Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Anachid, haram ou pas???  (Lu 12092 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Ôum Khadijâ
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 21
Localisation: France
Messages: 39


La hawla Wala Kouwwata Ila Billah!!!!


Voir le profil
« le: Mars 13, 2012, 06:00:59 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum mes Sourire Mouslima et Rire Mouslim. J’espère que vous allez bien .J'ai une question a vous poser et ma question est"les anachids c'est Haram ou pas??? Huh?"Merci de me répondre. baraka2  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh Wink 
Journalisée

fathéma
Invité
« Répondre #1 le: Mars 13, 2012, 06:10:54 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

voici un rappel qui se trouve dans notre espace ma soeur sur la musique  InchAllah que ça répondra à ta question.


ncha Allah que vous vous portiez tous et toutes bien amine ya rabbi.

Un rappel important à vous communiquer Incha Allah.

Nous sommes en train de nettoyer la section des Annachides pour supprimé toutes les videos qui contiennent de la music

car si nous les accepton ça vaudrait dire que nous sommes aussi responsable de ce péché Soubhana Allah.

donc à partir de maintenant  baraka2 de ne posté que des videos des Annachides sans instruments de music.

mis à part le Tombourin car d'après plusieurs hadiths il est permis en cas de fête ou mariage lisez ceci  baraka2


Mais il existe des Hadiths qui rendent licite certains types de chant (embellir légèrement et de façon naturelle sa voix, sans s'efforcer de suivre les rythmes musicaux)
et certains instruments musicaux comme le douff (jours de fête seulement) :

 Aïcha (radhia allâhou anha) raconte que Abou Bakr (radhia allâhou anhou) est entré chez moi une fois, alors que deux fillettes parmi les "Ansârs" étaient présentes.
Elles étaient en train de chanter les actes (de courage et de bravoure) des "Ansârs" lors de la bataille de "Bou'ath". Mais elles n'étaient pas des véritables chanteuses.
Abou Bakr (radhia allâhou anhou) dit alors: "Quoi ? Des instruments (de musique) de Satan dans la maison de l'Envoyé d'Allah ?" C'était le jour de Aïde.
Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit: "O Abou Bakr ! Chaque peuple a sa fête et c'est aujourd'hui la notre."
(Boukhâri)

Bouraïdah (radhia allâhou anhou) dit: Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) partit une fois pour une campagne militaire.
A son retour, une jeune fille noire vint le voir et dit: "O Envoyé d'Allah ! J'avais formulé le vœu que si Allah vous ramenait sain et sauf,
je jouerai du "Douff" (il s'agit d'une sorte de tambourin, qui existait déjà à l'époque du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) et
qui était employé aussi bien pour la musique que lors des proclamations et annonces publiques) en votre présence et je chanterai."
Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) lui dit: "Si tu as réellement fait ce vœu, alors tu peux jouer… Au cas contraire, non.
" Elle commença alors à le faire. Abou Bakr (radhia allâhou anhou) entra et elle continua à jouer. Puis Ali (radhia allâhou anhou) entra et elle continua encore.
 Ce fut ensuite au tour de Ousmân (radhia allâhou anhou) d'arriver et elle ne s'arrêta pas. Enfin, Oumar (radhia allâhou anhou) entra:
Elle cacha alors son "Douff" sous elle et s'assit dessus. Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) fit alors la réflexion suivante:
"Satan a peur de toi, O Oumar ! J'étais assis et elle était en train de jouer du "douff". Abou Bakr (radhia allâhou anhou) est entré et elle a continué à jouer.
Puis Ali (radhia allâhou anhou) est arrivé et elle a continué encore. Ce fut ensuite au tour de Ousmân (radhia allâhou anhou) d'arriver et elle ne s'est pas arrêtée.
Enfin, lorsque tu es entré, O Oumar, elle a caché le "Douff" ! "
(Ahmad et Tirmidhi)

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
De-Passage
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: France
Messages: 529



Voir le profil
« Répondre #2 le: Mars 13, 2012, 11:24:09 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Il faut bien différencier la musique et le chant, si on parle de la musique c' est haram.
Si on parle des chants islamiques, Ibn Baz a autoriser le chant islamique a condition que elle ne soit pas accompagner de paroles perverses ou qui contredit la législation et a partir du moment ou il ne sont pas accompagner d' instruments de musique.

Le comité permanent des savants d' Arabie Saoudite ont émis cet fatwa la ils ont dit que c' était permis et ils ont mis des conditions les mêmes que j' ai citer avant et plus que il ne faut pas écouter plus de chant islamique que le coran.
Journalisée
Musc_88
Invité
« Répondre #3 le: Janvier 26, 2014, 07:23:40 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah
 Salam Alaykoum

MachAllah Allahou Akbar baraka2


Selon les commentateurs du Qor’an, le verset suivant constitue une mise en garde
 à l’égard de ceux qui s’adonnent à la musique:

« Et, parmi les hommes, il est [quelqu’un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour
égarer hors du chemin d’Allah et pour le prendre en raillerie. Ceux là subiront un châtiment avilissant. »

(Sourate 31 / Verset 6)


L’érudit de la communauté, Ibn ‘Abbas a dit que le terme « plaisants discours »
signifie la chanson; quant à Mujâhid dit que ce mot signifie tambour (Tafsir  d’Ibn Kathir 21/40).

Hassan al-Basrî lui, dit que ce verset a été révélé à propos
de la musique et des flûtes (Tafsir d’Ibn Kathir 3/451).

Ibn Qayyim a dit : « la signification que les compagnons du Prophète ont donné à
ce mot suffit largement, à savoir la chanson. Cela a été rapporté par Ibn ‘Abbas et Ibn Mas‘oud. »

Abu As Sahbâ a dit : « j’ai demandé à Ibn Mas‘oud la signification du terme « plaisant discourt »
(verset 6 de la Sourate 31) et il m’a répondu en répétant trois fois : « je jure sur Allah,
l’unique divinité que ce terme signifie chanson. » »


Dans un autre verset du Qor’an, Allah fait allusion à la voix de Satan:

« Et lorsque Nous avons dit aux Anges : "Prosternez-vous devant Adam", ils se prosternèrent,
à l’exception d’Iblis, qui dit : "Me prosternerai-je devant quelqu’un que tu as créé d’argile ?"

Il dit encore : "Vois Tu ? Celui que Tu as honoré au-dessus de moi, si Tu me donnais du répit jusqu’au Jour
de la Résurrection; j’éprouverai, certes sa descendance, excepté un petit nombre [parmi eux]".

Et [Allah] dit : "Va-t-en ! Quiconque d’entre eux te suivra ... votre sanction sera l'Enfer, une ample rétribution.

Excite, par ta voix, ceux d’entre eux que tu pourras, rassemble contre eux ta cavalerie et ton infanterie,
associe-toi à eux dans leurs biens et leurs enfants et fais-leur des promesses".
Or, le Diable ne leur fait des promesses qu’en tromperie.

Quant à Mes serviteurs, tu n’as aucun pouvoir sur eux".
Et ton Seigneur suffit pour les protéger! »

(Sourate 17 / Verset 61 – 65)

Le célèbre commentateur du Qor’an, Moudjâhid (disciple de Ibn ‘Abbas)
affirme que la voix de Satan n’est rien d’autre que la musique et les chants (paroles inutiles).


Abou Mâlik Al Ach‘ari rapporte que le Prophète Mouhammad (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit:
« Il y aura parmi ma "oummah" (communauté) des gens qui considéreront le vin, le porc, la soie (pour les hommes)
et les instruments de musique (ma‘âzif) comme étant licites." (Rapporté par Boukhâri)


Cheikh al Islam Ibn Taymiya a dit :
« ce Hadith prouve l’interdiction de tous les instruments de musique. » ( al-Majmou‘ 11/535).


D’après Abou Houraïra (radhia allâhou anhou) le Prophète Mouhammad (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit:
« écouter (individuellement) les instruments de musique est un péché. Se rassembler pour le faire est un péché plus grave (Fisq).
Y prendre du plaisir est du "Koufr"[1]»
(Rapporté par Abou Ishâq)

 
‘Ali a cité ceci du Prophète Mouhammad (salla Allahou ‘alayhi wa sallam):
« J’ai été envoyé pour briser les instruments de musique. » (Rapporté par Ibn Ghaylân)


Selon Abou Oumama  le Prophète Mouhammad (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit: « Allah m’a envoyé comme
miséricorde et guidée pour les mondes. Et Il m’a ordonné de faire disparaître les "mazâmîr", les "barâbit" et  les "ma‘âzif"
(différents instruments de musique), ainsi que les idoles qui étaient adorées durant l’Ignorance (Al Djâhiyliyah). »
(Rapporté par Ahmad)

 
Selon Anas le  Prophète Mouhammad (salla Allahou ‘alayhi wa salam):
« Celui qui s’assoit pour écouter une chanteuse aura du plomb fondu coulé dans
les oreilles le Jour du jugement dernier. »

(Rapporté par Abou Ishâq)

D’après ‘Omar le Prophète Mouhammad (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit:
« Le salaire du chanteur et de la chanteuse est illicite. » (Rapporté par Tabarani)


 baraka2
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

Tapis + boussole
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle