,qu'elles soient importantes,glorieusesou moins glorieuses.

En effet,le prophète  Salla-llah allahi wa salam mentionnait Dieu dans toutes les situations .Ainsi ,tu ne t'étonneras pas que nous demandions aux frères musulmans d'oserver la sunna de leur prophète  Salla-llah allahi wa salam ,de le prendre pour modèle,d'apprendre de lui ces formules de dhikr et d'etre proche de Dieu:

Vous avez dans le prophète de Dieu ,un bel exemple ;pour qui espère en Dieu et au jugement dernier et qui évoque souvent le nom de Dieu 33.21

Les bonnes manières à observer durant le dhikr

Sache,mon frère,que par le fait de se rappeler Dieu on ne vise pas seulement ce qui est d'ordre verbal .En effet,se repentir est une forme de dhikr,méditer en est l'une des formes majeures,se mettre en quête de science ,et même chercher subsistance,pour peu qu'une telle démarche soit animée d'une saine intention l'est également .

Toute chose ou tu gardes à l'esprit ton seigneur ou tu as en mémoire qu'il te voit,ou tu as conscience de son regard sur toi:C'est se rappeler Dieu .Et une fois que l'on sait cela,on pratique le dhikr dans toutes les situations .

Pour que le dhikr agisse sur le coeur il faut observer les bonnes manières qui s'y rapportent ,sans quoi il ne  s'agirait que de paroles sans effets .Les savants ont mentionné plusieurs de ces règles,dont les plus importantres par ordre de priorité sont les suivantes:

1-La dévotion et la discipline.Avoir à l'esprit le sens des dites formules,séfforcer de s'en imprégner,en percevoir les ojectifs et les finalités

2-Baisser la voix dans la mesure du possible ,etrre tres attentif et parfaitement concentré afin de ne pas embrouiller les autres .le noble verset qui suit fais allusion à ces bonnes manières.

Dieu dit " Invoque ton seigneur au fond de toi même avec humilité et crainte! invoque le à voix basse,matin et soir,sans jamais te laisser distraire" (7.205)

3-Si le dhikr est pratiqué en groupe,le faire en harmonie.En effet,on ne doit ni emboiter le pas aux autres ,ni être à la traine.Si on arrive alors que le groupe a déja commencé,on enchaine au début d'une nouvelle formule et on reprend plus tard ce qu'on aura manqué.
Si au cours de la récitation ,on a pris du retard,on récite ce que l'on a manqué et on rattrape ainsi les autres.En aucun cas on ne récite en décalage,afin de ne pas déformer ce qui se dit et de ne pas corrompre les expréssions.C'est quelque chose d'interdit à l'unanimité.

4-Porter des vètements propres,être dans un endroit propre.Veiller à se recueillir dans des lieux respectables à des moments appropriés pour faciliter la concentration ,la pureté du coeur et de l'intention.

5-Quitter les lieux dans le recueillement et la bienséance,en évitant le bruit et la déconcentration,choses qui entament les effets positifs du dhikr .En observant ces bonnes manières,on tirera parti de sa récitation et on obtiendra comme effet la douceur au coeur,lumière dans l'âme,épanouissement intérieur et plénitude grace à Dieu ,s'il le veut.

Le dhikr en groupe

On peut sentir dans les traditions prophétiques qu'il est apprécier de s'assembler pour pratiquer le dhikr .On voit en effet plusieurs fois dans les hadiths,que le prophète  Salla-llah allahi wa salam rencontra un groupe de personnes qui mentionnait Dieu dans la mosquée,il leur annonça la bonne nouvelle de la récompense et donc qu'il ne désapprouvait guère la chose .

Se réunir volontairement est aimé en soi,d'autant lorsque les implications positives en sont nombreuses,comme unir les coeurs ,renforcer les liens ,occuper son temps à des choses bénéfiques,instruire d'une certaine façon la personne illéttré qui n'a pas suivi d'enseignement poussé et mettre en valeur l'une des pratique cultuelles de Dieu .

Toutefois ,oui,le fait de se rassembler pour pratiquer le dhikr n'est pas recommandé lorsque cela donne lieu à des actes interdits légalement,comme perturber la personne qui prie,bavarder et plaisanter,changer les formules consacrées,réciter avec un décalage ou interdits légaux du genre .
A ce moment là ,il est interdit de s'adonner au dhikr dans un groupe mais du fait de ces écarts seulement - non a cause du rassemblement lui même- surtout si le dhikr collectif se fait en recourant à des formules traditionnelles authentiques.

Source: tiré du livre Hassan al Banna traduit par Naima Afif éditions Tawhid
« Dernière édition: Mai 29, 2010, 08:12:53 par Abdellah » Journalisée

al-tin
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 1245



Voir le profil
« Répondre #3 le: Mai 29, 2010, 08:33:09 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum



JazaykAllahou kheyr .... très joli recommandation. Ma shâ Allah.

Qu'Allah fasse miséricorde à Son serviteur Hasan Al Banna. Amîn

Journalisée

"Dieu nous a garanti ce bas-monde nous demandant d'oeuvrer pour l'au-delà.
Ah si seulement Il nous avait garanti l'au-delà, en nous ne demandant d'oeuvrer que pour ce bas-monde."
Un Connaissant.
fathéma
Invité
« Répondre #4 le: Novembre 12, 2012, 07:37:25 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah Salam Alaykoum

 MachAllah Machaa Allah wa Soubhan Allah
Barak Allahou fikoum pour le grand rappel que vous nous faites partager Alhamdou Lillah
Puisse Allah nous guider et nous pardonner
Puisse Allah Soubhanahu wata'ala nous fasse mourir en pleine soumission à LUI  Razza wa jal



Wa 'alaykoum salam wa Rahmatou Allah
Journalisée
   

Tapis + boussole
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle