Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: hadiths sur la récitation du coran  (Lu 4032 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
mousliha
Invité
« le: Décembre 24, 2010, 20:32:55 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum


La récitation du Coran - تلاوة الْقُرْآن


Selon 'Othmân Ibn 'Affân (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Le meilleur d'entre vous est celui qui a appris le Coran et l'a enseigné aux autres". (Al-Boukhâri et At-Tirmidhi)

Selon Ibn 'Abbâs (رضي الله عنهما), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Celui qui n'a rien du Coran dans son ventre est comme une maison en ruine". (At-Tirmidhi, Al-Albâni a jugé ce hadîth faible)

Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Ô Abou Dharr ! Saches qu'aller apprendre un verset du Coran est meilleur pour toi que de prier cent rak'a". (Ibn Mâja)

Ibn Kathir (رحمه الله) rapporte que le fait d'apprendre le Coran et de l'enseigner est un signe de piété et du parfait. En étudiant le Coran, le croyant devient parfait en son âme, mais en l'enseignant, il participe à élever une autre âme au niveau du parfait. Ainsi, l'intérêt individuel se voit-il lié à celui collectif, à contre exemple de ceux qui restent indifférents et/ou qui cherchent à dévoyer les autres.
Ainsi, à titre d'exemple, Abou AbdurRahman Abde Dieu Ibn Habib As-salami a passé presque 70 ans à enseigner le Coran. Quand on lui demandait la raison de ce long parcours, il évoquait le Hadith : "Le meilleur parmi vous est celui qui apprend le Coran et l'enseigne".



allahouma j3alna miman yahfadoun al 9ourhan wa you3alimounah  

 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Novembre 13, 2012, 17:35:16 par Um♥Rayhane » Journalisée
abd ARRACHID
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: N/A
Localisation: France
Messages: 1037


Apprendre le Noble Coran


Voir le profil
« Répondre #1 le: Décembre 24, 2010, 20:50:02 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
70 ans  Soubhan' Allah
amine oukhty et   baraka
 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée

Allah Razza wa jal a dit:"Si Nous avions fait descendre ce Coran sur une montagne, tu l’aurais vu s’humilier et se fendre par crainte d’Allah. Et ces paraboles Nous les citons aux gens afin qu’ils réfléchissent"[Sourate 59 Verset 21]
khalid-yasin
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Localisation: France
Messages: 2890



Voir le profil
« Répondre #2 le: Décembre 24, 2010, 21:02:05 »
Share   Modifier le messageModifier

                                                                bismillah.
                                   Salam Alaykoum.

 baraka ma  Sourire Mouslima mousliha j'avoue étre un peu fénéant sur la lecture du Coran pourtant il
n'y à pas mieux  angel comme livre a lire (le Meilleur).
 baraka ma  Sourire Mouslima pour le rappel.

                                  Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
lina71
Membre actif
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: 71
Messages: 383



Voir le profil
« Répondre #3 le: Décembre 24, 2010, 21:05:01 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum
 baraka ma soeur pour le rapelle
Journalisée
mousliha
Invité
« Répondre #4 le: Décembre 24, 2010, 21:24:31 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

wafikoum baraka  allah akhi khalid-yasin et oukhty lina71


 Salam Alaykoum


 
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #5 le: Novembre 13, 2012, 17:36:40 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah
 Salam Alaykoum

 Amine Amine Amine

 MachAllah  baraka ma chère mousliha pour le rappel  Allahou Akbar

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
mousliha
Invité
« Répondre #6 le: Novembre 13, 2012, 21:29:46 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

wafiki baraka allah ma chère tata  Wink


 Salam Alaykoum
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #7 le: Novembre 14, 2012, 06:46:33 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah
 Salam Alaykoum


J’ai entendu que des hadiths indiquent la légalité de psalmodier le Coran...
Comment comprendre ces hadith ?

Louange à Allah

Psalmodier le Coran signifie ceci :

1/ Le réciter à haute voix tout en s’efforçant à embellir sa vois et à s’imposer l’humilité, la douceur et l’attrition sans que cela soit artificiel on exagéré.

Psalmodier c’est réciter à haute voix d’après un hadith du Sahih de Mouslim rapporté par Abou Hourayra
selon lequel le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Allah n’a rien autorisé  mieux qu’Il autorisé à un prophète à Psalmodier le Coran à haute voix.
Le terme « adhan » dérive de « idhn » une version a utilisé ce dernier terme. Ce qui implique une exhortation à la belle récitation.


Le hadith précise la signification du vocable « taghnanni ».L’expression « lire à haute voix » l’explique. Le terme « djahr » signifie :
réciter à haute et belle voix de façon naturelle non artificielle ; il s’agit de chantonner agréablement. Avant la révélation du Coran,
les Arabes chantonnaient le hudaa (cahant de chemalier) quand ils voyageaient à dos de chameau, histoire d’agrémenter leurs déplacements, etc...

Après la révélation du Saint Coran, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) préféra qu’ils s’en occupassent,
élevassent et embellissent leurs voix en le récitant de façon à substituer cela au chant (profane), tout en veillant à l’exactitude de la récitation.

Aussi leur substitua-t-on la joie découlant de l’écoute des chants par celle procurée par l’audition du Coran. De la même manière,
tout ce qui leur avait été interdit avait été remplacé par une chose meilleure.

C’est ainsi que la consultation d’Allah (istikhara) se substitua à la divination à l’aide de « azlam » (flèches ) et le mariage prit la place du sifah (union libre) etc.

2/ Par taghanni, on peut entendre le fait d’égayer et de susciter l’admiration des autres sans méditation ni utilisation ni révérence,
comme l’indique le hadith évoquant les signes de l’Heure.


3/ Il est inconcevable que l’on entende par « taghanni » le fait de se passer des gens (les exégètes) pour se contenter du texte du Coran
du fait des divergences sur le sens et l’inacceptabilité linguistique du sens (proposé par certains ?)

Le fait de psalmodier le Coran doit se passer de façon naturelle et ne doit viser la reproduction des notes musicales pour les utiliser dans l’enseignement et
l’entraînement.

Ibn al-Quayyim a mentionné que psalmodier le Coran naturellement, sans un effort artificiel et sans vouloir enseigner ou
entraîner sur une façon particulier de psalmodier, est permis,  même si le don facilite l’embellissement de la voix.

&A ce propos, Abou Moussa al-Ash’ari avait dit au Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : « Si j’avais su (que tu m’écoutais),
je l’aurais bien améliorée pour toi ». Ceci ne fait l’objet d’aucun inconvénient.

Si, en revanche, il s’agit de psalmodier de façon artificielle arrangée et rythmée, cela a été réprouvé par les ancêtres pieux ;
ils l’ont sévèrement critiqué. Il est bien connu cependant que les ancêtres pieux récitaient le Coran avec attrition mais de façon agréable ;
 ils embellissement leurs voix de façon à exprimer tantôt la tristesse , tantôt la nostalgie, tantôt le plaisir. Ceci est ancrée dans la nature humaine.

La bonne explication de la signification de la lecture psalmodiée du Coran.


a) Je dis : certes le hadith évoquant dans ses différentes versions les signes de l’Heure, ajouté à l’avis émis par l’imam Malick à leur égard (?)
et l’allusion à l’interdiction de la récitation mélodieuse conduite selon les règles du rythme et de sorte à dépasser les limites de la récitation (normale)
et la pratique exacte et en opposition à la vénérabilité du Coran, tout cela imlique (disons-nous une interdiction qui ne fait l’objet d’aucune divergence de vues.

b) Quant aux hadith rapportés par Anas, Abou Dharr et d’autres (P.A.a), ils décrivent la façon de réciter des Rebels, (Khawaridj).
Ceux-ci récitaient le Coran jour et nuit, mais leur récitation ne dépassait pas leurs gorges ; ils ne possédaient aucune connaissance de la Sunna explicative.
Car ils avaient été privés de la compréhension du Coran et de la récompensée réservée à sa récitation.

Les hadith (en question) indiquent qu’ils allaient sortir de la religion comme une flèche qui transperce sa cible .
Ils impliquent aussi l’ordre de les tuer et les qualifient «  de pires créatures » et révèlent que l’on serait tenté de sous estimer sa propre prière comparée à la leure.
Voilà la description des Rebels et ceux qui ont suivi leurs pas.

Ibn Taymiyya a dit : « Le hadith relatif aux Rebels a dix versions authentiques citées par Mouslim dans son Sahih. Boukhari en a cité une partie.
Les Rebels considéraient les musulmans auteurs de péchés comme des mécréants.
Ils étaient des hérétiques qui avaient leur propre interprétation des textes qui les exclut de la communauté.
Nous demandons à Allah de nous accorder le pardon et la sécurité pour notre religion et dans notre vie ».

Voilà une description qui concernent spécifiquement  les Rebels et ceux qui leur ressemblent.
Les lecteurs (du Coran) de nos jours n’en font pas partie, à ce que nous sachions.


suite et source ici  InchAllah  http://islamqa.info/fr/ref/1377

 baraka2

 Salam Alaykoum
Journalisée
   

 Vous aimez le forum et souhaitez le faire découvrir aux autres musulmans ? cliquez alors ici un fois par jour !
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle