Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Sens linguistique du mot Al’Ikhtilaf  (Lu 1915 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
abou khaled
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 811


Voir le profil
« le: Février 07, 2011, 10:48:11 »
Share   Modifier le messageModifier

Al - Ikhtilaf

--------------------------------------------------------------------------------
Shaykh Muhammad ' UmarBazmul


Sens linguistique deAl’Ikhtilaf - divergence

Le mot ikhtilaf vient de la racine arabe (kha - lam - fa), qui porte troissens linguistiques de base, comme Ibn Faris l’a mentionné qu’Allah lui fasse miséricorde

1/
la succession, quelque chose vient et en prend la place ce qui est venuavant


2/
derrière, après


3/
changement, variation


Succession: Le premier sens, lasuccession, peut être trouvé dans la Parole d'Allah, le Béni et Glorifié


Et c’est Lui qui a assigné une alternance (khilfa) à la nuit et au jour pour quiconque veut y réfléchir oumontrer sa reconnaissance


sourate Al-Furquan


La nuit vient après le jour et prendsa place, de même que le jour vient plus tard et prend la place de la nuit. Cesens peut aussi être trouvée dans la Parole d'Allah, le Béni et Glorifié


C’est Lui qui a fait de vous les successeurs (kahla’if) sur terre


sourateAl-An'am :165


Cela signifie que les nouvelles nations de gens viennent et prennent la place des anciennes. Ce sens est aussi trouvée dans la Parole d'Allah le Très-Haut


Et Moïse dit a Aaron son frère : Remplace-moi (ukhluf-ni) auprès de mon peuple


sourate Al-A'raf142


Derrière ouAprès: Ce sens est trouvé dans la Parole d'Allah, le Béni et Glorifié


Il connaît ce qui est devant eux et ce qui est (khalfahum) derrière eux


sourate Al-Baqara 255


Il peut aussi faire référence à quelque chose qui vient après que d'autres enraison de ses vertus moindres. Comme cela est trouvé dans la Parole d'Allah, leTrès-Haut


Puis leur succédèrent (khalafa) desgénérations qui délaissèrent la prière et suivirent leurspassions


sourate Maryam 59


Changement ouVariation : Ce troisième sens est trouvé dans la parole du messager d'Allah sallallahu 'alayhi wa sallam


En vérité l’haleine (khuluf) de la bouche du jeûneur est meilleur à Allah que l'odeur de musc


*1

khuluf signifie ici lechangement de l'odeur du souffle d'une personne qui jeûne en raison de sa faimet soif et que ceci est meilleur à Allah que l'odeur de musc


En conclusion : Ibn Faris (rahimahullah) a dit : Le premier sens mentionné (la succession) est cequi est signifié quand les gens disent, ' les gens sont dansal-ikhtilafsur telle et telle question. ' Cela signifie que les gens divergent et la source de cette divergence est que chaque personne a réfuté ou écarté l’argument de l'autre et s’est mis là où l’autre a essayé de semettre


*2

Ce qui m’est apparent et Allah est plus savant, est que ces trois sens de basementionnées par Ibn Faris viennent d'un thème principal - quelque chose vient eten prend la place de ce qui est venu avant, ou la succession


Comme si Ibn Farisavait voulu expliquer le mot en employant ces trois sens de base dans un effortpour faire apparaître clairement la signification du mot


Sens deIkhtilaf dans le Livre et la Sunna

Le mot ikhtilaf n'est pas trouvé dans Shari'a avec le sens linguistique précédemment exposé. Il porte seulement la signification spécifique de contradiction et opposition

*3

La contemplation prudente des textes du Livre et de la Sunna sur la manière dont le motikhtilaf est employé amène aux conclusions suivantes


1/
Al-Ikhtilaf après avoir eu connaissance des preuves claires d'Allah est une divergence blâmable et un comportement coupable. Allah, le Béni et Glorifié, dit


Mais, ce sont ceux-là mêmes à qui ilavait été apporté, qui se mirent à en disputer, après que les preuves leurfurent venues, par esprit de rivalité


sourate Al-Baqara :213


Ceux auxquels le Livre a été apporténe se sont disputés, par agressivité entre eux, qu’après avoir reçu lascience


sourate Al-Imran : 19


Et ne soyez pas comme ceux qui sesont divisés et se sont mis à disputer, après que les preuves leur furentvenues, et ceux-là auront un énorme châtiment


sourateAl-'Imran :105


Nous avons effectivement apporté aux Enfants d’Israël le Livre, la sagesse, la prophétie, et leur avons attribué de bonnes choses, et les préférâmes aux autres humains [leurs contemporains. EtNous leur avons apporté des preuves évidentes de l’Ordre. Ils ne divergèrent qu'aprés que la science leur fut venue, par agressivité entre eux. Ton Seigneurdécidera parmi eux, au Jour de la Résurrection, sur ce en quoi ils divergeaient


sourate Al-Jatiya :16-17


2/
Il est possible qu'un ikhtilaf ait lieu entre des musulmans, mais Allahles guide vers la vérité tant qu'ils la cherchent de Lui, le Puissant etMagnifique. Allah dit


Puis Allah, de par Sa Grâce, guidac eux qui crurent vers cette Vérité sur laquelle les autresd isputaient


sourate Al-Baqara : 213


Et Nous n’avons fait descendre surtoi le Livre qu’afin que tu leur montres clairement le motif de leur dissension


sourate Nahl: 64


Sur toutes vos divergences, lejugement appartient à Allah


sourate As-Shura :10


Ô les croyants ! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-là à Allah et auMessager, si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et demeilleur interprétation -et aboutissement


sourate An-Nisa :59


3/
Les divergences dans la compréhension d'une situation donnée ne sont pasblâmables. Il y a des accords corrects et incorrects. Celui qui tient unecompréhension correcte est récompensé comme celui qui est arrivé à uneconclusion incorrecte, car tous les deux ont honnêtement essayé d'atteindre lavérité de la question. Allah, Béni et Glorifié, dit



Et David, et Salomon, quand ils eurent à juger au sujet d’un champ cultivé où des moutons appartenant à une peuplade étaient allés paître, la nuit. Et Nous étions témoin de leur jugement. Nous la fîmes comprendre à Salomon. Et à chacun Nous donnâmes la faculté de juger et le savoir


sourateAl-Anbiya :78-79

4/
Al-Ikhtilaf qui porte le sens de contradictions ou de déclarations qui s'opposent directement ne fait pas partie de l'islam. Allah, le Béni etGlorifié, dit


Ne méditent-ils donc pas sur leCoran ? S'il provenait d’un autre qu’Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions


sourateAn-Nisa :82


5/
Al-Ikhtilaf, signifiant les différences parmi les diverses actions approuvées en islam, existe dansShari'a. Quelqu'un qui choisit une variation que d'autres n'ont pas choisi ne doit pas être blâmé



Il est établi que le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) avait l'habitude d'ouvrir ses prières avec un certain nombre de différentes invocations. Le tashahud a été aussi exécuté avec un certain nombre de formulations différentes. Diverses choses peuvent être dites dans ruku' et sujud et il y a des variations dans la manière d’accomplir la prière duWitr. Il y a beaucoup d'autres exemples



Accomplir n'importe quelle variation est parfaitement acceptable, car celui qui le fait accomplitune bonne action. Cela peut être compris du hadith d'Ibn Mas'ud (radiallahu ‘anhu) des différences des récitations du Qur'an. Il a dit qu'il a entenduun homme réciter un verset d’une façon qu'il n'avait pas entendue du messagerd'Allah (sallallahu 'alayhi wa sallam), donc il l'a emmené au messagerd'Allah (sallallahu 'alayhi wa sallam) et lui a mentionné ceci. Ibn 'Abbas a alors remarqué la désapprobation sur le visage du prophète lorsqu’il (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit


Vous deux faites bien, seulementne divergez pas ! Ceux qui sont venus avant vous ont divergé et ainsi ils ontété détruits

*3


6/
Al-Ikhtilaf qui cause l'animosité, la haine, ou la division des musulmans ne fait pas partie de l'islam. A ce propos, Allah, le Béni et Glorifié, dit


O les croyants ! Craignez Allahcomme Il doit être craint. Et ne mourez qu’en pleine soumission. Etcramponnez-vous tous ensemble au “Habl” (câble) d’Allah et ne soyez pas divisés; et rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous : lorsque vous étiez ennemis, c’est Lui qui réconcilia vos cœurs. Puis, pas Son bienfait, vous êtes devenusfrères. Et alors que vous étiez au bord d’un abîme de Feu, c’est Lui qui vous ena sauvés. Ainsi, Allah vous montre Ses signes afin que vous soyez bien guidés. Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne leconvenable, et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront . Et nesoyez pas comme ceux qui se sont divisés et se sont mis à disputer, après queles preuves leur furent venues, et ceux-là auront un énormechâtiment


sourateAl-'Imran : 102- 105



:Certains des savants ont dit


Nous connaissons toute question sur laquelle les musulmans ont différé sans se fâcher l'un avec l'autreou se diviser comme faisant partie des affaires de l’islam. Et toutes lesquestions qui ont causé l'animosité, la colère, le détournement et le boycottagedes musulmans l'un de l'autre, comme ne faisant aucunement partie de l’islam. Eten effet c'est ce à quoi le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) afait référence quand il a expliqué le verset


Ceux qui émiettent leur religion etse divisent en sectes, de ceux-là tu n’es responsable enrien


sourateAl-An'am :159


As-Shatibi a mentionné ceci *5 et a ensuite dit : Et il est évident que l'islam appelle à réparer les liensbrisés, l'amour mutuel, le respect et à être aimable l'un envers l'autre. Donctout avis qui mène à autre que cela ne fait pas partie del'islam


Notes de bas depage


1 - Hadith authentique sur l'autorité d'Abû Hurayra (radiallahu ‘anhu). Rapporté par Al-Bukhari dans le Livre du jeûne, dans le Chapitre de la Vertu dujeûne (1894) et en d'autres endroits. Muslim l'a rapporté dans le Livre dujeûne, dans le Chapitre Préserver la Langue (1151). VoirJami'ul-Ussul. 9-450


2 - Mu'jam Maqayis Al-Lugha 2-213


3 - Majmu' Al-Fatawa13/19


4 - Rapporté par Al-Bukhari (2410, 3476, 5062). VoirJami'ul-Ussul (2/484). Ce hadith est aussi trouvé dansSahihAl-Bukhari avec une différencelégère : « …ils étaient destructifs, » au lieu de, « …ils ont été détruits. » VoirFathul-Bari . 9/102


5- Al-I'tisam 232-233/2
« Dernière édition: Février 07, 2011, 11:52:18 par Zahiya » Journalisée
   

COffret integral Arabe
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle