Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Les 10 voiles qui s’interposent entre le pécheur et Allah  (Lu 3309 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Muslimadu69-38
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: Lyon
Messages: 3



Voir le profil
« le: Février 21, 2007, 19:52:22 »
Share   Modifier le messageModifier

As-salam3alaykom wr wb

Nous avons besoin d’examiner attentivement les 10 voiles qui s’interposent entre le pécheur et Allah. En effet, entre le pécheur et Allah se dressent 10 voiles, chaque voile est plus épais et plus étanche que celui qui le suit, or le serviteur ne peut accéder à Allah que s’il franchit ces 10 voiles. Médite cela, mon bien-aimé en Allah ! Médite ton cas si tu es séparé d’Allah par 10 voiles.

 

Quand je pense à cela, je me rappelle le cas d’un prisonnier qu’on a fait sortir de sa cellule parce que les membres de sa famille étaient venus lui rendre visite. Arrivé sur place, il les vit à travers plusieurs grilles et colonnes en fer. Que voit cet homme à travers tous ces obstacles ? Comment pourra-t-il parler ? Et s’il parle, que va-t-il dire ? Comment vont-ils l’entendre ?

 

Ô mon dieu, nous implorons Ta miséricorde, viens à notre secours ! Lorsque tu médites le cas de cet homme, tu en es affecté. Qu’en est-il alors s’il existe entre toi et Allah dix voiles? Si ces murs sont en béton, que pourras-tu entendre et que pourras-tu voir ? Et même si ces murs sont en papier, que pourras-tu entendre et que pourras-tu voir ? Par Allah, voila la raison de l’absence d’affinité entre Allah et les gens de notre époque : l’existence effective de ces voiles Lui et entre eux.

 

Ô mon dieu, enlève ces voiles qui s’interposent entre Toi et nous, afin que nous Te connaissions et nous T’aimions !

 

    * Le premier voile - Ne pas connaître Allah

 

Quiconque connaît Allah L’aime. Jamais ne L’a connu celui qui ne L’aimait pas et jamais ne L’a aimé celui qui ne Le connaissait pas. C’est pourquoi les amis d’Allah par la parole et l’acte sont les Gens de la Sunna, les vrais chercheurs du savoir religieux. Ce sont ceux-là qui aiment Allah et qu’Allah aime, car plus le serviteur connaît Allah, plus il L’aime.

Ecoute l’appel de Shu’ayb à son peuple lorsqu’il a dit : « Implorez le pardon de votre Seigneur. Mieux encore : revenez à Lui repentants. Mon Seigneur est Miséricordieux, Tout amour » (Coran, XI, 90)
Ecoute cette parole de ton Seigneur –exalté soit-Il- : « Quand à ceux qui croient et effectuent l’œuvre salutaire, le Tout Miséricordieux les comblera d’amour » (Coran, XIX, 96)

Le plus épais des voiles est le fait de ne pas connaître Allah. Or l’homme se fait l’ennemi de ce qu’il ignore. Ceux qui ne connaissent pas Allah Le haïssent. Ceux qui ne connaissent pas Allah adorent, en dehors de Lui, Satan. C’est pourquoi Allah a donné la priorité à la connaissance : « Aie la connaissance qu’il n’est de dieu qu’Allah et demande le pardon pour tes péchés que pour les croyants et les croyantes » (Coran XI VII, 19)
Le remède consiste en ce que tu connaisses Allah d’une vraie connaissance. Et ce n’est que lorsque tu Le connaîtras vraiment que tu vivras la réalité du repentir.
[…]Lorsque le serviteur prend conscience de la puissance de son Maître, son cœur L’observe et s’imprègne de la contemplation de Sa puissance, il se réfugie en Lui et aura ainsi son salut.
[Il a également décrété que tu commettes le péché] afi n que tu saches que seul Allah est Parfait et qu’à Lui vont les louanges et que tu sois conscient de Sa bonté quand Il t’a caché par Son voile protecteur au moment où tu commettais le péché, car combien de gens ont été dénoncés et dévoilés pour le même péché. Ce qui est censé te pousser à t’occuper du repentir et de la reconnaissance.

