Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1] 2
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Ma femme veut divorcer et refuse de faire la période de viduité à notre domicile  (Lu 28058 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
SaifLislam
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: N/A
Localisation: Annemasse
Messages: 13



Voir le profil
« le: Septembre 27, 2011, 12:08:22 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh;
Je m'adresse à vous pour m’éclaircir sur mon problème;
Ma femme me demande le divorce sans aucune raison valable et son seule excuse c'est qu'elle se sent pas bien avec moi, malgré qu'elle trouve que j'ai toutes les qualités de l'homme de ces rêves!
Malheureusement je ne peux pas lui refuser ça car j'estime qu'un mariage dans Dine se construit et s'entretient à 2.
Ma question:
Je compte prononcer le divorce quand elle sera pure (hors menstrues et relations sexuelles), le soucis elle refuse de passer la période de viduité chez nous : elle veut juste entendre "t'es divorcée" et partir!
Je lui expliqué qu'Allah a ordonnée la femme de rester dans son domicile pendant toute cette période et que c'était un ordre divin mais rien à faire...
Est ce que si je prononce le divorce et qu'elle rentre chez elle le divorce reste valable ou il s'annule dès qu'elle parte de la maison?
Merci de me renseigner car elle ne veut pas se soumettre à l'ordre d'Allah sur la démarche à faire.
Barka Allahou fikoum
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #1 le: Septembre 27, 2011, 12:55:20 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 Soubhan' Allah qu'Allah SWT l'a guide et te facilite mon frère  amine

 Soubhan' Allah que c'est triste mais Allah SWT Voit et ENTEND tout wa  El Hamdoulilah

 InchAllah que tu auras des réponses claire mon frère  Baraka Allahou Fik

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
SaifLislam
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: N/A
Localisation: Annemasse
Messages: 13



Voir le profil
« Répondre #2 le: Septembre 27, 2011, 13:18:53 »
Share   Modifier le messageModifier

Amine  Baraka Allahou Fik;
Seul Allah seul sait que c'est dur pour moi de prononcer ce mot qui fait trembler son trône, je l'invoque énormément et j'accepte ce qui m'a destiné mais j'aimerais savoir la démarche à faire car je suis marié à peine depuis 3 mois où ma femme a passé du statut "tu es l'homme de ma vie" à "j'ai fait un blocage sur toi et j'arrive plus à rester avec toi!".
 El Hamdoulilah pour le pire comme pour le meilleur
Journalisée
soeur fiALLAH
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 27
Localisation: Saint etienne
Messages: 147



Voir le profil WWW
« Répondre #3 le: Septembre 27, 2011, 15:11:03 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah


 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

C'est comme meme assez bizarre cette reaction ,as-tu essayé de lui faire roquia ?car il se peut que ce soit du sihr ou une possesion wa allahu alam
il faut egalement se pencher sur quoi à été basé votre mariage ,comment s'est passé votre rencontre ?l'as-tu choisi pour sa piété ? comment s'est deroulé votre mariage(la fête)?
Je ne suis pas du tout la pour te juger loin de là mais si je te pose toutes ces questions c'est seulement pour t'aider et essayé de voir d'ou vient le probleme
 Baraka Allahou Fik

qu'Allah te facilite ,fais beaucoup de dou'a notement au dernier tiers de la nuit

 wa Salam Alaykoum
Journalisée
oum amine
Invité
« Répondre #4 le: Septembre 27, 2011, 16:29:22 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum mon frere que dieu te facilite et te recompense amine, jai deux questions puisque ta femme ne respecte pas le delai de viduité a quoi ca sert quelle attende que tu la divorce ??
seconde question pourquoi veut tu prononcer le divorce ?? c est elle qui veut divorcer donc elle doit proceder au khul (divorce de la femme) car si tu le prononce c comme ci c t toi qui voulait divorcer  Salam Alaykoum
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #5 le: Septembre 27, 2011, 16:30:38 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Il faudrait des sources de ce que tu avance ma soeur Oum amine  baraka

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
oum amine
Invité
« Répondre #6 le: Septembre 27, 2011, 17:00:35 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum ma soeur une source concernant quoi exactement car je pose des questions et pour la remarque c logique puisque si le khul existe c est pour que la femme demande le divorce  Huh? d'autres part en effete si la femme du frere dis a son entourage il ma divorcer il ne pourra jamais prouver que c elle qui a voulu divorcer .
Journalisée
oum amine
Invité
« Répondre #7 le: Septembre 27, 2011, 17:00:56 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah Salam Alaykoum je met le lien concernant le khul
http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php/topic,28889.0.html
Journalisée
ilhame
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 33
Localisation: 38
Messages: 1695



Voir le profil
« Répondre #8 le: Septembre 27, 2011, 17:56:07 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum


Qu  allah Razza wa jal te facilite mon  Rire Mouslim c'est bien triste

Voila ce que j'ai trouvé

Règles juridiques importantes :
 
-        La femme divorcée dont le divorce est révocable, doit rester dans la maison de son mari jusqu'à ce que son délai de viduité se termine. Il est illicite de la faire sortir de la maison de son mari et elle ne doit pas sortir d’elle-même conformément à la parole d’Allah, exalté soit-Il (sens du verset) : « ô Prophète ! Quand vous répudier les femmes, répudiez-les conformément à leur période d'attente prescrite; et comptez la période; et craignez Allah votre Seigneur. Ne les faîtes pas sortir de leurs maisons, et qu'elles n'en sortent pas, à moins qu'elles n'aient commis une turpitude prouvée. » (Coran : 1/65)
 
-        Il est permis à la femme divorcée dont le divorce est révocable de se découvrir devant son mari pendant le délai de viduité. Certains savants pensent qu'il lui est même recommandé se faire belle et de se montrer devant lui.
 
-        En cas de divorce révocable, le mari n’a pas besoin du consentement de la femme ni de celui de sa famille pour la reprendre tant qu’elle est dans son délai de viduité, contrairement à ce pensent beaucoup de personnes.  Le mari peut retourner à sa femme pendant le délai de viduité sans son consentement ou le consentement de sa famille, et sans aucune condition, et il prend des témoins pour cela.
 
-         La femme en période de viduité suite à un divorce révocable a le droit d’être prise en charge au niveau de l’alimentation, de l’habillement, du logement …
 
-         La femme en période de viduité suite à un divorce révocable hérite de son mari, et il hérite d'elle.
 
-        Proférer explicitement le divorce le rend effectif et prétendre ignorer l'opinion de la Charia sur la question n'y change rien. L’imam Ach-Charbini le Chafiite, auteur de Touhfatou Al Mouhtadj, a dit dans ce sens: « Les imams ont énoncé que l’ignorance du verdict n’a aucun effet sur le divorce.

 Baraka Allahou Fik

Islamweb

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

oum abderrahman (zohra_marocaine)
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 32
Localisation: agadir maroc
Messages: 1608


la vie d'ici bas n'est que passagére


Voir le profil
« Répondre #9 le: Septembre 27, 2011, 18:18:59 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
 baraka oukhti ilhame pour les sources
@saiflislam: C est triste ce qui t arrive mon frere qu ALLAH te facilite et guide ta femme, Je te conseille de lui citer ce que dit la religion sur le divorce et ses conditions.
Kheir inchALLAH
Journalisée
algeriana
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: lyon
Messages: 36



Voir le profil
« Répondre #10 le: Septembre 27, 2011, 20:05:21 »
Share   Modifier le messageModifier

salam aleykoum

Question : Une femme peut-elle demander le divorce ?


Réponse: Si une femme ressent de l'aversion pour son mari (pour une raison en rapport avec l'apparence de celui-ci (sa laideur par exemple), ou pour une raison religieuse (il ne pratique pas correctement l'Islam), ou à cause de son mauvais caractère et de son mauvais comportement, ou en raison de conflits incessants entre eux) et qu'elle craint, si elle reste mariée avec lui, de manquer à ses devoirs d'épouse et aux prescriptions divines envers son mari, elle a le droit de demander le divorce à celui-ci en échange d'une compensation financière (qui doit normalement être d'un montant équivalent ou inférieur à ce qu'elle avait reçu comme dot). Cette procédure est désignée dans le vocabulaire islamique sous l'appellation de "Khoul'" et sa permission est établie aussi bien par le Qour'aane que les Hadiths rapportés du Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam).

Allah (azza wa djalla) dit:

"Le divorce (est permis pour seulement) deux fois. Alors, c'est soit la reprise conformément à la bienséance, ou la libération avec gentillesse. Et il ne vous est pas permis de reprendre quoi que ce soit de ce que vous leur aviez donné, - à moins que tous deux ne craignent de ne point pouvoir se conformer aux ordres imposés par Allah. Si donc vous craignez que tous deux ne puissent se conformer aux ordres d'Allah, alors ils ne commettent aucun péché si la femme se rachète avec quelque bien. Voilà les ordres d'Allah. Ne les transgressez donc pas. Et ceux qui transgressent les ordres d'Allah ceux-là sont les injustes."

(Sourate 2 - Verset 229)

Le passage souligné fait justement allusion au "Khoul'". Pour ce qui est de la Tradition, il y a un Hadith du Sahîh Boukhâri rapporté par Ibnou Abbas (radhia Allâhou anhou) qui est très explicite à ce sujet et qui relate justement la demande de divorce que l'épouse (radhia Allâhou anha) de Thâbit Ibnou Qays (radhia Allâhou anhou) avait faite et la façon dont cela s'est déroulée.

Cependant, s'il n'y a aucune raison pour divorcer et que la vie commune entre les époux est tout à fait possible, la femme qui demande le "Khoul'" commet un péché important, comme cela ressort d'un Hadith qui dit en ce sens:

"Toute femme qui demande le divorce sans raison, le parfum du paradis lui est interdit."

(Tirmidhi, Abou Dâoûd, Ibnou Mâdjah...)

Il est à noter enfin que le "Khoul'" ne nécessite pas la présence d'un juge musulman; il peut être conclu directement entre les époux. Ainsi, si le mari l'accepte, le "Nikâh" (lien du mariage) sera rompu immédiatement et il n'aura plus la possibilité de reprendre son épouse qu'à la suite d'un nouveau mariage.

(Réf: "Al Moufassal" et "Al Fiqh oul Islâmiy")


Wa Allâhou A'lam !

Et Dieu est Plus Savant !
Journalisée
SaifLislam
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: N/A
Localisation: Annemasse
Messages: 13



Voir le profil
« Répondre #11 le: Septembre 28, 2011, 08:14:04 »
Share   Modifier le messageModifier

Pour répondre à la sœur fiALLAH,
C’est difficile de lui faire Roquia j’ai essayé mais elle est de culture française malgré sa reconversion elle a du mal à croire que c’est dû à une possession ou du Sihr…
Notre rencontre n’a pas respecté les règles de l’Islam, chacun de nous a fait son repentir et on s’est mariés  en respectant la Sunna sans faire ni musique ni rien.
Qu’Allah nous pardonne tous, il est miséricordieux
Journalisée
SaifLislam
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: N/A
Localisation: Annemasse
Messages: 13



Voir le profil
« Répondre #12 le: Septembre 28, 2011, 09:28:58 »
Share   Modifier le messageModifier

Salamou Alaikoum,
Pour répondre à Oum Amine, moi je ne veux pas divorcer mais je ne peux en aucun cas l’obliger à rester avec moi, elle doit en ressentir le besoin et ce n’est pas le cas !
Je ne connais pas le Khoul ? Même jamais entendu parler, si vous avez des explications (Hadiths, Fatwa…etc)
Je sais que l’homme peut répudier la femme si elle n’est pas amoureuse de lui et elle arrive pas à être bien dans le couple conformément à une histoire d’un des compagnons du prophète…
Ceci dis je n’ai toujours pas de réponse à ma question !
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
SaifLislam
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: N/A
Localisation: Annemasse
Messages: 13



Voir le profil
« Répondre #13 le: Septembre 28, 2011, 09:45:07 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Je reviens pour vous dire que la seule façon de divorcer, c'est avec avec l'accord du mari ou par intermédiaire d'un juge religieux...la femme ne peut pas se libérer du mariage toute seule sur un coup de tête!
Source :
http://www.islamweb.net/frh/index.php?page=showfatwa&FatwaId=95768
 
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #14 le: Septembre 28, 2011, 09:56:30 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

et moi j'ai trouver cet article mon frère dans le même site wa  El Hamdoulilah


Divorce et délai de viduité  


Beaucoup de gens pensent que le délai de viduité, ‘Idda, est de trois mois alors qu’en réalité sa durée varie en fonction de plusieurs critères. Elle dépend de sa cause : est-ce qu’elle est due à la mort de l’époux ou à un divorce. Elle dépend aussi de la situation de la femme concernée : est-elle une femme enceinte ou pas  et si elle n’est pas enceinte fait-elle partie de celles qui ont les règles  ou pas, …etc.

Dans les lignes qui suivent nous allons envisager tous les cas possibles avant de passer en revue les plus importantes règles juridiques en matière de divorce que le musulman est tenu de respecter et les plus fréquentes erreurs qu’il doit éviter.
Période de viduité :
1)    La période de viduité de la femme enceinte qu’elle soit due à la mort de son époux, à un divorce ou à autre chose prend fin dès qu’elle accouche. Allah le Très-Haut dit (sens du verset):
« […]. Quant aux femmes enceintes leur délai prend fin à leur accouchement. » (Coran : 65/4).
 


D’après Oum Salamah (qu’Allah soit satisfait d’elle) Soubay`a Al-'Aslamiyya accoucha quelques jours après la mort de son mari. Ayant consulté le Messager d'Allah () à ce sujet, il lui recommanda de se marier.  (Mouslim)
Le récit complet de Soubay`a : Mouslim rapporta dans son Sahih que:
`Omar ibn `Abdallah écrivit à `Abdallah ibn `Otba, l'informant que Soubay`a (qu’Allah soit satisfait d’elle) lui avait raconté qu'elle était mariée à Sa`id ibn Khawla un homme de la tribu des Banou `Amir ibn Lou'ayy et faisant partie des Compagnons qui avaient assisté à la journée de Badr. Sa`id mourut pendant le Pèlerinage d'Adieu, la laissant enceinte. Peu de temps après la mort de son mari, Soubay`a accoucha. Quand elle fut relevée de ses couches, elle se para dans l'intention de se remarier. Mais, un homme faisant partie des Banou `Abd Addar, en l’occurrence 'Abou As-Sanabil ibn Ba`kak, vint alors la trouver et lui dit: "Pourquoi cette parure? As-tu donc le désir de te marier? Par Allah! Tu ne seras pas mariable avant l’écoulement de quatre mois et dix jours". Soubay`a  a dit : "Ayant entendu ces propos, le soir, je mis mes vêtements de sortie et me rendis chez le Messager d'Allah (), que j'interrogeai sur ce point (de droit). Il m’informa que j'étais mariable du jour où j'avais accouché et me dit de me marier si je veux".
 
2)    Pour la femme qui n’est pas enceinte deux situations sont envisageables :
a)    Si la période de viduité est due à la mort de son époux : elle sera de quatre mois dix jours. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

« Ceux des vôtres que la mort frappe et qui laissent des épouses : celles-ci doivent observer une période d'attente de quatre mois et dix jours. » (Coran : 2/234)

b)    Si la période de viduité est due au fait qu’elle s’est séparée de son mari de son vivant suite à un divorce, à une annulation du mariage par le juge (Khoul’) ou autre : elle varie selon les situations suivantes :
 
-        La femme divorcée n’a pas à observer une période d’attente, Idda, si son mari n’a pas consommé le mariage et ne s’est pas isolé avec elle. Allah le Très-Haut dit (sens du verset):  
« ô vous qui croyez ! Quand vous épousez des croyantes et que vous les répudiez avant de les toucher, vous n’avez à leur imposer une période de viduité. Faites-leur des dons [selon le bon usage] et veillez à les faire partir d’une manière élégante.» (Coran : 33/49).


La femme qui n'a pas les règles parce qu'elle est trop vieille (ménopausée) ou trop petite (n’ayant pas encore les règles): son délai de viduité est trois mois. Allah le Très-Haut dit (sens du verset): « Le délai des femmes ayant dépassé l’âge des menstrues est de trois mois. Il en va de même pour celles qui n’ont pas encore atteint l’âge des règles. […]» (Coran : 65/4).

  La femme qui a ses règles régulièrement : son délai de viduité est d'attendre trois menstrues (c'est-à-dire qu'elle attend d'avoir ses règles et d'être purifiée trois fois), et il se peut qu'elle ait ses règles trois fois en moins de trois mois ou plus de trois mois. Allah le Très-Haut dit (sens du verset): « Les femmes divorcées observent un délai d’attente de trois périodes menstruelles [avant de se marier] » (Coran : 2/228)
La période de viduité de la femme dont les menstruations se sont  arrêtées sans qu’elle sache la cause de leur arrêt est d’une année.
-        La période de viduité de la femme du disparu doit commencer après l’observation d’une période d’attente qui dépend de la cause de la disparition de son mari et sa durée dépend de la situation de la femme conformément à  l’un des cas précédemment cités.
 
 
Règles juridiques importantes :
 
-        La femme divorcée dont le divorce est révocable, doit rester dans la maison de son mari jusqu'à ce que son délai de viduité se termine. Il est illicite de la faire sortir de la maison de son mari et elle ne doit pas sortir d’elle-même conformément à la parole d’Allah, exalté soit-Il (sens du verset) :
« ô Prophète ! Quand vous répudier les femmes, répudiez-les conformément à leur période d'attente prescrite; et comptez la période; et craignez Allah votre Seigneur. Ne les faîtes pas sortir de leurs maisons, et qu'elles n'en sortent pas, à moins qu'elles n'aient commis une turpitude prouvée. » (Coran : 1/65)
 


Il est permis à la femme divorcée dont le divorce est révocable de se découvrir devant son mari pendant le délai de viduité. Certains savants pensent qu'il lui est même recommandé se faire belle et de se montrer devant lui.
 
-        En cas de divorce révocable, le mari n’a pas besoin du consentement de la femme ni de celui de sa famille pour la reprendre tant qu’elle est dans son délai de viduité, contrairement à ce pensent beaucoup de personnes.  Le mari peut retourner à sa femme pendant le délai de viduité sans son consentement ou le consentement de sa famille, et sans aucune condition, et il prend des témoins pour cela.
 
-         La femme en période de viduité suite à un divorce révocable a le droit d’être prise en charge au niveau de l’alimentation, de l’habillement, du logement …
 
-         La femme en période de viduité suite à un divorce révocable hérite de son mari, et il hérite d'elle.
 
-        Proférer explicitement le divorce le rend effectif et prétendre ignorer l'opinion de la Charia sur la question n'y change rien. L’imam Ach-Charbini le Chafiite, auteur de Touhfatou Al Mouhtadj, a dit dans ce sens: « Les imams ont énoncé que l’ignorance du verdict n’a aucun effet sur le divorce. »
 
Erreurs concernant le divorce:
 
1-    Divorce en le prononçant plus d'une fois, par exemple le mari divorce en prononçant le divorce deux fois, ou trois fois, ou peut-être plus: Il doit divorcer en prononçant le divorce une fois seulement, parce que le divorce qui est prononcé plusieurs fois n'est pas permis, et c'est un divorce bid'â [innové dans la religion].
 
2-    Le mari divorce alors que son épouse est en état de menstrues, c'est un divorce bid'â qui n'est pas permis: Il doit divorcer alors qu'elle est en état de purification ; et si elle a ses règles, il doit attendre jusqu'à ce qu'elle soit purifiée.
 
3-     Le mari divorce alors que son épouse est en état de purification après avoir eu des rapports sexuels avec elle, c'est un divorce bid'â qui n'est pas permis: Il doit divorcer alors que son épouse est en état de purification sans avoir eu des rapports sexuels avec elle pendant cette purification ; et s'il a eu un rapport sexuel avec elle, il doit attendre jusqu'à ce qu'elle ait ses règles et qu'elle soit purifiée.
 
4-    Le divorce en état de colère: Il est préférable de prendre son temps parce qu'il se peut que celui qui est en état de colère perde certaines de ses perceptions, et regrettera par la suite. Donc, si le mari veut répudier  son épouse, il ne doit pas s'empresser parce que l'empressement est blâmable dans la législation islamique et selon la raison ; et il est préférable qu'il fasse la prière de consultation (Salat al-Istikhara) et qu’il prenne par la suite l'avis de ceux en qui il a confiance parmi les savants et les gens compétents. S'il veut divorcer à cause de la présence d'une négligence chez la femme, il doit regarder ses autres côtés positifs, faire la comparaison entre les avantages et les inconvénients; alors, s'il décide de divorcer, il doit divorcer en prononçant le divorce une seule fois alors que la femme est en état de purification et sans avoir eu des rapports sexuels avec elle.


 InchAllah que ça t'aidera a comprendre mon frère qu'Allah SWT te facilite amine

source Islamweb.

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

« Dernière édition: Septembre 28, 2011, 13:35:33 par ¤ F@théma ¤ » Journalisée
SaifLislam
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: N/A
Localisation: Annemasse
Messages: 13



Voir le profil
« Répondre #15 le: Septembre 28, 2011, 10:31:18 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
 Baraka Allahou Fik j'ai déjà lu tout ça et je lui tout expliqué et elle refuse de passer la période de sa viduité à la maison!
je repose ma question :
Si je prononce le divorce pour me conformer à sa demande et elle part chez elle (son appartement individuel) le divorce est valable ou pas?
Que dois-je faire si ce n'est pas valable?
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
algeriana
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: lyon
Messages: 36



Voir le profil
« Répondre #16 le: Septembre 28, 2011, 11:20:15 »
Share   Modifier le messageModifier

salam alikoum

la péridode de viduité est une "suspension" du contrat de mariage durant laquelle la femme et l homme ne doivent pas quitter le domicile conjugal car cela aide à la réconciliation.

Allah dit (sens du verset) : « Le divorce (est permis pour seulement) deux fois. Alors, c'est soit la reprise conformément à la bienséance, ou la libération avec gentillesse. Et il ne vous est pas permis de reprendre quoi que ce soit de ce que vous leur aviez donné, à moins que tous deux ne craignent de ne point pouvoir se conformer aux ordres imposés par Allah. Si donc vous craignez que tous deux ne puissent se conformer aux ordres d'Allah, alors ils ne commettent aucun péché si la femme se rachète avec quelque bien. Voilà les ordres d'Allah. Ne les transgressez donc pas. Et ceux qui transgressent les ordres d'Allah ceux-là sont les injustes. » (S2/V229)
 
Le passage souligné fait justement allusion au « Khoul’ê ».

Pour ce qui est de la Tradition, il y a un Hadith du Sahih Boukhari rapporté par Ibn Abbas (Radhia Allahou Anhou) qui est très explicite à ce sujet et qui relate justement la demande de divorce que l'épouse (Radhia Allahou Anha) de Thabet Ibn Qays (Radhia Allahou anhou) avait faite et la façon dont cela s'est déroulée. Voici l’énoncé du Hadith en question :
 
Ibn Abbas a rapporté que la femme de Thabet Ibn Qays a dit au Prophète Salla Allahou Alaihi wa Sallam : « Ô ! Messager d’Allah ! Je n’ai rien à médire de Thabet Ibn Qays dans son éthique ou sa religion. Cependant  je déteste l’incroyance après l’Islam. » Alors le Messager d'Allah Salla Allahou Alaihi wa Sallam a dit : « Tu lui rends son jardin ? » (Il le lui a donné comme dot). Elle a dit : « Oui. »  Le Messager d’Allah Salla Allahou Alaihi wa Sallam a dit à Thabet Ibn Qays : « Acceptes le jardin et répudies-la. » (Boukhari)
 
Cependant, s'il n'y a aucune raison pour divorcer et que la vie commune entre les époux est tout à fait possible, la femme qui demande le « Khoul’ê » commet un péché important, comme cela émane d'un Hadith qui dit en ce sens : « Toute femme qui demande le divorce sans raison, le parfum du Paradis lui est interdit. » (Tirmidhi, Abou Dawoud, Ibn Maja...)
 
Il est à noter enfin que le « Khoul’ê » ne nécessite pas la présence d'un juge musulman; il peut être conclu directement entre les époux. Ainsi, si le mari l'accepte, le Nikah (lien du mariage) sera rompu immédiatement et il n'aura plus la possibilité de reprendre son épouse qu'à la suite d'un nouveau contrat de mariage.

le délai de viduité ne sera donc pas nécessaire dès cet instant puisque tu lui serai haram comme un quelconque étranger.

Journalisée
algeriana
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: lyon
Messages: 36



Voir le profil
« Répondre #17 le: Septembre 28, 2011, 11:25:23 »
Share   Modifier le messageModifier

source : http://www.islamweb.net/womanf/nindex.php?page=readart&id=149158
Journalisée
SaifLislam
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: N/A
Localisation: Annemasse
Messages: 13



Voir le profil
« Répondre #18 le: Septembre 28, 2011, 11:35:37 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
 Baraka Allahou Fik pour ces informations, par sur ce passage :
Il est à noter enfin que le « Khoul’ê » ne nécessite pas la présence d'un juge musulman; il peut être conclu directement entre les époux. Ainsi, si le mari l'accepte, le Nikah (lien du mariage) sera rompu immédiatement et il n'aura plus la possibilité de reprendre son épouse qu'à la suite d'un nouveau contrat de mariage.

le délai de viduité ne sera donc pas nécessaire dès cet instant puisque tu lui serai haram comme un quelconque étranger.

Si j'ai bien compris on se met d'accord pour divorcer et elle aura pas de période de viduité à faire?Huh?
Journalisée
algeriana
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: lyon
Messages: 36



Voir le profil
« Répondre #19 le: Septembre 28, 2011, 11:53:14 »
Share   Modifier le messageModifier

salam aleykoum
voici le complément d'information que j'ai trouvé sur le net

Fiqh as sounnah pour les femmes de Sayid Sabiq aux editions Maison d'Ennour
 De la page 381 à la page 384
 OU
 
Boulough al maram . Bab an nikah chapitre 8 (Al khula')
 

En ce qui concerne la 3iddah du Khoul3
 
L’avis juste est que la femme qui obtient la séparation grâce au remboursement de la dot peut mettre fin à son délai de viduité après l’écoulement d’un seul cycle menstruel.
Car le Prophète avait donné à la femme de Thabit ibn Qays, séparée de son mari grâce audit processus, de mettre fin à son délai de viduité après un seul cycle. (rapporté par at-Tirmidhi, 1185 et déclaré authentique par al-Albani dans Sahih at-Tirmidhi 946).

Elle peut retourner à son ex-mari dans le cadre d’un nouveau contrat une fois le delai de viduité passé.
 Tiré de Fatawa at-talaaq par Cheikh Ibn Baz, 1/286.
 
Journalisée
algeriana
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: lyon
Messages: 36



Voir le profil
« Répondre #20 le: Septembre 28, 2011, 12:00:06 »
Share   Modifier le messageModifier

je t ai donné les informations trouvées sur le net à ce sujet, mais sais tu seulement pourquoi ta femme demande le divorce ?
est elle repartie chez ses parents et continue- t'elle sa vie dans l'Islam?

essaye quand même de  discuter avec elle car le divorce demandé par une femme sans raison est vraiment une chose detestée par Allah, elle ne goûtera même pas l'odeur du Paradis donc si tu l'aimes essaies quand même d'arranger les choses.

je ne connais pas ton histoire ni ta vie mais j avais lu un hadith sur une femme qui était allé voir le Prophète Salla-llah allahi wa salam pour lui dire qu elle souhaitait divorcer de son mari. Il a fait appelé celui ci et lorsqu'Il l'a vu, c'était un homme négligé, pas lavé etc. Il lui a demandé de se laver s'arranger et retourner voir sa femme. Lorsqu'elle l'a vu, elle s'est couverte de son hijab pensant que c'était un étranger et a fini par laisser tomber sa demande de divorce.

toute chose a une solution et chacun doit se remettre en question car Allah nous soumet des épreuves, à nous de savoir trouver les meilleures solutions

qu'Allah te facilite

Journalisée
SaifLislam
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: N/A
Localisation: Annemasse
Messages: 13



Voir le profil
« Répondre #21 le: Septembre 28, 2011, 12:09:22 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh;
Ma femme demande le divorce sans aucune raison, quand je lui posé la question je ne sais même pas combien de fois elle m'a toujours répondu la même chose "j'ai fait un blocage j'y arrive plus" et quand je demande pourquoi ce blocage sa réponse est la suivante "j'en sais rien", je suis le meilleur des hommes comme elle dit mais pas pour elle! et bien sûr elle sait pas pourquoi parce que d'après elle le problème ne vient pas de moi mais d'elle.
Allah est témoin que je lui jamais rien fait et toujours traité comme il le faut et jamais insulté ou mal traité.
La Hawla Wala 9watta Ila bi Allah
Journalisée
soeur fiALLAH
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 27
Localisation: Saint etienne
Messages: 147



Voir le profil WWW
« Répondre #22 le: Septembre 28, 2011, 13:07:34 »
Share   Modifier le messageModifier

Pour répondre à la sœur fiALLAH,
C’est difficile de lui faire Roquia j’ai essayé mais elle est de culture française malgré sa reconversion elle a du mal à croire que c’est dû à une possession ou du Sihr…
Notre rencontre n’a pas respecté les règles de l’Islam, chacun de nous a fait son repentir et on s’est mariés  en respectant la Sunna sans faire ni musique ni rien.
Qu’Allah nous pardonne tous, il est miséricordieux

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
amin ,après avoir lu tes autres commentaires Allahu 'alam mais on dirait bien  que sa vient d'un mal qui l'a touché (mass,sihr ou possession) car ce n'est pas normal comme reaction pour une personne douée de raison et ton histoire ressemble a un cas que j'ai connu dans mon entourage exactement la meme situation sauf que la soeur n'a pa demandé  le divorce et à lutté contre son nafs mais elle ne cessait de le penser au plus profond d'elle et se disputait très souvent avec son mari alors que ce dernier etait très gentil avec elle et  se comportait de la meilleur des manière mais elle aussi ne se sentait pas bien avec lui tout en reconnaissant qu'il etait un bon mari ,et la cause de tout sa c'est qu'elle avait delaissé bon nombre d'adoration qu'elle pratiquait avant son mariage comme par exemple les salawat a l'heure ,les adhkar du matin et du soir , la lecture du Coran enfin ce fut la cause qu'elle a eu un mass c'est a dire un touché d'un djinn car elle etait beaucoup plus vulnerable sans toutes ces protection enfin du coup elle a repris petit a petit ses action là et son mari lui a fait beaucoup roquia et maintenant sa va
beaucoup mieux dans son couple et meme qu'elle est encore plus amoureuse de son mari wa el hamdoulilah
demande lui si elle sent sa poitirne se resseré a l'interieur,essaye de lui faire roquia dans de l'eau recite dessus sept fois sourate el fatiha et donne lui a boire en disant bismillah il faut qu'elle mette la niya de guérir

et si tu veux je peu poser la question a un savant d'arabie inchallah

 Salam Alaykoum
Journalisée
mouhammed
Invité
« Répondre #23 le: Septembre 28, 2011, 13:07:34 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

et moi j'ai trouver cet article mon frère dans le même site wa  El Hamdoulilah


Divorce et délai de viduité  


Beaucoup de gens pensent que le délai de viduité, ‘Idda, est de trois mois alors qu’en réalité sa durée varie en fonction de plusieurs critères. Elle dépend de sa cause : est-ce qu’elle est due à la mort de l’époux ou à un divorce. Elle dépend aussi de la situation de la femme concernée : est-elle une femme enceinte ou pas  et si elle n’est pas enceinte fait-elle partie de celles qui ont les règles  ou pas, …etc.

Dans les lignes qui suivent nous allons envisager tous les cas possibles avant de passer en revue les plus importantes règles juridiques en matière de divorce que le musulman est tenu de respecter et les plus fréquentes erreurs qu’il doit éviter.
Période de viduité :
1)    La période de viduité de la femme enceinte qu’elle soit due à la mort de son époux, à un divorce ou à autre chose prend fin dès qu’elle accouche. Allah le Très-Haut dit (sens du verset):
« […]. Quant aux femmes enceintes leur délai prend fin à leur accouchement. » (Coran : 65/4).
 


D’après Oum Salamah (qu’Allah soit satisfait d’elle) Soubay`a Al-'Aslamiyya accoucha quelques jours après la mort de son mari. Ayant consulté le Messager d'Allah () à ce sujet, il lui recommanda de se marier.  (Mouslim)
Le récit complet de Soubay`a : Mouslim rapporta dans son Sahih que:
`Omar ibn `Abdallah écrivit à `Abdallah ibn `Otba, l'informant que Soubay`a (qu’Allah soit satisfait d’elle) lui avait raconté qu'elle était mariée à Sa`id ibn Khawla un homme de la tribu des Banou `Amir ibn Lou'ayy et faisant partie des Compagnons qui avaient assisté à la journée de Badr. Sa`id mourut pendant le Pèlerinage d'Adieu, la laissant enceinte. Peu de temps après la mort de son mari, Soubay`a accoucha. Quand elle fut relevée de ses couches, elle se para dans l'intention de se remarier. Mais, un homme faisant partie des Banou `Abd Addar, en l’occurrence 'Abou As-Sanabil ibn Ba`kak, vint alors la trouver et lui dit: "Pourquoi cette parure? As-tu donc le désir de te marier? Par Allah! Tu ne seras pas mariable avant l’écoulement de quatre mois et dix jours". Soubay`a  a dit : "Ayant entendu ces propos, le soir, je mis mes vêtements de sortie et me rendis chez le Messager d'Allah (), que j'interrogeai sur ce point (de droit). Il m’informa que j'étais mariable du jour où j'avais accouché et me dit de me marier si je veux".
 
2)    Pour la femme qui n’est pas enceinte deux situations sont envisageables :
a)    Si la période de viduité est due à la mort de son époux : elle sera de quatre mois dix jours. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

« Ceux des vôtres que la mort frappe et qui laissent des épouses : celles-ci doivent observer une période d'attente de quatre mois et dix jours. » (Coran : 2/234)

b)    Si la période de viduité est due au fait qu’elle s’est séparée de son mari de son vivant suite à un divorce, à une annulation du mariage par le juge (Khoul’) ou autre : elle varie selon les situations suivantes :
 
-        La femme divorcée n’a pas à observer une période d’attente, Idda, si son mari n’a pas consommé le mariage et ne s’est pas isolé avec elle. Allah le Très-Haut dit (sens du verset): 
« ô vous qui croyez ! Quand vous épousez des croyantes et que vous les répudiez avant de les toucher, vous n’avez à leur imposer une période de viduité. Faites-leur des dons [selon le bon usage] et veillez à les faire partir d’une manière élégante.» (Coran : 33/49).


La femme qui n'a pas les règles parce qu'elle est trop vieille (ménopausée) ou trop petite (n’ayant pas encore les règles): son délai de viduité est trois mois. Allah le Très-Haut dit (sens du verset): « Le délai des femmes ayant dépassé l’âge des menstrues est de trois mois. Il en va de même pour celles qui n’ont pas encore atteint l’âge des règles. […]» (Coran : 65/4).

   La femme qui a ses règles régulièrement : son délai de viduité est d'attendre trois menstrues (c'est-à-dire qu'elle attend d'avoir ses règles et d'être purifiée trois fois), et il se peut qu'elle ait ses règles trois fois en moins de trois mois ou plus de trois mois. Allah le Très-Haut dit (sens du verset): « Les femmes divorcées observent un délai d’attente de trois périodes menstruelles [avant de se marier] » (Coran : 2/228)
La période de viduité de la femme dont les menstruations se sont  arrêtées sans qu’elle sache la cause de leur arrêt est d’une année.
-        La période de viduité de la femme du disparu doit commencer après l’observation d’une période d’attente qui dépend de la cause de la disparition de son mari et sa durée dépend de la situation de la femme conformément à  l’un des cas précédemment cités.
 
 
Règles juridiques importantes :
 
-        La femme divorcée dont le divorce est révocable, doit rester dans la maison de son mari jusqu'à ce que son délai de viduité se termine. Il est illicite de la faire sortir de la maison de son mari et elle ne doit pas sortir d’elle-même conformément à la parole d’Allah, exalté soit-Il (sens du verset) :
« ô Prophète ! Quand vous répudier les femmes, répudiez-les conformément à leur période d'attente prescrite; et comptez la période; et craignez Allah votre Seigneur. Ne les faîtes pas sortir de leurs maisons, et qu'elles n'en sortent pas, à moins qu'elles n'aient commis une turpitude prouvée. » (Coran : 1/65)
 


Il est permis à la femme divorcée dont le divorce est révocable de se découvrir devant son mari pendant le délai de viduité. Certains savants pensent qu'il lui est même recommandé se faire belle et de se montrer devant lui.
 
-        En cas de divorce révocable, le mari n’a pas besoin du consentement de la femme ni de celui de sa famille pour la reprendre tant qu’elle est dans son délai de viduité, contrairement à ce pensent beaucoup de personnes.  Le mari peut retourner à sa femme pendant le délai de viduité sans son consentement ou le consentement de sa famille, et sans aucune condition, et il prend des témoins pour cela.
 
-         La femme en période de viduité suite à un divorce révocable a le droit d’être prise en charge au niveau de l’alimentation, de l’habillement, du logement …
 
-         La femme en période de viduité suite à un divorce révocable hérite de son mari, et il hérite d'elle.
 
-        Proférer explicitement le divorce le rend effectif et prétendre ignorer l'opinion de la Charia sur la question n'y change rien. L’imam Ach-Charbini le Chafiite, auteur de Touhfatou Al Mouhtadj, a dit dans ce sens: « Les imams ont énoncé que l’ignorance du verdict n’a aucun effet sur le divorce. »
 
Erreurs concernant le divorce:
 
1-    Divorce en le prononçant plus d'une fois, par exemple le mari divorce en prononçant le divorce deux fois, ou trois fois, ou peut-être plus: Il doit divorcer en prononçant le divorce une fois seulement, parce que le divorce qui est prononcé plusieurs fois n'est pas permis, et c'est un divorce bid'â [innové dans la religion].
 
2-    Le mari divorce alors que son épouse est en état de menstrues, c'est un divorce bid'â qui n'est pas permis: Il doit divorcer alors qu'elle est en état de purification ; et si elle a ses règles, il doit attendre jusqu'à ce qu'elle soit purifiée.
 
3-     Le mari divorce alors que son épouse est en état de purification après avoir eu des rapports sexuels avec elle, c'est un divorce bid'â qui n'est pas permis: Il doit divorcer alors que son épouse est en état de purification sans avoir eu des rapports sexuels avec elle pendant cette purification ; et s'il a eu un rapport sexuel avec elle, il doit attendre jusqu'à ce qu'elle ait ses règles et qu'elle soit purifiée.
 
4-    Le divorce en état de colère: Il est préférable de prendre son temps parce qu'il se peut que celui qui est en état de colère perde certaines de ses perceptions, et regrettera par la suite. Donc, si le mari veut répudier  son épouse, il ne doit pas s'empresser parce que l'empressement est blâmable dans la législation islamique et selon la raison ; et il est préférable qu'il fasse la prière de consultation (Salat al-Istikhara) et qu’il prenne par la suite l'avis de ceux en qui il a confiance parmi les savants et les gens compétents. S'il veut divorcer à cause de la présence d'une négligence chez la femme, il doit regarder ses autres côtés positifs, faire la comparaison entre les avantages et les inconvénients; alors, s'il décide de divorcer, il doit divorcer en prononçant le divorce une seule fois alors que la femme est en état de purification et sans avoir eu des rapports sexuels avec elle.


 InchAllah que ça t'aidera a comprendre mon frère qu'Allah SWT te facilite amine

 baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh


  ou est la source de ce texte wa  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
mousliha
Invité
« Répondre #24 le: Septembre 28, 2011, 13:13:09 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 Baraka Allahou Fik akhi mouhamed d'avoir signaler le fil sans source

 InchAllah tata fathèma nous mettra la source des quel se connectera  Wink


 baraka2

 Salam Alaykoum
 
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #25 le: Septembre 28, 2011, 13:34:38 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 Soubhan' Allah mon cher frère mouhmmed je l'ai dis au début de l'article mon frère regarde bien

j'ai répondu au frère en lui disant que j'ai trouver cet article dans le même site que le sien c'est à dire ISLAMWEB.NET donc si je ne l'ai pas mis a la fin c'est pour cela

et si je t'ai enervé quand je t'ai demander qu'il faut nous indiqué ta source pour ton message je suis desolé mais c'est la même regle pour tout le monde mon frère

on le repète tout le temp si il n'ya pas de source ou de rapporteurs pour des hadiths ils ne seront pas validés pour la simple raison

qu'on peut pas se fier a n'importe qui et n'importe quoi surtout sur le net  baraka2 de bien faire attention sinon vous risquerez

d'induire qulqu'un en erreur pour les réponses apporté  baraka2

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Septembre 28, 2011, 13:38:58 par ¤ F@théma ¤ » Journalisée
soeur fiALLAH
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 27
Localisation: Saint etienne
Messages: 147



Voir le profil WWW
« Répondre #26 le: Septembre 28, 2011, 13:39:48 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum

et moi j'ai trouver cet article mon frère dans le même site wa  El Hamdoulilah





 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh akhi
la soeur precise qu'elle a trouvé dans le meme site que le frère a visité precedement qui est donc islamweb  Wink
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #27 le: Septembre 28, 2011, 13:40:43 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

 MachAllah  baraka ma soeur wa  El Hamdoulilah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
soeur fiALLAH
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 27
Localisation: Saint etienne
Messages: 147



Voir le profil WWW
« Répondre #28 le: Septembre 28, 2011, 13:50:10 »
Share   Modifier le messageModifier

wa alaykoum salam wa rahmatoulah wa barakatouh okhtii fathéma

wa fiki barakallah  Smiley

 Salam Alaykoum
Journalisée
SaifLislam
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: N/A
Localisation: Annemasse
Messages: 13



Voir le profil
« Répondre #29 le: Septembre 28, 2011, 16:01:43 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
soeur fiALLAH je vais lui refaire la Roquia Inchaa Allah mais j'aimerais bien que tu poses la question à un savant, parce que je ne sais toujours pas si le divorce est valable si elle refuse de rester chez moi pour passer sa période de viduité?
 Baraka Allahou Fik
Journalisée
   

 Vous aimez le forum et souhaitez le faire découvrir aux autres musulmans ? cliquez alors ici un fois par jour !
 Journalisée
Pages: [1] 2
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle