Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Tafsir Sourate 2 Verset 44  (Lu 2025 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
De-Passage
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: France
Messages: 529



Voir le profil
« le: Mars 04, 2012, 13:18:26 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

44.  Commanderez-vous aux gens de faire le bien, et vous oubliez vous-mêmes de le faire, alors que vous récitez le Livre? Etes-vous donc dépourvus de raison?

La signification de : Comment vous convient-il d’ordonner aux gens ce que vous leur ordonnez alors que vous récitez l’Ecriture et savez ce qu’elle contient sur ce qui advient à celui qui manque aux prescriptions divines ? Ne raisonnez-vous donc pas sur ce que vous faites de vous-mêmes ? N’allez-vous pas vous réveiller ? N’allez-vous pas ouvrir les yeux ?
Qatâda : Les Fils d’Israël ordonnaient aux gens de se prémunir et d’obéir à Dieu, mais eux ne le faisaient pas envers eux-mêmes. Alors Dieu les en blâma.

Le segment : et vous oubliez vous-mêmes, alors que vous récitez l’Ecrit : vous interdisez aux gens de dénier la prophétie et le pacte inscrits dans la Torah, et vous omettez vous-mêmes,c’est-à-dire et vous, vous déniez votre pacte envers Moi. Abdarrahmân b. Aslam : Quand quelqu’un les interroge sur une question qui n’a rien de juste et dont on ne tire pas quelque corruption, ces Juifs lui prescrivent le juste.C’est pourquoi Dieu les blâma et les avertit quant à leur faute envers eux-mêmes. Il les a blâmés pour leur omission du bel agir et non pour le fait d’ordonner le bien. Ordonner le convenable est bien connu et est un devoir pour le savant. Mais le devoir primordial du savant consiste à faire les actions bonnes avec ceux à qui il les prescrit. A cet effet, il est rapporté que le prophète Chu’ayb a dit : et que je ne veux pas faire ce que je vous interdis… Je ne veux que la réforme, autant que je le puisse.

Ordonner les actions bonnes et les faire sont donc une obligation, mais l’absence de l’un n’annule pas l’autre.Sa’id b. Jubayr : Si l’individu n’ordonnait les actions bonnes et ne proscrivait le blâmable que quand il n’a rien à se reprocher, personne n’aurait à ordonner une action bonne ni à proscrire une blâmable.

Ainsi, celui qui, par connaissance, délaisse l’obéissance et commet la désobéissance, tombe sous le coup du blâme. Celui qui sait n’est pas comme celui qui ne sait pas ; Sur ce sujet, des hadiths sont rapportés, entre autres les suivants : « La semblance du savant qui enseigne le bien aux gens sans s’y conformer, est celle de la lampe qui éclaire pour les gens mais se brûle. » ; « La nuit du Trajet nocturne, je suis passé près de gens à qui on cisaillait les lèvres avec des sécateurs de feu : «Qui sont-ils, ai-je dit ? –Ce sont les orateurs de ta communauté, m’a-t-on dit, ils font partie des compagnons, ils étaient de ceux qui ordonnaient la piété aux
gens et oubliaient eux-mêmes alors qu’ils récitaient le Livre. » ; «Le Jour de la résurrection, l’individu sera emmené. Ensuite il sera jeté dans le Feu, et alors ses bâts se déverseront. Après quoi, il tournera avec dans le Feu, à la manière d’un âne qui tourne avec sa meule. Les compagnons du Feu qui se rassemblent autour de lui, lui diront : « Untel, qu’est-ce qui t’a pris ? Ne nous ordonnais-tu pas les actions bonnes et ne nous proscrivais-tu pas le blâmable ? –C’est que, dira-t-il, je vous ordonnais les actions bonnes mais je ne les faisais pas. »  » ;


« Certains des compagnons du Jardin porteront le regard sur certains compagnons du Feu :
« A cause de quoi êtes-vous entrés au Feu ? Par Dieu, nous ne sommes entrés au Jardin que par ce que nous avions appris de vous.- Nous disions mais ne faisions rien, diront les autres. » Donc, celui qui sait n’est pas comme celui qui ne sait pas : pourquoi dites-vous ce que vous ne faites pas ? C’est chose grandement haïssable à Dieu que de dire ce que vous ne faites pas.

Source: Tafsir de la Sourate 2 : Al Baqara Par l’imam Ibn Kathir
Journalisée
   

Interprétation versets coraniques
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle