Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Est-on obligé de parler de son passé à son futur mari ?  (Lu 8825 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Ummhudheyfa
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 19



Voir le profil
« le: Janvier 06, 2012, 08:37:12 »
Share   Modifier le messageModifier

As salamu'aleykum wa rahmatuLLAh



Il y a un an et demi, j'ai fait un hallal avec un frère mais cela s'est fini en 1 semaine suite à de nombreuses découvertes que j'ai faites de lui.
Je m'en veux un peu, dans le sens ou je n'ai pas écouté mes amies qui me disaient de ne pas faire le hallal sans la mairie, et de ne pas faire les choses de manières précipitées ;
on a donc vécu ensemble rapidement. J'ai eu beaucoup de mal à me remettre de cette histoire, pas parce que j'avais des sentiments pour le frere (au contraire, j'en été dégouté) mais pour le manque de réflexion que j'ai eu. Etant reconvertie, je n'ai pas assuré mes arrières, c'est son père qui m'avait trouvé un "mahram provisoire" pour le hallal.

Mais j'avais fait istikhara, et je me suis dis que forcément derriere ce mal se cachait un bien dont je n'avait pas encore connaissance. Et je commence à le voir... Al hamduliLLAh 'Ala kulli hal. De plus, je n'ai plus du tout la même vision du mariage, j'assure beaucoup plus mes arrières, et je pense inshaAllah faire beaucoup moins de "concessions" quand au choix de mon futur mari inshaAllah.

Je ne me suis jamais sentie mariée tellement ça a été rapide et tellement j'ai rejeté cette situation. Après quoi, le frère m'a harcelé, j'ai du changer de numéro, j'ai déménagé et je ne sortait quasiment plus de chez moi (je vis seule). Pendant Ramadan il a ressurgit et a recommencé son harcèlement. Je suis donc parti voir l'imam de ma ville et je l'ai mis au courant : il m'a très bien conseillé, il m'a dit que la prochaine fois qu'il venait me voir, je devais lui signaler que je mettrais l'imam au courant pour qu'il aille lui parler. Le frère aurait eu tellement honte qu'il m'aurait laissé tranquille. Au final, al hamduliLLah, il s'est arrêté de lui même.
L'imam est devenu mon tuteur.

Si je vous contacte aujourd'hui, et excusez la longueur de mon texte, c'est pour savoir si islamiquement parlant, je suis OBLIGE de signaler à mon futur mari cet épisode houleux de ma vie et si je peux demander à mon tuteur de ne pas en parler. Si le frère me demande, je ne lui mentirais pas. Mais suis-je obligé d'en parler de moi meme...?


BarakAllahu fikum

Qu'Allah vous récompense


As salamu'aleykum wa rahmatuLLAhi wa barakatuhu
Journalisée
Ummhudheyfa
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 19



Voir le profil
« Répondre #1 le: Janvier 07, 2012, 10:01:13 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum


J'ai envoyé un mail à doctrine malikite, ils m'ont dit que je pouvais ne pas raconter cet épisode mais qu'après tout, ce n'est pas à moi d'en avoir honte
Journalisée
Mae-Malika
Invité
« Répondre #2 le: Janvier 07, 2012, 19:23:32 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Je ne sais pas si cette réponse est appropriée. J'espère que ça te donnera une idée...

Lors d'une conférence ["Jamais sans mon mari" par Abou 'Abdillah al Jattari >,


une question a été posée à propos d'une soeur qui avait fait un acte haram et qui s'est repentie. On lui a demandé sa main en mariage, et la question était de savoir si elle devait cacher son acte ou si elle devait dire la vérité. L'imam a répondu que les actes, avant tawba, ne doivent pas être dévoilés, si on peut les cacher, car :

Abou Hourayra (radhia Allahou 'anhou) a dit : « J'ai entendu le Messager de Dieu  Salla-llah allahi wa salam  dire : « Toute ma communauté peut prétendre à la clémence de Dieu sauf ceux qui divulguent leurs péchés au grand jour. Et la divulgation consiste à ce que l'homme, après avoir commis un péché la nuit et parvenu au matin, se mette à dire : « O untel! J'ai fait hier telle ou telle chose ». Son Seigneur l'avait pourtant couvert toute la nuit et, le matin, il dévoile lui-même ce que Dieu avait caché ». [Bukhari et Muslim]

Mais si les actes ne peuvent pas être cachés, il vaut mieux les dire avant que le futur époux les découvre...

Allah sait mieux.

Qu'Allah te facilite et qu'Il t'accorde un mari pieux.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Janvier 07, 2012, 19:36:42 par ¤ Um-Tessnime ¤ » Journalisée
Ummhudheyfa
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 19



Voir le profil
« Répondre #3 le: Janvier 08, 2012, 14:40:34 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum


BarakAllahu fiki ukhty, mais oui je pense que c'est un peu inapproprié car ce n'est pas un péché, ce n'est pas qq chose de mal que j'ai fait avant le mariage !
Journalisée
Mae-Malika
Invité
« Répondre #4 le: Janvier 08, 2012, 17:53:40 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum


BarakAllahu fiki ukhty, mais oui je pense que c'est un peu inapproprié car ce n'est pas un péché, ce n'est pas qq chose de mal que j'ai fait avant le mariage !

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Wa fiki baarak Allah. Oui tu as raison. Sache que je ne voulais pas te blesser. Mais voilà pour dire qu'on est pas obligé de parler de son passé que ça soit à propos d'un péché ou non. Allah sait mieux.



 baraka2
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #5 le: Janvier 09, 2012, 08:16:08 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Je ne sais pas si cette réponse est appropriée. J'espère que ça te donnera une idée...

Lors d'une conférence ["Jamais sans mon mari" par Abou 'Abdillah al Jattari >,


une question a été posée à propos d'une soeur qui avait fait un acte haram et qui s'est repentie. On lui a demandé sa main en mariage, et la question était de savoir si elle devait cacher son acte ou si elle devait dire la vérité. L'imam a répondu que les actes, avant tawba, ne doivent pas être dévoilés, si on peut les cacher, car :

Abou Hourayra (radhia Allahou 'anhou) a dit : « J'ai entendu le Messager de Dieu  Salla-llah allahi wa salam  dire : « Toute ma communauté peut prétendre à la clémence de Dieu sauf ceux qui divulguent leurs péchés au grand jour. Et la divulgation consiste à ce que l'homme, après avoir commis un péché la nuit et parvenu au matin, se mette à dire : « O untel! J'ai fait hier telle ou telle chose ». Son Seigneur l'avait pourtant couvert toute la nuit et, le matin, il dévoile lui-même ce que Dieu avait caché ». [Bukhari et Muslim]

Mais si les actes ne peuvent pas être cachés, il vaut mieux les dire avant que le futur époux les découvre...

Allah sait mieux.

Qu'Allah te facilite et qu'Il t'accorde un mari pieux.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Macha Allah wa Barak Allahou fiki ma soeur nectar  Grin  El Hamdoulilah pour les hadiths  MachAllah MachAllah tout à fait daccord avec toi

sur le fait que si il y'a un risque q'il decouvre ça plus tard vaux mieux lui dire maintenant  InchAllah et c'est juste mon avis personel.

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
 
Journalisée
   

 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle