Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Le compagnon Oubada ibn as-Samit  (Lu 720 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
ibn al quaim
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: algerie
Messages: 4239



Voir le profil
« le: Février 05, 2012, 16:12:04 »
Share   Modifier le messageModifier


 Salam Alaykoum


Oubada ibn  as-Samit. est l'un des Ansar dont le Prophète avait dit: «Si les Ansar s'engageaient dans une vallée ou dans un sentier de montagne, je m'y engagerais avec eux, et si ce n'était l'exil je serais sûrement l'un d'entre eux.» En outre, il était l'un des chefs ansarites désignés par le Prophète Salla-llah allahi wa salam .

 Leur désignation se fit à l'occasion de la première allégeance d'al-Aqaba.» Ce jour-là, ou précisément cette nuit-là, ils étaient douze croyants médinois, dont Oubada, venus à la Mecque, pour se convertir secrètement devant le prophète  Salla-llah allahi wa salam,L'armée suivante, il assista également à la «deuxième allégeance d'al-Aqaba» avec une délégation composée de 70 croyants.


Et depuis, il confirma avec force et résolution le choix qu'il avait pris.Quand, juste après la bataille de Badr, les juifs des Banou Qaynouqaâ violèrent le pacte qui les liaient aux musulmans, Oubada qui était leur allié dénonça l'alliance et dit son célèbre mot: «Mon patron est Allah, ainsi que le Messager et les croyants. C'est pourquoi Allah fit descendre Quiconque prend pour protecteur Allah et son Envoyé et ceux qui croient, et bien!c'est le parti d'Allah qui sera vainqueur (s. 5, v. 56).

Sa dévotion et sa foi ne le laissèrent pas inaperçu.Une fois, ayant entendu le Prophète  discourir sur la responsabilité de l'émir et du sort qui l'attendrait s'il manquait à un devoir, Oubada jura de ne jamais accepter la responsabilité d'un émir. Ainsi, durant le second khalifat, quand Omar ibn.al-Khattab lui proposa un poste d'émir, il refusa. D'ailleurs, il n'accepta que la mission d'enseigner la religion aux gens de Palestine.


A cette époque, la Palestine faisait partie de la Syrie, dont le gouverneur était évidemment Mouâwiya ibn Abou Soufyan. Oubada b. as-Samit entra en conflit avec ce dernier. Il lui contesta sa manière de conduire le pouvoir, si bien que cela fut porté à la connaissance de plusieurs contrées musulmanes.

 Le conflit s'étant aggravé, entre les deux hommes, Oubada dit à Mouâwiya: «Par Allah je n'habiterai plus le pays que tu habites.» et il retourna à Médine.A Médine, le khalife Omar l'interrogeant sur la raison de sa venue, Oubada lui raconta tout. Alors Omar lui dit: «Qu'Allah  enlaidisse le pays où il n'y a pas de personne comme toi! retourne à ta place.» Puis il envoya un écrit à Mouâwiya, dans lequel il lui dit: «Tu n'as plus de pouvoir sur Oubada.» Omar avait raison. Oubada était maître de lui-même: il était majestueux dans sa foi, ainsi que dans la probité de sa conscience. Il mourut en l'an 34 à ar-Ramla, en Palestine.

"livre des hommes autour du prophète"khalid mohammed khalid
Journalisée
   

L'arabe pour les francophones - Niveaux 1+2
L'arabe pour les francophones - Niveaux 1+2

 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle