Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Enceinte mon mari demande le divorce  (Lu 25598 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Celiaaya
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: lyon
Messages: 3



Voir le profil
« le: Octobre 18, 2012, 17:37:16 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum


Je me permets de vous contacter car j ai besoin d aide pour avoir une réponse (je vais essayé d'etre tres claire).
Mon mari a décidé de divorcer apres une dispute banale cela fait presque 4 mois qu'il est parti et me dit à chaque fois que je le vois ou appel qu il va voir un avocat mais  n'a rien fait jusque là.

Il a prononcé a trois fois "je te divorce" et je voulais savoir si cela était pris en compte dans l'islam car enceinte maintenant de 4 mois et demi je ne sais que faire. Sachant que sa soeur lui en a parler et apparement il ne sait pas comment faire pour y remedier je cite ses propos a sa soeur "je sais que c'est une femme bien mais maintenant que j ai juré comment je fais".



Je tiens a vous préciser que nous avons déjà une petite fille ensemble.


Merci d'avance à tous ceux et celles qui on pris le temps de me lire et de me répondre.


Dans l'attente de vos réponses. baraka2
Journalisée
idrissi
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: N/A
Localisation: rennes
Messages: 65



Voir le profil
« Répondre #1 le: Octobre 18, 2012, 18:42:20 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 bismillah

je pense (mon avis perso!) que comme vous n'avez pas divorcé sur les papiers (Mairie), il vous suffit juste de passer devant un Imam plus vos témoins et la dot, si vous souhaitez vous remarier.

Dieu seul sait!

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
idrissi
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: N/A
Localisation: rennes
Messages: 65



Voir le profil
« Répondre #2 le: Octobre 18, 2012, 18:50:05 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 bismillah

Il me semble que j'ai lu dans un hadith que la répudiation et les paroles du divorce sous la colére sont caduques, c'est à dire pas valable car la colere est un état où l'homme n'a pas tous ses esprits

Hélas, je n'ai pas de source pour le moment, je cherche dans ma bibliotheque et vous tient au courant!

Dieu seul sait!

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
esclave du Bienveillant
Invité
« Répondre #3 le: Octobre 18, 2012, 21:03:59 »
Share   Modifier le messageModifier

As salam alaykoum Allah metoulah

pour répondre au frère qui a dit que la colère n'était pas prise en compte dans cette situation voici la source par contre mon frère attention il faut bien comprendre lorsque l'on entend ou apprend un hadith mes frères et soeurs filah un conseil très précieux trouvez le tafsir du hadith en question pour etre sur de bien le comprendre les savants sont la pour nous enseignez la science alors revenons vers eux !

Les règles du divorce

La femme est considérée comme divorcée si son mari prononce le divorce à son égard, et qu’il soit une personne qui raisonne, qui est libre de choix et qu’il n’y a pas une chose parmi les choses interdites qu’il l’en empêche, comme la folie, l’ivresse ou autre chose que cela.

Il faut que la femme soit pure et qu’il n’ait pas eu de rapport sexuel avec elle durant sa période de pureté, ou qu’elle soit enceinte, ou encore qu’elle soit à l’âge de la ménopause.

Par contre, si le divorce a lieu durant ses menstrues, les lochies ou durant la période de pureté et qu’il a eu des rapports sexuels sans qu’elle soit enceinte ou atteinte de la ménopause, le divorce ne prend pas effet selon le plus authentique des deux avis des savants, sauf si un juge légal décide de le prononcer.

Si le juge prononce le divorce, il prend effet car le juge tranche lors des divergences dans les questions qui nécessitent un effort d’interprétation.

Il en est de même si le mari est atteint de folie, contraint ou en état d’ivresse, même dans le péché, selon l’avis le plus authentique des deux avis des savants.

Ou encore s’il s’emporte dans une grande colère l’empêchant de prendre conscience des graves conséquences du divorce, avec des circonstances claires qui l’ont poussé à cette grave colère, et l’attestation de la femme répudiée sur cela, ou d’un témoin de la situation.

Pour cela, le divorce ne prend pas effet d’après les dires du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) :
« La plume est levée pour trois personnes : celui qui dort jusqu’à ce qu’il se réveille ; l’enfant jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de puberté et le fou jusqu’à ce qu’il soit doué de raison ».
Et Allâh – ‘Azza wa Djal – dit (traduction rapprochée) :
« Quiconque a renié Allâh après avoir cru... - sauf celui qui y a été contraint alors que son coeur demeure plein de la sérénité de la foi » [1]
Ainsi, celui qui est contraint à l’incroyance ne devient pas mécréant alors que son cœur demeure plein de sérénité dans la foi.
Cela est d’autant plus vrai pour celui qui est contraint au divorce, si toutefois il n’a été poussé au divorce que sous la contrainte.

Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit :
« Pas de divorce ni d’affranchissement dans une fermeture. »Rapporté par Ahmad, Abû Dâwoud, Ibn Mâdjah et authentifié par al-Hâkim.

Certes, nombreux parmi les gens de science dont l’imâm Ahmad (rahimahullâh) ont interprété « fermeture » par la contrainte et la colère emportée.

‘Outhmân (radhiallahu ‘anhu) – le Calife bien guidé - ainsi que l’ensemble des gens de science ont émis l’avis que le divorce ne prend pas effet pour celui qui est ivre et dont la raison a été altérée par l’ivresse, quand même il a commis ce péché. [2]

Notes
 [1] Coran, 16/106
 [2] Fatâwa al-Mar’a al-Mouslima - SHeikh Ibn BâZ, p.728-729
                                                                                                              Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz

et je rajoute ceci au cas ou :

Le divorce de la femme enceinte

Notre éminent SHeikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn BâZ (rahimahullâh) a dit - concernant le jugement du divorce de la femme enceinte - qu’il n’y a pas de mal à cela.
 
Certes, le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit à ‘Abdullâh Ibn ‘Oumar, lorsqu’il a divorcé de sa femme en état de menstrues :
« Reprend-là et reste avec elle jusqu’à ce qu’elle soit pure, puis qu’elle ait ses menstrues et se purifie de nouveau, ensuite divorce-là si tu le souhaites avant de la toucher, qu’elle soit en état de pureté ou enceinte. » [1] [2]
Sur ce hadîth, l’imâm an-Nawawî (rahimahullâh) a dit dans le cadre de son commentaire :
« Ce hadîth indique que le divorce de la femme enceinte est permis si la grossesse est clairement apparente – ce qui est l’avis de l’école Chafiite. Ibn Moundhir dit que cela est la position de beaucoup de savants dont Ibn Tâws, al-Hassan, Ibn Sîrîn, ar-Rabî’ah, Hamâd Ibn Abî Souleimân, Mâlik, Ahmad, Ishâq, Abû Thawr et Abû ‘Oubeidah. Ibn Moundhir dit : « C’est l’opinion que j’adopte ainsi que certains Malékites. Et certains d’entre eux (parmi les Malékites) disent que cela est interdit. » Ibn Moudhir juge dans une autre variante, d’après al-Hassan, que le divorce de la femme enceinte est blâmable. » [3]
Les savants de Lajnah ad-Dâ-ima sont aussi d’avis que cela est permis lorsqu’une nécessité s’en fait sentir.  [4]

En conclusion, SHeikh Ibn BâZ dit :
« C’est une idée qui est fausse auprès de certaines personnes du commun que de penser que le divorce de la femme enceinte ne prend pas effet. Je ne sais pas d’où vient cette idée, car elle n’a aucun fondement dans les paroles des savants. Au contraire, l’ensemble des gens de science sont d’avis que le divorce de la femme enceinte prend effet. Et sur cela, il y a consensus des savants et pas de divergence. Le divorce de la femme enceinte est un divorce légiféré et non une innovation. Ainsi, le divorce de la femme prend bien effet. » [5]
Notes
 [1] Rapporté par Muslim
 [2] Kitâb « Fatâwa al-Mar’a al-Mouslima » - SHeikh Ibn BâZ, p.738-739
 [3]Charh an-Nawawî ’ala Sahîh Muslim, 5/306
 [4] Fatâwa Al-Lajnah Ad-Dâ-ima lil-Bouhouth Al-’Ilmiyyah wal-Iftâ, 20/64
 [5] Kitâb « Noûr ’ala ad-Darb » du SHeikh Ibn BâZ, 3/1691
Journalisée
Celiaaya
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: lyon
Messages: 3



Voir le profil
« Répondre #4 le: Octobre 19, 2012, 13:38:25 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Merci à tous pour vos réponses tres rapide mais j ai un peu de mal a comprendre pouvez vous me dire si franchement on peut revenir sur notre situation et qu aux yeux d'allah je suis toujours sa femme.

Et dois t on refaire un hallal car sépare depuis presque 4 mois.


Encore merci pour vos lumieres.
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #5 le: Octobre 19, 2012, 14:22:16 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Allahou a'lam ma chère soeur je te conseil de prendre contacte avec un imam car
ton cas est délicat

et dans ce cas très dangereux de te dire si oui ou non tu es encore sa femme Allahou a'lam mais fais vite et va voir l'imam de ta ville par exemple

qu'Allah Soubhanahu wata'ala te facilite et t'arme de patience ainsi que de Son savoir

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Celiaaya
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: lyon
Messages: 3



Voir le profil
« Répondre #6 le: Octobre 19, 2012, 20:09:07 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


Merci beaucoup pour ta réponse le truc c'est que je ne connais pas d immam et que sur le site il est noté que l immam n'est pas là et qu aucune réponse ne sera apporter avant fin novembre.Je suis de Lyon as tu des contactes de sages que je puisse contacter afin de pouvoir avoir des réponses à mes questions car je commence a desesperer.

Merci encore et desole si j insiste beaucoup
Journalisée
Tite_Malaïka
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: Lyon
Messages: 35



Voir le profil
« Répondre #7 le: Octobre 19, 2012, 21:08:30 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


Merci beaucoup pour ta réponse le truc c'est que je ne connais pas d immam et que sur le site il est noté que l immam n'est pas là et qu aucune réponse ne sera apporter avant fin novembre.Je suis de Lyon as tu des contactes de sages que je puisse contacter afin de pouvoir avoir des réponses à mes questions car je commence a desesperer.

Merci encore et desole si j insiste beaucoup

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
ma soeur l'imam de la mosquée de Lyon est parti au hajj mais essaye d'appeler la mosquée Otthmane à villeurbanne, c'est une grande mosquée  InchAllah ils pourront te répondre.
Bon courage ma soeur j'espère que tu auras ta réponse bientôt  InchAllah

 Salam Alaykoum
Journalisée
   

 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle