Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1] 2
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Peut-on fêter les anniversaires ?  (Lu 87653 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
sherine
Invité
« le: Novembre 25, 2006, 17:40:25 »
Share   Modifier le messageModifier

assalem alaykoum,

je souhaiterai savoir si ,en temps que musulman ,nous avons le droit de feter les anniversaires ?

merci d'avance pour la reponse
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 12:14:34 par Zahiya » Journalisée
othmane
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: CA
Messages: 385



Voir le profil
« Répondre #1 le: Novembre 25, 2006, 18:15:32 »
Share   Modifier le messageModifier

salam alikoum mes fréres et soeures
ceci n'est pas une réponse religieuse (licite ou illicite) mais plutôt une réponse logique, imaginez par exemple, en va vous dire, que vous allez mourir d'ici 5 ans, est ce que vous allez feter votre naissance pour les 5 derniéres années qui vous reste   Undecided
repondez honêtement s'il vous plait.
quand on perd une année de notre vie et surtout loin de Dieu, ça mérite un regret Cry et pas un gateau et des bougies
il est temps de récupéré notre vrai personalité musulmane loin de l'imitation des autres.
bon courage a tous et j'attend vos réponses   Smiley
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 12:14:42 par Zahiya » Journalisée

<a href="http://saaid.net/flash/aqsa3_s.swf" target="_blank">http://saaid.net/flash/aqsa3_s.swf</a>
habiaw
Invité
« Répondre #2 le: Novembre 25, 2006, 18:16:16 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Ahlikoum wa rahma t lah i té3éla wa barakatouhou

Une chose est sure: tout ce qui attrait au culte de la personnalité est une mauvaise chose.

Se souvenir de notre anniversaire dans le but de faire le bilan de notre vie, de regretter ses mauvaises actions et de prendre de bonnes résolutions n'a en soi, rien de méprisable, bien au contraire, c’est un devoir pour tout musulman de toujours se remettre en question!
Ce qui l'est au contraire, c'est le fait de feter ca avec des cadeaux, un gateau etc. ... C'est très grave de s'approprier ce genre de fêtes par mimétisme. Pourquoi attendre un anniversaire pour s'offrir un cadeau? Pourquoi attendre cet "événement » pour se réunir en famille? Pourquoi attendre cet evenement pour se remettre en question?

savons QUAND Notre HONORABLE PROPHETE (saws) est né? Avez-vous déjà vu des musulmans fêter sa naissance? Ou plutôt avez-vous déjà lu qu'il fallait fêter le jour de sa naissance?
Par contre tout le monde connait la signification de noël (qui au passage, est une erreur calendaire puisque tout les musulmans savent que Issa (Saws) n'est pas né un 25 décembre STARFELLAH), ou encor le jour de l'an chrétien (le 31 décembre).

Attention à la Bid3 (l'innovation) et je vais me permettre de reprendre ta phrase mon frère Othmane: il est temps de récupérer notre vraie personnalité musulmane loin de l'imitation des autres.

Il n’est pas permis au musulman de participer aux fêtes des infidèles, d’exprimer sa joie à cette occasion et de cesser ses activités religieuses ou profanes puisque cela revient à s’assimiler aux ennemis d’Allah et à coopérer avec eux pour soutenir le faux (ce qui est interdit). Il a été rapporté de façon sûre que le Messager d’Allah Salla-llah allahi wa salam: a dit : « Quiconque cherche à ressembler à des gens leur est assimilé ». Allah, le Transcendant et Très Haut dit : «..ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. Et craignez Allah, car Allah est, certes, dur en punition! » (Coran, 5 : 2).
Nous vous conseillons de vous référer à l’ouvrage intitulé "Iqtidhaa as-sirat al-moustaqim" de Cheikh al-islam ibn Taymiyya (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) car il est très utile à cet égard. Allah est le garant de l’assistance. Puisse Allah bénir et saluer notre prophète Muhammad, sa famille et ses compagnons.

La Commission Permanente pour les Recherches Scientifiques et la Consultance. Fatwa n° 2540. (www.islam-qa.com)


Wa Allah oua 3alam.
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 12:14:49 par Zahiya » Journalisée
poupouna
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 36
Localisation: saint nazaire
Messages: 32


Voir le profil WWW
« Répondre #3 le: Avril 21, 2009, 15:39:38 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Ahlikoum wa rahma t lah i té3éla wa barakatouhou

Une chose est sure: tout ce qui attrait au culte de la personnalité est une mauvaise chose.

Se souvenir de notre anniversaire dans le but de faire le bilan de notre vie, de regretter ses mauvaises actions et de prendre de bonnes résolutions n'a en soi, rien de méprisable, bien au contraire, c’est un devoir pour tout musulman de toujours se remettre en question!
Ce qui l'est au contraire, c'est le fait de feter ca avec des cadeaux, un gateau etc. ... C'est très grave de s'approprier ce genre de fêtes par mimétisme. Pourquoi attendre un anniversaire pour s'offrir un cadeau? Pourquoi attendre cet "événement » pour se réunir en famille? Pourquoi attendre cet evenement pour se remettre en question?

savons QUAND Notre HONORABLE PROPHETE (saws) est né? Avez-vous déjà vu des musulmans fêter sa naissance? Ou plutôt avez-vous déjà lu qu'il fallait fêter le jour de sa naissance?
Par contre tout le monde connait la signification de noël (qui au passage, est une erreur calendaire puisque tout les musulmans savent que Issa (Saws) n'est pas né un 25 décembre STARFELLAH), ou encor le jour de l'an chrétien (le 31 décembre).

Attention à la Bid3 (l'innovation) et je vais me permettre de reprendre ta phrase mon frère Othmane: il est temps de récupérer notre vraie personnalité musulmane loin de l'imitation des autres.

Il n’est pas permis au musulman de participer aux fêtes des infidèles, d’exprimer sa joie à cette occasion et de cesser ses activités religieuses ou profanes puisque cela revient à s’assimiler aux ennemis d’Allah et à coopérer avec eux pour soutenir le faux (ce qui est interdit). Il a été rapporté de façon sûre que le Messager d’Allah Salla-llah allahi wa salam: a dit : « Quiconque cherche à ressembler à des gens leur est assimilé ». Allah, le Transcendant et Très Haut dit : «..ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. Et craignez Allah, car Allah est, certes, dur en punition! » (Coran, 5 : 2).
Nous vous conseillons de vous référer à l’ouvrage intitulé "Iqtidhaa as-sirat al-moustaqim" de Cheikh al-islam ibn Taymiyya (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) car il est très utile à cet égard. Allah est le garant de l’assistance. Puisse Allah bénir et saluer notre prophète Muhammad, sa famille et ses compagnons.

La Commission Permanente pour les Recherches Scientifiques et la Consultance. Fatwa n° 2540. (www.islam-qa.com)


Wa Allah oua 3alam.



 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

J'ai le calendrier de l'UOIF et c'est écrit son anniversaire et au bled son anniversaire est fété..
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 12:14:58 par Zahiya » Journalisée
El Polo Loco
Invité
« Répondre #4 le: Mai 10, 2009, 10:38:37 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Bonne question !!
Je n'ai aucun hadith à ce sujet mais vu comment c'est fêté, l'anniversaire avec un gateau des bougies et on chante joyeux anniversaire ça ne fait pas parti ni de notre religion, ni de notre passé. EN tout cas, le jour au Dieu me donnera une descendance, je ne le ferai pas de cette manière, quoi qu'en dise les gens ou la famille.
Pour rester simple, j'offrirai un cadeau sans aucune cérémonie avec des chips, coca et autres bonbons à gélatine...
Je vois autour de moi dans ma propre famille, ils le font et j'y assiste pas ou très peu même si ça me fait mal vis à vis de mon frère pour sa fille mais je préfère lui faire un chèque et qu'il lui achète ce qu'il veut. J'ai grandi sans cette coutume, je ne l'ai jamais fêté de cette manière même quand j'ai grandi, et une autre chose j'aime pas qu'on me le dise et cela relève de ma personne rien à voir avec la religion, c'est comme la saint valentin ou la fête des mères.

Pour en venir à toi ma soeur, si ca te tiens vraiment à coeur, demande à gens qui ont la science (savants, imam, conférencier) car certains ignorent et te diront n'importe quoi !

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 12:15:05 par Zahiya » Journalisée
Allahouakbar1234
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 34
Localisation: roubaix
Messages: 659



Voir le profil
« Répondre #5 le: Juin 15, 2009, 16:03:46 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah




Q : Qu’en est-il de la célébration de l’écoulement d’une année ou deux par exemple, ou un peu plus ou un peu moins, depuis la naissance d’une personne, célébration qu’on appelle anniversaire ou soufflement de bougies ? Qu’en est-il du fait d’assister aux repas animant ces fêtes ? Si une personne y est invitée, doit-elle accepter l’invitation ou non ? Renseignez-nous qu’Allah vous récompense.
 

R : Les preuves religieuses tirées du Livre et de la Sunna indiquent que la célébration des anniversaires fait partie des innovations inventées dans la religion et cette célébration n’a pas de base dans la Loi divine purifiée. Il n’est pas permis de répondre à une invitation àces fêtes, car cela correspondrait à encourager des innovations et à les soutenir. Or Allah, exalté et élevé soit-Il, dit :
« Ou bien auraient-ils des associés [à Allah] qui auraient établi pour eux des lois religieuses qu’Allah n’a jamais permises ? »<!--[if !supportFootnotes]-->[1]<!--[endif]-->

 
Allah, Exalté soit-Il, dit aussi :

 
« Puis Nous t’avons mis sur la voie de l’Ordre [une religion claire et parfaite]. Suis-la donc et ne suis pas les passions de ceux qui ne savent pas. Il ne te seront d’aucune utilité vis-à-vis d’Allah. Les injustes sont vraiment alliés les uns des autres ; tandis qu’Allah est le Protecteur des pieux. »<!--[if !supportFootnotes]-->[2]<!--[endif]-->

 
Allah, exalté soit-Il, dit encore :

 
« Suivez ce qui vous a été descendu venant de votre Seigneur et ne suivez pas d’autres alliés que Lui. Mais vous vous souvenez peu. »<!--[if !supportFootnotes]-->[3]<!--[endif]-->

 
On rapporte authentiquement du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, qu’il a dit :

 
« Quiconque commet un acte pour lequel un ordre de notre part n’a pas été donné, son acte sera rejeté. »<!--[if !supportFootnotes]-->[4]<!--[endif]-->

 
 Il a dit aussi :
 
« La meilleure des paroles est le livre d’Allah, et la meilleure des voies est la voie de Muhammad, prière et salut d’Allah sur lui, et les pires choses sont celles inventées, et toute innovation est un égarement. »<!--[if !supportFootnotes]-->[5]<!--[endif]-->

 
Et les hadiths à ce sujet sont nombreux.

De plus, ces festivités sont une innovation néfaste qui n’ont aucune preuve dans la Loi divine, et elles sont aussi une imitation des juifs et des chrétiens qui ont l’habitude de fêter les anniversaires. Or, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit, nous mettant en garde contre la voie qu’ils ont empruntée et leur exemple :

 
« Vous suivrez certes à la trace les voies de ceux qui vous ont précédés, au point où même s’ils entrent dans le repère d’un lézard, vous y entrerez. »

 
 Les Compagnons dirent : « Ô Messager d’Allah, s’agit-il des juifs et des chrétiens ? » Il répondit : « Qui d’autres ? »<!--[if !supportFootnotes]-->[6]<!--[endif]--> Et la phrase « Qui d’autres ? »signifie que ce sont eux (les juifs et les chrétiens) qui sont désignés par ces propos. Et le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

« Quiconque imite un peuple en fait partie. »<!--[if !supportFootnotes]-->[7]<!--[endif]-->
 
 Les hadiths à ce sujet sont nombreux etconnus. Qu’Allah nous aide tous à atteindre Son agrément

« Dernière édition: Janvier 13, 2013, 10:17:53 par DELIVRE » Journalisée
marokino1
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 29
Localisation: paris
Messages: 163



Voir le profil
« Répondre #6 le: Juillet 10, 2009, 14:44:27 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Citation
salam alikoum mes fréres et soeures
ceci n'est pas une réponse religieuse (licite ou illicite) mais plutôt une réponse logique, imaginez par exemple, en va vous dire, que vous allez mourir d'ici 5 ans, est ce que vous allez feter votre naissance pour les 5 derniéres années qui vous reste  
repondez honêtement s'il vous plait.
quand on perd une année de notre vie et surtout loin de Dieu, ça mérite un regret  et pas un gateau et des bougies
il est temps de récupéré notre vrai personalité musulmane loin de l'imitation des autres.
bon courage a tous et j'attend vos réponses


On peut voir la chose d'une manière differente,


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1. Par le Jour Montant!

2. Et par la nuit quand elle couvre tout!

3. Ton Seigneur ne t'a ni abandonné, ni détesté.

4. La vie dernière t'est, certes, meilleure que la vie présente.
 
5. Ton Seigneur t'accordera certes [Ses faveurs], et alors tu seras satisfait.

6. Ne t'a-t-Il pas trouvé orphelin? Alors Il t'a accueilli!

7. Ne t'a-t-Il pas trouvé égaré? Alors Il t'a guidé.

8. Ne t'a-t-Il pas trouvé pauvre? Alors Il t'a enrichi.

9. Quant à l'orphelin, donc, ne le maltraite pas.

10. Quant au demandeur, ne le repousse pas.

11. Et quant au bienfait de ton Seigneur, proclame-le.


La vie dernière est meilleure que la vie présente, alors pourquoi vouloir s'attacher a tout prix a cette vie ici bas ?

Plus on vieilli plus on se rapproche de la morts, donc plus on vieilli plus on se raproche d'allah, car c'est vers lui seul que s'effectue le retour .

Est ce autorisé dans ce point de vue la ?, fête chaque année  l'approche de la rencontre avec Allah? ALLAH ou 3lem .

Mais ce qui est sur,  c'est que le fêté comme les mécrants le font, (musique, bougies, danse,etc... ) c'est interdi .

Par contre,

Invité ses amis, sa famille, ses voisins, pour un repas, suivie d'une prière comune, puis d'un recuillement sur les mérites d'allah, sur ses bien fait, durant l'année en question, et finir avec des invocations pour l'année prochaine, pourquoi pas ?

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 12:15:35 par Zahiya » Journalisée
YANUSA
Membre régulier
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: PARIS
Messages: 68



Voir le profil
« Répondre #7 le: Juillet 10, 2009, 16:12:27 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Invité ses amis, sa famille, ses voisins, pour un repas, suivie d'une prière comune, puis d'un recuillement sur les mérites d'allah, sur ses bien fait, durant l'année en question, et finir avec des invocations pour l'année prochaine, pourquoi pas ?

Oui j'ai une copine comorienne qui fait sa  c'est une tradition je crois chez eux de célébrer leur anniversaire de cette manières ( récitatiion du Quran en plus)

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 12:16:02 par Zahiya » Journalisée
khalid-yasin
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: France
Messages: 2890



Voir le profil
« Répondre #8 le: Juillet 10, 2009, 16:36:37 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                               bismillah.
                                                            Salam Alaykoum.    

Désolé ma  Sourire Mouslima Dhikra mais c'est quand meme fété son Anniversaire.
Sous prétexte qu'ont invoque  allah Razza wa jal se jour là, ont l'autoriseraient.
Je dirais meme par la que celà peut devenir une erreur.
C'est un peut déguiser son Anniversaire !

Parce-que réunir des Amies et voisins, ont peut le faire à n'importe quel moment.
Est invoqué  allah Razza wa jal ont peut le faire n'importe quel jour.

Les Fétes chez les Musulmans sont connus à ce jour !

                                    Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh.

                                                                      
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 12:16:15 par Zahiya » Journalisée
said2009
Invité
« Répondre #9 le: Juillet 10, 2009, 16:50:50 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Invité ses amis, sa famille, ses voisins, pour un repas, suivie d'une prière comune, puis d'un recuillement sur les mérites d'allah, sur ses bien fait, durant l'année en question, et finir avec des invocations pour l'année prochaine, pourquoi pas ?

Oui j'ai une copine comorienne qui fait sa  c'est une tradition je crois chez eux de célébrer leur anniversaire de cette manières ( récitatiion du Quran en plus)

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 Salam Alaykoum

voila ma  Sourire Mouslima Dhikra une fatwa sur l'aniversaire Proposé par Mouhammad_Patel .

 

Fêter son anniversaire : est-ce permis ?  
Proposé par Mouhammad_Patel le Mercredi, 16 Juillet 2008


 Question:

Est-il permis au musulman de célébrer son anniversaire en organisant une petite fête ?

 


Réponse:

Il y a essentiellement trois positions entre les oulémas sur le sujet:



1. Certains oulémas (comme Cheikh faysal al mawlawi, secrétaire du Conseil Européen pour la Fatwa et la Recherche) sont d'avis que la célébration des anniversaires étant une manifestation purement culturelle ou sociale, qui n'a donc aucun lien avec le domaine rituel, à partir du moment où elle ne contient aucun aspect répréhensible, elle est tout à fait autorisée: En effet, dans le domaine des "âdât", c'est-à-dire de ce qui ne relève pas de l'adoration, la règle première est la permission jusqu'à preuve du contraire. Et il n'existe pas de texte clair interdisant la célébration des anniversaires. Cependant, certains, parmi les savants qui partagent cet avis, mettent l'emphase sur le fait que les parents doivent profiter de ce genre d'occasion pour rappeler à leurs enfants le caractère éphémère de la vie et la nécessité de toujours agir pour que, chaque jour qui passe, on essaie de devenir toujours meilleur.

2. Pour une bonne partie des savants contemporains (indo-pakistanais et arabes), la célébration des anniversaires est une habitude condamnable. Certains de ces oulémas considèrent même que celle-ci relève des innovations blâmable (bid'ah). L'argument le plus probant pour défendre cette position, à mon humble avis, pourrait être exprimé ainsi: S'il est vrai que ce genre de célébration ne porte pas sur un aspect relevant directement du domaine rituel –et, qu'à ce titre, elle aurait dû en principe être permise, comme détaillé précédemment-, il n'en reste pas moins cependant qu'en matière de détermination des jours de fêtes et de leur célébration, des recommandations précises et des enseignements particuliers ont été énoncés en Islam: Anas (radhia Allâhou anhou) rapporte ainsi que lorsque le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) arriva à Médine, il constata qu'il y avait deux jours durant lesquels les gens avaient l'habitude de faire la fête. Le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) demanda: "Que sont donc ces deux jours ?" Les gens dirent: "Nous avions l'habitude de les célébrer durant la période de l'Ignorance." Le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) répliqua alors: "Allah vous a donné en échange deux jours bien meilleurs que ces deux là, le jour de Ide oul Adha et le jour de Ide oul Fitr."(Aboû Dâoûd)

Et, comme le souligne Cheikh Khâlid Sayfoullah dans un de ses ouvrages, les musulmans doivent éviter (makroûh) d'adopter les pratiques et les habitudes culturelles des non musulmans au sujet desquelles la législation musulmane a énoncée ses propres principes et règlements: Dans certains Hadiths, le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a ainsi ordonné aux Compagnons (radhia Allâhou anhoum) de ne pas se saluer mutuellement comme le faisait des fidèles d'une autre religion, c'est-à-dire avec un signe de la main ou de la tête uniquement, sans prononcer verbalement (alors qu'il est possible de le faire) la formule du salâm. (Sens d'un Hadith rapporté par Djâbir (radhia Allâhou anhou) et cité par An Nasaï (rahimahoullâh); sa chaîne de transmission est qualifiée de "djayyid", c'est-à-dire "bonne" par ibnou hadjar (rahimahoullâh) - Réf: "al halâl wal harâm" – Pages 195, 415 et 416 / "touhfat oul ahwadhi" – Volume 7 / Pages 392 et 393)

3. D'autres (comme Mouhammad ibn Âdam al Kawthari, élève de Moufti Taqui Outhmâni) ont avis plus nuancé; selon eux:

- Si un musulman célèbre un anniversaire et adopte lors de cette célébration des pratiques et des coutumes qui sont propres aux non musulmans, il commet un acte prohibé. Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a en effet condamné l'imitation des non musulmans dans les pratiques qui leur sont propres et caractéristiques.

- Si un musulman célèbre un anniversaire dans l'intention de ressembler et d'agir comme le font les non musulmans, son attitude est également condamnable, car relevant de l'imitation des non musulman qui a été interdite par le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam).

- Si la célébration de l'anniversaire ne renferme aucun des deux aspects sus-cités, et n'implique pas non plus la réalisation d'actes interdits, dans ce cas, s'il s'avère que l'origine de cette manifestation n'est pas liée à une pratique religieuse étrangère à l'Islam (ce qui semble être le cas), celle-ci sera autorisée.



Wa Allâhou A'lam !



 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 12:16:25 par Zahiya » Journalisée
Abou Haroun
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: france
Messages: 388



Voir le profil
« Répondre #10 le: Juillet 25, 2009, 07:29:11 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah

As salam 'aleykoum

Citation
J'ai le calendrier de l'UOIF et c'est écrit son anniversaire et au bled son anniversaire est fété..

Citation
[Sans critiquer ni juger qui que ce soit]
Pourtant, les Marocains fêtent l'anniversaire de leur Roi Mohammed VI, ainsi que l'anniversaire de son mariage....
(Source : Ami(e)s au Maroc.)

Il faut bien se rappeler que nnous n'avons pas comme modele une organisation musulmane ( en france ou ailleur) ni un pays (maroc, algerie ou autres) , mais nous avons un seul et unique modèle qui est le Prophete  Salla-llah allahi wa salam. Nous ne devons donc que nous referer a ses pratiques en se basant sur des textes AUTHENTIQUES... et il n'y a aucun texte prouvant que le Prophete  Salla-llah allahi wa salam faitait son propre anniversaire ou celui d'un autre...Si cela aurait été le cas les savant de l'islam n'aurait pas manqué de le mentionné (voir la fatwa ci dessus du noble shaykh ben baz qu Allah lui fasse misericorde).
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 12:16:51 par Zahiya » Journalisée
kazzak
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: Macon
Messages: 3



Voir le profil
« Répondre #11 le: Décembre 22, 2009, 20:27:37 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum frères et soeurs, j'ai besoins que vous m' éclairiez au sujet de l'anniversaire dois-je ne pas fêter mon anniversaire car le Prophète (saw) ne fêtait pas le sien?
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 09:28:51 par Zahiya » Journalisée
croyante m
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 148


Voir le profil
« Répondre #12 le: Décembre 23, 2009, 14:09:20 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
j'arrete pas de lire que c'est haram de feter son anniversaire (dans ce forum) que c'est meme haram d'offrir et de recevoir des cadeaux a cette occasion mais
je n'ai pas toujours compris quelles sont les raisons Huh??

d'ailleurs quand je dis autour de moi qu'il est haram de feter un anniversaire , ben je ne trouve pas d'argument pour expliquer le pourquoi du comment
etc'est dommage car il faut etre bien renseigner afin de clouer le bec a ceux qui n'y croient pas!

 baraka2 si vous pouvez etre clair et précis vous nous rendriez un grand service.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 09:29:34 par Zahiya » Journalisée

Code:

sonia03
Invité
« Répondre #13 le: Décembre 27, 2009, 11:34:02 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum


Simplement si on suit la sunna on s aperçois que le prophete saws n a jamais feter son anniversaire ni celui d un compagnon ni meme celui de moise jesus ou abraham
ce qui nous demontre la marche a suivre, qui est de ne pas feter les anniversaires d un coté

D un autre coté feter son anniversaire en temps que musulman n apporte rien
ce serait une innovation, alors pourquoi faire une innovation qui ne nous coutera que des problemes ?

Si on devait feter quelque chose le jour de notre naissance ce serait d invoquer Allah le tres haut et le remercier toute la journée pour nous avoir donner la vie



 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 09:30:12 par Zahiya » Journalisée
miriam2
Invité
« Répondre #14 le: Janvier 30, 2010, 22:42:51 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

je viens de poster un message sur ce sujet mais je crois qu il na pas ete publiée............
fetez vous les anniversaires de vos enfants?je sais enfin jai souvent lu que cest haram de fêter les anniversaires car c'est une inovation mais personnellemnt c est une pratique et coutume que jai du mal à ne pas faire je trouve ca trop mimi de preparer un beau gateaux d'annivzersaire pour nos enfants , qu'en pensez vous, les fetez vous................;mon fils ainé va avoir 2 ans bientot inshallah et je pense deja au gateaux que je vais lui preparer mais je me dis aussi est ce haram ou pas ??
 baraka2
« Dernière édition: Mars 24, 2010, 19:03:31 par Zahiya » Journalisée
affia
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 1335



Voir le profil
« Répondre #15 le: Janvier 31, 2010, 06:25:34 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets):
 « Prenez ce que le Messager vous donne; et ce qu'il vous interdit, abstenez-vous en; et craignez Allah car Allah est dur en punition.» (Coran : 59/7)
« Celui qui rompt avec le Messager [d’Allah] après avoir vu clairement la voie du salut, et qui suit un chemin autre que celui des croyants, Nous l’abandonnerons au triste sort qu’il a choisi, puis Nous le jetterons dans la Géhenne, quel mauvais destin! » (Coran : 4/115)

D’après Al-Mouttalib Ibn Hatab (Radhiya Allahou ‘Anhou), le Prophète () a dit : « Je n’ai laissé aucune chose qui vous rapproche d’Allah sans vous enjoindre de l’accomplir, et je n’ai laissé aucune chose qui ne vous En éloigne, et qui vous rapproche du Feu, sans vous interdire de la faire. » (Al-Hakim, Al-Bayhaqi, Ibn Abi Cayba, Ach-Chafi’i)

D’après Jabir Ibn Abdallah (Radhiya Allahou ‘Anhou), le prophète () a dit : « Prenez garde aux choses nouvellement inventées, car chaque chose nouvellement inventée est une innovation, et toute innovation est un égarement. » (Rapporté par Mouslim). Dans une version de ce hadith rapportée par l’Imam Ahmad dans son Mousnad : « Prenez garde aux innovations, car toute innovation est un égarement » Hadith

D’après Aisha (Radhiya Allahou ‘Anha), le Prophète () a dit : «Quiconque innove dans notre religion-ci une chose qui n’en fait pas parti verra son innovation rejetée » [Rapporté par Boukhari et Mouslim]

D’après Anas (Radhiya Allahou ‘Anhou), le prophète () a dit : « […]. Et celui qui fait revivre ma Sunna m'aime. Et celui qui m'aime sera avec moi dans le Paradis.» (At-Tabarani)
A la base des versets et hadiths susmentionnés les Oulémas ont établi que quiconque accomplit un acte d’adoration qui n’a pas été prescrit par le Messager d’Allah () verbalement, ou qu’il n’a pas accompli lui-même pour adorer son Seigneur, ne fait que s’éloigner de la Sounna du Prophète () et de la voie suivi par ses compagnons (m) aux dépens de la voie de la perdition et de l’égarement.
En effet, pour ces oulémas suivre la Sounna du Prophète () comprend deux choses :
-         Faire les actes qu’Il () a fait, dit ou approuvé
-         Délaisser les actes qu’il () a délaissés. En effet, délaisser ce que le Prophète () a délaissé parmi ces actes d’adoration fait partie de sa Sunna. Il n’est pas autorisé, par exemple, d’adorer Allah en faisant l’appel pour la prière de l’Aïd ou la prière mortuaire (Salat Al-Djanaza), bien que ce soit une formule de rappel et une forme de vénération d’Allah – exalté soit-Il – tout simplement parce que le Prophète () ne l’a pas fait et que c’est la Sounna de ne pas le faire.
 

Les Compagnons (m) l’ont compris ainsi et n’ont cessé de mettre les gens en garde contre toute sorte d’innovation dans la religion, à l’instar de Houdhayfa Ibn Al-Yaman et Abdallah Ibn Mas’oud
Le premier avait l’habitude de dire: « Tout acte d’adoration que les Compagnons du Messager d’Allah () n’ont pas fait, alors délaissez-le. »
Quant au second il disait souvent à ses disciples : «Suivez [ceux qui vous ont précédés] et n’innovez pas, car ce que vous avez [reçu comme révélations] vous suffit, alors tenez-vous-en à l’ancien commandement [c’est-à-dire le Coran, la Sunna et les faits des Compagnons]. »
Les innovations en matière de religion n’ont pas toutes le même degré de gravité : certaines sont des actes de mécréance pure (Koufr), d’autre d’associationnisme (Shirk) et d’autres sont d’un degré de gravité moindre. Cependant, la moindre innovation que la personne puisse commettre dans la religion – aussi petite soit-elle - est interdite à partir du moment où il est devenu clair que c’est une innovation. Donc, il ne faut pas croire – comme certains le pensent – que certaines innovations font partie des choses détestables (Makrouh) seulement. Comment serait-il ainsi alors que le Prophète () a dit : « Toute innovation est égarement et tout égarement mène en Enfer », c’est-à-dire celui qui la commet. L’adjectif indéfini « toute » marque l’idée d’intégralité [et englobe donc toutes les innovations sans exception]
L’imam Ash-Shatiby a démontré cela de la meilleure manière dans son excellent ouvrage Al- I’tissam. L’innovation est donc une chose extrêmement grave et la plupart des gens n’en sont pas toujours conscients ; seul, un groupe parmi les savants sait cela. Il suffit comme preuve à cela la parole du Prophète () : « Allah a suspendu le repentir de tout innovateur, jusqu’à ce qu’il délaisse son innovation. »(Rapporté par At-Tabarani et Adh-Dhiya al-maqdissy et qualifié d’authentique par Al-Albani)
L’Imam Al-Hassan ibn ‘Aly Al-Barbahary (qu’Allah lui fasse miséricorde) qui faisait partie des plus grands savants musulmans des premières générations, (mort en l’an 329 de l’hégire) nous laissa le conseil suivant :
« Méfiez-vous des petites innovations, car les petites innovations se répètent jusqu’à ce qu’elles deviennent grandes. Et chaque innovation qui a été commise dans la communauté [des musulmans] était au début, petite et elle ressemblait à la vérité. Puis, celui qui s’est mis à la pratiquer fut trompé au point où il ne parvînt plus à s’en défaire, et l’innovation s’agrandit. Puis, les gens la considérèrent comme une religion qu’il faut pratiquer. Examinez soigneusement– qu’Allah vous fasse miséricorde - tout ce que vous entendez dire des gens de votre époque en particulier, et n’acceptez rien d’eux avant de vous posez la question : est-ce que l’un des Compagnons du Prophète (), ou un savant en a parlé ? Si vous en trouvez trace [chez les Compagnons ou les savants], alors prenez ce que vous avez entendu, et tenez vous en sans le dépasser ou le délaisser pour rien d’autre, car en procédant ainsi vous vous préservez de l’égarement qui conduit à l’Enfer.
Sachez - qu’Allah vous fasse miséricorde – que l’islam du musulman n’est complet que s’il suit [les textes révélés], y donne foi et s’y soumet. Celui qui prétend qu’il reste des choses de l’islam que les Compagnons de l’Envoyé d’Allah () ne nous ont pas montré de manière suffisante, les a traités de menteurs. Ce point suffit comme division [qu’il a créée entre eux et lui] et comme insultes [qu’il a proférées envers eux], et c’est un innovateur, un égaré, qui égare qui appelle les gens l’égarement et qui a inventé dans l’islam une chose qui n’en fait pas partie. »
Qu’Allah fasse miséricorde à l’imam Malik, qui a dit : « Le succès des dernières générations ne s’obtiendra qu’à travers ce qui a fait le succès de la première génération de cette communauté. Ce qui ne faisait pas partie de la religion à cette époque-là n’en fait pas non plus partie aujourd’hui. »




Le jugement de la célébration de son anniversaire
 Comment juger la célébration du 1er ou 2eme anniversaire ou plus de la naissance d’une personne marquée par l’éteinte de bougies ? Comment juger la participation à ces cérémonies?
Et, si l’on y est invité, doit-on répondre ? Expliquez-nous.Puisse Allah vous récompenser.

Louange à Allah

Des arguments tirés du Livre et de la Sunna ont indiqué que la célébration de l’anniversaire relève des innovations introduites dans la religion et qui ne reposent sur aucun fondement dans la loi purifiée. Et il n’est pas permis de répondre à une invitation relative à ce sujet puisque cela revient à soutenir et encourager les innovations. Or Allah, le Transcendant et Très Haut a dit : « Ou bien auraient- ils des associés (à Allah) qui auraient établi pour eux des lois religieuses qu' Allah n' a jamais permises?» (Coran, 42 : 21) et : « Puis Nous t' avons mis sur la voie de l' Ordre (une religion claire et parfaite). Suis- la donc et ne suis pas les passions de ceux qui ne savent pas. » (Coran, 45 : ) et : « Suivez ce qui vous a été descendu venant de votre Seigneur et ne suivez pas d' autres alliés que Lui. Mais vous vous souvenez peu. » (Coran, 7 :2 ).

Un hadith authentique rapporté du Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) dit : «  Toute œuvre non conforme à notre ordre est rejetée » (rapporté par Mouslim dans son Sahih).

Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dit encore : « Le livre d’Allah constitue le meilleur discours et Muhammad le meilleur guide. Les innovations restent les pires des choses. Car toute innovation est une aberration ». Les hadiths allant dans ce sens sont nombreux.

Outre le fait que les cérémonies d’anniversaires constituent une mauvaise innovation sans fondement dans la religion, elles reviennent à s’assimiler aux Chrétiens et aux Juifs dans leur célébration de leurs anniversaires. Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit en guise d’avertissement contre l’adoption de leurs pratiques : « Vous suivrez pas à pas les traditions de vos prédécesseurs au point que ,s’ils s’éteint introduits dans le trou d’un lézard, vous les y suivriez ! » - Ils dirent : « Les Juifs et les Chrétiens ? Ô Messager d’Allah ? » -

-«  Qui donc ? » (cité dans les deux Sahih). L’expression « Qui donc ? » signifie qu’il ne s’agit que de ceux-là.

Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit encore : « Quiconque cherche à s’assimiler à un peuple leur est assimilable »



Avis islamiques 1/115 source islamqa


« Dernière édition: Mars 24, 2010, 19:03:43 par Zahiya » Journalisée
miriam2
Invité
« Répondre #16 le: Janvier 31, 2010, 10:49:15 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 baraka ma soeur affia pour ces precisions et ce rappel, je savais que c'etai haram mais je n'avais pas de sources précises au sujet des anniversaires précisemment..............
« Dernière édition: Mars 24, 2010, 19:03:55 par Zahiya » Journalisée
affia
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 1335



Voir le profil
« Répondre #17 le: Janvier 31, 2010, 13:29:57 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

Wa fika barakallah ma soeur ! Wink
« Dernière édition: Mars 24, 2010, 19:04:02 par Zahiya » Journalisée
lila69170
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 33
Localisation: lyon
Messages: 1005



Voir le profil
« Répondre #18 le: Février 22, 2010, 15:21:38 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh mes  Sourire Mouslima et  Rire Mouslim,

voilà ce que j'ai trouver en complement sur le fait des anniversaires ;

Fêter son anniversaire : est-ce permis ?  
Proposé par Mouhammad_Patel le Mercredi, 16 Juillet 2008

 Question: Est-il permis au musulman de célébrer son anniversaire en organisant une petite fête ?
 

Réponse: Il y a essentiellement trois positions entre les oulémas sur le sujet:

1. Certains oulémas (comme Cheikh faysal al mawlawi, secrétaire du Conseil Européen pour la Fatwa et la Recherche) sont d'avis que la célébration des anniversaires étant une manifestation purement culturelle ou sociale, qui n'a donc aucun lien avec le domaine rituel, à partir du moment où elle ne contient aucun aspect répréhensible, elle est tout à fait autorisée: En effet, dans le domaine des "âdât", c'est-à-dire de ce qui ne relève pas de l'adoration, la règle première est la permission jusqu'à preuve du contraire. Et il n'existe pas de texte clair interdisant la célébration des anniversaires. Cependant, certains, parmi les savants qui partagent cet avis, mettent l'emphase sur le fait que les parents doivent profiter de ce genre d'occasion pour rappeler à leurs enfants le caractère éphémère de la vie et la nécessité de toujours agir pour que, chaque jour qui passe, on essaie de devenir toujours meilleur.


2. Pour une bonne partie des savants contemporains (indo-pakistanais et arabes), la célébration des anniversaires est une habitude condamnable. Certains de ces oulémas considèrent même que celle-ci relève des innovations blâmable (bid'ah). L'argument le plus probant pour défendre cette position, à mon humble avis, pourrait être exprimé ainsi: S'il est vrai que ce genre de célébration ne porte pas sur un aspect relevant directement du domaine rituel –et, qu'à ce titre, elle aurait dû en principe être permise, comme détaillé précédemment-, il n'en reste pas moins cependant qu'en matière de détermination des jours de fêtes et de leur célébration, des recommandations précises et des enseignements particuliers ont été énoncés en Islam: Anas (radhia Allâhou anhou) rapporte ainsi que lorsque le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) arriva à Médine, il constata qu'il y avait deux jours durant lesquels les gens avaient l'habitude de faire la fête. Le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) demanda: "Que sont donc ces deux jours ?" Les gens dirent: "Nous avions l'habitude de les célébrer durant la période de l'Ignorance." Le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) répliqua alors: "Allah vous a donné en échange deux jours bien meilleurs que ces deux là, le jour de Ide oul Adha et le jour de Ide oul Fitr."(Aboû Dâoûd)

Et, comme le souligne Cheikh Khâlid Sayfoullah dans un de ses ouvrages, les musulmans doivent éviter (makroûh) d'adopter les pratiques et les habitudes culturelles des non musulmans au sujet desquelles la législation musulmane a énoncée ses propres principes et règlements: Dans certains Hadiths, le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a ainsi ordonné aux Compagnons (radhia Allâhou anhoum) de ne pas se saluer mutuellement comme le faisait des fidèles d'une autre religion, c'est-à-dire avec un signe de la main ou de la tête uniquement, sans prononcer verbalement (alors qu'il est possible de le faire) la formule du salâm. (Sens d'un Hadith rapporté par Djâbir (radhia Allâhou anhou) et cité par An Nasaï (rahimahoullâh); sa chaîne de transmission est qualifiée de "djayyid", c'est-à-dire "bonne" par ibnou hadjar (rahimahoullâh) - Réf: "al halâl wal harâm" – Pages 195, 415 et 416 / "touhfat oul ahwadhi" – Volume 7 / Pages 392 et 393)


3. D'autres (comme Mouhammad ibn Âdam al Kawthari, élève de Moufti Taqui Outhmâni) ont avis plus nuancé; selon eux:


- Si un musulman célèbre un anniversaire et adopte lors de cette célébration des pratiques et des coutumes qui sont propres aux non musulmans, il commet un acte prohibé. Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a en effet condamné l'imitation des non musulmans dans les pratiques qui leur sont propres et caractéristiques.

- Si un musulman célèbre un anniversaire dans l'intention de ressembler et d'agir comme le font les non musulmans, son attitude est également condamnable, car relevant de l'imitation des non musulman qui a été interdite par le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam).

- Si la célébration de l'anniversaire ne renferme aucun des deux aspects sus-cités, et n'implique pas non plus la réalisation d'actes interdits, dans ce cas, s'il s'avère que l'origine de cette manifestation n'est pas liée à une pratique religieuse étrangère à l'Islam (ce qui semble être le cas), celle-ci sera autorisée.
 

Wa Allâhou A'lam !
 
source
comme Mouhammad ibn Âdam al Kawthari, élève de Moufti Taqui Outhmâni
Cheikh Khâlid Sayfoullah
« Dernière édition: Mars 24, 2010, 19:04:11 par Zahiya » Journalisée
Sufya
Enfant
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 19
Localisation: Monde
Messages: 1



Voir le profil
« Répondre #19 le: Novembre 15, 2010, 00:48:13 »
Share   Modifier le messageModifier

Je voudrais avoir une clarification regardant la celebration de Mouloud en Nabawi. Certains le fetent et d'autres non. Pourtant si je traduit mot pour mot, c'est la celebration de la naissance du Prophet (saws).
Quand est ce que cette coutume a ete avancee?
Choukran
Journalisée
Oum Hasna
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 26
Localisation: lyon
Messages: 2110



Voir le profil
« Répondre #20 le: Novembre 16, 2010, 17:25:14 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Je voudrais avoir une clarification regardant la celebration de Mouloud en Nabawi. Certains le fetent et d'autres non. Pourtant si je traduit mot pour mot, c'est la celebration de la naissance du Prophet (saws).
Quand est ce que cette coutume a ete avancee?
Choukran

Ceci répondra a ta question inshaAllah : http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php/topic,20734.0.html
Journalisée



S.3 V.133.Et concourez au pardon de votre Seigneur, et à un Jardin (paradis) large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux,
hadidja abdallah
Invité
« Répondre #21 le: Janvier 13, 2012, 20:45:04 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh voila j'ai une fille qui va feté son premiere anniverssaire, et je me pose des questions car j'aimerais lui donner une bonne education. est il licite de feter les anniverssaire et de soufler une bougie?? parce que d'apre ce que j'ai lu au temp du prophete il ne feté pas les anniverssaire.est ce une innovation?? merci pour vos reponse; Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Um_Nour
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Saint-Etienne
Messages: 7339


La hawla wala quwata illa bilah


Voir le profil
« Répondre #22 le: Janvier 13, 2012, 20:51:34 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Ma soeur Hadidja Abdallah, je viens de regrouper ton message avec ce fil de discussion.
 InchAllah tu trouvera un peu plus haut des réponses.

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

Rabbanâ âtinâ fi d-dunyâ hassanatan w-wa fî-l-âkhirati hasanatan w-waqinâ 'adhâba n-nâr
oumyounes69100
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: N/A
Localisation: villeurbanne
Messages: 27



Voir le profil
« Répondre #23 le: Janvier 13, 2012, 21:28:17 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
je voulais juste donné mon avis puisque j'ai 4 enfants dont la derniere a 6ans,il y a eu un moment dans ma vie ou je n'était pas tres pratiquante donc je leur est fete leur anniversaires avec gateux et boujie ect....puis quans j'ai commencer a pratiquer plus serieusement  El Hamdoulilah j'ai fait le trie dans ma vie en abandonant tout se qu' allah :Razza wa jal:ne n'aimait pas dont les anniversaires! sa na pas ete simple au debut de leurs explique que se n'est plus possible de le fété,mais j'ai bien explique a mes enfants quesque sa voulais dire d'avoir une année de plus dans notre vie :machallahet que les cadeaux et gateaux ont peut tres bien les manger n'importe qu'elle jours,avec le temp ils ont compris et quans ils entende le mot anniversaire sa ne les touche pas plus que sa El Hamdoulilah,mais se qui me surprend c'est que je connait des personnes qui sont pratiquant et quand je leurs dit que je ne fete pas les anniversaires je les choque et me disent que je suis trop dure avec mes enfants! ils me regarde comme si j'etait limite un monstre! Soubhan' Allah

 Salam Alaykoum
Journalisée
hadidja abdallah
Invité
« Répondre #24 le: Janvier 14, 2012, 13:24:36 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh  Baraka Allahou Fik ma  Sourire Mouslima um-nour d'avoir regrouper mon message je n'avait pa vu que la question avait deja ete posé. Apré avoir lu tout sa j'ai decidé de ne pas feter les anniverssaire!ma soeur oumyounes je te compren tout a fait pasque apre avoir annoncer a ma famille que je ne feterais pas l'anniverssaire de ma petite ils m'ont traité de tous les noms, bon! l'important pour moi c"est la satisfaction du Createur et non des creature. pas facile lorsque sa vient de sa propre soeur ou de sa propre mere mais bon...on essaye de donner la meilleur des educations a nos enfants. Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
« Dernière édition: Janvier 15, 2012, 07:11:36 par Um-Rayhane » Journalisée
seour du 69
Invité
« Répondre #25 le: Avril 11, 2012, 12:49:06 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh mes chères seours et frères, est ce que quelqu'un pourrait me donner des précisions en se rapportant sur des écrits fiables en ce qui concerne le fait de fêter les anniversaires, j'ai entendu dire qu'il ne fallait pa le fêter le jour même mais je préfère avoir des informations plus surs si une personne peut m'apporter de l'aide je vous en serait très reconnaissante,  baraka2 Salam Alaykoum
Journalisée
abdraouf
Invité
« Répondre #26 le: Avril 11, 2012, 20:49:12 »
Share   Modifier le messageModifier

Alaykoum salam allah metoulah wa barakatouh ma chère soeur  je te montre un cour de cheikh Uthaymin un éminant savant d'arabie saoudite décédé en 1999 qu'allah lui accorde sa miséricorde et si je retrouve d'autre cours je les posterais insha allah qu'allah nous éclaire de sa science afin de ne commettre aucune innovation amine.

Le Chaykh a été question au sujet des anniversaires (a'yâdu-lmîlâd) ?

Réponse du Noble Chaykh Muhammad bn Sâlih Al-'Uthaymîn - qu'Allâh lui fasse miséricorde - :

D'après ce qui ressort de la question, c'est que ce qui est voulu [par] « 'îdu-lmîlâd » c'est [l'anniversaire de] l'homme.
Chaque fois q'une année s'écoule [à compter du jour de] sa naissance, [les gens lui] innovent une fête au cours de laquelle se rassemblent les membres de la famille autour d'un grand ou petit festin (ma'dabah).
Et mon avis en cela, c'est [son] interdiction (mamnû') car, en Islâm, il n'y a pas de fête ('îd) pour une quelconque occasion (munâsabah) hormis la fête du sacrifice ('îdu-ladhâ), celle de la rupture [du jeûne] ('îdu-lfitr) de Ramadân et l'évènement hebdomadaire ('îdu-lusbû') qui est le jour du vendredi (djumu'ah) et dans les « Sunan » de Nisâ î, d'après Anas Ibn Mâlik -l'Agrément d'Allâh sur lui- :
« Les gens de l'époque de l'ignorance avaient deux jours dans l'année durant lesquels ils se divertissaient et lorsque arriva le Prophète - Prière et Salut d'Allâh sur lui - à Médine il dit :
« Vous aviez deux jours durant lesquels vous vous divertissiez mais [désormais,] Allâh vous les a changé en mieux que cela : la fête de la rupture et celle du sacrifice. »
Et [fêter les anniversaires,] risque d'ouvrir une porte à l'innovation (bid'ah) comme ce qui pourrait être dit :
« Si fêter l'anniversaire (mawlid) du nouveau-né (mawlûd) est permis alors sa permission pour Messager d'Allâh -prière et Salut d'Allâh sur lui- est prioritaire (awlâ). »
Et toute chose dont on ouvre la porte et qui mène à une interdiction est [elle-même] interdite.
Et c'est Allâh qui accorde la Succès.
Journalisée
Dîya.
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 24
Messages: 575



Voir le profil
« Répondre #27 le: Avril 12, 2012, 14:03:16 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh,
==> http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php?topic=31.0 ==> J'ai pu voir de nombreuse Réponse Mash'allah.

En espérant que sa puisses t'aider Smiley
Journalisée

//°LOrsQue Tu ViNs Au mOnDe, TouT Le mOnDe éTaiT cOnTenT Et Tu PleUrAiS. - Vis De Telle SoRte Que lOrsQue Tu mOurrAs, tOuS PleurErOnt Et Tu sErAs HeUreUx°//
seour du 69
Invité
« Répondre #28 le: Avril 12, 2012, 16:10:48 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh Baraka Allahou Fik ma seour pour ta réponse, cela me permet de comprendre un peu mieux les choses  InchAllah  Salam Alaykoum
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #29 le: Avril 12, 2012, 18:17:57 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

MachAllah  baraka ma soeur muslima liillah pour le lien car je viens de regrouper ces deux fils  MachAllah El Hamdoulilah

 baraka2

en le remontant tu trouveras des réponses ma soeur


 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

Apprenez la priere à vos enfants
 Journalisée
Pages: [1] 2
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle