Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: suis je divorcé ou non ???  (Lu 20071 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
samiraa
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: drome
Messages: 2



Voir le profil
« le: Février 09, 2012, 12:17:43 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
je vous explique brievement ma situation comme la charte le demande je ne pourrais pas vraiment entrer dans les details mais je vais faire au mieu afin que que vous me comprenez et puissiez m'aider au maximum insha ALLAH. Voilà cet été mon epoux a formulé 3 fois "je te divorce je te divorce je te divorce" nous etions enervé tout les deux a ce momment et vraiment a bout car il y a eu des gros soucis avant ça des fautes graves qu'il a commis par plusieurs fois et que alhamdoulillah j ai pardonné. Suite à ça nous nous sommes excusé l un à l autre et avons repris le cours de notre vie normallement hors il y'a 2 mois j'ai appris par lui meme qu'il avait entamé une procedure de divorce civilement et il m a demandé de quitter le domicile chose que j ai faite il m'a dit qu il reflechissait mais depuis 3 jours nous sommes civilement divorcé ma question est la suivante suis je encore son epouse devant ALLAH swt ou non??? barak ALLAH ou fikoum de me repondre je suis dans une impasse et je ne sais pas quoi faire
Journalisée
Tarek.A
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 137



Voir le profil
« Répondre #1 le: Février 09, 2012, 13:43:34 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh ma sœur

 bismillah

Qu'Allah te facilité cette épreuve  Amine

Biensur comme tu l'as compris le divorce civil et le divorce religieux à rien à voir.
Je pourrai pas te donner une réponse à ton cas précis mais t'orienter sur ce que dit la chari'a.

Sur ce site est expliqué une partie de la Sourate At-Talâq (Le Divorce)

http://www.islamophile.org/spip/Sourate-At-Talaq-Le-Divorce.html

Si tu as pas bien compris un truc, demande.  InchAllah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

Règle n°7:
Lorsque vous énoncez un avis religieux (ceci est haram/halal), vous devez impérativement citer vos sources, sinon, s'abstenir!
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« Répondre #2 le: Février 09, 2012, 13:43:34 »
Share   Modifier le messageModifier


 Salam Alaykoum

La répudiation prononcée par un homme en colère est valide tant que la colère n’est pas d’une intensité telle qu’elle fait perdre la raison. Si l’homme, toujours pleinement conscient, prononce une triple répudiation à l’endroit de sa femme, celle-ci cessera de lui être licite aussi longtemps qu’elle n’aura pas épousé un autre (et obtenu le divorce d’avec le deuxième mari).

En cas de doute de l’effectivité de la répudiation, elle est nulle car l’épouse est en principe censée jouir du lien conjugal en l’absence d’une répudiation certaine.

La seule persistance de l’amour entre les époux ne justifie pas la reprise de la vie conjugale après la répudiation (normale). Allah le sait mieux.



Islam Q&A
Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid

Doit-on reconnaître le divorce ou la dissolution du mariage prononcé par un juge dans un tribunal non musulman, si , en l’absence d’un cadi, l’un des époux se présente à un tribunal laîc pour mettre fin au mariage ?


Louange à Allah

On peut conclure un mariage conformément à la Charia en dehors dudit tribunal puis on se présente au tribunal afin de le régulariser. Quant au divorce, il n’est pas nécessaire de l’enregistrer au tribunal. Car le mari peut prononcer le divorce en présence de deux témoins intègres et faire écrire son acte sur un papier qu’il signe conjointement avec les témoins. Ceci suffit pour rendre le divorce effectif. Mais il ne faut pas procéder au divorce quand l’épouse vit son cycle menstruel ou après un rapport intime survenu entre deux cycles menstruels, sauf si la femme est manifestement enceinte.




Extrait des Fatwa de Cheikh Muhammad ibn Salih al-Outhaymine publiée dans la revue ad-Dawa, n° 1762, p. 37
Journalisée
Naimaaa
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: France
Messages: 1



Voir le profil
« Répondre #3 le: Mai 06, 2012, 13:10:41 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum, mon mari qui s'enerve rapidement m'a divorcé 2 fois dans la meme journé, ainsi qu il l'avait deja prononcé une ou deux fois durant cette année.
Je me trouve ennuyé car lui est persuadé que le divorce doit etre prononcé 3 fois d affilé pour être effectif, il n a donc pas conscience du poids des mots qu il employé.
Ainsi je me demande comment savoir si sa colere etait suffisante pour que le divorce soit annulé.
Et si cette situation signifie qu il m a divorcée par 3 fois et que par consequent il ne peut me reprendre?
Merci de votre aide.
  baraka2
Journalisée
al-tin
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 1245



Voir le profil
« Répondre #4 le: Mai 06, 2012, 15:08:23 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum



Ma soeur, je suis affligée d'entendre cela. Le divorce n'est pas quelque chose que l'on doit prendre à la légère et il existe des avis qui stipulent que même sous la colère, le divorce est pris en compte.
Les frères comme les soeurs doivent cesser de minimiser les choses, on ne dit pas tout et n'importe quoi sous pretexte que nous sommes en colère ... où on canalyse sa colère ou alors on essaie de se réfugier dans une pièce isolée.

Tu devrais demander ce qu'il en est auprès d'un savant et faire une nassiha à ton époux, même si le divorce ne compte qu'au bout de trois fois, on ne dit pas de telles choses à son épouse. et la colère ne doit pas justifier des propos abominables. Soyons davantage sérieux avec notre religion et envers les personnes, elles ont des droits sur nous.

Avis personnel.
Journalisée

"Dieu nous a garanti ce bas-monde nous demandant d'oeuvrer pour l'au-delà.
Ah si seulement Il nous avait garanti l'au-delà, en nous ne demandant d'oeuvrer que pour ce bas-monde."
Un Connaissant.
Nacima75
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: paris
Messages: 1



Voir le profil
« Répondre #5 le: Juillet 15, 2012, 06:46:03 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam alikoum,

Mon mari a prononcé un divorce triple : "tu es divorcée, tu es divorcée, tu es divorcée" dans la même phrase lors d'une dispute où il s'est mis très en colère.
Je tiens à préciser que j'avais mes règles à ce moment là.
Il a regretté ses propos mais je ne sais pas si je reste son épouse.

Baraka allah fikoum
Journalisée
abd ar rahman
Invité
« Répondre #6 le: Juillet 15, 2012, 12:25:30 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Voici une fatwa concernant votre question :

L’éminent savant, SHeikh Muhammad Ibn ‘Uthaymîn (rahumahullâh) a dit que « le divorce de la femme en période de menstrues fait l’objet d’une divergence entre les gens de science, et il y a eu un long débat quant au fait de savoir si le divorce prend effet ou non. La majorité des gens de science sont d’avis que le divorce reste effectif et il est compté, mais l’homme doit reprendre son épouse et la laisser jusqu’à ce qu’elle redevienne pure de ses menstrues, puis qu’elle ait ses menstrues une deuxième fois et qu’elle redevienne pure. Ensuite, s’il le souhaite, il la garde, ou s’il le souhaite, il la divorce. C’est l’avis de la majorité des gens de science dont les quatre imâms : Ahmad, ach-Châfi’î, Mâlik et Abû Hanîfa. Ceci dit, le point de vue qui semble le plus juste pour nous, est le choix qu’à fait SHeikh al-Islâm Ibn Taymiyyah (rahimahullâh) à savoir le divorce prononcé lors des menstrues n’a pas lieu et ne prend pas effet, car il contredit l’ordre d’Allâh et de Son Messager. » SHeikh ajoute que « le délai durant lequel Allâh a ordonné de répudier la femme consiste à ce que l’homme la répudie quand elle est pure, et qu’il n’y ait pas eu de rapports intimes. De ce fait, s’il la répudie alors qu’elle a ses menstrues, il ne l’aura pas répudiée conformément à l’ordre d’Allâh, cela sera donc rejeté. » [1]

Il a été rapporté que ‘Abdullâh Ibn ‘Oumar (radhiallâhu ‘anhu) répudia son épouse alors qu’elle était en période de menstrues, et le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) en fut informé. Le Prophète se mit alors en colère contre lui et lui dit : « Ordonne-lui de la reprendre puis de la laisser jusqu’à ce qu’elle devienne pure, qu’elle ait ses menstrues puis redevienne pure. Ensuite, s’il le désire, il la garde, ou s’il le désire, il la répudie. » Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) ajouta : « Tel est le délai qu’Allâh a ordonné d’observer pour que les femmes soient répudiées. » [2] Il y a consensus des gens de science quand au fait que le divorce se fait en période de pureté pour la femme comme le dit SHeikh ‘Abdullâh Ibn ‘Abdel-‘Azîz al-Djibrîn, et le divorce fait en période de menstrues est un divorce innové interdit sur la base de ce hadîth. [3] Ce qui est l’avis adopté par SHeikh Sa’d Ibn Nâcir ach-Chatharî [4] dans son commentaire, ainsi que de SHeikh ’Abdullâh al-Bassâm [5].


Journalisée
abd ar rahman
Invité
« Répondre #7 le: Juillet 15, 2012, 12:25:37 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Wallahou ta'ala 'ala wa 'alam !

Et Allah 'azza wa djall et plus haut et plus savant !

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
HasnaReconvertie
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 2008
Localisation: Paris
Messages: 1



Voir le profil
« Répondre #8 le: Décembre 27, 2012, 06:57:51 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
je vous écris car j'ai besoin de conseils incha Allah

   Alors voilà ma situation j'espère Incha Allah que vous pourrez m'aider dans l'épreuve que je traverse :

   Mon mari et moi nous avions de nombreux problèmes notamment le fait qu'il voulait que j'abandonne le hijeb et d'autres choses contraire à l'islam, cependant il prie, je précise cela car il est bien musulman.
   Suite à cela j'ai décidé de rendre ma dot et de faire le khoul. Il a refusé ma dot et m'a dit de suite “je te divorce, je te divorce”. Je n'étais pas dans ma période de pureté c'est à dire que j'avais eu des rapports sexuels avec lui depuis mes dernières mentrues. Il m'a reprise le soir même.
   Une semaine après il m'a dit “je te divorce, je te divorce, je te divorce” sans etre en colère et il a rajouté “anti taliq anti taliq anti taliq” en arabe. Depuis cela il est partit et à coupé tout contact avec moi, sa famille aussi et ils m'ont dis que si je cherchais a les contacter ils appeleraient la police. Selon l'avis des grands savants ce divorce prononcé trois fois de suite est bidaa mais il compte comme une fois si les autres conditions sont respectées. Donc la question était plutot sur le fait que je n'étais pas dans la bonne période. Le problème c'est que je n'étais pas dans ma période de pureté non plus lorsqu'il a prononcé le divorce. J'ai lu la fatwa du cheikh Ibn Baz rahimaullah sur les conditions du talaq et il est d'avis que si la femme a eu des récents rapports avec son mari depuis ces dernières règles elle n'est pas divorcée.

   Si je lui demande de redire le talaq lorsque je serais dans ma période de pureté j'ai peur que ce divorce compte comme le 3ème suivant l'avis des savants qui disent que le talaq même lorsque la femme a eu des rapports récents avec son mari, est valide.

Qu'Allah vous récompense pour vos réponse.

Wa aleykoum salam wa rahmatullah
Journalisée
'abdAllah
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: Lyon
Messages: 74


Voir le profil
« Répondre #9 le: Janvier 01, 2013, 09:40:16 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Je suis un peu près dans le même cas, j'ai prononcé le divorce plusieurs fois ainsi que mon épouse, pour ma part c'était sous le coup de l'énervement, je pense qu'au fond de moi ce n'est pas valable car mon intention réelle est de rester avec elle. Lorsqu'on est énervé on dit des choses qu'on ne pense pas et par la suite on regrette. Pour ma part j'attends de voir la suite , à savoir s'il ya un espoir ou pas et pour ta part je pense que ça dépend de ton mari, quelle est son intention réelle ?
Journalisée
oum amine
Invité
« Répondre #10 le: Janvier 01, 2013, 15:33:35 »
Share   Modifier le messageModifier

assalam aleykoum akhi desole quelle situation ! un hadith dis que divorcer sous la colere n est pas valable et ailleur jai lu kun divorce dit meme sur le ton de la plaisanterie est effectif d autres part il y a divergence a un autre point aussi c le fait d avoir eu des rapport depuis les dernieres menstrues certains disent que si il y a eu rapport le divorce n est pas valable d autres que le divorce est valable wa allahu alam ... j espere trouver une reponse claire in cha allah
Journalisée
Um_Nour
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Saint-Etienne
Messages: 7339


La hawla wala quwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #11 le: Janvier 01, 2013, 15:36:41 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum


Ma soeur Oum Amine,  baraka pour ton message.

 baraka également pour les sources que tu nous apportera.


 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Journalisée

Rabbanâ âtinâ fi d-dunyâ hassanatan w-wa fî-l-âkhirati hasanatan w-waqinâ 'adhâba n-nâr
AbdAllah750
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: IDF
Messages: 90



Voir le profil
« Répondre #12 le: Janvier 01, 2013, 20:04:56 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

@ HasnaReconvertie :

Citation
Une semaine après il m'a dit “je te divorce, je te divorce, je te divorce” sans etre en colère et il a rajouté “anti taliq anti taliq anti taliq”
Donc il a prononcé 2 fois 3 fois ?
Il faut garder en tête que la majorité des savants considèrent que la triple répudiation bien qu'elle soit illicite, elle demeure valide pour 3 divorce.
De plus là il y a pas mal d'éléments qui montre qu'il est peut être préférable de se séparer de cet homme. (par ailleurs interdire une obligation religieuse c'est du kufr... après je ne suis pas apte de juger sur le takfir d'un individu).

Citation
j'ai peur que ce divorce compte comme le 3ème
Vous ne voulez donc plus divorcer ?

@ Abd Allah (tiens un autre AbdAllah ^^ ) :

Citation
j'ai prononcé le divorce plusieurs fois ainsi que mon épouse, pour ma part c'était sous le coup de l'énervement, je pense qu'au fond de moi ce n'est pas valable car mon intention réelle est de rester avec elle.
Plusieurs fois en des moments différents ? Combien de fois ?
Par ailleurs il faut savoir que l'énèrvement dont il est question, est celui qui pousse la personne à dire des choses sans s'en rendre compte.

Citation
3 - Le divorce en état de colère :

Concernant l’état de colère, les savants le divisent en 3 :
1.   Le début de la colère.
2.   L’état entre la colère et le calme.
3.   La grande colère qui fait que la personne ne sait plus ce qu’elle dit.

Concernant le premier état les savants sont unanimes quant au fait que le divorce est prononcé et ils sont unanimes également en ce qui concerne le troisième état quant au fait qu’il n’est pas prononcé.
Pour ce qui est de l’état intermédiaire, il y a une divergence. Certains disent qu’il est prononcé car l’homme sait ce qu’il dit mais la plupart disent, et Allahu a’llem il s’agit de l’avis le plus sur, c’est qu’il n’est pas prononcé car le prophète dit : « Il n’y a pas de divorce lorsque la personne est enfermée ». Et une personne qui est en dispute avec son épouse est dans un état qui favorise le divorce.
Mais il y a aussi la preuve : « Que le juge ne prononce pas de sentence lorsqu’il est énervé » Car le fait d’être dans un état d’énervement restreint la faculté de réfléchir. Certes on sait ce que l’on dit mais l’état d’énervement réduit At-Tafkir.
ou encore
Citation
D'ailleurs, la question suivante a été posée à Ach-Chaykh Nadjmi le 11 décembre 2005 sur paltalk :

Question :
« Un homme a divorcé sa femme deux fois. Et une troisième fois, il lui a dit « Tu es divorcée » alors qu'il était en colère. Est-ce que cette femme est divorcée ou non ? »

Réponse :

« En vérité, il n'y a pas une personne qui divorce sans qu'elle soit en colère. Personne ne divorce sans être en colère !
Mais, la colère qui rend caduc le divorce, c'est la colère excessive lors de laquelle la personne n'est plus consciente ou ne se maîtrise plus totalement.
En dehors de cela (de ce type de colère), cela n'entraîne ni son abrogation ni son annulation (c'est à dire, du divorce). »

Par contre il n'est pas question juste d'intention, car les savants sont unanimes pour dire que le divorce prononcé en "plaisantant" compte pour un réel divorce :

Selon Abu Hurayra , le prophète a dit : « Il y a 3 types de choses qui sont prises en compte même lorsqu’elles sont dites pour plaisanter : Le mariage, le divorce et la reprise. » (Hadith Hassan, Rapporté par Ibn Majah, Abu Dawud et At-Tirmidhi)

Car on ne plaisante pas avec ces choses là... c'est du sérieux.
De même on ne devrait pas prononcer le divorce si facilement, c'est pourquoi il y a ces règles...

Wa Allahou a'lem,


Journalisée
nano
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 389



Voir le profil
« Répondre #13 le: Janvier 01, 2013, 20:06:29 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

j'entends souvent autour de moi dire que lorsqu'un homme prononce le divorce sous le coup de la colère alors celui-ci ne serait pas valable.

cependant, j'ai du mal à imaginer un homme prononcer cette phrase dans le plus grand calme !   Huh?

 allah ouahlem

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Layl
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: FRANCE
Messages: 71



Voir le profil
« Répondre #14 le: Janvier 01, 2013, 21:35:08 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam



Exactement ma soeur Nano ta remarque est plus que pertinente. Qui prononce un divorce tout sourire ? Il est aussi d'avis qu'un divorce sous la colère est valable.

Pour AbdAllah .... une fois c'est déjà de trop alors plusieurs fois ....
Journalisée
Tassabih
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Fr
Messages: 320


.Derriere tout mal se cache un bien.


Voir le profil
« Répondre #15 le: Janvier 02, 2013, 07:35:33 »
Share   Modifier le messageModifier

Assalamu Alykoum

il vaut mieux demander à un Mufti, il sera plus apte à répondre à des questions aussi délicates, je pense que sa réponse variera selon chaque cas wallahu a'lam
Journalisée

« Quiconque fait un bien fût-ce du poids d'un atome, le verra, »
«et quiconque fait un mal fût-ce du poids d'un atome, le verra.»  (S99,V7-8)
fathéma
Invité
« Répondre #16 le: Janvier 02, 2013, 07:47:38 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


Ma chère soeur HasnaReconvertie j'ai regrouper ton message aux fils qui traitent deja le même sujet
 Soubhan' Allah donc en remontant le fil tu trouveras quelques réponses  InchAllah

mais je suis du même avis que notre soeur tassabih  MachAllah
vaux mieux demander l'avis d'un savant  InchAllah car c'est une question délicate et importante.

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
aume saliha
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: lyon
Messages: 1



Voir le profil
« Répondre #17 le: Janvier 04, 2013, 07:07:57 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum mon époux à décidé de mettre un terme a notre mariage , il à quitter le domicile conjugale et avant de partir il m'a dis je te libère une fois je te libère une 2 éme fois je te libère une 3 éme fois . sachant que je ne suis pas en periode d'in pureté .
le soir meme on c'est vu et on a eu des raports intimes ensemle .
aujourd'hui je ne sais pas si je suis divoré , du faite qu'il m'a dis que il me libére
il m'a pas dis je te divorce ou bien qu'il me répudier , et en plus de ça on c'est retrouvé ensemble . du coup je me demande si les raports que on a eu c'est du harham ou bien que on est toujours des époux .
est ce que on dois faire un autre mariage ou pas , est ce que le faite qu'il m'a dis qui me libére 3 fois c'est un divorce définitive ou bien il ne compte qu'une fois . si vous avez le nom ou a un numero d'une personne de siance qui peux m'éclairé sur ce sujet
baraka2 et  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Janvier 04, 2013, 12:26:17 par aume saliha » Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #18 le: Janvier 04, 2013, 07:12:50 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 MachAllah Soubhan' Allah ma chère soeur

j'ai regrouper ton message a ce fil qui traite le même sujet  El Hamdoulilah

tu trouveras quelques réponse plus haut

mais comme pour la soeur je te conseil de demander l'avis d'un savant car on sait pas ce que ton mari a
dans la t^te a ce moment la  Soubhan' Allah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Layl
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: FRANCE
Messages: 71



Voir le profil
« Répondre #19 le: Janvier 04, 2013, 12:29:57 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam



Je vais tirer la sonnette d'alarme, ce n'est pas que je vise ton époux en particulier car malheureusement tu n'es pas la seule dans cette situation et malheureusement des tas de soeurs viennent poser ce genre de questions affolées.
Alors les époux je ne comprends pas ! C'est quoi cette attitude non respectueuse. Ils prononcent la répudiation comme on prononce une formule magique : mais est-ce que vous vous rendez compte de la gravité de ses mots ? Dès qu'une situation leur échappe, ils sortent cette carte joker pour se sortir d'une impasse.
Mais le pire c'est qu'ensuite, une fois la tempête passée, ils reviennent comme si de rien n'était. Non ça ne se passe pas comme ça, lorsqu'on prononce une sentence, on l'assume et on ne se cache pas derrière un faux prétexte de " j'étais en colère, je n'étais pas conscient de ce que j'ai dis".
Et les soeurs .... soyez fermes ! Si vous vous retrouvez avec des frères qui prononcent le divorce même une fois, gardez vos distances et renseignez-vous avant de revenir dans le lit conjugal car si le divorce est valide, alors vous commettrez un grave péché.

Journalisée
oum amine
Invité
« Répondre #20 le: Janvier 04, 2013, 12:40:02 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum je joins mes source in cha allah :
Il a dit aussi dans un hadith authentique:

"Pas de divorce n'y d'affranchissement dans un état ighlaq". (Rapporté par Ahmad, Abou Daoud et Ibnou Maja)

Ighlaq signifie: dans un état de contrainte ou d'inconscience lié à une très forte colère (définition de l'Imam Ahmad et d'Ibn Baz), l'homme se met dans un tel état de colère que son cas devient comparable à celui du fou qui n'a plus de raison ou de la personne ivre, au point que si sa femme ou l'assistance lui disent qu'il a prononcé la répudiation, il ne le croit pas et n'arrive pas à s'en rappeler.

La prononciation directe :

C’est la parole qui est prononcée de façon claire, sans aucun doute et qui après l’avoir prononcé on ne peut comprendre qu’une seule chose : Le divorce.
Ex : Dire « Tu es divorcée » ; « Je te divorce » ; « Je te répudie ». Ou toute autre chose qui est tirée du mot divorce.

Lorsque l’homme dit cela à sa femme, à partir de ce moment le divorce est prit en compte et même si cela est dit pour plaisanter et sans en avoir l’intention.

Selon Abu Hurayra  , le prophète  a dit : « Il y a 3 types de choses qui sont prises en compte même lorsqu’elles sont dites pour plaisanter : Le mariage, le divorce et la reprise. » (Hadith Hassan, Rapporté par Ibn Majah, Abu Dawud et At-Tirmidhi)

Le divorce conforme à la Sunna :

 Définition :

C’est lorsque l’homme divorce une seule fois dans une période ou sa femme est pure et dans laquelle l’homme n’a pas eu de rapports avec elle.
 « L’homme divorce une fois » : C'est-à-dire que l’homme prononce la formule de divorce qu’une seule fois.
 « Où sa femme est pure » : Signifie qu’elle n’est pas en période de menstrues.


Allah   dit : « Le divorce (réconciliable) est permis pour seulement deux fois. Alors, c’est soit la reprise conformément à la bienséance, ou la libération avec gentillesse. » (sourate Al Baqara, v. 229)

Allah   dit aussi : « Ô Prophète! Quand vous répudiez les femmes, répudiez-les conformément à leur période d’attente prescrite. » (sourate At-Talâq, v.1)

Le prophète   a expliqué ce verset en disant que « conformément à leur période d’attente » signifie dans une période de pureté dans laquelle les hommes n’ont pas eu de rapports avec leurs épouses.

Le prophète   a également expliqué ce verset lorsqu’Ibn ‘Omar  a divorcé de sa femme alors qu’elle avait ces menstrues. Et ‘Omar ibn Al Khattab   qui est le père d‘Abdullah ibn Omar  a demandé au prophète  et ce dernier a dit : « Ordonne lui de la récupérer, puis qu’il la garde jusqu'à ce qu’elle se purifie, puis qu’elle ait ses menstrues puis qu’elle devienne pure et ensuite il a le choix soit de la garder ou soit de la divorcer avant d’avoir des rapports avec elle. Et c’est dans cette période qu’Allah   a ordonné qu’on divorce des femmes. » (Hadith authentique rapporté par Al Bukhary, Mouslim, abou Dawoud et An-Nassa-i)

Dans ce Hadith nous voyons donc qu’Abdullah ibn Omar  a divorcé de sa femme alors qu’elle était en état de menstrues, et Omar Ibn al Khattab  a questionné le prophète   sur ce fait. Le prophète  suite à cela lui a ordonné de la récupérer.

On retient que l’homme :
- qui divorce de sa femme alors qu’elle a ses menstrues doit la récupérer.
- doit la garder jusqu'à ce qu’elle soit pure.
- doit attendre que les prochaines menstrues arrivent
- doit attendre que ses deuxièmes menstrues arrivent à terme et qu’elle soit pure.
- puis s’il veut il garde sa femme ou s’il veut il divorce avant d’avoir des rapports avec elle car s’il divorce d’elle en ayant eu des rapports avec, il aura divorcé dans une période ou la femme sera pure mais dans laquelle il aura eu des rapports.

C’est donc dans cette période qu’Allah   a ordonné aux hommes de divorcer de leurs femmes s’ils désirent.


Nous pouvons déduire plusieurs choses de ce Hadith :
1 - L'autorisation de demander à un savant sur les péchés d’autrui : à condition que cette demande soit faite pour conseiller la personne. Ainsi il n’y a pas de mal à dire par exemple « telle personne a fait un péché, que me conseillez-vous ? ». Mais cela ne doit nullement être fait pour divulguer les péchés d’autrui ou pour montrer les défauts des gens. Ceci est interdit en Islam.

2 - L'autorisation de léguer quelqu’un pour transmettre un jugement juridique : Comme l’a fait le prophète  à Omar Ibn Al Khattab   pour qu’il transmette par la suite le message à Ibn ‘Omar  .

3 - La sunna du prophète   vient expliquer le Coran : Dans ce Hadith le prophète  a expliqué la parole d’Allah  : « Divorcez d’elles pendant leur période »




 Le divorce innové :

En Islam toute innovation est un égarement ! Le prophète  dit : « Toute innovation est un égarement et tout égarement mène au feu. »

Le divorce innové est le divorce qui comporte des contradictions avec la législation musulmane, comme le fait :
- de divorcer de sa femme lorsqu’elle a ses menstrues.
- de divorcer d’avec sa femme dans une période ou elle est pure mais dans laquelle il a eu des rapports avec elle.
- de divorcer d’elle 3 fois en prononçant qu’une seule parole ou de le dire dans une même assise comme le fait de dire « Je te divorce 3 fois » ; « je te divorce, je te divorce, je te divorce » etc.

Ce type de divorce est interdit en Islam et celui qui le prononce à commit un péché et encoure un châtiment.

Celui qui divorce de son épouse alors qu’elle a ses menstrues, le divorce est prononcé donc cela est comptabilisé comme un divorce. S’il s’agit d’un divorce ou il y a un retour possible, c'est-à-dire le premier ou second divorce, il doit récupérer sa femme jusqu'à ce qu’elle se purifie, puis qu’elle ait de nouveau ses menstrues et qu’elle se re-purifie.

S’il la divorce avant d’avoir eu des rapports mais que par la suite il en a avec elle durant la période de 3idaa alors ceci est considéré comme une raja3a (reprise).

La preuve que ce divorce est comptabilisé est ce qui est rapporté par Al Bukhary selon Saïd Ibn Jubair   et selon Abdullah ibn Omar  qui a dit : « Elle m’a été comptabilité comme un divorce ».


Ibn Hajar  dit dans son Livre « Al Fath » ou il explique Sahih Al Bukhary, que le prophète   a ordonné à Abdullah ibn Omar  de reprendre sa femme et c’est également lui qui lui a montré quoi faire par la suite s’il désirait divorcer d’elle. Abdullah Ibn Omar   a informé lui-même que cela était comptabilisé comme un divorce or il ne pouvait pas être informé de quelque chose à son insu mais s’il a dit cela c’est que le prophète   le lui a enseigné.
Journalisée
gerardibrahim
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: N/A
Localisation: Thouars
Messages: 28



Voir le profil
« Répondre #21 le: Janvier 04, 2013, 19:55:15 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum a mon avis il te faut avoir l'acte ecrit du jugement de divorce , car un mariage musulman il faut de jas avoir un acte écrit c'est obligatoire,  les mariages sans actes écrit c'est du bidon c'est souvent fait par des hommes pour  se défaire de ses droits matrimoniaux et se décharger sans contraintes  ce qui est irrespectueux)  Les conditions de la contraction du mariage

Ibn Abî Zayd Al-qirâwânî dit dans sa Risâla (chapitre 32) :
« Il ne peut y avoir de mariage qu’avec un tuteur matimonial, une dot et deux témoins qualifiés. S’il n’y avait pas ces deux témoins lors du contrat, l’époux ne pourra consommer le mariage que s’ils témoignent du contrat (du mariage)… » je crois qu'une règle de jurisprudence islamique dit qu'il faut suivre les lois de son pays (, non en contradiction avec nos principes)..Le mariage civil est une sécurité, il empêche tous les abus....Et c'est aussi un droit...  Allah ou Alem  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
nano
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 389



Voir le profil
« Répondre #22 le: Janvier 04, 2013, 19:55:35 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam



Je vais tirer la sonnette d'alarme, ce n'est pas que je vise ton époux en particulier car malheureusement tu n'es pas la seule dans cette situation et malheureusement des tas de soeurs viennent poser ce genre de questions affolées.
Alors les époux je ne comprends pas ! C'est quoi cette attitude non respectueuse. Ils prononcent la répudiation comme on prononce une formule magique : mais est-ce que vous vous rendez compte de la gravité de ses mots ? Dès qu'une situation leur échappe, ils sortent cette carte joker pour se sortir d'une impasse.
Mais le pire c'est qu'ensuite, une fois la tempête passée, ils reviennent comme si de rien n'était. Non ça ne se passe pas comme ça, lorsqu'on prononce une sentence, on l'assume et on ne se cache pas derrière un faux prétexte de " j'étais en colère, je n'étais pas conscient de ce que j'ai dis".
Et les soeurs .... soyez fermes ! Si vous vous retrouvez avec des frères qui prononcent le divorce même une fois, gardez vos distances et renseignez-vous avant de revenir dans le lit conjugal car si le divorce est valide, alors vous commettrez un grave péché.



 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

malheureusement, des femmes de mon entourage ont été divorcées de leur mari une centaine de fois !!!! Shocked

ensuite, une fois l'orage passé, il revient vers sa femme comme si de rien n'était !

qu' allah les guide.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

Tapis + boussole
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle