Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: ~Les bienfaits naturels par la sunna~  (Lu 14747 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
dékra
Invité
« le: Novembre 23, 2007, 16:55:11 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum


Les Mérites du Siwak    



C’est un morceau de bois d’Araq avec lequel ont se frotte les dents ou bien le fait de se frictionner les dents avec un morceau de bois d’Araq, afin de les blanchir et de les nettoyer. Et aussi afin de purifier la bouche et d’obtenir une récompense, et ceci fait partie des Sounan des ablutions. Il ramène des bienfaits tels que la propreté, l’hygiène, le fait de purifier l’haleine de la bouche, il permet d’obtenir une récompense, de suivre le Prophète -prières et bénédiction d’Allah sur lui-et de satisfaire Allah.

Le Siwak est recommandé (moustahab) dans tous les cas et il est très recommandés (Mou-akkada) dans les cas suivant et cela est confirmé par les paroles du Prophète -prières et bénédiction d’Allah sur lui- :

- Lors des ablutions :

D’après abou Houreyra, le Prophète -prières et bénédiction d’Allah sur lui- a dit :
« Si je ne craignais pas de trop charger ma communauté je leur ordonnerais le Siwak avec les ablutions ».


Parmi les bienfaits de ce Hadith Cheikh ‘Abdallah ibn ‘Abde-r-Rahman ibn Salih Aal Bassaam rappelle une règle d’une grande importance :

« Le fait de repousser un mal, prime sur le fait d’apporter un bien »

En effet si le Siwak avait été une obligation pour la communauté, ceux qui l’auraient délaissé auraient délaissé une obligation légiférée ce qui constitue un péché en Islam et par conséquent celui qui l’aurait pratiqué mériterait une récompense alors que celui qui le délaisse mériterait un châtiment. Or le Prophète -prières et bénédiction d’Allah sur lui- n’a pas rendu cette action obligatoire et ceci par compassion envers sa communauté. Il en reste que le mérite du Siwak est très grand à tel point que son mérite, en ce qui concerne la récompense, atteint le degré d’une obligation. Car si l’action en elle-même n’a pas été rendu obligatoire, sa valeur n’a pas baissé pour autant.

…Le Siwak sert à parfaire les adorations…

-Lors de la prière:

D’après abou Houreyra, le Prophète -prières et bénédiction d’Allah sur lui- a dit :
« Si je ne craignais pas de trop charger ma communauté je leur ordonnerais le Siwak avant chaque prière ».


Ibn Daquiq al’Id dit : « …Il nous a été ordonné en toute circonstance parmi les situations qui nous rapprochent d’Allah afin de parfaire et de purifier et pour parfaire notre adoration ».

Et il dit aussi : « Certes ce commandement concerne l’ange qui subit les mauvaises odeurs ».

Et ceci est proche du Hadith de Djabir rapporté par Mouslim :
« Celui qui mange de l’ail, de l’oignon ou du poireau qu’il ne s’approche de nos mosquées, certes les anges subissent ce que les Enfants d’Adam subissent ».


…Le Siwak purifie l’haleine de la bouche…

-Lors de la lecture du Coran:

D’après ‘Ali : « Il (le Prophète -prières et bénédiction d’Allah sur lui-) nous a ordonné le Siwak et a dit :
« Certes l’adorateur, lorsqu’il se lève pour prier, un ange vient a lui et se tient derrière lui il écoute [la récitation] du Coran tout en se rapprochant. Puis il ne cesse d’écouter et de se rapprocher jusqu’à se que sa bouche se pose sur sa bouche. Et il ne lit pas une lettre sans qu’elle ne soit ( à l’intérieur de) l’ange ».


-Lors des prières de la Nuit (at-Tahajoud):

D’après Houdheyfa :
« Lorsque le Messager d’Allah se levait pour le Tahajoud, il se frottait les dents avec le Siwak ».


Et de ce Hadith ‘AbdAllah ibn ‘Abde-r-Rahman ibn Salih Aal Bassaam conclut : Qu’il a été légiféré après le sommeil de la nuit, et parmi les défauts du sommeil il y a le fait qu’il a tendance a altérer l’haleine de la bouche. Et le Siwak est l’instrument qui permet de l’assainir.

-En rentrant à la maison :

D’après Mouqadam ibn Sarih, d’après son Père, il a dit :
« J’ai demandé a Aïcha : « Quelle était la première chose que faisait le Prophète(-prières et bénédiction d’Allah sur lui-) en entrant chez lui ? ».
Elle dit : « [il se frottait les dents ] avec le Siwak ».


…Le Siwak fait parti du bon comportement…

Allah a dit:
(Traduction relative et approchée) : “Vous avez effectivement dans le Messager d’Allah un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Allah et au jour dernier…” S33 V21

De ce verset, on peut tirer deux règles fondamentales :
- La première c’est que tous les actes du Prophète -prières et bénédiction d’Allah sur lui- sont hassan (bon).
- La deuxième c’est qu’il nous est ordonné d’imiter le comportement du Prophète -prières et bénédiction d’Allah sur lui-


Le dénigrement de la Sounnah

Ô Mon frère en Islam, toi qui recherche la réussite dans ce monde et dans l’au-delà ! Ne rejette pas une Sounnah du Prophète-prières et bénédiction d’Allah sur lui- , ou pire ne la prend pas en aversion et ne t’en moque pas comme cela c’est répandue ce siècle chez des ignorants qui ont délaissé l’exemple du Prophète -prières et bénédiction d’Allah sur lui- pour suivre leurs passions et des fondements innovés et saches que la moquerie ne fait pas partie du comportement du musulman.

Ô Toi ! qui ne cesse de dire : « Ce n’est qu’une Sounnah ! », saches qu’Allah a dit :

(Traduction relative et approchée) : “…Que ceux donc, qui s’opposent à son commandement prennent garde qu’une tentation ne les atteigne ou que ne les atteigne un châtiment douloureux.” S24V63

Quand on a interrogé l’imam Ahmad au sujet de ce verset, il a répondu :
« Est-ce que tu veux savoir ce qu’est la « tentation (fitna) » ? La tentation c’est l’association (shirk). Et peut-être qu’à force de revenir sur sa parole (la parole du Prophète -Prière et Bénédiction d’Allah sur lui-) s’installe peu à peu dans ton cœur un égarement et tu seras perdu ».

Et Cheikh Salih al Fawzan dit dans son livre « Kitab at-Tawhid » que la moquerie dans la religion est une apostasie et qu’elle fait sortir complètement de la religion.

Allah dit :
(Traduction relative et approchée) ” Dis : « Est-ce d’Allah, de Ses versets, et de Son Messager que vous vous moquiez ? » Ne vous excusez pas ; Vous avez bel et bien rejeté la foi après avoir cru.” S9 V65 & 66

Et il dit que la moquerie est de deux genres :

La Moquerie ouverte : Comme un homme parmi les hypocrites qui dirait : « Je pense que ces lecteurs du Coran ne sont que des gens qui cherchent à assouvir leur faim, à forger des mensonges et lors des batailles ils se sauvent plein de peur », ou « …Votre religion n’est pas de ce siècle », …

La Moquerie cachée : Comme celui qui surnomme celui qui appelle au Tawhid et interdit l’adoration des tombes, le « Wahhabi » et se moque de celui qui s’accroche fermement à la Sounnah et invente des expressions comme « la religion n’est pas dans les poils » se moquant ainsi de celui qui laisse pousser sa barbe ou bien « ceci fait parti des épluchures de la religion » … Et c’est une mer sans limite, comme le clin d’œil, tirer la langue, un signe de la main ou du bras lors de la lecture du livre d’Allah et de la Sounnah du Prophète -prières et bénédiction d’Allah sur lui- …

Et à ceux qui ne cessent de se moquer de leurs frères lorsqu’ils se frottent les dents avec un Siwak et qui les interpellent en disant : « Mais que fais-tu dehors avec ta brosse à dent ! » ou ceux qui pensent que la pratique du Siwak est dépassée et que de nos jours il vaut mieux utiliser la brosse à dent en pensant que celle-ci est meilleure, nous leur répondons :

1. La pratique du Siwak est une adoration ( ‘ibadat ) tandis que le fait d’utiliser la brosse à dent fait parti des choses de la vie courante ( ‘adat ).

2. La brosse à dent ne rentre pas dans le Hadith : « …on obtient la satisfaction de son Seigneur. » car ceci est spécifique au Siwak. Prétendre que ceci est valable aussi pour la brosse à dent, ce serait mentir sur Allah et Son Prophète car les preuves sont venues pour le Siwak non pas pour la brosse à dent.

3. La brosse à dent ne s’utilise qu’après les repas alors que le Siwak s’utilise à tout moment, comme quand on rentre ou sort de chez soi, au moment des ablutions, avant la Salat, quand on lit le Coran…

4. Le Siwak nettoie les dents et purifie l’haleine et donne une bonne odeur que les anges aiment comme il est rapporté dans le Hadith précédemment. Alors que la brosse à dent utilisée seule n’a pas un grand intérêt, il lui faut dans ce cas le dentifrice et aucun Hadith ne prouve que l’odeur du dentifrice est agréé par Allah et par Ses anges.

5. Le Siwak est pratique d’utilisation, il se met dans la poche et à tout moment on peut le sortir pour l’utiliser, alors que la brosse à dent et le dentifrice ne suffisent pas, dans ce cas il faut trouver de l’eau et l’eau on ne peut pas toujours l’avoir à sa disposition.

6. Le Siwak est une chose fortement recommandé par les faits et les dires du Prophète -prières et bénédiction d’Allah sur lui- qui ne sont qu’une révélation d’Allah, comme dit Allah dans le Coran :
Traduction relative et approchée : “Il ne prononce rien sous l’effet de la passion, ce n’est rien d’autre qu’une révélation inspirée.” S53V3-4

Pour conclure, nous rappelons que le modernisme, c’est dans la vie mondaine alors que dans la religion il faut suivre la Sounnah d’après les preuves authentiques et ne pas innover car cela revient à dire que l’on connaît mieux que le Prophète -prières et bénédiction d’Allah sur lui- et ceci amène à la mécréance. Mais tout ce que l’on vient de voir ne veut pas dire pour autant que la brosse à dent et le dentifrice sont interdits, seulement ils font parti de la vie mondaine.Nous appelons tous les frères et toutes les sœurs à ne pas délaisser cette Sounah ainsi que les autres, mais à les pratiquer dans la mesure du possible et sachez qu’Allah a dit dans le Coran :

Traduction relative et approchée : “…Ce que le Messager vous donne prenez-le, et ce qu’il vous interdit, abstenez-vous en…” S59 V7

Source :

Al Wadjiz de ‘Abdel ‘Adhim ibn Badaoui
Charh Ryad as Salihine de Mouhammed ibn Salih el ‘Otheïmine
Tayssiroul ‘Allam charhou ‘Oumadatil-Ahkam de ‘Abdallah ibn ‘Abde-r-Rahman ibn Salih Aal Bassaam
Charh Oussoul ath-Thalatha de Mouhammed ibn Salih el ‘Otheïmine
Kitabou at Tawhid du Cheikh Salih al Fawzan
« Dernière édition: Décembre 04, 2012, 10:58:31 par Um♥Rayhane » Journalisée
dékra
Invité
« Répondre #1 le: Novembre 23, 2007, 17:43:46 »
Share   Modifier le messageModifier


LE DHARIRA DE AISHA




‘Aicha (ra) : « Je parfumé le prophète (Salalahu alayhi wa salam)par le meilleur baume que je trouvais ,et ce à l’occasion de sacralisation. » [Sahih Al-boukhari 7/5928]

De la Dharira

‘Aicha (ra)dit : « A l’occasion du pèlerinage de l’adieu ,j’embaumai le messager (Salalahu alayhi wa salam)de mes mains avec de la Dharira lorsqu’il voulut se mettre en état de sacralisation etlorsqu’il était sur le point de se désacralisé . »[Sahih Al-Boukhari 7/5930]

Dharira : Il parait que le Dharira est un genre de parfum en poudre .




Qu'Allah nous embellise amîn
Journalisée
dékra
Invité
« Répondre #2 le: Novembre 23, 2007, 17:53:33 »
Share   Modifier le messageModifier

LE HENNE & SES ORIGINES




Le henné, connu sous le nom scientifique de Lawsonia Inermis, est un arbuste pouvant atteindre un mètre de hauteur. Sa fleur est blanche, son parfum est proche de celui du réséda. Les feuilles séchées et réduites en poudre permettent d’obtenir une teinture jaune ou rouge. Il est aussi considéré comme une plante médicinale pour ses différents composants dont le tanin. Le henné est cultivé intensivement en Inde et au Soudan.


Avant de présenter les multiples usages du henné, voici quelques données historiques.

Ses origines

Le mot henné est d’origine sémitique et se rapporte à la tendresse. Dans certaines régions de l’Inde où il est très utilisé, il est aussi appelé Mehandi.
Son usage pour parer les femmes remonte à 9 000 ans et dans environ 60 pays. Des traces de son utilisation ont été retrouvées dans de nombreuses civilisation antiques telles que : l’archipel des Cyclades (3000-4000 av. J.C.), l’ancienne cité cananéenne d’Ugarit à Ras Shamra en Syrie (2100 av. J.C.), Canaan, la civilisation minoenne (Crète antique) et Mycènes (Grèce antique). Les motifs décoratifs célébraient le plus souvent la fertilité et la sexualité féminines. Cependant, les Egyptiens de l’Antiquité l’employaient pour ses qualités médicinales et odorantes comme en témoigne la momie de Ramsès II dont les cheveux, les mains et les pieds en étaient couverts. Dans la région orientale de la Méditerranée et en Egypte, les Juifs et les premiers Chrétiens se servaient du henné pour orner les mains des femmes. Les Musulmans l’ont ensuite intégré dans leurs traditions et ont répandu son usage avec l’expansion de l’islam jusqu’en Espagne où il y était cultivé et utilisé par les Juifs, les Chrétiens et les Maures du 9ème siècle jusqu’à l’Inquisition espagnole. Le henné est également apparu très tôt en Inde où il est toujours employé par les Musulmans et les Hindous.

Son usage

Le henné est très connu en tant que colorant que ce soit pour la peau ou pour les cheveux mais il l’est moins pour ses propriétés antifongique, antiseptique et antisudoral. Son usage est donc très varié.

Le henné constitue une parure et embellit la femme. Les motifs appliqués sur les mains et les pieds ont des significations multiples. Selon des croyances berbères, en l’utilisant, les femmes espèrent plus de force et de courage pour faire face aux difficultés du couple et se protéger de ce mauvais œil, de la jalousie et autre mauvais sentiment des autres. Pour certains, le henné apporte également la chance, la baraka. Il est donc très prisé lors des évènements importants qui sont alors l’occasion d’une véritable cérémonie du henné. C’est le cas lors du mariage, pour embellir la mariée, lors d’une naissance ou d’une circoncision. En Iran et dans certains pays musulmans, les hommes mettaient du henné avant la bataille pour être plus « présentables » devant les anges s’ils mourraient au combat. On retrouve des traces de ces faits dans les miniatures perses. En Inde, les motifs peuvent être uniquement décoratifs ou symboliser des divinités hindoues.

Sur les cheveux, l’effet peut être surprenant selon la couleur naturelle de la personne. Le henné donne de beaux reflets ou change complètement la couleur, tout dépend des éléments ajoutés à la pâte qui sera appliquée pendant une ou deux heures. Le tanin qu’il contient renforce le cheveu le rendant ainsi plus beau. En plus de son effet colorant, il possède une action antipelliculaire et antiséborréique.



Ses propriétés médicinales sont dues entre autres au tanin. Le henné peut être pris par voie orale sans effets indésirables connus. Il est utilisé dans de nombreux cas pour ses propriétés astringente, antiseptique et cicatrisante. Sous forme de cataplasme, il permet de traiter ou diminuer l’eczéma, les mycoses, les furoncles, les abcès, les panaris, les gerçures, les inflammations, les douleurs d’entorses ou de fractures. Il est aussi possible de traiter les brûlures et certaines hémorragies et de favoriser la cicatrisation de blessures. Sous forme d’infusion, il aide à lutter contre les ulcères, les diarrhées et la lithiase rénale. On peut également l’utiliser comme collyre dans les ophtalmies.

Aujourd’hui, le henné intervient dans le body art, dans les tatouages temporaires. Il séduit beaucoup les jeunes, en particulier le henné « noir » dont il convient de se méfier car il s’agit le plus souvent d’un henné contenant un additif pouvant être nocif pour la peau : le P-Phenelynediamine (PPD).

Dans la sunnah

De nombreux hadiths relatent l’usage du henné. Le Prophète Mohammed utilisait le henné comme teinture pour ses cheveux ou soigner les maladies.

« Le Prophète (Salalahu alayhi wa salam) ne souffrait jamais d’une blessure ou d’une épine sans appliquer du henné dessus. » (Hadith rapporté par Oum Salamah, qu’Allah l’agrée) [At-Tirmidhi, al Bayhaqi]

Le Prophète d’Allah (Salalahu alayhi wa salam) dit : « Les Juifs et les Chrétiens ne teignent pas (leur cheveux gris), vous devez faire l’opposé de ce qu’ils font (i.e. teignez vos cheveux gris et vos barbes). » (Hadith rapporté par Abou Houraira, qu’Allah l’agrée) [Boukhari 4 :668, 7 :786]

« […] Et concernant la teinture avec le henné, sans aucun doute j’ai vu le Prophète d’Allah teindre ses cheveux avec et c’est pourquoi j’aime teindre (mes cheveux avec) [...] » (Rapporté par ‘Oubaid Ibn Juraij) [Mouslim]

Le Prophète (Salalahu alayhi wa salam) a dit : « Les meilleures choses avec lesquelles les cheveux sont changés sont le henné et le katam. » (Rapporté par Abou Dharr) [Abou Dawoud]
« Dernière édition: Décembre 04, 2012, 10:50:09 par Um♥Rayhane » Journalisée
dékra
Invité
« Répondre #3 le: Novembre 23, 2007, 19:02:29 »
Share   Modifier le messageModifier



Le noir (le khôl)




: Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit : « Mettez-vous du noir ; car il renforce la vue et fait pousser les cils »




Le parfum :




Ibn Al Qayyim dit : « Comment le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- préservait sa santé par le parfum ? Puisque la bonne odeur alimente l’âme et que l’âme est l’origine de la force et que la force s’accroît par le parfum. Il est alors utile au cerveau et au cœur et à tous les organes cachés. Et il réjouit le cœur, rend l’âme heureuse et joyeuse et c’est ce qu’il y a de plus bénéfique pour l’âme et ce qui est le plus en accord avec elle car il y a entre le parfum et l’âme bonne un lien très étroit. Le parfum faisait partie des choses de la Dounia préférée au plus bon des bons (c’est-à-dire le prophète) -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-.


D’après Anas ibn Malik, le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- ne refusait pas le parfum.

D’après abou Sa’id al Khoudri, le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit : « Les grandes ablutions le vendredi est obligatoire pour tout pubère [...] et qu’il touche du parfum s’il en a ».


Le parfum a des particularités : Les anges l’aiment, les démons le fuient, car la chose préférée des démons est la mauvaise odeur ; ainsi les bonnes âmes aiment les bonnes odeurs. Et les âmes mauvaises aiment les mauvaises odeurs. Chaque âme penche vers ce qui lui convient. Donc les mauvaises (odeurs) conviennent aux mauvais, les mauvais conviennent aux mauvaises (odeurs). Et les bonnes (odeurs) conviennent aux bons ; et les bons conviennent aux bonnes (odeurs). Et ces termes s’ils qualifient les hommes et les femmes, ils désignent également les actes, les paroles, la nourriture, les boissons, les vêtements et les parfums ».




Journalisée
FleurMusulmane
Membre fidèle
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 172



Voir le profil
« Répondre #4 le: Novembre 23, 2007, 19:16:18 »
Share   Modifier le messageModifier

Asselemou Aleykom

Baraka Allahu Fik ma soeur pour ce sujet rempli de remèdes naturels que notre prophète  Salla-llah allahi wa salam a prescrit et utilisé Machallah !

W salem Aleykom
Journalisée

La foi fait l'union et l'union fait la force !
dékra
Invité
« Répondre #5 le: Novembre 23, 2007, 21:07:24 »
Share   Modifier le messageModifier

LES DATTES





Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :

« Une maison où il n’y a pas de dattes est une maison dont les habitants sont affamés »  
 Et dans une autre version :

« Une maison sans dattes est comme une maison dans laquelle il n’y a pas de vivres »

‘Awra rapporte que ‘Aïcha disait :
« Par Allah mon neveu, nous pouvions constater la nouvelle lune, puis la nouvelle lune puis la nouvelle lune, trois nouvelles lunes qui faisaient en somme deux mois et le feu ne s’allumait pas dans la maison du Messager d’Allah. Je dis alors : Mais ma tante de quoi viviez vous alors ? Elle dit: Des deux noires, les dattes et l’eau, sauf que le Messager d’Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- avait des voisins parmi les Ansars qui possédaient des bêtes et ils envoyaient de leur lait au Messager d’Allah et nous nous en abreuvions »[

 D’après Sa’d ibn abi Waqass le Prophète  -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-a dit :

« Celui qui déjeune le matin avec sept dattes de « al ‘Ajwa »,
rien ne pourra lui nuire ce jour-là, ni poison et ni sorcellerie »
 

Cheikh ibn Bâz a dit dans le précepte de la religion sur la sorcellerie et la divination :
« …al’Ajwa est une espèce de dattes qui poussent dans la ville de Médine, dont la forme est plus grande que le Sîhâni et d’une couleur plus sombre. Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- la planta de sa main, ce qui lui donne des avantages grâce à la bénédiction des plantations du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-. Cette qualité n’est pas limité au temps du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-, mais les effets guérisseurs d’al ‘Ajwa continueront jusqu’au Jour de la Résurrection, le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- l’affirma de son vivant dans le Hadith de Sa’d ibn abi Waqass cité plus haut. Les effets guérisseurs dépassent ceux d’al ‘Ajwa et concernent toutes les dattes de Médine, c’est justement ce qui ressort du Hadith rapporté par Mouslim qui dit :
[ Celui qui déjeune le matin avec sept dattes] « de ce qui pousse au sein de Médine, »
[ne sera pas affecté par le poison jusqu’au soir.]
Journalisée
dékra
Invité
« Répondre #6 le: Novembre 23, 2007, 21:13:19 »
Share   Modifier le messageModifier


Les bienfaits du miel





Allah a dit:"De leurs abdomens elles sécrètent une liqueur aux couleurs variées renfermant une guérison pour les humains".(Sourate An-Nahl/69).Le prphète(Salla Allah Alayhi oua Sallam) a dit :Vous vous devez à l'application des deux guérissants:Le miel et le Coran.

 Effectivement que dans le miel il y a beaucoup de bienfait comme le fait de repousser les déchés restant accumulés dans l'estomac et les intestins.Que les médecins le prescrivent pour les maladies févriles,les convalescents,les ulcereux et les cardiaques.

Selon Abou Sai'd un homme est venu chez le prophète(Salla Allah Alayhi oua Sallam) et lui a dit:Mon frère souffre d'une forte diarrhée,que dois-je faire?.Le prophète(Salla Allah Alayhi oua Sallam) lui dit de lui donner du miel.Celui-ci fit trois fois ce que lui a dit le prophète et cela ne soulagea nullement le malade.Le prophète(Salla Allah Alkayhi oua Sallam) dira:Qu'Allah a raison et que le ventre de ton frère ait menti.A la quatrième fois il guéri.(Bukhari).

Il est dit que le miel aditionné de lait de la mère est très bon pour les enfants prématurés.Que le miel ne cause pas la carie dentaire comme les autres matières sucrées.Qu'il stimule la croissance des os chez les enfants.

Etant donné qu'il est antiseptique,le miel a la propriété de fortifier la peau et la rendre satinée.A la faveur du miel,que l'on a pu guérir les chancres,les furoncles et les abcès cutanés en l'utilisant comme onguent.
Il y a l'histoire de cette jeune fille Arabe qui vivait en Grande Bretagne avec sa famille.Chaque matin son père partait pour l'Université où il donne des cours.Une fois cette fille met le lait à chauffer et l'oublia.En se souvenant du lait elle revint vite à la cuisine et l'enleva mais il se renversa sur elle.

Elle attendit le retour de son père tard la nuit pour qu'il l'enmène à l'Hopital.En revenant de son travail il lui dit qu'il n y a que le service d'urgence de l'hopital qui est ouvert et il se peut qu'on trouvera beaucoup de gens en attente ce qui fait qu'on va appliquer les premiers soins et celui qui est connu chez nous,c'est le miel.Il lui met un bandage avec un tissu qu'il rempli du miel.sur les mains.Ele commença à ressentir une sensation de froid sur ses mains.Au matin elle a vu qu'il y a eu beaucoup d'amélioration sur les brulures.Après quelques jours d'applications de ce remède,la croute de brulure se détacha et il y a eu apparition d'une nouvelle peau.

Il est écrit dans le livre "Médecine entre le Coran et la Sunna" de Al Khatib Al Baghdadi que le prophète(Salla Allah Alayhi oua Sallam) buvait chaque matin un verre d'eau sucrée avec une cuiellerée de miel à jeûn.
Et en conclusion,il y a le Professeur Pter Molane en New Zelande qui a passé plus de dix huit ans à faire des experiences avec ses aides sur le miel et il a écrit plus de quinze ouvrages parlant des mérites médicales du miel.

On termine par une experience qui a été fait en Grande Bretagne et qui a été écrit par la Revue BMJ.Une experience qui consiste à donner du miel à des enfants atteint de d'inflammation de l'Estomac et du Colon.Que la Diarrhée chez les enfants qui n'ont pas eu du miel a duré 93 heures.Tandis que ceux à qui on a donné du miel,la Diarrhée a duré 58 heures.



...ses vertus..

 Allah a dit :
Traduction relative et approchée : " Il contient un remède pour les gens " S16 V69

Acacia
Calmant, reconstituant, régulateur intestinal (pour lutter contre la constipation). Peut être donné à de très jeunes enfants. Constipation

Miel d'aubépine
 Antispasmodique, cardiopathie, crampe, contractures.


Bourdaine
 Laxatif, stimulant de l'appétit, facilite la digestion


Bruyère
 Conseillé en cas d'état d'anémie, de fatigue, de convalescence ou d'affections des voies urinaires. Dynamogénique, diurétique, antirhumatismal. Riche en sels minéraux. Facilite la dissolution des calculs, idéal en cas de lithiase biliaire


Colza
Cardiopathie, bon pour l'appareil circulatoire.

Châtaignier
 Accélère la circulation sanguine. Dysenteries

 Eucalyptus
 Antiseptique général des voies respiratoires et des voies urinaires.

Garrigue
Tonique et fortifiant.

Gâtinais
  Très nourrissant, revitalisant.


Lavande
 Antiseptique. Idéal pour les maux de gorge et les états grippaux. Toux convulsives et l'asthme. Ulcères.

 Lierre
Nevralgies, maux de tête

Oranger
 Sédatif nerveux, antispasmodique, conseillé en cas d'insomnie (en particulier pour les enfants).


Romarin
 Augmente la sécrétion biliaire, stimulant hépatique, conseillé aussi en cas d'asthme, de difficultés digestives. Ulcères


Sapins des Vosges et d'eucalyptus
 Bronchites ou maladies pulmonaires

Thym
Antiseptique général, stimulant des fonctions digestives, tonifiant, facilite le tonus musculaire et la récupération physique.

Tilleul
Sédatif nerveux (favorise le sommeil) calmant de migraines, de douleurs gastriques, de spasmes. Maladies du coeur et appareil circulatoire.
 





Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #7 le: Décembre 04, 2012, 10:51:52 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah
 Salam Alaykoum

Machaa Allah wa barak Allahou fiki ma chère soeur dekra pour ce très beaux partage
Allahou Akbar kabira qui ne fait rien au hasard  El Hamdoulilah Allahou Akbar Allahou Akbar Allahou Akbar

et je me permet d'épingler ce fil car il est très important  MachAllah Soubhan' Allah El Hamdoulilah

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

L'histoire du prophete Mohamed
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1 RC3 | SMF © 2001-2006, Lewis Media

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide ! Dilber MC Theme by HarzeM