[Il a également décrété cela] afin que tu contemples Sa longanimité. En vertu de Sa longanimité, Il t’a accordé un délai et s’Il l’avait voulu, Il t’aurait hâté la punition.
[Il a également décrété cela] afin que tu sois conscient de Sa générosité, car lorsque tu te repens, Il accepte ton repentir afin aussi que tu contemple le Pardonneur qui détient la grâce immense et qu’Il te pardonne malgré tout ce que tu as fait de mal.
Ainsi de cette façon s’accomplit ta connaissance des noms d’Allah, qu’Il est le Miséricordieux, le Puissant, le Pardonneur, le Bon, l’enclin à accepter le repentir, le Roi, l’Irrésistible, l’Omnipotent, le Créateur intégral, le Tout amour, le Doux, le Longanime … lorsqu tu connais Allah et qu’Il est le Proche, le Surveillant, le Vigilant, le Demandeur des comptes…lorsque tu connais Allah et qu’Il est le Beau, le Glorieux … lorsque tu connais Allah, tu ne peux que L’ai mer, et voila le premier voile qui se dissipe.

 

    * Le deuxième voile – L’innovation – al bid’a-

 

Quiconque donne naissance à une innovation [en matière de religion] est voilé à l’égard d’Allah. Son innovation formera un voile entre lui et Allah jusqu’à ce qu’il s’en débarrasse. Le Prophète saws a en effet dit : « Celui qui invente dans notre affaire-ci (l’Islam) ce qui n’en fait pas partie, son invention est à rejeter » (Hadith rapporté par Al-Bukhari (n°2697), Muslim (n°1718) )

Considère la parole d’Allah –Puissant et Majestueux- à propos des non-croyants : « les portes du ciel ne leur seront pas ouvertes » (Coran VII, 40).A ce propos, nos pieux prédécesseurs donnent une explication fine de la parole d’Allah : « Vers Lui monte la parole bonne et ce sont les œuvres pies qui l’élèvent » (Coran XXXV, 10). [Ils disent que] lorsque le croyant accomplit des œuvres salutaires, elles pénètrent dans les cieux, traversent les voiles et remontent vers Allah, comme si elles ouvraient un chemin dans les coeurs et ouvraient des portes. Ainsi quand il meurt et que son âme monte, elle trouve les portes déjà ouvertes, car ce qui a ouvert les portes et préparé la voie, ce sont ses œuvres. Quand à celui dont les œuvres ne sont pas bonnes, les portes restent fermées devant lui et les voies inaccessibles. Quand il meurt, son âme essaie de monter, mais les porte s du ciel lui sont fermées puisqu’il n’a réussi à ouvrir par ses œuvres aucune voie. […]

 

   * Le troisième voile – Les grands péchés intérieurs

 

Ces péchés sont nombreux, tel l’orgueil, la vantardise, l’envie, l’infatuation, l’ostentation, la prétention, etc. Ces péchés intérieurs sont les graves que les grands péchés extérieurs. Ils sont plus graves que la fornication, la consommation du vin et le vol. Lorsque ces péchés envahissent le cœur, ils forment un voile qui s’interpose entre lui et le Seigneur. Cela parce que le chemin vers Allah est traversé par les cœurs et non pas par les pieds, et les péchés relatifs au cœur sont des coupeurs de route.[…]

 

    * Le quatrième voile – Les grands péchés extérieurs comme le vol et la consommation du vin

 

Chers frères, chères sœurs, il faut que nous comprenions qu’avec la répétition un péché mineur ne reste plus mineur [mais il grandit] et qu’avec l’imploration du pardon un péché majeur ne reste plus majeur [mais il disparaît].
L’insistance consiste à persévérer dans l’infraction et à demeurer résolu à la refaire.
Le péché mineur peut se transformer en un grand péché via six choses :
1) L’insistance ou la répétition et la persévérance (le cas d’un homme par exemple qui prend plaisir à regarder les femmes)
2) Le fait de minimiser la faute

3) Se réjouir d’avoir commis le péché

4) Prendre à la légère le voile protecteur d’Allah

5) L’exhibition des fautes

6) Le fait d’être un exemple suivi

 

    * Le cinquième voile – Le voile des auteurs de fautes mineures

 

Comme nous l’avons signalé, les péchés mineurs peuvent grandir et causer la mauvaise fin de leur auteur.
Le vrai croyant est quelqu’un qui voit le péché qu’il commet comme une énormité, bien qu’il soit petit parce qu’il observe pieusement Allah. De même il ne dédaigne aucune œuvre pie, si minime soit-elle, parce qu’il y voit la générosité d’Allah et Sa grâce. Il demeure en permanence entre ces deux « stations spirituelles » afin d’extirper de son cœur toute minimisation du péché et tout mépris d’acte d’obéissance. Dans cet esprit, il se recueille devant son Seigneur, le Pardonneur, le Miséricordieux, le Bienfaisant qui accepte son repentir et fait disparaître ce voile.

 

    * Le sixième voile – Le voile de l’associationnisme

 

Il est le voile le plus grand et le plus épais. L’enlever nécessite la purification de soi et sa consécration à Allah – tajrîd at-tawhid-
Le vrai sens de l’associationnisme est l’attachement du cœur à quelqu’un –ou quelque chose- d’autre qu’Allah, que ce soit dans l’adoration ou l’amour ou les vertus relatives au cœur ou les actes extérieurs. L’associationnisme est quelque chose qu’Allah déteste. Rien n’est plus détestable au regard d’Allah que l’associationnisme et les associateurs.

Il existe différentes formes d’associationnisme. La forme la plus grave est l’associationnisme caché, car le serviteur ne s’en rend pas compte, il pense en lui-même qu’il est pieux et bien guidé, qu’il adore uniquement Allah, qu’il se rapproche de Lui par les actes d’obéissance, qu’il se concilie Son amour par les actes surérogatoires alors qu’il Lui donne un associé sans qu’il ne s’en aperçoive.

La gravité de cette forme d’associationnisme t’apparaît clairement lorsque tu médites la parole d’Allah dans Son noble Livre : « Le Jour où Nous les rassemblerons tous et Nous diront ensuite à ceux qui associent : « Où sont donc vos associés que vous prétendiez [prendre pour divinités] ? ».Ensuite ce sont là toute leur épreuve que de dire : «  Par Allah, notre Seigneur ! Nous n’étions pas associateurs ! » [Ô Muhammad !]Vois donc comment ils mentiront alors sur eux-mêmes et comment se perdra au loin ce qu’ils avaient forgé ! » (Coran VI, 22-24)
Efforce-toi, cher frère, chère sœur, à purifier ta consécration [à Allah]. Demande à Allah de t’immuniser contre l’associationnisme. Cherche refuge auprès d’Allah contre lui. Dis tout le temps : « O mon Dieu ! Que mon refuge soit en Toi contre le fait de T’associer à quelque chose que je connais ! J’implore ton pardon pour ce que je ne connais pas ». […]

 

    * Le septième voile – Les excès

 

Je veux que tu médites les lignes suivantes avec ton cœur, afin que tu comprennes ce que je veux dire, que tu saches que j’ai de la compassion pour toi et que je veille sur toi avec une sollicitude inquiète. Médite donc ce que je vais dire et ne pense pas que j’interdis quelque chose de licite à Allah ne plaise !-, mais sincèrement il se peut que le voile qui s’interpose entre le serviteur et son Seigneur soit son ventre. Certes il est permis de manger et de boire mais le Prophète saws a dit : « Jamais l’homme n’a empli de pire récipient que son ventre » (Hadith rapporté par At-Tirmidhi (n°3380) et Ibn Maja (n°3349))
De même que le voile qui s’interpose entre le serviteur et Allah peut être ses habits, à l’instar de ceux qui s’intéressent beaucoup aux apparences. L’Envoyé d’Allah a en effet dit : « Renversé soit l’esclave du dinar ou du d irham ou de la tunique à frange –al-khamîsa- ! »(Hadith  rapporté par Al-Bukhari (n° 2887) )
[…]Fais attention à cela ! Ce que je vise par là est que certaines pratiques qui font partie de l’usage courant, certaines habitudes, certaines superfluités et certaines choses licites peuvent constituer un voile entre le serviteur et Allah. […]

 

    * Le huitième voile – L’indifférence

 

L’indifférence s’empare du cœur lorsque celui-ci se sépare d’Allah. Ainsi l’homme suit sa passion, s’allie avec Satan et oublie Allah ; le Très-Haut a en effet dit : « Ne cède pas à  celui dont Nous avons rendu le sœur indifférent à Notre Rappel, qui se conforme à ses passions t de qui le comportement n’est qu’outrance » (Coran XVIII, 28) […]

 

    * Le neuvième voile – Le voile des habitudes, des coutumes et des us

 

Parmi les gens, il y a ceux qui sont les esclaves d’une habitude. Souvent lorsque tu demandes à un fumeur pourquoi il fume, il te réponds : « C’est une mauvaise habitudes […] »
La vérité est qu’il est devenu l’esclave de la cigarette et qu’elle forma un voile qui s’interposa entre lui et Allah. C’est pourquoi la première mesure à prendre pour accéder a Allah, c’est de te débarrasser de ses habitudes, car l’homme est l’esclave de ses habitudes. Donc pour accéder a Allah ; il faut te libérer de l’adoration de tout ce qui est en dehors d’Allah.
Le shaykh de l’Islam Ibn Taymiyya a dit : « Ta servitude n’est pas valide tant qu’il y reste une part de quelqu’un-ou de quelque chose- d’autre qu’Allah ».Il faut donc que tu consacres toute ton adoration à Allah pour qu’Il t’agrée.

 

    
 

Ce voile est caractéristique de ceux qui manifestent leur attachement à la religion. Cela consiste en ce que le serviteur se tourne vers son œuvre ce qui fait que celle-ci forme un voile entre lui et Allah. Il doit normalement ne pas se tourner vers son œuvre, mais continuer son chemin [vers Allah] en étant entretenant, d’une part, la vision du bienfait [d’Allah sur lui]et, d’autre part, l’observation de combien Allah a été généreux et bienfaisant à son égard en lui accordant son aide providentielle ; il cherche s’il a bien accompli son œuvre comme il faut et scrute ce qui l’entache comme défaillances empêchant son acceptation par Allah , ce qui le pousse a s’appliquer dans son cheminement sur la voie vers Allah. Sinon le faut de s’attacher à son œuvre, de se sentir satisfait d’elle et de lui donner trop d’intérêt au point d’oublier l’ « Adoré », constituent un voile.
Le fait que le serviteu r soit satisfait de son obéissance [à Allah] prouve qu’il pense du bien de sa personne, qu’il ignore la réalité de la servitude et qu’il ne sait pas quel comportement digne de son Seigneur il doit adopter à son égard. […]

 

Tels sont les dix voiles qui s’interposent entre les serviteurs et Allah. Chaque voile est plus grand et plus épais que celui qui le suit.
As-tu vu, ô serviteur d’Allah, combien de voiles te séparent de ton Seigneur- exalté soi-Il- ? Dis-moi, et que ton Seigneur en soit témoin, comment comptes-tu t’en débarrasser ?

Sois sincère avec Allah et sois sincère dans ton recours a Lui, afin qu’il enlève les voiles qui sont entre toi et Lui, car seul Allah fait disparaître les voiles.

Ibn Al-Qayyim a dit « Voici 10 voiles qui se mettent entre le cœur et allah. Ils empêchent le serviteur d’avancer vers son Seigneur. Ces voiles sont issus de 4 éléments : l’âme (son coté instigateur du mal), Satan, les biens matériels de ce bas monde et la passion. […] »

 

Plus le serviteur cherche a être guidé, plus Allah lui octroie un supplément de guidance, et plus sa guidance se raffermit, plus sa piété se raffermit. Avec son progrès et l’arrivée de ses œuvres vers Allah, Allah raffermit davantage sa foi, sa certitude, sa connaissance et sa piété, embellit par ces vertus son intérieur et son extérieur, le guide vers les meilleures paroles et meilleurs actes et assigne a son cœur des soldats par lesquels il combat les coupeurs de route qui l’empêchent d’accéder a Lui. Ainsi il combat ce bas monde en renonçant a ses jouissances et en extirpant son amour de son cœur. Nul grief à se faire après cela s’il détient les biens de ce monde dans sa main, car le problème se pose quand l’amour de ce bas monde est dans son cœur, or ce qu’il devrait u avoir dans le cœur de ce serviteur c’est uniquement l’amour d’Allah.
Nous ne cessons de dire que le diable est pour l’ho mme comme l’est le loup pour les brebis, il risque de le dévorer.
Que ferais-tu si tu venais à passer près d’un troupeau de moutons et que les chiens de garde aboient après toi et t’empêchent de passer, que ferais-tu ? Si tu réponds que tu essaieras de les repousser, je te dirai qu’ils reviendront t’attaquer même si tu les repousses plusieurs fois. Si tu me demandes la solution, je te dis de demander de l’aide au berger, il les éloignera de toi et te suffira contre eux. De même quand tu cherches à te délivrer du stratagème de Satan, tu n’as qu’à implorer l’aide d’Allah pour qu’Il te suffise contre ses méfaits. […]

C’est vraiment un problème sérieux, beaucoup de jeunes en souffrent ; ils accomplissent des actes d’obéissance et les font suivre d’actes de désobéissance, ils se demandent ou est l’effet de la prière alors qu’elle est censée empêcher de s’abandonner a la turpitude et a ce qui est blâmable, ou est l’effet du dhikr alors qu’il est censé chasser le démon.
Le répons est que lorsque l’homme accomplit une œuvre pie, celle-ci n’arrive pas à son cœur. A titre d’exemple, dans les assemblées ou le savoir religieux est enseigné, tu trouves parmi les assistants des gens très attentifs a ce que l’enseignant dit, ils ont le cœur présent et les larmes aux yeux, ils sont sereins et manifestent une grande humilié, mais des qu’ils sortent de la mosquée, ils se mettent a suivre des yeux les femmes dévoilées. La raison de cela est que ce qu’ils ont entendu comme leçons et exhortations, a effleuré la surface de leur cœur, ce qui fait que son effet était provisoire. Lorsqu’ils ont quitté la mosquée, la passion fondit sur eux, ils oublièrent et désobéirent.
Il faut que la parole pénètre au fond du cœur. Nous voulons des cœurs pieux, purs, humbles, présents et qui s’émeuvent en conséquence ; le Très-Haut a en effet dit : « Les véritables croyants sont ceux dont les cœurs palpitent a la mention d’Allah, dont la foi augmente a l’audition de Ses versets et qui s’en remettent a Allah. Ceux qui s’acquittent de la prière et dépensent en aumones une partie de ce dont Nous les avons gratifiés, ceux-là sont vraiment des croyants. Des places [élevées] leur seront attribuées auprès de leur Seigneur, le pardon ainsi qu’une noble récompense leur seront accordés » (coran VIII, 2-4)
[…]


Recopié à partir des pages 22 à 48 (avec coupures) du «Repentir des pieux » écrit par le Shaykh Mohammed Husayn Ya’qub.
« Dernière édition: Mai 23, 2012, 06:01:57 par Um~Rayhane » Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #1 le: Avril 24, 2012, 11:50:31 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 MachAllah MachAllah  El Hamdoulilah

 baraka ma soeur pour le partage

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
Musc_88
Invité
« Répondre #2 le: Décembre 12, 2013, 08:34:44 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

MachAllah Allahou Akbar  baraka pour le rappel ma soeur
et qu'Allah te récompense pour ce beau partage

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
Journalisée
   

Riba
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

 Développé par TOOLYNK, agence de développement d'applications web et mobile à Lyon & Paris
Technologies: Javascript, React, React Native, Angular, Java, Symfony, .NET, Réalité Virtuelle